Aller au contenu

Tableau d'honneur

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 11/12/2016 partout

  1. Jonathan Teboul était venu chez moi il y a une quinzaine, et avait filmé ce qu'il voulait, comme il voulait... ce fut un rare moment, un peu suspendu... Il vient de m'envoyer le résultat... perso, j'ai adoré ... je vous le partage ici... Merci à Jonathan !!!
    33 points
  2. Salut les fainéants - euh ! - les boulets - mince ! - enfin bonjour à ceux qui ont du mal à retenir le Mnemonica. Je vous propose une vidéo que j'ai faite pour un copain, qui est en accès restreint et donc totalement non référence en dehors de ce poste, et par laquelle je vous livre en image ma mise en action des conseils de Tamariz pour apprendre le Mnemonica. Je partage également certaines de mes associations d'idées, mes astuces, ainsi que les difficultés que j'ai rencontrées durant mon apprentissage. Comme il est pas mal question en ce moment de Pi de Vincent Hédan, je me suis dit qu'il était toujours bien d'avoir des astuces pour améliorer sa mémoire, que ce soit pour retenir l'un, l'autre, ou les deux (comprenne qui peut )
    27 points
  3. Que d'émotions ressenties sur VM quand... non? Quand on découvre qu'un membre de VM possède une chaine de débinage sur youtube Quand un membre se plaint qu'il n'a pas encore reçu sa commande passée il y a trois jours Quand je réalise qu'un membre critique un gimmick sur trois pages alors qu'il ne l'a jamais eu en main Quand je lis le 15ème message "commandé!" dans le même sujet Quand on évoque Tommy Wonder Quand je découvre un nouveau titre contenant les mots "débinage" et "youtube" Quand, après avoir posté un CR, je reçois une demande de d'échange par téléchargement Quand je déballe le dernier produit SansMind que j'ai acheté. A jamais. Quand un nouveau membre demande quels tours faire pour sa presta dans 3 jours Quand on découvre, après des pages de jérémiades, comment un membre utilise son gimmick Quand un nouveau gimmick va enfin résoudre le problème que j'ai depuis plusieurs mois Quand je perds le message que j'étais en train de rédiger après avoir fait un refresh Quand on recommande wouah wouah le chien à un débutant Quand je reçois un j'aime
    25 points
  4. Je poste rarement mais souvent lorsque des moments forts que nous traversons m’inspirent. ici j’ai adapté la carte de folle de JPV à la situation que nous traversons. BIen à vous,
    24 points
  5. ... Sera toujours le prochain effet que vous envisagez d'acheter. Lorsque je dis "vous", c'est une figure de style car je m'inclue dans le lot voire je parle de mon cas personnel (bien que selon moi, cela concerne une grande partie des magiciens; c'est en effet un travers très répandu et cela depuis très longtemps apparemment. Je vous renvoie à la lecture de l'excellent "Elephant Invisible" dans lequel on apprend que les plus grands, eux aussi, courraient sans cesse après l'effet ultime ou en tous cas, de nouveaux effets). Toutefois, loin de moi l'idée de revenir une énième fois sur ce sujet, certains y ayant déjà réfléchi avant et surtout bien mieux que moi : Il s'agit plutôt de partager le plus honnêtement possible une expérience que je compte mener en 2019. En effet, après vérification, j'ai à peu près dépensé 1000€ (6500 Frcs quand même, pour les plus anciens d'entre nous ) en livres, DVD ou gimmicks en tous genres en 2018, pour une utilisation finalement très rare voire nulle de leur contenus (livres, DVD) ou de leurs fonctionnalités (gimmicks). Les raisons sont diverses et variées : fatigue (flemme), manque de temps, difficulté ou les trois en même temps ("Revive", par exemple, magnifique effet mais fastidieux à préparer, zou au placard du moins pour l'instant). Cependant, lorsque j'explique que je n'ai mis à profit que très rarement ce que j'ai acquis en 2018 (mais je pourrais faire l'exercice sur les années précédentes également), cela ne signifie pas que je n'ai pas présenté de magie. Loin de là ! En effet, il m'est arrivé de présenter de belles routines dont une ou deux grâce auxquelles sans nulle doute je passe pour un vrai magicien aux yeux de mes spectateurs. Ce sont des routines que je présente depuis plusieurs années maintenant pour la plupart, mes classiques, en quelque sorte . Et alors ? Ai-je moins de plaisir à les présenter pour autant ? Non. Sont-elles si "classiques" qu'elles n'étonnent plus personne ? Non, loin de là. Ne sont-elles plus perfectibles tellement elles sont "killer" ? Evidemment non. Suis-je "moins bon" qu'un autre qui, lui, travaille davantage, se renouvelle et se remet ainsi régulièrement en question ? Oui très probablement mais je suis aussi meilleur que certains. Alors quoi ? Ben je ne sais pas. Ou plutôt si. Parmi tout ce que j'ai acheté l'année dernière, il y a des choses qui relèvent de l'effet de mode, de l'intérêt personnel, d'un conseil professionnel ou d'une recherche de l'effet qui tue, comme on dit trivialement. Pour ce qui est de l'effet de mode, désolé de vous le dire mais c'est de votre faute . Enfin pas tout à fait, aucun d'entre vous ne m'a jamais forcé à acheter quoique ce soit mais force est de constater que l'emballement sur VM est parfois prescripteur, à tort ou a raison d'ailleurs (exemple : Revive, Ice Breaker, etc.). Ce qui relève de l'intérêt personnel tourne plutôt autour d'articles appartenant à des domaines pour lesquels j'éprouve une sincère curiosité mais dont je ne vais peut-être pas me servir effectivement tel quel; c'est par exemple le cas des ouvrages de Christian Chelman (son coffret consacré au vampires en est une excellente illustration). Enfin, l'effet qui tue. Cette catégorie recoupe parfois celle évoquant le dernier effet à la mode mais relève surtout selon moi de la fuite en avant. Dernier exemple en date, "The Secret" que j'ai finalement revendu car ce n'était pas pour moi. Ce n'est pas encore sur ce coup là que je deviendrai le plus grand magicien de ce forum . Puis, les recommandations professionnelles et celles des copains . Si je devais citer un pro de bon conseil mais vraiment orienté "métier de magicien" pur et dur, ce serait Damien Vappereau. Son regard sur les tours adaptés aux conditions réelles et professionnelles est le plus aiguisé que je connaisse; il m'a évité deux ou trois achats inutiles et conseillé un ou deux trucs vraiment adaptés alors que je les avais écartés d'emblée (no tear newspaper, par exemple). Concernant les copains, je ne regrette pas "Designing Miracles", par exemple, livre que je lis à l'occasion et dans lequel je retrouve parfois des évidences mais clairement expliquées ainsi que d'excellents conseils ne serait-ce que pour améliorer les tours que je présente déjà. Et tout le reste, plus ou moins inutile en ce qui me concerne : Butterfly Deck, Trinity Wallet (revendu), Sniper (Will Tsaï), Brooklyn Deck (Pouah... Il faut dire aussi que je deviens bigleux), Social Networks, etc. Alors complètement à coté en 2018 ? Non heureusement, comme évoqué plus haut des achats sympas (pas indispensables nous sommes d'accord mais très sympa quand même) : Designing Miracles, Hiding The Elephant (extra !), Marked Cards (PM), Jaks Wallet, CloseUpBookTest, DMC Elite (par curiosité mais Wow !), le Duvivier Wallet - hé ouais ! parce qu'il m'oblige à voir les choses un peu différemment et que cela ouvre de nouveaux horizons, etc. Bref, de nombreux achats, certains heureux, d'autres un peu moins mais globalement de l'argent pas toujours dépensé à bon escient. C'est pourquoi je vais tenter une expérience cette année, quelque chose que j'aurais du faire depuis très longtemps : ne plus rien acheter (exception faite du consommable, cartes, corde, papier flash, etc.), m'en tenir au recommandations du manifeste d'Helder Guimarães et de Derek DelGaudio et faire part, de temps en temps, de mon ressenti (satisfaction, frustration, etc.) en revenant régulièrement sur ce fil de discussion sans polluer les autres (et accessoirement ne pas imposer mes atermoiements à ceux que cela pourrait déranger ) Je ne m'interdis évidemment pas de donner un avis sur les sorties de l'année ou faire part d'un éventuel achat ainsi que les raisons qui m'y auraient poussé, l'idée étant d'être transparent mais avant tout d'être suffisamment sérieux pour ensuite faire un bilan personnel et financier d'ici la fin de l'année. A noter: j'exclue de cette abstinence commerciale les articles prévus en fin d'année dernière et pour lesquels le budget a été mis de coté depuis plusieurs semaines (Presti Cup et Viper Wallet) ainsi que "Sibyl" pour lequel j'ai effectué la commande hier suite à la recommandation de Shrek, très intéressé par cette nouvelle approche. Allez, hop; c'est parti. J'avais prévu de passer chez MD cette semaine; je vais rester à la maison. Parole, ça commence sur les chapeaux de roue ! W.
    24 points
  6. Salut à tous ! Si comme moi vous êtes intéressés par l'utilisation d'anagrammes progressives, j'ai créé cet outil : http://maximehelier.com/_dev/anagram/anagram.html À partir de n'importe qu'elle liste de mots que vous écrirez, il vous permettra de générer, personnaliser, et tester votre propre anagramme progressive. Si vous ne savez pas ce que c'est, je vous conseil de regarder du côté d'Atlas Brookings et de lire cet article très intéressant du Jerx : http://www.thejerx.com/blog/2016/10/5/transgressive-anagrams C'est une version bêta donc n'hésitez pas si vous avez des remarques ou des suggestions !
    22 points
  7. Pour qu'on gagne tous du temps, j'ai essayé de résumer les 824 pages potentielles du sujet en un seul message. Vous pouvez faire un copié collé si vous voulez, à priori tout y est . - "Ouahh ça donne envie". - "C'est du MDT, je prends les yeux fermés" ou "J'attends d'en savoir un peu plus". - "Je me pose la question, est-ce 100% examinable?" - "N'est-ce pas un vieux principe de 1883 de Daniel Madison?" - "Il paraît que les pré-commandes seront pré-vendues au prochain pré-congrès des puces de Versailles". - "Bon ça y est, après avoir revu le trailer fait par Spielberg, j'ai craqué". - "Mon Dieu, l'attente est trop longue". - "Ça y est, le destin de mon colis est entre les mains de la Poste". - "Ça y est, mon colis est parti aujourd'hui". - "Je viens de voir la vidéo Les Avis de Copperfield, il paraît qu'il en on déjà vendu 543 241 exemplaires, c'est hallucinant". - "P.utain c'est en rupture partout. Même Obama n'a pas pu commander son exemplaire" - "Moi j'ai déjà reçu le mien, nananère". - "Je ne l'ai pas encore reçu mais je pense que c'est nul. Perso, je préfère largement gardé mon Piktarienvu 3.0" - "Moi je comprends pas, ça fait déjà 25 minutes que la commande est passée et je n'ai toujours rien reçu". - "Je ne l'ai pas encore lu, d'ailleurs je ne l'ai pas acheté, mais est-ce qu'il serait possible de créer un sujet dans la Chambre des Secrets, ainsi qu'un groupe Facebook, Twitter, SnapChat, Instagram, ainsi qu'un nouveau lobby à Commission européenne, car j'aimerais bien comprendre comment ça marche la routine". - "Ça y est, plus que 4 jours". - "3" - "2" - "1" - "J'ai été livré ce matin à 11:23:15:45:34. Envoi bien emballé dans un semi-remorque comme d'habitude. (Ah oui et le facteur était habillé en vert)". - "C'est nul, je n'ai que 120% de réussite". - "Bien reçu hier, j'ai déjà pu tester le bidule sur 264 personnes de mon entourage (avec les deux mains), lors de mes 48 dernières prestations. Et finalement ce n'est pas pour moi, donc si quelqu'un est intéressé, je vends ma pré-commande". Bill Murray
    22 points
  8. Personne ne vous a envoyé valsé Christophe, c'est plutôt l'inverse non ? Vous nous avez contacté ce matin et vous vous agacez tout seul de ne pas avoir de réponse dans la journée. On vous dit simplement que vous pouvez être exigeant en restant agréable et courtois. Et je rajoute ici que vous pouvez être un peu patient, il n'est pas nécessaire de s'agacer contre un commerçant car vous n'avez pas de réponses à vos questions dans l'heure. Nous n'avons jamais laissé de clients de côté sans solution, il arrive parfois que la surcharge de travail ralentisse le SAV et les réponses clients, mais il y a toujours une solution à tout.
    21 points
  9. Ce sujet n'est pas sérieux, mais il peut quelquefois vous rendre de grands services. Le monde artistique en général regroupe des personnages dont l'égo est surdimensionné et toutes les astuces et techniques sont bonnes pour vous faire de la pub. Il serait intéressant de les collecter ici pour pouvoir s'en servir afin de devenir enfin Le plus Grand Magicien de l'Univers ! (dans vos rêves...) Voici 2 exemples couramment utilisés...à vous de délirer ensuite...!!! Quand je rencontre un grand magicien, je m'empresse de faire des selfies avec pour pouvoir les publier rapidement sur les réseaux sociaux...c'est ma manière à moi d'être aussi grand ! Une bonne astuce est de lui faire tenir la perche , ainsi vous pourrez faire croire que c'est lui qui vous a demandé de faire une photo avec vous et cela vous rendra encore plus grand ! . Il est bien sur nécessaire de voir la perche tenue à l'extérieur et de son coté. J'ai tout une théorie que je vous développerai plus tard pour arriver à cela... Bien sûr, chaque fois que je rentre dans une salle vide où il y a des chaises ou des fauteuils, je fais aussi une photo et la publie en écrivant: "voici mon nouveau terrain de jeu pour ce soir" ...ça fait rager les copains qui n'ont pas de boulot et tout le monde pense que vous n'arrêtez pas de bosser...! N'hésitez pas à rentrer dans des églises, c'est toujours vide...et vous avez tout votre temps pour prendre la photo adéquate (éviter les signes religieux dans votre cadrage) Faites un tour où vous demandez au public de se lever et de taper dans les mains....prenez une photo souvenir....et hop le tour est joué: publiez la photo sur Face Book en disant que vous avez eu une "standing ovation" ... Il y a de grands spécialistes dans cette technique...(si bien sûr vous réfléchissez une seconde, votre photo d'une standing ovation à votre égard ne peut-être que bidonnée car en général, vous ne montez pas sur scène avec votre smartphone...cqfd ) etc...etc...
    21 points
  10. Cette discussion n’est guère plus intéressante que les autres sur le débinage… Elle souligne cependant un point : Alexis utilise les arguments classiques des débineurs. 1 : de toute façon, je fais ce que je veux. 2 : c’est pas grave, c’est du domaine public 3 : ça va donner envie aux nouveaux d’apprendre la magie. 4 : il faut vivre avec son temps. (Argument beaucoup plus élevé éthiquement) Bon, ben voilà, tout est dit… Donc, on va démonter cela argument par argument….comme d’hab…. 1 : de toute façon, je fais ce que je veux. Ben oui, internet permet de faire presque tout, ce qui est bien, ce qui est mal, c’est un outil. Celui qui s’en sert assume donc pleinement ce qu’il fait et comment. Là où c’est curieux, c’est que quelqu’un qui donne son avis sur les tours des autres, et qui devrait donc avoir du recul et de la réflexion sur l’art magique en général, prenne une décision aussi surprenante. La notion de secret est donc à ce point sortie de l’esprit des jeunes magiciens ? 2 : c’est pas grave, c’est du domaine public On peut cependant se poser la question sur le droit de chacun à détruire ce qui est dans le domaine public, mais que d’autres utilisent. Par exemple, si je prends une masse, et détruit un banc public (sans me faire prendre, c’est une métaphore…), on ne pourra plus s’y assoir. Un tour dont le secret est éventé pour une large quantité de personnes, c’est un tour détruit. Apprendre un tour à un ami désirant faire de la magie, pourquoi pas, c’est de l’apprentissage. Donner un tour à n’importe qui, c’est-à-dire à tout le monde potentiellement, c’est du débinage. Hors le débinage mène à une destruction de la magie, jamais à une création de magie… Mais je suis heureux d’apprendre qu’à partir de maintenant, il n’expliquera plus que ses propres tours, et sera donc la seule « victime » de son propre débinage. Enfin, avec tous ceux qui lui ont acheté ses tours, et les utilises… A ben oui, question respect de ses clients, il y a un léger problème, là… il aurait dut leur dire, avant l’achat, que ses tours avaient une durée de vie pré-débinage assez courte…. Mais c’est pas grave, hein, c’est un autre argument phare des débineurs : dévoiler les vieux trucs pousse à faire venir de nouveau trucs…ben voyons… 3 : ça va donner envie aux nouveaux d’apprendre la magie. A, ça, c’est l’argument phare. Heureusement qu’il y a YouTube, sinon, plus personne ne ferait de magie ! On se demande même comment les gens faisaient, avant YouTube ? Ils devaient s’ennuyer à mourir, tu penses : ça doit être ça qui les poussait à apprendre n’importe quoi, comme la magie… Et ils faisaient comment ? Arf…comment le savoir, ça remonte à tellement loin… (j’aime bien faire les questions et les réponses ) Mais trêve de plaisanteries : Bien sûr, YouTube donne envie à des millions de gens de faire de la magie. Ou en tout cas de connaitre des trucs de magie. Il y a une légère nuance.... mais n'ergotons pas. La magie en sort elle grandie ? Non, elle en sort avec : Des millions de gens qui connaitrons des trucs de magie, sans avoir essayé d’en faire plus de 10mn (en général, ils abandonnent à la première difficulté… lisez les commentaires dans les tutos de magie, c’est édifiant…) : ils formeront le public de demain, à qui nous feront nos tours…et dont ils se rappelleront avoir vu l’explication… Des millions de débutants perpétuels qui vont mal faire les tours qu’on leur a donnés. Vu la faculté d’attention et de concentration d’une personne formatée par YouTube, ce n’est même plus la qualité du tuto qui compte… Et quelques personnes qui, curieusement, s’apercevront qu’il y a peut-être plus derrière qu’un simple truc. Ces même personnes qui, a toutes les époques, avec ou sans YouTube, sont venues un jour ou l’autre à la magie et sont devenus passionnés… Voyons maintenant l’efficacité de la méthode : -Un apprentissage sur une base volontaire de la part de l’apprenti : on risque de perdre quelques personnes qui n’oseront pas se lancer. Et on n’a pas d’autre effet négatif sensible. -Un « apprentissage » sur une base de débinage YouTube : on a les même personnes que la solution d’avant, plus quelques personnes qui auraient raté la solution d’avant. Et on a du débinage en direction du reste de la population. De l’immense reste de la population ! Et on a une « culture du truc » qui est développée pour un large public (je parle de public, c’est-à-dire des gens qui n’iront jamais plus loin qu’un tour de carte de fin de repas, mais seront nos spectateurs… et connaitrons trop de chose pour leur bien…) Et on a apparition d’une vaste (immense, en fait !) population de « magiciens » qui n’irons jamais plus loin que le truc. Ces magiciens YouTube forment un groupe important (des centaines de milliers rien qu’en France ! il y en a bien plus que toutes la FFAP, les club indépendants et les forums de passionnés réunis…) qui n’ont aucune notion de théorie magique, d’éthique, qui ne comprennent même pas comment se crée l’effet magique (parlez avec eux… je l’ai fait pendant des années…) Ils vont donc participer au débinage ambiant, en ratant leurs tours, ou pire, en faisant eux même leur tutos, puisque être un magicien, maintenant, c’est faire des tutos… Ils ont par contre une importance flagrante : quand ils sortent un peu du « tout gratuit », ils sont prêt à acheter n’importe quelle daube que publient les marchands. On a donc constitution d‘un « marché », bien plus conséquent que celui des magiciens « investit », qui eux sont beaucoup moins nombreux, même s’ils achètent pour plus chers chacun. Oui, le débinage profite…. A certains marchands. 4 : il faut vivre avec son temps. YouTube est un moyen moderne de propagande, pourquoi pas pour la magie… Ben… parce qu’expliquer les tours, c’est l’inverse de la magie… Oui, il faut vivre avec son temps, cela n’implique pas d’utiliser les moyens de communications modernes sans intelligence : Tu veux enseigner la magie sur le net ? Ok, super : fait une école sur le net. C’est-à-dire un Facebook avec contrôle d’accès, un groupe fermé YouTube ou un site avec abonnement (gratuit ou payant, on s’en fiche…) Ou en vrai…. Si si, la vraie vie existe aussi… C’est-à-dire : sélectionne tes élèves ! Ne pas faire de sélections, en magie, cela veut dire faire du débinage, et donc donner les secrets à n’importe qui, c’est-à-dire à tout le monde. La modernité du média importe peu : c’est la démarche, qui est à repenser. Alors, quelle est cette évolution, parlons-en : Cela permet d’avoir des magiciens mieux formés ? arf, j’ai un doute… Cela permet d’avoir des magiciens sensibles aux problèmes d’éthiques ? huuummm…. Pas une bonne question, ça… Cela permet d’avoir des magiciens qui comprennent comment fonctionne la magie, que l’effet se crée dans l’esprit du spectateur, et pas dans les mains du magicien, qui ont soif d’aller voir les productions des grands noms de la magie ? ben, euuu… les grand noms, c’est ceux qui ont beaucoup de vues sur leurs tutos ? Oui, les choses évoluent. Tout comme les politiques qui nous parlent sans cesse de réformes, de changements. Mais évolution, réformes et changements, cela peut être positif, ou négatif. Parler de l’évolution, ce n’est pas un jugement de valeur : tout évolue tout le temps. Il serait plus intéressant de savoir si cela évolue en bien ou en mal, en mieux ou en pire, avant d’emboiter le pas de l’évolution. Ce n’est pas parce qu’on fait comme tout le monde qu’on a raison de le faire. Et qu’on doit se dispenser de savoir ce que l’on fait. Déjà, tu pourrais dire : je vais remonter le niveau : la, ça serait plus crédible. Si c’était possible. Il sort entre 300 et 400 tutos chaque semaine. Si si, regardez les chiffres YouTube…1530 sur un mois, 15300 sur une année… Un tutos ne changera rien. 10 ou 100 tutos non plus : il en faudrait des milliers, pour améliorer le niveau. Donner envie aux nouveaux ? Ben, avec tous ces tutos, un de plus va changer quelque chose ? Il y a un large courant de débinage. Pourquoi l'encourager? Pourquoi un magicien qui a réfléchis au fonctionnement de la magie serait-il « comme tout le monde », si tout le monde fait n’importe quoi ? On ne peut pas être de son temps sans débiner ? Vivre avec son temps n’est pas pour moi un argument valable : Il faut vivre du mieux que l’on peut. On peut vivre avec des technologies modernes sans déroger à ses principes (le secret n’est-il pas un principe de magicien ?) On peut vivre avec une communauté d’ados débineurs sans rejoindre leurs rangs pour y ajouter une pierre à l’édifice de la bêtise, mais en essayant de faire prendre conscience à certains qu’il y a encore plus intéressant derrière le truc… On peut vivre avec son temps tout en préservant un minimum de cohérence : la magie s’appuie sur le secret, donner les trucs à tout le monde pour faire avancer la magie ? Mais quelle xxxxxx (mettez n’importe quel jurons, dans la langue de votre choix)… ? Bref, on est toujours avec les mêmes arguments bidons pour le débinage, que je ne m’attendais certes pas en rencontrer dans la bouche d’une personne que j’aime bien… Soyons clair : un tuto de plus ou de moins, quand on regarde les chiffres, cela ne changera strictement rien. Mais venant de certaines personnes, c’est un peu décevant. Gilbus
    20 points
  11. Champagne ! Je signe normalement cette semaine ! Merci à vous tous pour vos encouragements Marc
    19 points
  12. Je ne viens quasiment jamais sur les forums, et je crois comprendre pourquoi....Difficile d'imaginer comment certains ont la force, l'énergie, et l'état d'esprit pour déglinguer leurs "collègues magiciens". il y a là peut quelques réponses ; Un sens critique exacerbé, une jalousie (souvent inconsciente), un besoin de comparaison (pour se rassurer), un désire de trouver une excuse au succès,(ce qui permet de ne pas trop se remettre en question) un égocentrisme explosif, la jeunesse ( envie de tout changer), la vieillesse ( aigreur de la jeunesse qui avance) etc... et sans doute aussi quelques esprits se pensant objectifs, qui, a coups de règles, théories, et expérience parfois vaseuses se donnent le droit de dire ce qui est bien ou mal... Evidemment, il y sans doute des choses qui sont dites assez sensés ,a retenir ou étudier dans le but avancer..je veux bien le croire mais ce qui est très regrettable a mon sens, c'est le dénigrement que cela crée. combien d'entre vous ne rêveraient ils pas, d'être a la place de ceux qui sont a la télé. Assurés, que si eux y seraient, ils fracasseraient tout. Je ne vous demande aucune réponse, je crains que peu oseraient l'avouer...Rien n'est facile, croyez moi. De jouer, de créer, d'exprimer sa magie devant un public ou des caméras. Combien perdraient leurs moyens, a coup de tremblement, de sueurs, de rougeurs, et autres signes de grande déstabilisations ??? Beaucoup, oui beaucoup seraient incapables de gérer cette situation. Parce que c'est un métier, un art, qui demande tellement de travail.... La magie brille quoi que vous en pensiez, elle devient omniprésente grâce a tous ceux que nous connaissons, et qui font les beaux jours de la télévision. Et même si la magie n'est pas toujours "parfaite" ou comme vos pensez qu'elle devrait être, réjouissons nous qu'elle jouisse d'une place de choix dans nos programmes télés. Le seul juge encore une fois, celui qui donne les bons points , et le verdict final et peut être fatal, c'est le public. Celui qui vient, qui zappe, qui se déplace pour aller voir nos spectacles... Faisons lui confiance, a force de voir des magiciens, leurs styles, leur charisme, leurs effets, etc, ils feront eux mêmes les choix de leur plaisir. Alors c'est bien de parler, d'essayer de refaire le monde magique assis devant son ordinateur, animé par ce petit "pouvoir" virtuel que les réseaux sociaux vous offrent, mais ce ne sera jamais une fin en soit. La seule chose que j'aimerai dire ici, si vous me le permettez, a tous les magiciens insatisfaits, dégoutés, ou peu convaincus par ceux qu'ils voient ici ou là, eh bien, allez y, refaites votre monde magique, tentez, créez, bougez, montrez leur, ce dont vous êtes capable. Et le seul moyen vraiment concret qui nous est offert , c'est de vivre votre magie devant le public. Le reste a mon sens est une perte de temps. La satisfaction de la critique incisive, du tacle bien amené, du venin lâché, sont autant de blessures que vous vous infligez a vous même. Je ne veux en aucun cas donner de leçon a qui que ce soit, mais un peu de bienveillance dans ce petit monde nous ferait parfois le plus grand bien. Merci a tous les magiciens actuels ou passés, d'avoir fait avancer notre art, de quelque manière que ce soit, a travers vos erreurs et vos succès, vous donner l'occasion au public de découvrir ce que je considère comme le plus beau métier du monde...
    19 points
  13. Bonjour, Il y a 30 ans (punaise…), j’avais imaginé un truc rigolo en LEGO, sur la base d’un accessoire de magie qu’un copain avait apporté à l’école. Je l’ai refait aujourd'hui, et optimisé (expérience oblige) et je vous le propose ci-dessous : Je suppose que beaucoup ici connaissent le principe de ce truc, mais j'ai remarqué qu'en le présentant à un public certes non magicien mais de formation technique (ingénieur ou technicien en mécanique), l'effet les surprenaient et ils ne parvenaient pas à comprendre le principe fondamental de cette illusion. A mon avis, le fait de présenter ce truc avec des briques LEGO induit un biais de raisonnement dans l'esprit du spectateur qui l'empêche de faire la bonne déduction. Je vous laisse me dire ce que vous en pensez.
    18 points
  14. OMBRE TRIPLE Un spot à droite, un à gauche et un au dessus suffisent en éclairant l'objet central à projeter 3 ombres différentes et complémentaires. Que la nouvelle année vous apporte créativité et originalité, c'est tout le bien que je vous souhaite!
    18 points
  15. Il y a plus simple, plus rapide et tout aussi valable. https://www.canva.com/fr_fr/creer/diplome/
    18 points
  16. Bonjour à tous... Le "Biddle" ou plutôt le tour utilisant en fait le "Elmer Biddle move" est à coup sûr un des effets les plus bluffants que l'on puisse faire avec un jeu de cartes normales. Il a pratiquement toujours fait partie de mon arsenal... Quel est l'effet, exactement, pour les gens...? Une carte choisie très librement, perdue dans le jeu, est finalement estimée comme l'une parmi 4, par le magicien. il ne sait pas laquelle... mais d'une façon très magique, il va successivement deviner la carte, la faire disparaitre, pour finalement la retrouver "rematérialisée" dans le jeu, à distance... On est toujours avec au moins un temps d'avance, et le "biddle" est invisible, et aussitôt renforcé par le comptage Trois comme quatre, qui enfonce le clou... il y a bien quatre cartes... Ma présentation suit , à partir de ce moment, avec un petit détail qui décuple l'effet, c'est garanti... Donc, durant le "biddle", le texte peut être: "Je ne sais pas quelle est votre carte, mais à mon avis, c'est , ou le six de carreau, le deux de pique, le trois de coeur, ou l'as de pique??? .... exact? yes!!!" puis juste après, pendant le comptage, " donc c'est une de ces, une, deux, trois ou quatre cartes, et pas une autre...! J'enchaine aussitôt, tenant le petit paquet au bout des doigts...: "tendez moi votre main...( j'y dépose les cartes)... mettez l'autre main par dessus.." "Maintenant imaginez, juste imaginez que je puisse extirper invisiblement les quatre cartes, et les faire flotter au dessus de vos propres mains...Pensez juste à votre carte...Maintenant!" ( je mime exactement ça...puis je mime que j'éventaille légèrement les quatre cartes, et que j'en choisis une , et que je regarde juste cette carte, en la tournant verticalement vers moi...) Je semble maintenant déchiffrer la carte progressivement..." C'est une rouge... un coeur, ...le trois de coeur???!!!" entre chacune de ces révélations, je regarde la spectatrice qui a choisi la carte, et son visage surpris s'éclaire progressivement.. C'est un moment intense, vraiment... Donc, j'ai toujours ma main verticale, avec le fantôme de la carte choisie en main...avec l'autre main, je mime que je fais redescendre les trois autres cartes dans SA main... "Regardez vous même...plus que trois... et plus la vôtre...!" C'EST DANS SA MAIN....Ca à un poids énorme...elle vérifie bien que les cartes sont pas collées... rien à dire... juste à déguster le moment... car pour eux, c'est panique dans l'entendement, comment il a trouvé la carte, comment elle a disparu de mes mains???? et si vite, sans aucun faux mouvement? et alors, seulement alors, sans rien dire, je continue dans le silence le mime de retourner complètement sa carte face en l'air, et mime de la lancer dans le jeu... Il semble que le jeu est sur la table depuis une éternité... après le lancé..petit mouvement cher à Juan Tamariz...les deux mains, paumes vers les spectateurs , comme dans "haut les mains"... genre on arrête tout, même le temps... je touche à rien... et du bout des doigts, très délicatement, je fais le ruban, et on voit la carte face en l'air, au milieu... C'est tout, et c'est un Miracle... Je ne suis pas fan de faire faire le ruban par les spectateur, parce que souvent, il ne sait pas faire ça, et vous nique ce moment de grâce...en faisant un étalement foireux...C'est la touche finale, comme le dernier arpège d'un pianiste qui balaie le clavier, avant de frapper la dernière note.... On peut discuter de savoir si c'est mieux ou non de révéler la carte face en bas ou non, et les deux sont jouables...et Thomas a raison de penser que l'on preserve l'ultime révélation, mais pour moi dans ma logique de l'effet, j'ai réussi à dématérialiser la carte du spectateur, par mon mime, et la logique magique fait que c'est fatalement celle-là que je rematérialise ailleurs, dans le jeu , en l'occurence. Enfin, en déambulatoire, il arrive souvent qu'il n'y ait pas de table.. dans ce cas, le premier spectateur me sert de table, les deux mains à plat, et il garde le gros paquet à la fin du biddle... C'est presque encore plus fort pour la fin... Ce tour est une merveille, essayez le vite... BIzzzz Gaëtan
    18 points
  17. Pour ce premier VMBlog, je viens de passer quelques heures à monter ce que j'ai pu tourner en janvier 2018 à Londres au congrès The Session. Vous pouvez y découvrir les artistes en scène, le lieu, l'ambiance et un bon nombre de routines avec notamment nos amis @Marc Page, @Kéli, @Francis GIROLA, @Patrick JENNING, @Loic J., @Vincent T., @PereAlex, @Yoann Fontyn, @Cyrille SAVELIEF, @Pascal MARC Parmi les autres magiciens que vous pourrez (entre)voir : Johnny THOMPSON (invité d'honneur) Hamish BARTHROPP (le jeune manipulateur) Dynamo Paul VIGIL Adam RUBIN Peter TURNER Luke JERMAY Max MAVEN Tom STONE Andi GLADWIN Joshua JAY Morgan & West Ondrej Pšenicka The Other Brothers Pierric Phedom BELEK Jason KNOWLES A lire vos commentaires ! Si cela vous plait et souhaitez m'encourager, il faut suffit de : vous abonner à la chaine, mettre des pouces d'encouragement, des commentaires dans la vidéo (pour YouTube, cela permet de la faire remonter un peu plus) et bien sûr de les partager sur vos réseaux favoris.
    18 points
  18. Si à 50 ans on a pas The Watch de João MIRANDA, c'est qu'on a raté sa vie de magicien !
    18 points
  19. Ralalaaa, encore une discussion sur le débinage… Cela ne s’arrange pas. Et c’est normal, puisque les magiciens YouTube n’ont pas intégrés la notion de secret… Raven, que penses-tu du secret ? Penses-tu que le secret est bon pour l'illusion, et qu’un tour de magie marche mieux quand le spectateur ne sait pas comment on fait ? Ou penses-tu qu’il faut dire à chaque spectateur, au monde entier, comment fonctionne tes tours ? Quand tu fais un tour, expliques-tu aux spectateurs comment tu fais ? As-tu envie de t’installer sur la plus grande place de ta ville, et d’expliquer dans un mégaphone, à tous ceux qui passent, comment fonctionnent tes tours ? Cela va-t-il les inciter à aimer la magie ? Quand tu mets un tuto sur youtube, ce n’est pas sur la place de ta ville que tu es, c’est sur la plus grande place publique du monde. Et ton souhait est d’avoir un mégaphone le plus gros possible, pour toucher le plus de monde possible ? Je crois que tu devrais réfléchir à la différence entre débinage et apprentissage. L’un se passe en public, ou l’on explique des trucs à des gens qui ne les feront sans doute jamais. Cela détruit la magie. C’est typiquement ce qui se passe sur YouTube, ou une grosse majorité de curieux vient pour apprendre des trucs qu’ils ne feront pas pour frimer ensuite. L’apprentissage, lui, doit permettre à l’étudiant d’améliorer son numéro. Cela enrichi la magie. Il ne peut pas se faire en public, tout simplement car le secret du tour ne doit pas être connu du public : tout apprentissage en public est du débinage. Je pense que tu devrais te poser quelques « pourquoi »… Pourquoi tu aimes la magie ? Pourquoi tu aimes FAIRE de la magie ? (c’est très différent de la première question) Pourquoi les gens qui ne font pas de magie peuvent l’aimer quand même ? Pourquoi la magie est un art à part, sans rapports avec d’autres disciplines ou on peut tout expliquer au public ? Pourquoi le secret ? Et finalement, pourquoi le débinage ? Ok, tu as envie de faire une chaine d’apprentissage, et on n’a pas de moyen de t’en empêcher, mais POURQUOI avoir envie de débiner ? Pour faire découvrir la magie à des gens qui, s’ils sont destinés à devenir magiciens, ont besoin de toi pour cela ? Penses-tu réellement que sans ta chaine, quelqu’un qui voit un beau spectacle de magie et a envie de s’y mettre ne va pas trouver de moyen de s’y mettre ? Penses-tu que seuls ceux qui vont devenir magiciens vont regarder ta chaine ? Fais-tu plus de bien que de mal ? Comme le sais-tu ? Est-ce bien sérieux ? Ce que tu pourrais faire, si tu tiens à former des gens sur YouTube, c’est de faire un groupe privé, par exemple : Tu mets des numéros de magie en public, pour montrer que tu maitrises, et donner aux gens qui sont motivés l’envie de suivre ton apprentissage.. Et tu mets en place la formation dans un groupe privé, en mettant quelques barrières afin que tout le monde ne puisse pas y aller. Ainsi, tu as une vitrine de ta magie, en public, et un espace de formation en privé. Évidemment, cela implique des efforts : Tu ne te contentes pas de donner les trucs à tous ceux qui passe, tu dois sélectionner les participants à ta formation, leur parler un peu, juger de leur envie d’apprendre (il ne suffit pas de dire qu’on a envie…), et s’ils sont motivés, là, tu les invites dans ton groupe privé. Cela serait une utilisation intelligente de Youtube, qui n’est qu’un outil : personne ne t’oblige à faire des tutos publics comme des centaines de débineurs. C’est juste la solution de facilité qu’utilisent ceux qui n’ont pas réfléchis au fonctionnement de l’illusion… Le partage maximum de l’information est parfait pour développer les sciences. C’est une catastrophe pour une activité reposant sur le secret. Que veux-tu vraiment ? Avoir une relation privilégiée avec quelques personnes que tu formes ? Ou avoir des milliers de clic sur ta chaine ? Une des choses les plus difficiles, c’est d’être honnête avec soi-même. L’ego est un maitre tyrannique. Et il est flatté par le nombre de vue que tu auras sur ta chaine, cela te donnera du plaisir fournis par la dopamine que tu généreras à chaque clic… Il faut parfois prendre du recul par rapport à ce genre de choses… Gilbus (PS : si vous avez aimé ce message, cliquez sur « j’aime » !)
    18 points
  20. J'ai terminé mon document explicatif sur le FI et la lumière. J'espère qu'il pourra en aider certains, mais toute critique sera la bienvenue. En tout cas c'est ce que je mets en pratique, avec succès. Jamais on ne m'a dit que j'utilisais du fil (ou alors les spectateurs sont très polis, à moins qu'ils n'aient pitié ). C'est un PDF de 12 pages et il suffit de me le demander en MP pour que je l'envoie. Prix : 0,00 €
    18 points
  21. Depuis une dizaine d'années, des progrès assez conséquents ont été réalisés en magie du fil invisible. L'un des passages marquants pour moi aura été la sortie du sublime DvD de Damien Savina fin 2012 : Invisible. Toujours très pertinent et d'actualité encore aujourd'hui. Et depuis se sont multipliées les sorties avec de nouvelles approches souvent pertinentes, parfois plus fades. Constat perso sur le fil invisible Dans la magie des cartes ou des pièces, nous avons de très nombreuses sorties sans gimmick, sans objet particulier, souvent même en téléchargement seul. En fil invisible, nous avons souvent non pas des effets mais un gimmick de commercialisé (comme le Spider Pen ou les Venom par exemple). Et les effets ne sont là, la plupart du temps, que pour accompagner l'objet. Le bilan que j'en fais c'est qu'il est difficile de se procurer de nouvelles routines de fil invisible. J'en suis réduis à acheter un nouvel ITR juste pour pouvoir apprendre de nouvelles routines. Aussi, je vous propose de publier dans ce fil (visible pour le coup) les sources que vous connaissez et dans l'idéal que vous possédez avec un petit retour rapide sur la qualité de l'effet ou de l'ITR. J'ouvre le bal avec les sorties que je possède et que j'ai travaillées. Répertoire de travail de fil invisible 74 Effets ! Invisible : 6 Effets / Très bon ! The Ring The Flying Coins The Pen Haunted Deck I Haunted Deck II Haunted Deck III Spiderpen X : 5 Effets / A posséder pour le Zero Gravity Bill The Walking Bill Balancing Bills The Florating Straw Zero Gravity Bill Re-Leaf [vmprod p=391] Tarantula I & II : 5 Effets / Pas foufou pour l'ITR, mais le Hover Ring est un killler Floating Bill Floating Candy Magnetic Bill Haunted Pack Hover Ring Venom : 10 Effets & Concepts / Très bon ! Meilleur ITR mécanique et routines très bonnes. Arrêt dans le temps Voyage Horizontal (Routine) Objets Lourds Jeu Hanté Enclavement des bagues Concept de la croix & effets Déplacement verre léger Hook up sur table Fi Indirect Flottement Bague Innercircle : 10 Effets / Pas foufou The Animated Fork Phenomenon Fork Kinetic Power The Floating Card Jumping Fork Mystery Glasses Mesika Hauted Pack Matchical Magnetism Invisible Touch The Floating Ring EVO : 4 Effets / Plutôt sympa, à voir une fois Cure-dents Billet Bague Cigarette DX : 1 Effet / Usine à gaz avec très peu de possibilité Appartition d'objet Friend Vol.1 : 8 Effets / Inspirant avec de nombreuses routines scénarisées Effet papillon Cigarette qui roule Pichet magique Grande évasion Rising Card (Houlette) Détecteur de mensonge C'est pas dans la poche Le rêve d'Icare Friend Vol.2 : 7 Effets / Inspirant avec de nombreuses routines scénarisées L'homme invisible Volontaire Saint Exupéry Ricochets Surf L'amant dans le placard Fioritures C'était vous ! Bloomeries / A posséder Je n'ai pas mis le nombre de routines dédiées au fil invisible car il n'y en a assez peu étant donné qu'il s'agit d'un DvD plus généraliste. Mais il y a une routine extraordinaire de carte équilibriste dans les bonus. Carte équilibriste déchirée plusieurs fois Ultimate Levitation Pen / Floating Cigarette : 1 Routine Sharpie Volant / Cigarette volante Kinetica : 3 Effets / Dispensable ! A la limite de l'arnaque Kinetic Ring Kinetic Bill Kinetic Coin Fly By Night : 1 Effet / Curiosité à posséder mais pas pratique au final Flying Card Defiance : 3 Effets (dont 2 infaisable avec des spectateurs) / Dispensable, uniquement pour de la vidéo Nécessite des montages qui ne permettent pas vraiment la présence de spectateurs. Le seul intérêt du DvD est une idée de passage de mini cerceau autour d'une balle mousse. The Incredible Spinning Card Floating Bill In The Air Change Unseen Force : 9 Effets / Très bon ! Card Balancing I Card Balancing II Card Balancing III Card on the Edge Card on the Toothpick Sponge Ball Levitation Telekinesis Ring Levitation Frog under the cup Effets type Loop Voilà déjà un tour d'horizon rassemblant 74 effets, routines, concepts ou techniques. Mon Best of personnel : 8 Effets Unseen Force : Card Balancing I Unseen Force : Ring Levitation Venom : Voyage horizontal Invisible : The Ring Invisible : The Pen Spider Pen X : Zero Gravity Bill Tarantula : Hover Ring Bloomeries : Carte équilibriste N'hésitez pas à ajouter à ce fil tous les effets que vous possédez avec un petit avis positif ou négatif pour accompagner le titre Si vous avez des questions ou des précisions, n'hésitez pas non plus à me le demander Enjoy
    17 points
  22. Bonjour à tous, Je suis étonné que ce fil ne soit pas plus nourri depuis la parution du livre! Pour ma part il a comblé une grosse lacune car je n'ai pas beaucoup de mémoire et l'idée d'apprendre un chapelet me rebutait beaucoup. Je l'ai reçu hier matin et aujourd'hui j'ai mémorisé le Mnémonica en un temps record car je n'ai pas beaucoup de mémoire et l'idée d'apprendre un chapelet me rebutait beaucoup. C'est fou d'avoir à ce point simplifié l'apprentissage. Il suffisait d'y penser... Et la méthode m'a plu car je n'ai pas beaucoup de mémoire et l'idée d'apprendre un chapelet me rebutait beaucoup. Je ne saurait que conseiller cette lecture qui fait sauter une énorme barrière. Seul bémol, l'aspect du bouquin. On était habitué à mieux, et je m'attendait à une belle couverture! Mais elle est décevante et très loin de la qualité des autres livres qu'on avait plaisir à toucher. Bon, ce n'est pas grave puisque le contenu est largement à la hauteur de ses promesses. Et pour conclure sur une note positive, je suis très satisfait de mon achat car je n'ai pas beaucoup de mémoire et l'idée d'apprendre un chapelet me rebutait beaucoup. [vmprod p=836]
    17 points
  23. Je suis fier de vous présenter MySwitchBox, entièrement faite maison (DIY comme disent les anglo-saxons, même les ampoules sont peintes à la main ! ) : Quelques mots sur ce qui m'a amené à réaliser ce projet ... Voilà déjà un moment que j'y pensais. Il a suffit d'une démo de la Cobra Light au club de magie et une météo maussade pour finir de me convaincre : fabriquer ma propre Switch Box. Pour ceux qui ne connaissent pas ce classique de la "magie électrique", en voici une version présentée par Bernard Bilis au PGCDM : Aussi appelées "Switch Board" ou encore "Boite à lumières", une brève recherche sur internet permet d'avoir un aperçu des nombreuses modèles et variantes produits depuis une quinzaine d'années : Si ces boites comportent la plupart du temps 4 lumières, certains modèles n'en comporte que 3. Le boîtier est parfois transparent. Les lumières sont soit des LEDS, soit des ampoules à LED, soit des ampoules à filament. Quelques exemples : Une version scène qui se présente verticalement (la seule existante à ma connaissance) : (vidéo ici) Une version assez originale utilise des "interrupteurs à couteaux" : (vidéo ici) Enfin une version très dépouillée que je trouve également très convaincante : (vidéo ici) Selon les versions, l'effet de base est décliné sous plusieurs variantes : certaines boites permettent d'allumer plusieurs lampes avec un seul interrupteur, la Cobra Light permet un effet final de mentalisme, une autre permet à la boite de continuer à fonctionner après avoir enlevé les piles ... Mais aucune de toutes ces versions ne m'a suffisamment convaincu pour franchir le pas de l'achat. Et ce pour deux raisons : le prix : dès qu'un gimmick comporte de l'électronique, les prix s'envolent. L'une des dernières versions est vendue 245 euros ! Certes, on trouve des versions moins onéreuses, mais dans l'ensemble ces boites restent chères et le SAV reste problématique en cas de panne. l'aspect : la plupart des boites n'écartent pas suffisamment la possibilité d'un "bidule électronique caché dans le boîtier". Même quand le boîtier est transparent, le câblage reste suspect. L'utilisation de LEDS suggère quant à elle la présence de circuits électroniques. La Switch Board de Martin Andersen, qui se présente sous forme d'un circuit imprimé et de LEDS est, à mon humble avis, le parfait exemple de ce qu'il ne faut pas faire : Mon idée était donc de concevoir une Switch Box qui soit rustique, avec un câblage totalement examinable, sans zone suspecte qui pourrait cacher de l'électronique. L'objectif est de proposer un simple montage électrique. Quelque chose dans ce genre là : Après avoir envisagé plusieurs pistes, j'ai commencé par modéliser en 3D le résultat de mes cogitations : Une simple planche de bois, un câblage entièrement visible (il n'y aura même pas de gaine sur les fils dans la version finale, les fils sont à nu), des petites lampes à filament et des interrupteurs sous forme de fils que l'on met en contact grâce à des pinces à linge de couleur (ou que l'on peut aussi simplement avec les doigts). Bref, la rusticité poussée au maximum. Un premier prototype proof of concept m'a permis de valider l'idée : Puis je suis passé à la réalisation d'une version plus … convaincante ! Pour l'instant, la routine programmée est la suivante (mais les programmes sont faits pour être mis à jour et évoluer !) : La boite est tout d'abord laissée à l'examen avec des pinces à linge "normales" (non colorées), ce qui permet aux spectateurs de vérifier que chaque pince/interrupteur commande la lampe qui lui fait face. Quand les spectateurs sont satisfaits de leur "examen", le magicien reprend les pinces à linges et sort à la place 4 pinces de couleur qu'il prétend dotées de pouvoirs "magiques". Effectivement, le magicien pose puis retire une ou plusieurs pinces, change la position de n'importe quelle pince déjà posée, échange la position de 2 pinces … A chaque manipulation, c'est toujours la lampe de la couleur correspondante à la pince qui d'abord s'éteint quand on la retire puis se rallume quand on replace la pince à une nouvelle position. Le magicien fini par ranger toutes les pinces de couleur et ressort à la place les 4 pinces "normales" non colorées. La boite est à nouveau laissée à l'examen, et les spectateurs constate que la magie a effectivement disparu et que chaque pince ne commande plus que la lampe qui lui fait face. Mais la magie peut réapparaître si on ressort les pinces de couleurs ! La boite est à nouveau prête pour une nouvelle démonstration de magie ... La présentation ne doit pas se contenter de proposer un casse-tête au spectateur. A ce titre, l'utilisation de pinces à linge offre deux avantages sur l'utilisation de vrais interrupteurs : manipulation plus simple, plus rapide et moins suspecte : en déplaçant une pince, on réalise en une fois ce qui nécessite trois actions avec un interrupteur (l'éteindre, déplacer son capuchon de couleur sur un autre interrupteur éteint, puis allumer ce nouvel interrupteur) dans le boniment : on peut construire toute une histoire sur le pouvoir magique des pinces de couleur … alors qu'il est difficile de faire rêver avec des interrupteurs ! Je vais poster en Chambre des Secrets des détails sur la fabrication de cette boite. Bob
    17 points
  24. Le sujet l'était, le développement pas du tout Je suis en train de lire "La science de l'illusion" de Luc Langevin et je ressens le même malaise. A moins de s'adresser à d'autres magiciens, les mentalistes comme les magiciens ne devraient rien écrire et ne rien dire. Le secret auquel ils doivent se tenir les obligent à dire plein d'inepties et ils sont prisonniers entre dire franchement qu'ils trompent les gens et s'inventer des justifications idiotes telle que la PNL, les micro-expressions, la physique quantique ,l'électromagnétisme, j'en passe et des meilleurs. Ces discours entre deux où on avoue tromper le public, mais en laissant un doute, sous le couvert d'astuces qui ne sont en rien utilisées sont d'une hypocrisie incroyable. Acceptables dans une routine oui mais indigeste dans un livre ou une interview. J'aime autant lire un livre comme "Ceci n'est pas un lapin" beaucoup plus honnête dans sa forme comme dans son fond.
    17 points
  25. Bonjour à tous, Je viens de balayer certains sujets concernant les fabricants de pièces dont je fais partie. Je remercie toutes les personnes pour la confiance que vous m'accordez. Cela fait quelques années que je parcours ce forum et je remercie au passage Thomas pour ce travail qui demande beaucoup de temps, d'investissement et de disponibilité pour arriver la ou le site est aujourd'hui. Je voudrais quand même apporter certains détails sur mes créations et en même temps ma petite histoire Dès mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé démonter et remonter les différents objets que j’avais sous la main. Le démontage était facile mais la difficulté n'était pas là. A vrai dire, les refaire fonctionner était le réel challenge. A 16 ans, je me suis orienté vers la filière électronique et je me suis spécialisé dans le développement de logiciels et dans l'électronique numérique. Je trouvais intéressant de pouvoir par un simple clic, quelques composants, lignes de codes et un peu d'imagination, commander une action simple comme allumer une lumière. Quelques années plus tard, m’étant perfectionné dans ce domaine et devenu artificier, j'ai réalisé un système de tir entièrement informatisé. J'avais réussi à réunir deux passions. Mais comment suis-je arrivé à l'horlogerie ? Vraiment par hasard. J'ai un jour acquis une montre de poche que j'ai entièrement démontée. Étant novice en la matière, imaginez-vous la démonter avec le ressort de barillet encore armé, le mouvement encore emboîté... Le résultat ne fut pas très concluant. Au remontage, elle ne fonctionnait plus, des pivots étaient pliés. Trouvant beaucoup d’intérêt à cette mécanique de faible volume, j’ai donc étudié les livres traitant de l’horlogerie. N’ayant fait aucune école dans ce domaine, je me suis formé seul. Les seuls horlogers restant dans la région ne voulaient pas passer de temps à me transmettre leur expérience. La ’Théorie de l’Horlogerie’ est devenue mon livre de chevet, tout comme des dizaines d'autres ouvrages. J'ai au passage rencontré une joailler qui a accepté de me former dans ce métier et cela me sert aujourd'hui en horlogerie. J’ai ensuite repris mes travaux qui sont venus me conforter dans mes efforts. Mois après mois, je me suis fait la main en exécutant des opérations simples, comme réviser un mécanisme sans complication. J’ai ensuite commencé à changer un spiral, un axe de balancier, reprendre des dents sur un rouage et réviser des mécanismes de plus en plus petits que l’on trouve dans les montres femmes. Mécanisme de montre femme de la taille d'une pièce de 5 ct d'euros Je me suis également intéressé à certaines montres anciennes que peu de personnes ne voulaient restaurer, du fait de leur complexité et des risques que cela comportait, comme par exemple cette magnifique montre de poche à sonnerie réalisée par un élève de Bréguet. Quatre ans plus tard, ma première montre mécanique sort de mon atelier. Un an après, c’est au tour d'une automatique à complications de voir le jour. Je n'ai pas la prétention de dire que j'ai entièrement réalisé cette montre. Chaque personne a sa spécialité. Je ne suis ni cadranier, ni maroquinier, ni manufacturier et j'ai donc fait appel à des artisans Français et Suisses afin de réaliser certaines parties de la montre. Et les pièces, c'est venu comment ? Pratiquant la magie depuis 2003, je m'étais offert une belle œuvre artisanale venant de l'étranger (un certain R.K) mais à la première utilisation, l'objet tomba et cassa. j'avais acquis beaucoup de matériel pour l'horlogerie et j'ai donc beaucoup travaillé pour réussir à refaire cet objet à l'identique et à force de persévérance, j'y suis parvenu. Il n'était pas parfait certes mais il faisait le job. J'ai ensuite acheté beaucoup de pièces sur le forum non pas pour les collectionner ou les utiliser mais pour les comparer à mon travail. Entre temps, un très bon ami (Eric Basquin que je remercie au passage car lors de mon mariage, je suis allé le voir pour lui demander mais comment ça marche et il a accepté d'ouvrir ses secrets aux moldus et ça, c'est cool MERCI a lui car c'est un monde vraiment fermé). Il m'avait dit mais arrête john john. Y a déjà un Français qui en fabrique et je vais te présenter à Xavier Belmont (qui au passage est devenu un Excellent ami). Et en plus il habite à 5 km de chez toi... Plus tard, Eric qui lui est magicien pro avait des exigences concernant de la fabrication de matériel. Une certaine machine a fumée qui tombait très très souvent en panne. Et bien chose faite, je lui ai fabriquée. Et la j'ai été présenté à Ludo (qui est devenu un excellent ami aussi). La machine n'est pas sortie car 24H avant de lancer la production, c'est VAPR qui sort sa vidéo et la.... les boules. Mais c'est le jeu. https://www.youtube.com/watch?v=_q3-0LjMpP8 Par la suite, j'ai travaillé pour Ludo et je lui ai montré mes pièces. Il a été de très bons conseils car il me corrigeais. La c'est pas bon, la trop épais, etc... Et nous avons sorti le set CSB ultimate en 20 exemplaires. Je travaille essentiellement pour lui niveau pièces. Certains trouvent mes tarif élevés, je le conçois mais difficile de faire autrement. Entre l'achat des pièces en argent, les taxes, les outils et la comm... C'est sur que vendre un set avec une coquille expansée est rentable mais a contrario, un set CSB morgan dollar avec du kreuzer, c'est pas la même. Je paye la pièce cuivre 20 euros * 2, l'argent 30 euros * 3 et les laitons. Voyez déjà le prix de la matière première. Le plus de passer en boutique, au moins, avec Ludo c'est carré. Si c'est en stock, vous pouvez commander attention, je n'écris pas ça pour me plaindre ou pour dire que c'est mieux ou quoi que ce soit car il y a vraiment dans la pièce des gens qui sont au top qualité comme BMC, VAX avec son ambi, et d'autres petits artisans Français. Set OXF Je suis toujours à la recherche de nouveaux effets pour les magiciens. Je les fais avant tout pour moi et mes amis. Actuellement je suis en train de travailler sur la Star coin (détecteur bipolaire magnétique) le tout dans une pièce en argent. Je finis également mon projet de prédiction d'heure. Et oui, en tant qu'horloger je ne pouvais pas m'empêcher Comment prédire une heure à la minute près, le tout peut être refait immédiatement, réset instantané, choix selon la version de 3 heures à 10 heures différentes et final ou l'on peut forcer une heure. Concernant le matériel utilisé, je n'utilise et je tiens à travailler uniquement qu'avec d'anciens outils des années début 1900. très précis pour de petites pièces (diamètre entre 0.001mm et 5mm) mais pour de la pièce gimmick, tourner a la main sans pinces, c'est tout de même compliqué mais j'aime ça. Voila, vous en savez un peu plus sur moi Merci les amis d'avoir pris le temps de me lire. Amicalement. John.
    17 points
  26. Après avoir retourné la bête dans tous les sens, je peux enfin vous livrer mon avis sur cette petite pépite. N’y allons pas par 4 chemins, c’est LA révolution que j’attendais depuis des années ! Gravity Réel a résolu tous les soucis auxquels j’ai pu me heurter dans ma vie de filiste. J'ai découpé ce compte rendu en petites rubriques histoire de ne pas vous livrer un pavé indigeste Sommaire Ce que l'on achète Le Gravity Reel La programmation Le Gravity Thr3ad Hook du Gravity Reel Les accessoires officiels La casse Les routines Conclusion Ce que l’on achète Alors déjà, Gravity Réel ce n’est pas qu’un ITR de folie, c’est vraiment une couverture complète de tous les besoins de la discipline. Certes, le principal c’est bien l’outil en lui-même, mais en plus de ce petit bijou, Gravity Reel ce sont aussi de nombreux effets, routines et astuces en tous genres pour améliorer l’impact des effets proposés. C’est aussi une proposition de setup et de hook pour la plupart des cas de figure. Plus anecdotique, le packaging est beau et fonctionnel. On reçoit L’ITR Double Une télécommande Un accessoire de recharge USB Une toute petite quantité de Gravity Thr3ad Une toute petite quantité de Gravity Tack Des petits accessoires pour nous aider à remplacer le fil L’accès à une quantité généreuse de routines et de conseils Le Gravity Reel Il ne s’agit pas vraiment d’un ITR ni d’un ITR Double en soi. Plutôt d’un appareil qui permet de gérer le fil avec ou sans tension et surtout avec la possibilité de programmer ses routines pour des effets encore plus fous et plus variés. Alors rassurez-vous, le Gravity Reel possède bien une fonction ITR qui permet de se comporter comme n’importe quel barillet mécanique ou électronique… Mais en mieux ! On peut régler très facilement la tension pour la rendre plus faible ou plus forte. Qui peut le plus, peut le moins ! L’outil est livré avec une télécommande multifonctions qui permet à loisir de commander en temps réel les actions du barillet ou de programmer sa future presta oklm à la maison. Des petits accessoires sont livrés pour faciliter le remplacement du fil : petit cutter, pince à épiler, stickers… Enfin, les appareils, barillet et télécommande, sont rechargeable et ont une LED pour nous indiquer quand il faut recharger la batterie. Un petit détail qui a son importance. La programmation Ça peut faire peur au début. On a tous des souvenirs douloureux de réglages poussifs pour un réveil, une montre ou le changement d’heure dans la voiture La programmation du Gravity Reel est un modèle de simplicité à prendre en exemple. Sans rentrer dans des détails trop techniques, cela se déroule un peu comme le jeu du Simon (pour les plus jeunes d’entre nous, il s’agit d’un disque découpé en 4 zones de couleurs différentes et où il faut répéter une séquence). Pour résumer, vous effectuez à la main une séquence (par exemple : Dérouler / Attendre / Enrouler) et au moment voulu, vous lancer le programme qui va répéter la séquence que vous aurez enregistrée. On dispose de 3 sauvegardes (Copyright Nintendo) sur la télécommande, c’est largement suffisant ! Le Gravity Thr3ad Le fil est très bon, je le situe dans la catégorie des fils intermédiaires : bon compromis invisibilité / solidité. Il s’agit de fil en bobine à transférer sur les petites bobines du barillet. C’est du monobrin prêt à l’emploi. C’est parfait pour le Gravity Reel. Ceci dit, on peut charger n’importe quel type de fil, allant du plus fin, le Mesika pour le close-up aux plus solides comme le Vectra x2 pour la scène. En effet, il n’y a pas 1 fil qui sera supérieur à tous les autres avec le Gravity Reel, cela dépendra : Du type de presta : close-up, salon ou scène Des effets que l’on souhaite faire Si l’on est en ITR Simple ou ITR Double De sa propre maitrise du fil Hook du Gravity Reel C’est toujours un élément que j’observe de très près. Le barillet est finalement, pour le spectateur, le seul objet visible qui pourrait nous trahir. De plus, le Hook modifie grandement les possibilités de travail. Certains effets seront plus faciles que d’autres avec un Hook à la ceinture quand d’autres effets seront quasiment impossibles avec un Hook au niveau du cou comme avec le Spiderpen. Ici, on a de nombreuses possibilités qui devraient couvrir quasiment toutes les attentes. L’objet n’étant pas très discret contrairement à un Spiderpen, des Unseen Force ou des Venom, Miranda nous propose plusieurs subtilités : La veste, toujours très efficace La chemise, très facile à dissimuler Le pantalon, pratique quand on est en t-shirt Objets anodins ... Les accessoires officiels Là aussi, 2 accessoires fort intéressants ! Ainsi que 2 types de recharges. Gravity Reel Holder Pour moi ça devrait être fourni avec le Gravity Reel, c’est indispensable ! J’imagine que c’est pour limiter l’envolée du prix du barillet déjà assez élevé. Mais justement, vu le prix, autant pousser un peu plus pour sécuriser l’appareil ! Le Holder permet de bien caler le barillet fil vers le haut pour la ceinture ou fil vers le côté pour la poche intérieure de veste. Indispensable. Gravity Reel Toe Switch Il s’agit d’un bouton à déclencher au pied qui permet d’avoir les mains complétement vides tout en utilisant les fonctionnalités de la télécommande. Alors pour le coup, il faut vraiment avoir un besoin précis ou une routine fétiche. Non pas que ce soit inutile loin de là, le matos est très bon, fonctionne bien et permet d’avoir les mains complétement libres. Mais les contraintes de mise en place n’en valent pas la chandelle pour mon cas perso. Ce n’est pas du tout impromptu, il faut bien entendu l’installer au fond de sa chaussure, il faut bien se positionner, le raccrocher à la télécommande. Bref, trop de contrainte pour si peu d’avantages. A destination des pros pour une presta uniquement je pense. Et encore, je ne me verrai pas faire une presta d’une heure avec ça au pied pour un effet d’une ou deux minutes. Recharges fil & cire Les recharges sont généreuses mais le fil est, à l’heure actuelle, difficile à trouver. Surtout pour la grande bobine XL. Quant à la Gravity Tack, perso je n’aime pas mais alors pas du tout la Patafix ! Je reste sur la Mesika Wax, bien plus agréable à manipuler. De toutes façons, avec le Gravity Reel, vous n’utiliserez probablement de la cire ou de la Patafix que pour nouer les fils de vos deux bobines puisqu’en ITR Double, on n’utilise pas de cire en performance. La casse L’un des premiers problèmes à gérer en fil invisible, c’est la casse. Avec l’expérience et les années de pratique, je ne casse plus mon fil moi-même. Mes casses sont plus indirectes : Les capuchons des Venom L’orientation du Spiderpen qui peut fragiliser le fil à sa sortie de bouchon s’il sort vers le haut plutôt que vers le bas Un rembobinage trop mou ou trop sec sur des Unseen Force ... Le Gravity Reel n’a aucun de ces défauts. Je n’ai cassé qu’avec du Mesika dessus et encore, uniquement au rembobinage trop sec, pas pendant des routines. J’ai enfin trouvé le barillet qui gomme toutes les imperfections des autres. Adieu la casse, bienvenue à Poudlard ! Les routines J’ai gardé le meilleur pour la fin ! Je pense que dans le prix global du Gravity Reel, une part non négligeable a dû passer par des partenariats avec certains artistes filistes. En effet, là où de très très bons ITR nous « offrent » en moyenne une demi-douzaine d’effets (Venom : 10, Spiderpen : 5, Tarantula : 5, Unseen Force : 9…), Gravity Reel débarque avec 27 effets et routines ! Oui, 27 ! J’en ai intégré 7 à mon répertoire sur les 27 et c’est déjà énorme. En général sur une sortie je garde 1 à 2 effets seulement. Il y en a pour tous les goûts. Ce qui implique d’un côté que certains vous conviendront forcément. Mais que d’autres ne seront pas adaptés à votre style, à vos envies ou tout simplement à votre setup préféré. Les effets sont classés principalement par niveau de difficulté mais une partie est spécialement dédiée à la fonction ITR Double. Effets Facile : 8 effets. Intermédiaire : 6 effets. Avancé : 5 effets. ITR Double : 6 effets. Bonus : 2 effets. A noter que s'il y a bien une rubrique dédiée à l'ITR Double, il y a également d'autres effets destinés à l'ITR Double dans les autres rubriques. Ajoutez à cela encore de nombreuses vidéos dédiées à la prise en main du barillet et de ses accessoires. Tout semble couvert par le programme, à consommer sans modération Les + Enfin un ITR Double électronique pratique ! Fonctionnalités riches et variées qui couvrent tous les besoins Programmation facile et intuitive Contenu riche en routines & effets Qualité et souci du détail, fini la casse ! Les - Le camouflage est moins facile qu’avec un Spiderpen ou des Venom Bilan C’est une tuerie absolue !!! Il a remplacé mon ancien setup (2 Spiderpen X reliés ensemble) dès que je l’ai reçu ! Il a l’avantage d’avoir une tension constante sur les 2 bobines en même temps et ça, c’est une révolution. Je n’ai plus aucun problème de casse de fil, le matériel est juste parfait. C’est un investissement, à conseiller plutôt aux filistes confirmés déjà à l’aise avec le fil. Mais bon, si j’avais commencé avec ça, ça m’aurait grandement facilité la vie
    16 points
  27. Bonjour les amis magiciens , je suis Olivier celui que vous avez vu à « ça peut vous arriver ». Je vois que vous vous posez beaucoup de questions... Donc malgré que je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux, facebook, Twitter, Snapchat et autres sites. Je me permet de vous répondre pour tenter de vous éclairer. Donc je suis magicien depuis environ 21ans ( et c'est mon métier : c'est à dire comme unique profession et non un complément pour arrondir les fins de mois) Etant magicien artiste du spectacle vivant , je suis sous le statut Français des artistes Intermittents du spectacle. Si vous posez la question pourquoi 260,04€. C'est peut êtres que vous ne vous déclarez pas comme artiste magicien... La majorité sont avec une association familiale lois 1901 (en ne payant aucune charges patronales ni salariales artistiques ) ou en auto-entrepreneur ( je rappelle que le spectacle de magie est une activité artistique et que les activités artistiques sont exclues du statut des auto-entrepreneurs). Ceci s'inscrive comme activité récréatives de loisir ( donc normalement et légalement ne peuvent pas proposer de spectacle) et d'autres se font payer à l'Américaine. Un artiste intermittent du spectacle est engagé en CDD oui oui c'est bien ça un Contrat à durée déterminé. Donc on est employé par la personne qui demande le spectacle et cette personne est notre employeur. Il existe un organisme le GUSO qui permet à toute personne étant engagé pour faire un spectacle, peut utiliser pour être déclaré et rester dans la réglementation et l'employeur peut être aussi bien un particulier , une association, une société, un CE, une mairie.... Il y a même un arrêté inter-ministériel qui oblige toute la fonction publique de passer par le GUSO mais que beaucoup de collectivités ou d'organisme public ne respecte pas ! Il y a une demande d'embauche préalable, un salaire et des charges comme pour n'importe quel employé. Et des papiers a faire et pas juste un mémoire de frais comme pour les associations. Donc maintenant que nous avons les bases, je peux expliquer plus en détail car en direct à la TV tout est chronométré et il y avait des cas 1000 fois plus important que le miens. Le devis initial été de 655€ spectacle de 45 min à 1h00 pour le mardi 21 Décembre 2021 oui UN MARDI . Revu à la baisse à 480€ car étant un mardi et ayant le lendemain un gros spectacle dans la région je me suis dit ça fait un contrat de plus et 480€ pour un mardi c'est pas mal. La personne a essayé de négocier encore et là je lui ai gentiment dit que se n'était pas possible et qu'elle trouverait un magicien surement moins cher a coté de chez elle . 2 jours plus tard elle m'a confirmé que c'était bon . Donc contrat en règle et signé pour 480€ coût global (vous avez remarqué il n'y a pas de virgule ). Détail des 480€ : Coût total pour l'employeur Salaire Net Artiste 260,04€ (ce qui va sur le compte de l'artiste) Salaire Brut : 311,64€ ( c'est à dire salaire Net + charges salariales) « beaucoup parlent en salaire brut, moi je parle en Net ce que j'ai vraiment sur mon compte) Charges patronales + salariales = 219,96€ (Urssaf, Audiens, Pole emploi, secu à verser au GUSO). donc : 480€ = 260,04€ sur mon compte et 219,96€ de charges oui oui 219,96€ de charges J'ai eu plus de la moitié de mes contrats au moins de décembre 2021 ont été annulé. Et dans le lot le gros contrat prévu dans la région de ce contrat. Donc j'espérais que ce contrat du 21 soit aussi annulé cela m'aurais arrangé. Comme celui-ci n'a pas été annulé j'ai respecté mes engagements ( je sais beaucoup ne l'auraient pas fait ) mais chez moi une parole c'est une parole et un engagement ça se respecte même s'il en coûte . Je ne suis pas le meilleur magicien et loin de là, mais j'essayer de faire plaisir à mes spectateurs. Comme je dit je fais sérieusement un métier pas sérieux. C'est pour cela que lorsque une société ne respecte pas ses engagements et qu'une secrétaire me prend de haut, car surement pour elle je ne suis qu'un petit saltimbanque je ne me laisse pas faire . Voila pour la petite histoire. Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'au bout . Pour info l'équipe de Julien Courbet est fabuleuse des personnes supers gentilles disponibles, agréables. J'ai passé un moment formidable. Je les remercies encore car j'ai bien été payé par la société et ils n'ont pas oublié les 4cts Amicalement Olivier
    16 points
  28. Ali, je te propose d'écrire un VBO David Williamson à partir de ses "Merveilles", c'est fastoche tout est déjà traduit en français, on n'a qu'à recopier; on met une couverture bleue et on vend le truc comme une nouveauté, 50€ en pré-commande, 65€ ensuite. Avant de dire non, je t'esplique; la traduction est de Jean-Jacques Sanvert donc zéro risque de ce côté là (au pire on le créditera mais sans lui verser une thune, on est quand même pas une assoc' à but non lucratif, hein on n'est pas la FFAP ). Ok, le bouquin est une vieille croute mais justement ! Plus personne ne sait ce qu'il y a dedans et d'ailleurs, certains des tours qui y figurent sont aujourd'hui vendus séparément comme des trucs de ouf, trop de guedin pour la street magic ("Torn & Restored Transpo", par exemple). Je te le dis, c'est le moment de sortir le bouquin que tout le monde trouvera rafraichissant et innovant (on pourra même demander à OD d'en dire du bien sur VM ). On résume, ces nazes (1) de chez MD ont déboursé 18 000€ pour sortir un Berglas en Français tandis que nous, si on est un peu bricoleur, je scanne les bonnes pages, tu massicotes un peu, on trouve un clampin pour la reliure et la couverture (on n'a qu'à photocopier celle du VBO Vernon, après tout; on changera juste le nom évidemment. Ouais tu y avais pas pensé mais c'est pourquoi on est partenaire, copain ) et puis on vend le bouquin dans ta boutique. Un VBO c'est toujours un petit événement. Si ça marche bien, on pourra même sortir ensuite une édition limitée avec DVD (suffira de ripper "The magic farm", personne ne s'rendra compte de rien). Concernant les frais de port, en pré-commande, faudra penser à facturer un maximum (on sera en dessous de 60€, seuil psychologique fixé par les nazes (1) ) et après, comme on vend 65€, ce sera pour notre pomme; c'est le seul inconvénient que je vois dans la combine (faudrait d'ailleurs voir si tu pourrais pas les livrer toi-même en camionnette. Hé ! 5 € en lettre suivie x 100, ç'est toujours 500 balles dans ma notre poche ! ). Et, bien entendu, ça reste entre nous, hein, tu réponds juste à ce MP en MP pasqu' y aura toujours des rabats-joie en chômage partiel et sans imagination qu'on rien d'autre à faire que de zoner sur VM pour chouiner concernant les copies, les droits d'auteur et patati et patata. Je t'en ficherais moi, des droits d'auteur ! 'tain c'est bon, comme a dit je sais plus qui, c'est qu'un bouquin, on cambriole pas la Banque de France non plus (2). Bien à toi, mon Ali W. (1) Ouais, je parlais de ces "nazes" de chez MD parce que, pour être tout à fait honnête, je leur ai proposé le projet en premier. T'énerve pas, j't'esplique; les mecs sont déjà bien installés et j'ai même cru comprendre qu'ils allaient bientôt avoir un Food Truck dans lequel y vont te vendre la tradition à 3€ en te disant que c'est une baguette magique. 'tain, je me suis dit qu'ils étaient presque plus créatifs que moi, les gars (lol), j'ai foncé. Bon ça s'est pas très bien passé, ils ont commencé par me parler de ces fameux droits, j'leur ai dit de ne pas s'en faire pour ça, David est un copain (j'ai pas précisé le nom, j'aurais toujours pu dire que je parlais de David Stone, par la suite), ils ont ensuite mégoté sur le prix en me parlant de TVA ou je ne sais quoi et quand j'ai parlé d'enfumer Sanvert, y m'ont carrément jeté dehors ! Moi ! Attends, je t'ai pas raconté le plus drôle, le petit nerveux là, ouais Yoan, y m'a même jeté à la tête le premier truc qu'il avait sous la main. Coup de bol, c'était "Strong Magic". Du coup, Je l'ai revendu sur VM ! Ah le c... . (2) Ceci dit, mon Ali, faut que je sois honnête avec toi, l'entreprise n'est pas sans risque. Le monde est plein de malfaisants et de gens malhonnêtes qui n'hésiteront certainement pas à se mettre à plusieurs pour acheter un exemplaire de notre VBO Williamson pour le scanner en pdf et le vendre sous le manteau. Hé oui je sais bien mais toi tu es tout tendre, tout honnête et tu ne te doutes pas de tout ça mais c'est la dure réalité de la vie. Heureusement ton partenaire est un malin, alors tu sais quoi, ce pdf pirate ben c'est nous qui allons le sortir en premier (ah ah ! Si les nazes (1) avaient marché avec moi, ils auraient pas été emmerdés, tiens) !
    16 points
  29. Je savais pas trop ou mettre cette video , je partage pour celles et ceux qui n'ont pas face de bouc .... C'est mon avis mais je pense que @Arthur CHAVAUDRET (Ticho) mériterait un VM Live Spécial même si j'ai cru comprendre qu'il pensait le contraire... en tout cas cela serait cool !
    16 points
  30. Au sein de mon foyer, nous sommes tous les deux membres d'OIV (opérateur d'importance vitale pour la nation), à savoir médical et banque. Cette semaine, j'ai entraperçu mes enfants de 4 et 6 ans moins de 30 min et à distance (pour ne pas prendre le risque de les contaminer). J'ai passé 62 h au service de mes concitoyens, etc. Maintenant que nous avons comparé nos mérites respectifs, pouvons-nous échanger poliment ou cette demande est-elle là aussi une leçon de morale ? Ce midi j'avais 15 min de pause (youpi) et je les ai consacrées à un sandwich et Virtual Magie. J'ai été interpellée par les échanges et l'agressivité de certain(e)s envers deux vmistes qui rappelaient seulement qu'il était essentiel de rester confiner. Alors, rappeler avec courtoisie (ce qui a été mon cas) que la réception ou l'envoi de colis de magie entre particuliers qui nécessite à vous ou à autrui de sortir n'est pas une priorité (pour ne pas dire irrespectueux du bien être collectif) ne me semble pas mériter de l'agressivité. Respecter les consignes, c'est juste du civisme et de l'attention à autrui. Dans ma semaine marathon, j'ai été à la fois éblouie par certains de mes concitoyens qui à l'image des femmes de ménage qui viennent décontaminer les lieux infectés par le COVID-19 pour un SMIC et avec zéro reconnaissance (qui va se mettre aux balcons pour les applaudir ?) me regardent avec étonnement lorsque je les remercie de ce qu'elles font et me répondent avec sincérité "c'est normal" et écoeurée par l'individualisme, l'égoïsme et l'incapacité de certains autres français à supporter la moindre contrainte individuelle. A ceux et celles qui nous ont malmenés sur ce fil de discussion, je vous invite sans polémique à échanger à la fin de cette crise sanitaire avec le personnel hospitalier sur ce qu'ils pensent du non-respect du confinement par un nombre significatif de leurs concitoyens. Puisque je suis une donneuse de leçons qui n'a que cela à faire, je m'en voudrais de faillir à cette nouvelle réputation et je conclue ce message sur une partie de l'article 4 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 : "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui" Ah oui au fait, en plus d'être une donneuse de leçon, j'ai aussi de l'humour :
    16 points
  31. Le Roi est mort, Vive le Roi.... le Lion est mort... un lion rugissant de bonheur, toujours, et avec l'envie de magie toujours... Même cette mort est à son image... Julia m'appelle, en larmes, à midi, au restau...à Mandelieu... "papa vient de partir!!! ." tu veux que je le dise au congrès? .. "oui, tu peux..." du coup je transmets.. et Serge Odin a la très bonne idée d'annoncer la chose, et de faire, au lieu d'une minute de silence, une minute d'applaudissements... La réaction à l'annonce fut immédiate, d'abord un grand Ooooooh, de tristesse, de choc, suivi d'une très, très longue ovation... une minute, c'est très long....et on a dépassé le chrono... moi , j'applaudissais et les larmes me venaient , chaudement... presque des larmes de joie, devant ces applaus pour mon cher Dominique, Un de mes Papas magiques les plus essentiels... Le trait de génie est qu'a ce moment, bien dans son style, il était encore avec nous, un peu... en fait.. L 'hopital dut annoncer à Julia le fait, mais le coeur repartait... jusqu'au bout de la nuit....Quel pied de nez à la mort, de se faire applaudir et de pouvoir l'entendre encore, même presque déjà passé de l'autre coté... J 'ai tellement à dire sur Dominique... vous dirai plus tard... juste là, je rage... je pars demain pour le congrès de Genii, à Orlando...sans pouvoir annuler... mais il sait, il aura mes mots... Mon Dominique était un immense bonhomme, amoureux de la magie et du spectacle comme personne, et on n'a pas fini d'entendre parler de lui... A ta santé, mon Dominique et que vivent les "magic superstars" comme tu en fus tellement souvent l'image la plus flamboyante.... Gaëtan
    16 points
  32. Chers amis vu que mes passages dans cette émissions ne sont pas sur youtube et difficilement trouvable le net, je peux en poster quelques unes de temps en temps si cela vous intéresse ?! Antonio
    16 points
  33. Comme vous le savez, je me suis donné du mal pour créer la version normale du livre de Pi et qu'elle soit disponible sur Amazon. Cela permet de montrer que ce genre de livres existent vraiment et de rendre votre version truquée encore plus convaincante. Il semblerait qu'un spectateur ou un magicien ait décidé de dévoiler l'astuce. Vraiment pas intelligent. Si c’est un spectateur, il gâche le plaisir des autres spectateurs en dévoilant un secret ; si c’est un magicien, c’est presque pire car il gâche le plaisir du public ET il débine une partie d’un secret de notre communauté Si vous allez sur Amazon, vous pouvez signaler ce commentaire en cliquant sur "Rapport". Je vous conseillerais de NE PAS commenter sur la page Amazon car cela ne fera qu'envenimer les choses. Je suis en contact avec Amazon pour régler cette situation et je vous tiendrai au courant si les choses évoluent Pour l’instant, j’envisage 3 solutions différentes : 1. Supprimer le livre d’Amazon et donc le commentaire. 2. Laisser les choses telles quelles. Je présente Pi plusieurs fois par semaine depuis plus d’un an dans mon spectacle « Le Souhait » et cela reste un des effets les plus forts du spectacle, donc l’impact négatif du commentaire est très minime. D’autres magiciens professionnels utilisant Pi dans leurs prestations et spectacles m’ont confirmé que le commentaire négatif n’avait pas impacté en mal leurs présentations. Dans la réalité, peu de personnes prennent la peine de chercher le livre. 3. Demander à cinquante personnes ou plus de laisser leur propre commentaire positif et indépendant comme de vraies personnes ayant acheté le livre (pour noyer le commentaire négatif dans la masse). C’est d’ailleurs ce qu’une personne ferait vraiment si elle avait acheté le livre sur Amazon pour s’entraîner ou par curiosité. Il ne faut SURTOUT pas attaquer/mentionner publiquement ce commentaire négatif, ça ne ferait que lui donner une importance qu’il ne mérite pas. Ça n’est « que de la magie » et ça n’est « qu’un petit livre », mais j’avoue que ce genre de comportement déplorable (s’il vient d’un magicien) ne contribue pas à m’encourager à partager mes créations avec la communauté magique, alors même que j’étais en train de préparer la toute nouvelle sortie d’un certain petit livre japonais en version truquée pour nous tous, et en version normale sur Amazon. Merci à tous ceux qui m'ont manifesté leur soutien ! Je vous tiens au courant de la suite des évènements
    16 points
  34. Bonjour à tous, j'ai eu la chance d'obtenir l'exemplaire N°13 et il est arrivé ce matin. Il y a déjà un CR relativement complet mais je vois deux interrogations sur lesquelles il n'y a pas beaucoup d'informations, je peux peut-être éclairer certains avec ce message. Le peek sur un papier plié: Dans le cas d'un papier plié il y a un élément à prendre en compte il faudra bien diriger votre spectateur sur la façon d'inscrire ses informations sur le papier plié car toute la surface du papier n'est pas accessible pour peeker l'information. Ce n'est pas très compliqué à faire mais il faut y réfléchir et préparer cela en conséquence. Il en résulte que bien souvent ce type de peek permettra soit de peeker 2 infos différentes ou alors d'ajouter une couche d'impossibilité dans la méthode de peek (bien que déjà avec l'ensemble des couches qui existent pour un profane on peut se demander si c'est nécessaire d'en ajouter encore). Contrairement à la méthode de peek principale il sera nécessaire de ranger le viper pour pouvoir prendre pleinement connaissance des informations. Cela peut bien entendu se justifier dans une routine à vous de faire jouer votre imagination. Le lisibilité du peek principal: Certains se posent la question du peek principal (celui permettant de ne pas avoir à retoucher le Viper). Ce n'est pas pour moi un problème j'ai fait le test même avec du texte non blanc et relativement fin sur un fond foncé et j'arrive encore à prendre connaissance de l'information. Alors oui si vous êtes en situation de bar sombre ou dans le noir ça risque d'être très compliqué (mais honnêtement qu'est ce qui ne le serait pas dans ces conditions). Je pense qu'il est tout à fait possible d'utiliser le peek principal pour des textes simples (prénom, nom d'objets simples, Villes, Pays) ou des chiffres avec un peu de pratique. Mais peut-être que c'est une spécificité personnelle car je fais ce qui est nécessaire pour réussir un peek de texte avec le viper assez naturellement depuis longtemps (D'ailleurs il me semble avoir lu quelque part que les gauchers sont plus doué pour cela que les droitiers). L'idéal étant les dessins comme l'explique Maxime et Sylvain dans les vidéos. Dans les points positifs: je dirais que j'ai beaucoup aimé les idées de personnalisation du Viper qui rendent l'objet vraiment idéal pour faire des peeks impromptus et impossible à remonter pour un profane. J'aime les différentes fonctionnalités de peek, même si je ne suis pas un fan du SUC c'est une excellente chose que la fonction soit présente. La qualité du produit me semble vraiment très bonne j'ai un JOL comme wallet au quotidien et j'avoue que le Viper me donne la même impression de qualité. Il faut aussi saluer la qualité des explications. Dans les points négatif: Si les idées des routines sont intéressantes je regrette qu'il n'y ai pas de performance de ces routines dans des conditions plus "naturelles" (mais pour avoir Social Networks c'était déjà le cas). Je regrette aussi qu'il n'y ai pas une petite partie sur comment introduire un élément comme ce porte carte, la psychologie autour de l'usage des cartes/billets et un point sur la construction d'une routine intégrant un outil comme le Viper. Je suis conscient que l'on se doit individuellement de faire l'effort de travailler cela pour avoir sa propre approche mais c'est toujours intéressant d'avoir le point de vue d'autres mentalistes sur le sujet (cela aurait pu faire l'objet d'un petit essai sous forme de PDF). Je ne suis pas fan du peek sur papier plié je trouve cela compliqué pour ce que cela apporte réellement. Quelques réflexions personnelles pour finir: Pour ceux qui pratique la cartomagie, n'espérez pas utiliser le peek principal (celui permettant de ne pas avoir à retoucher le viper) pour peeker une carte qui serait introduite dans le viper car cela risque d'être un peu compliqué, pour cela préférez le SUC. Le SUC doit permettre (avec un peu d'entrainement) de faire une carte au portefeuille sans empalmage. Il peut aussi servir grâce à sa double poche à faire des décharges de cartes tout en sortant une prédiction du zip du viper (il faut d'ailleurs que je me note de bosser une idée que j'ai eu ce matin à ce sujet). Pour ceux qui comme moi vont sur Paris régulièrement et utilisent des tickets de métro éloignez le viper de vos tickets Voilà j'espère avoir pu aider certains sans mécontenter trop de monde. C'est en tout cas pour moi un outils qui ne me quittera plus dès que j'aurais fini de le personnaliser.
    16 points
  35. Je peux tenter d'être un tantinet plus constructif en te racontant ma vie... Plouf, plouf. J'ai longtemps succombé aux sirènes des marchands. A l'époque c'était MAGIX ou MAYETTE, donc on achetait une blinde sur catalogue et les yeux fermés, un truc qui nous faisait rêver à l'écrit et qui se révélait souvent bidon et décevant IRL. Sauf les livres. Comme quoi, les trailers arrangés voire mensongés ne datent pas d'internet, ceux qui se sont tapés Transparento de MMM savent de quoi je parle... Pi trois choses ont changé mon fonctionnement d'achat compulsif. - Fin des années 90, la lecture de la revue "Le Magicien" qui m'a donné à voir autre chose que des trucs en me plongeant dans les anecdotes et une partie de l'histoire de la magie. Elle m'a aussi donné à voir que certains théorisaient la magie et réfléchissaient autrement qu'en terme de tour ou de trucs. J'ai donc commencé à théoriser ma magie en me basant sur les expériences de table à table ou de magie informelle que j'avais eu, en essayant de savoir pourquoi cet effet avait cet impact et pourquoi cet autre effet ne l'avait pas. J'ai pondu des lignes et des lignes certainement très intéressantes, mais comme j'ai arrêté le table à table, je n'ai jamais pu vérifier la pertinence de ces théories. - Début des années 2000, la lecture de "Légendes Urbaines" qui m'a montré qu'une autre conception de la magie existait et m'a donné à réfléchir sur ma propre vision et ce que je voulais réellement partager. J'ai donc fait plein de boiboites avec des bizarreries à l'intérieur dedans, j'ai travaillé des textes et des présentations, mais finalement, cette magie est tellement personnelle que j'ai toujours eu du mal à la présenter hors de conditions spécifiques. Donc exit la présentation (sauf quand on me demande ce que contient cette jolie boite). - Milieu des années 2000, la rencontre avec Arnaud Chevrier qui m'a mis le nez dans le chapelet et m'a montré qu'il existait un niveau de conception et d'organisation de la cartomagie qui allait au delà d'un seul effet, et qu'en terme d'impact et de ressenti du spectateur, la simplicité et l'absence de manutention du jeu étaient un atout majeur. J'ai donc épuré mon répertoire en me concentrant sur les effets de cartomagie, et j'ai orienté ma réflexion sur la magie automatique et les principes spécifiques à cette magie (principe de l'horloge, principe des groupes, autres principes mathématiques...). Mais finalement, à force de recherche fondamentale, je me suis rendu compte que mon goût pour l'intelligence des principes prenait le pas sur mon goût pour la présentation des tours. Chacune de ces périodes a donc été une période de réflexion et de recherche sur ma propre magie et mes propres effets. Et chacune de ces périodes a été le moyen de faire le tri dans mes envies et dans mes besoins magiques, donc de limiter mes achats, voire de me délester, via les annonces de VM, de tout le matériel clozup, de toutes les boiboites et de tous les jeux de cartes qui égayaient mes étagères jusqu'alors. Bon j't'en parle paske je t'en cause, mais actuellement j'ai tellement fait le tri que j'ai pratiquement laissé tomber la magie, mon dernier et seul achat de 2018 étant l'excellent Green Neck (et une Badland box d'occaz). Par contre, j'ai acheté une Orville Japonnaise 1992 de toute beauté et j'ai pour projet 2019 de me laisser tenter par une Telecaster Fender blackguard 52. Donc fais gaffe, à ne pas garder cet œil de spectateur qui te pousse à vouloir connaitre komment-ke-ça-marche pour te concentrer sur la magie, tu risques de mettre le doigt dans un engrenage qui va te mener tout droit à la guitare. Fais gaffe!!!
    16 points
  36. Bon je reprends la suite, je crois qu'Éric est partit aux Bahamas avec ses droits d'auteurs. J'ai bien suivi le fil de la discussion et je vais vous donner mon avis sur ce projet. Il y a quelques temps Éric que je connaissais simplement de réputation m'a contacté pour me présenter The Fooler. Il m'avait envoyé en parallèle différentes vidéos ou il utilisait la fameuse bourse. Ce projet m'a tout de suite emballé car d'une part comme quelqu'un l'a dit dans ce message, les créations de Éric sont bien trop rares, d'autre part j'ai beaucoup aimé les différentes utilisations qu'il faisait de The Fooler, il est vraiment talentueux et très humble, c'est toujours un plaisir de travailler avec des artistes comme lui. Quelques semaines plus tard il m'envoie un prototype par la poste, je le reçois et lui dit : "Les gars de VM vont gueuler si ils reçoivent ça ! WTF ?? ", il me dit : "Je dois partir aux Bahamas fin Juillet", et là je lui ai dit " Bon d'accord" ! Sinon pour être un peu plus sérieux, j'ai bien lu ce que certains d'entre vous (car ce n'est pas le cas de tout le monde) reprochaient au produit, d'ailleurs pour être plus précis, 11 personnes ont clairement donnés leur avis sur ce message par rapport au produit : Avis négatifs : Gunnm, radlabo , jayce , sephi76 , sworm Avis positifs : friboudi , Carl Valentin , Marcus Majart , Laurent Lancaster , Camalot Avis mitigé : fabricce Je connais plusieurs d'entre vous et Je comprends pourquoi Gunnm, Radlabo ou fabricee qui sont des amoureux de beaux produits soient déçus à la réception de The Fooler car le produit n'est pas en cuir véritable et que les aimants ne tiennent pas comme il faut, je comprends aussi pourquoi Carl, Friboudi et Marcus qui sont des Workers voient le potentiel fonctionnel du produit avant de s'arrêter à son aspect général. Pour ma part j'ai vraiment prit conscience du réel potentiel du produit quand j'ai vu Éric le manipuler lors du tournage. Les réactions des spectateurs et spectatrices sont bien réelles, Éric a conçu ce produit pour lui à l'origine, il est totalement utilisable en conditions réelles. D'ailleurs toute l'équipe présente avait été emballée par les différentes routines qu'il nous proposait. Prenez le temps de vous l'approprier, et si vraiment ce produit n'est pas fait pour vous, vous pouvez évidemment nous le retourner. En général (et de façon légales) les conditions de ventes des marchands de bidules pour les retours de produits sont de 15 jours, pour ce produit je vous propose deux mois, cela laissera le temps à ceux qui l'ont acheté de voir si le produit leur convient vraiment. Pour ceux qui ont des problèmes avec les aimants, si vous ne les avez pas déjà collé vous même, renvoyez le dans la boutique ou vous l'avez acheté, ils vous changeront la bourse avec leur plus grand sourire Je n'étais pas venu sur VM depuis 1 an, le temps passe vite, bien le bonjour tout le monde !
    16 points
  37. Voici une petite vidéos avec je l'espère quelques conseils qui seront utiles à Robin. Je n'y parle en effet pas de Pinky Count, ni de retournements plus 'techniques', juste du RD. Hyper important : chercher à calquer le mouvement naturel de retourner une carte... ou alors modifier le mouvement pour une seule carte pour qu'il colle à la manip' lorsque ce n'est plus le cas. (La vidéo ci-dessous est non répertoriée et ne peut apparaître nulle part ailleurs si on n'a pas le lien direct.)
    16 points
  38. Dans un autre sujet, j'avais commencé à énumérer un certain nombre d'effets utilisant des photographies anciennes. Suite à la sortie récente de "He's Not Here" de Jamie Daws, et pour compléter le sujet, j'ai préféré créer une nouvelle discussion dédiée et plus spécifique. Les photographies anciennes sont généralement utilisées dans les effets où une histoire est contée pour renforcer l'impact. J'ai, dans un premier temps, essayé d'énumerer les effets commercialisés comme effets indépendants. Je parlerai ensuite de ce que l'on trouve ailleurs. Cette liste n'étant bien sûr pas exhaustive, n'hésitez donc pas à partager vos trouvailles, coups de coeur, voir vos créations. Jamie Daws - He's Not Here Jamie Daws - The Deceased Jim Critchlow - White Star Jim Critchlow - Til Death Do Us Part Max Vellucci - The Family Colin Miller & Jamie Badman - Heirloom & Heirloom Deluxe Emily's Revenge Mark Elsdon - Family Values Tony Chris - Hampton Falls Paul Prater - Freaks Paul Prater - Down the Hallway Paul Prater - Fallen Angels Paul Prater - Seniors Paul Prater - The White Lodge Paul Prater & Gary Kriss - Shutterbug Vince Wilson - Pinkerton Lothar Malmberg - The Memory Box Outlaw Effects - 13 Ghosts Gemini Artifacts - The Death of Poe Gemini Artifacts - The Unrest Alchemy Moon - Death In The Family & Elite Set AlchemyMoon - The Devil's Library Alchemy Moon - Happy Families Dan Baines - On the Blood Reloaded Dan Baines - From Hell A côté de ces effets ou routines commercialisés comme effets uniques, on trouve évidemment de très nombreuses références dans les livres. Le livre de Paul Prater - A Picture is Worth présente 6 effets utilisant des photos anciennes. Le livre propose des fichiers photos à imprimer et à utiliser avec les effets du livre. Et il donne également des conseils sur comment créer ses propres photos (recherche et modifications) De nombreux autres livres possèdent de vraies histoires s'articulant non seulement autour de photographies anciennes mais également autour de toute une série d'objets du passé, ou d'objets antiques ou Hauntiques. En langue française, on ne peut évidemment pas passé à côté des ouvrages de @Christian Chelman, Légendes Urbaines, Compendium Sortilégionis, et Fabula Hermetika. Ces livres regorgent d'idées d'utilisation de photographies anciennes comme avec l'effet Mary Ann ou avec la création de capsule temporelle dont chacune sera adaptée à l'effet / histoire. On peut donc utiliser des photographies anciennes pour accompagner des effets existants et améliorer le contexte en l'illustrant avec des objets de l'époque, dont des photographies. Exemple avec l'effet Homicide de chez Outlaw Effects, présenté dans Fabula Hermetika. Pour créer ses propres effets, on peut déjà trouver bon nombre de photos anciennes en cherchant certains mots-clés sur Google Images. bizarre magic old photograph 18 century photograph 19 century photograph 18 century photograph ghost 19 century photograph ghost Ensuite, chaque thème, chaque évênement historique marquant, chaque sujet de l'histoire peut être l'occasion de chercher de nouvelles photos. Le thème des Freaks : 19 century photograph freaks & freaks Le thème de La Guerre de Sécession : old photograph secession war L'étrange mode des photographies message mortem au 19ème siècle : old message mortem pictures poses L'époque Victorienne à Londres : victorian london photograph Les maisons hantées : 18 century photograph haunted house , old photograph haunted house , haunted house photography
    15 points
  39. C'est un choix artistique ! Une meilleure formulation (je pense) aurait été "je ne ME vois pas m'adresser à mon public façon stand up à la Jamel Comedy Club..." En soit, c'est la même chose avec ceux qui disent depuis des années "franchement, être en jean's devant un public pour un magicien c'est lamentable", pareil, une meilleure formulation serait : "je ne ME vois pas me présenter devant mon public en jean's"... c'est... un choix artistique/vestimentaire que chacun doit faire... Et pour finir sur les "règles que l'on s'impose" (et qu'on ne devrait pas imposer à tout le monde) j'ai vu passer sur Instagram cette image, que je trouve révélatrice et suffisamment ironique concernant les "règles" : Bref, que l'on s'impose des règles, c'est... bien, ca prouve qu'on a des convictions artistiques sur la manière dont on se voit faire les choses... qu'on dise "tout le monde devrait faire comme moi" c'est... un autre discours... amitiés, Julien
    15 points
  40. Difficile de donner un avis à Woody sachant qu'entre l'époque de la rencontre de Dai Vernon - Bernard Billis et aujourd'hui le contexte social et "historique" a énormément changé. Je me souviens de mon enfance dans les années 70... la magie c'était essentiellement à la télé. Mes repères s'appelaient Majax, Webb et Garcimore... Dai Vernon était totalement hors de mon radar de môme. Mes faibles tentatives de moldu pour accéder à un peu de savoir magique avaient pour terminus la boite de magie de Noël et peut être quelques ouvrages grand public dans la librairie de ma ville. Je ne parle même pas de l'achat d'un paquet de carte digne de ce nom (impossible de reproduire l'éventail parfait du bouquin avec le jeu de carte familial). Hors de cela tout était plutôt confidentiel (pas d'internet à l'époque) et réservé à des cercles étroits (j'habitais à Nice à cette époque et j'apprendrai plus tard que JP Vallarino y rencontrait le Professeur en villégiature estivale (dans un cadre très privé pour ce que j'en ai compris)). Désormais, sous l'effet accélérateur d'Internet, la magie est devenu un loisir "de masse" avec ce que cela implique de transformations sensibles dans les rapports humains. La magie est un secteur commercial à part entière ; une machine marketing efficace avec ses dynamiques de publicité, ses cibles client, la diversification des supports de vente, la fidélisation. D'amateurs confidentiels de "mystères et techniques magiques" nous sommes devenus des "consommateurs" de produits. Le magicien connu est sollicité par des dizaines ou centaines de personnes au gré de ses conférences, séminaires, conventions. Il fait parfois le tour du monde et doit "vendre" pour "rentrer dans ses frais" ; sortir des nouveautés fréquemment pour continuer à "tenir la rampe". Malgré cela, j'ai souvent trouvé des personnes plutôt ouvertes et agréables (sauf quelques exceptions mineures) qui ne rechignaient pas à donner des conseils ou à discuter en toute décontraction. J'ai toujours eu le plaisir (probablement futile j'en conviens) de pouvoir m'approcher de mes "héros magiques". Cela me laisse encore des souvenirs vivaces que les échanges aient été approfondis ou modestes. En comparaison d'un fan de chanteur ou de sportif dont la probabilité qu'il ait de rencontrer ces "personnalités" en face à face est moins commune, je considère que nous bénéficions d'une certaine chance. Pas de gardes du corps, de barrières, de distance... quiconque s'étant rendu à Blackpool sait qu'il peut potentiellement croiser ces magiciens et éventuellement leurs adresser la parole. L'année dernière à Londres je parlais durant une heure avec David Regal autour d'une bière en évoquant magie, politique américaine et littérature... avant que je n'échange quelques mots avec R Giobbi dont les livres ont accompagné ma pratique magique. Cela, le petit milieu de la magie le rend encore possible et c'est assez enthousiasmant. Tout ceci ayant été dit, mon expérience est bien sûr ridicule à côté d'un contexte où certains ont pu réellement bénéficier d'une relation privilégiée au long cours avec des magiciens qui les ont aidés à "mûrir". J'ajoute enfin que les lieux de rencontre jouent aussi beaucoup. Ils rassemblent ces personnalités et autorisent aux plus motivés des amateurs de se confronter régulièrement aux maîtres pour apprendre ou montrer leurs tours. Certaines villes ont plus de chances que d'autres (Chicago, Los Angeles, New York) et toute une génération d'artistes américains a été biberonnée par ce contexte favorable (je pense à Ammar et Bill Malone notamment). En quelques mots il est probable que nous ne reproduirons pas l'ambiance et les modes de relation que nos anciens ont connus. Nous devons nous frayer un chemin différent, mâtiné d'Internet, de contextes plus mercantiles, de réunions Zoom, de séances de masteclass en tête à tête avec des magiciens du bout du monde... nous pourrions sombrer dans une forme de nostalgie mais cela ne nous permettra en rien à revenir sur le cours du temps. Reste néanmoins que l'esprit véritable de la magie, lui, doit être l'objet véritable de notre attention et vigilance à tous. Notre art a pour vocation ultime de nous grandir (par l'apprentissage, la rigueur et l'humilité) et aussi et surtout de servir le plaisir de notre public pour l'arracher délicatement aux contingences sévères des lois terrestres. Entre nos mains il peut se dire "c'est possible", "je peux rêver", "cette histoire m'élève et me donne à réfléchir autrement".... cela touche à l'intime, au merveilleux et, je l'espère, à une forme de générosité désintéressée. Il serait détestable que la profusion extraordinaire de tours dont nous bénéficions aujourd'hui n'ait pour effet que de donner lieu à des démonstrations compulsives, sans âme, égotiques, dénuées de sens profond ou symbolique, et dont l'effet ultime soit que le public finisse par dire "je n'aime pas la magie". Cela est probablement l'une des plus grande trahison que l'on puisse faire à l'esprit de notre art.
    15 points
  41. Bonjour, Merci à tous pour l’intérêt que vous portez à mon nouveau tour « Bretzels ». Pour la petite histoire, je l’explique bien entendu dans les explications, nous avions discuté à l’époque, il y a 4-5 ans , peut-être même plus avec Dan. il m’avait montré et offert un exemplaire de son tour Bretzels. j’avais vraiment aimé mais celui ci était en grand format. l'idée de le faire en petit, n’a pas arrêté de me trotter en tête pendant des mois et des mois. Dan m’a clairement expliqué que la fabrication est une usine à gaz et quasiment impossible et surtout très très onéreuse. je lui ai alors demandé l’autorisation de travailler sur cette idée. Chose qu’il a accepté ! Quelques temps après, en Mai 2018, le déclic !!! Je le contact pour lui dire que mes premiers prototypes sont pas mal etc ... jusqu’au jour ou, les proto deviennent incroyablement beau ! je lui montre même des vidéos, des extraits de routines etc... Dan me félicite même de ce travail... j’aime relever les défis et aujourd’hui, je suis fier de proposer BRETZELS dans la version Close-up ! bien entendu, si Dan ne m’avais pas dis « vas y » JAMAIS je n’aurai pris la décision de proposer ce tour. Dan est quelqu’un de généreux, et de respectueux, et c’est un honneur pour moi d’expliquer toute cette histoire dans la video explicative. voila voila Mickael Chatelain
    15 points
  42. Une petite idée pour la signalétique du magasin...Pour le prix d'un mot tu en as deux...!!! Magique...non ? ... et si vous voulez reprendre l'idée, c'est cadeau !
    15 points
  43. Calix a une approche très "mentaliste" du which hand. Il pourrait semblait incongru d'utiliser une pièce bizarre dans une telle démonstration car la pièce n'a pas de résonnance avec l'expérience mentale. Sn point de vu est tout à fait légitime. Comme il le dit lui-même dans un cadre bizarriste, il en est tout autrement, encore faut-il justifier l'objet. Il faut "raconter" la pièce autrement ... C'était lors me mes dernières vacances dans le sud et sous l'insistance de mes enfants, comme promis, nous nous rendions à ce "fameux" luna park. La seule certitude que j'avais, c'est que ça allait me couter une blinde ! Mais que ne ferions nous pas pour amuser nos enfants... Sans compter les barbes à papa et autres confiseries, de cochonneries en tout genre ! Les délices de la fête foraine... Après les avoir rendu complétement malades dans les essoreuses de toutes sortes, alors qu'ils finissaient leurs derniers deniers sur les "pinces" à cadeaux improbables, pour ma part, c'est cette machine, ce vieux Zoltan qui attira mon attention. Ce voyant mécanique me révélerait certainement mon avenir et répondrait à toutes mes interrogations... Au bout de trois questions, et moi-même à cours de monnaie, je m'apprêtais à partir lorsque le son métallique d'une pièce se fit entendre dans le monnayeur... J'avais certainement oublié une dernière pièce. Quelle fut ma surprise lorsque je découvris un jeton bien étrange. Un gosse avait dû tenter de rentrer cette pièce dans la machine croyant qu'elle n'y verrait que du feu... Quelle méprise. Elle ressemblait en tout point aux jetons que l'on trouve dans les machines à sous, actionnées par de petits râteaux, vous connaissez... Je gardais précieusement cet intriguant petit objet comme souvenir de mes plus belles vacances. Si j'avais su l'emprise qu'elle a sur moi aujourd'hui, je n'aurais jamais tenté ma chance auprès de ce bon vieux Zoltan... Et le tour est joué ! Le spectateur détient toutes les justifications de l'objet et peut donc créer un lien avec la pièce. Elle est totalement justifiée...
    15 points
  44. Le saviez-vous ? - Trop précieuses, Frank Garcia n’utilisait pas ses vraies mains dans ses spectacles de close-up. - Garcimore a disparu le 18 avril 2000 à l’age de 60 ans alors qu’il allait faire disparaitre une pièce de monnaie. - Un pickpocket sur 5 garde à la fin de ses spectacles un objet appartenant à un de ses spectateurs. - Ed Marlo a battu Dai Vernon au 100 m à Chicago en 1912. - Hitler aimait distraire ses enfants en leur faisant des spectacles de magie où il excellait. Cela lui permit de perdre sa timidité et d’assurer par la suite, avec le talent qu’on lui connait, le spectacle lors de grands rassemblements populaires. - Father Cyprian utilisait toujours un jeu de cartes avec des figures religieuses. - Bien que n’étant pas de ce bord, Tabary utilise la lessive Omo senteur lavande pour laver ses cordes et le shampoing Elsève liss-intense pour laver ses cheveux. - C’est le frère jumeaux de Gérard Majax qui a toujours présenté à sa place ses émissions de TV. - La levée double est en fait une levée triple. - Eugène Burger a toujours porté une fausse barbe. - Le vrai FP a été moulé sur le pouce d’Houdini. - Georges Méliès a inventé la magie en s’inspirant des trucages de ses films. - Otto Wessely, ancien repris de justice, était un magicien sans talent, homosexuel, ancien dealer, drogué et prostitué, ce qui lui permit de réussir dans les plus grands cabarets parisiens. - Après sa mort, Larry Jennings en a toujours voulu à Richard Kaufman de n’avoir pas publié les deux derniers volumes de sa trilogie. D’ailleurs, depuis il n’a plus jamais partagé un seul de ses nouveaux tours. - Avant d’acheter le Double Fond, Dominique Duvivier avait eu l’intention d’acheter la Tour Eiffel. - Richard Turner a trompé tout le monde pendant toute sa carrière, même ses collègues magiciens, en faisant croire qu’il était aveugle. - Un jeu de cartes comporte toujours 5 as mais peu de gens le remarque. - René Lavand a trompé tout le monde pendant toute sa carrière, en faisant croire qu’il n’avait qu’un bras. Son subterfuge ne sera découvert par sa femme qu’après son décès. - Dieu n’a jamais aimé les magiciens, qu’il trouvent trop prétentieux. - Jean Merlin n’a jamais fait de régime même pendant les périodes de vache maigre. - David Copperfield a eu l’idée de la carte coupée et reconstituée en finissant de découper le corps de sa seconde femme qu’il venait malencontreusement d’assassiner après une dispute car elle lui soutenait qu’il venait de flasher son saut de coupe pendant un entrainement. - Thomas THIEBAUT est parti aux States avec toute la caisse de VM sans passer par la case fisc.
    15 points
  45. Ah, mais c’est vieux comme Hérode, ça ! En tout cas, vieux comme les années 1930, où l’un des grands classiques des fêtes foraines américaines consistait à présenter une grande illusion (une sorte de cabine aux épées, mais avec des plaques de métal) à l’issue de laquelle, une fois la cabine lardée de piques et de lames, il était possible, moyennant quelques dollars de plus, de monter sur scène via un escalier pour jeter un œil à l’intérieur de la boite. Et la procession de spectateurs-voyeurs de voir exactement dans quelle position "secrète" se trouvait l’assistante afin d’échapper à ce fatras. Cette attraction a perduré des années et des années, et il n’est pas impossible de la voir encore présentée de nos jours dans certaines fêtes foraines traditionnelles (c’est entre 5 et 10 dollars aujourd’hui, pour le coup d’œil dans la boite). L’histoire est documentée ici : http://www.deceptology.com/2010/09/exposing-magic-with-sideshow-blade-box.html (On voit les escaliers permettant aux spectateurs de monter à la queue leu leu sur scène. Les organisateurs ont mis une petite chaîne pour éviter qu'ils ne tombent de l’estrade, merci pour eux). Puisque l’on (enfin, je) parle de perspective historique... Il est compréhensible que les magiciens se crispent plus ou moins bruyamment sur le débinage (ou en tout cas la divulgation gratuite et non-sollicitée de secrets... ce qui n’est pas tout à fait la même chose que la divulgation tout court). La aussi, c’est vieux comme Hér... Ah non, c’est plus vieux qu’Hérode. C’est presque aussi vieux que la magie. Ce n’est pas exactement le sujet de cette discussion, quoique, mais j’ai récemment fait l’acquisition des célèbres pubs Camel des années 30 qui restent, à ce jour, toutes proportions gardées, la plus vaste campagne de débinage jamais entreprise. Il faut relire les Classic Correspondence (Volume 3, en l’occurrence) de Mike Caveney, qui raconte merveilleusement l’histoire. Début 1933, la marque de cigarettes Camel se fait dépasser par Chesterfield et décide qu’il faut frapper un grand coup pour reprendre la tête des ventes. Pour cela, il faut convaincre le maximum de gens de commencer à fumer, et le plus tôt possible, "bien sûr". Les enfants/adolescents constituent une cible idéale : plus tôt ils commencent, plus longtemps ils resteront fidèles à la marque ! (Qui a dit que c’était mieux avant ?) Or, qu’aiment les enfants, entre autres ? La magie ! Utilisons donc la magie pour promouvoir l’industrie du tabac auprès des jeunes. Et Camel d’investir le YouTube de l’époque (mais en plus gros) : la presse écrite. Et d’acheter des dizaines de milliers de pages de pub dans plus de 1200 (mille deux-cents) quotidiens et magazines de la presse américaine, dont les plus grands titres de l’époque. Le slogan de la campagne de pub disait, je traduis : "C’est sympa de se faire avoir, c’est plus sympa de savoir ! " Suivi de : "Les cigarettes Camel, elles, n’utilisent pas de trucs : elles contiennent du tabac de meilleure qualité !". Drôle (si l’on peut dire) et tout à fait véridique, des vestiges de ces pages de pub peuvent être facilement retrouvés aujourd’hui. Trente-neuf (39) campagnes de pub différentes. Un matraquage en demi-pages, en pleines pages, en noir et blanc et en couleurs, dans la presse de la semaine et du week-end, sans parler des affichettes à l’entrée des marchands de tabac de tout le pays. Certains secrets dévoilés sont fantaisistes. D’autres sont de grands classiques encore présentés aujourd’hui (c'est dire ?) : la corde coupée, les poucettes, la disparition de la cage à oiseau, la femme coupée en deux, telle que présentées en tournée par les Copperfield de l’époque, Thurston et Dante. Articles assassins dans la presse magique. Lettres haineuses de magiciens de tout le pays, hurlant à la mort de leur art (comme depuis le 19ème siècle). Réponse standard et policée de la Compagnie (comme en 2018) : "1- Ça permet de promouvoir la magie 2- Ce sont de vieux secrets inoffensifs et/ou tombés dans le domaine public 3- Nous ne révélons qu’une seule version de ces secrets, il en existe plein d’autres". Ce sont exactement les arguments utilisés, dans le courrier-type que Camel envoyait systématiquement aux magiciens en détresse qui venaient se plaindre. Cette lettre est reproduite dans le livre de Caveney. Ce n’est que des années après sa mort que l'on put découvrir le nom du magicien à l’origine de ces "fuites" (dirons-nous) : Max Holden, un ombromane et marchand de trucs connu et très respecté par ses pairs, inventeur du forçage en croix, largement débiné depuis sur YouTube, par les magiciens (fumeurs et non-fumeurs) du monde entier. (Ca permet de promouvoir la magie, c’est un secret inoffensif et il existe des dizaines d’autres forçages). A l’issue de cette campagne de débinage publicitaire massif, en août 1933, la marque Camel dégringola de la deuxième à la troisième place, distancée désormais par Chesterfield et Lucky Strike. SC Sources : MAGIC magazine, Avril 1994 Classic Correspondence III, Mike Caveney, 2016
    15 points
  46. Pour ceux qui seraient intéressés par les handling de Jared du mc (très gentil et qui passe une fois par an en France en septembre du côté de Chartres). Mettez un "j'aime" sur ce post que je puisse vous envoyer le lien en MP groupé (vous n'apprendrez rien sur le produit pour les curieux, juste des façons différentes de présenter la chose).
    15 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Créer...