Aller au contenu

Tableau d'honneur


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 24/12/2018 partout

  1. 12 points
    J'ai profité des fêtes de fin d'année pour prendre des vacances. Je n'avais donc pas eu l'occasion de lire ta réponse à mon message. Je suis rentré aujourd'hui, je découvre ton commentaire et j'y réponds (ce qui est la moindre des choses, puisque tu me poses des questions...) Je vais faire court, d'une part pour éviter d'être considéré comme aigri mais aussi et surtout parce que ton dernier message n'apporte aucun élément nouveau. J'ai donc déjà répondu à l'essentiel... Comme je l'ai déjà dit, je les ai lus. Et je me suis moi aussi réjoui, à deux reprises, que cela laisse présager plus de magie à la télévision. Je ne parle pas en ton nom : je constate, comme chacun peut le faire en consultant ton profil, que tu n'interviens jamais (du moins au cours des trois dernières années, je n'ai pas eu le courage de remonter plus lojn) pour parler d'autre chose que des émissions de Gilles Arthur. Je ne prétends pas que tu ne nous lises pas (quoique, pour être honnête, je serais extrêmement surpris que nos discussions t'intéressent suffisamment pour que tu les lises régulièrement, mais pas assez pour que tu aies envie d'y participer, mais bon... si tu le dis, c'est sûrement vrai ! ) Non, tu as raison : parler sur un forum ne confère pas automatiquement de la crédibilité. C'est comme bosser à la télé ou être un "fils de". Comme je le disais, la crédibilité, ça se gagne... et pas en postant des messages d'auto-promotion Gilbus a gagné la sienne en faisant de longs développements sur sa conception de notre art. Gaëtan et Otto, qui sont également des piliers de ce forum, ont également mérité notre attention et notre respect, non seulement grâce à leur longévité sur VM, mais surtout grâce à leur immense culture magique et leur volonté de la partager. Quand ils disent quelque chose, on les prend au sérieux, parce qu'ils ont prouvé leur valeur (bon, d'accord, Otto, on ne le prend pas au sérieux, mais c'est un cas particulier ). Pour autant, il ne faut pas confondre crédibilité et célébrité : les exemples que tu donnes ont les deux, mais on peut très bien avoir l'une sans l'autre... ou n'avoir ni l'une ni l'autre Je ne refais pas un paragraphe sur la stratégie "mes contradicteurs sont aigris, et l'aigreur nuit à la magie", je t'invite à relire mon message précédent. Je voudrais juste m'arrêter sur la définition d'une critique constructive, car j'ai l'impression que nous ne l'employons pas pour la même chose. Pour moi, une critique constructive, c'est une critique qui permet de progresser (exemple : les commentaires argumentés de Gilbus ou Fredopathe, qui donnent des pistes d'amélioration). J'ai l'impression que, pour toi, une critique constructive, c'est une critique positive (exemple : j'aime beaucoup ce numéro) D'abord, tu devrais savoir que c'est complètement faux, et que nous ne sommes pas avares de compliments. Ce n'est pas à toi, qui viens régulièrement lire en silence, que je vais l'apprendre, pas vrai ? Il suffit de lire le sujet consacré à LFAUIT et à David Stone pour le constater. Ou dernièrement, les sujets sur Eric Chien, Dani DaOrtiz, Helder Guimaraes... Et ensuite, à qui veux-tu faire avaler que tu viens ici pour nous inviter à la mesure ? Personne n'est dupe : tu es là pour faire la promotion de ton émission, comme d'habitude. C'est de bonne guerre, et personne ne te le reproche, mais il faudrait voir à pas nous prendre pour des billes... Le coup de l'arroseur arrosé, tu nous l'avais déjà fait en page 6 Quant à "c'est celui qui le dit qui est", je rappelle que si le sujet est parti en sucette, c'est en premier lieu parce que tu as eu une attitude méprisante et hautaine vis-à-vis de Danilsen. Alors venir ensuite reprocher à un autre VMiste son arrogance, c'est un peu fort de café... et nous faire enfin la leçon sur les procédés de cour de récré, c'est carrément l'apothéose Tu prétends accepter la critique quand elle est constructive mais tu montes sur tes grands chevaux dès qu'on a l'audace d'en formuler une. En réalité, comme l'a très bien exprimé @nanounord, tu ne tolères aucune critique. Donc toutes mes félicitations pour cette émission géniale, il n'y a absolument rien à redire. L'éclairage, la réalisation, la présentation étaient irréprochables. Quant aux numéros présentés, c'était tout simplement du jamais vu : des créations originales, des présentations inédites, qui aident le spectateur à se sentir bienvenu sur scène, un message symbolique qui transcende le simple tour de magie et suscite des émotions profondes... C'est bien simple : je me suis senti tellement minuscule, devant les plus grands magiciens du monde, que j'ai cramé tous mes livres de magie après l'émission. Ca ne m'avait jamais fait ça... Vous avez vraiment mis la barre très très haut pour l'année prochaine ! (Mais je ne doute pas que ton prochain sujet, fin 2019, nous prouvera que vous avez réussi à relever ce challenge )
  2. 12 points
    Gilbus n'est pas du tout anonyme, et oui il a aussi l'expérience de la scène, l'attaquer ici c'est attaquer le forum où il est très apprécié et complètement contre-productif si tu venais faire la promo de l'émission. Hé oui Gilbus est toujours constructif, quand il souligne un défaut c'est pour faire avancer le smilblic. Mais bon comme dit Gilbus, "il n'est pas vraiment magicien" Et venir nous dire ici comment mener un débat c'est toi qui est arrogant avec tes 116 messages.
  3. 9 points
    Je continue ici le sujet débuté l'année dernière que j'ai déplacé dans la partie VM PArlons ! en ici : L'année 2019 commence bien avec 12h de coupure du site ! Un grand merci à @Alx d'avoir pris de son temps précieux en famille pour rétablir le site. Même soucis que précédemment : le poids ! Le nombre de messages et toutes les fichiers attachés notamment pour les Petites Annonces et les sauvegardes associées ont eu raison de la place sur le serveur dédié. Le plus pénible étant que ce week-end devait marquer le renouveau de l'hébergement. En effet, j'ai pris un autre serveur plus puissant, avec des disques durs plus gros et en SSD (donc plus rapide) et des logiciels de gestions plus efficaces. Le développeur que j'ai engagé devait finaliser cela ce week-end. Malheureusement, il a décidé de ne pas finir sa mission. Bref, dès demain, je vais devoir trouver, rebriefer et gérer un nouvel informaticien pour faire le travail. Je ne lâche pas l'affaire et pour cette nouvelle année 2019, j'ai toujours plus à coeur de vous offrir la meilleure expérience possible sur le site à tous points de vue (contenu, vitesse, navigation...). Allez, je me détends un peu après cette demi journée de stress et je m'y remets demain. A très vite les amis
  4. 9 points
    Oui, j'ai vraiment lu tes messages, et en particulier celui que j'ai cité. Si je te demande d'éviter les généralisations, c'est parce que tu exprimais l'idée que tout le forum aurait la même opinion : sur ce forum vous n'aimez peu-être pas la magie à la TV Il m'a donc semblé utile de remettre les pendules à l'heure et de te rappeler qu'il était évident que tous ici n'avaient pas une opinion unique : certains d'entre nous aiment la magie à la télé, d'autres non. C'est tout. Ce n'est absolument pas le sujet (heureusement que tu n'aimes pas les digressions... ), mais j'ai lu ce message (je n'étais pas sur VM à l'époque). Il ne s'agissait pas de critiques, mais d'accusations : certains membres ont insinué qu'Eric utilisait des tours dont il n'avait pas acheté les droits. Ca l'a blessé car ce n'était pas vrai, et il a claqué la porte. Je suis le premier à le déplorer, mais ça n'a strictement rien à voir avec le sujet en cours... Si tu veux bien, explique-nous ce que tu entends par "des personnes aigris" (sic) : à te lire, j'ai l'impression qu'il s'agit des gens qui ne partagent pas ton amour inconditionnel des Mandrakes. Je t'accorde que ça doit être rassurant et confortable, de se dire que toute critique est forcément causée par le ressentiment des autres, mais c'est un peu réducteur, non ? Merci de ne pas déformer mes propos : j'ai juste utilisé une comparaison pour te faire comprendre que ton intervention était déplacée, je n'ai jamais dit que les critiques faites ici étaient gratuites et non constructives. Encore une fois, merci de respecter notre pluralisme et de ne pas essayer de nous coller à tous une étiquette unique... Comme je l'ai dit, les critiques de Fredzik et de Gilbus étaient argumentées (donc pas gratuites) et constructives (donc pas euh... "pas constructives"). Les balayer d'un revers de main au motif qu'elles ont été formulées par des gens qui ne remplissent pas suffisamment de salles... voilà ce qui est arrogant. Comme disait Coluche, "je ne connais rien à la musique, mais j'entends aussi bien que les types qui achètent des disques". En d'autres termes, juger la qualité artistique d'un spectacle de magie n'est pas une affaire de spécialiste : notre art s'adresse au public, n'importe quel profane est donc légitime pour exprimer son ressenti. On ne fait pas un concours de celui qui a la plus grosse... la plus grosse salle, bien sûr. Comme cela t'a été expliqué, les "50 pages" évoquées par Gilbus étaient surtout un clin d'oeil auto-dérisoire : c'est une allusion au fait que c'est un incorrigible bavard, qui pond régulièrement des pavés pour exprimer son opinion. Il est incroyablement modeste, il faut vraiment ne pas avoir la moindre connaissance du personnage pour le trouver arrogant (mais en même temps, ton ignorance est compréhensible : il est vrai que tu ne t'aventures guère sur les sujets qui ne traitent pas de tes émissions...) Puisque c'est la quatrième fois que tu nous gratifies de cette formule toute faite, et puisque je pense moi aussi que les mots ont un sens, aurais-tu l'obligeance de nous indiquer qui, dans cette discussion a dit "c'est nul" ? Je répète donc que j'ai trouvé ça plutôt positif (ça, c'est le commentaire favorable qui fait plaisir et donne envie de continuer ) mais que tout n'était pas parfait (là, je m'apprête à introduire un argument constructif). En particulier, j'aurais apprécié une plus grande concertation entre les magiciens et le réalisateur (l'illusionnisme est une chorégraphie, les mouvements de caméra devraient être orchestrés par le magicien lui-même), et sans doute un casting légèrement différent. Je rejoins certains avis qui ont été émis plus haut sur les prestations de Michel Fagès ou Catherine Marx, dont le niveau (je parle du niveau de la prestation, pas des magiciens) ne me semble pas digne de l'appellation "les plus grands magiciens du monde". J'aurais aimé voir des artistes comme Dani DaOrtiz, Shawn Farquhar, Rob Zabrecky (je t'accorde que ceux-là ne parlent pas français) ou Eric Chien (lui non plus, mais son numéro FISM est muet). Et chez les francophones, David Stone ou Bébel , par exemple. Ceci dit, j'ai conscience que la sélection est un exercice difficile, qui ne satisfera jamais tout le monde, parce que tout le monde n'a pas les mêmes critères : c'est bien connu, à chaque coupe du monde de foot, il y a 60 millions de sélectionneurs en France... Il ne faut pas confondre nom de scène et pseudo sur internet. Ou alors il faut reprocher la même chose à David Copperfield... ok, David, c'est vraiment son prénom, mais tu m'as compris... C'est sous ce nom qu'il se produit et qu'il donne des conférences. Personnellement, s'il donnait son vrai nom, je verrais beaucoup moins bien de qui on parle. Et je pense que je ne suis pas le seul. J'insiste mais ce n'est pas parce que tu ne connais pas Gilbus que personne ne le connaît. Celle-là, elle est pas mal : tous ceux qui me contredisent font du mal à notre art, mais libre à eux de saboter l'illusionnisme. Si tu permets, je vais te l'emprunter, ça pourra me servir un jour, si je suis à court d'arguments En fait, le message de HREJ est en rapport avec ce que tu as fait du sujet : en mettant en cause la légitimité de Gilbus à exprimer une opinion, tu le pousses à te donner des chiffres pour faire valoir sa crédibilité. Quant à la qualité qui prime sur la quantité (décidément, c'est un festival des formules toutes faites, vive le prêt-à-penser !), c'est justement à mesurer ces deux critères que servent les chiffres de HREJ : 4068 messages : quantité (nombre de messages postés) 1559 points de réputation : qualité (nombre de votes indiquant des messages de qualité) Qu'on mesure le nombre de messages, le nombre de votes positifs ou le rapport entre les deux, ton "score" est systématiquement inférieur. Ca n'enlève rien à ton droit de t'exprimer, mais il me semble que le sens du ridicule devrait t'interdire de prendre les autres membres de haut... La crédibilité, ça ne se revendique pas : ça se gagne. On dit "digression" . Et le fait qu'elles ne t'intéressent pas ne signifie pas qu'elles n'intéressent personne. Et si nous en sommes à discuter de la crédibilité des intervenants, c'est parce que tu t'es aventuré sur ce terrain. Je comprends que tu le regrettes, et je pense qu'il suffirait que tu fasses ton mea culpa pour qu'on revienne au sujet original
  5. 9 points
    Moi j'ai hâte de voir la 3eme mi temps de ce match passionnant. Et aussi de te lire mon Gilbus. Mes points positifs : surpris de l'excellente diction de Gueny ( ceux qui regardent TPMP comprendront), maintenant le duo de présentateurs était bien mais pas de quoi casser 3 pates à un canard. Bravo Vincent C, peut etre d'autres choses de ton sac à malice pour tes prochaines TV française ? L'anglaise Mlle Lee Bien exécuté rien de vraiment nouveau mais bien exécuté. De tres joies lumières dans l'ensemble pour la plupart des N° sauf pour les champions du monde et le Mandrake pour Penn and Teller , bravo car ils savent animer, produire et faire de belles émissions de télé sur la magie. Caroline et Gus font de belles choses mais…… Et ce sera développé dans mes points négatifs Mes points négatifs Alors qu'elle est belle et bonne magicienne Caroline ( et on parlera tous les 2 fin Janvier si tu lis ce message) devrait parfois faire attention à ce coté parfois Chartier ou vendeuse de poisson sur le vieux port… Elle a d'autres N° magnifiques ds son sac à malice elle aussi Ce que propose Gus est chouette mais manque de saveur, mais je suis sur qu'il trouvera vite son personnage. Osez dire que c'était avec une personne du public pour la femme coupée en 2 alors que l'on sait très bien que non c'est vraiment prendre les gens pour des c..... ( un peu comme les audiences TV) Michel Fages comment dire…. ben je le lui dirais qd je le verrai début février à St Peray. Mes autres points en vrac Ensemble vraiment inégale et j'ai parfois zappé sur France 3, Content de voir de la magie à la télé et heureux que ce ne soit pas sur une chaine payante. Arthus devrait ce calmer un peu et connaitre un peu plus les gens de ce forum. Je comprends qu'il veuille défendre son gagne pain mais c'est pas comme cela que les choses fonctionnent et chercher une certaine forme d'auto-congratulation sur ce forum comme apres chaque émission ce n'est pas forcément du plus belle effet Donc pour résumé et comme on est au 3eme trimestre, peu mieux faire mais je donne mes encouragements
  6. 8 points
    Il est des livres que l’on se reproche de lire trop vite. Il est des ouvrages qui, dès les premières lignes, vous attrapent et ne vous lâchent qu’au point final. Il est une Histoire qui ne ressemble à aucune autre, captivante, envoutante, émouvante, qui vous emporte deux siècles en arrière, dans un temps où la Magie, élevée au rang d’art, semble bien plus moderne qu’aujourd’hui. Une fois la lecture terminée, « L’Éléphant invisible » demeure à ma vue, sur ma table basse. Étonnamment, je me refuse à le ranger dans la bibliothèque. Une place l’attend, pourtant. Mais je ne veux pas coincer ce chef d’œuvre entre deux autres récits. Pas tout de suite, en tous cas. Comme pour le laisser respirer encore un peu. Comme pour ne pas éteindre les lumières de ces magnifiques théâtres. Comme pour ne pas étouffer les applaudissements de ces publics que l’on entend, si fort. L’éléphant. Invisible. Le titre est parfaitement choisi. Au-delà de la référence à la légendaire disparition de l’éléphant, Jim Steinmeyer parvient à enfermer une immense part de l’Histoire de la Magie dans un ouvrage d’un peu moins de quatre-cent pages, à l’apparence simple, anodine, presque invisible. Il me semble impossible de résumer son contenu. Disons simplement qu’en utilisant cette incroyable disparition du pachyderme en 1918 à l’Hippodrome de New-York par Harry Houdini lui-même, l’auteur vous emmène à la rencontre de magiciens mythiques du 19e et du 20e siècle dans leur quête respective des secrets de l’invisibilité et de ses fantômes. Notre route débute avec les étonnants Henry Dircks et John Henry Pepper, et leur fameux effet permettant pour la première fois de faire apparaître des spectres sur scène (méthode encore largement utilisée et étudiée de nos jours). S’en suit une exploration captivante du monde d’Ira et William Davenport et de leur fameuse armoire spirite, une étude approfondie de la fameuse « formule de l’invisibilité » développée par le Colonel Stodare, une visite de l’Egyptian Hall, magnifique théâtre londonien dirigé par John Nevil Maskelyne qui y développera en compagnie d’autres grands noms des effets qui demeurent aujourd’hui le socle de bon nombre de grandes illusions actuelles. Mais nous voilà au tout début d’un long voyage, de la traversée d’une époque qui nous permet de croiser des génies de la magie, tels que David Devant, Harry Kellar, Guy Jarrett, Jean-Eugène Robert-Houdin, Howard Thurston, Paul Valadon, P. T. Selbit, Buatier de Kolta, ou encore Charles Morritt et sa fantastique disparition d’un âne qui demeure l’une des énigmes les plus fortes et l’un des fils rouges de l’ouvrage. Les théâtres décrits sont sublimes, les atmosphères feutrées et envoutantes, les spectacles absolument stupéfiants et les relations entre ces pointures, belles et féroces. Comme l’écrit si bien Jean Merlin dans sa préface, « Jim dresse un tableau chatoyant et passionnant de toutes ces grandes gloires du passé qui ont, par petites touches, écrit la grande histoire de notre art ». Oui, la magie peut-être élevée au rang d’art pour qui prend le temps, comme Jim Steinmeyer ne cesse de nous le rappeler, d’appréhender cette pratique, non comme un simple truc, mais comme un langage qui s’intègre au sein d’une mise en scène proprement théâtrale. Les parcours décrits dans cet ouvrage nous rappellent à quel point nous devons demeurer humbles. Et à quel point les anciens seront toujours une source d’apprentissage. « L’Éléphant invisible » nous fait prendre véritablement conscience que ces magiciens sont, pour la plupart, bien plus actuels, modernes et présents que de nombreux contemporains. Car les effets, les trucs, les illusions décrites s’intègrent au cœur d’une mise en scène où chaque spectateur est emporté dans une ambiance absolument mystique et magique. Et cette ambiance, au-delà de cette mise en scène, est surtout soutenue par un personnage. Robert-Houdin nous rappelle qu’un « prestidigitateur n’est point un jongleur ; c’est un acteur jouant un rôle de magicien ». Peu de magiciens parviennent de nos jours à nous faire ressentir cela. La mise en scène n’est parfois plus interrogée. Le rôle est rarement travaillé. Le théâtre, pourtant la base du spectacle, n’est même plus pratiqué. Régulièrement, les tours se réduisent à un casse-tête, une épreuve de force entre un démonstrateur et un spectateur. Peu d’effets bouleversent de nos jours. Peu d’effets permettent de faire ressentir aux spectateurs ces quelques secondes, furtives et précieuses, où le sol se dérobe sous leurs pieds, où le réel se tord, où il ne sait plus distinguer ce qui relève de la réalité ou de la fiction. Mais quelques-uns y parviennent encore. Un grand merci à Ludovic Mignon, de m’avoir permis de découvrir ce chef d’œuvre. Un grand merci à Pierre Taillefer pour cette très belle traduction. Et à toutes les personnes qui ont contribué à cette publication. Si vous avez pour projet d’acheter le prochain tour à la mode, faites-moi plaisir. Repoussez votre achat. Et procurez-vous cet ouvrage. Vous aurez entre les mains l’une des plus belles leçons du monde. Bon, finalement où est passé l’éléphant ? Qu’importe. La finalité importe peu. Le voyage est bien plus beau.
  7. 8 points
    À 14:34, deux invités absents, en retard ... ou partis avant la fin ? Après enquête, ils ont préféré assister au match Bordeaux-Nantes ... Bob
  8. 8 points
    Nous fêtons la naissance d'un gars mort il y a 1985 ans. Une mascotte capitaliste voyage accompagnée de Chopper volants. Ils sont sensés distribué des cadeaux seulement aux enfants sages, ayant une cheminée et laissant assez de sucreries comme carburant pour continuer la tournée. Je ne vous parle même pas de la déformation spatio-temporelle due au poids, à la vitesse et la maque d'aérodynamisme... Et tout le monde semble heureux ! S'il n'y a pas de la Magie, je ne vois pas où en trouver
  9. 7 points
    En tout cas ton élève le petit Gregory a bien foiré son premier entraînement d'escapology... bonjour le niveau du prof !
  10. 7 points
    Bonjour à tous, Face au relatif manque de visibilité du produit (seulement 2 pages sur Presti Cup!!), je viens aujourd'hui vous faire la publicité bien méritée de ce qui est un de mes coups de cœur de 2018, eh ouais rien que ça! Donc je vais tenter de faire un CR un minimum complet et structuré, mais surtout si vous avez des question n'hésitez par à les poser voire à contacter Edouard lui-même qui est non seulement très réactif mais surtout fort sympathique. J'ai eu un échange assez fourni avec lui avant de craquer et il a été très à l'écoute, me fournissant notamment des photos des modèles de baguettes existants et même de ceux pas encore officiellement sortis. Bref, il propose un service très pro que je ne peux que chaudement recommander. Avant que je n'oublie, Edouard confectionne tout le matériel sur mesure donc il est possible de pousser la personnalisation plus loin encore que ce que son site vous permet de voir en le contactant directement, il fait de très belles choses et si vous avez des envies particulières qu'il peut réaliser ce serait dommage de s'en priver. Ce que l'on reçoit dans la boite : J'ai reçu un colis bien emballé et bien protégé, rien à dire là-dessus. Le contenu de votre paquet dépend de la version que vous aurez choisie : le modèle de base vient dans un joli sac en tissu estampillé Presti Cup avec le logo d'Edouard. Dans ce sac on trouve la fameuse baguette que je vous détaillerai par la suite, un gobelet en cuir ainsi que deux balles (une spéciale pour l'effet et l'autre tout à fait classique). En bonus, pour les versions les plus chères, seront inclus un fourreau pour la baguette magique ainsi qu'une bille de billard pour la charge finale du tour. Je n'ai pas eu l'occasion d'avoir ces deux derniers en main donc je ne peux pas vous en dire plus à leur sujet. Ils sont également à la vente à l'unité. Les baguettes et la personnalisation : Les options de personnalisation sont nombreuses et feront bien entendu varier le prix du set Presti Cup. Les modèles de baguettes satisferont tous les goûts, des plus simples embouts alu, en passant par le bois, des embouts ornés de pierre précieuses (Zwarowski on se calme, il n'y a pas encore les modèles en diamant), embouts gravés en argent voire même une baguette type sorcier. Dans tous les modèles sauf le modèle sorcier, le corps de la baguette reste le même, fait d'un matériau foncé, presque noir, à l'apparence difficilement descriptible qui a pour grand avantage d'offrir un grip agréable à la baguette lors des manipulations. La baguette en elle-même est d'une qualité superbe, elle est assez lourde en main, les finitions sont brossées, elle aurait tout à fait sa place en décoration dans ma maison. Mais je vous rassure tout de suite, elle fait bien plus que ça! Les gobelets peuvent eux aussi venir en deux modèles différents : un modèle classique en cuir marron, lisse, joliment cousu ainsi qu'un modèle vieilli à la main par Edouard que je n'ai pas. Dernière possibilité, la personnalisation des balles : dans la vidéo, Edouard explique un moyen très malin et simple de personnaliser les balles pour tout contexte de routine, ça casse pas trois pattes à un canard mais il fallait y penser! Cela donne une grande flexibilité aux présentations possibles avec Presti Cup et étend encore les possibilités de routine avec ce superbe outil. La transition est toute trouvée, qu'en est-il de la vidéo? La vidéo : Les vidéos d'explications sont disponibles en ligne, comme avec tous les produits d'Edouard que j'ai reçus jusqu'à maintenant. Ces vidéos présentent le matériel reçu, puis une seconde fait une sorte d'encyclopédie des mouvements de base expliqués par Edouard qu'il reprend dans la troisième vidéo dans laquelle on assiste à la présentation en studio de sa routine à un spectateur, puis à son explication. Les vidéos sont très bien filmées, l'ambiance est agréable et tout est facile à suivre. La plupart d'entre elles sont des vidéos "muettes", Edouard n'intervient que très peu. C'est peut-être le seul point négatif que je puisse trouver, on aurait aimer qu'Edouard explique en même temps en parlant, je trouve toujours cela plus agréable à regarder et cela évite parfois des confusions. Toutefois, dans la vidéo d'explication de sa routine personnelle, Edouard parle et on comprend facilement tout ce qu'il y a à comprendre. Les passes sont innovantes, elles permettent vraiment de se détacher de la technique d'un Chop Cup classique et de montrer vos mains ou le gobelet vide quand vous le souhaitez. Edouard vous livre de très bonnes idées qui créeront sans aucun doute des moments "Whaou!" et des sourires chez vos spectateurs. Niveau difficulté, rien d'exceptionnel : il faudra s'entraîner pour apprendre à manier cette baguette de manière élégante et naturelle mais les mouvements en eux-mêmes ne demandent pas des années de travail et sont à la portée de qui sait travailler. Il faudra bien habiller la routine qui a le mérite de pouvoir s'orienter dans de nombreuses directions et sera le support à de belles histoires. Les points négatifs : - J'aurais aimé un peu plus d'interactivité dans la vidéo, qui reste malgré tout bien tournée et aisément compréhensible. - Le prix : pour moi je prix n'est pas un frein sur ce genre de produit mais je comprends qu'il puisse l'être pour d'autres. Je trouve en effet que compte tenu du matériel reçu, de la liberté de création que nous donne le set ainsi que du travail de développement d'un tel set, les 120 à 200€ demandés sont largement justifiés. Les points positifs : - La qualité du set, vraiment au top. L'emploi de la baguette ne se limite pas à cette routine mais elle peut servir dans toute autre routine comme votre baguette magique, et ça, j'achète!! - Les possibilités de personnalisation. - La disponibilité du créateur, Edouard est aux petits soins pour ses clients et c'est très agréable. - Les possibilités offertes par Presti Cup : ce n'est pas seulement la routine d'Edouard qu'on vous livre mais bien un outil de créativité pour inventer, revisiter etc vos routines de Chop Cup d'une manière hyper clean. - La routine justifie totalement l'emploi d'un accessoire super joli et très classique la baguette. Si jamais on me demande si j'ai une baguette maintenant je fonce, je la sors et en voiture Simone, j'enchaîne sur Presti Cup. Bilan : Comme je vous l'ai dit, c'est un coup de cœur pour moi, aussitôt reçu aussitôt travaillé et quel plaisir à le faire. Les réactions sont au rendez-vous, je ne peux pas vous le recommander assez si vous cherchez une routine de Chop Cup élégante et innovante dans son fonctionnement.
  11. 7 points
    Heureusement que tu es là pour nous montrer la lumière au bout du tunnel père Yanis, sans toi nous ne serions que de pauvres ignorants qui s'écartent de la voie des tutos Youtube...
  12. 7 points
    Bonne année à tous ! Donc voilà ! Comme promis, c'est la première et dernière fois que je poste une vidéo de ce sacré défi 2019 !
  13. 7 points
  14. 7 points
    Bonsoir à tous, en réponse à l'un d'entre nous, je vous fais part d'une très bonne expérience que j'ai vécue en tant que magicien amateur. Je connaissais un peu une des maîtresses de l'ancienne école de ma fille et elle m'a vu faire quelques tours à une fête. Elle m'a proposé de venir montrer ce que je voulais aux élèves de maternelle (elle enseigne en petite section). J'ai eu un peu peur car la plupart des tours que j'avais "en poche" étaient durs à appréhender par des tout petits (cartes, pièces...) : ce sont des effets qui demandent un minimum de réflexion et/ou de connaissances (ne serait-ce que savoir compter, connaître les cartes à jouer...). Mais ma femme m'a aidé en donnant son accord à la maîtresse sans m'en parler ! J'ai fait un effort pour recenser tout ce que je savais et qui produisait un effet simple, assez visuel, et qui me plaisait vraiment. Au final, après un peu d'entraînement de bricolage, j'avais un peu de matière. Restait le plus important : la communication et le propos global de ce petit spectacle : il me fallait une histoire et une esthétique générale, sinon je le sentais mal. Je me suis lancé dans l'écriture d'un petit conte, inspiré de l'effet final que je projetais : un petit poisson sans couleur qui devenait multicolore à la fin du spectacle. Ce qui m'a beaucoup aidé, c'est la gentillesse des deux maîtresses qui m'ont donné des conditions idéales : une petite salle de motricité dont j'ai pu utiliser le matériel, notamment un tapis de gym. J'ai pu travailler à genoux sur une petite table basse, sans avoir mal !!! C'était super, j'étais ainsi au niveau du regard des enfants qui eux étaient assis sur des petites chaises pour leur âge. Par moment je me levais et allais même à leur rencontre dans des séquences interactives. j'ai présenté le petit spectacle 4 fois de suite, devant des groupes d'une douzaine d'enfants, à chaque fois encadrés par un adulte. Cette expérience était super car les enfants ont accroché, ce qui m'a fait très plaisir. A condition de se mettre dans un monde qui leur parle, les tout-petits sont très réceptifs et sans a priori, c'est génial. J'ai pu les laisser s'exprimer sans que ça parte en vrille. Je suis enseignant, ça m'a sans doute aidé ! J'ai beaucoup appris de leurs réactions. Le fait d'avoir pu faire 4 fois de suite (environ 30 min à chaque fois) le spectacle m'a permis d'améliorer des détails, de trouver un ton de plus en plus adéquat. J'espère renouveler l'expérience, mais va falloir bosser pour trouver du neuf. En tout cas j'ai pu vérifier le précepte dont beaucoup de magiciens m'avaient déjà fait part : un numéro soigné, travaillé et qui raconte une vraie histoire (je n'ai pas forcément atteint ce but, mais j'ai travaillé en ce sens) n'a pas besoin de tours extraordinairement compliqués et virtuoses, (ni même inexplicables !!). La magie naît dans l'instant et si tout s'enchaîne bien, elle ne meure jamais. Le public (et même les tout petits) ne cherchent pas forcément à voir quelqu'un qui a des pouvoirs magiques mais quelqu'un qui va leur permettre d'imaginer et de voyager un moment dans un univers ou la magie existe.
  15. 7 points
    Bon, un peu de temps a passé depuis ma dernière intervention... Je me sens obligé de me justifier un peu, voir de modérer certains de mes propos, mais pas que... Tout d'abord, je suis effectivement un anonyme et je l'assume parfaitement. Un petit amateur ayant découvert la magie il y a trois ans et dont les seules prestations sont : des tours de cartes et de pièces effectués pour des amis et dans quelques repas de façon informelle (repas entre collègues, repas de fêtes, anniversaires...) deux spectacles dans une école maternelle pour lesquels j'ai fait l'effort d'écrire un petit conte dont le récit était rythmé et structuré par des tours de magie (que j'ai essayé d'habiller et d'adapter de façon la plus personnelle possible). autrement pas grand-chose... Et alors ????? à aucun moment je ne me suis permis de juger du niveau de certains artistes que l'on a vu vendredi en sous-entendant que je pouvais mieux faire. Ce serait stupide. Ces sont des professionnels qui maîtrisent suffisamment leur discipline pour se produire à la télévision. j'ai aimé certains numéros (comme par hasard ceux de niveau international). le plateau réuni pour l'émission était un bon résumé de la magie actullement médiatisée pour le grand public, en partant des français qui commençent à acquérir de la notoriété et jusqu'aux récents champions du mondes. je suis ravi que des émissions de magie soient produites et diffusées en première partie de soirée. Cela fait pas mal de positif, non ? Après, c'est vrai que je n'ai pas été franchement emballé, mais cette réserve n'est pas dirigée particulièrement vers les organisateurs de la manifestation, ni même vers les artistes présents qui font tous ce qu'ils peuvent, chacun à leur niveau (pas le même pour tous, personne ne me contredira je pense...) Ma déception vient aussi beaucoup du fait que (mes remarques ne sont pas des reproches, mais juste des avis d'un spectateur qui a envie d'échanger ses impressions, et peuvent aussi aider ceux qui travaillent sur ces soirées) : d'une part, m'intéressant de près à la magie (je n'ai que 3 ans de recul, mais j'en ai passé des heures et des heures à pratiquer, lire, visionner, chercher, réfléchir, échanger !), je connaissais déjà beaucoup de numéros, et je comprenais beaucoup de modus operandi. Encore ça c'est normal. Le public profane ne voit pas les choses ainsi. d'autre part, beaucoup des numéros qui ont été présentés et qui l'avaient déjà été plus ou moins récemment à la télé (Gus et la carte à la bouche, Caroline Marx et les cartes retrouvées (cravate, talon), ainsi que la boule de bowling, Michel Fages....) étaient précisémment ceux qui étaient d'un niveau moindre, par rapport à certains autres. Si je peux me permettre une critique (négative, celle-là, je l'assume), c'est la suivante : refaire souvent le même numéro isolé est complètement normal quand il s'agit d'un numéro de presque toute une carrière (création, numéro primé à un concours FISM par exemple). Après, pour des numéros plus "modestes", même un téléspectateur lambda qui aime la magie en tant que profane a le droit d'espérer voir des numéros variés si il regarde 4 ou 5 émissions par an !! David Stone a magnifiquement relevé le défi dernièrement de se renouveller en se confrontant au grand public. dernière remarque : au niveau du plateau, peut-être qu'un certain genre d'humour plus ou moins vache (même les animateurs s'y mettent) et certains effets étaient trop récurrents (trois passages pour J. lee, même si c'est pas mal du tout). Dans la catégorie des vedettes montantes, Luc Langevin (par exemple...) aurait apporté un peu de variété dans les styles. Il a quand même des trucs qui sont supers forts... Les deux numéros de Young Hin Kim et Miguel Munoz étant un peu dans la même veine, il manquait peut-être un grand numéro, soit de close-up, soit de manipulation (style Nestor Hato). Dernière chose : je pense que Gilbus a assez d'atouts pour se défendre tout seul, mais il me paraît bizzare de l'attaquer sur son statut d'artiste, et sur sa démarche sur ce forum. C'est quelqu'un que j'ai découvert en ces lieux "virtuels" mais dont la démarche artistique est très enrichissante pour les autres, parcequ'elle est constructive, authentique, personnelle et riche en propositions. Il dit peut-être deux ou trois bêtises de temps en temps comme tout le monde, mais il écrirait 50 pages que j'attendrais avec impatience la 51ème (voire la 52ème pour faire un compte "rond" ). Et quelle drôle d'idée que de présenter son nom d'artiste comme un manque de transparence ! Bon dimanche à tous
  16. 7 points
    Bonjour, cette illusion est protégée. Elle est la propriété de Jonathan Pendragons qui n'autorise contractuellement la fabrication qu'à des constructeurs déterminés. Il n'existe donc aucun plan pour la fabriquer vous-même. Une telle fabrication en vue d'une représentation publique serait illégale et constituerait une contrefaçon.
  17. 7 points
    Merci pour ces retours. J'avoue que je ne connaissais pas la version de Chad Long. Une variante sympathique également, celle de Gustafero avec un jeu blanc : La version de Chad Long : L'original présenté par Magick Balay : (j'adore ce mec !) L'original présenté par Daryl, avec déjà quelques subtilités intelligentes : Chicago Closer de Michael O'Brian. Une version plus 'verticale' :
  18. 6 points
    Bonjour, Je vous remercie pour l'intérêt que vous avez porté à mon message sur le forum ou par MP. Finalement, j'ai décidé d'en dévoiler beaucoup afin que chacun puisse avoir une réponse à ses questions et puisse se faire une idée précise du produit. J'ai réalisé une petite vidéo, pas un trailer à la hollywood, mais là où vous verrez le secret du pad. Demandez-moi par MP le lien vers la vidéo et restez discrets 😉
  19. 6 points
    Est-ce toi qui a la chaîne google+ ou l'on peut lire : Si oui, félicitation, tu as déjà révolutionné la grammaire... Gilbus
  20. 6 points
    On avait dit "pas de blagues patronymiques" ! Non mais c'est dinde, ça !
  21. 6 points
    Mais non, mais non. Les six premières secondes de ta vidéos sont top Florian, Vraiment. J'adore cette autodérision qui annonce la couleur . La suite en revanche est trop barrée pour moi, même si durant le dernier quart, les effets de l'ecsta diminuant apparemment , ton discours est beaucoup plus posé et plus intéressant. Sinon, pour reprendre dans l'ordre chronologique, après avoir lu l'ensemble des commentaires sur le sujet, je me suis procuré le fameux portefeuille et, sans l'avoir utilisé en conditions réelles, je peux d'ores et déjà donner un premier avis. En toute franchise et sincérité, cela va sans dire . A l'ouverture de la boite, je me suis demandé comment on pouvait vendre un truc pareil et encore moins l'utiliser en conditions pro. D'abord je trouve qu'il sent le cirage version kiwi et pas le cuir; fermé, le truc ne ressemble pas un portefeuille et comment peut-on dire qu'il a fallu dix ans ou je sais pas quoi pour retrouver un artisan capable de proposer un article de qualité correspondant au standard d'exigence - apparemment - très élevé de Dominique Duvivier ?!? 'tain ! Prends le Phantom ou le HWallet et tu verras ce qu' est réellement un portefeuille de qualité produit par un marchand français. Quant aux finitions... Nanméoquoi ! Comme dirait l'autre . Bref, primo-réaction : je remise le truc dans un tiroir avant de le revendre sur VM. Puis, quand même... Quitte à le revendre, autant regarder les vidéos en ligne déjà. Elles sont intéressantes et, je dois dire, la vidéo expliquant "le fonctionnement technique" du portefeuille est vraiment très bien faite. Un tuto de ce style devrait accompagner chaque portefeuille car même si on n'est pas benêt et que l'on a horreur de lire les notices d'utilisation, dans le cas présent c'est utile. Une réussite. Puis, à bien y regarder, cet outil ouvre des perspectives et je rejoins totalement Florian, car à mon sens, derrière ce portefeuille - et je trouve cela flagrant ici - il y a une façon de penser, très différente de celle à laquelle nous sommes habitués, nous les walletomaniacs . Et oui, effectivement ce portefeuille n'est peut-être pas le plus adapté au table à table. Et oui aussi, sa manipulation est différente. Enfin, oui encore, ouvert il ressemblerait presque à n'importe quel portefeuille. Bon. C'est déjà mieux. Je me suis ensuite surpris à le manipuler, à jouer un peu avec et puis, on dira ce qu'on voudra, le principe Bendix Bombshell c'est quand même top (j'en possède deux à ce jours, sans compter le DW, dont le Pimpernel et je m'illusionne régulièrement moi-même ). Alors oui, cela n'a peut-être l'air de rien mais dans le cadre d'un fonctionnement Bendix Bombshell, retrouver la carte dans la partie zippée à l'opposé de la partie non zippée initiale (les initiés comprendront, enfin, moi je me comprends ), c'est vraiment malin . Du coup, on s'achemine tout doucement vers l'utilisation du morlingue en question. La revente n'est tout à coup plus d'actualité. En guise de conclusion, la qualité selon moi n'est pas au rendez-vous mais l'ensemble est intéressant et je rejoins le commentaire de Florian sur la fin de sa vidéo (pour ceux qui ne se sont pas suicidés avant - hoh hé c'est bon j'rigole mais avouez qu'y faut quand même se le farcir le Chapron. Oh hé re-lol les gars et désolé Florian mais qui aime bien taquine bien ). Par ailleurs, comme le souligne Florian, ce portefeuille sera plus a même d'être utilisé en show de close-up qu'en table à table (encore que, faut voir mais de prime abord si quand même un peu), il requiert aussi il est vrai une certaine gymnastique intellectuelle (utilisation et conception des routines) et, en ce qui me concerne, il m'obligerait presque à penser différemment de mon approche habituelle pour pouvoir l'utiliser correctement. Si ça c'est pas du coup de théâtre . My2Cents W.
  22. 6 points
    Chicago tour d'entrée, ou red hot Mamma, effectivement crée par Al Leech, vraisemblablement... je crois que le terme vient du fait qu'il a été tout de suite popularisé et adapté, par tous les bartenders magiciens de Chicago, comme le ivanhoe room, ou chez Matt Schulien... C'est, de fait, un de ces trucs hyper forts, auquel il ne faut rien ajouter... perso, la version originale est vraiment top... celle de Pop Haydn, plus sophistiquée, se perd un peu, je trouve... Celle de Chad Long est un autre bijou, mais c'est Chad long!!! les tours incontournables de l'époque étant l'ambitieuse, chicago tour d'entrée, les mélanges du monde, la carte au couteau, la carte au plafond, la carte à la bouche, et la carte sous le verre... en fait... ça a pas trop changé, coté efficacité...Non?
  23. 6 points
    Un Vmiste cherchait un pad avec un stylo et un débat a suivi sur l'usage d'un feutre ou d'un stylo. Le dernier Pad connu avec un stylo est le Peek and Draw de chez Climax. Curieux j'ai décidé de le tester, un petit CR donc : J'ai acheté le modèle le plus petit (Bloc rhodia N°11), format qui tient dans la poche type Hpad mais il existe en plus grand. Ce que l'on reçoit Le bloc dans une pochette plastique Zip avec un code vers une vidéo d'explication. Packaging minimum donc, personnellement cela me suffit je m'intéresse d'avantage au produit qu'à son emballage. La vidéo est succincte et tournée parfois de loin avec des contres-jours, bref là encore on a l'essentiel mais peu mieux faire, en 2019 c'est pas très pro. Les points négatifs Il utilise un stylo ce qui peut être un point négatif et faire penser à l'usage d'un carbone. J'y reviendrais dans les points positifs mais en fait cela ne pose pas de soucis. Si comme le Hpad le spectateur peut l'avoir dans les mains, il reste un peu moins examinable sauf à faire une petite modif avec des a....s comme sur le Hpad et/ou des petits points de colle qui permettrons aussi d'améliorer aisément l'examen éventuel. Dommage que cela ne soit pas d'origine mais bon cela prend 1 minute. L'écriture est lisible mais peut l'être un peu moins en conditions d'éclairage faible ou si le spectateur appuie très peu sur le stylo. Mais bon comme la majorité des pad non électronique. Quelques petites idées d'utilisation dans la vidéo aurait été un plus. Les points positifs Il utilise un stylo. C'est un bloc Rhodia orange très connu et l'usage d'un stylo normal rend l'outil totalement anodin et passe partout. Le fonctionnement fait que lorsque le spectateur arrache la page il voit derrière la couverture orange du bloc, ce qui pour le coup ôte toutes suspicions de carbone ou de "gravage". Le handling est super simple et justifié et permet de peeker l'info de manière totalement anodine en 1 seconde. Le reset est très simple et ultra rapide. L'impression se fait sur toute la surface de la feuille, seul les extrêmes des bords peuvent échapper à l'impression. Les recharges se trouvent sur le web et pas chères. En résumé c'est un produit simple et bien conçu qui fait le job, j'aime bien. C'est certes moins abouti que le HPad mais c'est la moitié du prix! Le côté bloc connu et stylo classique rend l'outil très pratique pour du mentalisme impromptu, ce qui rend l'usage du stylo même emprunté super pratique et justifié. Je l'ai utilisé dans une soirée pour les fêtes et il a passé le test, un peu mieux qu'erazer d'ailleurs (mais je ne désespère pas!).
  24. 6 points
    Donc avoir 2 champions du monde unanimement salués lors de leur sacre, c'est de la gnognotte. Avoir un des plus original (trash et Québécois) c'est de la gnognotte. Saluer l'un des jeunes magiciens français les plus prometteurs, c'est encore de la gnognotte....Beaucoup paraissent oublier que depuis + de 20 ans - avec Attention Magie, Les Mandrakes et Les Championnats de France - Gilles Arthur est l'un des rares producteur et magicien à proposer en prime de la magie à la télé ! Oui, j'ai des réserves : suis pas un fana de la magie de Caroline Marx, ni du numéro et du personnage Michel Fages... mais je maintiens que j'ai trouvé ce numéro, comparé aux années de meilleure tenue.
  25. 6 points
    Loin de moi l'idée de participer à une polémique d'autant plus que moi je n'y connaît réellement rien ... Mais dire de Gilbus qu'il ne connaît rien à la mise en scène prouve en tout cas que tu ne dois pas beaucoup lire le forum... L'allusion aux 50 pages fait référence à sa capacité de pondre des articles fleuves (mais très riches en enseignements en tout cas en ce qui me concerne. ). Et en ce qui me concerne je lis et prend au sérieux ce qu'il écrit malgré le fait que je ne le connaisse pas hors forum. Mais tu es libre de penser ce que tu veux... Ce qui me surprendra toujours est le ton employé... Après ce que j'en dis...
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×