Tableau d'honneur


Popular Content

Showing most liked content since 18/11/2017 partout

  1. 11 points
    Bonjour à tous, Je viens de balayer certains sujets concernant les fabricants de pièces dont je fais partie. Je remercie toutes les personnes pour la confiance que vous m'accordez. Cela fait quelques années que je parcours ce forum et je remercie au passage Thomas pour ce travail qui demande beaucoup de temps, d'investissement et de disponibilité pour arriver la ou le site est aujourd'hui. Je voudrais quand même apporter certains détails sur mes créations et en même temps ma petite histoire Dès mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé démonter et remonter les différents objets que j’avais sous la main. Le démontage était facile mais la difficulté n'était pas là. A vrai dire, les refaire fonctionner était le réel challenge. A 16 ans, je me suis orienté vers la filière électronique et je me suis spécialisé dans le développement de logiciels et dans l'électronique numérique. Je trouvais intéressant de pouvoir par un simple clic, quelques composants, lignes de codes et un peu d'imagination, commander une action simple comme allumer une lumière. Quelques années plus tard, m’étant perfectionné dans ce domaine et devenu artificier, j'ai réalisé un système de tir entièrement informatisé. J'avais réussi à réunir deux passions. Mais comment suis-je arrivé à l'horlogerie ? Vraiment par hasard. J'ai un jour acquis une montre de poche que j'ai entièrement démontée. Étant novice en la matière, imaginez-vous la démonter avec le ressort de barillet encore armé, le mouvement encore emboîté... Le résultat ne fut pas très concluant. Au remontage, elle ne fonctionnait plus, des pivots étaient pliés. Trouvant beaucoup d’intérêt à cette mécanique de faible volume, j’ai donc étudié les livres traitant de l’horlogerie. N’ayant fait aucune école dans ce domaine, je me suis formé seul. Les seuls horlogers restant dans la région ne voulaient pas passer de temps à me transmettre leur expérience. La ’Théorie de l’Horlogerie’ est devenue mon livre de chevet, tout comme des dizaines d'autres ouvrages. J'ai au passage rencontré une joailler qui a accepté de me former dans ce métier et cela me sert aujourd'hui en horlogerie. J’ai ensuite repris mes travaux qui sont venus me conforter dans mes efforts. Mois après mois, je me suis fait la main en exécutant des opérations simples, comme réviser un mécanisme sans complication. J’ai ensuite commencé à changer un spiral, un axe de balancier, reprendre des dents sur un rouage et réviser des mécanismes de plus en plus petits que l’on trouve dans les montres femmes. Mécanisme de montre femme de la taille d'une pièce de 5 ct d'euros Je me suis également intéressé à certaines montres anciennes que peu de personnes ne voulaient restaurer, du fait de leur complexité et des risques que cela comportait, comme par exemple cette magnifique montre de poche à sonnerie réalisée par un élève de Bréguet. Quatre ans plus tard, ma première montre mécanique sort de mon atelier. Un an après, c’est au tour d'une automatique à complications de voir le jour. Je n'ai pas la prétention de dire que j'ai entièrement réalisé cette montre. Chaque personne a sa spécialité. Je ne suis ni cadranier, ni maroquinier, ni manufacturier et j'ai donc fait appel à des artisans Français et Suisses afin de réaliser certaines parties de la montre. Et les pièces, c'est venu comment ? Pratiquant la magie depuis 2003, je m'étais offert une belle œuvre artisanale venant de l'étranger (un certain R.K) mais à la première utilisation, l'objet tomba et cassa. j'avais acquis beaucoup de matériel pour l'horlogerie et j'ai donc beaucoup travaillé pour réussir à refaire cet objet à l'identique et à force de persévérance, j'y suis parvenu. Il n'était pas parfait certes mais il faisait le job. J'ai ensuite acheté beaucoup de pièces sur le forum non pas pour les collectionner ou les utiliser mais pour les comparer à mon travail. Entre temps, un très bon ami (Eric Basquin que je remercie au passage car lors de mon mariage, je suis allé le voir pour lui demander mais comment ça marche et il a accepté d'ouvrir ses secrets aux moldus et ça, c'est cool MERCI a lui car c'est un monde vraiment fermé). Il m'avait dit mais arrête john john. Y a déjà un Français qui en fabrique et je vais te présenter à Xavier Belmont (qui au passage est devenu un Excellent ami). Et en plus il habite à 5 km de chez toi... Plus tard, Eric qui lui est magicien pro avait des exigences concernant de la fabrication de matériel. Une certaine machine a fumée qui tombait très très souvent en panne. Et bien chose faite, je lui ai fabriquée. Et la j'ai été présenté à Ludo (qui est devenu un excellent ami aussi). La machine n'est pas sortie car 24H avant de lancer la production, c'est VAPR qui sort sa vidéo et la.... les boules. Mais c'est le jeu. https://www.dailymotion.com/video/x6btdjm Par la suite, j'ai travaillé pour Ludo et je lui ai montré mes pièces. Il a été de très bons conseils car il me corrigeais. La c'est pas bon, la trop épais, etc... Et nous avons sorti le set CSB ultimate en 20 exemplaires. Je travaille essentiellement pour lui niveau pièces. Certains trouvent mes tarif élevés, je le conçois mais difficile de faire autrement. Entre l'achat des pièces en argent, les taxes, les outils et la comm... C'est sur que vendre un set avec une coquille expansée est rentable mais a contrario, un set CSB morgan dollar avec du kreuzer, c'est pas la même. Je paye la pièce cuivre 20 euros * 2, l'argent 30 euros * 3 et les laitons. Voyez déjà le prix de la matière première. Le plus de passer en boutique, au moins, avec Ludo c'est carré. Si c'est en stock, vous pouvez commander attention, je n'écris pas ça pour me plaindre ou pour dire que c'est mieux ou quoi que ce soit car il y a vraiment dans la pièce des gens qui sont au top qualité comme BMC, VAX avec son ambi, et d'autres petits artisans Français. Set OXF Je suis toujours à la recherche de nouveaux effets pour les magiciens. Je les fais avant tout pour moi et mes amis. Actuellement je suis en train de travailler sur la Star coin (détecteur bipolaire magnétique) le tout dans une pièce en argent. Je finis également mon projet de prédiction d'heure. Et oui, en tant qu'horloger je ne pouvais pas m'empêcher Comment prédire une heure à la minute près, le tout peut être refait immédiatement, réset instantané, choix selon la version de 3 heures à 10 heures différentes et final ou l'on peut forcer une heure. Concernant le matériel utilisé, je n'utilise et je tiens à travailler uniquement qu'avec d'anciens outils des années début 1900. très précis pour de petites pièces (diamètre entre 0.001mm et 5mm) mais pour de la pièce gimmick, tourner a la main sans pinces, c'est tout de même compliqué mais j'aime ça. Voila, vous en savez un peu plus sur moi Merci les amis d'avoir pris le temps de me lire. Amicalement. John.
  2. 9 points
    En cette fin d'année 2017 et quelques semaines avant un nouveau départ à l'étranger je souhaitais remercier les dizaines et dizaines de Vmistes qui ont répondu à mes questions, m'ont conseillé, et m'ont acheté quelques articles... Je remercie également les personnes qui m'ont vendu des produits de grande qualité et notamment le Cubus de Climax qui s'avère être le final de mon spectacle. Ce tour est une pure merveille... Pendant de longs mois et de nombreuses pratiques, j'ai sans cesse retouché mon scénario pour arriver enfin à ce dont j'aspirais depuis longtemps (histoire, tours, musique, lumières, etc...). Et j'suis conscient que tout seul je n'aurais jamais pu avancer si vite ! Merci du fond du coeur à tous ces Vmistes grandioses qui se reconnaîtront et surtout merci à Thomas et Thierry pour nous permettre de partager l'une de nos passions á travers ce site merveilleux qu'est VIRTUAL MAGIE. Samuel.
  3. 9 points
    J'ai oublié de saluer le témoignage sincère de "menteur" (page 2 de cette discussion). Au travers de ce témoignage, il y a beaucoup de leçons à tirer : 1) Pour la routine d'anneaux chinois, c'est une erreur technique : il a eu un flash donc la leçon a en tirer était de faire plus attention aux angles. Pour cela, il faut se filmer en train de faire ton numéro de face, à droite puis à gauche. Soit avec plusieurs caméras ou portables, soit en répétant le tournage trois fois. Il faut penser à placer les caméras correctement pour répondre à la situation dans laquelle les spectateurs seront : tu t'assoies sur une chaise et tu règles ton pied de caméra à hauteur de tes yeux, inclinée comme le regard de tes spectateurs vers là où est sensé se produire la magie. Il faut aussi bien choisir la distance à laquelle on se place de ses spectateurs (et de la table) afin de ne rien flasher tout en étant toujours bien vu et entendu. Le miroir est un faux ami pour corriger les angles car il te donne l'image qu'un spectateur aurait de toi si il était debout, de la même taille que toi et si il regardait la même chose que toi. Avec la caméra, tu te rapproches un peu plus de la réalité et tu peux plus facilement te corriger. Tu avais peut-être déjà trouver ces solutions suite à cette mauvaise expérience mais si ce n'était pas le cas, maintenant, tu as quelque chose à essayer. 2) Pour le spectateur à qui tu n'as pas retrouvé la carte. Je suis prêt parier que tu avais bel et bien retrouvé sa carte mais qu'il t'a fait croire que ce n'était pas le cas. Pour éviter cela, quand tu fais choisir une carte, demande lui de la montrer à ses voisins / voisines ou d'écrire le nom de cette carte sur un morceau de papier pour vérifier à la fin (ne pas hésiter à faire ce genre de chose si tu sens qu'on risque de vouloir "plaisanter" avec toi). Mais avant toute chose, il faut savoir choisir les spectateurs que l'on fait participer et donc savoir repérer ce genre d'individu le plus tôt possible (en arrivant à la table). Petit détail que je n'ai pas bien saisi dans ton récit sur cette partie : tu dis lui avoir forcer une carte. Tu avais donc à la fin les moyens de vérifier si tu t'étais vraiment trompé ou non dans ton contrôle ou autre ?! (tu pouvais bien voir si tu avais bien ressorti la carte forcée ou non ?!). Mais passons, cela n'a pas grande importance. 3) As-tu cherché et/ou trouvé une line dans le cas où la réflexion "Ouais, vas-y, trouve-les, tes cartes truquées !" te serait balancée de nouveau (il y a peu de chance mais après ce genre d'expérience, c'est première chose que je me demanderais pour la suite). Voici ce que je répondrais : "Oui mais elles sont tellement bien truquées que vous allez pouvoir les examiner sans problème !" ou "oui, quand, j'aurais réussi à ouvrir mon double fond !" ou "petit petit petit !" et une fois le jeu prêt à sortir de la poche "Aïe ! ça y est je sens que ça mord !" Dans tous les cas, pour ce genre de situation, il faut répondre TOUT DE SUITE, sans agressivité et sans s'excuser (car cela revient d'une part à avouer qu'on s'est vraiment trompé et d'autre part à souligner qu'on s'est trompé). Encore une fois, les spectateurs ne savent pas si c'est prévu ou pas ! En dehors de trouver une line pour répondre à cette réflexion, il fallait aussi te poser la question de "pourquoi tu n'arrivais pas à sortir le jeu de ta poche ?" et trouver un moyen de le sortir facilement à tous les coups (soit penser à le remettre dans l'étui, soit changer de veste, soit lester le bas de la veste, etc... les solutions sont multiples) ou de faire de ce problème un gag. En gros, de faire ce cette mauvaise expérience un gag (prévu) pour les prochaines fois (ne serait-ce que pour le plaisir de caser la line que tu t'es trouvée comme celles ci dessus). 4) Le "Ouais, pas terrible" qui suit ta routine de carte au portefeuille est logique. Ce spectateur ne te fait pas cette remarque parce que c'est vraiment pas terrible (je pense d'ailleurs que tu as bien réalisé l'effet à ce moment là) mais parce qu'il a compris que tu était en position de faiblesse et que tu ne te défendrais pas verbalement (pas de réparti) donc il en a profité ! Il enfonce le clou ! Il s'amuse avec toi pour se rendre intéressant (c'est ce qu'il cherche, jouer les mecs à qui "on le la fait pas" !). Ce n'est donc pas par une routine qu'il faut répondre à ce moment (et surtout pas par de l'agressivité !) mais par l'humour ou par la finesse (mais c'est plus dur et l'occasion s'y prête moins souvent). Ton spectateur était sur sa lancée, il n'y a pas de raison pour qu'il s'arrête. Sauf si tu arrives sur le même terrain que lui à la différence que toi, tu ne chercheras pas à l'humilier (c'est ce qu'il faut éviter). Il faut le surprendre en le mettant au contraire en valeur, en s'intéressant à lui (ce qu'il veut !). Pour l'arrêter sur sa lancée, cela peut se faire à tout moment. Au début, je t'ai dis ce que tu aurais pu lui répondre lorsque tu avais eu des difficultés à sortir ton jeu. Mais bon... ce n'est pas toujours évident d'avoir de la réparti "d'entrée", surtout si on a pas encore l'habitude (car la répartie, c'est une habitude à développer, ça vient avec le temps. Certains en ont de manière inée mais pour les autres ça s'apprend au contact des autres). Mettons-nous donc dans la situation où on veut l'arrêter après le "Ouais, pas terrible !" (c'est-dire dans le cas où nous n'avons pas su lui répondre à plusieurs reprises, dans le cas où nous n'avons pas lu arrêter sa lancée). Répartie possible : "Oui, vous avez raison, c'est pas terrible. En revanche vous, vous êtes terriblement bon au poker j'ai l'impression, je me trompe ?" Peu importe ce que le spectateur répond, on s'intéresse à lui en lui posant une question alors il va répondre (mais déjà là, on a inversé les rôles : c'est nous qui lançons et lui qui doit répondre). Enchaîner avec : "Je vais vous faire un petit cadeau. Je vais vous montrer comment gagner à tous les coups à un jeu (ou de l'argent)" Et là enchaîner sur n'importe quelle routine d'as (production ou autre), de quinte flush ou autre effet du même genre où le spectateur n'a rien a prendre dans ses mains. Bien entendu, on ne lui révèlera rien du tout mais de "chieur" il sera passé à "curieux de voir ce qu'on va faire". Attention cependant à ne pas se planter techniquement cette fois sinon, il reviendra au galop ! Alors tu vas me dire : "oui mais pour cela, il faut que mes as ou ma quinte soit prête à être produite !" Non ! Tu peux sortir les as ou les cartes de la quinte ouvertement en poursuivant la discussion introduite par ta question (suivie de sa réponse) : Tout en sortant un par un les as du jeu : "les as, c'est pas mal, non ? Qu'en pensez-vous ? Lesquels vous préférez ? Les rouges ou les noirs ?" Si il dit "les rouges", lui donner en lui disant : "Ah ! Au fond je savais que vous aviez du cœur !" Si il dit "les noires", lui donner en lui disant : "Ah, le trèfle ! Pour que la chance soit avec vous ! Attention cependant, il n'a que trois feuilles celui-là !" Si il dit "les bleues", lui donner les noires en lui disant "moi je les vois roses mais entre daltoniens on se comprend !" Si il dit "les vertes", "Vous êtes un écolo ?" Etc... Durant toutes ces "répliques", il faut le regarder dans les yeux ou au moins le chercher du regard. Et mine de rien, on a fait les deux retournements doubles de la routine des as du Dr DAILEY (par exemple). Entre ton regard qui cherche le sien et tes répliques sur lesquelles il va forcément tenter de rebondir, il ne pourra pas analyser tes gestes. Il n'aura que l'image du début (deux as rouges sur la table par exemple et deux noires te restant en main) et l'image finale (l'effet de permutation). Au moment où son esprit ne sera plus en train de chercher quoi répondre à ta réplique et où ses yeux ne seront plus perturbés par la sensation des tiens qui le cherchent du regard, il sera trop tard (le change sera fait). Je prend l'exemple d'une routine que j'aurais improvisée si j'avais été à ta place mais on peut imaginer d'autres routines. Tu as bien des routines que tu peux improviser là, comme ça et avec lesquelles tu es à l'aise. Peu importe, tu la fais en monopolisant l'attention du spectateur sur un sujet (le poker, la chance, etc...) par quelques questions et répliques (lines) simples et par le regard. Avec une telle succession de problèmes à cette table, dis-toi que si tu prends le temps d'en faire l'analyse et de rechercher ce qui a pu ne pas aller, ce que tu aurais pu éviter, ce que tu aurais pu dire ou faire, etc..., tu as peut-être gagné 10 ans ! Alors que si tu n'avais eu que des tables avec des spectateurs tous gentils, tellement gentils que quand tu flashes quelque chose ils ne te diront rien parcequ'ils auront bien vu que tu stresses un peu et se voudrons rassurants, bienveillants, et bien non seulement ça ne t'aurait pas permis de te corriger au niveau des angles mais en plus tu serais sorti assez convaincu de la bonne exécution / présentation de ta routine. Et c'est dur de s'entendre dire plus tard : "mais tu flashes là !" "Non, là tu l'as vu parce que je l'ai pas fais depuis longtemps et puis parce que je te le fais vite mais à chaque fois que je l'ai fais aux tables, ça a marché du tonnerre !" Vous vous reconnaissez quand je dis ça ? Qui peut dire ne jamais avoir sorti ce genre de phrase ? Ce n'est pas évident à ce moment là de se dire "Et si c'était vrai ? Et si, depuis le début, je m'y prenais mal à ce moment là de ma routine et qu'on ne me l'ai jamais dit ? Qu'on ai jamais osé me le dire ?" Des magiciens comme ça, convaincus qu'ils étaient bons alors que ce n'était pas le cas, j'en ai croisé pas mal. Du coup, je me dis souvent......"Et moi ?" "Et moi ? N'ai-je pas le même problème ? Ai-je déjà fais attention à ceci ? A cela ?" Alors attention ! Il faut être capable de se remettre en question à tout instant mais ne pas se remettre en question à tout instant. Il faut aussi savoir par moment être sûr de soi. Mais quand on vous fait une remarque, il faut en tenir compte et se poser des questions, demandez l'avi d'autres personnes. Il faut s'entourer ou aller voir les bonnes personnes : celles qui sont franches et oseront vous dire ce qui ne va pas. Comment reconnaître ces personnes ? Amenez-vous devant elles avec un tout petit morceau de papier, de feuille ou autre sur une joue (ou une fausse tâche d'encre sur la chemise, la braguette ouverte, le lacet défait, etc... vous voyez le genre). Si la personne vous dit d'entrée ou après avoir échangé quelques mots "vous avez un truc sur la joue, là", c'est une personne bienveillante. Elle aura tendance à ne pas vouloir vous blesser si vous lui demandez un avis franc sur une routine, une technique ou autre. Si elle vous laisse avec votre truc sur la joue sans rien dire (parce que c'est drôle ou parce qu'elle s'en fout), faites celui qui se rend compte tout seul du problème et dites lui avec le sourire (sans la disputer) : "je me ballade depuis tout-à-l'heure avec ça sur la joue et vous ne me dites rien ?". Puis : "Je peux vous demander une petite chose ? J'aimerais avoir votre avis critique sur ceci" (insister bien sur le mot "critique") et vous présentez la routine, le gag ou la technique en question. Autre méthode que celle du bout de papier sur la joue, la tache d'encre, etc... : Vous lui présentez un tour où vous flashez volontairement (mais pas exagérément non plus) quelque chose. Vous lui demander son avis. Si elle ne vous fait aucune remarque sur le flash, si elle vous dit "c'est pas mal", ce n'est pas la bonne personne pour avoir un avis franc sur votre tout, votre numéro, votre technique, etc... Dans le cas contraire, ... enfin vous avez compris : il faut que la personne ose vous faire la remarque et là vous pourrez lui demander un avis critique sur la chose pour laquelle vous vous posez des questions. Et là, je me rend compte que j'ai écris un roman et que du coup, presque personne ne va me lire. Je viens de passer deux heures sur ce message. J'ai eu plaisir à le taper. J'espère que certains y trouverons une petite astuce, une petite line rigolote ou que ces dernières leur en auront inspirées d'autres. En tout cas, merci menteur encore une fois. Ton témoignage m'a permis d'aborder pas mal de sujets et même si je n'ai pas vécu les situations exactes que tu décris, grâce à toi, j'ai déjà réfléchi à comment les éviter si ça m'arrivait un jour. On a toujours à apprendre des autres, y compris de leurs erreurs.
  4. 8 points
    Pour les spectateurs "embêtants", pas de grand secret : - la répartie, l'humour : avoir une bonne base de lines, si possible personnelles (elles doivent être naturelles dans votre bouche), ne pas hésiter une seconde pour les sortir dès que l'occasion s'y prête - les faire participer pour les mettre en avant (au fond, ils veulent se mettre en avant donc leur en donner l'occasion, c'est pouvoir plus facilement les contrôler) - si l'attitude du spectateur est liée à l'alcool, ne rien lui remettre dans les mains. Si c'est déjà trop tard (vous lui avez confié un objet qu'il ne vous rend pas), ne redemandez pas l'objet en question. Sortez autre chose, commencer une autre routine. Si vous n'attachez pas d'importance au fait de le récupérer, il vous le rendra de lui-même ou les autres lui demanderont de vous le rendre. Dans ce cas, il le fera sinon, son "image" par rapport aux autres à la table en prendra un coup. - une personne "joyeuse" (au sens assez alcoolisée) peut être un spectateur vraiment génial car ses réactions seront spontanées, parfois drôles et attireront l'attention des autres tables. Il faut privilégier les choses ultra visuelles, les effets spéciaux (feu, glace, apparitions en série, etc...), les fioritures (elles ne serviront pas la magie selon moi mais souligneront l'aspect visuel) qui déclencheront chez cette personne des "Nannnnnnn !!!!! Sans déconner ! C'est un truc de ouf !", les "Alors là mon pote, t'es balaise !", les "Woooooooowwww !!!! Trop fort !" et toutes ces réactions assez bruyantes, parfois excessives mais qui peuvent animer une table, vous faire remarquer, etc... De toute façon, n'espérez pas présenter un numéro de "pure magie" (d'une grande finesse), à ces personnes. Un bel accordéon, pour eux, c'est de la pure magie. Une flamme de 40 cm qui sort d'un briquet, c'est de la pure magie (dans le sens où ça les marquera plus qu'une carte à la poche ou au portefeuille). Bon, après, tout dépend de routine de carte à la poche ou au portefeuille présentée. Ce que je veux dire, c'est qu'en fait, on peut les étonner avec pas grand chose tout comme ils peuvent nous foutre en l'air notre numéro avec pas grand chose. Personnellement, les personnes "joyeuses" ne me font absolument pas peur. Je dirais même que c'est encore plus facile de les bluffer. Simplement, il y a certaines choses à éviter sinon, cela peut devenir désastreux. Et puis sinon, bien entendu, il faut prendre le temps d'observer ses spectateurs en arrivant à la table, pendant votre passage (au moment où vous attendez des réactions surtout). La répartie se développe uniquement si on développe auparavant l'anticipation (si on sent que telle ou telle personne va dire ou faire ceci ou cela). L'anticipation se développe de trois manières (pour moi du moins) : - chez vous, en trouvant une solution aux problèmes que vous pourriez rencontrer, en anticipant des réactions (en trouvant des lines pour y répondre) - pendant vos prestations, en pensant de temps en temps à chercher du regard celui de vos spectateurs, en observant leurs réactions - après vos prestations, en notant sur un papier et le jour même, les réactions particulières que vous avez eu (positives ou négatives), les choses que vous ne voulez plus qu'elles se reproduisent ou au contraire les choses que vous aimeriez revivre, en cherchant l'origine ou le moyen de les provoquer / de les éviter C'est en pensant à faire cela régulièrement que l'on développe la répartie donc l'aisance, que l'on diminue le stress et qu'on l'on peut ensuite prendre des risques plus importants. C'est très long, il faut être patient, être très critique envers soi-même, demander des retours et prendre le temps de se corriger, de se perfectionner, d'enrichir nos effets et/ou nos textes, etc... C'est une éternelle quête, un éternelle insatisfaction (pour ma part) mais je sais que c'est dans ce sens qu'il faut aller donc je continue. L'envie de me jeter à l'eau me guide et mes craintes s'amoindrissent au fur-et-à-mesure que je me trouve des filets de sécurité pour la moindre petite chose. Et puis, comme l'a dit Chakkan : le public ne sait pas ce que vous allez faire donc tout est possible.
  5. 7 points
  6. 7 points
    Je viens d'avoir le duo et lundi ils seront chez moi pour un VM Live ! Pour le coup, il sera ouvert à tous. Ce sera l'occasion pour moi de revenir sur leur début, nous parler de leur parcours, leurs créations et répondre à toutes vos questions en direct sur ce tour.
  7. 7 points
    Non AureLP, c'est un bon livre, les tours présentés sont très bons. Mais dans la plupart des autres livres de magie que j'ai eu la chance de lire et d'étudier, j'ai appris des additifs que tu ne peux pas trouver dans les DVD, Et c'est souvent la motivation ou quelques réflexions qui apportent un additif au livre de magie. Tu peux trouver des secrets non publier en DVD par exemple... Ici rien de plus que sur les DVD à part l'intro et les questions-reponses à la fin du livre. j'ai tous les Livres de Ludo (MDT) et j'adore la série Anthologie, mais pour ma part c'est le moins bon des 4. (c'est juste mon avis) Mais cela n'empêche que je suis heureux de voir des publications Françaises et je continue à soutenir ce travail en achetant les éditions Française. Maintenant si tu veux travailler le bon timing et la gestion de l'espace pour les bons misdirections le support DVD reste un outil indispensable et nous avons la chance de vivre en 2017 et de vivre avec notre temps. mes amitiés Carl Valentin
  8. 7 points
    Et comme autre ressource fondamentale tu as aussi The Books of Wonder traduits en français avec une petite cinquantaine de page traitant du sujet (il parle d'ailleurs plus dune maîtrise de l'attention que d'un détournement). Et je ne peux que te conseiller ces livres pour toutes les pépites théoriques qu'il contient... (notamment ses trois pilliers de la magie, de nombreux conseils en close up etc).
  9. 7 points
    Moi, je vais pousser un grand coup de gueule , non pas contre Viktor Vincent , mais contre tous ces râleurs qui se bousculent sous de faux noms sur le forum ! Ras le bol des ces " déjà vu , copie de ... , pompage de ... Etc... Etc .... Aujourd'hui on à presque tout inventé dans la magie , seuls des moyens très modernes permettent d'aller au delà , mais ne n'est plus de la magie, mais de la technique ! Alors qu'importe que Viktor est repris quelques tours ou routines de ses confrères ou des anciens , qu'importe le " il me semble avoir déjà vu ou je suis sur que ..." Arrêtez de critiquer connement et essayez de faire la même chose si vous êtes si forts ! Essayez de monter un spectacle qui en chante et émerveille des milliers de spectateurs et restez dans vos petits cercles fermés à dénigrer sans connaitre . Pauvre envieux, jaloux , aigris qui pensent que leurs tours de cartes qu'ils font devant leur familles ébaubies les dimanches de pluie , se sont peut être eux qui les ont crées ? que la spontus qu'ils achètent à tour de bras leur confère le droit de s’appeler magicien, que le brainwave qu'ils utilisent ,que la femme coupée en deux, vient de leur esprit de débiles et que la lévitation qu'ils produisent sur scène avec un fenwick ou un balancier à quelques chose de nouveau et merveilleux .Le nombre de galas de magie "internationaux" auxquels j'ai assisté ou ces soi-disants artistes ne font et refont (certains très mal) des numéros qui ont déjà des cinquantaines d'années ,bref, Tous ces critiqueurs ne trompent qu'eux même , jaloux ils sont , jaloux ils seront toujours ; Car quand j'ai la chance de voir un magicien inventif qui à su construire, peut être avec quelques reprises ( et encore !) un spectacle qui à la chance de plaire à autant de monde ,d'être du jamais vu pour le public, et oh miracle ,: encensé par la presse unanime sans avoir besoin d'acheter des pages de rédactionnel dans le magazines , alors , oui ! je dit bravo , j'applaudie des deux mains et je savoure mon plaisir devant an VRAI magicien qui me fait réver ! Et pour finir ..... MORT AUX CONS !
  10. 6 points
    Lors de notre entrevue filmée, Tony et Jordan citent des noms de magiciens pratiquant cet effet (et non tour) d'un carte retrouvée dans une cigarette ou un cigare depuis fort longtemps (notamment l'homme masqué). Si @GP21 @MORAX ou encore @Georges NAUDET passent par ici, ils pourront peut être nous éclairer. Si comme je leur ai dit dès le départ, la bande démo peut laisser à penser qu'on achète un nouveau tour, il s'agit bien juste de recharges super bien préparées et conditionnées. A cela, dans une vidéo explicative, ils ont apporté les idées d'une routine qu'ils pratiquent constamment depuis plusieurs années. Il ne prétendent surtout pas révolutionner ou inventer quoi que ce soit. Pour voir ce qu'ils proposent, je montre tout en super gros plan dans la vidéo. Après si vous préférez vous embêtez à préparer vos cartes pour économiser un euro et quelques, c'est un choix qui se respecte. Perso, je préfère me concentrer sur la mise en scène, prospecter des clients... ou passer quelques minutes / heures de plus à faire des trucs plus fun. Finalement, c'est le même débat que sur la fabrication des carnets à forcer versus les SvenPad ! Doit-on dépenser du temps ou de l'argent à préparer ses consommables... pour des prestations rémunérées ? L'important est que chacun soit en accord avec ses envies et valeurs.
  11. 6 points
    Environ 9 h de vidéos qui se répartissent selon deux thèmes : - comme on s'y attend, des routines et leurs explications - comme on s'y attend moins, des interviews et reportages sur Max Maven. Les routines, présentations et méthodes, c'est du Max Maven dans la continuité de ses "<couleur> Book of Mentalism". Ce n'est pas l'exploration d'un principe, plus une collection de routines tirées de différentes périodes de son répertoire et faisant surtout appel aux cartes. Du classique, du bon, du solide Max Maven, avec en plus des détails et des subtilités qui auraient été plus difficiles à donner dans un livre. Rien que son expression quand il dit certaines choses doublent l'information qu'il est en train de dire. La partie "faisons mieux connaissance avec Max Maven" est répartie sur les 3 premiers disques et occupe presque entièrement le 4e. C'est à mes yeux un ajout au moins aussi intéressant que la partie technique. Quatre interviews, un reportage, des extraits de spectacle et de conférences dans lesquelles Max Maven est présenté, donne ses pensées sur certains sujets, parle de sa vie... C'est passionnant, et bien sûr, ça donne un éclairage très intéressant sur la partie technique. On comprend toujours mieux l'oeuvre de quelqu'un dont on connaît les intentions (rappelez-vous l'explication de texte au bac de Français ). Si vous avez déjà du Max Maven sur vos étagères, ce coffret viendra naturellement enrichir votre collection. Si vous le connaissez juste assez pour savoir que ça vous intéresse et vous demandez si ce coffret est bien pour découvrir le bonhomme... Eh bien je crois que ça peut être un bon point de départ. Attention, certaines méthodes demandent beaucoup d'entraînement pour simplement limiter un risque d'échec (qui sera toujours présent). Ça peut surprendre, mais du coup aider à comprendre une des différences entre magie mentale (on ne doit pas rater le tour) et le mentalisme (on part parfois sans filet). Mais à part ça, ce coffret pourrait vous donner à la fois l'envie d'aller découvrir ses publications antérieures et, grâce aux interviews et autres, des clefs pour mieux les apprécier.
  12. 6 points
    C'est moi le boulet qui ai confondu expéditeur et destinataire... Je vous laisse imaginer la déception quand j'ai vu un colis dans ma boite a lettre et qu'en fait.. C'était le miens ! Le boulet MDRRR. J'ai préparé plein de petites videos que j'upload pour mon swappé, avec des routines personnalisées et des petites idées que je partage... Lorsqu'il recevra son colis, il faudra qu'il me contacte par MP ! En bon boulet jusqu'au bout, la spécialité locale a été oubliée ! Un autre petit paquet part demain... Quand on a pas de tête, on a des jambes ! LOL
  13. 6 points
    je voulais partager avec vous je dirais une astuce dans les boutiques de magie on trouve des feuilles de latex appelé dental dam pour faire des flapcard et ses feuilles sont vendu assez cher je trouve alors que l'on en trouve chez nous a moindre cout et tout ça a decathlon au rayon de remise en forme genre tapis de course etc il y a des élastiques 100% latex au format d'une écharpe c'est vendu pour muscler les bras il y a 3 forces différentes donc 3 épaisseurs différentes pour des flap le plus fin convient très bien bon bricolage
  14. 6 points
    Effectivement Il paraît évident que cette personne souhaitait être le centre d'attention, aussi, au lieu de la ridiculiser/la remettre en place ou autre, satisfaire sa demande : "Cher ami, vous avez l'air très intéressé par la magie, seriez-vous prêt l'espace d'un instant de prendre ma place de magicien et moi la votre, de spectateur ? " L'inviter à se lever et vous vous asseyez à sa place, il ne vous reste plus qu'à le guider pour réaliser un tour. Quand il a fini, le féliciter, le remercier. A ce jour, chaque fois que j'ai procédé de la sorte, la personne était calmée et suivait de bon cœur la suite de mon numéro. D'une pierre, 2 coups = je calme le spectateur et j’établis une relation sympa avec les gens.
  15. 6 points
    Bonsoir. Tu lui donnes tes cartes et tu lui dis de vous faire une démonstration vu qu'il aime être le centre de l'attention. Ecoeurant de lire de tels comportements.
  16. 6 points
    'tain... Les mecs ont dirait des pigeons d' Apple. (Zappy me manque sur ce forum)
  17. 6 points
    Dans la série des interviews effectuées avec @Kynox et montée par @Oliv'Air Twist, voici celle avec @Benoît DRAGER, le graphiste des ouvrages de @Christian Chelman ou encore de @LuDo de Marchands de Trucs. Les membres du Cercle VIP ont pu profiter de cette vidéo en avant première dans le forum dédié ici ! Vous êtes déjà libre de réagir dans ce sujet.
  18. 6 points
    Mes chers amis.... le moment est arrivé.... les deux premiers jeux sont arrivés !!! Et franchement, j'avais une certaine appréhension... mais le résultat est vraiment Top !! je vous mets 2-3 photos rapidement, pour vous montrer ce que ça donne ! Donnez moi vos avis, quels qu'ils soient, ca nous ferait très plaisir de savoir ce que vous en pensez !! Après des heures et des heures de travail, ca fait sacrément plaisir d'avoir le jeu en main ! J'espère qu'il vous plaira... mais dites le aussi s'il ne vous plait pas
  19. 6 points
    Moi j'aime bien avoir sur moi un préservatif on ne sait jamais sur un malentendu ...
  20. 6 points
    Je trouve que dans la version de Mathieu il y a des nettes améliorations : Le portable sur la scène est drôle et en même temps inquiétant, beaucoup plus qu'une video de backstage. Le tour avec le jeu invisible devient complètement inexpliquable du fait que c'est un "spectateur" qui le fait, et Mathieu presente la fiche avec son numéro (coupé au montage). Je sors d'une operation de la cateracte, je vois comme un aigle, je n'ai pas vu que le spectateur est bizarre, peut être parce que je frequente trop la France profonde.... Dernièrement j'ai vu dans Britain got talent un magicien japonais qui fait comme moi les lames de rasoir - rasoirs avalés en grande nombre, sortir les lames puis il vomit 40 m du papier. Certes, il m'a vu. MAIS : il a apporté une nette amélioration par rapport a ma prestation : Avant qu'il commence il avale un ballon d'un mètre et après qu'il a terminé de cracher le papier il resort le ballon indemne de sa bouche. Alors bravo !! Ici aussi je parlerai plutôt d'une amélioration d'un tour. D'ailleurs : qui sait comment ça marche avec le ballon ? vive les créateurs qui améliorent les choses existantes ! C'est ça le progres.
  21. 6 points
    Le problème avec le fait d' "expliquer" ses pouvoirs, c'est que toute affirmation entraine un positionnement. Soit le spectateur pensera que c'est plutôt vrai, et là t'as un problème d'ordre éthique, soit le spectateur pensera c'est plutôt faux, et là t'as un plutôt un problème d'immersion (pour schématiser). Selon moi, le but est de semer le doute. Le spectateur a une explication magique satisfaisante mais ses croyances ne sont pas bouleversées. En résumé: "Ça pourrait être ça?" "Mais non c'est pas possible!" "Mais peut être?" "Mais non!" ... Il est tout à fait possible de mentir directement. "Je vais observer ton langage corporel". "Je vais lire dans tes pensées". Certains personnages le permettent. Par exemple si ton personnage est plutôt "tricheur", tu peux te permettre certaines affirmations et jouer de leur ambiguïté. Ton caractère impliquant qu'il ne faut pas te faire confiance, mais qu'il pourrait y avoir une part de vérité. Derren Brown en est un bon exemple. Tu peux aussi utiliser des affirmations ambigues. Tu peux impliquer que tu t'inspires de techniques "magiques", mais que ce n'est pas vraiment ça. Plus de précisions dans cet article très bien titré: http://www.thejerx.com/blog/2017/11/19/youll-never-believe-this-single-moms-one-weird-trick-for-stronger-magic-presentations-the-shocking-truth-other-magicians-dont-want-you-to-know Mais tu peux aussi simplement la fermer! Je vais développer quand même... Rien ne t'oblige à attirer l'attention sur une possible "explication" par la parole. Un bon exercice est d'imaginer ta présentation orale, et de la retranscrire en gestuelle. À quoi ça ressemblerait de lire le langage corporel du spectateur? Comment tu le placerais? Comment tu te placerais? Qu'est ce que tu regarderais? Et ce que tu lui demanderais de bouger ou au contraire de rester le plus immobile possible? Qu'est ce qui pourrais t'empêcher de bien lire? Le but étant de te créer tout une "légende" dans ta tête et de tout faire pour la communiquer sans jamais la verbaliser. De t'inventer des réussites, des conflits, des coups de chance... Et tu peux même glisser quelques fausses pistes. Tu peux par exemple faire toute une présentation où il semble évident que la méthode nécessite que tu touches le spectateur. Et glisser une phase, simplement sans contact. "Ah mais il a du faire ça" "Bah non parce que là il a fait ça donc c'est pas possible". C'est un jeu de piste que tu construis pour tes spectateurs. Et je pense sincèrement que c'est plus intéressant pour un spectateur d'essayer de comprendre ce que t'es en train de fabriquer, plutôt que d'écouter un pseudo tutoriel. EDIT: Il y a aussi une intéressante discussion sur les "disclaimers" dans le Penguin Live de Luke Jermay. Tu la trouveras à 1:53:15 et elle commence par "KABOOOM!"...
  22. 6 points
    J'aime la force de cette phrase, la SEMAINE du JOUR où il se passe des trucs. Bientôt on aura le Mois du Black Friday ! On a déjà les décos de Noel à partir d'Octobre, la St Valentin à partir de la mi-janvier... y'a plus de saison ma bonne dame !
  23. 6 points
    Voici un peu plus de détails sur cette opération commerciale de Noël. Lorqu'on dépense plus de $1, on reçoit Spectrum, trois effets inédits de Geraint Clarke, Lloyd Barnes et Duane Williams. Ensuite, pour chaque tranche de $50 dépensé, on reçoit au pif un des 5 bracelets. Au pif car même eux ne savent pas lequels ils t'envoient dans la mesure où les bracelets sont cachés et enveloppés dans du joli papier argenté (ben oui c'est Noël bon sang) Et donc les 5 bracelets sont les suivants : Niveau 1 - Le Noir. Ce n'est pas le grand prix mais c'est un bracelet cool avec une révélation de 6 de pique. Alors là je dis oui et re oui. Cela aurait été l'As de trèfle ou le trois de coeur, non merci. Mais là le 6 de pique, whaouu... Ça commence fort Niveau 2 - Le Jaune - The Killer Bee. Bon celui là est vraiment doux ou agréable (SWEEEET). Comme il y a des petits dessins d'abeilles, ben il a l'air encore plus cool que le noir. Il s'agirait apparemment du genre de bracelet que tu pourrais avoir pour rentrer dans une fête secrète où il y a du champagne et des célébrités un peu partout. Re whaou, j'imagine même pas me pointer à la fête avec en plus mon bracelet 6 de pique, trop la classe. En plus, ce bracelet permet d'ouvrir des codes de réduction uniques sur le site (vous permettant d'acheter encore plus de produits de D.Madison) Niveau 3 - Le Blanc. Bon celui là est blanc avec le même dessin que les cartes qu'on gagne avec le bracelet. Le jeu, le "E Deck" est visiblement très rare puisque c'est le plus rare des plus rare, réservés à l'origine pour les employés. Et que moins de 10 personnes (ever - au monde) ont eu ce jeu entre leurs mains Par déduction, cela veut dire que si on prend l'intégralité des employés de la compagnie Ellusionist, ainsi que de ceux de chez USPC, et bien ils sont 10 en tout. Marrant, j'aurais pas cru. Niveau 4 - Le Bleu. Bon quelques motifs noirs pour agrémenter, et sinon il est bleu. Si vous avez la chance d'avoir ce bracelet dans votre colis, en dehors du fait que ça va commencer à être un peu ridicule d'avoir 4 bracelets au poignet (sauf dans la fête méga cool avec champagne et célébrités car tout le monde sera trop torché de toutes façons pour voir que vous avez 4 bracelets), vous pourrez donc choisir un des 50 premiers prix (TOP Prizes) de chez Ellusionist. On ne sait pas trop ce que c'est ces premiers prix, mais comme la révélation 6 de pique du Niveau 1 est déjà fantastique, j'imagine que ces premiers prix doivent être Out Of This World comme on dit. Niveau 5 - Roulements de tambour - Le Rouge. Le Grand Prix. Le convoité BRACELET ROUGE MADISON est emblématique, que dis-je iconique. Si si c'est bien la traduction (The coveted RED MADISON WRISTBAND is iconic). Covered in tiny Madisons it's impossible to miss. Recouvert de miniscules Madisons, il est impossible de le râter. De mieux en mieux. Pointer vous au prochain Blackpool avec le bracelet aux milles têtes de Madison, et c'est sûr, vous serez impossible à râter. Et on continue. And you'll be the only one wearing it. Et vous serez le seul à le porter. Je confirme. Je risque sincèrement d'être le seul mec avec ce bracelet au poignet. Au pire en cas de besoin je le cacherai sous mon 6 de pique. Je note d'ailleurs que techniquement, si je suis le seul à l'avoir, c'est qu'il en existe qu'un et qu'on est donc pas près de l'avoir. Ce bracelet vous permettra tout de même de débloquer the GRAND PRIX mystère, d'une valeur de plusieurs milliers de dollars. Qui c'est, avec un peu de chance, le grand prix sera peut être une semaine à Hawaii avec D.Madison. Franchement, je ne sais pas ce que vous attendez.
  24. 5 points
    Ton air condesendant qui reviens trop souvent sur ce forum me ferait presque regretté de t'avoir acheté tes créations... Quel gâchis c'est bien dommage. Alors certe tu peux penser que certain ont la critique facile mais nul besoin d'adopter cette attitude.
  25. 5 points
    On va en rester là, difficile d'échanger avec toi apparemment, tu prends la mouche rapidement et facilement. Bref, retour au sujet
  26. 5 points
    La Gagnante Laura Laune !:) Certes beaucoup avaient plus de talent avec un travail dur et de nombreuses répétitions ! mais cette fille fait un énorme pied de nez aux bien pensants et moralistes qui sont tendance actuellement ! prouvant qu'on pouvait rire de tout et que le 3eme degré en humour pouvait plaire ! elle a bien dépeint aussi dans son texte les grosses ficelles pour faire pleurer dans les chaumières en commençant par ! mon père à failli mourir ce week end ! je me suis dit si avec ça je gagne pas ! mais malheureusement il s'en est sorti j'ai donc du réécrire ma chanson !!!! !! un extrait de la chanson !: " marre que sur tous les continents ce soit des handicapés qui encaissent le chèque ! un vrai défilé de la COTOREP ! ou un [grossièreté]d de chien qui fait le poirier ! ou une choral de Bretons bourrés " !
  27. 5 points
    Une façon visuelle de faire une révélation certes, trop artificiel pour moi cependant et un support cigarette que je n'apprécie pas. Après que des magiciens commercialisent leurs tours en anglais avec un teaser anglais c'est commercialement plus que normal je trouve. Mais lorsqu'ils sont français cela ne coûte pas grand chose de prévoir une version française non? Par ailleurs c'est je crois se priver d'une clientèle car si j'en crois les succès des versions françaises proposées par exemple par Arteco ou le Petit Magicien, il y a de nombreux magiciens en France pour qui l'anglais est un obstacle et qui seraient contents d'apprécier le travail.
  28. 5 points
    A l'occasion du 51e Congrès FFAP à Saint-Malo, rencontre avec Vincent HEDAN nous parle de son parcours et ses créations. Cette vidéo est réservée en exclusivité aux membres du Cercle VIP. Elle ne sera passée diffusée que la semaine prochaine. Vous êtes de laisser vos commentaires à la suite de ce sujet qui sera basculé d'ici quelques jours en public.
  29. 5 points
    Hello, A la suite du sujet sur les effets avec des photographies anciennes, j'ai vu passer dans les nouveautés MDT (ceci n'est pas un placement produit) l'effet cité en objet (pour ceux qui sauraient déjà plus de quoi on parle, il suffit de lever les yeux ) Je suis HYPER AGREABLEMENT surpris de ce que j'ai reçu. Pour le prix on ne reçoit pas 1, mais 3 effets. Les 2 premiers sont le même, celui montré dans le trailer. Sauf qu'il est possible de le faire avec 2 personnages. La méthode est superbe, et facile. Il faudra se l'adapter en français pour avoir un texte à la hauteur de l'ambiance. A ce jour je l'ai fait par vidéo interposée à des copains magiciens, qui semblent avoir plutôt bien aimé. L'autre effet est une phot de famille, où on parle d'un des membres qui aurait tué tous les autres. La personne regarde la photo, puis on raconte l'histoire. Quand on retourne la photographie, toutes les personnes tuées ont le visage manquant (la photo est grattée), et seul le protagoniste cité est normalement présenté. Cette routine présente la particularité de déchirer la photo, et a donc un caractère unique. Et c'est là qu'intervient l'hyper bonne surprise du truc. On ne reçoit pas qu'un DVD. Vous aurez ce qu'il faut en photo pour préparer l'effet 1&2 (et en 2 exemplaires), ainsi que pour présenter l'effet 3 au moins 4 fois. S'agissant de la routine 2.0 : Vous aurez un très long document PDF qui contient plusieurs idées, et la totalité des documents utilisés. Vous pourrez alors les réimprimer A VOLONTE sur du papier photo pour réaliser d'autres sets. Sachant que certains papier existent avec un aspect déjà vieilli, c'est top. Si vous trouvez ce qu'il faut sur le net, vous pourrez aussi tout à fait utiliser le même principe pour des photos qui vous conviendront mieux selon le thème : sorcieres, titanic, guerre, etc. Ce n'est pas un tour léger à présenter à n'importe qui, mais en effet ++ de fin de soirée, avec la bonne ambiance : WAHOO En tout cas j'estime largement en avoir eu pour mon argent, et je n'arrête pas depuis de tourner et retourner mon texte dans ma tête.... c'est donc une source d'inspiration, et pour moi un effet qui me fait réfléchir, c'est déjà un énorme point positif.
  30. 5 points
    Premièrement, être sûr de sa magie et être en confiance totale avec soi même et les numéros que l'on présente, afin passer le contrôle de sécurité si je puis dire. En temps normal, une carte ambitieuse épatera le 95% des gens présents si bien éxecutée, reste le cas de specateur auquel tu as fais face... Les parasites. Deuxièmement, on est maître de notre prestation, libre de faire examiner, libre de s'arrêter, et de commencer. Ensuite, je suis dans l'état d'esprit que lorsque l'on ne peut pas aller contre un problème il faut se résumer à aller avec afin de mieux le contourner : Le comportement de ton spectateur est exactement le même que celui d'un gosse en manque d'affection et d'attention, il cherche à faire l'intéressant, soit parce qu'il se donne un genre, ou encore parce que ça l'insuporte de voir quelqu'un d'autre (toi) être au centre de l'attention, dans les deux cas, il faut lui apporter son petit lot de satisfaction. Option numéro 1 : Rien de mieux que t'en servir, admettons pour une divination, tu lui révèle subtilement de la carte choisie par un autre, et entame une révélation grâce à lui. Ou alors tu lui demande de servir de relai d'information, de penser à sa carte et de fermer les yeux pour t'en débarasser un petit instant, et il aura l'impression de participer. Option numéro 2 : Si l'option N°1 ne porte pas ses fruits, si il ne se calme pas et que son but est clairement défini, il veut te faire échouer, alors tu as un beauf en face de toi, enchanté. La méthode de combat la plus efficace reste la fuite, comporte toi comme un professeur qui dit à ce turbulent élève que tu fais ça pour ton plaisir et celui des autres, et non pas celui de te faire scruter et humilier par une personne visiblement en manque d'attention. Et que tu feras volontiers une démonstration lorsque les conditions seront rassemblées. En agissant de la sorte tu viens de lui donner une leçon, il semblera bien ridicule aux yeux des autres, sauf à ses yeux... Mais crois moi il prendra rapidement conscience qu'il n'est pas très fûté. Amuse toi, amuse les, mais ne perds pas ton temps pour des yeux abrutis. Courage, ce n'est qu'une mauvaise expérience
  31. 5 points
    A priori c'est dans le volume 1, ainsi tu n'auras pas besoin de télécharger les autres volumes pour rien.
  32. 5 points
    Il est impossible de répondre de façon générique à cette question sans refaire l'histoire de la magie et du mentalisme.... D'ailleurs ta limite n'est pas vrai que pour le mentalisme, mais pour toute la magie... donc dire "je ne sais pas je ne fais pas de mentalisme", c'est cloisonner une pensée qui peut profiter à tout le monde. Propose nous une idée de routine, et la présentation que tu rattaches, et là on pourra dire. Mais partir dans des divagations risque ne pas nous faire avancer. Pour poser cette question, pars tu d'une anecdote vécue, ou est ce juste une "croyance limitante" personnelle ? Par ex : quand je présente Extreme Burn, je ne dis pas que je peux changer des bouts de papier en billet. Je dis que le resto où on se trouve (ambiance ancien atelier) était avant un atelier de faussaires... que les rotatives sont encore en backstage et qu'elle servent encore... à fabriquer les menus (je tiens des morceaux de menus du restaurant dans mes mains). Sauf qu'au premier tirage, ils avaient gardé du papier monnaie et l'encre de la monanie de paris, et donc *paf* on aurait pu croire qu'on pouvait payer avec ! C'est sous couvert d'une anecdote... Autre possibilité : laisser le pouvoir dans leurs mains. C'est eux qui font, ce n'est pas toi. Tu es un catalyseur, mais ils sont acteurs de l'effet. Approche que j'utilise souvent (puisque tu parles d'illusions d'optique) : "Votre vision est le sens le plus facile à tromper, et voici un exemple frappant !" Je fais alors ma routine des cordes. En revanche ensuite je les amène sur "mais votre libre arbitre, vos pensées, sont bien plus difficiles à manipuler..." et là je pars sur un tour plus cérébral. En espérant que ça t'aide.
  33. 5 points
    J'ai interviewé Viktor Vincent à l'occasion de son spectacle "Les liens invisibles". Une tournée en France est prévue pour automne 2018.
  34. 5 points
    Entendu samedi dernier à un table à table: "vos cartes sont truquée!" C'était une phrase sonde, destinée à lancer une accusation au hasard, pour essayer d'avoir une information qui pourrait conduire à une explication. Le traitement n'est bien sûr pas le même que dans le cas où la personne à réellement pu voir quelque chose... Une des sorties possibles pour ce cas, utilisée samedi dernier : "A, oui, vous avez remarqué! (en regardant celui qui dit que je triche) (Puis en regardant l'ensemble de la table) bien sûr! C’est un jeu de cartes truquées! Je vous montre: (en regardant celui qui dit que je triche) Je me suis arrangé pour que TOUTES les FACES soient différentes! (en regardant mes cartes, sans vraiment les montrer...) Du coup, je peux facilement les reconnaitre : malin, non? (en regardant le spectateur qui a fait la remarque, en lui faisant défiler quelques cartes qui ne me dérangent pas: de toute façon, il va me regarder pendant la moitié des deux secondes ou je lui montre des cartes, il n'en verra pas des masses...) " Ce qui est amusant, c'est que j'ai juste fait mine de montrer toutes les faces, mais en fait je n'en ai montré que quelques-unes, tout montrer m'aurais mis dans l’embarrât.... Mais la nonchalance et l'amusement partagé font que la question des cartes truquées est évacuée sans preuve... l'important, ce n'est pas seulement ce que l'on dit, c'est aussi la façon dont on le dit. Bien entendu, si la remarque porte sur une manip ou un matériel qui a pu flasher, le traitement est différent: on peut par exemple, feindre l'incompréhension, et détourner l'accusation en un choix du spectateur : "Vous avez voulu me faire prendre la carte du dessous!" Réponse: "Elle ne vous plais pas? Bon pas de problème, choisissez une autres cartes (du coup, j'enchaine sur un autre tour sans carte forcée) (Regardant l'ensemble du groupe ou de la salle:) il en faut pour tous les gouts, il est libre de ne pas aimer une carte... (Retour du regard sur le spectateur:) Donc, prenez LA carte qui vous plais, pour de vrai, l'important, c'est que vous soyez satisfait de VOTRE carte... C'est votre carte? Pas de regret: AAA, je suis content qu'elle vous plaise... parce que vous avez très bien choisi! C’est une carte très spéciale... Etc." Le but dans ce scenario est d'occuper le terrain: le spectateur a grillé un truc, l'a dit tout haut. Vous avez encore le temps, en général, de transformer cela en une incompréhension entre le spectateur et vous. lui saura qu'il vous a grillé, mais si on enchaine par un choix totalement libre, ou une façon de faire incontestable, et surtout avec l'innocence du magicien qui cherche à comprendre ce qui ne lui plait pas, et qui fait tout ce qu'il peut pour l'arranger, il pourra douter de ce qu'il a cru voir. Et surtout, il faut parler, parler, lui donner des trucs à faire, un autre choix, des choses à examiner etc. : il a dit une fois qu'il nous a grillé, pas la peine de lui laisser le répéter, il faut occuper le terrain. Cette méthode est plus satisfaisant que de nier: nier une accusation de triche, cela ne sert à rien. On ne peut pas prouver aux autres, dans la majorité des cas, qu'on n'a pas triché (surtout dans les cas où on a triché...) Donc, plutôt que de faire un affrontement avec le spectateur, il faut prendre l'erreur pour nous: "Je suis désolé, vous n'avez pas pu voir correctement ce qui se passe, c'est ma faute: tenez, je recommence lentement, vous voyez mieux?" Si le magicien semble prêt à tout pour satisfaire le contradicteur, il va obtenir un point de confiance pour le reste du groupe. Ensuite, il faut sortir de cette démarche ou on satisfait la suspicion du spectateur: Sinon, on reste sur un mode "trouver le truc", c'est pas bon... Dans les manips ou les tours suivant, on va petit a petit jouer (gentiment) avec les doutes du spectateur, en faire notre témoin officiel, notre partenaire de confiance, le garant du bon déroulement du tour, mais s'il veut aller plus loin que le rôle valorisant qu'on lui donne, on doit le remettre au pas. Une autre façon de gérer la chose, une fois la première alerte désamorcée... Fuir le spectateur qui émet des doute, avoir peur de lui, se cacher derrière un autre spectateur, qui va être un "gentil spectateur, lui" Et si ce nouveau spectateur essaie ensuite de nous piéger, d'enfreindre les consignes, c'est du pain béni: On est un magicien persécuté, on le montre, on est tombé dans un nid de septiques, on montre notre panique!!! On a là un réservoir de jeu avec le public qui est précieux, il faut jouer la chose à fond, l'exploiter pour arriver juste avant le climax en sanglotant presque, être surpris du climax, plus que les spectateurs, se redresser, devenir fier, joyeux.... puis afficher une légère fêlure dans la fierté, revérifier que le climax est bon etc... Cela veut dire avoir un personnage "vivant": notre personnage vis des émotions, devant et si possible avec les spectateurs. Un spectateur rétif va provoquer des émotions chez notre personnage, qu'on va montrer, et cela va enrichir la relation entre nous et le public. Notre personnage, s'il est figé dans une émotion, une seule attitude, ne peux pas donner grand-chose au public. Soyons généreux, même quand le public veut nous malmener, on peut en faire un spectacle. Il faut quand même qu'on contrôle la chose, pour permettre à la magie d'opérer, mais si un spectateur rétif est un problème, n'oublions pas que tout problème a un cadeau à nous donner.... Un grand ennemi, c'est la peur de se faire prendre: La peur va raidir nos gestes, bloquer notre sens de la répartie, rendre le ton artificiel. Bon, il peut y avoir des moments où on ne peut plus continuer, mais jusqu’à ces moments, tout doit sembler naturel. Comme le disait l'ancien: restons déconstrastés... Gilbus
  35. 5 points
    Alors... (je vais tâcher de ne pas être trop long, je rentre d'une presta , je suis un peu claqué ) Ce témoignage, c'était vraiment sur ma toute première presta en table à table et les choses ont bien évolué depuis (par exemple, j'y allais sans laisser aucune place à l'improvisation. Aujourd'hui, je laisse BEAUCOUP plus de place au feeling, selon les conditions et surtout, surtout, surtout, selon les spectateurs. C'est beaucoup plus agréable tant pour moi que pour eux). Du coup, il va sans dire que je ferais beaucoup plus attention aux angles aujourd'hui. Pour le détail du forçage, c'est à dire que j'ai cru lui avoir forcé la bonne carte, mais il est possible que je me sois planté (pareil, je fais beaucoup plus attention aujourd'hui : je fais montrer la carte aux autres spectateurs ou je la fais signer) Pour l'agressivité, oui, c'est certain qu'ils ont vu que j'étais un peu fébrile et que ça dû les encourager. J'ai beaucoup plus d'assurance aujourd'hui et, comme je l'ai dit, les spectateurs un peu retors sont souvent mes préférés (j'en ai eu un pas plus tard que ce soir... il était un peu chiant a priori, mais en fait, c'est parce qu'il était hyper intéressé, cherchait à comprendre, etc. C'est sympa de jouer avec, par exemple, en gardant fermée une main qu'ils pensent pleine et en l'ouvrant nonchalamment à un moment où ils sont fixés dessus. On a parfois l'impression qu'ils sont deux fois plus bluffés que les autres.) Pour l'histoire des cartes que je cherchais, c'est parce que j'étais effectivement chargé comme un bourricot, avec des paquets préparés, d'autres non, etc. dans plein de poches. Aujourd'hui, j'ai grand maximum deux paquets de cartes en poche, toujours au même endroit. Pour ce qui est de la défense sur les cartes truquées... à vrai dire, c'est tout mon "personnage" qui fait que je n'ai plus de problème avec ce type de remarques. Truqué mon jeu ? Ben oui, pas qu'un peu, regardez, votre carte vient de changer de couleur ! C'est fou, ce qu'ils font aujourd'hui, non ? Je crois surtout que, à l'époque, je prenais les choses beaucoup trop au sérieux, comme si j'avais quelque chose à prouver. Aujourd'hui, le close-up, je le vis vraiment comme un plaisir : on rencontre des gens, on discute, on plaisante, on passe un bon moment ensemble. Et s'il y a un petit loupé à un moment, comme l'a dit Chackan, CE N'EST PAS GRAVE. Ce qui est grave, c'est de perdre ses moyens au point de mettre les spectateurs mal à l'aise (d'ailleurs, ce qui est grave, c'est de mettre les spectateurs mal à l'aise tout court).
  36. 5 points
    Je suis vraiment très content que vous appréciez Entremise, que vous ayez envie de la faire telle quelle, ou que vous ayez envie de l'adapter à votre style, à vos goûts Utiliser des cartes à jouer, ou utiliser des dessins n'est pas anodin comme choix, ça emmène sur deux thèmes de présentation et deux sortes d'effets différents. Les deux choix sont bons (tant qu'ils correspondent à ce que vous voulez donner). La présentation originelle joue sur l'impossibilité des conditions, pour dézinguer même les plus sceptiques. Là, il vaut mieux utiliser les cartes à jouer, parce que tout le monde les connaît et qu'elles ne représentent rien de particulier, elles sont aussi anodines que des nombres ou des lettres par exemple. L'utilisation d'images, comme les cartes de visites de la variante dont je parle, ou les cartes d'Omnitool, de Social Networks ou toutes celles que vous aurez la (très) bonne idée d'employer, va forcément vous faire axer la présentation sur les pensées ou les émotions. Soyez-en conscient si vous êtes déçus parce que vous avez remplacé les cartes à jouer par des images pleines d'émotions ("c'est mieux !") mais que personne ne s'évanouit ("ben alors ???") C'est juste que vous avez déplacé la force de votre routine Merci pour ces idées, j'ai vraiment envie d'essayer Ah ! Une dernière chose ! Le peek... Les photos ont sauté à l'impression. Je pense que si vous prenez les cartes en main, le geste est évident, mais j'avais préparé des photos et je n'aime pas le gaspillage. Et en plus, ça vous permettra de comprendre pourquoi, avec mon acuité visuelle de bulot (oui, le même animal qui me fournit en mémoire ) je vais conserver ce peek plutôt que de me fier à un marquage, même excellent... Comme nous ne sommes pas dans la partie cachée du forum, je ne peux pas donner la photo directement. Elle est au bout de ce lien : http://hpics.li/916XXX7 Mais il faut remplacer les "XXX" par, dans l'ordre, les 1e, 3e et avant-dernière lettres du 4e mot du 5e paragraphe (celui juste en-dessous du dessin) de la page 5 d'Imaginarium N°11.
  37. 4 points
    Perso je signe tout de suite pour la second édition, même si je suis en retard de lecture des deux derniers, je me rattraperai durant les congés. encore merci aux auteurs pour leur investissement dans ce magazine.
  38. 4 points
    Bon,je viens de comprendre ce qui était une nouveauté était en fait un pack tout prêt d'une routine de Jean Luc Bertrand. Comme il n'était pas cité,ni apparaît dans la production,je cherchais la nouveauté. C'est juste de faciliter le job des magico-consommateur. Un pro ne va peut être pas passer par ce pack. Sachant que ça prends pas longtemps à fabriquer.
  39. 4 points
    Effectivement, non. Car tout le monde devrait savoir que 42 c'est avant tout 5 de trèfle...
  40. 4 points
    Attention je suis plutot content pour eux au contraire comme beaucoup de pilote d'aion j'ai vécu le douloureux passage a l'anglais obligatoire an aviation, jusque la le français etait la premiere langue en aeronautique. le pere de la magie moderne etait français, je trouve juste dommage de faire comme ci il fallait parler anglais tout le temps y compris dans ton pays pour faire genre on est international. j'ai jamais vu celine DION parler anglais en france ou faire des teasers en anglais en france pour vendre des albums. sinon outre le soucis linguistique, j'ai trouvé le boulot qu'ils ont fait a LFAUIT juste hallucinant. ils sont bons c'est un fait ... j'espere juste qu'ils comprendront que la french touch est aussi dns la langue (the tong)
  41. 4 points
    Mode bougon ON Hormis le fait que ce soit sans tabac, c'est une routine assez vieille, remise au gout du jour par jean luc Bertrand dans Blinking effects. Encore des magiciens français qui privilégient l'anglais, ça devient vraiment pénible le dégout de la langue française qu'ont les magiciens. Il va falloir se renommer "American twins" car a priori le coté french est trop ringard. Dans la vidéo le tirage flash énormément. Mode bougon OFF
  42. 4 points
    Bonjour, La Revue de la Prestidigitation (n°446 de 11 1992) consacrait la première de couverture à Johnny Hallyday (avec un article en pages intérieures) au sujet de son spectacle dans lequel il faisait la grande illusion dont il est question dans ce message.
  43. 4 points
    On a déjà abordé ce sujet il n'y a pas longtemps (au travers d'une autre discussion, à retrouver) mais personnellement, je ne suis pas pour ridiculiser le spectateur, même avec humour. Cela n'aura pour conséquence qu'une montée des hostilités ou du moins une sorte de défi de "qui aura la plus grosse". J'éviterais donc le genre de line cité dans cette discussion : "Ce soir vous avez un vrai magicien et en plus vous avez le privilège d'avoir un faux clown. Oui, un vrai clown au moins il fait rire les gens." Je suis certain qu'après avoir dit cela, non seulement vous n'aurez pas calmer votre spectateur mais pire, vous le chercher ! Et forcément, vous allez le trouver ! En plus de cela, les autres spectateurs de la table qui n'avaient rien contre vous à priori auront peut-être un rictus sur l'instant (parce que la line est quand même drôle) mais percevrons quand même votre remarque comme déplacée voir très déplacée". En bref, vous risquez en plus de vous mettre tout le monde à dos. Si vous ne me croyez pas, faites-le mais je suis sûr de moi quant au résultat sur le spectateur. David STONE a écrit un excellent livre sur le close-up en table à table ainsi que deux dvds qui en reprennent l'essentiel en plus d'apporter de très bonnes routines. Dans ce livre il donne plusieurs lines qu'il a déjà utilisées ou a prévues face à ce genre de situation. Toutes ne sont pas bonnes à mon goût. Sans parler de la personnalisation des lines, à savoir qu'une line ne sera pas forcément naturelle dans votre bouche (il faut savoir les choisir et se les approprier pour qu'elles ne fassent pas récitées mais semblent spontanées), certaines sont à éviter selon moi comme celle-ci par exemple, lorsqu'on vous refuse à une table : "Vous décidez pour tout le monde ? Sans doute parce que c'est vous qui payez pour tout le monde ?" Ce genre de remarque est forcément conflictuelle et donc mauvais selon moi, surtout si vous n'êtes pas engagé au pourboire mais avec un cachet. Il ne faut pas baisser la tête et partir pour autant. Il faut partir mais avec panache, sans agressivité. Un simple "Messieurs Dames, je vous souhaite une agréable soirée" suffit si on y met le ton et le sourire approprié montrant que ce refus n'a aucune importance pour vous. Bien entendu, vous connaissez la suite : vous cartonnez à la table d'à côté pour qu'on vous redemande et si c'est le cas, vous irez mais...pas tout de suite (il faut savoir se faire désirer). Gaëtan BLOOM a une bonne line pour cette situation (je l'ai déjà citée sur ce forum). Elle vous semblera sans doute un peu trop "gamin" et pourtant, si un jour j'étais face à un refus, je me verrai bien dire la même chose : "Laissez-moi tout de même vous montrer mon meilleur tour alors : fermez les yeux....1, 2, 3....j'disparais !" Une autre option possible, si vous avez un tour d'ouverture très rapide et visuel comme : - apparition d'un pièce (ou autre au papier flash) - pièce dans la bouteille, si vous avez déjà une pièce et la bouteille dans les mains en arrivant - apparition d'une bouteille au splash bottle, si votre ballon est déjà gonflé - apparition de roses au papier flash etc... Vous le faite (sans rien dire, vous le faite) : - vous allumez votre papier flash, une pièce apparaît et vous partez à la table d'à côté en la faisant sauter dans votre main (genre pile ou face) tout en disant "Messieurs dames, je vous souhaite une agréable soirée" - vous faites passer la pièce dans la bouteille et la laissez sur la table (méthode de Charlie Miller sans pièce gimmick) en disant "Messieurs dames, je vous souhaite une agréable soirée" - vous faites apparaître votre bouteille au splash bottle et partez à la table d'à côté en disant "Messieurs dames, je vous souhaite une agréable soirée" puis une fois à la table d'à côté vous dites "Mesdames Messieurs, bonsoir, en plus de vous apporter le champagne, je viens vous apportez un zeste d'évasion" assez fort pour qu'on vous entende à la table précédente (en gros ils prendrons conscience qu'ils sont passés à côté d'un cadeau et sans doute d'une belle prestation également) - pour les roses, au choix : vous les faites apparaître et les offrez à deux femmes de la table avant de partir en disant "Messieurs Dames, je vous souhaite une agréable soirée", soit vous les faites apparaître et partez les offrir à deux femmes de la table d'à côté en disant "Messieurs Dames, je vous souhaite une agréable soirée" (cela dépend de la chaleur que vous ressentez de la part des autres spectateurs de la table et du fait que les femmes de cette table vous plaisent ou non) Dans tous les cas, ridiculiser est pour moi entretenir voir amplifier le conflit. Mais je me suis un peu écarté de la situation abordée ici qui n'était pas un refus à une table mais un spectateur embêtant (voir chiant, n'ayons pas peur des mots !) au milieu de votre passage. Là, on peut s'en sortir sans partir à la table d'à côté mais il faut savoir gérer le spectateur avec finesse : - lui donner un rôle à jouer effectivement (lui donner de l'importance) mais en évitant de lui remettre un élément important du tour dans les mains ou de lui demander de suivre une consigne précise tel que prendre un certain nombre de cartes, etc... il s'amusera à faire tout sauf cela Il faut lui confier un objet sans importance mais auquel vous donnerez de l'importance. Lui confier cet objet est l'occasion de l'approcher donc de lui charger potentiellement une poche (mais il faut vraiment être sûr de soi !). - posez-lui une question qui lui donne l'occasion de parler de lui ou de donner son avis sur un sujet : une question simple du type "Avec qui préférez-vous jouer au poker monsieur ?" (évitez les questions dont la réponse peut être réduite à oui ou non comme "Jouez-vous au poker ?"). On anticipe les réponses possibles : - "pas avec vous en tout cas, vous allez tricher" Réponse : "oui mais si je triche mal, quel risque prenez-vous ?" et sans lui laisser le temps de répliquer "si en plus je vous dis que l'enjeu est cette pièce et que si vous perdez, vous ne me devrez qu'une poignée de main, qu'en dites-vous ?" Vous l'avez intrigué, il va accepter votre prestation. Pour lui c'est un jeu. Pour vous, vous venez de l'intéresser (mais il faut rester vigilant). Dans tous les cas, le conflit est devenu un jeu (on redescend petit à petit sans ridiculiser et sans partir). - "avec des bons joueurs" ou "avec des pros" Réponse : "comme vous le voyez, je ne suis pas très bon apparemment alors vous ne prendrez pas un grand risque en acceptant ce petit jeu, d'autant plus que la mise est cette pièce et que si vous perdez, vous ne me devrez qu'une poignée de main" - "avec ceux qui ont de l'argent à perdre" Réponse : "ça tombe bien, j'en ai et si vous perdez au petit jeu suivant, vous ne me devrez qu'une poignée de main, ça vous va ?" et vous en chaînez avec le tour sans le laissez répondre On peut imaginer d'autres réponses possibles du spectateurs et d'autres réactions à ces réponses. Bref, une de vos meilleurs armes, en dehors de votre humour, de votre capacité à rebondir sur un échec (technique, casse de gimmick, flash ou autre), c'est l'ANTICIPATION. Il faut prévoir des questions mais aussi prévoir les réponses possibles et les réponses à ces réponses. Je sais, ça fais beaucoup mais ça se travaille et cela permet de développer l'assurance, la répartie, de réduire le stress, etc... Il faut donc s'adonner régulièrement à ce genre d'exercice, se poser des questions : Que peut-il m'arriver au cours de cette routine ? Que puis-prévoir pour m'en sortir si il m'arrive ça ? Si on me dit ça ? Quelles sorties puis-je trouver ? Quels moyens techniques ? Quel gimmick peut me sauver ? Quel line peut me sauver ? Il faut se poser ces questions sur des choses précise : une routine, une situation, un contexte. On ne peut pas tout prévoir mais chaque situation anticipée est un atout. Il faut être très critique avec vous-même et vous dire qu'aussi chiant qu'est pu être un spectateur ou une spectatrice, vous en êtes (au moins en partie) responsable : soit vous n'avez pas assez bossé votre routine sur le plan technique, soit vous avez oublié quelque chose, soit vous avez laissé trop de temps mort, etc... les causes sont multiples. Il faut en passer un maximum au peigne fin. Prenez votre temps, on ne résout pas tout d'un coup. Mais prenez le temps de le faire.
  44. 4 points
    Bonsoir à tous, Heureux de voir que certains se souviennent encore du site Mirage qui fut créé en 1997 à une époque où l'ADSL n'existait pas et où la fibre était réservée à de rares applications professionnelles. Un modem 56K et une attente pour télécharger des images basse définition qui s'affichaient parfois difficilement ... Et un premier forum rudimentaire suivi quelques temps plus tard par un forum plus ergonomique qui attirera de nombreux magiciens (et les polémiques qui vont avec ) Pour être tout à fait précis, le site Mirage ne s'est pas arrêté à cause du forum (au contraire) mais simplement parce qu'il nécessitait beaucoup de travail pour un seul homme. Ayant toujours souhaité gérer l'intégralité du site et vérifier toutes informations qu'il contenait, cela devenait vite ingérable avec, en plus, la tenue d'un forum qui nécessitait une énergie considérable. Souhaitant laisser une liberté de parole totale (ce qui me semble être le principe d'un forum), il fallait toutefois contrôler qu'aucun propos ne soit illégal et donc tout vérifier. N'ayant souhaité aucun modérateur sur ce forum, qui pourtant prenait de l'ampleur, vous vous doutez bien qu'il devenait difficile pour une seule personne de tout gérer. D'où la décision d'arrêter. On se souvient de nombreuses polémiques (entre magiciens c'est presque une obligation ) mais il y avait également des discutions très pointues, notamment dans la partie non accessible au public et qui étaient souvent de très bon niveau (parmi les pseudos anonymes on pouvait croiser les plus grands magiciens de l'époque). Ce fut toutefois une belle aventure à une période où le site Mirage (magiefrance.com) fut l'un des tous premiers sites d'informations magiques en France. J'ai profité de ce message pour regarder dans mes archives où j'ai retrouvé avec bonheur les premiers sites de magie en France en 1997, seuls 2 ou 3 étaient des sites d'informations magiques, les autres étant des pages perso de magiciens : - CYBER MAGIE (http://magie.home.ml.org) - ERIC AXEL (http://www.vplb.com/ericaxel/) - FRANCIS (http://www.sommet.net/fdejard/index.htm) - FRED DERIK et ARCANE (http://www.worldnet.net/~fderik) - GILLES ET BLAISE (http://www.inforoute.cgs.fr/orthovit/telepat) - HJALMAR ET GERDA (http://services.worldnet.net/hjalmar) - JEAN REGIL (http://www.infonie.fr/public_html/max21) - LAPLUME (http://www.infonie.fr/public_html/laplume/index.htm) - MIRAGE (http://services.worldnet.net/mirage/magie1) - OLIVIER LEROY (http://www.imaginet.fr/~o.leroy/) - PETER DIN (http://www.geocities.com/Broadway/6602) - VIKTOR ET MALVINA (http://www.zeni-corp.com/viktor/viktor.htm) Inutile d'essayer les liens, ils ne fonctionnent plus depuis belle lurette ... Le site de VirtualMagie arrivera lui en 1998 après la création d'une page perso (la DomTom's P@ge). Pendant les années suivantes VirtualMagie et Mirage seront, avec des philosophies différentes, les 2 sites (et notamment les forums) les plus suivis par les magiciens. En 2005, le site Mirage s'arrêtera pour laisser son serveur à la disposition du site web du 1er congrès européen "Magie, histoire et collections". Aujourd'hui l'adresse du site existe toujours mais il ne contient que quelques archives dont la plupart ne sont plus accessibles. Si vous avez des souvenirs sur d'autres sites "pionniers", racontez-nous ... Mirage (Amateur de magie, d'histoire et de collections)
  45. 4 points
    La chaîne de télévision indonésienne Surya Citra Televisi (SCTV) diffusera le 1er décembre 2017, le premier épisode d'une nouvelle émission consacrée à la magie, The Grand Master Asia. Sur le même principe que "La France a un Incroyable Talent" ou "Asia's Got Talent", les participants venus de toute l'Asie présenteront leur magie devant un jury. Les 4 membres du jury sont: Demian Sang Sophia Latjuba Jeffrey Tam Eric Jones
  46. 4 points
    J'ai écrit un test détaillé sur le Magic Café il y a un moment. Je suis loin d'avoir essayé tous les writers qui existent, mais je ne crois pas que je vais en changer pour un autre. Celui-ci est stable, s'agrippe bien, pas de colle ou autre scotch ou pâte à fixe. J'arrive à écrire à une main, de façon plus ou moins correcte (j'arrive même à faire quelques dessins simples, mais uniquement à deux mains). C'est attiré par les aimants. Le seul problème que j'y vois, c'est qu'ils disent que le métal est ajustable à son pouce, mais je trouve que c'est extrêmement difficile à ajuster. Même si au final, je pense que j'y suis parvenu (j'ai remarqué que le writer s'ajuste un tout petit peu mieux qu'au début). Je l'ai essayé dans une presta ce dimanche dernier, chaque "prédiction" écrite à une main, et les réactions étaient plus qu'excellentes (les adultes étaient plus impressionnés que les gosses ceci étant). Peu importe les mots, que ce furent "Nintendo" (j'ai eu des frissons mais ça s'est bien passé), "glace", "coeur" (que j'ai écrit trois fois sur le papier, car la gamine disait "des coeurs, plein de coeurs"). J'ai réussi à les écrire, malgré l'espace très restreint sur la carte de visite (j'écris effectivement plus lisiblement si j'ai plus d'espace sur la feuille). C'était le 2ème meilleur effet en termes de réactions, et surtout, largement très loin devant les autres effets. Le prix est très abordable (frais peu élevés) par rapport aux autres writers. Et le service client de Andreas Sebring... j'ai rarement vu ça. Ce gars est très, très généreux. Un plaisir de faire affaire avec lui. Il y a une petite boite très cool qui est offerte, mais je l'ai laissé dans mon sac en presta. J'ai pas trouvé ça si pratique dans la poche de pantalon, car j'avais des choses, e.g., des pièces supplémentaires, pour mes routines de pièces, ou mon PMR et Finders Keypers, etc. C'est en partie à cause de mon pantalon je pense. Cette boite, pourtant petite, donne des formes bizarres à mes poches. Pas esthétique. Et j'ai une méthode (ridicule) qui marche même mieux en terme de charge et décharge du gimmick dans le pantalon. Ceux qui achète la version deluxe reçoivent aussi une tablette, qui a une zone aim*ntée pour cacher le writer et montrer les deux mains vides. Il est construit de sorte à vous permettre d'écrire à une main avec (vous agrippez la tablette avec l'index et majeur, et écrivez tranquillement avec le pouce). Je m'en suis jamais servi pour le moment. Mais c'est très pratique, après quelques essais. J'avais hésité à prendre Lincoln Best Boon, mais quelqu'un ici m'a avoué que c'était pas si mauvais, mais rien d'extraordinaire, et surtout, beaucoup trop cher pour ce que c'est. C'est surtout ce dernier argument qui m'a poussé à aller voir la concurrence. Je n'aime pas quand on vend un truc "trop cher pour ce que c'est". Le Cbring a un rapport qualité prix bien trop raisonnable. En tout cas, en ce qui me concerne. Si certains veulent des photos des écritures à une main ou deux mains ou une vidéo démo, envoyez un MP. C'est un produit que je recommande vivement.
  47. 4 points
    Mes frères d'arme, Voici une compilation des meilleurs réactions de la série... Cette video et spécialement conçu pour les réseaux sociaux afin qu'un maximum de personne la partage pour nous faire grandir. Alors aidons nous entre magiciens. Love
  48. 4 points
    Avant de mettre ton nez dans ses livres , il faut vraiment regarder le maître à l'oeuvre... et You Tube est là pour t'aider . Les livres reflètent sa façon de penser , de créer , d'éliminer , pas pour faire un tour , mais pour réaliser de la Magie .
  49. 4 points
    Apparitions : Sudden deck (1, 2, 3) de David Regal ; Reload de Marcus Eddie ; Aluminium de Mathieu Bich ; Postcards de Herman Macagno ; 3d Advertising de Henri Evans : Reflected deck de Henri Evans ; Flash deck de Gary Ouellet ; Apparition au papier flash (classique) ; Apparition à la manche (David Stone doit le faire dans un de ses dvds de mémoire) Apparition à l'empalmage (cf Lennart Green notamment) Disparitions : routine de carte à la poche construite pour faire disparaitre le jeu. C'est un classique avec énormément de variantes. (cf David Williamson, Guy Hollingworth, etc...) le gimmick de l'étui noir pour faire disparaitre un étui. Disposable deck de David Regal. (Gone deck de Shim Lin...) Omni deck ? qui pourrait être considéré comme une disparition (même si c'est plutôt une transformation) >> Ce sont les choses les plus évidentes qui me viennent à l'esprit pour l'instant.
  50. 4 points
    J'ai eu l'occasion de discuter avec Philippe ce midi et il m'a rappelé cette illusion classique sur laquelle il s'était penché pour la nouvelle année et qu'il a remanié pour la fin de celle-ci... Comme il ne reste que quelques semaine, j'en profite pour vous la livrer (avec son accord, bien entendu).
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00

Au sujet de VM

Virtual Magie est le principal site francophone dédié à l'art de la magie. Il réunit plusieurs milliers de magiciens chaque jour autour de ses rubriques telles que le forum de magie, les petites annonces, les tests, les tours de magie, l'agenda...

Réseaux sociaux

D'autres secrets sur les réseaux