Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Christian GIRARD

Soutien
  • Compteur de contenus

    13 902
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    81

Christian GIRARD last won the day on 3 avril

Christian GIRARD had the most liked content!

Réputation sur la communauté

2 967 Respect

2 abonnés

À propos de Christian GIRARD

  • Rang
    VMétéran*****
  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    Noisy-le-Sec (93) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Professeur de guitare

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    /
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    /

Visiteurs récents du profil

5 535 visualisations du profil
  1. Bah, dès lors qu'il s'agit de ton point de vue (puisque tout ce que tu proposes est prétendument "implicite"), je n'ai pas à protester, d'autant plus que je ne suis pas une sorte de porte-parole de la zététique. J'ai peut-être le tort de ne m'intéresser en priorité qu'à ce qui est explicite. C'était implicite ça aussi ?
  2. Source : https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5951588/breve-france-deces-corona.html (Attention : ne pas confondre avec le dessinateur Carlos Giménez.)
  3. Je ne sais pas où tu as vu que les "zététiciens" niaient la part d'irrationalité qui existe en chaque individu ou qu'il s'agirait d'une pathologie ? (On lit parfois les mêmes attaques pour ce qui concerne la "pathologie du rationaliste", si je puis dire.) Néanmoins est-il nécessaire de croire toute sa vie au père Noël ? Bref, qu'il y ait de l'irrationalité en chacun c'est certain et c'est pour ça que les zététiciens en appellent à commencer par se mettre en cause soi-même. Il y a également de la violence en nous, il faut savoir la canaliser non ? Bref ce n'est pas parce qu'il existe des "travers" qu'on DOIT les laisser croître et s'exprimer sans un certain contrôle. Pour ce qui concerne la béquille, une première citation : Source (2010) : CLIC Par ailleurs, et ceci pour prouver définitivement que la zététique bien comprise n'est pas ce que tu en dis, voici ce que déclare Henri Broch lui-même au sujet de la béquille des croyances : Source (2003) : CLIC
  4. Quelques "créateurs de contenu" liés à la zététique s'expriment, je les trouve plutôt prudents, affichant une volonté de comprendre l'autre, humbles, se sachant limités et incitant à la suspension du jugement dès lors qu'on ne maîtrise pas suffisamment un domaine :
  5. Arthur Rambo ou Rimbaud Warrior.
  6. Quelle était la probabilité pour que je tombe aujourd'hui même sur une critique de ce livre en feuilletant (pour une tout autre raison) Imagik n°19 d'avril 1988 page 21 ? L'Univers est bien bon avec moi ... Je résume la note en quelques mots : la première partie du bouquin reprendrait "des informations largement galvaudées", la seconde serait du "délire" : l'auteur parle du "jeu biseauté pour tricher aux 1000 bornes" et du "papier carbone pour connaître le jeu de l'autre à la bataille navale". La note conclut que l'auteur parle d'un "domaine dont il ignore l’essentiel".
  7. Il faudrait ajouter : « Parole de Max Planck ! ». Je me sens en accord avec ce qui est dit (pas forcément pour la raison invoquée, mais comme constat de notre ignorance sans doute définitive sur les questions ultimes, notre cerveau de primate ne peut être suffisamment élaboré pour appréhender les mystères du cosmos, on a de grandes limites), mais citer un scientifique qui s'exprime hors du champ de la science ne prouvera jamais rien qui discrédite la Science, tout au plus ça prouve que les scientifiques sont bien moins présomptueux ou arrogants que ce qu'on lit çà et là.
  8. Il faudra d'abord préciser ce que signifie "exister, qui est "nous", où est "là" (parce qu'on n'est pas tous au même endroit quoique confinés), se poser la question légitime de savoir s'il est possible de connaître la "nature" de toutes ces "choses" qu'on pourraient appeler Truc (avec une majuscule bien évidemment ). Tout ceci tourne un peu en rond mais au moins on rigole...
  9. Et pourtant c'est bien avec cette réalité que tu sembles mettre en doute que ce construit l’histoire de notre humanité depuis des siècles, et non sur des remises en cause de ce quelle est ou semble être. Il est prudent de séparer la réflexion philosophique (qui se produit d'ailleurs et précisément au cœur de cette réalité qu'elle est capable de questionner, et non hors d'elle). Pour certains le cadre de la réalité c'est de se lever tous les matins pour aller au boulot effectuer des tâches pénibles jus'au soir, en attendant que ça s'arrête un jour. Pour d'autres qui ont la "chance" d'être plus oisifs et ainsi de pouvoir laisser vagabonder leur esprit, c'est bien autre chose, mais on n'est plus dans le même cadre. Néanmoins la Réalité (avec un grand R plutôt qu'un drôle d'air) englobe tous ces cadres, elle est vaste, et il n'est pas difficile de comprendre qu'elle nous échappe. La science a ses propres cadres, n'essayons pas de lui faire dire ce qu'elle ne peut dire, mais soyons attentifs à ce qu'elle nous propose dans ses domaines de compétences. Toute tentative de définition "ultime" est vouée à l'approximation (pour ne pas dire "à l'échec"), on le sait bien, surtout lorsqu'il est question de concepts ! Je te renvoie à mes échanges avec un membre du forum où je montrais la difficulté à définir ne serait-ce qu'une table... Voir ici, ça se poursuit sur plusieurs pages pour tenter de comprendre ce qu'est une table "en soi" : CLIC !
  10. Oui, en partie. Quant à savoir si notre "humanité est petite je te laisse seul juge de cela. On pourrait soutenir le contraire, à savoir que notre humanité est grandiose et magnifique. Dire que le réalité est subtile c'est un peu enfoncer une porte ouverte non ? Oh, je suppose que ce doit être beaucoup plus subtil que ça également ... La religion est destinée à donner un sens à la réalité ? Ah bon. Je ne suis pas sûr que les gens se lèvent le matin en se disant "Hum, mais quel sens vais-je donner à ma vie aujourd'hui ?" comme poussés par leur "inconscient spirituel" que tu évoquais ici : https://virtualmagie.com/forum/sujet/22144-les-signes-de-lexistence-de-dieu/?do=findComment&comment=381629 Une fois que tu as compris que ce que tu appelles "truc" se nomme la réalité et qu'elle est certes complexe à cerner, il n'est pas nécessaire de lui trouver d'autres noms, cela ne fait que rendre le propos plus confus encore. Quant à cette conclusion : Allons bon, la réalité c'est un "truc" et ce truc s'appelle "Dieu" ? Tu y vas vite en besogne. S'agit-il de ce "Dieu inconscient" qu'on trouve dans ta citation via le lien ci-dessus ? : Le but de la « logothérapie » inventée par Victor Frankl serait de trouver ce "Dieu inconscient" (un dieu de plus !)...
  11. Si l'on se donne une chance d’habiter pleinement la réalité, c'est l'aveux (de l'autrice) que celle-ci existe. Comment pourrait-on l'habiter si elle n'existait pas ?
  12. Aucune idée. Seule la couverture m’interpellait comme support de tour (et je déteste la "triche").
  13. Oups, on vient de perdre Shiva sur ce coup-là...
  14. Une couverture amusante au regard du sujet... et pourquoi pas une idée de tour associé ? Ce mot, « trycheur », est constitué sous les yeux du public et avec son aide (grâce à Letters, tu crois quoi !) mais tout le monde voit bien l'erreur qui s'y trouve. Le magicien très affirmatif soutient mordicus que ce mot est correct, d'ailleurs « il est sûr de l'avoir déjà vu dans un livre » ; ça pue la mauvaise foi. Finalement, pour prouver ses dires, le thaumaturge dévoile l'ouvrage qui est depuis le début sur la table, dans une enveloppe, et en montre la couverture. Et le magicien de conclure : « Avec ou sans "y", un parfait tricheur reste un parfait tricheur... »
×
×
  • Créer...