Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Tableau d'honneur


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 13/08/2020 partout

  1. 3 points
    Oui sans doute, mais il y a aussi une règle à mon avis. La magie ne se fait pas n’importe où et surtout pas où le public n’a pas choisir de la voir. Je me souviens de ce magicien au pair au Club Med, il avait fait subir ses prestations H24 pendant tout le séjour et à l’aéroport il continuait à poursuivre les clients avec son jeu de cartes, jusque dans les toilettes. C’était insupportable et le grand jeu était de réussir à échapper au magicien. Je vous jure que cette anecdote est vraie et que le magicien en question fait des conférences et des publications, alors qu’il n’a visiblement rien compris à la magie. Pas étonnant que le public se montre désagréable avec ce type d’individu.
  2. 3 points
    Très beau témoignage, Merci ! Il y a, peut être, juste ça qui est de trop : Ce genre de considération est quelque peu ambigu. Cela pourrait suggérer à certains esprits fragiles que nous restons interconnectés avec les personnes qui nous sont chères au delà du temps et de l’espace. Et là je dis stop ! C’est la porte ouverte à tout un tas de délires mystico-spirituels ou new age voire même à des idées hautement subversives comme celle de l’âme immortelle. Restons, s’il vous plait, dans le strict cadre du rationalisme et de la science objective.
  3. 3 points
    Je pense surtout que comme dans beaucoup de domaine on marche clairement sur la tête....! Ça montre bien toute l’incohérence législative.... et le fait que tout cela ne soit pas applicable dans la vie réelle. Après avoir lu les 17 pages en une seule traite, plusieurs réflexions me viennent Ok droit d’auteur, propriété intellectuelle, tout ça tout ça TMTC... mais il me semble que le créateur ce rémunère déjà en vendant ses créations, parfois même très chère. (Mais c’est quelque chose qui doit être pris en compte dans le calcul du prix!) Le client achète un accessoire, pour l’utiliser. Si l’utilisation devient interdite, personne n’achète, et par la force des choses personne n’utilise. On règle d’un coup tout les problèmes de droit d’utilisation, mais avec un gros problème majeur, plus de rémunération du tout et mort de tout les créateurs. C’est aussi la base de la loi de l’offre et de la demande. Avant de sortir un produit pour en tirer profit la première question à ce poser c’est de savoir si il y a de la demande, autrement dit si les gens vont l’acheter. Dans le cas d’un produit « utilitaire » destiné à des utilisateurs mais dont l’utilisation serait interdite, c’est complètement absurde. et si on va chercher la petite bête, l’existence même des magiciens professionnels est pratiquement remise en cause : - si je prend mon jeu de carte Bycicle, il possède au dos un design bien reconnaissable, qui plus est déposé. Si dans une prestation rémunérée un magicien récalcitrant ose utiliser ce jeu, ce qui serait extraordinaire! Ça fait de lui un criminel ? Il doit payer des droits d’utilisations pour ses cartes? Comment sont t’il calculer sachant qu’un jeu de carte comporte 54 cartes donc 54 fois un design déposé ? A t’il droit à une réduction si il retire les deux joker ? Les prix sont t’il dégressif dans le cas des tours avec des cartes pliés, déchirés, ...etc et qu’on ce retrouve avec des jeux d’une 40aine de cartes - si je regarde mon iPhone le design est déposé, le logo au dos est déposé. Un magicien utilise son téléphone en prestation, ça veut dire qu’il doit demander l’autorisation à Mr Tim Cook et éventuellement payer des droit d’utilisation ? On fait comment quand on utilise le téléphone d’un spectateur, c’est lui qui reçois la facture? Ou c’est moi qui paye pour quelques chose qui ne m’appartient pas, et que je ne touche même pas durant la prestation ? Des incohérences comme ça on peut en trouver à la pelle! Et dans tout les domaines: - j’achète un set de couteau hors de prix, d’un grand coutelier, si nul part il n’est marqué que son fabricant me cède explicitement les droit d’utilisation ça veut dire que je ne peux pas en tirer profit et donc l’utiliser dans mon restaurant ? - je paye ma licence de taxi, Renault peut m’interdire d’utiliser ma twingo sport grand cru 1995 pour vivre de mon métier ? Sur ce je file vite contacter la Monnaie de Paris pour leur demander les droit d’utilisation de 4 pièces de 2€ pour la routine de voyages. J’essayerais de voire avec Hugo Boss si je peux utiliser un costume de chez eux en presta, ou si il est préférable que je me lance dans les spectacles naturiste. Et si j’ai un peut de temps dans la nuit j’enverrai un tweet à Donald Trump pour savoir si je peux utiliser mon set de Vegas dream en dollar Morgan... quoi que... pour celui là je demande à qui? Au ayants droit de George T. Morgan qui a fait la gravure? Le trésor Américain? Le fabricant chinois qui produit les répliques? Le créateur qui a repris trait pour trait le fonctionnement de la STC? À Johnny Wong? À la DGCCRF? À Magicdream qui me l’as vendu sans m’avertir que je ne pouvais pas l’utiliser?
  4. 2 points
    Avec plaisir pour le tome 2 cela dit c’est pas l’affaire du siècle pour celui qui a vendu mes photo sur 1€.com et encore que pour avoir mes photos c’est que je lui ai vendu a un moment donc j’ai déjà touché la valeur que je donne à mes photos ni plus, ni moins. Quand je calcule le prix de vente de mes photo, je regarde le prix de mon matériel, de mes logiciels, de mes accessoires, du temps que je passe à la recherche, la prise de vu, le traitement des photos, ... etc. Mais si je vend ma photo au prix qui me convient à moi, peu importe ce qu’elle devient ça m’est égale. Moi j’ai gagné ce que je voulais gagner. Si je veux devenir millionnaire il me suffit de vendre une photo à 1 millions d’€ quand on parle d’art la valeur des chose n’a de valeur que celle qu’on leur donne. Si je ne veux pas que mes photos soit utilisée de quelques manières que ce soit, je ne les publie pas, je ne les vends pas et je ne les montre à personne. Et donc je ne vis pas de la photographie. Si quelqu’un fait fortune avec mes photos alors que moi même j’ai échoué alors félicitations à lui, et sans rancune il aura été meilleur que moi. Dans tout les cas c’est pour moi des comportements toxiques qui pousse les gens dans une sorte d’égoïsme collectif. Et je continue de penser que si on veux conserver un secret, une technique ou quoi que ce soit d’autre, on le garde pour soit, on en fait pas profit en le vendant pour venir pleurer après que les gens l’utilisent. Si je paye pour qu’on m’enseigne le droit, la médecine, la photographie, l’informatique, la couture, la fabrication de sabots en bois, .... c’est pour acquérir un savoir, des techniques, des méthodes, des connaissances, qui me permettent d’en vivre par la suite. En quoi est-ce différent pour la magie ? Et si c’est différent alors pourquoi les créateurs vendent leurs secret? Leurs création? Organise des conférences ? Pourquoi les magasins de magie existent? Qu’elle est l’interêt d’un forum comme celui la ? Allez moi je retourne perfectionner ma technique secrète confidentiel que je ne vendrais ni ne divulguerai jamais, que je ne présenterai jamais en publique ni à la télé ni à tata Germaine !!
  5. 2 points
    Merci de cette précision. Je suis rassuré ! J’avais peur que l’aspect très émotionnel des choses nous fasse basculer vers une forme d’irrationnel (ce qui serait, convenons-en, un peu déplacé ici). Mais si on reste dans l’art magique "en tant que tel" ça va !
  6. 2 points
    Je ne conteste pas ta réponse, car elle montre simplement que nos approches du spectacle en général, (car pour moi, il n’y a pas l’un ou l’autre), sont différentes. En ce qui me concerne, lorsqu’un spectateur me dit « bravo, je n’ai rien compris », je pense instantanément : « Tiens aujourd’hui, j’ai travaillé comme un sabot ! ». Car si j’avais été bon, le spectateur n’aurait même pas eu l’idée de comprendre ou d’essayer de le faire, je l’aurai embarqué dans mon univers. Ce que visiblement je n’ai pas réussi cette fois-ci. Rassure-toi, cela m’arrive et bien plus souvent que je ne l’aimerais, mais à chaque fois cela me rend furieux contre moi, car j’estime avoir une obligation de résultat. Mes spectateurs ont payé, je leur dois le même spectacle à chaque fois. Ce n’est d’ailleurs pas si différent au théâtre quand un spectateur te dit à la fin de la représentation : « Mais comment faites-vous pour retenir tout ce texte ? » Il ne faut pas oublier que pour le magicien, faire des choses incompréhensibles est la simple normalité, il n’y a pas de dramaturgie dans l’action magique. Ce qui devient spectaculaire c’est quand le magicien fait ce que l’on n’attend pas de lui. Mais personnellement, je m'en tape que le magicien retrouve la carte que j'ai choisi, c'est la moindre des choses puisqu'il est magicien. Ce qui me fera réagir, c'est ce qui se passerait si justement, il ne retrouvait pas la carte. Là s'installerait la dramaturgie et donc la stimulation de mes émotions.
  7. 2 points
    Manque de temps mais aussi pour laisser respirer le projet (l'air de rien, les auteurs réguliers ont sorti une routine par mois pendant presque 3 ans non stop pour certains ! ) Mais il est vrai que ce foutu virus m'a/nous a...donné du temps. Que perso j'utilise à plus ou moins bon escient... Bien le bonjour/bonsoir tout le monde ! Yes, le livre arrive ! En fait, il est prêt ! La version finale est prête, mais... j'aimerais finir le projet de pièce d'Imag' 2019 avant... mais vu que mon fabricant est encore en pause (thanks covid19......) ca se trouve je vais devoir abdiquer et laisser le livre passer avant la pièce... Mais yep : les illustrations de JS sont superbes, les bonus sont à la hauteur du mag mensuel, bref je suis ravi du travail effectué et je pense que vous le serez aussi ! Encore un (tout petit) peu de patience ! Prenez soin de vous ! Amitiés, Julien
  8. 2 points
    J'ai toujours pas compris les gens qui signaient leurs messages sur les forums et sur Facebook... Hey les gars, vous avez pas vu que quand vous mettez un message, on voit votre nom et votre photo de profil automatiquement ?
  9. 1 point
    Bonjour, Trouvé dans la série d'été "Choix de vie" du podcast Code Source (Le Parisien.fr), un épisode sur François Héry - informaticien devenu magicien sous le nom de Milord Larsouille.
  10. 1 point
  11. 1 point
    Le close-up à une relation étroite entre l'interprète, le spectateur et l'acte magique. Cela peut donner au spectateur une sensation de liberté, et c'est bien. Mais je crois que cette liberté ne devrait être qu'ilusoire. C'est d'ailleurs une des difficultés du close-up : Laisser croire au spectateur qu'il jouis d'une liberté, alors que le magicien reste toujours parfaitement maître du déroulement du spectacle. Quand Peter parle "d'autorisation" d'agir donnée au spectateur, pour moi, cela recouvre plusieurs aspects. Le contexte. C'est au magicien de poser les limites de l'intervention du public. Le public en général, ne deviens pénible que si on ne lui a pas indiqué son rôle. Et c'est à l'interprète de le faire, parfois explicitement (voir toutes les répliques classiques pour maîtriser une interaction qui dérive...) Le personnage. Le personnage peut être une personne plus ou moins "contestable", c'est à dire qu'on peut mettre en doute ce qu'il dit. Cela d'ailleurs n'a pas à voir avec le type de personnage, à mon sens, mais avec la force du personnage. Un personnage peut être sympathique ou intimidant, s'il est "fort", s'il a de la présence, il ne sera pas contesté. Le rythme. On peut jouer sur le rythme, pour laisser la parole, ou pas, aux spectateurs. Si on soupçonne une intervention pouvant être nocive au numéro, on peut anticiper en changeant le rythme. L'adresse. En s'adressant à un spectateur plutôt qu'a un autre, on lui passe carrément la parole. Et on va mettre au second plan un autre spectateur plus dissipé. La syntaxe. Quand on laisse la parole à un spectateur, on peut orienter le type de réponse que l'on attend grâce à la syntaxe de notre passage de parole (réponse ouverte, fermée, rhétorique, donnant lieu à une réplique rigolote...) Le rebond. Un spectateur s'exprime alors qu'on ne le souhaitais pas : on va rebondir sur ce qu'il exprime, pour reprendre la parole. Ainsi, le spectateur se sent écouté, puisqu'on répond à son interruption, mais on redirige l'action vers ce qui nous intéresse. C'est parfois plus efficace que d'ignorer l'interrupteur... Par exemple, et pour revenir à la question précise du titre : "Y'a un truc" Bien sûr, il y a un truc! D'ailleurs, je vais vous montrer... (Rebond) Et on s'embarque alors dans un tour de fausse explication (qui n'a pas besoin d'avoir un rapport avec le tour précédant... "Je vais vous monter sous un autre angle..."), avec un rythme ne permettant pas d'autres interruption avant un temps significatif (rythme+durée). On y fera intervenir une autre personne (adresse), et on reviendra à la fin vers celui qui a fait l'interruption, pour lui demander s'il a mieux compris (syntaxe, et rebond sur la réponse avec une réplique rigolote) A l'inverse, on peut se servir de ce "y'a un truc" comme dynamiseur d'attention : "Un truc? Non, pas besoin... Tenez, cette fois, je ne touche à rien, regardez..." et on part sur un tour sans manip apparente... On aura toute l'attention désirée. Attention toutefois a ne pas transformer celà en défi. Pour cela, on peut par exemple miser sur le ton (on ne veux pas convaincre, on donne juste une précision, on n'a rien à cacher...) La désinvolture est une bonne méthode... On peut aussi entrer dans la pédagogie : "Un truc? Pourquoi faire? Ce que vous ne savez pas, c'est que la magie que vous croyez voir dans mes mains, elle n'existe que dans votre esprit... Et pour manipuler votre esprit, je ne me sert pas de "trucs", c'est un peu plus subtil que ça..." Etc. A tous ces niveau, il y a deux choses importantes : La préparation. Il faut être préparé, avoir imaginé à l'avance les réactions, y avoir trouvé des remèdes réfléchis (les premiers qui nous passent par l'esprit ne sont pas les seuls possibles, et ne sont pas forcément les plus efficaces..) Même si on n'est jamais prêt pour tout ce qui tournera mal, se préparer n'est pas du temps perdu. L'écoute. Durant la prestation, il faut être présent et attentif. Mentalement présent, je veux dire. On n'est pas dans notre tour, notre texte, notre manip... Ces choses là devraient couler sans notre intervention (ou en tout cas, sans que celà n'absorbe notre conscience) Être attentif à ce qui se passe avec les spectateurs, c'est essentiel (et pas qu'en close-up...), cela permet d'anticiper, de réagir, de s'adapter. Et participe au rendu pour le public : On voit tout de suite quand un artiste est "avec nous", ou en train de penser à autre chose... Une autre composante, c'est l'expérience. Que Peter ou d'autres magiciens n'aient pas de problème, ce n'est pas étonnant : ils maîtrisent le métier, et tout est mis en œuvre pour que ca se passe bien, sans que le spectateur ne se rende compte de tous le travail en amont... Bon, l'expérience, c'est aussi quand on a une situation qui nous a échappé, et qu'on se donne les moyens à postériori pour que ca ne se reproduise pas. C'est le métier qui rentre... Gilbus
  12. 1 point
  13. 1 point
    pοst-scriptum Alx PS : j'ai triché PPS : on peut très bien mettre un pοst-pοst-scriptum avec une seule signature Alx PPPS : oui, je suis un garçon complexe et plein d'incohérences
  14. 1 point
    Mon Cher Thibaud, Tu viens de m'enlever un poids considérable ! Cela fait des années que je rêvais de sortir un nouveau livre consacré à la photographie. Une sorte d'album avec très peu de textes et plein de photos. Je suis tombé sur ton travail de photographe et je me suis procuré pour quelques euros tes cliché, j'en ai même trouvé çà et là. J'avais un peu peur de m'en servir et j'étais dans la merd.... car mon éditeur me réclamais la maquette du bouquin. Tu penses, il m'a versé 5 000 € d'avance sur édition et il veut rentrer dans ses frais. Grâce à ton intervention, je suis soulagé, vraiment, car il semblerait que le fait que j'ai donné quelques euros pour tes photos, me permet de les publier et de faire de l'argent avec, c'est une très bonne nouvelle. Mon éditeur espère un tirage significatif. Je n'ai plus qu'à relire les légendes et j'ai fini mon travail, cela m'aura pris quelques heures, la magie ne m'a jamais rapporté autant pour si peu de temps. On n'a pas prit la peine de te créditer dans le livre, car comme tu n'en as rien à faire c'était inutile de perdre notre temps avec ça et cela compliquait un peu les choses. A bientôt pour le tome 2, si tu pouvais photographier un peu plus vite cela nous arrangerait. Peter Din Photogrape
  15. 1 point
    Je suis plutôt de ton avis, mais sur ce dernier point, il faut distinguer la magie de scène et le close-up, et a fortiori le close-up informel. Au théâtre, la communication est à sens unique, de l'artiste vers le public, qui ne s'exprime que par des applaudissements (ou des tomates, selon la qualité de la prestation). Mais en close-up, le spectateur a explicitement le droit de participer (c'est même ce qu'on attend de lui : pensez à une carte, prêtez-moi votre bague, gardez cette balle dans votre main...). Il fait partie du spectacle, dans une relation d'égal à égal, et par conséquent, peut avoir le sentiment d'une certaine légitimité : les conventions ne sont pas les mêmes qu'au théâtre. D'ailleurs, dans ce contexte, la plupart des gens qui disent "mais comment vous faites ?" ou "bravo, je n'ai rien compris" ont l'impression de faire un compliment. Un compliment maladroit, mais un compliment...
  16. 1 point
  17. 1 point
    Comprenne qui pourra ...réfléchissez !
  18. 1 point
  19. 1 point
    Monsieur RBLS, je pense que c'est toujours plus sympa de signer son écrit, par contre si vous signez RBLS c'est vrai que ce sera bizarre :-) Carl Valentin
  20. 1 point
  21. 1 point
    Bonjour à tous, Suite à ce message, je viens de découvrir qu'il existe des peluches qui représentent les "virus" (!) (Il y en a toute une série en réalité...) Il suffit de bien les laver en machine entre deux prestations et de les placer dans un sac "zip". Le moment venu, la peluche est jetée dans le public, de dos. On doit pouvoir ainsi la lancer sans même avoir à la toucher, et cela fait un petit clin d'oeil à la Covid (oui, c'est féminin). Ainsi, seul le spectateur choisi touche la peluche en question... Du coup, on pourrait imaginer évoquer un virus à chaque venue de spectateur, ce qui peut être un axe de travail amusant... C'était juste pour faire avancer le Schmilblick. Benoît
  22. 1 point
    Bonjour à toutes et à tous, Ce sujet est assez récurent que ce soit sur les forum ou dans les clubs. en fait, je crois (mais cela n'est qu'un avis très personnel) que pour éviter le YA UN TRUC, il ne faut justement pas faire de tour. Je m'explique, si vous aviez à jouer une pièce de théâtre dans lequel le personnage que vous interprétez doit, à un moment donné faire disparaitre quelque chose. Vous le feriez naturellement et aucun spectateur ne chercherait comment vous avez fait, car ils seraient axés sur le déroulement de la pièce. Lorsque l'on fait un spectacle de magie, cela doit être (et c'est toujours à mon humble avis) la même chose. Je raconte une histoire en interprétant un personnage (même si ce personnage, c'est moi, car dans tous les cas je joue un rôle, car en vrai je ne suis pas magicien, j'en joue simplement le rôle). Ainsi l'effet ne devient pas le but, mais la conséquence, le but étant la conclusion de mon histoire, qui appelle en principe la reconnaissance du public qui a apprécié je l'espère, ce que j'ai joué pour lui et pas un questionnement sur comment j'ai réalisé la démonstration. Alors, il est vrai que c'est un peu plus difficile, lorsque l'on a un seul effet à présenter, style démonstration d'aspirateur ; "regarde le dernier Truc que j'ai trouvé chez machin, tu ne vas pas comprendre !". Mais en fait la difficulté est très relative, car il s'agit moins de nombre d'effets ou de qualité de "l'histoire", que de positionnement vis à vis du spectateur. Est-ce que l'on présente un casse tête type défi, "vous n'allez pas comprendre" ou une bonne histoire au sein de laquelle se déroulera un instant incompréhensible ou impossible (voir les deux si affinité). Je n'ai pas eu le temps de lire les 7 page de ce message et je dois enfoncer les portes ouvertes en répétant ce que d'autres ont dit dix fois. Mais je pense que la solution de ce problème ne doit pas être loin de cela. Bonne magie, Peter PS : Une autre chose et là je suis plus affirmatif, car je l'ai expérimenté au long de mes quarante ans de carrière, jamais un spectateur ne fait ce que l'on ne lui a pas implicitement donné l'autorisation de faire (à l'exception des gens bourrés ou complètement déjantés, mais dans ce cas je suppose que vous n'allez pas faire de la magie, ce qui serait suicidaire et inutile.) Si un spectateur se permet d'intervenir ou de commenter votre travail, c'est que directement ou implicitement vous lui avez donné le droit de le faire. Je n'ai jamais vu un spectateur au théâtre interrompre n comédien pour lui dire, que ce qu'il jouait était du chiqué car il avait appris le texte par cœur... Dans le spectacle il y a des conventions et le public les respecte toujours, sauf si en face, il n'a pas un artiste jouant un spectacle.
  23. 1 point
    La méthode "simplifiée", pas rigoureuse (@Zacharie SIMMONS ), mais qui donne un ordre de grandeur assez exact: La méthode rigoureuse: (où on retire la partie "par approximation" du raisonnement précédent)
  24. 1 point
    Un mari et sa femme font les courses ensemble un samedi après-midi : - Chéri, c'est l'anniversaire de ma mère demain. Si on lui achetait un appareil électrique ? - Bonne idée. Qu'est-ce que tu penses d'une chaise ?
  25. 1 point
    Cher Erwan merci pour ces démos...; pour la dernière, les différents changes de couleur sont bien, mais serait super d'avoir un change total de couleur du jeu, à l'étalement final...Ce serait une fin "magique "logique... Honnêtement, en visionnant la première fois, J'ai cru que c'était l'effet, me disant zut, c'est quoi? un change de jeu ou un jeu mécanique? mais non...ya juste pas de change du tout... Sinon, pour les captations , en général, la bibliothèque derrière n'est pas nécessaire, et est un peu polluant pour l'image...un simple fond de couleur te mettrait plus en valeur. et pour la première routine, je pense vraiment que la rose sous le globe est "polluante" également, et je vais te dire pourquoi... premièrement, elle est un peu frontale, et imposante, et toi, tu n'y porte au départ aucune attention...et à peine quand ça s'allume... L'important c'est ton tour de cartes , avec plein de choses à suivre... De plus, sincèrement, la lumière vient d'une de ces petites guirlandes de déco, et l'ensemble globe rose guirlande est un peu kitsch... Ce qui se passe inévitablement dans la tête du spectateur, au moment ou ca s'allume, c 'est forcément .. Il allume comment? avec un contact au pied? ou une télécommande?... C'est pas grave en soi, mais ce sont des secondes perdues pour le sujet principal, tes effets de cartes... La rose en elle même peut être un bon symbole... Je l'imagine juste posée sur la table, c'est peut être à elle que tu fais le tour... Si, plus tard, elle s'allume toute seule, je veux dire qu'une coloration intense semble émaner des pétales, c'est une autre histoire, beaucoup plus belle... avec les techniques de led actuelles, tu peux même avoir une rose blanche qui est rouge au départ, et blanche à la fin, et donnée au public, sans parler aussi des petits nuages de fumées qui peuvent entrer en jeu...grace au multiples petits "devices" si malins...mais une simple rose, qui peut aussi finalement déposée en main a tous les pétales qui volent comme des confettis... Enfin, tu as souvent tendance à juste "surjouer" un peu...C'est un jeu normal si tu es en vraie condition de spectacle, dans un concours, par exemple, mais filmé en plan américain, il faut tout revoir à la baisse...N'importe quelle réaction de surprise devient vite trop accentuée, alors qu'un simple regard suffit...C'est la différence entre le théâtre et le cinéma....(entre autres). Voilà, J'espère avoir été constructif, car ton travail est interessant, et visiblement, tu bosses... Bonne magies à toi... Gaetan
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Créer...