Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Tableau d'honneur

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 26/08/2021 partout

  1. Bonjour Thibault, Pour entrer à une table, il est très important de proposer quelque chose qui te définira. En effet, comme dans un roman, ou les premières pages sont consacrées à l'exposition du ou des personnages et à la situation. Je pense que ton effet d'entrée, si tu souhaites commencer par un effet, ai cette utilité. En tant que spectateur, je déteste qu'un magicien vienne à ma table et me balance un tour de but en blanc. Pour plusieurs raisons : - Je ne le connais pas. - il n'est pas forcément intervenu à un bon moment (interruption d'une conversation, découverte d'une saveur - je me souviens et j'en parle souvent, de ce magicien qui m'a balancé l'odeur d'essence de son portefeuille en feu au moment où j'allais savourer ma bouchée de foie gras) - Je trouve cela irrespectueux et perturbateur... En revanche, si l'artiste, aborde ma table avec tact et sens du timing (il a pris le temps d'observer et de sentir "le bon moment"), je lui ferai nécessairement un meilleur accueil. Si son premier effet, me raconte qui il est (pas forcément lui bien sur, mais le personnage qu'il propose) et me donne le fil de lecture de son set, cela sera encore mieux, car comme pour un roman, je serai plus facilement capté par la dramaturgie et je ne souhaiterai pas son départ avant d'avoir vu la conclusion. Aussi, je pense qu'il faudrait que tu réfléchisses au thème de ton set et au personnage qui l'interprètera, ce n'est donc pas un tour d'entrée qu'il te faut, mais l'accroche du set. Ce qui veut dire qu'un set de table-hopping ne peut pas être, à mon avis, une suite de tours puisés au hasard dans ton répertoire, mais des "briques" avec lesquels tu construiras ta dramaturgie, jusqu'à ce que tu quittes la table. Je ne sais pas si cela t'aura aidé, mais je pense que c'est important. Je ne pratique plus beaucoup le table-hopping à l'heure actuelle, mais comme pour chacun, cela fut une partie non négligeable dans de ma carrière professionnelle et cela m'a toujours permis ; alors que je suis loin d'être un grand technicien du close-up ; d'offrir des prestations appréciées par mes spectateurs. Pour mon set, je jouais un personnage un peu victime de ce qu'il lui arrivait. Ainsi mon entrée en "scène" ou plutôt à la table, commençait par "Excusez-moi, je suis en retard... J'espère que vous ne m'avez pas attendu...", cela surprenait les convives qui dans tous les cas, n'avaient jamais entendus parler de ma présence et provoquait une forme de surprise du style "Il va s'apercevoir qu'il s'est trompé de table !". Mais sans paraître le moins du monde, m'apercevoir de leur étonnement, j'enchainais sur l'explication de mon retard... Je roulais trop vite sur le périphérique pour venir les voir et j'ai eu un flash... À ce sujet, j'ai souvent des flashs, des intuitions, des impressions de "déjà vu"... et j'enchainais par mon premier effet qui était la révélation du nombre pensé par un des convives, présenté comme un exemple de ce que je voulais dire. Le set continuait ensuite sur le même thème. Bonne réflexion et bonne construction de ton set de close-up. Je sais que ce n'était pas forcément la réponse que tu attendais, puisque tu nous demandais des références de tour, mais je pense qu'il faut parfois "remettre l'église au cœur du village" et faire gagner du temps en disant les fondamentaux. Le close-up ou plutôt le table-hopping étant un vrai spectacle en proximité, il doit être construit comme un vrai spectacle, même s'il est court. Ce qui n'est pas un problème, regarde tout ce qu'il est possible de dire dans les 2'30 d'une chanson (quoi que ce ne soit pas un très bon exemple avec les tubes actuels qui se compose de 3 allitérations et de 2 onomatopées ) Bon succès, Peter Din
    20 points
  2. Bonjour à tous ! Cela fait quelques temps que je cherche une méthode alternative au fameux mélange "Zarrow" que j'ai toujours trouvé délicat à camoufler. Je me souviens d'une performance de B.Bilis au PGCDM qui m'avait beaucoup marqué, où l'angle de la caméra n'était pas à son avantage. Du coup, j'ai essayé de trouver une solution de facilité. Il s'agit des deux premières séquences de cette vidéo : L'idée de départ était de trouver une technique plus facile à réaliser, permettant de mieux camoufler l'avant et d'avoir les mêmes avantages que le mélange Zarrow. Les deux dernières techniquent reviennent à G.Hollingworth et J.Carpenter. Ce ne sont pas des mélanges Zarrow mais je trouve leur méthode intéressante. Ceux qui utilisent le mélange Zarrow au quotidien, comment faites-vous pour le camoufler ? Avez-vous déjà eu des réflexions de spectateurs ? Ps: oui, je sais, mon jeu est usé
    14 points
  3. Très bonne idée de TanMai je trouve. Nous pourrions tous envoyer au maire de Blois une simple enveloppe à l'intérieur de laquelle nous y glisserions une DAME de COEUR en mentionnant sur la face au feutre noir: MERCI CELINE ou NOUS VOULONS GARDER CELINE et au dos de la carte mettre notre adresse. Ce serait une manière de faire une pétition de soutien intelligente et qui porterait peut être ses fruits car originale! En plus cela ne couterait qu'un timbre poste ! donc facilement réalisable! Qu'en pensez vous ? il est temps de se mobiliser...si en plus la presse blésoise est informée de cette avalanche de cartes, ça pourrait faire le buz et même passer à la TV .... D'autre part pour marquer encore plus, rien ne nous empêche d'envoyer régulièrement d'autres cartes pour bien marquer la chose... On fait un envoi toutes les semaines pendant 5 semaines...c'est vite préparé et ça va couter 5 euros de timbre en tout. 1000 magiciens fois 5= 5000 cartes qui vont débouler à la mairie....(on a le droit de tricher, non ? ne sommes nous pas des magiciens?) Qu'en pensez vous ? organisons vite cela avant le congrès de la FFAP où l'on pourra aussi informer et pousser les magiciens à agir ! Il faut faire vite ! Suis évidemment partant pour ce truc !!! Si cela vous botte on commence les envois dès demain ! Monsieur MARC GRICOURT MAIRIE de BLOIS 9 place ST LOUIS 41000 BLOIS Informez nous de votre participation et ce que vous en pensez! Merci pour votre dévouement à l'ART Magique PS: on n'est pas obligé de mettre une dame de coeur, mais c'est plus marquant quand même ...Allez-y lâchez vous, nous avons tous des vieux jeux qui trainent dans nos tiroirs ! Vous pouvez même envoyer des cartes géantes dans une enveloppe géante...c'est l'originalité sur un même thème qui fera notre force !!!
    12 points
  4. J'adore le travail des gobelets, mais également les chop cups, ne tournant pas le métal, mais travaillant un peu le cuir, j'ai fait ça, dont un pour un éminent membre du forum
    10 points
  5. Bonjour, Bouquin reçu hier et lu d’une traite cette nuit. Je partage avec mon un petit CR Première partie : Mnémotechnie Ayant lu un certain nombre de livres sur la Mnémotechnie, j’étais quelque peu dubitatif sur la méthode : encore un bouquin qui fait du copier-coller. Que Nenni Je dois avouer que le processus de construction du chemin de mémoire est assez judicieux; très bien adapté au contexte. Ce qui est novateur est que ce n’est pas le calendrier qui s’adapte au chemin de mémoire mais le chemin de mémoire qui est dimensionné et séquencé autour de l’année calendaire, dès le départ. Les personnages et objets suivent les scénarios et jalons : bien pensé. L’idée de construire son palais mental ou chemin de mémoire autour d’un contexte, d’une situation ou d’un processus n’est pas nouvelle – surtout pour retenir des informations complexes – on plie le chemin de mémoire à l’information que l’on souhaite caler. A titre personnel, et quand je travaillais chez un opérateur Telco, j’avais construit un palais de mémoire dédié (chambre par brique etc..) pour schématiser et mémoriser le Système d’information de l’opérateur (plus de 300 dataware…). Ce qui est nouveau ici, est de le faire avec les jours l’année calendaire. L’utilisation d’une subtilité mnémotechnique sur les jours impairs/pairs permet de diviser par 2 le nombre de lieux. D’autres moyens mnémotechniques auraient pu permettre d’aller plus loin et de réduire encore plus le chemin de mémoire (mais au détriment de la qualité de l’information).cf Tony Buzan en autre. En outre, une des particularités novatrice de ce chemin de mémoire est d'encoder les jours du mois: subtil - C'est le point fort de ce chemin de mémoire qui permet de faire l'impasse sur l'utilisation d'une table de rappel de nombres pour ce souvenir des jours. Subtilité qui ralentit un peu le recall instantané de la date (du style rang de la carte dans un chapelet) mais comme nous ne sommes pas dans une épreuve de vitesse , ce n'est pas très grave.Cette particularité permet aux néophytes de la mnémotechnie de ne pas s’encombrer l’esprit avec une construction laborieuse et long apprentissage de tables de rappel : que du story telling – le chemin de mémoire est sublimé, ici. Il est rare de voir une construction de chemin de mémoire aussi bien expliquée et détaillée : très pédagogique. Et comme le dit Clément, c’est en plus ludique et c’est un challenge personnel. Axe de réflexion : Pour peu que l’on ait travaillé une table de rappel de 0 à 100 (Centium) ou de 0 à 1000 (Millenium) alors il suffirait de rajouter une information (objet ou personne) par naissance ou décès pour retenir l’année. Et je me dis que de se souvenir des quelques 800 dates qui jalonnent l’histoire du Monde pourrait avoir de la gueule. (À condition de caler les années avec les jours d’une année calendaire). Et au passage se souvenir d’événements ou de faits, plutôt que de simples décès ou naissances. Une pierre 3 coups : faire le lien entre mon millenium (que j’ai dans le placard), l’histoire chronologique du Monde associées aux jours du calendrier - et bien sûr, cerise sur le gâteau, l’aspect magique de Mémoires. J’ai déjà une bonne idée de l’arborescence et du processus du mapping : à suivre Deuxième partie : Mentalisme Que faire avec cette suite de dates ??? C’est là qu’intervient l’art magique. Les membres ont déjà évoqué les quelques routines et donc je ne reviens pas dessus. Benoit Campana donne les clefs et ouvre plein de pistes autour du mentalisme. Comme le dit Clément, il est intéressant de croiser ces pistes avec "l’art de l’hypnose impromptue". L’ajout de l’année (avec le jour et le mois) pourrait permettre d’augmenter les effets. Conclusion : Ce livre tombe à pic et il est à la croisée de mon chemin de Compostelle de Mnémotechnicien/magicien. J’avais acheté ce livre pour la partie mentaliste qui vaut le détour mais je suis comblé car la partie Mnémotechnie m’a apporté une brique qui manquait.
    10 points
  6. Avec le Bon Plan VM sur les 2 ouvrages Full Bloom de @Gaëtan BLOOM, vous est offert toutes ses notes de conférences numériques. Nous n'avions que la version anglaise de l'année 1986. Un magicien (qu'il en soit ici remercié) m'a fait parvenir la version française ! Elle est désormais non seulement disponible à la vente ici https://www.virtualmagie.com/boutique/download/notes-conferences-magie/notes-conferences-1986-gaetan-bloom mais aussi directement ajouté dans le Profil de tous les acheteurs de cette conférence, du lot GB et/ou du bonPlan VM sur Full Bloom. Il vous suffit de vous rendre ici https://www.virtualmagie.com/profil/telechargements Bonne lecture !
    8 points
  7. Hier, il y avait encore une Léa Kyle qui avait décidé de tout exploser
    8 points
  8. Bonjour à vous, voici mon humble critique / avis / retour sur ce livre, en édition française. Tout d'abord finition impeccable, du code bar au marque page en passant par les photos et la reliure. Au vu de la qualité du contenu le tarif est tout à fait convenable. Passons au contenu donc... On y retrouve la générosité de dani da ortiz, sa grande qualité de pédagogue et son humour. À mon sens, la plus grande leçon que je retiens c'est de dire" oui" à tout, peu importe ce qu'il arrive. En gros, apprendre à se "démerder" avec ce qu'il advient. Cela se rapproche de la démarche du Clown (je viens du cirque, on ne se refait pas !) : les accidents sont des cadeaux avec lesquels l'artiste joue. Concernant la totalité des concepts et de certains des tours il s'agit de choses maintes fois évoquées dans "here and now" et "utopia". Malgré cela, je trouve que ce livre est tout bonnement une bible. A mon sens il doit se lire en complément des vidéos que je viens de citer. Il explique, complete, affine, précise, détaille. Il est commun de dire que les mots n'ont pas le même poids que les images. En voici la preuve. Special big up pour le chapitre sur le forcage à l'éventail. J'ai acheté le livre pour ce chapitre. Je n'ai pas été déçu. Le mot "subtilité" revient souvent dans cette traduction. Il me semble tout à fait juste au regard de la finesse de da ortiz. Les chapitres concernant les différentes façons d'utiliser les échecs comme des forces ( encore le clown...) est vraiment intéressant, parfois même drôle. Ceci en raison de la subtilité avec laquelle il "retourne" le spectateur, jamais à ses depends mais bien pour servir l'émerveillement, la magie, la surprise, la communication, la rencontre. À lissue de la lecture de ce livre je suis daccord avec la préface de yann frisch : je n'ai qu'une envie, celle de rencontrer dani (je le nomme comme si je le connaissais) pour le serrer dans mes bras. A travers ces quelques pages, Cet inconnu me semble chaleureux, jovial, accueillant et inspirant... Si quelqu' un ici voudrait exaucer mon vœux... A bon entendeur...
    8 points
  9. Reçu enfin ce "pavé encyclopédique" de 560 pages, soit 2,1 kilos d'informations sur l'origine de nos tours les plus pratiqués et les plus connus ! Une véritable bible que tout magicien devrait posséder ! Un travail de titan réalisé par @Philippe BILLOT et @Pierre GUEDIN, réputés comme des encyclopédies vivantes de notre Art. Ce livre révolutionnaire retrace avec une précision sans faille l'origine et l'évolution des grands classiques de la magie. Il fera de vous un érudit dans l'historique de vos présentations magiques et il vous dévoilera avec beaucoup de surprises la paternité des principaux effets et techniques utilisés dans nos routines préférées. Il va devenir l'outil indispensable de tout créateur soucieux de savoir si sa trouvaille est réelle car Philippe et Pierre ont débusqué les premières traces écrites d'effets qui pouvaient nous sembler novateurs, mais qui, en réalité pouvaient remonter à la nuit des temps. Cerise sur le gâteau, de nombreuses routines inédites viennent agrémenter ce volumineux recueil pour enrichir encore notre patrimoine magique et ravir ainsi les magiciens toujours curieux et avides de nouveautés. Bravo et chapeau pour ce travail de recherche phénoménal , un monument vient de voir le jour et la communauté magique ne peut que vous remercier pour votre oeuvre !
    7 points
  10. Par ou commencer. Bon déjà les pré-commandes de chez Mindbox ne sont pas arrivées hier mais il y a quelques jours. Et il y a dedans la version initiale que je connais déjas, donc la lecture a pu être rapide... Le matériel est d'une qualité rare, c'est bien écrit, mise en page donc vraiment très qualitatif. Il y a la version originale de système alpha, les améliorations de renaissance et de nombreuses routines et idées. Des routines notamment avec le jeu alphanumérique fournis. C'est un travail colossal dans la lignée de ceux habituels de Mindbox. Le principe est amélioré et développé notamment dans sa version impromptue qui est à mon sens la meilleure. Je pense que l'effet n'est pas à faire de manière autonome mais à intégrer avant d'autres effets comme des BT et autres... C'est d'ailleurs ce que préconise les auteurs. C'est impromptus et clean, le revers de la médaille c'est que le spectateur a une grande liberté (même bordée) et que certains spectateurs particuliers peuvent faire que cela ne fonctionne pas malgré les précautions et les techniques données. Après le taux de réussite sera très important mais pas du 100%, ce qui peut être un défaut pour certains mais qui ne le sera pas pour qui sait gérer un public! Cela peut paraitre simple mais cela demandera du travail pour tout maitriser. L'effet est largement décliné, avec des thèmes, des idées et c'est donc plus une boite à outils à adapter à ses besoins, car forcement enchainer les routines sur le mêmes principes n'est pas conseillé. Alors comme manifestement il faut justifier la revente, je le fais. Rien à voir avec la qualité du produit, qui est axé mentalisme, qui conviendra à beaucoup et qui est un super travail. Je pensais pouvoir l'adapter à mes besoins mais malheureusement cela n'est pas le cas. J'ai réorienté la totalité de mes activités magiques sur un univers et une ambiance historique notamment médiévale et renaissance. Je ne peux par respect pour les auteurs dévoiler le système, mais le taekwondo n'est pas très développé à l'époque... rendant l'adaptation impossible. J'ai hésité à le garder à titre de collection, mais pour continuer à raconter ma vie, j'ai déménagé et le recentrage de mon activité artistique passe par la créations de deux nouveaux spectacles, mêlant de la magie, du mentalisme, des combats et des animaux! J'ai besoin de nouveaux matériels et décors onéreux et je revend donc beaucoup de choses récentes ou non pour le budget et le destockage va continuer. 3615 code "ma vie" connexion fin Bref que ma revente ne vous fasse pas penser que le produit est mauvais, comme souvent chez mindbox c'est brillant, je pense par ailleurs que les deux amis sont les meilleurs créateurs français en mentalisme actuels mais c'est un autre sujet...
    7 points
  11. Bonjour à toutes et à tous, voici le lien de la pétition en soutien à Céline Noulin : https://www.petitionenligne.fr/jesoutiensceline N'hésitez pas à diffuser ce lien au plus grand nombre. Merci. Plus de 120 signatures en moins de 24 heures, continuons !
    7 points
  12. J'ai presque fini la lecture de Gold et c'est vraiment très bon, d'ailleurs je suis surpris que ce livre n'a pas fait le buzz, car il est vraiment très bon, un livre sur le Portefeuille JOL c'est original, mais si vous n'avez pas le jJOL vous y trouverez tout de même votre bonheur. Ce livre est bien écrit, la mise en page est clair et jolie, la couverture douce et agréable au touché, bon j'arrête car vous allez penser que je suis amoureux d'un livre... Ce livre m'a donné super envie de reprendre mon JOL car je n'ai pas exploité la partie SUC qui est largement expliqué dans ce livre. Vous y trouver aussi énormément de motivations sur les différents effets, les routines sont également bien construites, il y a certe quelques trucs de base sans valeur ajoutée, mais croyez moi il y a aussi quelques pépites. Quand je trouve 2 à 3 nouvelles idées dans un livre j'estime avoir amorti mon achat et là j'ai doublement amorti mon achat. Donc si vous aimez les portefeuilles : achetez ce livre Si vous aimer les cartes : achetez ce livre Si vous avez envie d'enrichir votre capital de connaissances : achetez ce livre. Edité chez 3Monkeys-Publishing (les frais d'envois sont offerts et là moi je dis Merci.) Carl Valentin
    7 points
  13. Pour répondre bref... Si je n'ai pas réagi avant, c'est que Céline me demandait toujours de ne rien dire... et de voir devant... Les choses se précisent.. suis très heureux du message de Francis, et de tous les autres... On pense à une sorte de pétition, possible ou non, et pourquoi pas... Ce qui est sûr, c'est que l'évincement de Céline de Céline de son poste fait peur, juste de la façon tellement arbitraire dont ces décisions politiques sont prises... Si J'ai bien compris, On ne vire pas Céline, juste, on efface son poste, et on remodélise celui de Arnaud Dalene, qui cumulera les roles, la directrice culturelle du chateau de Blois (à la retraite dans deux ans, ) reprenant la main mise sur la gestion de l'ensemble... C'est faire main basse, ou ignorer, comment année après année, Céline et son équipe ont su faire de la Magie de Blois un succès de communication, et aussi un succès financier, augmentant chaque année les entrées... il y eu même un partenariat entre le chateau et la maison... des billets groupés, et c'était très bien... les premiers coups de trafalguar furent de supprimer l'étage de l 'h H Hallucinoscope, crée et entretenu par Gérard majax... Une animation simple mais très appréciée, et efficace pour tous publics... Maintenant, J'ai peur qu'il n'y ai plus vraiment non plus les expositions annuelles et temporaires, crées par Céline... Elle savait exceller dans le domaine, et se renouvelait chaque année... Qui va faire ça maintenant??? Ce qu'on ne réalise pas bien, en haut lieu, c'est que ces expos généraient, chaque année, et de plus en plus, des réactions médiatiques ferventes... journaux locaux et télés confondus... plus l'affichage... si il ne reste que les shows, et du close-up, c'est pas évident et suffisant, à mon gout, pour aller devant... Mais peut-être qu' Arnaud a des miracles à venir dans sa besace, et je lui souhaite... c'est juste un début de réponse... Je pense qu'il serait bien d'avoir une action pour "sauver le soldat Céline", J'ai peur que ce soit trop tard, les ayant droit de haut lieu n'ayant que peu d'intérêt pour la Magie... Si vous saviez ce que peut dire Georges Proust sur la façon dont ses collections ont été malmenées par "le Chateau", vous seriez édifiés... A tout bientot et un grand merci à Francis pour ta prise de position, et à Otto, bien évidemment Gaetan
    7 points
  14. De @Jean-Luc MULLER Dans mon précédent message, j'évoquais ce reportage, qui en réalité est un peu difficile à retrouver (et parfois la lecture est hasardeuse, sans parler des pubs, etc...) Notre ami @Laurent BERETTA - grand Roberthoudinologue lui-même - a concocté un petit tour à sa manière, en extrayant le reportage et en me le faisant parvenir. Qu'il en soit remercié jusqu'à la 8e génération de petits beretto-magiciens ! Voici le lien Youtube direct que je viens de créer : Notre ami Pascal Nourrisson et notre chère Céline à l'image !
    7 points
  15. Le sujet proposé par Philippe (Woody) a immédiatement attiré mon attention et je ne dois qu'à la période d'absence des vacances ( et les activités familiales qui vont avec) de ne pas avoir contribué plus tôt sur le sujet. Il va de soi que la manière de lire un livre trouvera autant de déclinaisons que de personnalités, sujets d'intérêt, attentes, sources de motivation. Il n'en demeure pas moins que la première qualité que chacun doit être amené à développer est son rapport "intime" avec l'objet qu'est le livre. De toute évidence certains n'y ont pas encore succombé ou se satisfont d'autres supports d'apprentissage (sans qu'il soit nécessaire de rouvrir une fois de plus la question de savoir si c'est bon ou pas). Tout au plus puis je suggérer que, comme pour beaucoup d'autres choses, c'est la pratique régulière qui développe cette sensibilité à la manière de l'adage qui dit que "c'est en forgeant que l'on devient forgeron". Me concernant, les livres (et pas seulement de magie) sont non seulement de véritables outils mais aussi le prolongement direct de mon esprit (quand ma mémoire ne me trahit pas mais c'est un autre aspect de la question posée par Woody). En effet, s'il ne m'est pas possible de me souvenir de tous les contenus je sais cependant avoir une représentation mentale assez précise de mes lectures pour identifier relativement rapidement où retrouver les références dont j'ai besoin. Certes, il pourra être objecté qu'il pourrait en être de même avec une collection de DVD mais avouons que sauter sur son étagère, prendre l'ouvrage et sauter au chapitre qui vous intéresse est souvent bien plus rapide que le lecteur vidéo du salon ou du PC. C'est un délice pour moi de lire un article ou un livre et d'y découvrir un renvoi... et hop, je saute sur les livres de ma bibliothèque pour m'en empare comme le ferait un ado technophile sur un hyperlien. Cet exercice est relativement fréquent quand il est fait appel à tous ces ouvrages de référence que nous connaissons tous (Expert at the card table, Card college, Strong magic... la liste est très longue). Pour ce qui est de l'exercice pratique de la lecture du livre de magie je partage avec vous ci-dessous la manière dont je procède : § Je considère les ouvrages comme des outils qui doivent "vivre" et tisser une relation avec leur lecteur... charge celui ci d'y poser ses repères, commentaires, schémas, renvois à d'autres références. Raison pour laquelle je lis toujours mes livres avec un crayon gris que je prends soin de ne pas appuyer trop fortement sur le papier (toujours garder l'option d'un effaçage efficace pour les propriétaires futurs ou un changement d'avis). Car un livre se lit (pour ma part) généralement selon deux passes. La première c'est la découverte, l'exploration exhaustive. C'est là que l'on débroussaille, identifie ce qui mérite l'attention appuyée. J'ai développé un code personnel. Des étoiles (1 à 4 étoiles) pour classer les pépites entre elles, des exclamations dans la marge pour accrocher une idée forte, plusieurs symboles au sommet de la page agrémentés d'un titre ou une mention permettent immédiatement de savoir ce qui s'y trouve, le signe est reporté en regard du texte de l'auteur pour que je puisse immédiatement arriver au passage clé. De cette manière la deuxième lecture fait l'objet d'un feuilletage rapide très important : -il renforce la lecture - il positionne mentalement la structure de l'ouvrage, les points forts, la situation des idées clé - il permet de relire à vitesse rapide en s'attardant quasi exclusivement sur les notes... (et c'est sacrément efficace) § Sur les sujets qui sont l'objet de mes recherches ou de mes notes j'ai souvent recours au logiciel de Mind Mapping freemind qui facilite l'acquisition mentale. Une recopie du sommaire (ou un simple copier coller venant de la reproduction du sommaire depuis un site marchand) me permet de noter les éléments importants que je veux retenir... l'exportation en format texte de ces notes me permet d'imprimer cela éventuellement. La puissance de la recherche textuelle incorporée dans ces logiciels permet souvent de retrouver rapidement les sujets qui m'intéressent § Etant habitué à lire beaucoup de manuels et cours (pour mes études puis par choix personnel) je constate que ma lecture de livre de magie se place dans la continuité de cette pratique. C'est pour moi un bonheur de reprendre un livre annoté et d'y redécouvrir mes commentaires et ma grille accélérée de lecture. Relire Strong Magic, Concevoir des Miracles ou The Books of Wonder de la sorte me procure toujours la satisfaction de revenir dans un terrain bien connu, balisé, maîtrisé dans sa géographie et sa structure (c'est en tout cas ainsi que mon cerveau s'oriente) § J'ai depuis plusieurs années travaillé sur la question de la psychologie dans la magie, des fondements du persona du magicien et des ressorts du Storytelling. Cette démarche (encore intensifiée à la faveur du confinement) m'a demandé des lectures méthodiques et des prises de note intensives. J'ai pris le parti de faire un travail à l'image de ce que j'avais apprécié dans un livre de photographie (mon autre passion) : la réalisation d'un "Methodology System"... un mot ronflant pour désigner la réalisation d'un ensemble de fiches articulées entre elles selon une méthode, un processus ou une logique particulière. Je fais cela sous Powerpoint (format paysage) : une slide principale rassemble les intitulés des fiches pour avoir une "vision d'ensemble" et s'ensuit l'ensemble des différentes slides. Ces fiches sont structurées selon des tableaux où les lignes correspondent à différents points marquants de mes recherches et lectures. Les colonnes restituent les informations (recopie ou reformulation des idées clés) et bien entendu la source de ces données (ouvrage, page... et parfois vidéos s'il y a des idées de magiciens délivrées par ce média). Alors oui, c'est du travail, oui la lecture demande plus d'investissement qu'une écoute "passive" de vidéo. Une fois encore, cette discipline que je m'impose est un choix personnel (que j'applique diversement selon les ouvrages et les questions qui m'intéressent). Une chose est sûre, l'objet de tout cela est de "se souvenir" ou de retrouver l'information rapidement. J'ajoute à ces commentaires quelques éléments qu'il ne me semble pas avoir lus dans le fil (mes excuses si je me trompe) : - le site de Denis Behr est mine d'information pour le détenteur de livre... ce type est un sacristain de la magie, un travail de moine, une rigueur toute germanique et une passion pour notre art vraiment sincère (https://www.conjuringarchive.com/) - Andi Gladwin a rédigé un petit ouvrage chez Vanishing Inc dont la brièveté (moins de 80 pages) ne justifie pas que l'on passe à côté. Il s'intitule "Focusing on Magic" et il y parle bien en détail de la manière dont il travaille la magie à partir de livres... ses considérations offrent un formidable prolongement à la question posée par Woody avec des conseils très concrets. - Michael Vincent a consacré plusieurs vidéo Youtube sur sa lecture d'ouvrages de référence... l'entendre parler de son expérience, citer les auteurs, pointer les pépites ne peut que donner envie de se plonger dans ces trésors - j'ai découvert très récemment la chaine Youtube de Erudite Magic : un passionné américain de livres de magie qui partage depuis un an sa passion pour les livres, répond à de nombreuses questions pertinentes et mène des interviews (vous regarderez celle du collectionneur qui possède 9 000 ouvrages de magie !) https://www.youtube.com/c/EruditeMagic/featured Pour terminer ce message déjà long je confesse que j'ai changé mes habitudes d'achat. J'achète moins de livre mais j'explore et lis intensément ceux que je possède (et il y a encore pas mal d'ouvrages qu'il me faut entamer). Ce vœux est souvent difficile à respecter tant les productions récentes sont magnifiques et de grande qualité (et je suis particulièrement honteux d'avouer à @Gaëtan BLOOM que je n'ai pas encore acheté ses deux merveilleux tomes... je sais que je vais m'atteler à une montagne sacrée)... mais que voulez vous, les livres que je possède sont comme les enfants d'une même fratrie. Je veux pouvoir bien m'en occuper plutôt que de céder à une accumulation qui me pousserait à en délaisser quelques uns. Quoi qu'il advienne je sais que la famille finit toujours par s'agrandir progressivement par la force des choses et du temps. Il y a finalement assez de place dans notre esprit et notre imagination pour aimer et chérir tous ces "enfants" même si nos rencontres sont épisodiques et il y a avec les livres une histoire de "coeur" ou la raison abdique souvent. Oui, définitivement, possédez, respectez, lisez et aimez vos livres !
    7 points
  16. Cela fait maintenant 2 semaines exactement que j'ai cet ouvrage. Je voulais attendre afin de pouvoir vous en fournir un CR honnête. Pourquoi 2 semaines, parce qu'il s'agit du temps indiqué par l'auteur pour apprendre toutes les dates. Et je voulais vérifier par moi même si cela était réellement possible. Pour commencer, la qualité du livre est excellente, comme pour toutes les éditions Marchand de trucs. Il est beau, agréable à lire et parfaitement clair. Comme dit précédemment on peut le diviser en deux parties. Première partie : La méthode. Il s'agit d'un palais mental, à ceci près que Benoit nous a préparé le travail de manière extrêmement intéressante. Tout cela est présenté comme un jeu, jeu auquel je me suis pris facilement et avec le plus grand plaisir. Deuxième partie : Les effets. Elle est orientée sur des techniques de communication (PNL, Barnum etc) qui vont droit à l'essentiel. (J'y ai reconnu un peu ce que j'avais trouvé dans le livre "L'art de l'hypnose impromptue"). Les concepts, qui sont souvent denses et compliqués sont là exprimés de manière simple et direct. L'effet en lui même est simple, il s'agit d'un recadrage. Un spectateur est invité à pensé à une date qui lui est importante, le mentaliste semble avoir quelques perceptions, notamment en rapport avec un livre ou une musique. Le spectateur nomme la date (ou l'écrit). Le mentaliste est en capacité de lui prouver que ses perceptions étaient exactes (en l'occurrence la date de naissance d'un chanteur ou d'un écrivain qui est identique à celle donné par le spectateur). Beaucoup d'idées me viennent en tête (peek, NW, écriture à la poche, cadenas 1900, mental dice, voir même avec un paquet de cartes). C'est un outil très versatile. Vous pouvez également vous servir de cette information pour "agrémenter" une de vos routine classique de mentalisme. En effet il n'est pas rare qu'une date sorte pendant une démonstration de mentalisme. On dit que le diable se cache dans les détails, et bien je pense que ce petit détail changera tout. Bilan après 15 jours, en travaillant à peu près 1h par jour (par forcement d'affilé) j'ai pu associer au moins une (souvent 2 voir 3) personnalité célèbre à chaque jours de l'année. Finalement la difficulté n'est pas d'apprendre les personnalités mais de prendre le coup dans la restitution des noms. Actuellement j'arrive à retrouver un nom en quelques secondes, je connais toutes mes célébrités mais je ne suis pas encore capable de les associer à leur date immédiatement (comme avec la mnémonica). Je pense que comme l'a dit Darlone, il sera obligatoire de jouer avec régulièrement. Pour le moment je m'amuse comme un gosse à sortir la date de naissance des célébrités que je vois sur les pubs dans la rue ou à la télé. Ce que je trouve extraordinaire, c'est que, même en dehors de la magie je trouve que l'investissement vaut le coup. Ne serait que pour réactualiser sa culture générale. De plus, lors de la mise en place de la méthode, j'ai pris conscience qu'on n'était pas obligé d'utiliser que des dates de naissances, on peut également utiliser des dates de décès (ce qui peut faciliter le travail étant donné qu'il a très peu de personnes connus nées certains jours de l'année, les décès augmentent sensiblement le panel, il suffit de rajouter une subtilité dans la méthode je pense). On peut également utiliser des dates de création de personnes fictives (Mac Gyver, Inspecteur Gadget) dont la date de parution est trouvable immédiatement sur google lors d'une recherche faite par le spectateur. En revanche il est sûr que ce type de livre, voir, de "magie", n'est pas pour tout le monde. Il faut aimer ce type de "challenge" et s'amuser, si c'est une punition cela n'en vaut pas la peine.
    7 points
  17. Personnellement, je n’ai pas eu beaucoup de temps libre entre le travail et les enfants . J’ai débuté la lecture hier soir. J’aurais bien aimé aller plus loin, mais je me suis progressivement endormi, non pas que le livre est inintéressant, au contraire. De nos jours, il y a nécessairement le marketing qui joue un rôle important. Difficile de savoir si ce que nous achetons en précommande va nous plaire malgré des annonces parfois alléchantes. J’aime le travail de M***box et de MdT alors je n’ai pas hésité. Sans doute aussi parce que je n’avais pas la V1. Sincèrement, le livre est beau (bien que je suis un fan inconditionnel des vieilles reliures genre grimoire), la mise en page est bonne (j’ai, pour le moment, juste remarqué un espace en trop entre deux prépositions à la page 17, mais peut-être me fourvoyé-je ?), le tout produit par des créateurs et éditeurs français (je n’ai malheureusement pas le niveau pour comprendre toutes les subtilités de la langue de Shakespeare), alors je ne boude pas mon plaisir. Bref, un bel ouvrage qui va améliorer ma culture magique et agrémenter ma bibliothèque. Je comprends que certains ne partagent pas mon avis.
    6 points
  18. Le congrès se finit et vous avez pu le vivre en direct ici https://virtualmagie.com/forum/topic/83148-54e-congrès-ffap-championnat-de-france-à-troyes-du-23-au-270921/ Quelques photos des rencontres avant la remise des à laquelle je participerai.
    6 points
  19. J'utilise un modèle de James Riser depuis 2003, le voici en image. Malheureusement, il ne semble plus le vendre depuis des années (peut-être une rupture de stock ou un changement de modèle) mais peut-être en lui envoyant un email en anglais ?
    6 points
  20. Eoin O'Hare propose sur son site The Perfect Shuffle un outil de marquage qui permet de faire exactement ce que tu cherches. Il s'agit du Pinpoint Pegger. C'est un outil vraiment très bien fait. Tu as un système de calage qui te permet de facilement garder un réglage et de marquer plusieurs cartes très rapidement. Tu as bien sûr un réglage de la tension qui te permet de faire des marques plus ou moins profondes, donc avec un relief plus ou moins prononcé. Et il est fabriqué de manière à être replié facilement. Si tu veux l'acheter, avec d'autres outils, et que tu n'es pas pressé, je te conseille d'attendre le Black Friday, car Eoin propose généralement -30% sur tout son site.
    6 points
  21. Hello ! J'me permets d'intervenir vu que j'ai une cam 360, et une osmo action (et que ca fait quelques années que je me passionne pour la photo et... je me mets gentiment à la vidéo) L'avantage de la 360 c'est que si tu veux faire : - filme le visage - filme au niveau de la table - filme le visage de nouveau... (comme ici par exemple : Ben... Tu poses ta cam, et tu feras le "reframe" tout seul dans l'app en disant "j'veux montrer ca... puis bouger vers ca... puis revenir là", ultra pratique, besoin de personne (en Harl... ok, j'arrête avant de sombrer.) Inconvénient : le son est quand même assez pas top (si t'es pas à l'extérieur en plein vent ca va encore... mais... si t'es dans un environnement "bruyant" c'est quand même pas glop...) Perso j'utilise la insta360 One X (il semblerait que la one X2 soit une petite bombe mais... Ben pas tant que j'ai pas récupéré mon boulot. ), la Theta semble bien aussi, je ne connais pas le workflow par contre... (je connais juste l'app d'insta360 qui est ma foi... bien convéniente...) L'osmo action est vraiment une petite bombe (et beaucoup de pros de la vidéo s'accorde à dire que même si elle est sortie y'a 2 ans, elle rivalise CLAIREMENT avec la toute dernière de GoPro... Et niveau prix, y'a pas photo. ) Inconvénient : si tu nécessites des mouvements de caméra... WELL. Il te faudra quelqu'un pour te la tenir... (la caméra. #BlagueAnnuléePar2021 ) Voili voilou ! Enjoy ! amitiés, Julien
    6 points
  22. Bonsoir à tous, merci à tous les amis de cœur du soutien que vous m'apportez. Cela me porte ! Je ne peux pas m'exprimer pleinement sur les réseaux (devoir de réserve) mais sachez qu'aucun reproche n'a pu l'être fait quant au travail fourni ces 20 dernières années au service de la Maison de la Magie. Je vous dis à très bientôt, je reste parmi vous, Céline
    6 points
  23. Bonjour Une très belle vente aux enchères en perspective. https://www.sothebys.com/en/buy/auction/2021/the-ricky-jay-collection Il n'y aura pas d édition papier du catalogue mais seulement une édition numérique 2 ou 3 semaines avant la vente. (Merci à Michelle pour ces photos faites directement chez Sothebys)
    6 points
  24. L'art de se faire virer Mode d’emploi en cas de non-renouvellement d’un contrat ou d’un licenciement : — Prendre cette nouvelle comme un heureux évènement en pensant à toutes ces choses que l’on peut faire à la place de travailler! (Crazy Horse 89 et 93) — Le dernier jour : organiser une petite réception, où vous pouvez montrer votre sens de la fête et de la convivialité (ne pas oublier les stups qui s’imposent) (Paradis Latin 2001) — Continuer à fréquenter l’endroit. Devenez client. Rarement on vous fait payer, mais il faut courir le risque (Paradis Latin 2001, Crazy Horse, Hilton Las Vegas) — Faire une bonne blague le dernier jour ! (le dernier jour de mon contrat à la SCALA de Madrid, six jours au lieu de six interminables mois, j’ai descendu le grand escalier sur la scène au cours du finale avec toutes mes valises et en costume de ville, puis suis sorti par l’entrée principale et j’ai chargé aussitôt ma voiture pour disparaître dans la nuit...). Mes affiches pour ma « dernière » au PARADIS LATIN avec le numéro de téléphone de mon agence, a également fait beaucoup plaisir à mon ex-patron. — Si l’on vous dit : « Jamais on ne vous réengagera ! », répondre : « J’espère que c’est une promesse! », ça fait toujours plaisir! (Tigerpalast 92, Wintergarten 95 et Crazy Horse 95 ; tous ces établissements ont tenu parole, mais seulement partiel : Tigerpalast 16 ans - the winner - , Wintergarten 12 ans — un bon deuxième prix et le Crazy Horse pour 6 ans, ce qui est déjà honorable). Une autre phrase à prononcer est : « Des établissements nettement mieux que le vôtre m’ont déjà viré » — Entre l’annonce de votre éjection et votre dernier jour, il y a toujours un certain laps de temps. Pendant cette période, rester souriant et « open ». Souvent, on m’avait demandé mes plans pour le futur : j’ai répondu gentiment et avec application, en citant les nombreuses propositions de ma liste d’attente, en exagérant un peu, mais pas trop... (Las Vegas Hilton 84 : il m’est arrivé que le dernier jour (!), on me demande de rester). — Si vous croisez votre ex-patron dans la rue, dans une partouze ou au cours d’une fête, parler poliment et avec plein d’humour, de votre vie, celle de votre ex-entreprise, mais ne JAMAIS demander, et cela sous aucun prétexte, de revenir. Les directions ne sont pas timides. S’ils ont besoin de vos services, ils vous le demanderont sans hésitation. Quand ils vous le demandent, ne pas tomber dans le piège et dire : « Vous m’avez viré, pourquoi vous me redemandez ? », mais répondre poliment et avec plein de gaieté (Crazy Horse 1993, 1999, 2001). — Au cas d’un retour dans l’entreprise, adopter l’attitude Jack LANG : faire comme si vous n’aviez jamais quitté l’endroit (Crazy Horse 2001, et 92). — Dernièrement, j’étais un peu malade et je faisais partout le maximum pour être viré. Ça n’a jamais marché. Avec le recul du temps, je suis même content d’avoir pu rester (Montréal 2007, Wintergarten 2007 et tournée Brachetti 2008). Pour partir, la seule chose possible aurait été de démissionner ou de se faire porter malade. Ce sont des procédés que je n’approuve pas, ça porte malheur. Bon courage !
    6 points
  25. @Léa KYLE a eu de magnifiques retours et le final est top !
    6 points
  26. 2e démo avec mon portefeuille ordinaire Arthur & Aston : Veuillez m'excuser pour les éventuels fl**hs. Pour ceux qui possèdent déjà le rebel wallet de Secret Tannery, le concept est le même. Le chargement peut également être réalisé de la même façon, devant les spectateurs. La différence est qu'il s'agit de mon portefeuille de tous les jours, dans lequel je peux ranger ma grande CNI française, mon grand permis de conduire rose, mes billets... Et en plus je conserve une poche zippée pour la version de base du CTW (alors que dans le Rebel Wallet, il n'y a pas de compartiment hermétiquement fermé, ce qui impacte l'effet final de la simple carte au portefeuille). Bref, tout ça pour dire qu'il n'est pas nécessaire, pour les amateurs non-pro, d'acheter des portefeuilles à plus de 100,00€ et qu'il est donc possible, sans être bricoleur, de transformer son portefeuille de tous les jours en une arme redoutable.
    6 points
  27. Veux vous dire quand même que je suis très touché par toutes vos réponses, et sûr que Céline aussi... je la pousse un peu à sortir du bois, et réagir, et se battre, mais elle est un peu sonnée, et affectée.. Dans le même temps, C'est une gagneuse, et il faudra savoir toutes ses actions positives pour "la Maison" depuis qu'elle en était la responsable culturelle... Moi et quelques autres préparons un dossier à ce sujet... On va voir vite comment les décisions politiques prennent le pas sur les vraies envies, les vraies passions... et le vrai sujet est là, autant q'une belle histoire... Céline a , au départ, un cursus culturel... Elle a pris le message ... offert en tant que tel... il y a 20 ans... ne connaissant rien à la magie, mais férue de recherches historiques... Avec les années, elle a pu développer en apprenant, toutes les arcanes de notre Art... recherchant toujours l'angle essentiel pour créer des expositions temporaires, de plus en plus fournies , grace aussi à une équipe restreinte de consultants... affichistes , décorateurs , et autres.. Elle a aussi créé une énome série d'évènements "spéciaux" et spécifiques, générant de nombreux retours médiatiques.. Pourquoi , en haut lieu, on veut se passer de ses services est pour moi une décision insensée... La vérité est que dans toutes ces hautes sphères, la magie est juste une petite chose improbable... pas digne... L'autre vérité, c'est que Céline connaissait peu de la magie quand elle a accepté le Job... Elle a foncé dedans... en finissant , de plus en plus, par aimer vraiment, et notre culture, et ce que nous sommes, nous, les magiciens . Elle a su créer de nombreuses soirées spéciales, ( c'est ainsi qu'elle m'a contacté) Vous dirai vite la somme de ses créations, mais c'est édifiant A tout bintôt Gaetan
    5 points
  28. bonsoir Stanislas j'ai fait ce même effet , il y a des années, pour la pièce "Contumax" de Dorian Paquin, crée par la compagnie Granier Rauth, à Avignon... C'était Micheline Presle qui activait la rose qui perdait ses pétales, et ell avait un mal de chien à jouer, et faire le simple mouvement nécessaire, dans le même temps... Si tu veux des détails sur la rose, tu peux me joindre en MP... C'est surement possible à faire dans un vase, selon les dispositions scéniques... l'effet est vraiment magique et dans le même temps, un "non effet"... complètement justifié dans la scène en question... bien à toi Gaetan
    5 points
  29. A regarder et à partager sans modération :
    5 points
  30. La méthode balducci/kaps fonctionne très bien sur mon portefeuille arthur & aston. Je ne suis pas pro, donc mon public habituel, c'est mon entourage qui me connaît. En sortant mon portefeuille de tous les jours, tous les soupçons sont dissipés. Petite démo "à l'arrache" : J'ai aussi une autre ouverture qui me permet de faire le final avec l'enveloppe. J'essaierai de faire une autre video dès que j'ai le temps.
    5 points
  31. Fais un tour que tu maitrises, même sous pression. Puis regarde honnêtement les réactions des spectateurs. Tu les ennuies, tu les fait rire, tu les mystifies ? Et ca, c'est ta boussole pour recommencer vers une meilleure direction (ou poursuivre dans une bonne direction ) Once upon a time, quand je faisais des terrasses : 1) Je demandais poliment l'autorisation de présenter des tours de magie (cela implique de savoir à quelle table demander en premier, la plus importante) 2) Mon premier tour était une apparition de 4 as (cf. New wave close-up) : c'était suffisamment visuel pour que les gens soient surpris. Avec le recul, c'était assez frimeur, mais ca faisait le boulot. 3) Mon second tour utilisait les 4 As qui venaient d'apparaître Et si tu as dans ton entourage un bon magicien, demande-lui s'il est d'accord pour que tu l'accompagnes et l'observes lors d'une prestation. Il y a des gens sympas, même chez les magiciens (et même chez les trolls de forums ) C'est face à un vrai public qu'on progresse vraiment, et je t'encourage vivement dans ta démarche !
    5 points
  32. La direction du Collège espère que vous avez passé d'excellentes vacances et que vous avez pu mettre à profit ces moments de détente pour explorer le PDF de Laurent. C'est la rentrée ! Et les portes du Collège vont se rouvrir à nouveau. Une délégation de l'établissement sera présente lors du congrès de la FFAP à Troyes, fin du mois de Septembre. N'hésitez pas en tant qu'élèves ou futur élève du Collège, à vous faire connaître. Nous serons très heureux de vous présenter notre école et nos nouveaux projets. Le groupe de travail va se remettre doucement en route pour commencer cette nouvelle année scolaire sereinement. Nous avons hâte de découvrir vos travaux d'été. Rendez-vous sur notre groupe Facebook. Encore un grand Merci à tous ceux qui participent et font vivre ce livre et cette aventure ! A très bientôt Professeur Swann
    5 points
  33. Coucou Alors @Jonathan BIGAYON t’a finalement acheter la Trump Tower ou pas encore tu en a fait combien depuis juin car @bruno à racheter l’arc de triomphe, il a même recouvert de tissus pour les curieux
    4 points
  34. Il est de retour avec ses élastiques, mais pas que, il a combiné son talent pour les élastiques et sa technicité pour les cartes ! Voyez par vous-mêmes les possibilités que nous offre ce nouveau projet !
    4 points
  35. Voilà une pochette que j'ai fait pour un de mes tapis, il n'y a rien de bien pour les ranger et les protéger pour les transports, du coup ...
    4 points
  36. Hello Patricia (et les autres, dont Frédéric Nowacki avec qui et quelques autres j'ai partagé plusieurs heures de magie très sympatoches samedi dernier, l'occasion de faire connaissance). [Hum, sympatoche ne doit pas figurer dans le dictionnaire de l'Académie, désolé.] Fions-nous à l'Académie française ! : 1/ Final au masculin est parfaitement admis par l'Académie française (pour ceux qui auraient un doute et craindraient à son emploi d'être d'être voués aux gémonies). 2/ Nombre d'afférences sur Google (ce qui ne prouve rien mais montre un peu la tendance) : 14 300 000 résultats pour "un final", un terme qui s'applique à de nombreuses "fins" dans le langage courant : sport, séries télé, etc. 4 840 000 résultats pour "un finale". Le terme est dans ce cas employé majoritairement pour ce qui concerne des œuvres musicales (voir messages précédents), d'ailleurs même l'Académie française via son dictionnaire en ligne l'applique dans ce cas de figure musical, tant dans l'extrait de page que j'ai mis en copie ci-dessus que dans l'exemple proposé en réponse à Patricia, ce qui n'a rien d'étonnant. (Néanmoins on pourra rétorquer que ce n'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort qu'on a forcément raison .) 3/ Un emploi qui peut paraître fautif, quand il s'impose, devient la règle. On l'a déjà évoqué avec le problème du genre de covid où masculin et féminin se côtoient, avec une majorité pour le masculin (ce qui va à l'encontre de l'avis de l'Académie ) : https://www.academie-francaise.fr/le-covid-19-ou-la-covid-19 4/ Etc. Sources : clic, 5/ L'emploi du masculin « un finale » hors musique ou disciplines proches historiquement associées, et exception faite d'une métaphore occasionnelle pour évoquer un numéro dont la fin est particulièrement mise en exergue, revêt à mon goût un côté pédant. Cela reste un avis personnel. ...
    4 points
  37. J'adore les prestations de Léa Kyle. C'est créatif, original, ingénieux. Malheureusement le rythme de l'émission ne doit pas lui permettre de bien roder ses changes et il y a eu sur ses deux dernières prestations quelques flashs et manques de synchronisation malheureux qui enlèvent une partie de la magie. La télé est cruelle... Maintenant cela reste très spectaculaire, nouveau et enthousiasmant. Ces petites anicroches ne doivent pas masquer l'indubitable fait que ses prestations sont vraiment enthousiasmantes, dynamiques, plaisantes. La réaction du public, la seule qui compte, parle pour elle : de larges sourires, de la joie et une standing ovation. Bravo à Léa qui allie un travail titanesque à du talent. Quel beau combo gagnant ! Vraiment plaisant, j'aime beaucoup. On croit que l'on a tout vu dans une discipline, que rien d'autre de nouveau pourra être fait et hop Léa arrive et propulse cet art à un autre niveau.
    4 points
  38. En voyage en Hongrie et de passage à Budapest, j'en aurais presque oublié que j'étais dans la ville natale d’Éric Weisz si un compagnon de voyage ne m'avait opportunément signalé la présence du musée The House of Houdini. Le nom est trompeur ! Il ne s'agit absolument pas de la maison où a vécu jusqu'à ses quatre ans le célèbre magicien. Le musée est situé sur la colline de Budapest, près du château royal, loin du quartier juif où vivait pauvrement sa famille avant d'immigrer aux États-Unis. Le musée a ouvert ses portes en 2016, créé par David Merlini, qui d'ailleurs tenait la caisse le jour de notre visite. Lui-même escapologue, il a supervisé les effets magiques dans plusieurs films consacrés à Houdini. Une partie du matériel utilisé lors de ces tournages est d'ailleurs exposée dans le musée : Nous avons eu la chance de n'être que deux visiteurs lors de notre visite qui s'effectue nécessairement avec un guide (une visite démarre toute les demi-heure). Le musée ne comporte que deux pièces. Les explications du guide (en anglais uniquement) remettent en contexte les objets, photos, affiches qui évoquent la vie du célèbre magicien. Quelques exemples : Le registre de naissance Des menottes , évidemment ! Un livre dédicacé à l'attention de Sir Arthur Conan Doyle La visite se termine par un spectacle de magie que je qualifierais "de salon" au vu de la petite taille de la salle et de la scène. Le magicien ce jour-là, plutôt bon, nous a présenté de la magie certes classique, mais très éclectique et parfaitement exécutée. Nous avons eu droit pendant une petite demi-heure à un excellent numéro de corde, suivi par un tour de carte, une très belle manipulation de pièces, une routine de gobelet pour finir par de la sculpture de ballon. Si vous passez à Budapest et que vous êtes magicien, cette visite s'impose ! Si des moldus vous accompagnent, ils apprécieront sans doute le spectacle final mais seront peut-être déçu par le musée en lui-même. Bob
    4 points
  39. Bonjour, J'intervient rarement sur le site, mais je rebondis sur la remarque d’Otto, et j’ai cherché quelles idées/pistes je pourrais avoir (car j’ai toujours aimé proposer des idées - dans mon cadre professionnel - et sans me censurer : 1) Politique : Si c’est une décision du Maire de Blois et que c’est purement politique. J’ai vu qu’il est identifié comme étiquette politique Parti Socialiste : Alors si c'est exact et si un magicien a des contacts politiques hauts placés avec ce parti. Demander qu’un courrier soit envoyé par un élu national PS à ce Maire pour "s'étonner". Ou par un opposant, voire pourquoi pas Macron puisque qu'il utilise des canaux "différents" de communication (on peut rêver, il est en campagne électorale) ? 2) Célébrités/Entités reconnues : Demander /faire intervenir des Magiciens ou sympathisants magiciens pour lui envoyer aussi un petit courrier/mail/sms. Je pense à des célébrités bien identifiées du monde du cinema (Bruno-Podalydes peut-être ?) ou du Théâtre ou des Médias … Otto, par exemple, vu son historique professionnel, pourrait peut-être demander (fabriquer ? mais un vrai serait mieux) un courrier d’un directeur de salle réputée (Moulin Rouge, Crazy Horse, Folies Bergères … ou pourquoi pas d’un casino de Las Vegas ! ou d'ailleurs, car on ne peut vérifier ... Corée, Chine, Russie ? ) 3) Instances magiques : Demander un courrier du Président de la FFAP, du Président de la FISM Europe ou même de la FISM Monde (cela aurait de l’allure qu’il reçoive en anglais un courrier/mail venant d’un autre pays (La Suisse ?) signalant l’implication de Céline dans la connaissance de notre Métier) Je ne pense pas que Peter Din, par exemple, connaisse en détail le travail accompli par Céline (Mais il a bien participé à la campagne de financement pour la tombe de Robert Houdin). Mais j’imagine que suite à un échange avec quelqu’un qui le connait bien, qu’il ne serait peut-être pas hostile à donner un petit « coup de pouce » avec un petit courrier bien tourné avec un bel « En-Tête » … 4) Pétition signée par des magiciens (déjà proposée) 5) Campagne d’affiches physique ou sur les réseaux sociaux pouvant conduire à une reprise dans les médias nationaux A+ Ce ne sont bien sur que des réflexions ...
    4 points
  40. Perso, je leur demande de ne surtout pas oublier de rallumer leurs téléphones après le spectacle... Gilbus
    4 points
  41. La saison des invités commence super bien merci @Thomas
    4 points
  42. Par un beau matin d’été, un singe en hiver a connu le jour le plus court, l’animal étant arrivé à bout de souffle. Ayant connu la scoumoune tout autant que l’itinéraire d’un enfant gâté, il reste un homme qui me plaît d’un film à l’autre. Les acteurs saluent le professionnel et perdent l’incorrigible, le magnifique et tendre voyou.
    4 points
  43. Tu comprends rien au romantisme!
    4 points
  44. on va encore galérer avec une énigme pour choper le bonus....
    4 points
  45. Ne pas confondre avec le professeur Tupperware dont l’approche est beaucoup plus hermétique.
    4 points
  46. Voilà qui renoue avec les automates magiciens d'antan : Bob
    4 points
  47. Parce qu’en plus ça se mange ? Non seulement ça se mange mais ça change d’opinion ? Tout est question d’équilibre, il faut que l’objet conserve une bonne assiette.
    4 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+02:00
×
×
  • Créer...