Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Benoît ROSEMONT

Membre
  • Compteur de contenus

    85
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    3

Benoît ROSEMONT last won the day on 25 juillet

Benoît ROSEMONT had the most liked content!

Réputation sur la communauté

79 Superbe

À propos de Benoît ROSEMONT

  • Rang
    Magicos*
  • Date de naissance 01/01/1977

Informations Personnelles

  • Localisation
    93
  • Profession / Occupation
    Illusionniste

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    FFAP / Magicus
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Mnémotechnie

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour à tous, Je ne suis pas sûr que la question de l'édition soit celle posée par ce message, mais de ma petite expérience personnelle je pense que l'argent ne peut pas être considéré comme la motivation pour l'écriture d'un livre... encore moins quand on l'édite en couleur, avec un jeu de cartes et un poster en prime et qu'on anime une page Facebook dédiée tout en proposant un outil d'entraînement en ligne... (du coup, comme c'est une autoédition, c'est chouette d'acheter l'ouvrage directement auprès des auteurs si vous lisez ce message, ça les encouragera sans doute à continuer à partager de belles idées...) Revenons à l'essentiel... Comme je m'intéresse un peu à la mnémotechnie, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre et je ne le regrette pas. J'avoue l'avoir acheté "par curiosité", et finalement j'ai décidé de mettre en pratique immédiatement le contenu. La méthode est très clairement expliquée, très largement illustrée et elle fonctionne. En suivant les auteurs, on peut donc facilement et rapidement mémoriser un jeu pour effectuer les effets de "chapelet". Le TES a affectivement l'avantage de se mémoriser très rapidement et a la capacité d'être "ravivé" instantanément après une période sans utiliser la méthode. Il y a d'ailleurs pour moi deux "concepts" utiles distincts dans ce livre et chacun peu servir pour d'autres application que la création d'un "jeu mémorisé" : - l'association de chaque carte à jouer à une image (qui peut par exemple servir dans tous les tours où l'on fait choisir des cartes à plusieurs spectateurs et qu'il faut s'en souvenir !) - l'association de chaque nombre de 1 à 52 à une image (qui peut par exemple servir de base dans la création d'une table de rappel, entre autres applications) Merci donc aux auteurs, grâce à eux j'ai remis sur l'ouvrage d'ancien projets de d'effet de mémorisation de cartes. Bon succès au TES... Benoît
  2. Bonjour à tous, Suite à ce message, je viens de découvrir qu'il existe des peluches qui représentent les "virus" (!) (Il y en a toute une série en réalité...) Il suffit de bien les laver en machine entre deux prestations et de les placer dans un sac "zip". Le moment venu, la peluche est jetée dans le public, de dos. On doit pouvoir ainsi la lancer sans même avoir à la toucher, et cela fait un petit clin d'oeil à la Covid (oui, c'est féminin). Ainsi, seul le spectateur choisi touche la peluche en question... Du coup, on pourrait imaginer évoquer un virus à chaque venue de spectateur, ce qui peut être un axe de travail amusant... C'était juste pour faire avancer le Schmilblick. Benoît
  3. Bonjour à tous, Ce message pour vous prévenir d'une arnaque active en ce moment dans le circuit magique. Courant mai, j'ai été contacté par un soi-disant Monsieur Christopher Mecray de la société Axalta, basée en Espagne pour un contrat à venir dans le courant de l'été. J'ai été alerté sur Facebook par Franklin le Magicien (que je remercie très sincèrement) qui avait également été contacté mais qui, plus vigilant que moi, a eu l'intuition de faire une recherche internet sur notre interlocuteur commun. Il a donc pu établir qu'il s'agit d'un voleur qui usurpe l'identité de Mr Mecray (voir ici). A titre personnel, j'ai voulu conserver le contact pour réunir un maximum d'informations à communiquer aux autorités, mais j'ai l'impression que cela sera en vain. J'ai également prévenu la société Axalta. Il m'a semblé opportun de poster un message sur ce forum pour éviter à un magicien de tomber dans le piège, car il semble les cibler en ce moment. Il s'agit d'un arnaqueur talentueux, qui procède comme suit : - Promesse d'un contrat de spectacle pour une réunion de directeurs de la société Axalta. - Il accepte votre devis sans discuter et vous demande votre RIB pour vous régler d'avance (!) - Il vous informe ensuite que, par erreur, il fait un règlement de plus de 15 000€ et vous demande de bien vouloir rembourser la différence. - Il dépose un faux chèque de banque (très bien imité puisque ma banque l'a encaissé !) à votre banque, qui le fait apparaître sur votre compte (sans doute provisoirement, le temps de réclamer l'argent à la banque supposément émettrice). - L'argent étant sur votre compte, vous faites le virement demandé... et il a donc empoché quelques milliers d'euros. J'espère que ceci sera utile... Magicalement, Benoît
  4. Bonjour Yann, Je suis assez partisan du travail "par étape". Commencer par quelque chose, le faire bien, puis après faire mieux. L'avantage, c'est qu'au moins, on propose quelque chose de concret. A vouloir attendre de maitriser l'effet ou la méthode "ultime", on finit souvent par ne rien faire ou faire très tardivement. Le Memento n'existe pas en version numérique (et j'aime le livre physique), du moins pas en téléchargement officiel (mais même cette modeste publication s'est faite pirater ! Ne cautionnez pas...). Bonjour Yves, J'espère que quelques magicien prendrons la mesure de la profondeur (toute subjective de mon point de vue, et peut-être inconsciente en partie du tiens) des propos qu'il y a dans ton intervention. Dans l'ordre : 1 - Comme tu peux le lire dans ma réponse à Yann, je suis "classique"... je n'utilise que de la mnémotechnie "classique", de simples associations d'images, des tables de rappel "basiques", et c'est tout (pas de PAO, pas d'autres méthodes aux noms compliqués). (Je réponds sur la rapidité et la présentation au point 3) 2 - C'est tout le charme de notre métier. C'est vrai pour tout artiste de scène et c'est l'entraînement (des effets, du texte, de la gestuelle, du corps) qui permet de faire de ce stress une énergie positive (mais même les plus grands se sont pris les pieds dedans quelques fois avec la fatigue, des conditions techniques compliquées, un enjeu personnel, etc., tout cela est humain...) 3- Tout est possible ! Mais pas n'importe comment. Il y a plein d'émotions à véhiculer autour de "30 secondes" : avant le silence : quel est l'enjeu ? ; pendant le silence : que fais-tu ? dans quel environnement ? que font les spectateurs ? ; après le silence : que s'est-il passé ? - Si tu pose ton Iphone 15 sous un marteau tenu par une mèche enflammée prévue pour durer 45 secondes à l'issue desquelles ton nouveau téléphone qui n'est pas encore sorti officiellement va se faire écrabouiller, cela donne une "teinte" à ces 30 secondes. - Si pendant ces 30 secondes un spectateur sonne un "gong" régulier toutes les 5 secondes, pour annoncer la fin inéluctable de ton portable, cela donne un "corps" à ces 30 secondes. Et si en plus tu as quelques étincelles qui jaillissent de la cordes, que celle-ci se "rompt partiellement" (façon évasion de camisole de force suspendue à un câble en feu), le public aura à manger pendant que tu te concentre. - Si à l'issue de ta mémorisation le téléphone sonne, se met en haut parleur et que tu dois énumérer à toute vitesse les cartes mémorisées sur une musique bien choisie... pour que le pompier de service vienne éteindre la corde, seul moyen de récupérer ton portable parce que la clé unique du cadenas y est aussi suspendue... à mon avis, il y a de quoi avoir pas mal d'applaudissements, de rires, de "peurs"... (Jette un oeil sur la routine de "comptage de boutons" de Derren Brown... il y a une telle pression, un tel enjeu que tout le public veut savoir combien de boutons la spectatrice prend dans un saladier ! Sur le papier, c'est pas fun... dans les faits, c'est un modèle) 4 - L'un n'empêche pas l'autre... si dans l'exemple précédent tu récites ton chapelet, quelle importance pour le public ? Ne lui donnes-tu pas un bien plus beau spectacle qu'une simple performance, même si tu bats le record du monde de vitesse de mémorisation du jeu de cartes ? De mon point de vue, et c'est tout personnel, je pense que je suis là pour "divertir" (mon Modèle en la matière, c'est Paul Daniels). MAIS, le fait de pouvoir "faire pour de vrai", donne du crédit à ton corps, ton attitude, ta manière d'être quand tu "fais pour de faux". Il m'est arrivé de voir des magiciens dire "je vais mémoriser le jeu" et à la seconde même où il le disent, avant qu'ils ne commencent quoi que ce soit, je comprends que c'est faux... parce qu'ils ne l'ont jamais fait en vrai. À toi de jouer À bientôt de vous lire... c'est passionnant tout ça... Benoît
  5. Bonjour Yann, Bonjour à tous, Je suis bien sûr avec un très grand intérêt cet échange depuis le début, bien évidemment. C'est passionnant... Concernant cette suite de nombre, et les "0" en particulier, je ne vois pas ce que "sont ces soucis"... tiens, en voilà déjà quatre à la suite Sinon, je trouve qu'une "suissesse suffoquant, légère, est rare"... et l'affaire est faite. J'en profite pour revenir sur l'idée que dans le cadre d'une "performance" en spectacle, le temps de mémorisation serait "trop long" pour un jeu de cartes. Ce n'est à mon avis qu'une demi vérité car en spectacle, ce qui compte n'est pas la durée réelle, mais la durée ressentie par le public. Dans mon spectacle, je mémorise une suite binaire de 12 chiffres, c'est ridiculement peu (mais déjà impressionnant pour le public) et cette expérience dure 17 minutes ! Oui, oui... et pourtant, c'est l'une de celle au cours de laquelle le public s'amuse le plus. Une fois de plus, tout est affaire de présentation... Aussi, concernant la mémorisation par la méthode PAO, elle est très adaptée à la recherche de performance, mais n'est utile à mon avis qu'à un très petit nombre de magiciens qui auraient des objectifs très précis. Les méthodes basique "une carte = une image" suffisent à mon sens à présenter les expériences dont nous avons besoin en général. Ma méthode PAO est prête (et personnelle), mais je n'en ai jamais eu besoin... du coup, je suis incapable de l'utiliser pour l'instant. Si ça peut rassurer certains... Au plaisir de vous lire à nouveau, Benoît
  6. Salut Christian, Je t'envoie ça dans la matinée... A très vite. Benoît
  7. J'ai reçu "La télépathie par téléphone", mais il n'y aucun code de transmission de pensée, c'est plutôt un ensemble de tours présentables par téléphone...
  8. Bonjour @Corentin VdK, Avec plaisir pour en discuter. Il est vrai que je n'ai pas regardé la littérature anglophone car, tout comme la mnémotechnie, il y a un gros travail de traduction/adaptation à faire pour en dégager une matière "pratique". Toutefois, si tu as un ouvrage qui te semble être LA référence en anglais, je serais ravi d'en savoir plus. Pour un ouvrage en anglais, je serais surtout à la recherche d'une approche originale ou d'une méthode "réfléchie" de télépathie, plutôt qu'une liste de codes... Merci de ton intervention. Benoît
  9. Bonjour @César CHALRET (16 art) et merci pour ta réponse qui me permet d'ajouter l'ouvrage de Philippe Saint Laurent à ma liste, bien que j'ai l'impression, d'après le sommaire qu'il ne concerne que de loin les codes de transmission de pensée que je recherche... je vais me procurer cet ouvrage que je n'ai pas encore. Merci @Jean-Baptiste PREVOST pour cette exhaustivité qui dépasse mon thème de recherche et semble donc confirmer que ma liste est peut-être exhaustive. Je recherche donc bien les livres (pas les DVD), édité après 1950 (pas avant), et traitant des codes de transmission de pensée... Magicalement, Benoît
  10. Bonjour à tous, Je profite du confinement pour faire quelques recherches sur les méthodes de Transmission de Pensée (Télépathie) en spectacle, dans le cadre d'un projet qui devrait aboutir en septembre. En livres "modernes" (publié après 1950), j'ai répertorié : - Les secrets de la mnémotchnie et de la télépathie par Claude Klingsor (Ed. Les Dossiers de la magie, 1983) - Méthode rapide de transmission de pensée de Philippe Warren (Ed. Georges Proust, 1986) - Une autre façon de parler de Dan Taylor & Elisabeth (Ed. Climax 2012) Est-ce que j'en ai raté ? Je sais que ce genre de publication est rare, mais cela semble peu, 3 ouvrages en soixante-dix ans... Merci à vous et prenez soin de vous. Benoît
  11. Bonjour Michel, J'utilise la même méthodologie et les mêmes outils pour mes autres spectacles, dont mon spectacle de Mémoire Prodigieuse. J'ai simplement choisi d'illustrer ma conférence et mon livre par les spectacles pour enfants car ils permettent de tout appliquer sans réserve (on peut facilement définir un univers et un personnage totalement imaginaire pour les enfants). Benoît
  12. Bonne nouvelle pour ceux qui préparent leurs cadeaux de fin d'année au dernier moment... le coffret d'illusions d'optique de Philippe Socrate vient de sortir (voir son site). J'ai la chance d'avoir eu le premier exemplaire en main, c'est de la très bonne qualité, c'est ludique, amusant, pour les petits, les grands... toute la famille va s'y mettre à coup sûr et partager de bons moments, alors n'hésitez pas. Le coffret est un grand tiroir, dans lequel se trouve une cinquantaine de cartes avec, sur chacune, une énigme optique et sa solution au verso.
  13. Bonjour à tous, On trouve pas mal de réponses aux questions posées directement sur le site de la banque de France qui précise que : "la reproduction n’a pas besoin d’être parfaite pour constituer une contrefaçon. La photocopie ou la sortie sur imprimante de billets numérisés sont donc formellement interdites, même si les signes de sécurité ne sont pas reproduits ou simulés." Le point "clé" c'est "L’imitation trop ressemblante". Un magicien qui voudrait savoir si les faux-billets qu'il fabrique sont utilisable peut en faire la demande à la Banque de France : "Sur demande écrite, la BCE et les banques centrales nationales peuvent confirmer le caractère licite d’une reproduction. Si la reproduction est destinée à un usage uniquement sur le territoire français, les demandes doivent être adressées à la Banque de France. Dans le cas où la reproduction est destinée à un usage dans plus d’un État membre, ces demandes sont à adresser à la BCE." Et de préciser que "La fabrication, la distribution de tous objets, imprimés ou formules ressemblant aux billets (ou pièces) ayant cours légal, même si elle n’a pas pour but de créer de la fausse monnaie, est aussi interdite par le Code pénal. Ainsi, il est interdit de fabriquer des imprimés qui ressemblent à des billets parce qu’ils risqueraient d’être utilisés frauduleusement par autrui ou acceptés en paiement par erreur." Il y a sur le site une liste de ce qui est autorisé, mais il faut bien reconnaître que c'est loin de ce que nous recherchons en tant que magiciens... (https://www.banque-france.fr/billets/reconnaitre-et-utiliser-les-billets-et-les-pieces-en-euros/les-regles-de-reproduction-dimages-de-billets) Bien à vous,
  14. Bonjour Otto (et autres lecteurs), Et pourquoi ne pas tout simplement passer par une société de portage salarial (secrétariat artistique) ? Certes, cela coûte un peu (5 à 8 % du montant global), mais il n'y a pour ainsi dire aucune démarche à faire et on est certain de ne pas se tromper... Bon dimanche à tous.
  15. Bonjour à tous, Je trouve que les voeux de Philippe Socrate sont cette année encore très originaux et je ne résiste pas à l'envie de les partager avec vous car je trouve son idée très originale et en écho à l'actualité artistique de cette fin d'année... (Il vous faudra jouer un peu avec votre écran, mais ça vaut la peine) Du coup, j'en profite pour vous souhaiter à tous une année magique... Benoît
×
×
  • Créer...