Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Benoît ROSEMONT

Membre
  • Compteur de contenus

    72
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    1

Benoît ROSEMONT last won the day on 7 mai

Benoît ROSEMONT had the most liked content!

Réputation sur la communauté

42 Superbe

À propos de Benoît ROSEMONT

  • Rang
    Magicos*
  • Date de naissance 01/01/1977

Informations Personnelles

  • Localisation
    93
  • Profession / Occupation
    Illusionniste

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    FFAP / Magicus
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Mnémotechnie

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour à tous, On trouve pas mal de réponses aux questions posées directement sur le site de la banque de France qui précise que : "la reproduction n’a pas besoin d’être parfaite pour constituer une contrefaçon. La photocopie ou la sortie sur imprimante de billets numérisés sont donc formellement interdites, même si les signes de sécurité ne sont pas reproduits ou simulés." Le point "clé" c'est "L’imitation trop ressemblante". Un magicien qui voudrait savoir si les faux-billets qu'il fabrique sont utilisable peut en faire la demande à la Banque de France : "Sur demande écrite, la BCE et les banques centrales nationales peuvent confirmer le caractère licite d’une reproduction. Si la reproduction est destinée à un usage uniquement sur le territoire français, les demandes doivent être adressées à la Banque de France. Dans le cas où la reproduction est destinée à un usage dans plus d’un État membre, ces demandes sont à adresser à la BCE." Et de préciser que "La fabrication, la distribution de tous objets, imprimés ou formules ressemblant aux billets (ou pièces) ayant cours légal, même si elle n’a pas pour but de créer de la fausse monnaie, est aussi interdite par le Code pénal. Ainsi, il est interdit de fabriquer des imprimés qui ressemblent à des billets parce qu’ils risqueraient d’être utilisés frauduleusement par autrui ou acceptés en paiement par erreur." Il y a sur le site une liste de ce qui est autorisé, mais il faut bien reconnaître que c'est loin de ce que nous recherchons en tant que magiciens... (https://www.banque-france.fr/billets/reconnaitre-et-utiliser-les-billets-et-les-pieces-en-euros/les-regles-de-reproduction-dimages-de-billets) Bien à vous,
  2. Bonjour Otto (et autres lecteurs), Et pourquoi ne pas tout simplement passer par une société de portage salarial (secrétariat artistique) ? Certes, cela coûte un peu (5 à 8 % du montant global), mais il n'y a pour ainsi dire aucune démarche à faire et on est certain de ne pas se tromper... Bon dimanche à tous.
  3. Bonjour à tous, Je trouve que les voeux de Philippe Socrate sont cette année encore très originaux et je ne résiste pas à l'envie de les partager avec vous car je trouve son idée très originale et en écho à l'actualité artistique de cette fin d'année... (Il vous faudra jouer un peu avec votre écran, mais ça vaut la peine) Du coup, j'en profite pour vous souhaiter à tous une année magique... Benoît
  4. Bonjour Sébastien, Non, une seule table de rappel. Je ne mémorisais pas les nombres de pi par deux, mais avec le moins de mots possible ou le plus de logique possible. Par exemple, pour la 39ème dizaine de décimales (de 291 à 300), j'ai un homme myope (39) en image de table de rappel et il a des bretelles (9415) qui se détachent (116) et font tomber un sabre (084). Aucune de ces images ne fait partie de ma table de rappel et il n'y a donc pas de confusion possible... C'est pour faire avancer le schmilblick...
  5. Bonjour amis de la mémoire, Je lis bien entendu avec passion ce message et je voulais partager avec vous mon expérience sur Pi suite aux dernières réflexions d'Adriano et GaetanD. Personnellement, je suis un adepte de la table de rappel et je me suis servi de celle-ci, il y a... plus d'une vingtaine d'années maintenant... pour mémoriser le nombre Pi. J'ai découvert cette idée alors que je venais de découvrir la mnémotechnie avec "Les secrets de la mémoire" de Dominique Plessis, dans lequel il évoque le nombre Pi, tel qu'il figure au Palais de la découverte de Paris, à savoir avec 707 décimales. J'ai recopié ce nombre par dizaines de décimales, en identifiant ces dizaines (la 1, la 2, etc.), et c'est ainsi que je l'ai mémorisé, par dizaine, en "accrochant" chacune d'elles sur une image de ma table de rappel. Ainsi j'avais placé 70 "histoires courtes" qui codaient les dizaines, sur les 70 premières images de ma table et je demandais aux spectateurs de m'interroger. Ils me demandaient donc quelle était, par exemple, la 36ème dizaine de décimales (qu'ils pouvaient facilement trouver sur le carton que je leur remettais) et après quelques secondes de réflexions, je récitais les décimales, de la 361ème à la 370ème. L'avantage de la table de rappel, c'est que je pouvais aller très rapidement à la bonne dizaine, c'était parfois presque immédiat. Je ne me souviens plus du temps qu'il m'a fallut pour tout mémoriser, mais dans tous les cas, c'était un excellent exercice... A bientôt. Benoît
  6. Celle-ci serait une initiation à la mnémotechnie (les grands principes et leurs applications) et au Calendrier Perpétuel. J'ai présenté la première pour le Club Misdirection en février 2017 et la seconde à Arcachon le week-end dernier. Les deux se complètent, se répondent et peuvent aboutir à une rencontre intéressante à mon avis.
  7. Bonjour Hannibal, Le lancement de l'Almanach Vivant était au Congrès, maintenant je suis à disposition des organisateurs de conférences... (Il est fort probable que la première conférence soit donnée à Paris en début d'année prochaine... mais chuuuut, c'est encore un secret)
  8. Bonjour à tous, S'il y en a qui s'y prennent à la dernière minute... J'ai une place dans ma voiture pour aller au Congrès d'Arcachon. Départ jeudi 10h de la Région Parisienne... (Réponse par SMS, je serai plus réactif...) Bon dimanche.
  9. Bonjour Alx, C'est exactement ça ! Il y a une version "publique" que les spectateurs peuvent acquérir facilement, et une version "modifiée" pour les magiciens. Mais impossible de les distinguer si on ne sait pas ! Bien sûr, la version magicien n'est pas au même prix... En revanche, suite aux échanges sur ce forum, je pense proposer un "prix de lot" pour le cas où des magiciens/mentalistes seraient intéressés par l'acquisition de plusieurs exemplaires "publiques" à offrir occasionnellement à un spectateur ou un client. Sur un "bon contrat", c'est tout à fait jouable à mon avis. Sur ce point, c'est la première fois que je me lance dans ce genre de projet, je n'ai aucune idée du nombre de magiciens/mentalistes intéressés... mais si l'accueil est bon à Arcachon, rien n'empêche un retirage... le plus dur est fait ! Bon dimanche. Benoît
  10. Merci pour votre rapidité SébastienO. Je ne suis pas "maniaque", j'essaie d'être "précis"... c'est pas ma faute si je suis tombé dans la marmite quand j'étais petit...
  11. Tout d'abord, merci pour l'intérêt que les différents intervenants porte à ce projet qui me tient à coeur et qui, je l'espère, vous plaira... Bonjour Sébastien, L'un des points forts de ce projet est que l'Almanach que je propose est la copie conforme (ou presque !) de celui que le grand public pourra trouver et acheter dans le commerce et sur le site de V.P. L'idée était qu'un spectateur qui chercher le nom de l'illustrateur (V.P.) sur son smartphone puisse aboutir sur son site... MAIS, cela ne fait sens que si le nom de V.P. n'apparaît pas sur les forums magiques... !! Sébastien, auriez-vous la gentillesse de modifier votre message en retirant le nom de l'illustrateur... c'est un peu frustrant pour lui, mais c'est la garantie que le public ne puisse jamais faire lien avec le milieu magique... MERCI ! Je propose que l'on mentionne uniquement ses initiales V.P. dans les échanges ou que l'on se réfère à "l'illustrateur". Chacun pourra retrouver son site et sa page Wikipedia en cherchant son nom qui figure sur la couverture. Encore merci à vous tous. Benoît
  12. Bonjour Mikael1 Marrant, car à l'image de jomagik, Paul de Ruis m'a également conseillé ce livre à mes débuts, en me disant (je m'en souviens comme si c'était hier) : "Si tu arrives au bout, c'est que tu es vraiment motivé". La passion s'affranchi vite de la difficulté, et c'est par le travail que l'on progresse. En cela, ces livres au sont une véritable motivation qui permettent à l'Artiste de s'épanouir en nous... je te recommande donc sans hésité cette voie. Bon travail et bon amusement.
  13. J'ai enfin parcouru le "Traducteur Magique", un livre qui dépasse la prouesse graphique en apportant une touche de subtilité. Les commentaires sont bourrés de jeux de mots, anagrammes, astuces, qui sont autant de plaisir à découvrir. Un plaisir renouvelé à chaque page... et un livre qui prendra une bonne place dans ma bibliothèque.
  14. Bonjour Ici il est possible de générer une liste aléatoire allant jusqu'à 10 mots. Il ne semble pas qu'il y ait de répétition, donc en le faisant deux fois, tu en auras 20... https://www.palabrasaleatorias.com/mots-aleatoires.php
  15. Bonjour Lawrens, Il l'a fait dans un fascicule (32 pages) "Les jongleries de pièces", édité par le Journal de la Prestidigitation. Je n'ai pas l'année d'édition... Benoît
×
×
  • Créer...