Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Yann CPN

Membre
  • Compteur de contenus

    391
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    7

Yann CPN last won the day on 1 mars

Yann CPN had the most liked content!

Réputation sur la communauté

315 Respect

À propos de Yann CPN

  • Rang
    VMiste**

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. C'est vrai que ce serait tentant. "Le Fruit d'or, ou 39 façons de manger un couteau". J'ai entendu parler de la version de Gaëtan Bloom, qui était, à ce qu'il paraît, particulièrement drôle. Il y a deux petites photos de groupes des membres du Fruit d'or 2008 et 2009 sur la page de Pavel. http://www.pavelmagic.com/us/mainhome.php?p=history Parmi les membres du forum qui pourraient en parler, il y a également Hervé Pigny. En ont également fait partie (d'après Magic Magazine) : Fred Kaps, Richard Ross, Frank Garcia, Norbert Ferré, Anthony Owen et Lee Asher.
  2. C'est anecdotique (et je m'excuse par avance de parler de moi), mais mon rapport à la magie est très lié à la maison de Montaneuf où se tenaient ces fêtes. C'est mon frère, qui est ami avec Claude Rix, qui faisait la cuisine lors des réunions en question. Je ne faisais pas de magie à l'époque, mais j'avais entendu mes parents (profanes, mais qui sont également amis avec Claude) raconter une de ces soirées à laquelle ils avaient assisté. J'avais retenu l'anecdote au sujet de l'origine du nom. Lors de leur première réunion, en 1973 (source pour l'année : l'article consacré à Claude Rix dans le Magic Magazine de juillet 2011), ils avaient organisé une sorte de concours et, cherchant un trophée, Claude avait demandé à sa femme ce qu'ils pourraient bien offrir au vainqueur. Elle avait pris une bouteille d'huile Fruit d'or en disant "J'ai ça !" et le Fruit d'or de Montaneuf était né. Mon entrée dans la magie s'est faite là-bas, il y a 7-8 ans, lors de l'anniversaire de mariage de mes parents. Claude nous avait fait des tours de magie qui avaient énormément plu à mon fils, ce qui nous avait poussés à lui acheter une boîte de magie à Noël. Et vous avez deviné la suite... c'est moi qui ai joué le plus avec la boîte en question et qui ai fini par choper le virus de la magie. Pour résumer, j'ai donc commencé la magie à peu près exactement quand Claude a cessé, pour des raisons de santé, d'organiser le Fruit d'or. Je vous laisse imaginer le dépit ressenti en voyant toutes les photos exposées sur place ("Oh, Tommy Wonder ! Oh, Ali Bongo ! Oh, Pavel tout nu caché derrière une assiette !", etc.) et en me rendant compte que j'aurais peut-être pu y assister (en spectateur, comme mes parents) si j'avais commencé la magie quelques années plus tôt. Pour finir l'histoire, Claude Rix a revendu la maison de Montaneuf... et c'est mon frère qui lui a rachetée. Jean-Paul Guillochon (un vrai garant de la mémoire des lieux, je crois qu'il a même des vidéos des soirées en question) y passe très régulièrement. On fait donc encore de la magie à Montaneuf . Et cela a parfois un goût un peu spécial, parce que, comme se plaît à le dire Jean-Paul : "Il y a des fantômes, ici !". Photo : Montaneuf 2012. Claude Rix et Jean-Paul Guillochon. Cette photo est a priori insignifiante, mais c'est là où la magie a commencé pour moi.
  3. Je vois qu'il y avait Master Payne. Est-ce que quelqu'un l'a vu ? C'est un artiste trop peu connu qui fait des tours ultra classiques, mais avec des présentations somptueuses, très drôles. Du genre à pouvoir tenir un quart d'heure avec le seul effet de la pièce dans la bouteille sans que ce soit chiant une seule seconde.
  4. Alors, ça fait quoi de faire un tour à Mac King ?
  5. Ah oui, d'accord, je comprends. J'ai cité ma routine parce que je trouvais que ça correspondait à ce que tu disais et qu'on venait d'en parler. Je trouve que, justement, l'apparente liberté de choix casse l'idée d'un forçage, mais je vois ce que tu veux dire.
  6. Je doute qu'il y ait autant de religieuses qui se mettent à la sexologie que de mentalistes qui se mettent à l'hypnothérapie et/ou au coaching en communication, mais j'adore la comparaison !
  7. Sa routine s'appelle Spock's Aces, comme c'est écrit sur la vidéo et je doute qu'elle soit en vente, vu que pour la réaliser, il faut déjà être capable de faire trois faros parfaits sur table de suite, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Donc, on se contente d'admirer et d'applaudir la demoiselle pour son talent.
  8. Tu m'excuseras de ne pas être d'accord. C'est un effet que j'ai conçu pour moi (je ne le vends pas) et il me convient bien mieux que si je le faisais avec les complications que tu proposes (ma magie repose en partie sur des démonstrations d'absurdités, de paradoxes, de tours où la magie se fait à mes dépens et ce tour entre dans cette catégorie). C'est justement son côté simple et direct qui fait que je l'aime. Tout se passe sous le nez des spectateurs sans que rien ne soit caché. Je n'ai vraiment pas envie de rajouter une boîte ou quoi que ce soit. Et si jamais un spectateur suspecte un d*******a, comme tu dis, grand bien lui fasse. Ça m'est arrivé une fois, j'ai retourné mes poches pour montrer qu'elles étaient vides avec un air désolé, il m'a dit "mais même, comment vous pouviez savoir que j'allais.... raaah !". Enfin bref, non, je ne pense que ce soit une erreur, personnellement. Tout est réfléchi (y compris le fait de regarder les cartes, c'est pour donner au spectateur l'impression que je suis en train de rater mon tour -ce qui l'implique émotionnellement- avant de lui rappeler que c'était un tour de prédiction, au départ)(et, bien sûr que ce n'est pas un tour de prédiction, cela va sans dire, tout le monde comprend que je fais semblant de faire un tour pour en faire un autre). Après, je conçois que ça puisse ne pas convenir à tout le monde. Personnellement, je suis partisan de la simplicité, du '"un bon tour doit pouvoir être résumé en une phrase ou deux par le spectateur". Par exemple, j'ai moi aussi une version personnelle de la coupe sur les as de Marlo (comme ton tour "Chance"), mais elle est extrêmement simple : 4 cartes librement choisies par le spectateur dans un jeu emprunté sont perdues, je retrouve les deux premières, le spectateur retrouve les deux dernières (d'abord faussement, avec de l'aide, puis tout à fait librement). J'en ai une vidéo ici, mais je l'ai un peu changé depuis (par exemple, pour la dernière carte, j'explique qu'avant, je les avais un peu aidé, donc que cette fois-ci, ils vont tenter de la retrouver sans mon aide). Je voulais que ce soit direct et que ça me permette de m'amuser avec le spectateur. La simplicité, c'est un choix. (résumé pour ceux qui ne voudraient pas tout lire : je défends mon bébé ! )
  9. C'est exactement la question que je me pose quand je vois le nombre étonnant de magiciens/mentalistes qui se reconvertissent là-dedans.
  10. Personnellement, cela m'interpelle aussi. Je suis plus dérangé par les fausses explications que par les vraies. Après, avoir un discours principalement honnête tout en acceptant et en entretenant plus ou moins volontairement les ambiguïtés alimentant les fantasmes autour des mentalistes, sur une échelle allant de zéro à Uri Geller, ça reste loin du niveau Pascal de Clermont. C'est même en dessous de tous les magiciens/mentalistes qui deviennent hypnothérapeutes (c'est assez fou, il va bientôt falloir créer une nouvelle catégorie à la FISM). Mais pour ce qui est du "débinage", je suis plutôt de l'avis de Fabien : ça peut se justifier quand c'est utilisé comme une fausse piste pour faire plus fort derrière (ce n'est pas non plus une règle absolue). Ça peut même servir pour se moquer des mentalistes qui se la racontent, justement (vous savez, ceux qui expliquent que ce qu'ils font est super vachement mieux et plus noble que ce que font les magiciens "classiques"). Tu expliques que la lecture du langage non-verbal, etc., c'est complètement bidon, tu expliques le pré-show, le pad électronique ou ce que tu veux d'autre, puis tu fais une super démonstration sans le truc cité en prenant un air inspiré et en multipliant les explications aberrantes ("votre narine droite a très légèrement tremblé quand je vous ai demandé de penser au mot, c'est le signe incontestable que la troisième lettre est une voyelle").
  11. Super idée. Ça pourrait permettre de retrouver ensuite la carte dans un endroit impossible... Ah ben, un peu comme ça, tiens.
  12. Sinon, dans vos recensements de femmes magiciennes, je vois certaines omissions que je qualifierais de presque inexcusables (presque). À commencer par Elisabeth Amato, ici interviewée par VM (elle, pour le coup, c'est inexcusable de l'omettre en France)(bouh !). ou l'extraordinaire Carisa Hendrix et toute sa palette de personnages (si vous parlez bien anglais, je vous recommande de voir un numéro de "Lucy Darling", c'est très drôle). Elle a donné une conférence Penguin dernièrement, signe que dans ce milieu apparemment on ne peut plus misogyne, certaines femmes parviennent néanmoins à se faire entendre et même à faire autorité (combien sommes-nous en France à avoir appris la magie avec Alexandra Duvivier dans l'école de la magie ?). L'extraordinaire Fay Presto (qui a même réussi à s'imposer en tant que femme trans), l'Anglaise Laura London ou Suzanne (qui est une vraie référence) ont aussi donné des conférences Penguin. Et le dernier champion de France de magie est une championne, puisque c'est Léa Kyle, dont je n'ai malheureusement pas vu le numéro, mais je n'ai pas entendu une seule remarque contestant son talent. Alors, bien sûr, il y a toujours les magiciens kitchs avec assistantes en slip (ou les trucs du type "Angels/Magic Beauties"). Bien sûr, il y a toujours les beaufs et les lourds... Et oui, ça reste une pratique essentiellement masculine, comme l'équitation est majoritairement féminine (jamais compris pourquoi non plus). Pour revenir à votre recensement des magiciennes, je vous laisse avec une de mes vidéos de cartomagie favorites (c'est simple, c'est pur, c'est beau) : Et puis Anastasia Synn, tiens, avec un numéro que j'adore, mais qui est, disons... "spécial" (ça pourrait illustrer les conversations sur les contraintes liées aux tenues féminines, d'un certain point de vue) : Et n'oubliez pas non plus The sacred Riana, qui a fait pas mal parler d'elle, ces dernières années avec sa magie bizarre façon film d'horreur.
  13. Vous me direz si je me trompe, mais je n'ai pas vu cité l'épisode du podcast Magicos consacré aux magiciennes : http://www.slate.fr/podcast/183735/tant-de-magiciens-mais-si-peu-de-magiciennes-magicos-milieu-masculin Je le recommande surtout pour les interventions et les réflexions de Marine Métral, que j'ai trouvées vraiment excellentes, notamment sur le fait de s'imposer en tant qu'artiste et non en tant que femme.
  14. Alors, oui et non. Je l'ai testé et les spectateurs pensaient que j'avais profité du moment où ils regardaient les cartes pour changer la prédiction. En leur faisant tout de suite retourner la prédiction, il y a une sorte d'effet d'immédiateté (ils viennent de voir la carte dans le jeu et elle se retrouve sous un objet dont je ne me suis pas approché). Après, si la carte est vraiment hors d'accès (avec quelqu'un qui pose la main dessus, par exemple), effectivement, ça peut être mieux (il arrive aussi qu'ils pensent que celui/celle qui a la main dessus est complice). Pour l'histoire de faire Only Think en impromptu, je n'y avais pas pensé, mais, effectivement, c'est possible pour peu que l'on soit un peu technique. N'étant pas très branché ACAAN, je n'en faisais qu'avec un jeu mémorisé, mais en voyant les messages, je me suis demandé comment faire et, effectivement, en maîtrisant bien contrôles, sdc, faux mélanges, etc. il y a moyen d'utiliser le principe pour faire un ACAAN impromptu avec un jeu emprunté et mélangé auparavant par le spectateur (à la seule condition qu'il soit complet). D'ailleurs, je viens de le faire à mes enfants (qui sont particulièrement intransigeants) et ça a bien marché. Je le ferai à des magiciens, tiens (j'ai l'impression que les magiciens sont les seuls spectateurs à vraiment adorer les ACAAN).
×
×
  • Créer...