Aller au contenu

Gaëtan BLOOM

Cercle VM ***
  • Compteur de contenus

    1 448
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    35

Gaëtan BLOOM last won the day on 26 mai

Gaëtan BLOOM had the most liked content!

À propos de Gaëtan BLOOM

  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    Avernes (95) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Magicien Comédien

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    FFAP
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    MAGIE...MAGIE...MAGIE....Histoire de la Magie, Cinema, Théatre, Gastronomie, lectures, Mots-croisés.....

Visiteurs récents du profil

6 646 visualisations du profil

Gaëtan BLOOM's Achievements

Enthousiaste

Enthousiaste (6/14)

  • Well Followed Rare
  • Reacting Well
  • Conversation Starter
  • Dedicated
  • Very Popular Rare

Recent Badges

1,4k

Réputation sur la communauté

  1. Il ne faut pas se tromper Benny Hill était un vrai génie créatif, issu du monde du cirque... Il devint l'acteur anglais le plus populaire de son temps, avec son émission, qui dura plus de 30 ans... Quant au tour de la corde, il est aussi interessant de lire le merveilleux "Magic and Showmanship" de Henning Helms... Page 15, il y a une petite routine originale, nommée "the strong man's secret, qui utilise un peu l'idée, d'une façon géniale et simple... Et ce livre est un must... Benny Hill a utilisé de nombreux artifices magiques, comme les fausses jambes quand il coure sur un poney, ou encore mieux, la vieille dame qui coure avec un gros mec sur son dos... vraiment top... et toutes les utilisations de "la troisième main", qui lui permet de peloter les filles en douce, et plein d'autres choses... Il avait aussi un sens du rythme incroyable, et sa fameuse musique a été reprise plein de fois, dans plein de numéros, dont le cher Hugues Protat, à la fin de son numéro de Marie Hélène... Cette musique amène naturellement l'idée d'un pandémonium drolatique, très communicatif... Oublié de dire, mais c'est aussi instructif qu'évident, Benny Hill, tout comme Jacques Tati, et Pierre Etaix, utilisait souvent des vieux clowns, comme comédiens dans leur films... Ne ratez surtout pas le coffret de l'intégrale de Pierre Etaix, si vous le trouvez encore à la FNAC... pour 50 euros, C'est une mine de talent, tous ses films, dont les courts métrages, comme rupture, des vrais numéros de magie, en fait... et un univers incroyablement riche... Pierre avait , en plus, écrit un livret magnifique pour le coffret... inclus dans le set...
  2. Yes, Etienne est un merveilleux Magicien, et a su gérer sa carrière royalement, comme Garcimore avait su le faire en France... mais il est, pour sûr, bien plus connaisseur que le cher José... ses confs sont vraiment Royales, et riches de trucs hyper performants... Il doit se délecter, durant ces moments... faut pas oublier que le Prince Philippe adore la Magie, et est membre d'honneur du Magic Circle... Il avait fait les gobelets pour passer son concours... J'ai pas vu la routine, mais il a été reçu... Noblesse oblige peut-être , mais on intérêt pour la chose est certain... J'espère qu'Etienne l'étonnera avec le tour qui avait complètement bluffé Sir Winston Churchill ,fervent adepte de la presti en son temps... Le si fameux "Out of this world, de Paul Curry, surement un des dix meilleurs tours de cartes jamais inventés... et j'ai pas les 9 autres en tête.. hihihi God save the Magic!!!! and the Queen... Gaëtan
  3. Visiblement, t'as une vie pleine d'aventures et trépidante...
  4. Heureusement, j avais gardé mon chapeau, pour la photo... J'ai ramené des confettis coincés jusqu'à aujourd'hui.. Vais vous donner vite mes impressions sur ces étonnants moments...
  5. Chez moi, directement aussi… avec plaisir
  6. Oui!!! mais c'est Otto!!!!! moi, j'y vais demain, toute la journée.... voir les potes...
  7. César, pour Pierre Brahma, il avait surtout, à part son talent propre, un merveilleux assistant, qui accentuait les effets de la musique à l'accordéon... comme des trilles, au bon moment, et surtout, ils avaient mis au point un jeu de trois lumières, en devant de scène, et cachées du public par un réflecteur, qui étaient activées à bon escient par Jean-Pierre Zerba, son assistant fidèle jusqu'au bout... Il pouvait ainsi indiquer quand le public applaudissait, et s'arrêtait , et les départs des musiques, bref, il tuyautait Pierre sur les éléments essentiels qu'il n'entendait pas... C'était très ingénieux, et une arme indispensable...
  8. Hihihi... Le mien n'est pas si compliqué à préparer, et celui de Max Londono , dans les new stars of magic, est automatiquement reset, et inusable... C'est un bout de laine cassé en plein de petits bouts, qui rassemblés, se raccommodent instantanément ...
  9. Chère Patricia Quel bonheur de te retrouver ici... J’ai essayé de mettre mes pensées dans tes pas, dans tes demandes, en rapport à tes effets, tes envies... J’ai noté ton cahier des charges: entourée, sans angles sans grande technique nécessaire, t’es nulle en pièces , hihihi avec un message différent à transmettre, que ceux existants, ou trop communs à tes yeux.. je crois avoir fait le tour... bien sûr, les pièces à travers la table transparente est presque idéale... le premier à m’avoir bluffé avec sa routine est James Lewis, et on trouve ses notes et dvd facilement... Mais il ya du boulot... Descent, de Kevin Parker est un peu plus pratique... mais bon... te vois mal trimballer une table transparente... Alors oui, le triangle du regretté Dean Dill... magnifique... j’ai tout acheté, mème le gros disque, mais jamais utilisé en vraie condition... me voyant pas amener ce bazar... reste qu’il y a dans cette présentation des moments formidables... Si tu veux faire le tour pour tes malades, pour eux et leur famille, il te faut du plus léger... C’est plus l’évocation de la traversée de la matière, qui compte... On s’en fout un peu de la table... on vire... A propos de ton idée directrice... la traversée...une idée forte, et idéale est celle de les aider à s’évader de leur condition, contraints dans les quatre murs de leur chambre... traverser la matière pour s’évader, rêver un peu... Il faut relire et réinterpréter «le Passe -muraille», de Marcel Aymé, voir le film avec Bourvil... quelle belle source d’inspiration... Les inspirations hors les murs de la magie sont toujours les meilleures... le reste n’est que technique.. Tu peux commencer ton conte, déjà les emmener ailleurs, et revenant à la réalité, leur montrer que c’est pas impossible, avec un peu d’imagination, de lâcher prise, de traverser la matière... Tu sortiras ensuite de ton sac de fée, un pot de confiture vide, recouvert comme d’un parchemin transparent... ... je le vois déjà, le pot sera lui même enveloppé dans un torchon à carreaux, comme pour un pique-nique... les coins du mouchoirs regroupés, et serrés par un chouchou... (qui pourra te servir après, si t’es pote avec Mossieu Christian Girard...) je m’écarte... donc, tu retires le chouchou... et on voit le pot avec sur la membrane, deux pièces dessus... une grande, une plus petite... ton spectateur privilégié va désigner une des deux pièces... tu la prendras... fera avec la meilleure routine de «la pièce à travers la main», comme m’avait appris Merlin, quand j’étais ado... une routine en trois temps, ou la pièce traverse encore et encore ta paume... avec deux feintes très cool... va sur youtube, et tu trouveras plein d’autres versions... une autre idée est aussi de faire avec la première pièce un premier effet, ou la pièce finira tordue... dans la main de ton chéri, ou dans le pli de ton coude, un truc génial de Paul Harris... mais bref, à la fin tu diras ... il faut juste y croire un peu, et tu pourras t’évader, simplement en poussant un peu, comme ça... et tu mettras son doigt sur la pièce, et tu appuieras ton doigt sur le sien, et il sentira, et verra la pièce traverser le verre, et la membrane sera intacte... et si tu veux, tu pourras faire signer la membrane à ses amis, et tu lui laissera le pot, avec la pièce dedans... et la membrane dessus... ce sera un vrai souvenir magique, évocateur... Pour le tour de la pièce, tu dois déjà connaitre, c’est un merveilleux tour avec du «dental dam», de la «digue dentaire», en français... et les pièces sont normales... On peut en parler quand tu veux Bises à toi, chère Patricia et continue de les faire voler plus loin... Bien à toi Gaetan
  10. Dans les deux derniers exemples, C'est Je crois , bien différent... Sébastien , et Dechavanne, ont besoin d'exister un peu, et dans le le cas de Sébastien, il a , l' envie de leur dire qu'il a déjà vu, d'ou les "attendez, C'est pas fini!!!" qui sont très plombants, mais faits sans méchanceté... Le cas de cet abominable présentateur, il est juste toujours en besoin d'être le meilleur à l'antenne, avec son personnage, ou tout lui semble permis... Je ne vois pas trop d'équivalent en France... sans oublier que celui qui a fait connaitre Mirouf en l'amenant à la télé, était Patrick Timsit, mais ce dernier, lors d'un passage ou Sylvain faisait un truc avec un polaroid, lui a carrément choppé l'appareil, voir comment ça marchait... et il a dit à tout le monde... "heyyy, regardez, ça imprime le nom de la carte sur chaque photo!!!!"... il a donc débiné le truc devant tout le public... mais je ne crois pas qu'il voulait faire du tort à son poulain, juste, il trouvait ça trop drôle, et il avait pillé son secret, comme un môme qui crie, j'ai vu, j'ai compris, tu m'as pas eu!!!. La différence, c'est aussi que Tommy devait très bien savoir , en acceptant de faire le show, dans quoi il mettait les pieds... Il était heureusement prêt à tout... Et il en joue avec maestria...Sa routine de "cartes folles", décrite dans ses livres, est une des meilleures au monde... mais regardons bien comment il gère l'ingérable, en laissant tranquillement les premières cartes "transformées, en un petit tas, accessible au monstre, avec surement l'envie qu'il s'en empare, (ce qu'il hésite à faire... (ayant peut-être une forme de conscience... ), mais ne fait pas... En revanche, quand les cartes suivantes ( les D.F.) sont posées, Il garde ses mains très proches du paquet, en contrôle total... et à la fin, le public n'est pas dupe et lui fait un triomphe... C'est , en moins pire, ce qui arrive un peu, quand le spectateur choisi par nous veut faire son show... Il y a des méthodes, pour "stopper les hecklers", mais le conflit ouvert est rarement gagnant- gagnant.... un malaise s'installe... Avec le temps, j'ai appris à souvent les laisser avoir leur petit moment de bravoure, et en rire avec le public, (après tout, j'avais qu'à en choisir un autre!!) Pour en revenir à Tommy, si cher Tommy, on peut vraiment apprécier la maitrise totale qu'il a sur ce bonhomme, C'est comme de la tauromachie de haut niveau... "Tauromagie? Ole!!!!
  11. Sérieux, le Mac Donald, même dans sa version originale, dans les new stars of Magic, par Garcia, est pour moi un des plus forts effets possibles de 4 as, et de magie des cartes en général... J'avais à l'époque développé une belle présentation, parlant du célèbre tricheur, Mc Donald, qui avait fait plusieurs fois fortune avec juste ces 16 cartes, entourées d'un élastique... je retirai l'élastique, qui pétait, et que je raccommodais, mine de rien, avant d' attaquer le tour... On a souvent inventé des versions nouvelles, ou on élimine les manips avant l"effet, ou on retourne les paquets face en l'air face en bas, mais j'en avais fait un test d'observation, et tout était amplement justifié, jusqu'au bout... Vais surement publier un jour cette foutue routine géniale... Sinon, il y a aussi la version impromptu , du même garcia, dans un des petits livrets, qui est, sans aucun gimmick, un autre petit monument... Bises à vous Gaëtan
  12. Gaëtan BLOOM

    Max MALINI

    Arrêtez... vous allez me faire craquer!!!! trop d'Amour tout ça, mais la magie en est pleine ... J'ai depuis longtemps, en tête, un livre sur mes rencontres avec mes magiciens "formidables"... qui ont fait ma vie... Pour Malini, comme Winston Freer, ou Robert-Houdin, jamais rencontrés, mais tellement inspirant d'essayer de mettre mes pas dans les leurs... J'ai eu cette chance avec Robert-Houdin... Grâce à Céline Noulin, qui avait parlé au résidant actuel du Prieuré, (me désignant comme un grand magicien amoureux de l'Art)... et le monsieur m'a fait gentiment visiter les lieux... en foulant les graviers, devant la maison, je mettais vraiment mes pieds dans les traces de ce géant... comme une communion divine... Des années plus tard, il y eu une journée festive, avec Laurent Beretta et moi même, pour inaugurer une nouvelle Plaque , apposée à la demeure de St Gervais... nous fîmes ainsi une petite représentation, pour un public à l'écoute... Nous avons travaillé devant la Maison, sous le grand arbre, si petit à l'époque des photos ou l'on voit le Prieuré, et Robert-Houdin, assis sur le banc... Pour nous deux, et Céline, et toute l'assistance, l'émotion était palpable... J'espère vraiment qu'un jour, ce lieu "habité" retrouvera toute sa magie... bises à vous tous...
  13. Gaëtan BLOOM

    Max MALINI

    Hi hi hi... Malini est non seulement une légende, mais un magicien assez unique ... sur la bordure ? on the edge... le livre de Vernon sur son sujet est exemplaire, et paul Daniels a fait une complète conf, et un spectacle, entièrement consacré à ce fameux Bonhomme... Un vrai personnage de roman... Un de ses mottos était, il faut savoir attendre le moment... et à ce moment, aller et tuer... "go and Kill".... Il était réputé pour ces miracles intenses, comme la production d'un énorme cube de Glace , sous son chapeau, commencé avec une pièce qui allait et venait... Une autre carte choisie, placée sur le mur du restau, commençait à se déplacer toute seule, de façon aléatoire, le long du mur... Des tours dont on fait des rêves, des histoires qui restent... et son fameux sac à l'oeuf, plus tard vendu chez Ken Brooke, pour un prix "Pro", mais qui valait bien le détour, tant sa fabrication était complexe... Ken vendait le sac, et un oeuf, et la façon de faire les suivants, et c'était déjà génial... venaient ensuite les routines de friends, comme Johnny Thomson, qui avaient des astuces incroyables pour en faire un miracle... A propos du gros glaçon, de l'énorme glaçon, il l'avait sous la veste, dans sur sorte de chargeur... les gens qui le connaissaient le voyaient attendre, et attendre encore... et on pouvait distinguer comme une auréole, qui commençait à transparaitre, pour qui savait.... mais il attendait le moment... le fameux moment, ou tout devient miracle... C'est comme pour , et avec, Goshman... qui disait, pendant sa fabuleuse routine de pièce sous le verre... Attendre le moment... et il bougeait la pièce sous le verre... et on entendait la pièce tinter contre les parois... et il retirait la pièce, et la mettait dans l'autre main, tellement si nettement... et elle en disparaissait.... et puis il revenait au verre, et on la redécouvrait, comme sortie du néant... le verre tintant à nouveau contre la pièce, la faisant joyeusement tinter... une merveille... Malini avait su bien avant le Cher Albert découvrir, et faire vivre à son auditoire ces vrais effets de magie unique... Malini savait se vendre, et vendre son spectacle... il s'installait dans une ville, dans le meilleur hotel... Il programmait vite un spectacle unique, qui aurait lieu dans 15 jours, dans le salon de l'hotel... Il passait ensuite ces jours à faire des tours dans tous les bars de la ville, en faisant des démos incroyables... il avait , entre autres, une disparition d'une piece, que plus tard, Paul Daniels m'a longuement expliquée... autre merveille, et un billet qui disparaissait dans une feuille de papier... il jetait les bouts dans les crachoirs de l'époque, comme des bacs , au sol, dans les cafés... Personne ne le voyait, beaucoup plus tard, venir récupérer la boulette dans le crachoir... hehehe, quell planque idéale... ! eh oui, il y avait une dose d'escroc dans le petit homme fabuleux... et donc il vendait, mine de rien, ses places, petit à petit, pour son fameux spectacle dans le grand Hotel... et ça marchait... et là, il faisait son grand show... les mêmes tours , mais en mieux... Dans ces grands hotels, il draguait large les meilleurs clients, qui lui procuraient d'autres spectacles, et il a ainsi effectivement fini par travailler pour de vraies têtes couronnées... Nos petits copains qui travaillent à Saint Trop, ou à Monaco, se montent les mêmes clientèles, avec le même genre de savoir-faire... et à des tarifs en accord... Un des plus beaux fleurons du répertoire de Malini était ses cartes au couteau... un dizaine de cartes choisies, mélangées, le jeu étalé sur la table... en désordre complet... Malini a les yeux bandés... il s'empare d'un couteau pointu, et se balade au dessus des cartes, et en pique une... c'est la première choisie... il en sera de même pour toutes les autres... comme picorées une à une, au fur et à mesure... il vire des cartes, par ci, par là... mais pique toujours les bonnes... dans l'ordre... jusqu'à la dernière, et remarquez bien la dramatisation... il plante vraiment le couteau dans le plateau de la table.... il demande le nom de la carte... il incline alors la table en avant, retire son bandeau... toutes les cartes tombent... sauf la dernière empalée, qu'il retire, et montre empalée, au bout de la pointe... Comment vendre ça mieux????????? Un soir, il est engagé dans une grande famille, très huppée, noble et classieuse... Il fait son tour sans son tapis, sur la table basse du salon... Le succès du tour est fracassant, mais la marque du couteau dans la table est évidente... le Maitre des lieux lui dit... : Le tour est très bien, mais cette table nous a été offerte par Napoléon III.... et Malini de rétorquer... " Vous pourrez maintenant dire à vos amis que la table vous vient de Napoléon III, mais que la marque est de Malini !!!" Malini est mort dans les années 30, et on trouve des traces de ses passages dans de grands hotels en Suisse, entre autres... J'espère un jour voir des films filmés par des amateurs briqués de l'époque, mais rien à ce jour... J'ai demandé à tous ceux qui sont experts sur le sujet quel pouvait être sa façon de parler, sa gestuelle aussi... Il devait parler avec un fort accent juif allemand, mâtiné d'Italien... le tout en anglais de cuisine... un vrai bonheur... On a beaucoup parlé de lui avec Paul Daniels, et la conf de Paul fut remarquable... je sais aussi que le nouvel ouvrage de Steve Cohen doit être très bien documenté, lui ,ayant réadapté bon nombre des tours du Maître, dans le même genre d'Hotels... Cela dit, Dai Vernon avait le plus grand respect, et l'admiration, pour ce diable de Magicien, et le livre fait par lui et Ganson est tout sauf du débinage, comme entendu plus haut... et nombres de détails sur les routines, autant que l'esprit derrière, sont là... Bonne soirée à vous Gaëtan
  14. Ok M'sieur... Bonne lecture... Kenavo Gaetan
×
×
  • Créer...