Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Karl DELLIS

Cercle VM *
  • Compteur de contenus

    690
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    1

Karl DELLIS last won the day on 12 mai

Karl DELLIS had the most liked content!

Réputation sur la communauté

64 Superbe

À propos de Karl DELLIS

  • Rang
    Sociétaire***
  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    Biesmerée, Namur, Belgique
  • Profession / Occupation
    Etudiant

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Là encore, la comparaison avec les "placebo" ne tient pas . A ma connaissance, le placebo sert - justement - dans les cas où on ne trouve pas la cause des souffrances. Ou pour faire une comparaison avec un médicament contenant réellement des principes actifs. Le but est de vérifier si la souffrance ne s'explique pas par des raisons psychologiques. Ou si l'effet d'un médicament est psychologique. Il s'agit d'une vérification et non d'un traitement. Une autre différence est que le praticien qui recourt à un placebo n'en tire aucune gloire personnelle. Et qu'il ne prétend pas qu'il est personnellement doué d'un savoir qui le différencie d'un simple mortel. Ce n'est donc pas comparable. "Pourquoi devrait-il se soumettre à ton jugement, faire des efforts pour toi ?" Ce n'est pas de cela dont il s'agit. Nous avons besoin de raison pour gouverner le monde. Un monde ou tout aurait la même valeur (l'assertion vraie comme l'assertion fausse) serait invivable. La raison n'est pas infaillible. Mais elle est fondées sur un ensemble de principes qui permettent de considérer quelque chose comme vrai ou comme faux. Par exemple, la méthode scientifique est universellement reconnue. Quand quelqu'un dit, par exemple, "je suis capable de faire une expérience out-of-body", il ne se parle pas à lui même (si non, on s'en ficherait). Il s'adresse aux autres, il s'adresse monde. Et il prétend, forcément, que ses paroles sont vraies. Or, quand on s'adresse à l'autre, l'autre à le droit de répondre. Aucun discours n'est gratuit. Tout discours pouvant être critiqué. Par conséquent, les autres sont en droit d'interroger les propos, de les examiner à la lueur des principes de la raison et notamment de la méthode scientifique. Si on ne supporte pas la contradiction, on peut toujours se taire. Et les "autres" seront d'autant plus enclins à demander des preuves que les propos qu'on leur tient semble contraires à la raison commune (cela ne veut pas dire qu'ils le sont) et que ces propos peuvent être de nature à acquérir une emprise sur des personnes en détresse, surtout quand il s'agit de santé, d'amour, d'argent... Personne ne demande à un gourou-plieur de cuillères dans sa cuisine de se justifier. Mais dès lors qu'on prétend agir sur les autres, il n'est rien de plus normal que de demander des preuves. Et le Gourou peut parfaitement refuser d'avancer des preuves. Mais dans ce cas, les autres seront en droit de considérer que la raison commande de considérer ses propos comme faux... Si non, je peux te dire que je suis médecin-cancérologue sans te fournir aucun diplôme, aucun cursus, aucune expérience... En fournir les preuve ne serait pas "faire des efforts pour un autre". Ce serait juste une question de sens commun. Pourquoi un médecin devrait-il attester de son savoir (notamment en réussissant des examens) alors qu'un gourou ne devrait attester de rien ? Tout discours prétend à la vérité. Sur quoi on est en droit de l'examiner.
  2. Parce que cela a des conséquences sur les autres. Sauf si le type en question dit "j'ai des pouvoirs mais je n'en fait rien" et qu'il s'abstient de vendre des remèdes, de guérir, etc.
  3. Ce n'est absolument pas comparable. Chacun a le droit d'être irrationnel, de croire croire en des puissances surnaturelles, sans devoir prouver quoi que ce soit. Mais quand on prétend que ces puissances se matérialisent concrètement sur le monde qui nous entoure et, singulièrement, à travers ses propres pouvoirs, il faut le démontrer. Les gourous, médium et consorts prétendent que leurs pouvoirs agissent sur la matière et que ce faisant ils sont capables de guérir, de faire maigrir, de faire revenir l'amour perdu, etc. Et ils essayent de le prouver en réalisant des démonstrations d'influence sur la matière et la pensée (divination, torsion de métal, etc.). D'une part, en agissant de la sorte il glissent sur le terrain de la science. D'autre part, ils prétendent convaincre voir prouver leurs pouvoirs en utilisant des techniques d'illusionnisme. Et enfin ils s'adressent à des personnes qui n'ont pas nécessairement les connaissances permettant de débusquer les supercheries. Or, il leur revient de prouver les pouvoirs qu'ils prétendent exercer. Il est donc normal que des personnes mieux informées dénoncent les supercheries employées. On n'est donc absolument pas sur le main terrain. Pour le résumer platement : on est libre de croire aux lutins invisibles sans devoir prouver quoi que ce soit ; à la rigueur, on est même libre de prétendre avoir des pouvoir magique qui s'expriment le soir devant sa télévision, sans devoir non plus prouver quoi que ce soit. Mais quand on prétend qu'on a tel ou tel pouvoir qui va permettre de plier une clef ici et maintenant et que par ce même pouvoir on est capable de guérir du cancer, on doit le prouver. Et quand on prétend le prouver en utilisant de techniques d'illusionnisme on devient un escroc. Et enfin, le rationalisme et la méthode scientifique ne sont pas une croyance mais une méthode (imparfaite). On ne peut donc renvoyer les zététiciens et les gourous dos à dos.
  4. Je ne parle pas spécialement de toi. Mais d'une certaine tendance qui revient fréquemment, à tort ou à raison, sur le forum. Duvivier, Mirouf-Bloom, Pascal de Clermont, etc. etc. Attention : je n'ai pas de sympathie particulière pour l'un ou pour l'autre. Et d'une manière générale, j'ai horreur de l’idolâtrie dans tous les sens du terme : Quand j'estime qu'une personne n'est pas "quelqu'un de bien" je ne l'encense pas même si je peux apprécier son travail. Seulement, cela reste personnel et ne dépasse pas mon for intérieur ou des discussions en apartés entre quelques amis. Par ailleurs, si on estime que la FFAP n'aurait pas du rendre hommage à un personnage qu'on estime manquer de probité, et bien qu'on s'adresse à la FFAP. Écrire à la FFAP et ensuite publier la lettre sur ce forum (qui regroupe des pros de la magie, des amateurs, des collectionneurs...), c'est un peu utiliser les médias pour faire savoir tout le mal qu'on pense de quelqu'un, prendre toute la communauté à témoin au travers d'un outil (le forum) qui n'est pas fait pour ça, ou plus simplement faire une sorte de procès médiatique. C'est un peu, toute proportion gardée, ce qui s'est passé au festival de Canne : on a un reproche à faire à quelqu'un (à tort ou à raison) et on veut le faire savoir, on ne veut pas que cela s'oublie, on ne comprend pas que les autres rende hommage à cette personne pour son travail artistique et / ou professionnel... Et on se sert d'un moyen de communication aussi facile que massif. J'avais déjà dit la même chose lorsque Bebel faisait le reproche à je ne sais plus qui d'avoir repris sur YouTube sa routine sans le dire de façon suffisamment claire à ses yeux : a mon avis, le forum ne devrait pas être le réceptacle des reproches que les uns font aux autres, de l'antipathie des uns pour les autres, etc. (que cela soit justifié ou non) .
  5. Je ne sais pas si c'est techniquement faisable ni si c'est facile.... Mais ne serait-ce pas une bonne idée de créer une sorte de "best of personnalisable" ? Je m'explique : Les membres du forum pourraient sélectionner chacun des sujets (ou un message dans un sujet) qui les intéressent et leur donner une étiquette. Dès lors, ces sujets-là apparaitraient chez eux et uniquement chez eux dans une sorte d'aide mémoire personnel (Il ne s'agit donc pas d'une rubrique supplémentaire). Par exemple : je suis intéressé par le fil invisible, les open prédictions et le forçage de Tartempion. Je sélectionne un sujet qui m'intéresse particulièrement sur le fil invisible et je le nomme "fil invisible", l'un ou l'autre sujet comme "open predictions..." et "forçage de Tartempion". A partir de là, dans mon interface, j'ai un indexe de ce que j'ai sélectionné. Même des années après, je peux retrouver les sujets sélectionnés et classés par intérêt selon l'étiquette que je leur ai donné. En fait il ne s'agit que d'une indexe qui pointe vers les sujets sélectionné. L'avantage est également de pouvoir choisir une étiquette tout à fait personnelle. Par exemple, je sélectionne un sujet et choisi comme étiquette "fabriquer un marque page truqué pour booktest". Si j'ai besoin de retrouver une info dans un des sujets que je crois avoir sélectionnés sur les book test, je commence par survoler ma table des matières personnelle et je clique ici et là pour être renvoyé sur les sujets sélectionnés. Je ne sais pas si c'est facile à faire ni si c'est techniquement réalisable. Mais ça permettrait à chacun de se créer une sorte de livre VM personnel.
  6. Je ne dis pas que le tour est nul, mais les commentaires pour un effet qui n'a rien de nouveau (ni dans la présentation ni dans la méthode...), rien d'exceptionnel, rien de vraiment examinable... me laissent dubitatif. Malheureusement, les tours de magie sont "aussi" des produits comme les autres et devraient être critiqués avec la même rigueur. Il y a un aspect économique important. Vendre, revendre, et re-revendre un effet vieux comme le monde n'est pas nécessaire. Quand on ne vend rien de nouveau ni d'exceptionnel, on ne peut pas non plus demander 35 €. Et faire dire à Tartempion, pourtant un expert, "c'est effet est incroyable" n'est - au vu du produit - que du marketing. Achetez des Boules Quies et vous économiserez 35 € !
  7. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas été condamné que ce n'est pas anti-déontologique. Si c'est bien le cas, je crois que quelqu'un qui prétend faire maigrir ou revenir un amour perdu, dépasse effectivement le cadre de l’illusionnisme. Mais à vrai dire, personnellement, je m'en fiche un peu. Personne n'a jamais dit que les saltimbanques devaient être des modèles de vertu. Ce qui me pose question c'est la raison pour laquelle ce genre d'affichages de règlements de comptes n'existent (en tous cas autant) que dans la magie : "tu es un charlatan...tu ne m'as pas cité dans tes sources...ton tour ressemble au mien...je l'avais inventé avant toi...tu m'a piqué ma présentation....tu as été condamné pour escroquerie...". J'en viens à me dire deux choses : - les magicien se prennent trop aux sérieux, ils parlent de leurs clubs comme de l'Ordre des médecins. - la pratique de la magie doit probablement être corrélée à un problème d'égo. Si non, on ne verrait pas toutes ces petites mesquineries qui ne changeront jamais rien à rien et qui devraient rester privées.
  8. Je ne vois pas trop en quoi l'effet ni la méthode ont quelque chose nouveau... une méthode similaire datant de 50 ans voir plus utilise des boules quies. Je crois que Jim Pelly avait une routine du même genre. Et ce n'est absolument pas "examinable" contrairement à ce que certains disent. Le spectateur peut tenir son jeu en main sans vraiment examiner.
  9. je ne sais pas. Des chaines YouTube sur les anciennes émissions, il y en a douze à la dizaine...
  10. "Ce compte a été clôturé, car nous avons reçu, à plusieurs reprises, des réclamations de tiers pour atteinte aux droits d'auteur concernant le contenu publié par cet utilisateur." Typique de la belle "communauté" de la magie. On peut trouver des vieilles émissions, de vieux clips, et aucun artiste ne bronche (sur cette question-là en tous cas). On montre des passages télévisés de magiciens TV datant de 40 ans et ça les frappe comme une injustice
  11. Bonsoir Ces 10 dernières années il y a eu beaucoup de booktest. On ne peut pas tous les acheter et il est difficile de faire un choix. Et il y a beaucoup de sujets sur différents systèmes. Il y aurait-il quelqu'un qui serait partant de faire une sorte de passage en revue de ceux-ci comme on l'a déjà eu pour les portefeuille ou les tirages ? Lister les différents book-test, leur prix, leur mode général de fonctionnement, avec F. de nombre ou non, livre pouvant subir un examen ou non, leurs limites, etc. Merci.
  12. La présentation est un peu terne...je ne sais pas pourquoi mais je trouvais même ça triste. Et ce n'est pas de la "magie pour magicien". Mais il y a au moins 3 ou 4 tours intéressants voir parfois bluffant. Notamment des prédiction ou des aimants interviennent... et le fameux effet où le magicien prédit où sera placé le gsm (sur quelle carte en fait), la clef, et la carte laissée au magicien. Là, je me suis fait bluffer (pourtant c'est simple comme bonjour). Une routine où il utilise le friction pen de façon sympa (choix du spectateur entre plusieurs peintures connues, il fait un gribouillis et en passant un briquet une "reproduction" de la peinture (apparait). Il y a une sorte de mini-routine de gobelets automatique facilement "ressetable". Pour des tours automatique, ce n'est pas mal et quelques routines peuvent avoir leur place dans un répertoire de magie en table à table. Mais c'est très inégal...et il faut tenir compte du rapport effet / praticabilité / difficulté...
  13. Moi, je sais. Dans la boutique où j'achetais mon petit matériel. Mais je ne vais pas lui faire une mauvaise pub non plus... Pour le reste entre 2,7 et 3 €... ce sont également des boutiques en ligne. Donc entre celles-ci ou une boutique en ligne sur Amazon je ne vois pas trop la différence.
  14. Je me pose moi-même la question...mais je ne crois pas. En fait, je venais de voir un booktest impromptu sur un principe un peu différent où le spectateur va produire un nombre apparemment au hasard sur base de plusieurs opérations et d'un premier nombre choisi au hasard. Mais le mentaliste connait le résultat sur base du premier nombre choisi au hasard. Ensuite, il prend le livre choisi et dit : "Vous êtes en train de penser dans votre esprit à un nombre. Vous allez ouvrir le livre comme ceci mais bien sûr à la page qui correspond à votre nombre...". J'ai pensé que finalement l'idée n'était pas mal. Mais que ce serait mieux de mimer l'action avec un livre apparemment différent. Et "de la terre à la lune" : c'est un ouvrage que j'avais dû lire quand j'étais ado et devant la taille du bouquin (pour un ado en tous cas) j'avais cessé de lire après une centaine de pages. Et je m'étais fait ramassé par le prof qui avait remarqué que ma synthèse donnait énormément de détails du début, de la fin et très peu du milieu Je me suis dit que la taille raisonnable et le fait que le titre était un classique populaire serait bon pour un booktest. Mais, finalement, les principes des booktest se ressemblent tous. Il n'est pas impossible que j'ai été influencé par des choses que j'ai lues avant. Et peut-être parc ce booktest voyage que j'ai peut-être lu dans le passé sans m'en souvenir. Je sais qu'il y a des années j'ai lu IBT (the Impromptu Book Test) et Automne (celui-là de Max Maven). Je voulais télécharger des ebook français et les traficoter pour leur appliquer le principe de Automne avant de les imprimer et de les faire relier. Mais j'ai abandonné l'idée. Pour en revenir au booktest "voyage", j'en viens à me demander si, paradoxalement, alors qu'il est supposé fonctionner avec un nombre choisi librement, l'effet ne serait pas encore plus fort avec un nombre semi-f : un nombre choisi au hasard servant de base à quelques opérations qui donnent un nombre que seul est supposé connaitre le spectateur. Dans ce cas, non seulement le mentaliste ne touche pas le livre entre les mains du spectateur mais, en plus, il connaissait apparemment pas le nombre qui allait être produit par le spectateur (donc une sorte de mixte entre "voyage" et le booktest impromptu avec un seul livre dont je parlais plus haut).
  15. La coïncidence est énorme ! J'ai cette idée en regardant une vidéo "automata" où il y a un booktest... Ensuite tu me dis que c'est le principe du booktest "voyage". Dans mon exemple, j'avais pris "De la terre à la lune". Je vais voir la description du booktest voyage et que vois-je ? Ils ont pris "de la terre à la lune" !!!! Comme quoi il y a des coïncidences incroyables !
×
×
  • Créer...