Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Jean-Jacques MEYER (Edler)

Cercle VM o
  • Compteur de contenus

    2950
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    22

Jean-Jacques MEYER (Edler) last won the day on 13 septembre 2023

Jean-Jacques MEYER (Edler) had the most liked content!

1 abonné

À propos de Jean-Jacques MEYER (Edler)

  • Date de naissance 06/26/1947

Informations Personnelles

  • Localisation
    Gambais (78) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Ingénieur informaticien

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    78'Tours
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Pelage de cartes, aimants fins, adaptation de tours, création de tours et de techniques, fumée

Visiteurs récents du profil

5945 visualisations du profil

Jean-Jacques MEYER (Edler)'s Achievements

Enthousiaste

Enthousiaste (6/14)

  • Conversation Starter
  • Reacting Well
  • Dedicated
  • Very Popular Rare
  • Posting Machine Rare

Recent Badges

1.4k

Réputation sur la communauté

  1. Effectivement, la production de fumée est dense et volumineuse avec le produit fourni avec son Sharpie. Je n'ai jamais vu mieux.
  2. Je viens de recevoir le liquide à fumée 80/20, BIO et les essais ont été très concluants : Utilisation dans les deux cas de la même e-cig chargée complètement. Insertion du liquide à fumée à 80 % de la contenance. Aspiration pendant deux secondes, sans forcer. Expirations par petits paquets de fumée, sans forcer. 1er essai avec le liquide à fumée 80/20, classique. 2ème essai en remplaçant ce liquide par celui à 80/20, BIO; Il y a bien production de fumée dans les deux cas, mais avec le produit BIO la fumée est quasiment deux fois plus dense et importante. Et en plus c'est BIO, sans produits pétroliers ni huile de palme. Donc très concluant et avec mon litre de liquide j'en ai pour trois vies, comme dit Thomas. Adopté définitivement. Je l'emmènerai à la prochaine réunion du club des 78'Tours, jeudi 2 mai. S'il y en a que ça intéresse, je remplirai leur flacon avec ce produit. C'est gratuit.
  3. Complément d'information de la part de Dave : avant d'écrire avec le Sharpie, il est conseillé de mettre trois gouttes d'encre sur sa pointe. Je pense que l'idéal est de se procurer sur le site des femmes à cheval une recharge d'encre noire marqueurs permanents. Il y a un compte-gouttes incorporé. Et cela pourra servir pour recharger tous les Sharpies.
  4. Je viens de le recevoir. Parfait en tous points, Laurent Marchetti a tout dit. Facile d'emploi, puissant et facile à recharger et à remplir. Et en plus il écrit, il n'y a pas de trou à l'avant à la place de la "mine", comme sur le premier Sharpie. J'avais trouvé des e-cig et j'ai pu remplacer celle du Sharpie par l'une d'elles, strictement identique. La seule différence c'est que leur embout n'a pas été "scalpé" par Dave (pour assurer l'étanchéité). Mais il est possible de reprendre l'embout "scalpé" pour le visser sur l'autre. Le fonctionnement est identique, ainsi que la recharge et le remplissage. Mais même avec l'embout non scalpé, ça fonctionne (mais un peu moins bien). Il est intéressant de pouvoir ôter la e-cig du Sharpie, si on veut l'utiliser dans un étui de cartes ou bien sous le bracelet montre (celui de l'Apple Watch, à réglage magnétique, est ultra pratique pour cela). Mais tel qu'il est, ce Sharpie est parfait. Le seul problème de ces e-cig, par rapport aux anciennes, c'est qu'il n'est pas possible (sauf à les casser ?) d'enlever l'embout d'où sort la fumée, pour le faire fonctionner aussi par le souffle, pas seulement par aspiration. Sur les anciennes e-cig c'était facile et cela permettait de fabriquer un petit générateur de fumée, avec des tuyaux et une télécommande (à la façon de Shim Lim avec son tapis producteur de fumée par une micro-fente). Et je n'ai pas envie de risquer la vie de ma e-cig, pour voir... En tout cas merci à Dave, toujours aussi génial et à Thomas qui a permis d'en faciliter la diffusion. P.S. : même le chargeur de Dave permet de recharger les autres. P.S. 2 : je viens de tester avec mon liquide à fumée 80/20, Glycol/Glycérine, mais pas BIO. La fumée n'est pas aussi dense et volumineuse qu'avec le BIO. Donc merci pour le lien, 1 L de commandé (comme ça je serai tranquille pour trois jours). Je viens de trouver les deux "petits plus" qui font tout et rendent l'aspiration possible. Mais même ça c'est génial, placé à la perfection et totalement indétectable. Je ne les ai trouvés que par hasard. De plus quand on s'en sert, le Sharpie devient un générateur de fumée au niveau de l'aspiration. Tiens tiens, il y a peut-être quelque chose à creuser.
  5. C'est en effet une bonne solution. Mais est-ce vraiment équivalent ? C'est présenté comme une colle repositionnable, pas permanente. De plus il manque le petit pinceau des flacons, vraiment très utile pour étaler la colle en couche mince.
  6. Rectificatif : j'ai reçu une autre e-Cig. Quand elle est en charge, avec le nouveau chargeur, un voyant bleu (pas très visible) s'allume. Il devrait s'éteindre quand la charge est terminée. Cela marche aussi avec l'autre e-Cig. Mais aucune e-Cig ne provoque d'allumage avec l'ancien chargeur, qui charge pourtant mais on ne sait pas jusqu'à quand. Les charges des e-Cig durent très longtemps (des dizaines de productions, sans problème) et le réservoir dure également longtemps, son niveau étant bien visible. Quand une e-Cig a besoin d'être rechargée, elle clignote. Ce qui fait qu'il n'y a aucun problème de durée pour une représentation, même de table à table et qu'il est possible d'emmener une batterie externe de recharge, au cas où.
  7. Je viens de recevoir la e-cig. Tests en cours. Elle parait bien conçue, mieux que l'ancienne. Le chargeur est intelligent, la e-cig est à insertion magnétique, très pratique. Cependant aucune LED (autre que sur la cigarette, donc cachée dans le chargeur) ne permet de savoir quand la charge est terminée. Le réservoir permet de voir la quantité de e-liquide restant et il est facile à remplir avec un petit flacon à aiguille ou bien une seringue. Et enfin, heureusement, elle fonctionne en mode automatique, c'est-à-dire qu'il suffit d'aspirer par son embout pour déclencher la fumée, sans préparation préalable. Mais sa largeur l'empêche d'entrer dans un Sharpie. Avec un feutre Edding 21 (Ecoline), un peu plus large, cela devrait être possible, en le bricolant. Sa longueur l'empêche d'être insérée dans un jeu de cartes, sauf en laissant dépasser l'embout d'un centimètre. Cependant, en diagonale, cela ne devrait pas poser de problème. On peut également la glisser sous un bracelet montre, pour la cacher, tout en permettant de l'aspirer discrètement (le coude sur la table, en se tenant le menton, par exemple, l'air inspiré, c'est le cas de le dire). Premiers essais, pas de fumée. Après de multiples essais, il ne faut pas visser trop fort le réservoir sur la batterie, ça l'empêche de fonctionner. La fumée est importante et bien visible, avec le e-liquide 20-80.
  8. Sa largeur l'empêche d'entrer dans un Sharpie. Avec un feutre Edding 21 (Ecoline), un peu plus large, cela devrait être possible, en le bricolant. Ou bien dans le Sherpa, mais il faut que je le recherche avant.
  9. La glycérine pure a un gros défaut : encrasser. La fumée est produite par ce que l'on appelle du e-liquide, qui est un mélange de Glycérine végétale et de Glycol, l'idéal "production de fumée/pas d'encrassement" étant assuré dans une proportion 20/80 : 20% de Propylène glycol pour 80% de Glycérine végétale. On obtient ainsi un liquide simple à fumée, très efficace et sans nicotine ni odeur. Pour l'injecter dans l'appareil, il existe des petits flacons à aiguille fine ou bien une seringue avec une aiguille pas trop fine. Ces produits de base sont bons marchés et en grande quantité, séparés ou bien déjà mélangés, en proportions variables (site : www.1eliquide.fr, pour les liquides et les petits flacons). Plus il y a de glycérine, plus il y aura de fumée, mais plus l'appareil s'encrassera.
  10. J'utilise des cartes à dos rouges et quelque fois des dos bleus. Mais ma préférence ce sont les cartes à dos rouges, que je trouve plus belles, plus chaleureuses, plus "optimistes", plus "magiques" et surtout pas préférence personnelle. Et pour en faire signer les dos, c'est plus visible. Également, faire apparaître une carte à dos rouge parmi des cartes à dos bleus, c'est plus visible. De plus j'ai eu une mauvaise expérience de cartes marquées où certains voyaient les marques sans problème sur des cartes à dos bleu, mais pas à dos rouges. Je ne les utilise plus aujourd'hui, mais le choix en est resté. Donc, par tradition, mon premier jeu de cartes (un "vrai") était à dos rouges. Sinon, pour les paiements, une carte bleue...
  11. Les Venom sont en effet la référence. Je préfère quand même le hook-up de UFP, moins gênant. Mais les Venom sont réglables et leur vidéo explicative supérieure. Cependant, ce qui fait pour moi la différence, c'est surtout le FI. Plus invisible avec UFP et plus solide également. Deux expériences significatives : 1. À l'extérieur, donc sous une seule source de lumière, prise en compte, je fais un tour classique de Venom à mes trois petits enfants (deux filles et un garçon, 7, 9 et 11 ans pour le garçon). Le FI ne brille pas du tout. Mais les yeux de Lynx de mes petits-enfants voient le FI et s'empressent de me le faire savoir, en riant. Même expérience, avec UFP, à l'intérieur, avec plusieurs sources lumineuses. Ils n'ont rien vu. 2. Avec un magicien. Je lui dis "Voici un FI bien invisible, tendu entre mes mains. Tu le vois ?". Réponse, "Non". Je plaisante alors : "Normal, il n'y en en a pas". Rires, "Tu m'as bien eu". Et je soulève un objet, car il y avait effectivement du FI de UFP entre mes mains. Stupéfaction !
  12. Ma seule déception a été le Transparent Matrix. Que je n'ai pas commandé, d'ailleurs. En effet, ce tour a l'air extraordinaire, mais il est livré sans les pièces additionnelles, qui doivent absolument correspondre au gimmick (des pièces de 1/2 dollar ordinaires, frappées après 2019). Malgré de multiples recherches, je n'ai pas réussi à en trouver sur Internet (ni chez TCC). Et un tapis noir, que j'ai heureusement. J'ai abandonné.
  13. Je commande directement chez TCC, c'est à jour et complet. Il y a souvent des réductions et une absence de frais de port. De plus, à chaque fois il y a des nouveautés sur le site (difficiles à ignorer, quelle production !). Par exemple, UFP je l'ai payé 80 $, pas 100 $. Et le refill 7,90 $, pas 9,90 $. Sans frais d'envoi. Plus un accès immédiat à la vidéo du tuto. Plus un cadeau, à choisir (dernièrement j'ai reçu une masselotte en cuir, pour tenir les pages d'un livre ouvertes et ils ajoutent depuis peu une pièce de 1 dollar). Plus un paiement par PayPal. Plus le cours du dollar, soit une commande de 87,92 $ (discount de 21,98 $), payée 88,33 € (cette fois le cours du dollar n'était pas intéressant, mais d'habitude c'est le contraire). Et au final, ce que l'on reçoit est de bonne qualité et fonctionne sans problème.
  14. Voici le retour... Donc, je possède Unseen Force et Unseen Force Pro. Les différences ne sont pas énormes, mais assez significatives, à mon avis. Tout d'abord, le plus intéressant c'est la taille des ITR. La différence est importante. Les ITR de UFP sont plus faciles à manipuler et mieux conçus, plus fins et plus courts. Je n'ai jamais eu d'embrouilles avec eux, alors que ce n'était pas le cas avec UF. Leur conception est plus simple, ça "coule" tout seul, sans problème. Ils sont plus faciles à réparer et à accrocher où vous savez et plus discrets. Le FI : là il faut des yeux de Lynx pour les différencier. Feuille de papier blanc et loupe obligatoires. Tous les deux battent des records de finesse, mais celui de UFP est très très légèrement plus fin et d'une couleur plus neutre. Tout en restant solide. C'est simple, avec un éclairage normal je ne le vois pas, même de près. Il faut regarder de très très près, sur une feuille blanche ou le toucher avec un doigt pour le repérer, d'où l'utilité de s'entrainer avec un gros fil blanc et un stylo attaché en bas de la boucle, en contre-poids, derrière le dos, pour simuler son utilisation. Les deux FI sont particulièrement invisibles. Je les ai testés sous une violente lumière à LED, très proche. Une seule incidence permet de les faire briller légèrement, mais celui de UFP est plus invisible, il brille moins. Celui de UFP serait également donné plus solide, mais je n'ai aucun ennui de ce côté. Les vidéos explicatives sont similaires, pas sous-titrées et en anglais. Mais sans difficultés pour comprendre. Pas vu de frog ni dans la vidéo de UF ni dans celle de UFP. Mais ce ne doit pas être très difficile à réaliser, il suffit de bloquer le FI et de le relâcher par à-coups. Cependant, la vidéo de UFP montre Huanted deck I et II, plus Huanted Key. Je l'ai acheté avec du FI en refill (2 bobines), pas nécessairement en cas de casse, mais aussi pour servir indépendamment de UFP, étant données ses qualités. Bref, je préfère UFP à UF, mais parce que je possède les deux. La principale raison est la taille des ITR, leur plus grande souplesse et manipulation sans problème. Sinon il est difficile de conseiller passer à UFP si l'on possède déjà UF, surtout si l'on considère son prix (100 $). Question FI, rien n'empêche d'acheter le refill (9,90 $) et de le monter sur UF.
  15. J'ai trouvé que la plupart des participants avaient placé la barre très haute. Un spectacle de haut niveau, mais qui n'a pas fait de l'ombre à Markobi, toujours égal à lui-même et à sa façon d'aborder la magie, géniale. Maintenant il ne faut pas s'arrêter sur le classement, complètement bidon. Les votes étaient faits pas SMS, payants (1 €) et on pouvait voter autant de fois que l'on voulait. J'ai voté pour lui une fois, pour le soutenir, mais si j'avais pu j'aurais très bien pu voter des milliers de fois et il aurait fini premier. Ce système de vote est tout sauf honnête, à moins de le voir comme une simple façon de pimenter un peu un spectacle qui somme toutes laisse globalement une super impression de qualité. Aucun ennui, je n'ai pas vu passer le temps. Et, l'ayant enregistré, je le repasse et repasse. Quant à Markobi, j'adore sa façon d'appréhender le public. Il se met à son niveau, humble, soucieux de ne pas gaspiller (les cartes de la dernière fois, les chips, le feutre qu'il a payé et qu'il remet en poche). Ça change des m'as-tu vu habituels qui se prennent pour des génies et écrasent le public par leurs finances. Lui il se contente de montrer son talent, on le voit, on l'apprécie. Pas besoin de cinéma. Mais chacun peut avoir un avis différent, l'essentiel est d'avoir passé un bon moment avec tout le monde. Remarque : quand je regarde la prestation d'un magicien, j'apprécie son spectacle et je ne cherche pas à savoir comment il fait (pour cela il y a l'excellent Masterclass dispo en Bon Plan VM). Ce qui me permet de rêver. Quant au classement... je l'ai personnellement élu premier et je suis entièrement d'accord avec moi-même. Ma petite chienne aussi a approuvé, je l'ai placée devant des cartes de visite numérotées et elle a choisi le 7. Et toc !
×
×
  • Créer...