Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Woody (Philippe)

Membre
  • Compteur de contenus

    9164
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    119

Tout ce qui a été publié par Woody (Philippe)

  1. Honnêtement les copains, l'avis d'Eric Laborie, en plus d'être bien écrit, tient franchement la route. Et puis le changement, c'est la vie.
  2. "C'est quand même triste, la vie d'artiste." Citation de feu ma grand-mère.
  3. Ah ah trop les Boole !
  4. [...] Sommaire de l'année 1984 : Apotecari Magic Magazine N°1 Éditorial Cartomagie ACES FOR ASCANIO - Armand Porcell ETRANGE LOCALISATION - Francisco J.Perez DES POMMES POUR TAMARIZ - Yrigoras Nous pouvons tous le faire UNE DOUBLE PRÉDICTION - Nick Trost ABRACADABRA - Tony Binarelli Apparition d'une grande balle sous un foulard - Yrigoras Mentalisme PRÉDICTION DIABOLIQUE - Larry Becker Close-up COIN HUNTING - César Moreno MAGIESPIER - Espier De tout un peu CONSIDÉRATIONS SUR LA CARTOMAGIE - Daryl Martinez Apotecari Magic Magazine N°2 Éditorial Cartomagie SKULL SHAKER - Armand Porcell TOURNURE SPÉCIALE - Phil Goldstein Quelques modifications MYSTERY HOTEL - Armand Porcell Nous pouvons tous le faire POUSSIÈRE D'ARGENT - Ben Harris LA CARTE XXème SIÈCLE - Lamberto Desideri / Ted Aneman Courrier des lecteurs Mentalisme RÉVÉLATION IMPOSSIBLE - Larry Becker Close-up LES PIÈCES À TRAVERS LA TABLE D'UNE SEULE MAIN - Arturo de Ascanio INSOLITE PASSE DE JETONS - Raul E.Melo Dait De tout un peu MÉMOIRE TÉLÉPHONIQUE - Ted Calaroni COMPTAGE HAMMAN POUR CARTES GÉANTES - Geoffroy Scalbert LE BRAS DE GITAN - Alfonso Moliné Apotecari Magic Magazine N°3 éditorial Cartomagie La passe en-dessous - Larry Jenings La déchirure voyageuse - Paul Sorrentino / Marc Lefler Trio - Fabian Quelques modifications Liebenow Variation - Fabian Nous pouvons tous le faire Incroyable mémoire - Armand Porcell Mentalisme Prédiction E.S.P. à répétition - Odoba Close-up Les brillants fantômes - Fabian Le dé gag - Fabian De tout un peu Le Magicien et son Compère - Ted Calaroni Dédoublement de foulard - Yrigoras Apotecari Magic Magazine N°4 éditorial Cartomagie ARMAND'S BLUE - Armand Porcell Quatre Dames en Ascenseur - Remo Pannain Quelques modifications vanishing card - Alfonso Ramon Nous pouvons tous le faire piensamiento - Armand Porcell Mentalisme prédict color sign - O'Shan Close-up okito chips - Luis G.El Bar production du néant - Cellini DYNAMIC COIN ROUTINE - Al Schneider De tout un peu séquence avec une balle zombie - Luis Gavilondo Apotecari Magic Magazine N°5 éditorial Cartomagie cutting on angel's aces - Sébastien Pons rouges et noires - Tony Cachadyña Quelques modifications seize - Armand Porcell TRIOMPHE MODESTE - Mauro Morabito Nous pouvons tous le faire simplex collectors - Armand Porcell Mentalisme divination éclair - Larry Becker Close-up la chevalière magique - Earl Nelson De tout un peu Leçon de simplicité de JUAN tamariz - Armand Porcell Apotecari Magic Magazine N°6 éditorial Comptage par double ET TRIPLE rétention - Pablo Domenech Cartomagie four cards monte - Armand Porcell falsfication - Jay Sankey Quelques modifications Affinités ROYALES - Armand Porcell Nous pouvons tous le faire le faux ramassage et son application - Antonio Ferragut Mentalisme prédiction 3 - Harry Lorayne NEW TEST BOOK - Luciano Caser Close-up l'effet geller - Ben Harris Détour pénétration - Han Van Senus De tout un peu restons simple - Ted Calaroni Sommaire d'un an de l'Apotecari Magic Magazine
  5. Gysin n’a eu que deux élèves : @Jean-Claude CRISPON Nops et @Francis LASNIER (Pallas) .
  6. Le sachet est éminemment suspect, ça bidouille pas mal mais la disparition finale tabasse quand même et fait - un peu - oublier le reste.
  7. Oui . Et en même temps comme dirait l'autre, quel est l'intérêt de ce tour ? Trois cartes noires à dos bleus sont montrées ainsi que trois cartes rouges à dos rouges. Sans intervention du magicien, les cartes noires et les cartes rouges se mélangent puis se séparent. Fin de l'histoire (d'après ce que montre la bande-annonce). Alors oui c'est étonnant mais l'effet est quand même assez faible finalement (et peu importe la méthode). Plus globalement d'ailleurs, c'est le reproche que je ferais à toutes les versions de "huile et eau", y compris celle d'Anthony Owen qui me semble la plus propre (présentée sur Paris Première par notre copain Sébastien Clergue, il y a... Pfiuuu ). En revanche si l'on sortait un jeu de cartes de son étui, que l'on prélevait quelques cartes noires ainsi qu'un nombre égal de cartes rouges, qu'elles se mélangeaient toutes seules à deux reprises et sans intervention du magiciens, on n'aurait pas forcément fait avancer le schmilblick mais ce serait un bon début, classique certes, mais après tout, l'intérêt du truc, c'est ce qu'on en fait après. Si ensuite on imaginait confier une à une les cartes noires au spectateurs et conserver par devers soit les cartes rouges et seulement à ce moment là faire en sorte que malgré cela, les cartes se mélangent ce serait déjà mieux mais ce serait le même effet que les deux précédents finalement. Avec une impossibilité supplémentaire ok, mais bon; ce qu'il faudrait c'est un twist final. Ainsi le mieux ce serait peut-être de confier très distinctement un paquet de cartes au spectateur, de garder les autres, de fermer les mains, de faire une passe magique et de constater que les cartes ont disparu des mains du magicien pour se mélanger avec celles tenues par le spectateur pour finalement fusionner avec. Et là il, n'y aurait pas une vraie routine, avec un début, un milieu et un climax digne de ce nom ?
  8. Encore une fois tout dépend de la présentation mais aussi de la sensibilité de chacun, c'est vrai. A titre personnel je ne suis pas très bon dans cet humour-là mais j'en connais d'autre à qui cela réussit plutôt pas mal . Anecdote : Il y doit y avoir une petite dizaine d'années peut-être, un de mes amis - d'un certain âge, si ce n'est d'un âge certain-, a été engagé pour animer une soirée d'anniversaire. Son imprésario - hé oui - était aussi de la partie car il s'agissait d'une soirée huppée, au cours de laquelle rien ne devait être laissé au hasard apparemment. Mon camarade déambule donc parmi les convives effectue quelques une de ses routines en se demandant bien où peut être "le héros du jour", celui dont on fête l'anniversaire, lorsqu'il avise une personne un peu plus agée, assise dans un coin, avec l'air de s'ennuyer un peu. Mon pote et ses cheveux blancs décident de divertir un peu ce monsieur, l'invité principal n'étant pas encore arrivé. Et voilà mon pote magicien qui se met à baratiner l'ancêtre au sujet de sa zézette, en lui précisant, quelques sous-entendus équivoques plus tard, qu'il s'agit d'une pince à linge magique. De son côté, l'impresario assiste à la scène de loin et agite les bras, horrifié, en faisant signe "non, non !". Ne comprenant pas tout à fait pourquoi, mon pote continue sur sa lancée d'autant que cela fait bien marrer le petit vieux. Une fois la routine terminée, mon camarade salue le grand-père, prend congés et enchaine avec une routine différente, au dessus de la ceinture cette fois-ci, pour le groupe de convives le plus proche. L'invité d'honneur n'étant toujours pas là, mon camarade continue sa déambulation, très vite rattrapé par son imprésario qui lui demande ce qui a bien pu lui passer par la tête. Mon camarade ne comprend pas car son impresario connait son répertoire et cela ne lui jamais posé le moindre problème; il lui demande donc ce qu'il ya : "Ce qu'il y a ? Hé bien il y a que tu viens de passer dix minutes à parler de zézette et tout ce qui va avec, avec l'invité d'honneur de la soirée; voilà ce qu'il y a !" Mon camarade s'est bien fendu la poire, a expliqué que le type s'était bien marré lui aussi et qu'ils avaient tous deux passé un bon moment. C'est donc, tout naturellement, qu'à la fin de la soirée, mon pote est allé saluer ce monsieur avec qui il s'était si bien entendu. Ce n'est quand même pas tous les jours que l'on présente sa zézette à Henri d'Orléans, prétendant au trône de France .
  9. Attention découverte majeure ! "Dieu et nous seuls pouvons" de Michel Folco Découvert tout à fait par hasard - une personne assise en face de moi dans le train lisait un de ces romans - j'ai adoré ce roman qui retrace l'histoire de la famille Pibrac ,grande famille fictive de bourreaux, dont Justinien est le fondateur de la dynastie. Ce roman s'articule autour du personnage de Justien Pibrac dans sa première partie (Fin 17e siècle) puis de ses descendants (début 20e siècle). Alors on rigole on s'amuse dans ce romans, du moins au début, ensuite en revanche on rigole un peu moins et on sue même un peu à grosses gouttes par moment. Bref, c'est extraordinaire : l'histoire, le style, la narration, l'érudition et puis... Excusez du peu mais ce roman a quand même été adapté sur grand écran par Christian Fechner lui-même ("Justinien Trouvé ou le Bâtard de Dieu"), avec un succès mitigé apparemment mais peu importe; lisez le livre ! My2Cents W.
  10. Une pépite ! Du moins pour l'instant . En effet, je viens de visionner les cinq premiers episodes de "Deter" une série disponible sur France TV (www.france.tv) et c'est vraiment excellent ! Les cinq autres épisodes seront disponibles à partir du 06 novembre. La bande-annonce : Il est à noter que c'est la seconde série disponible sur france.tv que je kiffe autant; la première était "Stalk" (toujours disponible a priori) et qui, malgré quelques invraisemblances, est franchement top elle aussi : My2Cents W.
  11. ... Et le consultant Magie pour ce film n'est autre que notre copain @Fred RAZON .
  12. Et puisque nous sommes dans le sujet, un très très beau film : Dire qu'il m'a bouleversé serait peut-être exagéré mais pas tant que ça en vérité.
  13. Connaissant Francis Tabary, en revanche, moi cela ne m'aurait pas étonné...
  14. Après un rapide coup d'oeil, un Dollar Morgan c'est 26,7g et 38 mm de diamètre. Les sites numismates ne mentionnent pas de différence concernant la composition en fonction des années. En revanche, l'état de la pièce a evidemment une incidence sur son prix. D'ailleurs à ce sujet, est-ce moi ou les Dollars Morgan ont sacrément augmenté ces dix dernières années ?
  15. Olenna Tyrell !!! Je viens de vérifier et je suis stupéfait car je ne l'avais pas reconnue d'une part et j'étais à 1000 lieux de me douter que cela pouvait être elle, d'autre part. Merci Christian pour cette "révélation" !
  16. D'autant plus drôle que cela a fait l'objet d'une dictée au collège lorsque j'étais en 5e ! Honnêtement cela n'a fait rire personne à l'époque dans la classe mais en revanche cela a eu l'air de bien amuser notre prof de français (une "folle" pas toujours sympa mais à laquelle je repense finalement de temps en temps avec une certaine tendresse...). My2Cents W.
  17. Plus que jamais il faut absolument une demo en magasin; alors oui la caméra est bien placée et patati et patata mais il n'empêche que l'on ne voit le jeu sortir de l'étui à aucun moment (voir à partir de 18'41" dans la vidéo ci-dessus). Même pas une ombre ne bouge dans la paume gauche de Craig Petty, bref, c'est quand même bluffant !
  18. J'aurais du commencer par là, effectivement. Merci Sébastien .
  19. Hello Sébastien, A quoi fait référence le nom « Mimosa Pudica » ? W.
  20. Ouais ben les angles et patati et patata, désolé mais moi je ne vois rien; quand je regarde attentivement la séquence entre 0'45" et 1'10": Je ne vois strictement rien de suspect, les mains sont vides, le jeu apparemment coupé en deux et finalement reconstitué en le sortant de l'étui, bref, rien ! C'est fou, non ?
  21. Entre 75€ (BigMagie) et 89€ (Magic Dream) pour les boutiques françaises. Et puisque l'ont parle d'angles, à mon avis, c'est exactement le matériel qu'il ne faut pas acheter sans avoir demandé une démo avant .
  22. Bah non. Si tu as aimé sa présentation, tu as aimé sa présentation .
×
×
  • Créer...