Aller au contenu

Woody (Philippe)

Membre
  • Compteur de contenus

    8859
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    102

Tout ce qui a été publié par Woody (Philippe)

  1. +1 ! (Mais en détails, hein, car je pense que tu as de trèèèès nombreux conseils à prodiguer pour ce numéro ).
  2. J'allais poser une ou deux questions concernant la nouvelle édition du Very Best Of consacré à Nick Trost mais je vais peut-être m'abstenir du coup... Oh et puis non, tiens . Je connais peu le travail de Nick Trost; un camarade bien plus expérimenté que moi m'a dit que ce qu'il avait lu de lui en cartomagie n'était pas transcendant avant de se raviser en me disant qu'il était peut-être passé à coté. Pour ma part, j'utilise deux routines de NT (les deux seules que je connaisse ), une production d'as et le fameux "8 Cards Brainwave". Tellement malin. D'où ma question : ceux qui ont acheté la dernière édition - largement augmentée - du VBO consacré à Nick Trost peuvent-ils nous faire un petit retour ? Merci d'avance W.
  3. Bon. Je crois qu'il est temps de remettre ce sujet sur les rails...
  4. Heu ni l'un ni l'autre enfin presque : - je sais ce qu'est un moteur de recherche (lol) - un meme étant "une image virale visant à transmettre un message via les réseaux sociaux" (source : JDN) même (lol) si je comprends ici que cela s'étend peut-être à un "sujet" viral. Bref, je m'amusais simplement du fait que cette recherche précisément retournais systématiquement des trucs assez drôles .
  5. Précisons juste qu'il suffit de créer un compte sur le site de "3 Monkeys Publishing" pour avoir accès à leur calendrier de l'Avent. On clique ensuite sur la date du jour, on obtient un cadeau et ainsi de suite jusqu'à Noël, bref vous connaissez le principe .
  6. Tu ne crois pas si bien dire Gaëtan ! Car ce qu'il y a de franchement chouette dans cette offre, outre les cadeaux et dédicaces de Gaëtan, ce sont évidemment les trésors que contiennent ces deux volumes, dont les parties biographiques sont si précieuses , mais surtout l'immense plaisir que l'on a à chercher un effet. j'explique ; lorsque j'ai reçu mes deux exemplaires avant de les parcourir, je me suis précipité sur la table des matières afin de percer enfin le secret de sa fameuse carte au lasso ("The lasso card" - vol. 1 p. 207). Ou encore au détour d'une discussion avec un copain au sujet du fil hindou, je me suis souvenu que Gaëtan commercialisait cet effet et je me demandais justement quelle pouvait être son approche. Et hop direction la bibliothèque, après quelques minutes d'une recherche effectuée avec un grand plaisir, je trouve ce que je cherche, décrit en détails ("Love affair", vol. 2 p. 729). Bien entendu, en effectuant cette recherche ("Love affair" est un titre un peu éloigné de "Gypsy sujet", ce que je cherchais, en fait), je suis tombé sur des trucs que je ne connaissais pas et surtout que je ne cherchais pas, pour mon plus grand plaisir (exemple : "Blind complicity" - vol. 1 p. 249) et puis, si le doute subsiste, car après tout, nous ne sommes pas tous bilingues, grâce à l'offre de VM, on peut toujours consulter les notes de conférences en français. Bref, en d'autres termes, si l'on veut connaitre l'un des secrets de Gaëtan, tout y est, y a plus qu'à chercher (et à se perdre en chemin, bien sur ).
  7. J'aurais peut-être du créer un sujet à part entière tellement cela est surprenant - et parfois franchement drôle - mais bon après tout, nous avons déjà un fil de discussion pour les trucs rigolos alors autant en profiter et ne pas multiplier les entrées dans la base de VM (et puis, cette fois, cela m'évitera peut-être de créer un doublon ). Mais de quoi s'agit-il ? C'est très simple, il suffit de taper n'importe quelle date (en anglais de préférence) dans la barre de recherche de Google suivi de "Florida man" pour tomber inévitablement sur un fait divers complètement abracadabrantesque ! Exemple : "07th october florida man" => "Florida man accused of pouring beer in gator's mouth after enticing reptile to bite his arm" ("07 octobre Florida man" => "Un habitant de l'état de Floride accusé d'avoir fait boire de la bière à un alligator après l'avoir incité à lui mordre le bras") W. P.S : Très franchement, je me demande encore parfois comment tout cela est-il possible...
  8. Bref, t'es resté un vrai gamin, quoi... Et cela me fait sacrément plaisir car je me sens soudain beaucoup moins seul .
  9. Il y a deux semaines, je suis retourné voir @Clément BLOUIN afin d'assister à la nouvelle version de son spectacle. La première version a rencontré un joli succès au théâtre des Mathurins, la seconde, ré-écriture presque complète de la première, a quant à elle fait un carton au festival d'Avignon (plus de 90% de taux de remplissage de la salle sur toute la durée du festival ) et Clément nous la propose maintenant tous les mardi, à L'Apollo Théâtre (M° République), à Paris. En une heure et quart environ, Clément retrace son parcours de magicien, de son enfance à nos jours, prétexte à de nombreux tours et de nombreux gags, bien sûr. C'est notamment pour lui l'occasion d'évoquer sa grand-mère Ginette (), son parcours scolaire (), ses premiers émois amoureux (), son passage au Club Med () son arrivée à Paris - où il évoque son emploi, sans la nommer, dans une enseigne bien connue des magiciens - jusqu'à sa présence sur la scène de L'Apollo. On rit énormément, Clément nous bluffe à plusieurs reprises - le final de sa routine de carte à la poche est complètement dingue - et fait preuve d'une gestion des spectateurs exceptionnelle (et je pèse mes mots). Aussi à l'aise avec les adultes qu'avec les enfants, il sait chambrer sans blesser et est adepte de l'humour noir (son final comporte un gag bref mais juste énorme). L'interprétation est top, la magie est top, l'écriture est top, bref on passe un excellent moment, on ressort avec la banane et l'envie folle de se remettre à la magie. C'est tous les mardi, à 20h, jusqu'au 27 décembre 2022 et c'est à ne pas rater. My2Cents W.
  10. Merci Thomas P. ("Thomas" étant historiquement préempté ). Toutefois, selon moi, la démarche de ces artistes est tout de même un peu différente de celle de Christian Chelman. Bien entendu, il y a des similitudes mais certains étant plus jeunes que CC (Luke Jermay, Thierry Collet, Lewis Leval notamment) la question de l'antériorité (au sens "précurseur" du terme) est donc actée (du moins pour ceux-là). Cela étant dit, je ne prétends pas que notre magicien bruxellois a tout inventé et qu'il n'a pas été influencé et d'ailleurs, parenthèse, d'une manière générale, je ne prétends rien du tout car je ne suis pas assez proche de lui pour parler en son nom ou simplement pour expliquer son parcours, je dis juste pourquoi je pense que sa démarche est novatrice. Cette précision étant faite, je pense que oui, les spirites du 19e siècle ont pu certainement influencer CC, Eugène Burger, par exemple, a peut-être joué un rôle dans son parcours également mais à titre personnel, je ne considère pas Eugène Burger comme un représentant de "L'illusionnisme fantastique" mais bien comme celui de la magie bizarre évidemment car c'était clairement son domaine. Enfin, pour simplement s'en convaincre, et comprendre la différence entre magie / magie bizarre et illusionnisme fantastique, il suffit de jeter un oeil au "Compendium Sortilegionis", par exemple. Ce livre, si on le compare aux autres, notamment à ceux des artistes cités plus haut, est clairement différent; là où les autres livres sont classiquement une succession d'effets / explications à la mise en page académique, le Compendium est le catalogue d'une exposition (celle du Surnatéum), de laquelle il présente les objets les plus emblématiques, avec leurs "propriétés" et leurs histoires. Et c'est ça qui fait toute la différence; la mise en page de Benoit Drager, l'introduction d'objets chargés d'histoire(s), les légendes -inventées ou non - auxquelles ils se rapportent, c'est cela qui constitue le socle de la démarche de CC et que l'on ne retrouve pas si fréquemment ailleurs. Chelman est un illusionniste certes mais qui a su percevoir le pouvoir de faire rêver les gens que possède un contexte, une légende, rendus tangibles par un objet au parcours crédible emprunt d'ésotérisme (ou de fantastique ici en l'occurrence) et qui enfonce le clou par une démonstration concrète (l'effet). My2Cents W. P.S : Je cite souvent cet exemple mais il m'est arrivé à plusieurs reprises de simplement décrire une routine de Chelman (mettant en scène Jack L'éventreur) mais de la décrire assez précisément, en décrivant les objets utilisés, le contexte historique et les deux effets - pourtant très simples et hors contexte, assez "basiques" - sans les réaliser, pour obtenir des réactions étonnantes des personnes présentes. Etonnantes au sens où elles ont réagi comme si elles avaient été elles-mêmes témoins de la manifestation d'un phénomène occulte.
  11. Vincent Bal (Instagram)
  12. Peux-tu citer des exemples (car je ne suis pas d’accord; dans ce domaine, pour moi, CC est un précurseur et le concept d’illusionnisme fantastique tout à fait novateur mais je ne connais pas tout non plus ) ?
  13. Et si nous commencions par profiter du Black Friday de cette année, avant que, disons dans une dizaine de mois environ pour les plus impatients, l'on envisage le Black Friday 2023...
  14. "[...] The British - many of whom are my friends - say that Americans have no sense of irony and I think, for a mentalist, to have a brain tumor is ironic" Max Maven - 2022.
  15. Mimo est l'un des rares à avoir publié une partie du répertoire avec lequel il gagne sa vie comme clown / magicien, là où pratiquement tous les autres magiciens ne publient que des routines qu'ils ont eu à leur répertoire mais qu'ils n'utilisent plus depuis plusieurs années au moment de leur publication (ce qui peut se comprendre sans difficulté). En revanche, je ne comprenais pas trop que Mimo, dans son livre "Magie sans artifices", publie son "bread and butter" et lorsque je lui en ai parlé, il m'a expliqué que ce n'était pas un problème car de toute façon, celui qui le copierait sans vergogne n'aurait pas le même impact que lui. Et il est vrai que pour en avoir fait l'expérience, le vrai secret de ses tours réside dans leur interprétation par Mimo lui-même. "Magie sans artifices" est paru il y a presque 20 ans, Mimo a continué à en vivre sans problème et je n'ai vu personne avoir le même impact avec les même tours (moi le premier). Bref, une vraie leçon de partage. Du Mimosa, quoi .
  16. Il ne s'agit pas que d'une "plaidoirie pour ce produit" dans ce que tu écris, Lionel; tu rappelles en effet pas mal de trucs intéressants qui vont au delà du simple retour sur un tour en particulier. Thanks .
  17. Prenons les choses dans l'ordre et avant de penser au Black Friday, organisons-nous d'abord pour le troisième jeudi du mois de novembre .
  18. Lorsque je suis arrivé au CFIJD, Mimosa en était le président (ou alors il l'a été peu après), un président "atypique" dirons-nous , tout à fait capable d'engager un artiste pour un gala en croyant en engager un autre, par exemple (bon d'accord, les noms se ressemblaient ) ! Nous nous sommes ainsi rapidement bien entendus et, de fil en aiguille comme on dit, c'est devenu l'un de mes très bons - et très rares - amis dans le milieu de la magie. Et si je tiens à lui aujourd'hui c'est aussi parce qu'au delà du personnage que l'on connait sur scène quelle soit théâtrale ou médiatique (forum, revue etc.), Mimo est avant tout une personne d'une sincérité et d'une gentillesse à toute épreuve, parfois assez désarmantes d'ailleurs . Et puis, avec lui on est sur de bien se marrer ! Mimo Forever !
  19. Par contre, un faux doigt en plastique, ça passe ? Décidément, je ne comprendrai jamais les magicos
  20. Le totalitarisme, décidément, c’est plus ce que c’était...
×
×
  • Créer...