Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

The Very Best of Simon ARONSON par Richard VOLLMER


Recommended Posts

  • 2 années plus tard...
Le 25/03/2013 à 04:17, Alex GREEN a dit :

Prior commitment : Que dire,que dire...Il a pas menti le monsieur quand il a dit que c'était le tour qui allait surement rencontrer le plus de succès.Une toute petite préparation qui met moins de temps que si vous cherchez votre briquet pour allumer une clope.

Question Alex :

Je n'ai pas encore eu l'occasion de présenter cette routine qui comme l'écrit Simon Aronson, mystifiera les magiciens et profanes mais également vous même.

Je suis plutôt d'accord avec cette dernière affirmation car la routine m'étonne moi-même lorsque je m'entraine (un bien grand mot car elle est quasi-automatique) à l'exécuter.

Maintenant, j'aimerais savoir si l'ajout de la surprise finale révélant l'indication (au dos des deux Joker) des positions initialement prévues des deux cartes choisies ne casse pas l'effet général (coupe par les spectateurs eux-mêmes, choix aléatoires, effet de perte totale dans le jeu avec localisation impossible etc).

Page 168 de son livre "Concevoir des miracles",  Dawin Ortiz décrit une routine (sans en citer le nom) qui ressemble comme deux gouttes d'eau à "Prior Commitment"  et précise que plusieurs magiciens avaient constaté que le second dénouement semblait affaiblir la réaction du public. Ce public était plus impressionné par la routine lorsque la phase additionnelle de révélation des "Prédictions" était omise. 

Darwin écrit  : les effets du genre "je le savais depuis le début" sont risqués car ils risquent d'invalider ce qui s'est passé avant.

Faut-il simplement retrouver dans le jeu les cartes mémorisées par les deux spectateur aux positions soufflées à votre oreille respectivement par les deux  Joker préalablement missionnés  pour les retrouver, ceci sans rajouter l'effet de prédiction finale (positions initialement inscrites au dos des joker) ?

Darwin termine son chapitre par une citation d'Henning Helms :

après un effet, n'ajoutez pas de climax qui permette au public de réinterpréter plus précisément ce qui s'est passé précédemment.

Quel est votre avis à ce sujet concernant "Priori Commitment"  ?

Merci

Xavier

 

Retraité de Météo-France, je suis passé de la Prévision à la Prédiction 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprends ta remarque, et elle est assez pertinente en général.

Cela dit toutes les règles ont leur exception et Simon Aronson a réfléchi et éprouvé  sa routine avant de nous la partager: la procédure de séléction des cartes de Prior Commitment est très pure et le magicien ne touche pas le jeu. Ensuite il ne se passe pas grand chose, et c'est précisemment cela qui installe une impossibilité dans laquelle les révélations finales ont toute leur place.

Je pratique régulièrement ce routine car je l'ai intégrée à mon chapelet, les révélations étant tatouées sur la joue de la Dame de Coeur et la main du Roi de Coeur. Ce qui permet de faire cette routine en impromptu, et pas forcément en tour d'entrée. De plus, l'utilisation du chapelet permet de faire non seulement la révélation à l'oreille de la position mais aussi surtout de la valeur de la sélection: le spectateur se souviendra qu'il a coupé où il voulait et que la Dame de Coeur révèle la position ET la valeur de son choix arbitraire ...
 

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Frédéric NOWACKI a dit :

Je comprends ta remarque, et elle est assez pertinente en général.

Cela dit toutes les règles ont leur exception et Simon Aronson a réfléchi et éprouvé  sa routine avant de nous la partager: la procédure de séléction des cartes de Prior Commitment est très pure et le magicien ne touche pas le jeu. Ensuite il ne se passe pas grand chose, et c'est précisemment cela qui installe une impossibilité dans laquelle les révélations finales ont toute leur place.

Je pratique régulièrement ce routine car je l'ai intégrée à mon chapelet, les révélations étant tatouées sur la joue de la Dame de Coeur et la main du Roi de Coeur. Ce qui permet de faire cette routine en impromptu, et pas forcément en tour d'entrée. De plus, l'utilisation du chapelet permet de faire non seulement la révélation à l'oreille de la position mais aussi surtout de la valeur de la sélection: le spectateur se souviendra qu'il a coupé où il voulait et que la Dame de Coeur révèle la position ET la valeur de son choix arbitraire ...
 

Ducoup tu utilises le tatouage en climax final ? (Comme les inscriptions sur les dos dans la routine de base)

Tu utilise des cartes spécialement imprimées ou tu les as personnalisé à la main ? 

C’est top comme idée en tout cas, j’adore cette routine mais c’est vrai que je la fait pas souvent faute d’avoir toujours les 2 joker avec les nombres à l’arrière avec moi...

Désolé Pour l'orthographe je fais le Maximum...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 46 minutes, Camille BOURGEOIS a dit :

Ducoup tu utilises le tatouage en climax final ? (Comme les inscriptions sur les dos dans la routine de base)

Tu utilise des cartes spécialement imprimées ou tu les as personnalisé à la main ? 

C’est top comme idée en tout cas, j’adore cette routine mais c’est vrai que je la fait pas souvent faute d’avoir toujours les 2 joker avec les nombres à l’arrière avec moi...

Oui exactement.
Comme je suis en Mnemonica, j'utilise la Dame de Coeur (11) et le Roi de Coeur (35) qui me font
des révélations en 23 et 40. J'ai le boniment d'un couple de Gitan, diseurs de bonaventure, qui lisent dans les cartes et à la fin (à la place du dos des Jokers) les révélations sont tatouées sur la face, ça va bien avec cette personification de DC et RC. En plus comme je le disais, lors du comptage la carte sélectionnée est simplement celle du rang précédent la première comptée et on peut l'annoncer en avance également (ce qui est un très fort bonus par rapport à la routine d'origine puisqu'on se sait pas quelles sont les sélections avec Aronson).
Quand j'ouvre un paquet, je fais ça par défaut et je peux partir sur cette routine quand je veux. De même, j'ai mes 2 M.I.B.  prêts pour un effet de  Sandwich type Tut-tut généralisé ...

Prior.thumb.jpg.bfd3cb236eb59172d6e94f8c291b4a83.jpg

 

Modifié par Frédéric NOWACKI
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J’aime bien l’idée de la révélation du truc qui était sous nos yeux et qu’on avait pas vu depuis le début un peu comme dans Gipsy Queen d’Asi Wind, même si c’est beaucoup moins visible/visuel que les positions inscrites en gros au dos de la carte...

Je vais testé, le gros avantage c’est qu’on a toujours les cartes dans sont jeux, pas besoin de préparation, et qu’on peu révéler les cartes également...
C’est une super idée en tout cas, pour moi une grosse amélioration en terme de pratiquabilité de cette super routine...

J’ai fait mes petits test entre temps, on peux aussi faire avec les rois et dame de carreaux et en révélant les position 19 et 41 dans le mnemonica coupé au 5 de pique (5 de pique se trouve à la face du jeu)

J’aurais bien tenté d’utiliser des petit transferts type decadry pour «tatouer » le roi et la dame histoire que ça fasse propre...

  • J'aime 2

Désolé Pour l'orthographe je fais le Maximum...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Effectivement, RK et DK ca fonctionne également, avec la Dame en 31 c'est peut être un poil meilleur (que 35 si la première coupe est petite). Après ça "oblige" à anticiper a minima puisqu'il faut couper sur le 5P alors que quand on part du stack 1-52, on n'a même pas besoin de toucher au jeu ( il peut être dans l'étui ou autre) pour démarrer.
Concernant l'inscription de la révélation je ne me suis pas posé la question de faire autrement. D'abord c'est assez pratique de le faire au sharpie (j'ai des sharpies double pointe dont une très fine pour ce genre d'écriture) et de plus, le fait de l'écrire à la main valide presqu'insconciemment  l'idée du tatouage. Et l'espace pour écrire est très petit selon les cartes, on peut s'adapter en fonction. Mais je veux bien un retour visuel si tu fais des essais concluants s'il te plait.
Dernière chose, on m'avait objecté sur Facebook que ça fout le jeu en l'air mais en fait pas du tout. On a 4 blocs, qu'on peut séparer déjà en 2 lors du comptage, et chacun de ces 2 blocs se coupe en 2 facilement, l'un à la breather 52, l'autre à la position de la première indicatrice. Une fois qu'on l'a fait à 2 ou 3 reprises, ça prend vraiment  2s.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, Xavier MARESCOT a dit :

Faut-il simplement retrouver dans le jeu les cartes mémorisées par les deux spectateur aux positions soufflées à votre oreille respectivement par les deux  Joker préalablement missionnés  pour les retrouver, ceci sans rajouter l'effet de prédiction finale (positions initialement inscrites au dos des joker) ?

Aronson explique justement, après, comme l'a dit Frédéric avoir réfléchi et éprouvé sa routine, que son parti pris, ici, et de faire un tour de prédiction sans l'annoncer aux spectateurs pour qu'ils ne soient pas dans l'attente d'une prédiction, comme c'est généralement le cas.

Elle vient après que les spectateur aient déjà vécus un effet impossible et pas comme une prédiction du magicien mais de personnages malicieux qui vivent dans le jeu (les jokers ou d'autres cartes comme développé dans ses variantes).

D'ailleurs la version de Frédéric va dans ce sens, excellente idée, bravo !

il y a une heure, Frédéric NOWACKI a dit :

Dernière chose, on m'avait objecté sur Facebook que ça fout le jeu en l'air mais en fait pas du tout. On a 4 blocs, qu'on peut séparer déjà en 2 lors du comptage, et chacun de ces 2 blocs se coupe en 2 facilement, l'un à la breather 52, l'autre à la position de la première indicatrice. Une fois qu'on l'a fait à 2 ou 3 reprises, ça prend vraiment  2s.

Isidore Buc (le fameux) décrit dans ISIS une procédure similaire pour terminer la routine en revenant sur le stack intact.

  • J'aime 3

Un endroit où la main de l'homme n'a jamais mis le pied... (Alphonse Allais)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to The Very Best of Simon ARONSON par Richard VOLLMER

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...