Aller au contenu

Manuel MARCOZZI

Membre
  • Compteur de contenus

    169
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

143 Respect

À propos de Manuel MARCOZZI

  • Rang
    VMiste**
  • Date de naissance 06/02/1977

Informations Personnelles

  • Localisation
    Epernay (51) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Mentalisme/Hypnose

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    en cours
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Hypnose, PNL, mentalisme, théâtre..et matières générales utiles Economie Finance et Gestion

Visiteurs récents du profil

677 visualisations du profil
  1. Recherche Quantum de Calen Morelli à prix sympa. Merci par avance. Manu
  2. Move Zero est très abordable tant en compréhension qu'en technicité des routines
  3. Dans la même idée avez-vous des références concernant des étuis ceinture de ce type (cf. ci-dessous) à orientation cartomagie Merci par avance pour vos retours :
  4. Vend ou échange recharge pour Close Up Cardiographic (version couleur : 7 de carreau) Mp svp
  5. Avec les années, çà a quand même bien changé "Les Avis d'Alexis"
  6. Un petit mot aussi au passage pour la prestation Luminaissance de Marc Dosseto un peu réduite en temps mais toujours autant touchante et poétique.... Merci à lui
  7. Lorsque Michel parle de Michel Cimes il ne parle pas de lui en tant que praticien de l'hypnose...mais en tant que sujet...Monsieur Cimes que l'on aime ou que l'on aime pas est une personne qui est connue pour sa vision scientifique et terre à terre des choses et qui dénonce régulièrement les supercheries médicales et les impostures comme justement dans cette émission (cf. ci-dessous) Je doute que que ce dernier soit complice de Messmer : ce dernier n'a d'ailleurs plus besoin de çà pour remplir ses salles ni pour prouver la véracité des techniques qu'il utilise. Encore une fois, il faut bien préciser qu'il n'y a rien de magique, Messmer n'a aucun pouvoir, ce que vous voyez ne sont que des techniques de lead, d'inductions et de suggestions..... et ce n'est pas parce ce que certains imposteurs qui se disent pratiquer l'hypnose, entachent cette discipline qui faut remettre en cause la véracité de cette pratique à l'entière profession. Je peux comprendre une personne sceptique, difficilement une personne complètement hermétique sur ce sujet....car ici nous ne parlons pas de croyances, d'ésotérisme ou même de voyance. L'hypnose ne fonctionne pas forcément sur tout le monde dans le cadre d'un spectacle et n'est pas forcement utilisée de la meilleure manière que se soit.....mais elle "fonctionne" et n'est pas supercherie.... Je suis même étonné que de nos jours il y ai même encore débat là-dessus.
  8. Merci beaucoup Michel pour ton intervention, bienveillante, forte d'expérience(s) et surtout objective. Pratiquant depuis plus de 10 ans, je confirme ce que tu as souligné plus tôt. Je souhaitais néanmoins rajouter quelques points : Je ne pense pas que la métaphore de "l'arme" soit appropriée pour l'hypnose, car un sujet mettra des barrières face à des suggestions allant à l'encontre de ses valeurs et de ses croyances ; En bref, un hypnotiseur n'a pas le "pouvoir" (rappelons au passage que l'hypnose et un ensemble de techniques et de protocoles et donc qu'elle est abordable par tous par de l'enseignement et du travail) de faire faire n'importe quoi à n'importe qui. Pour moi la notion "d'arme" est plus liée au contexte extérieur qui peut se caractériser par une incarnation de l'autorité et de la manipulation d'un hypnotiseur ou d'une foule. En soit ce n'est pas lié directement à la nature même de l'hypnose comme moyen d'arriver à ses fins, mais intrinsèquement lié à ce qu'est l'individu et de ses intentions. Pour moi donc l'arme est comportementale et malheureusement comme partout vous avez des individus manipulateurs qui ne sont pas pas emplis de bonnes intentions. Ce qui est nuisible c'est la personne malveillante et non l'hypnose. Par ailleurs, dans le cadre de l'hypnose de spectacle (même si je ne suis pas un adepte de ses pratiques) pourquoi s'offusquer de la présence de complices ? tous les pans de la magie les utilisent de l'illusionniste au mentaliste et de l'amateur à la masterclass. Mais comme l'a souligné Michel, ces pratiques sont anecdotiques et la montée en puissance de la "Street" nous démontre une hypnose bienveillante basée sur des principes de jeux et d'expérimentations. Ce développement de terrain couplé à l'essor médiatique de cette discipline est nécessaire et positif afin de faire reconnaître la véracité des méthodes, convaincre les plus sceptiques et transmettre une image bienveillante et positive de ce qu'est l'hypnose "en vrai" .
  9. J'ai revu Blinking Effect il n'y a pas longtemps, çà me rappelle quelques phrases à l'époque de Jean-Luc Bertrand qui m'avaient marqué et qui disaient à peu de choses près : " Don't hate me for the methods that you will see, I know, you gotta not like them, But who cares I mean.....in the end, We're all cheating being Magicians"
  10. Vous m'excuserez pas avance les amis, mais Je ne comprends pas ce débat sur le fait de dévoiler les secrets de Rubiked.... En effet, les seuls secrets de ce tour sont techniques et intrinsèques à l'application en elle-même et ne sont connues que du créateur et de ses programmateurs.... Si l'on parle uniquement de magie et non de techniques de programmations informatiques : il n'y a aucun secret car tout est absolument divulgué dans le trailer : n'importe quelle personne qui le regarde comprend et remonte la routine. C'est exactement le même débat qu'à l'époque avec le Silent Assistant de Sandminds, le spot commercial expliquant tout.....il n'y a donc aucun secret.... Ou du moins s'il en reste un pour quelqu'un : c'est ce qu'on appelle "Un Secret de Polichinelle" Par contre je peux tout à fait comprendre que le trailer fasse polémique pour certains....
  11. Olivier ?!?! Attention tout de même !! : je te rappelle que rentrer dans un ne veux pas dire sortir de l'autre
  12. Très bonne démarche commerciale, il est néanmoins regrettable que ce soit le vendeur final qui prenne cette initiative et non l'éditeur. Non seulement c'est le commerçant qui gère la réclamation clientèle alors qu'il n'est pas responsable de la qualité du produit (temps passé = coûts) , et en plus c'est à lui de trouver une alternative (solution trouvée = coûts)
×
×
  • Créer...