Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Henri BROCH - Zététique - Art du doute - Science et paranormal


Recommended Posts

Il y a 7 heures, Christian GIRARD a dit :

Ce n'est vraiment pas le bon moment pour citer Raoult comme référence à mon avis...

Bon, ben on va continuer alors... 😂

Didier Raoult est aussi professeur d'épistémologie. Il a dit à plusieurs reprises qu'il se sentait plus proche d'un philosophe que d'un scientifique.

En 2018, il signait un petit article dans Le Point (source ICI ). L'article est intitulé Du bon usage du scepticisme, il me semble particulièrement indiqué d'en produire, aujourd'hui et dans ce fil sur "l'art du doute", un extrait 😀

Citation

C'est l'existence du doute qui prouve que l'on peut penser par soi-même. D'une manière paradoxale, la volonté d'une rationalité extrême suivant Descartes, rendue impossible par notre relative ignorance, amène certains à considérer le doute comme étant antiscientifique. Ainsi, le scepticisme, qui est la base de la pensée humaine, et encore plus, la base de la science, est-il devenu insultant, l'équivalent du négationnisme, c'est-à-dire le refus de considérer des faits visibles, mesurables et incontestables dans un monde physique. Bien sûr, ceci n'a rien à voir. La chasse aux sceptiques est beaucoup plus proche des formes d'idéologie de l'inquisition.

En effet, « la science est fille du temps », disait Brecht dans Galileo. À cet égard, les plus sceptiques de tous sur la réalité perçue sont les physiciens de la mécanique quantique, qui questionnent l'existence même des objets, en dehors de leur observation. Certains émettent l'hypothèse que seule l'observation leur confère leur réalité. Il est un peu irritant, pour les scientifiques qui ont une expérience de l'histoire des sciences (l'épistémologie), de voir des idées simples, auxquelles on aurait le devoir de croire, assénées par des gens dont la formation épistémologique est probablement proche de zéro. On ne peut que suggérer, afin d'élever le niveau de la pensée de la prochaine génération, à notre ministre de l'Éducation nationale, d'introduire l'épistémologie dans l'apprentissage des sciences.

 

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Patrick FROMENT (Shiva) a dit :

Je ne met pas en doute le réel

Eh bien que de changements ! Il y a quelques années le monde réel t’apparaissaît comme une "hypothèse", la seule "réalité" était la conscience, et il n'y avait pas de "preuve absolue de l’existence de la matière" :

Le 15/05/2014 à 09:33, Patrick FROMENT (Shiva) a dit :

Cependant en y réfléchissant bien et en méditant sur cette idée, l’existence d’un monde réel indépendant de notre esprit et de nos perceptions apparait plus comme une hypothèse que comme une certitude absolue.

 

Le 20/03/2014 à 09:09, Patrick FROMENT (Shiva) a dit :

Par ma part (allez je vais me mouiller un peu), je me sens plus proche de l’autre école : le Cittamatra qui considère plutôt que la seule réalité est la conscience (ou l’esprit). Ce que tu observes n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de toi.

 

Le 15/05/2014 à 12:56, Patrick FROMENT (Shiva) a dit :

Ton exemple avec le marteau est encore une fois le constat que nous sommes des êtres sensibles, qu’il existe des lois et des contraintes liées à notre environnement (ou à notre mode d'existence) et que notre condition humaine peut nous faire éprouver la douleur. En aucun cas, ce n’est une preuve absolue de l’existence de la matière.

 

Modifié par Christian GIRARD
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Patrick FROMENT (Shiva) a dit :
Citation

Ce n'est vraiment pas le bon moment pour citer Raoult comme référence à mon avis...

Bon, ben on va continuer alors... 😂

OK.

L'avis de Mr. Sam (pas forcément le mien hein !) : « Bon ben... Raoult c'est terminé ! »

 

Modifié par Christian GIRARD
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 33 minutes, Christian GIRARD a dit :

« Bon ben... Raoult c'est terminé ! »


Bon ben, moi j'y pige toujours rien, parce que l'institut Pasteur dit le contraire...

 

http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200502-coronavirus-une-étude-sénégal-confirme-l-efficacité-l-hydroxychloroquine

 

Il y a 4 heures, Christian GIRARD a dit :

Est-ce que cela a un sens de manger de cacahuètes à l’apéro ? Je ne le sais pas non plus.


Mais si ! Bien sûr que si !

Mais perso, je trouve que manger des pistaches a plus de sens.

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Christian GIRARD a dit :

Eh bien que de changements ! Il y a quelques années le monde réel t’apparaissaît comme une "hypothèse", la seule "réalité" était la conscience, et il n'y avait pas de "preuve absolue de l’existence de la matière" :

Je ne vois pas en quoi les trois citations que tu as mis peuvent être considérées comme une mise en doute du réel.

La question de savoir si le "monde réel" existe indépendant de notre esprit ou pas est une vieille question philosophique, épistémologique et métaphysique qui est loin d'être épuisée.

Placer la réalité ultime du point de vue de l’esprit est une position métaphysique.
Placer la réalité ultime du point de vue de la matière est une autre position métaphysique.
Entre ces deux positions extrêmes, il y a un tas de positions intermédiaire (je ne vais pas te refaire le débat idéalisme, matérialisme, réalisme, constructivisme….).
Et, entre ces deux positions extrêmes, il est même possible de considérer que le concept de nature ultime de la réalité n’a pas de sens.

C’est un faux procès que de dire qu’une personne philosophiquement idéaliste met en doute le réel, il met simplement le réel du côté de l’esprit.

On pourrait tout aussi bien dire qu’un matérialiste met en doute le réel puisqu’il ignore le rôle de la conscience. Je n’exagère rien : tu sais très bien que certains philosophes matérialistes considèrent la conscience comme une illusion (Daniel Dennett par exemple). Ce genre de philosophie est d’ailleurs fort prisée de certains zététiciens.

Par contre qu’un philosophe idéaliste se mette à émettre l’hypothèse que la matière soit une illusion (en gros la position inverse de celle de Dennett) et voila qu’on crie au déni de réalité !

J'imagine que tu vas me rétorquer que la science a fait des progrès au cours du dernier siècle sur toutes ces questions, qu'on ne peut l'ignorer etc... etc...

Oui ! La science a fait des progrès mais sur toutes ces questions fondamentales (la nature de la conscience, la nature de la matière etc...) je considère qu'on n'a pas beaucoup avancé et que ces questions concernent toujours la pure métaphysique (c'est peut être là notre différence).

 

Il y a 12 heures, Christian GIRARD a dit :

 Il faut un peu d'humilité pour accepter nos limites.  

Oui... Et accepter qu'on ne se comprenne pas toujours et que ce n'est pas si grave !

 

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nous ne nous comprenons pas parce que nous n'utilisons pas le même point de vue.
La science est, par nature, matérialiste et la philosophie est, par nature, idéaliste.
A partir de là, les uns seront toujours considérés par les autres comme des réalistes bornés, étriqués et les autres seront toujours considérés par les uns comme de doux rêveurs ayant perdu pied avec la réalité.
Et c'est aussi cela qui rend, pour moi (et bien d'autres), la communication si difficile avec les tenants de la zététique.

Modifié par Patrick FROMENT (Shiva)
  • J'aime 1

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait tout ça se passe très bien tant que les uns et les autres restent dans leur domaine.

Lorsque les philosophes parlent du bien, du mal, de la vérité, de l'existence, du bonheur etc... pas de souci.

Lorsque les scientifiques parlent de la matière, de l'énergie, des interactions fondamentales, de l'univers etc... pas de souci non plus.

Si les uns ou les autres sortent de leur domaine, on peut avoir du mal à s'y retrouver.

Mais tu vas sans doute me rétorquer que ce n'est pas si simple, et que leurs domaines n'ont pas à être limités de la sorte...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...