Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Patrick FROMENT

Membre
  • Compteur de contenus

    4 105
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    4

Tout ce qui a été publié par Patrick FROMENT

  1. Le Cerberus Wallet a toutes les qualités que recherche un mentaliste et son format est à peine plus grand qu'un paquet de cartes. Il est un descendant du portefeuille Jacks, amélioré et mis au goût du jour. Il peut être utilisé tous les jours comme un portefeuille classique. Les caractéristiques du Cerberus ? -Sa taille -L'emplacement des billets comme dans un portefeuille normal (convient pour les dollars les euros et les livres anglaises) -5 places carte de crédit plus 2 utilitaires -Système interne et externe pour les peeks -Out-to-lunch systè
  2. Il a été question, dans ce fil, ça et là, de la définition de Dieu (thème essentiel à clarifier quand on parle de Dieu et de la possibilité de l'existence de Dieu). Le Dieu des croyants a été largement explicité dés les premiers échanges de ce fil (nous avons remarqué que c'est celui qui divise le plus). Le Dieu des philosophes (celui de Einstein et de Spinoza) a été présenté et expliqué aussi. J'avais évoqué, il y a quelques années, le Dieu des mystiques (celui dont ont fait l'expérience à l'intérieur de soi). Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à ces concepts , Jos
  3. Un neuroscientifique qui a passé des années à étudier le fonctionnement du cerveau, Un ermite qui a passé sa vie a observer le fonctionnement propre esprit dans les Himalayas, Qui est le plus "qualifié", le plus "légitime" à parler de conscience ? (encore une question qui n’a peut être pas beaucoup de sens). Je dirais que l’un est un spécialiste du cerveau alors que l’autre est un spécialiste de l’esprit. Dés lors la réponse à la question va dépendre de ce qu’on entend par conscience. Nous avons un tropisme Christian Girard et moi même qui fait toute la contradiction et la ri
  4. Si tu attends des arguments scientifiques, il est impossible de t’en donner car la question de savoir qu’est ce qui est le plus essentiel (ou le plus fondamental) - la matière ou la conscience - est une question qui est, aujourd’hui, hors du champ de la science (ainsi que toutes les déclinaisons de cette question : qu’est ce qui est premier par rapport à l’autre ? qu’est ce qui produit l’autre ? Est-ce la matière qui produit la conscience (ou l’illusion de la conscience) ? Est- la conscience qui produit la matière (ou l’illusion de la matière) ?… Par contre d’un point de vue strictement rati
  5. Quelle que soit notre préférence ontologique entre l’idéalisme et le matérialisme, il semble que celle-ci soit stimulée (ou plutôt justifiée) par ce qui nous semble avoir le pouvoir explicatif le plus fort, mais là encore, question de point de vue et de sensibilité personnelle. La science a un fort pouvoir explicatif (jusqu’à un certain point), la philosophie, la psychologie et même la métaphysique proposent aussi des modèles explicatifs assez puissants (même s’ils sont en grande partie spéculatifs). De même le mythe et l’allégorie possèdent, souvent, un certain pouvoir explicatif quand il s’a
  6. Ou un gourou du néo-advaita , un chercheur en sciences cognitives et un ancien ingénieur au CERN devenu philosophe.
  7. Is reality made of consciousness ? La réalité est-elle fondamentalement faite de conscience alors que - sous nos latitudes en tout cas - on considère qu'elle est essentiellement faite de matière. C'est la question qu'explorent Donald Hoffman, Bernardo Kastrup et Rupert Spira dans cette vidéo. Bon, c'est en anglais mais ceux qui connaissent le pedigree des trois personnages en questions (et les trois ont largement été cités dans ce fil) ne seront pas étonnés d'apprendre qu'ils penchent largement tous les trois pour une conception de la réalité faite de conscience. La questio
  8. Il est certaines questions qui font s’approcher de la folie : la nature ultime de la réalité, le langage et la vérité, les fondements des mathématiques et de la logique… Il se trouve que Wittgenstein s’est frotté à ces trois thèmes…
  9. En ce sens, les réactions d’incompréhension, de perplexité voire de stupéfaction profonde qui ont émaillé ce fil sont plutôt très rassurantes. Comme dit l’autre : Si vous pensez avoir compris quelque chose à la question de qu'est-ce-que la réalité, à la conscience, au concept d’être et d’existence ou, encore, à la nature du lien entre conscience et réalité, c’est certainement qu’on vous l’a mal expliqué !
  10. Ce retournement est, peut-être, une sorte de gymnastique de l'esprit, un moyen habile, une méthodologie qui permet, il me semble, de bien saisir l'épineuse question de la cohabitation et de la complémentarité entre les points de vue subjectif et objectif, première et troisième personne (la question la plus fondamentale dans la manière de mener sa vie d'après Thomas Nagel (dixit son ouvrage Le point de vue de nulle part)). Galen Strawson semble, lui aussi, être passé maitre dans l'art du "retournement de chaussette". Cet autre philosophe contemporain défend l'idée que la conscience est en
  11. C'est marrant, c'est ce que je suggère depuis des années... : Nous en avons déjà parlé et il me semble que cette approche ne fait que redéfinir le problème difficile de la conscience en problème difficile de l’illusion de la conscience. Finalement qu’est ce que l’illusionnisme en philosophie de l’esprit ? Tel que je le comprend c’est soutenir que les qualia ne sont pas réels. Ok… Il faut expliquer "qualia" et "réel". les qualia ce sont les qualités expérientielles de la conscience (l’effet que produit sur nous la couleur bleue ou la sensation d’un objet pointu). Quan
  12. ... ça me fait penser qu'il faut que je mette une image dans le fil sur les couvertures de livres évoquant la magie
  13. Quelle importance ? Notre œil, notre cerveau, notre entendement et notre esprit n'arrêtent pas eux aussi de "bidouiller" la réalité pour en faire des images "arrangées" elles aussi (cf l'autre sujet ).
  14. Eh non... Je n'en sais pas beaucoup plus... Il y a ces deux liens éventuellement : https://pixels.com/featured/1-animal-cell-russell-kightleyscience-photo-library.html https://rkm.com.au/CELL/animalcell.html
  15. La Recherche consacre un dossier entier au thème de la conscience son numéro d’avril-juin 2021. Plusieurs articles du dossier ont attirés mon attention : - Les illusions sèment le trouble dans les esprits : une nième variation sur le thème des illusions de perception, comment notre cerveau (ou notre esprit !) nous fait voir ce qui n’existe pas ! - Le chamanisme, un art métacognitif - Quatre théories pour explorer la conscience - L'expérience ne se donne qu'en première personne, une interview de Michel Bitbol, philosophe et scientifique assez incroyable dont
  16. Allégorie ? Tableau d'inspiration new age ? Non... Il s'agit de l'image composite et colorée la plus détaillé d'une cellule humaine à ce jour, obtenu par radiographie, résonance magnétique nucléaire et par microscopie cryoélectronique. J'ai trouvé ça suffisamment "magique" pour avoir envie de le partager avec la communauté. Là encore je ne savais pas trop où le poster mais, bon, comme ce fil est un fourre-tout qui parle de tout et du Tout... Le "Tout" en nous ! (source)
  17. Sacré Georges ! En te lisant, je me suis demandé qu'est ce qui "n'a rien de réel" ? ... la beauté ou l'interprétation ? (encore une question d'interprétation ! ) mais bon, finalement, comme les deux (beauté et interprétation) ne sont rien d'autre que des pensées et des jugements de valeur, tu as raison... ils n'ont effectivement rien de réel (si, toutefois, on définit le réel comme ce qui existe objectivement ! ).
  18. En suite logique à mon précédent message, très belle intervention ci dessous de Frédéric Lenoir sur France Culture au sujet des "Chemins du Sacré". Deux choses essentielles pour moi : Entre 2:53 et 3:53 : Sortir du clivage croyants / non-croyants Entre 4:43 et 5:00 : La définition du "sacré" Du coup nous sommes un peu hors sujet car nous sommes loin (mais alors très loin) des "preuves de l’existence de Dieu". Ces deux mises au point (sortit du clivage croyants / non-croyants et définition du sacré) peuvent même mettre d’accord et réconcilier matérialiste
  19. Une des grandes questions qui a émaillé ce fil depuis bientôt 10 ans est la suivante : Comment la conscience émerge-t-elle de la matière inerte ? (juste un des plus grands mystères de ce monde qui occupe philosophes et scientifiques depuis des siècles ). A cette question Thierry Ripoll répond de manière nette dans son excellent ouvrage De l’esprit au cerveau (déjà évoqué par ici) : Au moins les choses sont claires et nettes ! (je précise au passage que Thierry Ripoll est un scientifique (professeur de psychologie cognitive) et qu’il défend dans son livre une approche plutôt
  20. documentaire arte : les chemins du sacré Des images sublimes tournées aux quatre coins du monde et les commentaires inspirants de Frédéric Lenoir. Un vrai régal ! Je ne savais pas trop où poster ça et je le poste ici finalement. Il me semble en effet que ce dont parle Frédéric Lenoir n'a pas grand chose à voir avec ce qui est débattu ici depuis des années. (Finalement la question des "signes de l'existence de Dieu" (et, à fortiori, d'un Dieu personnel... créateur... ordonnateur...etc... ) est une partie assez anecdotique de ce qu'on peut appeler le "sacré" ou la "spiri
  21. Un arbre qui tombe fait plus de bruit que toute la forêt qui pousse. (proverbe chinois )
  22. Pour ceux qui ont le courage, intéressante conférence de Paul Clavier sur ce sujet à l’École Nationale Supérieure : Que percevons nous ? Eh oui pas simple de se départir de la question des deux points de vue sur la réalité (même quand on est un philosophe plaidant pour le réalisme naïf à l'ENS ! ). Cela me rappelle les tentatives d'autres philosophes de se dépatouiller de la question de la dualité de substances corps / esprit pour reconnaitre, finalement, une réalité d'attributs !
  23. Oui ! Du coup il serait plus exact de dire point de vue objectif ou point de vue subjectif (et cela a l'avantage de sous-entendre que la réalité est toujours envisagée d'un certain point de vue). Mais ta remarque me fait penser à un passage d'un excellent ouvrage Dieu et la science font bon ménage, bien sûr par Bacci : On en revient toujours au sujet pensant et percevant ! Tu proposes d'écrire quoi ? ... La réalité ? (mais est-ce bien légitime d'écrire La réalité ?)
×
×
  • Créer...