Aller au contenu

Charlie Hebdo a des c*****es!


Dorian CAUDAL

Recommended Posts

Tu connais quelqu'un qui "croit" qu'il n'y a rien après la mort ?.

Ben moi par exemple.

Par exemple, on sait que les vaches ne volent pas. On ne "croit" pas que les vaches ne volent pas..

La confusion vient peut-être de la.

Vous assimilez ne pas croire et savoir.

N'y a t-il pas une nuance?

Savoir que dieu n'existe pas me semble un tantinet péremptoire.

On peut le déguiser en je pense que dieu n'existe pas.

Mais la réfutation d'un phénomène sous prétexte qu'il n'a pas été observé ne veut pas dire que ce phénomène n'existe pas. Ca veut juste dire qu'il n'a pas été observé.

Moins péremptoire serait: pour le moment, rien d'observable ne me pousse à penser que dieu existe.

"Je ne crois pas que dieu existe" est il différent de "je crois que dieu n'existe pas"?

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par exemple, on sait que les vaches ne volent pas. On ne "croit" pas que les vaches ne volent pas..

La confusion vient certainement de la.

Vous assimilez ne pas croire et savoir.

Or il me semble qu'il y a une nuance.

croire et savoir ? je suis comme St-THOMAS je dois voir !

et je suis désolé les vaches volent ... LOL

VOIR à 2mn 03s

[video:youtube]

JaB

~~~~~~~~~~

Le monde n'est pas ce que vous croyez, voyez, sentez, touchez, entendez .. !

1/Si temps R. (temps du réel) = V. (temps du virtuel) =/ R. (temps du réel),

2/ Alors temps RV. ?(temps de la réalité virtuelle) = V.=R.

3/ Et temps RA. (temps de la réalité augmentée) = [(RV. * RV.)*w.] / T.

#

L'illusion est parfaite !

Réveillez-vous,.. éveillez votre entourage...

RêveSolutions.. !

http://expositions.bnf.fr/utopie/index.htm

Si l’utopie traduisait l’impossible, la vie, l'humain n'existeraient pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je « joke » sur ce sujet, le vache LOL ! Mais il est parfois bon de le faire sur des discussions aussi sérieuses.

Cependant et sommes toutes, les religions ne seraient-elles pas la manière FACILE de répondre à ce qui nous dépasse ? Pour palier à LA PEUR de l’inconnu, de la mort, du temps, de la distance, de l’immensité tout autour de notre minuscule planète, de ce que nous sommes et de toutes les questions auxquelles « aujourd’hui » on ne peut répondre ? Une solution peut-être bien trop facile pour masquer notre ignorance ?

Synchronicité, il y a 2 jours je prenais cette image dans un quartier appelé la cartonnerie …

15012501444213328912903881.jpg

JaB

~~~~~~~~~~

Le monde n'est pas ce que vous croyez, voyez, sentez, touchez, entendez .. !

1/Si temps R. (temps du réel) = V. (temps du virtuel) =/ R. (temps du réel),

2/ Alors temps RV. ?(temps de la réalité virtuelle) = V.=R.

3/ Et temps RA. (temps de la réalité augmentée) = [(RV. * RV.)*w.] / T.

#

L'illusion est parfaite !

Réveillez-vous,.. éveillez votre entourage...

RêveSolutions.. !

http://expositions.bnf.fr/utopie/index.htm

Si l’utopie traduisait l’impossible, la vie, l'humain n'existeraient pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu connais quelqu'un qui "croit" qu'il n'y a rien après la mort ?.

Ben moi par exemple.

Tu "crois" qu'il n'y a rien après la mort, ou : tu ne crois pas qu'il y a une vie après la mort ?

Par exemple, on sait que les vaches ne volent pas. On ne "croit" pas que les vaches ne volent pas..

La confusion vient peut-être de la.

Vous assimilez ne pas croire et savoir.

N'y a t-il pas une nuance?

Savoir que dieu n'existe pas me semble un tantinet péremptoire.

On peut le déguiser en je pense que dieu n'existe pas.

Oui, d'accord avec ça.

Au lieu de "je crois que", un non-croyant utilise plutôt "je pense que".

Mais la réfutation d'un phénomène sous prétexte qu'il n'a pas été observé ne veut pas dire que ce phénomène n'existe pas. Ca veut juste dire qu'il n'a pas été observé.

Moins péremptoire serait: pour le moment, rien d'observable ne me pousse à penser que dieu existe.

"Je ne crois pas que dieu existe" est il différent de "je crois que dieu n'existe pas"?

Oui

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ma conception, complètement différent. Et encore, mettre "dieu" comme sujet du verbe m'est déjà étranger : s'il est sujet, il est.

Donc on est sur un pré requis subjectif.

Cela suffit-il pour que les deux phrases aient un sens différent?

Tu "crois" qu'il n'y a rien après la mort, ou : tu ne crois pas qu'il y a une vie après la mort ?

Je crois qu'il n'y a rien après la mort, donc pas de vie, il n'y a pas de "ou".

Au lieu de "je crois que", un non-croyant utilise plutôt "je pense que".

Ben non.

C'est de la sémantique masturbatoire.

Je suis non croyant parce que je ne crois pas qu'il y ai un dieu ou une vie après la mort.

Mais à vrai dire je n'en sais rien et je ne pense pas que tu en saches plus que moi.

Donc je pense que je crois ( :) ).

Oui

En quoi?

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu "crois" qu'il n'y a rien après la mort, ou : tu ne crois pas qu'il y a une vie après la mort ?

Je crois qu'il n'y a rien après la mort, donc pas de vie, il n'y a pas de "ou".

Voilà où ta personnalité originale se révèle mdr !

Tu es non-croyant mais tu crois ?

En quoi crois-tu, donc, à part ça ?

Au lieu de "je crois que", un non-croyant utilise plutôt "je pense que".

Ben non.

C'est de la sémantique masturbatoire.

Oui, c'est pas faux, ou de la rhétorique. Mais si on réfléchit sur les mots, on peut essayer d'être rigoureux...

Je suis non croyant parce que je ne crois pas qu'il y ai un dieu ou une vie après la mort.

Mais à vrai dire je n'en sais rien et je ne pense pas que tu en saches plus que moi.

Donc je pense que je crois ( :) ).

Oui

En quoi?

Oui "Je ne crois pas que dieu existe" est différent de "je crois que dieu n'existe pas".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu es non-croyant mais tu crois ?

En quoi crois-tu, donc, à part ça ?

Je suis non croyant en dieu.

C'est un choix, en fonction de convictions et non de certitudes, une sorte d'idéologie.

Je suis croyant dans le fait que les connaissances actuelles (et surtout les miennes) ne nous permettent pas d'avoir une réponse définitive sur certains sujets.

Oui "Je ne crois pas que dieu existe" est différent de "je crois que dieu n'existe pas".

Au niveau de la syntaxe, on est d'accord.

Au niveau sémantique, aussi.

Mais au final, dans les deux cas tu n'en sais rien. :)

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu es non-croyant mais tu crois ?

En quoi crois-tu, donc, à part ça ?

Je suis non croyant en dieu.

C'est un choix, en fonction de convictions et non de certitudes, une sorte d'idéologie.

Je suis croyant dans le fait que les connaissances actuelles (et surtout les miennes) ne nous permettent pas d'avoir une réponse définitive sur certains sujets.

On rigole bien !

Donc tu n'es pas sûr que les connaissances actuelles ne nous permettent pas, etc ?

Cette phrase "les connaissances actuelles etc" est pourtant du domaine scientifique et non du domaine de la croyance...

Oui "Je ne crois pas que dieu existe" est différent de "je crois que dieu n'existe pas".

Au niveau de la syntaxe, on est d'accord.

Au niveau sémantique, aussi.

Mais au final, dans les deux cas tu n'en sais rien. :)

On sait qu'une des deux phrases parle d'une non-croyance tandis que l'autre parle d'une croyance, ce qui est différent...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc tu n'es pas sûr que les connaissances actuelles ne nous permettent pas, etc ?

Cette phrase "les connaissances actuelles etc" est pourtant du domaine scientifique et non du domaine de la croyance...

Je me suis mal exprimé.

Je suis croyant puisque les connaissances...., donc ne me permettent pas d'être savant.

On sait qu'une des deux phrases parle d'une non-croyance tandis que l'autre parle d'une croyance, ce qui est différent...

A nouveau c'est du paluchage de pituitaire.

La croyance comme la non-croyance en un phénomène n'ont rien à voir avec le savoir.

Elles ont la même valeur subjective, donc, si sémentiquement elles sont différentes, sur le fond c'est la même chose.

L'opposition peut se faire sur croyant-savant, mais pas sur croyant-non croyant.

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc tu n'es pas sûr que les connaissances actuelles ne nous permettent pas, etc ?

Cette phrase "les connaissances actuelles etc" est pourtant du domaine scientifique et non du domaine de la croyance...

Je me suis mal exprimé.

Je suis croyant puisque les connaissances...., donc ne me permettent pas d'être savant.

Entre croyant et savant, il y a de la marge... On peut être entre les deux.

Et donc tu es croyant en quoi ?

A part en la toute puissance du chapelet bien sûr ;)

On sait qu'une des deux phrases parle d'une non-croyance tandis que l'autre parle d'une croyance, ce qui est différent...

A nouveau c'est du paluchage de pituitaire.

La croyance comme la non-croyance en un phénomène n'ont rien à voir avec le savoir.

Elles ont la même valeur subjective, donc, si sémentiquement elles sont différentes, sur le fond c'est la même chose.

L'opposition peut se faire sur croyant-savant, mais pas sur croyant-non croyant.

Même en me grattant le nez, je peux dire que les deux phrases ne veulent pas dire la même chose. Pour certains la différence est subtile, pour d'autres moins.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Créer...