Aller au contenu

JacK BARLETT

Membre
  • Compteur de contenus

    2 297
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de JacK BARLETT

  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    Blois CESAR-H
  • Profession / Occupation
    Magicien

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Blois CESAR-H

Visiteurs récents du profil

2 783 visualisations du profil

JacK BARLETT's Achievements

Nouveau

Nouveau (1/14)

68

Réputation sur la communauté

  1. Hum ? Joël de Rosnay, qui n'est pas sot, n'a lui pas hésité .... Sommaire du livre Avant propos Introduction - L'histoire et les lois naturelles. - La métaphore du cybionte. - Les nouvelles sciences de la complexité. - Une symbiose planétaire. - Un monde à inventer. - Un livre fractal. I ère partie : Une vision unifiée de la nature et de la société Chap. 1 : Des molécules, des insectes et des hommes - La clé du futur : maîtriser la complexité. - La magie des cercles vertueux. - L'émergence de la science du XXIème siècle. - Réconcilier la partie et le tout. - Le chaos : une organisation cachée ? - Pour comprendre le chaos : l'ordinateur-macroscope. - Drôles d'oiseaux et fourmis virtuelles. - Les choix démocratiques des abeilles. - Entre ordre et désordre, une étrange frontière. - Une théorie générale de l'auto-organisation. Chap. 2 : La naissance du cybionte : les nouvelles origines de la vie - Retour sur nos origines. - L'émergence des fonctions vitales du cybionte : une coévolution. - Révolution industrielle : du charbon à l'automobile. - Révolution biologique : de la ferme agricole à la maîtrise de l'ADN. - Révolution informatique : de l'écriture au microprocesseur. - La médiamorphose : du multimédia à l'unimédia. - Internet : génèse d'un cerveau planétaire. - Vers la synthèse de la vie ? - L'évolution biologique sur ordinateur. - Des essaims de robots-insectes. II ème partie : Vers l'homme symbiotique Chap. 3 : Les neurones de la Terre - Une grande découverte de la nature. - Les bénéfices de la symbiose : lichen, corail et orchidées. - Macrobiologie des machines : une nouvelle symbiose ? - Les nouvelles interfaces entre l'homme et les machines. - Quand l'ordinateur apprend l'homme. - Le branchement informatique du cerveau. - Le mariage de la biologie et de l'informatique. - Biopuces pour bio-ordinateurs. - Les nouveaux sens de l'homme symbiotique. - Rétines-écran et mémoires implantables. - La réalité virtuelle : clonage et ubiquité. - Oliver et Sarah : agents intelligents. La vie quotidienne du cybionte - Un super organisme planétaire. - Des fonctions vitales à l'échelle du globe. - Gaïa et le monde des pâquerettes. - L'écologie : une économie de la nature. - L'économie : un écosystème vivant. - De l'égocitoyen à l'écocitoyen. - La symbiose de Gaïa et du cybionte. - Les navigateurs du cyberespace. - Voyage au coeur de l'introsphère. - L'étrange population des hyperéseaux. - Au delà de l'imaginaire : la virtualité réelle. - Le mental du cybionte. III ème partie : Vouloir l'avenir Chap. 5 : Piloter : les managers de la complexité - Retour sur Terre : les défis d'un monde fragmenté. - Les bénéfices du cybionte : l'art de la subsomption. - Gouvernement, cybernétique, citoyen. - Régulation des grands flux mondiaux. - Au bord du chaos : démocratie, dictature, anarchie. - La gouvernance : entre déterminisme et liberté. - L'homme : génie individuel, idiot collectif. - Démocratie participative et rétroaction sociétale. - Les nouveaux leaders politiques : médiateurs, catalyseurs, surfeurs. - Les dangers de l'immunité médiatique. - Les limites de l'économisme. - Pour un développement adaptatif régulé. - Des priorités pour l'avenir. Chap. 6 : Produire : Les industries du IIIème millénaire - L'entreprise et les organisations de l'avenir. - Entreprise intelligente, entreprise virtuelle. - Recherche en réseau, production fractale. - Une boule de cristal : la prospective systémique. - Les industries de l'immatériel. - Télé-activités et télé-éducation. - L'économie des réseaux : piratage et cryptage. - Apprendre c'est éliminer. - Les nouveaux marchés du cyberespace. - Marketing inversé et marketing sélectif. - Economie parasite, Big Brother et drogues électroniques. - Les industries de l'invisible. - L'essor des nanotechnologies. - Le triomphe du multiple : parralélisme et "effet velcro". - Macroprojets et macrorégulations. - Flashs du futur : innovations du siècle à venir. Chap. 7 : Vouloir : culture et valeurs pour un nouveau monde - Valeurs féminines pour construire un monde. - La culture fractale de l'homme symbiotique. - Dentelles, mosaïques et cathédrales : la communication fractale. - Temps long, temps court : éducation et télévision. - Jeux vidéo : interactivité et hypermédias. - Reconfigurer l'école. - Une transmission lamarkienne de la culture. - Emergences, mutations, révolutions. - L'information? C'est du temps potentiel. - Le temps fractal. - Vivre des intérêts du capital-temps. - Le cybionte et l'homme du IIIème millénaire. - Les dix règles d'or de l'homme symbiotiques - Les valeurs d'un nouvel humanisme. Conclusion - L'an 2500, déjà? - Le cinquième paradigme. Glossaire ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ à jeter un œil sur les deux liens ci-après... https://fr.wikipedia.org/wiki/Cybionte https://www.monde-diplomatique.fr/1996/05/CASSEN/5463
  2. Celle-ci je ne pouvais vraiment pas la laisser passer LOL Couplet 1 : Paroles: Eugène Pottier (1871) –Musique: Pierre Degeyter (1888) Debout ! les damnés de la terre ! Debout ! les forçats de la faim ! La raison tonne en son cratère, C’est l’éruption de la fin. Du passé faisons table rase, Foule esclave, debout ! debout ! Le monde va changer de base : Nous ne sommes rien, soyons tout ! etc. Christian, il existe une partition avec les accords pour guitare.... Bon, promis quand je ré-interviens, j'essaie d'être sérieux .. bien que ?
  3. Hum ? Je ne vois pas le problème si, d'une part on applique le principe du chat de Schrödinger et d'autre part que le temps n'existe pas... Christian, il va falloir que tu sois cohérent au fait que tout est possible LOL Moi, pour ma part, j'ai toujours considéré que je suis né ...demain. Bon, c'est juste pour vous faire coucou à tous, vous dire que suis chacune de vos interventions, qui me ravissent.
  4. Lire ou.. relire ... La voie du magicien de Deepak Chopra y sont décrites, de manières simples, les 7 transformations de l'être Sans compter la matière ... tout aussi bien décrite dans ce fabuleux ouvrage. JaB
  5. "Concernant la matière, nous nous sommes trompés. Ce que nous avons appelé matière n’est que de l’énergie." citation Albert-Einstein JaB ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
  6. Hum ?! Sans aucun doute. Mais pour être complet je rajouterais également que l’œil voit ce que l'esprit s'attend à voir. C'est à dire que dans des circonstances données, l'esprit construit sa perception en rapport à sa préoccupation de l'instant. JB " Je n'ai plus rien à dire, je me suis tout dit" Mais "ce n'est pas parce-que l'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule" ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
  7. Bon j’étais en lecture de la page 16 de ce super sujet qui a provoqué ma réponse juste au dessus... mais en continuant ma lecture des pages suivantes je n'ai pu m’empêcher de m’esclaffer.... Shiva T’exagère ! LOL Comme dirait notre OTTO j'ai fait une flaque ! Avec tout çà .. je pense que l'organisation de la petite idée dont nous avons discuté me semble mûre... je commence la recherche du lieu... JaB ~~~~~~~~~~~~~~~~
  8. Hi, Shiva.. Je retiens - Discours de métaphysique monadologie de Leibniz.- J'ai découvert la théorie des monades de Leibniz il y a quelques années, par une "grâce" tel que le cite Mimosa. Il y en a eu bien d'autres ! mais que je nomme "synchronicités". Comme je les ai toutes écrites, de par ma stupéfaction à celles-ci, aujourd'hui je reconstruis le puzzle ... JaB ~~~~~~~~~~~~~~
  9. RESPECTER LES ANIMAUX C'EST AFFIRMER NOTRE HUMANITÉ. Intervention de Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale le dimanche 27 mai 2018 dans le cadre du débat sur le projet de loi agriculture et alimentation. Le président du groupe « La France insoumise » a traité la question du bien-être animal. Il a expliqué comment le système agricole actuel, parce qu'il répond à des logiques industrielles, rend intenable la prédation de l'homme sur la nature et finit par considérer les animaux comme des choses et non des êtres sensibles. Traitant à la fois des questions écologiques, économiques, morales et culturelles liées à l'agriculture, il a expliqué pourquoi il fallait désormais avancer vers une agriculture paysanne et une modification de nos pratiques alimentaires. Enfin, il a affirmé que notre empathie pour les animaux n'était pas de la mièvrerie mais l'une des preuves les plus brillantes de notre humanité. JaB ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
  10. Al ! VAZY FONCE ALLEZ ! me semble une bonne référence ! Mais, confirme-nous çà par ton expérience de couple.... VAZY raconte MILLE Amitiès JaB ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
  11. En guerre – pour la préemption salariale ! Sur le monde diplo , un article de fond de Frédéric Lordon sur le film de Stéphane Brizé - En guerre - avec Vincent Lindon. Lecture FORTEMENT conseillée https://blog.mondediplo.net/en-guerre-pour-la-preemption-salariale JaB ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
  12. Pour l’ouverture du 71e festival de Cannes, Jean-Luc Godard a réalisé un court-métrage inédit de 5 minutes sur la ZAD et l’état du monde. (Les merdias se gardent bien d'en parler...) “Vent d'ouest” : le court-métrage surprise de Jean-Luc Godard en soutien à la ZAD Autrefois, il n’y avait que des cinéastes. On ne parlait pas de techniciens. Méliès, Thalberg, Grémillon. Les mains des monteuses soviétiques, comme celles des ouvrières de la Rhodia, disaient l’exception partout où l’on aménageait la règle... Autrefois, il n’y avait que des cinéastes. On ne parlait pas de techniciens. Méliès, Thalberg, Grémillon. Les mains des monteuses soviétiques, comme celles des ouvrières de la Rhodia, disaient l’exception partout où l’on aménageait la règle. Vinci, Darty. Aujourd’hui, c’est le règne des techniciens. Techniciens de grande surface, de télé mobile, techniciens de l’audiovisuel, de la gendarmerie. Le cinéma s’est niché dans chaque arcane du capitalisme. La technique a pris le pas sur le geste. Et l’humain a déserté l’œil de celui qui regarde. Ceux qui croient à la technique la disent objective, là où elle n’est qu’objectif. Objectif de sécurité, de surveillance, de peur, de mort. Et la mort, pour ne pas avoir trop peur, a substitué à son propre silence non pas un son d’outre-tombe, mais d’outre-vie. Le son latent de l’agonie, celui du capitalisme, de la catastrophe permanente. L’industrie et ses machines ont toujours généré leur propre musique. Des images et des sons émis par la vie, et comme subtilisés, retransmis par une agonie et destinés à la mort, aux structures de la mort. Et dans ces structures de béton, fleurit toujours dans les interstices, là où l’humidité subsiste encore, cette herbe que l’on dit invasive lorsqu’elle ne fait que nous protéger de l’érosion, et c’est le Gourbi, le Far West, les 100 Noms. Inverser la trajectoire, revenir à la vie depuis la mort, supprimer l’agonie. Supprimer l’agonie. » Lettre ouverte d’un collectif de régisseurs invitant le célèbre réalisateur à Zbeulifier le 71e festival de Cannes. Rappelant au cinéaste son passé subversif, le texte se termine ainsi : « Alors vas-y Jean-Luc, comme une dernière bataille, comme le plus beau des tournages, comme un poème que tu sais faire, avec ton langage mais qui ferait écho en nous tous : nique tout. ZAD A CANNES ET BLOCUS DU PALAIS ! » A lire par ici... Et là... https://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/video-vent-douest-le-court-metrage-surprise-de-jean-luc-godard-en-soutien-la-zad/ Il faut se frotter les yeux pour y croire. Jean-Luc Godard semble s'être fendu d'un court-métrage de cinq minutes sur la ZAD, si l'on en croit le site Lundi Matin, qui l'a publié ce 9 mai. Celui-ci mêle des extraits de films et des images de l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, filmées par une caméra de surveillance de la gendarmerie. La voix off, Jean-Luc Godard, récite un texte fort et subversif, dans le style situationniste de Guy Debord, sur fond de détonations de grenades de désencerclement. Décrivant l'avènement du règne de la “technique” et des “techniciens”, “JLG” (ou son faussaire très doué) affirme, en contrepoint : “Et dans ces structures de béton, fleurit toujours dans les interstices, là où l’humidité subsiste encore, cette herbe que l’on dit invasive lorsqu’elle ne fait que nous protéger de l’érosion, et c’est le Gourbi, le Far West, les 100 Noms” [en référence à la ferme emblématique de Notre-Dame-des-Landes détruite lors de l'évacuation, ndlr]. JaB ~~~~~~~~~~~~~~~~~~
×
×
  • Créer...