Aller au contenu

Henri BROCH - Zététique - Art du doute - Science et paranormal


Recommended Posts

Sur le site d’analyse et de critique des médias Arrêt sur images, un article plutôt critique sur la zététique :

L'information scientifique, une guerre de (positions) tranchées

 

Citation

Sur les Internets, impossible de passer à côté lorsque l'on s'intéresse aux questions scientifiques ou à la lutte contre les fake news. Sur YouTube, ces influenceurs se nomment Hygiène Mentale (337 000 abonnés) La Tronche en Biais (210 000 abonnés), Science4All (190 000 abonnés), ou Chat Sceptique (131 000 abonnés). Sur Twitter, des comptes tels que Bunker D, Matadon, Hygiène Mentale, Anthony Guihur ou Mathieu Rebeaud proposent le même travail didactique, de manière encore plus directe (et concise). Autoproclamés "rationalistes", "sceptiques" ou "zététiciens" (issus de la zététique, cet "art du doute" théorisé par Henri Broch à la fin des années 80), ils militent pour l'application de la stricte méthode scientifique, défendent les bénéfices du doute (la science ne peut pas prouver absolument le vrai ou le faux) et exaltent les vertus de la rigueur.


 

Citation

Historiquement, leur combat est celui de la lutte contre le charlatanisme et les pseudo-sciences, puis des fake news à l'heure de la surinformation. Mais au fil du temps, forts de la légitimité croissante et du succès indéniable que récolte leur travail de démystification (""""debunking"""") auprès du public et des journalistes, particulièrement depuis l'épidémie de Covid-19 et l' "infodémie" qui a suivi (le site Korii leur consacrait d'ailleurs un article élogieux), certains se seraient transformés, écrivent les auteurs de l'ouvrage, en zélés "gardiens de la raison", qui n'hésiteraient plus à utiliser la boîte à outils du troll pour vilipender ceux qu'ils perçoivent comme des adversaires.

Wouaouh ! ça ressemble presque à de « l’activisme » numérique ce qui est décrit là ! 🤣


L’article fait largement référence référence à l’ouvrage de Stéphane FOUCART, Stéphane HOREL, Sylvain LAURENS Les gardiens de la raison - Enquête sur la désinformation scientifique

9782348046155.jpg


 

Citation

Explorant les nouvelles frontières du lobbying, cette enquête dévoile les stratégies de manipulation qu’emploient désormais ces « marchands de doute » pour promouvoir leur « bonne » science et s’emparer du marché de l’information scientifique.

C'est chaud ! 🤣

 

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et puis... Un article récent de la TeB, certainement un des plus beaux à mon goût :

Le sens de la vie ! (Tronche en Live #100)

 

Citation

Même sans réponse, même sans hypothèse imprudente reposant sur nos ignorances, nous sommes en mesure de nous émerveiller du simple fait d’être en mesure de nous émerveiller. Notre émerveillement ne vaut pas mieux que celui du voisin juste parce que c’est le nôtre, et le sien a une valeur en soi que le scepticisme ne consiste pas à nier, à railler, à rabaisser.

 

Citation

Je pense et je voudrais qu’on en discute ce soir, qu’il est possible d’être un sceptique, un zététicien un militant du rationalisme et de la méthode scientifique tout en ayant une vie sympa, tout en étant pas un sale con insupportable tout juste bon à blesser ceux qui croient un peu trop fort des choses un peu trop discutables.

 

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans l'article que je citais dans mon précédent message, Thomas C. Durand, Acermendax formule deux questions typiquement métaphysiques (la question de la mort et la question de la finalité de l'univers) :
 

Citation

 

- Ou bien la vie continue après la mort… Et c’est stupéfiant ! Ou bien la vie s’arrête définitivement quand le corps cesse de fonctionner… Et c’est stupéfiant.

- Ou bien l’univers existe pour une raison, en prévision d’un projet, et c’est renversant ! Où bien toute cette immensité n’est que le résultat d’une succession d’interactions de particules livrées à elles-mêmes. Et c’est renversant !

 

Notons que la manière même de présenter les deux questions est typiquement métaphysique :  On donne, à chaque fois, deux alternatives opposées et contradictoires, deux réponses possibles, en mettant en relief que, quelle que soit la réponse les implications métaphysiques sont vertigineuses. Ainsi, au delà de la réponse, c'est l'existence même de la question et sa formulation, qui produit une prise de conscience.

Finalement, je me dis que ce passage de l'article fait assez bien écho à nos derniers échanges ici sur la fonction de la métaphysique. Ce que dit Acermendax, tel que je le comprends, c'est que certaines questions n'appellent qu'une seule réaction, un seul vertige, une seule émotion (pour reprendre un mot qui, pour moi, qualifie totalement la métaphysique 🙂) à savoir l'étonnement !

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Patrick FROMENT a dit :

en mettant en relief que, quelle que soit la réponse les implications métaphysiques sont vertigineuses.

D'ailleurs, cette réflexion sur le sentiment de prodigieux qu'on lit chez Thomas Durand... :

Citation

  Ou bien il existe d’autres civilisations dans l’Univers, et c’est prodigieux ! Ou bien nous sommes seuls dans l’Univers… et c’est prodigieux !

 

.... je l'ai également eue en 2015 dans VM, en réponse à Melvin :

Le 22/02/2015 à 23:55, Christian GIRARD a dit :
Citation

Melvin : « Pour moi il est évident que des formes de vie se trouvent quelque part dans cette immensité qu'est l'univers. »

Ce qui est amusant, c'est que ce paradigme qui fait presque consensus dans la communauté scientifique est assez nouveau, et qu'il est tout aussi fascinant que celui qui consistait à imaginer que nous sommes seuls...

Source : CLIC

Modifié par Christian GIRARD
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un phrase extraite d’un article et un bout de vidéo vidéo qui résument complètement la raison essentielle qui fait que je n’adhère pas à la démarche zététique :

Citation

Grande est la méprise concernant ceux qui se posent en « gardiens de la raison » : ils s’auto-proclament « rationalistes » et « sceptiques » défendant « la science » alors qu’ils adoptent une attitude religieuse à l’égard de celle-ci.

source : La zététique est une religion : un animisme matérialiste pseudo-scientifique

Le bout de vidéo est un extrait d’un propos d’Ivan Rioufol et du philosophe Jean Loup Bonnamy entre 27:33 à 28:17 sur l'émission L'heure des pros 2 d'hier soir (‘tain je cite Rioufol et je poste une vidéo Cnews, je vais passer pour un gros réac’ ! 🤣)

https://www.cnews.fr/emission/2021-06-16/lheure-des-pros-2-du-16062021-1094694

Allez, soyons justes : l’article et le propos de la vidéo décrivent plutôt un homme de paille : même les zététiciens les plus zélés ne font pas de la science une religion.

Par contre (et c’est ce que je critique) : Il mettent implicitement la science au sommet de tous les savoirs et présentent le rationalisme et la méthode scientifique comme une panacée pour atteindre le vrai (y compris sur des sujets qui ne sont pas du ressort de la science).

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouais ben en attendant si Ed et Lorraine Warren avaient avez perdu leur temps à se poser la question de savoir si le paranormal était l'émanation d'un inconscient collectif perturbé par le désir névrotique d'un retour à l'enfance fondée sur une croyance ou s'il s'agissait d'une réalité intemporelle tangible, aujourd'hui tu pourrais plus sortir sans ton crucifix et ton eau bénite (en plus de ton masque FFP2, évidemment). 

D'ailleurs c'est un peu grâce à eux, si on peut maintenant se promener tranquille dans les cimetières, réserver une maison isolée pour les vacances ou visiter les ruines d'un vieil asile de fous, sans craindre de devoir faire appel à un disciple du Père Merrin avant la rentrée des classes ! Et puis on leur doit aussi "Annabelle" et "Conjuring" (le 3 est sorti, tiens)... 

Modifié par Woody (Philippe)
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, Patrick FROMENT a dit :

Un phrase extraite d’un article et un bout de vidéo vidéo qui résument complètement la raison essentielle qui fait que je n’adhère pas à la démarche zététique

Dès le début de cet article, grossière erreur : l’auteur à l’évidence ignore ce qu’est une métonymie ! 

La critique porte sur une prétendue vision animiste du cerveau qu’auraient « les zététiciens » qui lui prêteraient « une volonté malgré nous, une intention », un cerveau qui agirait « de lui et par lui-même sans notre consentement ». C’est un peu comme si l’auteur critiquait la description par un journaliste d’un accident (par exemple). Supposons qu’un article ou un autre texte utilise une formulation de la sorte : « La voiture s’est déportée sur la droite, puis s’est dirigée contre un arbre ». À moins d’évoquer une sorte de possession maléfique comme dans Christine de Stephen King (ou le film du même nom, de John Carpenter), il est ÉVIDENT qu’il y a un conducteur au volant et que la voiture n’a pas de volonté propre. C’est un raccourci (bien utile) de langage (une métonymie et ses variantes) qui fait que dans le texte la voiture semble dotée d’une volonté propre, cela ne témoigne en rien d’une pensée animiste de l’auteur de l’article. Il en est de même lorsque l’on évoque le cerveau comme sujet d’une action, c’est simplement un raccourci de langage. 

Bref, l’article est exagérément à charge donc ne vaut pas tripette. À prendre plus comme un pamphlet : l’auteur se fait plaisir par une critique excessive et n’hésite pas à user d’une mauvaise foi patente.

Je n’ai ni l’envie ni le temps de procéder à une analyse du reste. 

Modifié par Christian GIRARD
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Christian GIRARD

L’article est certes à charge mais il met bien en relief l’inspiration et les racines philosophiques profondes de la zététique (pour faire court : le matérialisme et le physicalisme). Et il fait entrevoir, aussi, les implications d’une vision strictement matérialiste sur des questions comme celle de l’émergence de la conscience, le libre arbitre, l’hypothèse de l’homoncule, qui est le "maître" à bord ? qu’est ce que le "moi " ?... (mais bon… tout ça c’est de la philo et de la métaphysique !) 🙂

D’ailleurs, tu me demandais il y a quelques jours un exemple de question à laquelle la métaphysique aurait répondu. Un bon exemple serait celui-ci : La métaphysique bien développée démontre que pour expliquer les questions les plus ultimes et les plus essentielles, le matérialisme et le physicalisme conduisent à autant de problématiques et d’impasses que des approches comme le spiritualisme, le dualisme ou le théisme.

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Patrick FROMENT a dit :

La métaphysique bien développée démontre que pour expliquer les questions les plus ultimes et les plus essentielles, le matérialisme et le physicalisme conduisent à autant de problématiques et d’impasses que des approches comme le spiritualisme, le dualisme ou le théisme.

Je me demande du coup si ceci n'explique pas pourquoi les rationalistes et zététiciens n'aiment pas beaucoup la métaphysique et refusent, en général, d'aborder des questions trop métaphysiques. 🤔

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...