Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

L'après COVID pour le spectacle vivant


Recommended Posts

  • Réponses 163
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

Bien sûr, que le public est essentiel! C'est même ce qui fait tout le spectacle vivant... Et oui, le public nous manque... De bien des façons. J'ai dû faire seulement une douzaine de sp

C'est exactement cela , Michel , le jour d'hier sera le jour de demain !  On voit deja poindre les mercantiles, les profiteurs , les laissés pour compte, les opportunistes etc etc ....  Encore un

Images Publiées

@Claudemage SALONI

Ceux qui s'en sont sorti sous incubateur seraient très certainement mort sans ce système (puisque les poumons ne pouvant travailler assez, il a fallu les "forcer" pour que la personne puisse assurer l'oxygenation des organes important). 

 

Pour ceux qui sont mort pendant l'intubation: Tu as le choix:

Trop de dégâts pour être compensé par la machine. Autres problèmes de santé qui se sont ajouté au Covid. Violence du système immunitaire en réaction au Covid. Problèmes liés à l'anesthesie, …

Pour savoir pour chaque cas, il faudrait une autopsie pour comprendre l'origine de chaque mort.

 

Oui en 68 il y a eu 30.000 mort, mais ce n'était pas le Covid.

Le Covid n'est pas une grippe, le Covid ne ressemble a rien de ce que l'on a connu. On en ignore beaucoup. On ne peux pas comparer aussi facilement avec le reste.  On ne peux pas comparer non plus les pays entre eux car il y a trop de choses qui influence que pour pouvoir faire une comparaison sérieuse.

 

Pour le port du masque, cela a été une bêtise monumentale de ne pas l'imposer. S'en est toujours une à l'heure actuelle.

Pourquoi il n'a pas été rendu obligatoire et pourquoi ne l'est il toujours pas ? Très certainement parce qu'il y avait pénurie et que si ils obligent le port d'une chose qu'ils ne savent pas distribuer, l'état risque de se retrouver avec pas mal de plainte a gérer et peut être une "révolte" de la population . Actuellement il faut savoir que beaucoup de médecins ont déposé plainte contre l'état pour ingérence.  

Quand tu sais qu'en Belgique il y a eu au moins 4 commandes de millions de masques qui sont non conforme. J'en ai eu sous les yeux. Des masques FFP2 qui étaient de simple masque chirurgicaux (donc pas du tout des P2)

 

Pour la chloroquine, je ne me prononcerais pas dessus. Pourquoi ? Parce qu'aucun résultat ne prouve quoi que ce soit. On connait les effets secondaires, certains sont gérables, d'autres moins. Il y a des personnes a risques, d'autres moins. Il y a des dosages a respecter … comme tout médicament. 

Le problème actuel c'est qu'aucun test réel c'est a dire en double aveugle (le médecin ne sait pas si il donne la molécule ou un placebo, et le patient ne sait pas si il reçoit la molécule ou un placebo) afin de prouver si oui ou non cette molécule a un effet sur le Covid. 

Pourquoi ? Parce que la psychologie joue beaucoup dans la manière dont l'organisme lutte pour sa survie. le plus simple étant les personnes atteinte de cancer. Ceux qui ont le moral ont plus de chance de s'en sortir que ceux qui dépriment. Donc il faut absolument que les 2 populations de test aient reçu quelque chose et pensent avoir reçu la molécule à une chance sur deux. Ainsi la partie psychologique agit.  (Il y a déjà eu des expérience ou on traitait le mal de crane avec un comprimé a base de rien et que le mal de crane passait plus vite que ceux qui n'avaient pas reçu le comprimé à base de rien). Bref c'est comme ca. 

Le médecin qui donne le médoc ne doit pas savoir si il injecte la molécule ou autre chose afin de ne pas influencer indirectement ma réaction du patient. Il suffit d'étudier la PNL pour comprendre qu'on peut influencer très facilement une personne , et cela peut se faire sans même s'en rendre compte soit même.)

 

Ensuite une fois qu'on a les résultats, on peut comparer si oui ou non il y a une différence significative entre les deux groupes. Si le groupe ayant reçu la chloroquine a eu plus de vies sauvées alors c'est qu'il y a un effet. 

Mais c'est meme plus compliqué que ca car il faut que les 2 groupes soient similaires … il ne s'agirait pas que dans un des deux groupes il y ai plus de personnes souffrant déjà de problèmes respi ou diabete … car comme ceux ci ont moins de chance de s'en sortir , ils biaiseraient les résultats. 

 

Pourquoi attendre ces résultats ? Le principe de précaution. Si je donne quelque chose a quelqu'un, qu'il y a des effets secondaires qui peuvent entrainer d'autres soucis, c'est pire que mieux. et le principe de la médecine c'est ne pas nuire. Or pour ne pas nuire il faut travailler avec des protocoles de sécurité. 

 

Oui on a donné cette molécule a des gens pour éviter le palu. Pourquoi ? Parce qu'on savait que cela évitait de chopper le paludisme. Et que donc sur la balance, entre risque certains effets secondaires et chopper le paludisme, il a été jugé que la balance penchait dans un sens plus que dans l'autre. 

Ici la balance c'est effets secondaire d'un coté et vide de l'autre coté puisque on ne sait pas si ca a un effet ou non. Donc la balance penche. 

 

Oui c'est chiant, oui ca prend du temps, oui peut être que cette molécule fonctionne et aurait sauvé des gens, non peut être que cette molécule ne fonctionne pas et qu'elle aurait provoqué des problèmes cardiaques chez des gens en bonne santé … 

Une molécule en pharma c'est plus de 10 ans de test avant mise sous le marché. Et encore parfois on a des problèmes par la suite quand même. Y'a qu'a voir tous les soucis de tératologie (malformation de naissance) après l'utilisation de certaines molécules par les femmes enceinte. 

 

Maintenant savoir si elle fonctionne ou pas ? J'en sais rien, j'attends les résultats.

 

Comparer avec le Vietnam ? Non ce n'est pas comparable. La gestion de la politique par exemple, il y a peut etre des cas … mais ils ne sont pas annoncé. 

 

En  Biélorussie: le Coronavirus n'existe pas la bas ! Pourtant il y a des cas. Mais officiellement y'en a pas ! Regarde au Brésil, regarde aux USA … 

On peut déjà difficilement comparer entre pays européen alors plus loin c'est difficile. 

Imagine tout ce qui entre en jeu. Le nombre de cas à l'origine (ca va se développer plus vite si plus de 1ers cas arrivent dans un pays). La manière dont les gens vivent: plus il existe de contact entre les gens, plus le virus se propage. Il y a moins de cas en campagne qu'en ville, donc un pays plus agricole aura certainement moins de cas qu'un pays vivant de service. La manière dont les politiciens agissent: masque, distance, confinement … La manière dont la population agit: respect des conseils ou non. 

Bref tellement de chose que comparer la France et le Vietnam n'a aucun sens si cela n'est pas fait en prenant compte de tous les paramètres. 

 

Pour conclure sur ce long texte:

Oui le port du masque devrait être obligatoire. Et pour tous ! 

Se laver très régulièrement les mains au savon ! 

Garder une distance sociale respectable (1.5m ? certaines études disent qu'on envoi des particules à 4m autour de soit : 4m devant, 4 derrière, 4 au dessus, 4 en dessous. Et que ces particules survivent 3h dans l'air ambiant ! Sont elles contaminantes ? Pour le moment c'est en court d'étude …)

 

Les tests auraient du être mis en place, afin de confiner les porteurs, MAIS il aurait fallu retester les négatifs tous les 2-3 jours afin de confiner les nouveaux porteurs.

 

Pas évident … faisons de notre mieux 

Croire ou ne pas croire, cela n'a aucune importance
Ce qui compte c'est de se poser de plus en plus de questions
Edmond Wells

3Draco

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Damien DEPARPE a dit :

@Claudemage SALONI

Ceux qui s'en sont sorti sous incubateur seraient très certainement mort sans ce système (puisque les poumons ne pouvant travailler assez, il a fallu les "forcer" pour que la personne puisse assurer l'oxygenation des organes important). 

Pour ceux qui sont mort pendant l'intubation: Tu as le choix:

Trop de dégâts pour être compensé par la machine. Autres problèmes de santé qui se sont ajouté au Covid. Violence du système immunitaire en réaction au Covid. Problèmes liés à l'anesthesie, …

Pour savoir pour chaque cas, il faudrait une autopsie pour comprendre l'origine de chaque mort.

Oui en 68 il y a eu 30.000 mort, mais ce n'était pas le Covid.

Le Covid n'est pas une grippe, le Covid ne ressemble a rien de ce que l'on a connu. On en ignore beaucoup. On ne peux pas comparer aussi facilement avec le reste.  On ne peux pas comparer non plus les pays entre eux car il y a trop de choses qui influence que pour pouvoir faire une comparaison sérieuse.

Pour le port du masque, cela a été une bêtise monumentale de ne pas l'imposer. S'en est toujours une à l'heure actuelle.

Pourquoi il n'a pas été rendu obligatoire et pourquoi ne l'est il toujours pas ? Très certainement parce qu'il y avait pénurie et que si ils obligent le port d'une chose qu'ils ne savent pas distribuer, l'état risque de se retrouver avec pas mal de plainte a gérer et peut être une "révolte" de la population . Actuellement il faut savoir que beaucoup de médecins ont déposé plainte contre l'état pour ingérence.  


Et il y en a même qui ont porté plainte pour indigence, c'est pour dire.

 

il y a une heure, Damien DEPARPE a dit :

Quand tu sais qu'en Belgique il y a eu au moins 4 commandes de millions de masques qui sont non conforme. J'en ai eu sous les yeux. Des masques FFP2 qui étaient de simple masque chirurgicaux (donc pas du tout des P2)

Pour la chloroquine, je ne me prononcerais pas dessus. Pourquoi ? Parce qu'aucun résultat ne prouve quoi que ce soit. On connait les effets secondaires, certains sont gérables, d'autres moins. Il y a des personnes a risques, d'autres moins. Il y a des dosages a respecter … comme tout médicament. 

Le problème actuel c'est qu'aucun test réel c'est a dire en double aveugle (le médecin ne sait pas si il donne la molécule ou un placebo, et le patient ne sait pas si il reçoit la molécule ou un placebo) afin de prouver si oui ou non cette molécule a un effet sur le Covid. 

Pourquoi ? Parce que la psychologie joue beaucoup dans la manière dont l'organisme lutte pour sa survie. le plus simple étant les personnes atteinte de cancer. Ceux qui ont le moral ont plus de chance de s'en sortir que ceux qui dépriment. Donc il faut absolument que les 2 populations de test aient reçu quelque chose et pensent avoir reçu la molécule à une chance sur deux. Ainsi la partie psychologique agit.  (Il y a déjà eu des expérience ou on traitait le mal de crane avec un comprimé a base de rien et que le mal de crane passait plus vite que ceux qui n'avaient pas reçu le comprimé à base de rien). Bref c'est comme ca. 

Le médecin qui donne le médoc ne doit pas savoir si il injecte la molécule ou autre chose afin de ne pas influencer indirectement ma réaction du patient. Il suffit d'étudier la PNL pour comprendre qu'on peut influencer très facilement une personne , et cela peut se faire sans même s'en rendre compte soit même.)

Ensuite une fois qu'on a les résultats, on peut comparer si oui ou non il y a une différence significative entre les deux groupes. Si le groupe ayant reçu la chloroquine a eu plus de vies sauvées alors c'est qu'il y a un effet. 

Mais c'est meme plus compliqué que ca car il faut que les 2 groupes soient similaires … il ne s'agirait pas que dans un des deux groupes il y ai plus de personnes souffrant déjà de problèmes respi ou diabete … car comme ceux ci ont moins de chance de s'en sortir , ils biaiseraient les résultats. 

Pourquoi attendre ces résultats ? Le principe de précaution. Si je donne quelque chose a quelqu'un, qu'il y a des effets secondaires qui peuvent entrainer d'autres soucis, c'est pire que mieux. et le principe de la médecine c'est ne pas nuire. Or pour ne pas nuire il faut travailler avec des protocoles de sécurité. 

Oui on a donné cette molécule a des gens pour éviter le palu. Pourquoi ? Parce qu'on savait que cela évitait de chopper le paludisme. Et que donc sur la balance, entre risque certains effets secondaires et chopper le paludisme, il a été jugé que la balance penchait dans un sens plus que dans l'autre. 

 

Et même pour le palu, il y a des tas de zones d'ombre. Des millions de morts. Et pas de recherche sérieuse pour l'éradiquer, car pas assez rentable (c'est dans les pays pauvres)

Ce que je voulais surtout dire, à propos des médocs contre le palu : j'ai pris plusieurs années de suite cette saloperie de Lariam, dont je n'ai eu connaissance qu'après des effets secondaires. Il y a même un toubib, en voyage, qui m'a dit qu'il préférait choper le palu que de prendre ce truc.

 

il y a une heure, Damien DEPARPE a dit :

Ici la balance c'est effets secondaire d'un coté et vide de l'autre coté puisque on ne sait pas si ca a un effet ou non. Donc la balance penche. 

Oui c'est chiant, oui ca prend du temps, oui peut être que cette molécule fonctionne et aurait sauvé des gens, non peut être que cette molécule ne fonctionne pas et qu'elle aurait provoqué des problèmes cardiaques chez des gens en bonne santé … 

Une molécule en pharma c'est plus de 10 ans de test avant mise sous le marché. Et encore parfois on a des problèmes par la suite quand même. Y'a qu'a voir tous les soucis de tératologie (malformation de naissance) après l'utilisation de certaines molécules par les femmes enceinte. 

Maintenant savoir si elle fonctionne ou pas ? J'en sais rien, j'attends les résultats.

Comparer avec le Vietnam ? Non ce n'est pas comparable. La gestion de la politique par exemple, il y a peut etre des cas … mais ils ne sont pas annoncé. 

En  Biélorussie: le Coronavirus n'existe pas la bas ! Pourtant il y a des cas. Mais officiellement y'en a pas ! Regarde au Brésil, regarde aux USA … 

On peut déjà difficilement comparer entre pays européen alors plus loin c'est difficile. 

Imagine tout ce qui entre en jeu. Le nombre de cas à l'origine (ca va se développer plus vite si plus de 1ers cas arrivent dans un pays). La manière dont les gens vivent: plus il existe de contact entre les gens, plus le virus se propage. Il y a moins de cas en campagne qu'en ville, donc un pays plus agricole aura certainement moins de cas qu'un pays vivant de service. La manière dont les politiciens agissent: masque, distance, confinement … La manière dont la population agit: respect des conseils ou non. 

Bref tellement de chose que comparer la France et le Vietnam n'a aucun sens si cela n'est pas fait en prenant compte de tous les paramètres. 

 

Pour conclure sur ce long texte:

Oui le port du masque devrait être obligatoire. Et pour tous ! 


Heu, c'est déjà le cas : dans les transports en commun.
Et certains commerces indiquent en devanture que le port du masque est requis.

Bref je suppose qu'il faut le masque aux endroits où il y a du monde, mais dans d'autres endroits c'est inutile (dans la rue...) surtout qu'au bout de quelques temps, il devient humide et inefficace.

 

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Damien DEPARPE a dit :

certaines études disent qu'on envoi des particules à 4m autour de soit : 4m devant, 4 derrière, 4 au dessus, 4 en dessous

4m devant, ok
4m derrière, si tu te retournes
4m au-dessus, il n'y a personne
4m en dessous, ça plane pour toi !

  • Haha 1

La parole est d’argent, mais le silence est d’or.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Christian DELAMORINIERE a dit :

4m devant, ok
4m derrière, si tu te retournes
4m au-dessus, il n'y a personne
4m en dessous, ça plane pour toi !

haha 😄 

Bah 4m derrière, c'est facile quand tu fais tes courses, tu es sans arrêt en train de te retourner, bref tu fais bien 4m tout atour de toi (devant, derrière, sur les cotés). 

Pour le haut, y'a personne ok, mais si soufflerie il y a , c'est bien par le haut que le mouvement d'air va se faire et donc aller encore plus loin. 

Pour le bas … ben j'sais pas, faut pas que je sois le seul a chercher hein 😄 

 

Croire ou ne pas croire, cela n'a aucune importance
Ce qui compte c'est de se poser de plus en plus de questions
Edmond Wells

3Draco

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Christian DELAMORINIERE a dit :

4m devant, ok
4m derrière, si tu te retournes
4m au-dessus, il n'y a personne
4m en dessous, ça plane pour toi !

Allez, je sort mon petit couplet de specialiste de café du commerce :

Je trouve aussi la communication qu'on a eu sur les "1m" complètement ridicule.

Des gens vont se croire en sécurité à 1m, c'est contre productif.

Et tous ceux qui étudient la propagation par voies aériennes le savent, j'imagine : il y a plus de 20 ans, j'avais vu un reportage avec le film des gouttelettes d'un éternuement, ca allais hyper loin, avec un nuage énorme. Si un truc de vulgarisation le montre à la télé, j'imagine que les spécialistes doivent être un chouias au courant...

A chaque fois qu'on entend des mesures de sécurité, c'est toujours un compromis entre la sécurité réelle et le fait qu'on a envie de rétablir le fonctionnement d'une activité.

Et c'est toujours au détriment de la sécurité.

Ce qui nous ramène a nos spectacles :

Quelle distance entre spectateurs...

Si on suis les consignes des salles de classe, par exemple, c'est sûrement pas un siège sur deux...

Quelle distance avec l'interprète, avec les volontaires...

Perso, je vais attendre avant de me confronter à nouveau a un public, que j'ai des occasions ou pas.

Mais ça n'empêche pas de se préparer à une magie sans contact...

Quelqu'un a des suggestions sur la façon de le faire, précisément ? Partagez vos test et réflexions...

Gilbus

  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Gilbus a dit :

Quelqu'un a des suggestions sur la façon de le faire, précisément ? Partagez vos test et réflexions...

La magie regorge de numéros sans contact.

 

Du simple b**nwriter à la grande illusion en passant par les balles mousses (Baltass) et les cordes.

Les routines de chopcup également.

 

Certes, on est plus sur du salon voire scène mais il y a de quoi faire.

Faiseur de trucs et de bidules.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gilbus a dit :

Je trouve aussi la communication qu'on a eu sur les "1 m" complètement ridicule.

Des gens vont se croire en sécurité à 1 m, c'est contre productif.

En effet.

Dans VM un sujet traite de la Covid-19, et dans le lien ci-dessous il est question des gouttelettes potentiellement contaminantes présentes dans les airs jusqu'à 14 minutes :

https://virtualmagie.com/forum/sujet/76433-épidémie-covid19/?do=findComment&comment=643676

  • J'aime 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...