Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Teddy REX

Membre
  • Compteur de contenus

    1 742
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    4

Teddy REX last won the day on 6 janvier

Teddy REX had the most liked content!

Réputation sur la communauté

264 Respect

À propos de Teddy REX

  • Rang
    VMétéran*****
  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    Dunkerque (59) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Magicien professionnel

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Magie en Flandre
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Juridique du monde du spectacle

Visiteurs récents du profil

1 717 visualisations du profil
  1. C'est parfait Claude , je n'aurai pas dit mieux !! Effectivement il faut discerner le chapeau à l'EXTERIEUR c'est à dire dans la rue ou encore faire "la manche" et là je ne résiste pas à un peu de Culture dans mon domaine de prédilection " l'Histoire" !! Faire la manche remonte au temps du moyen age et des tournois de chevalerie , certaines dames accordaient leurs faveurs à un chevalier combattant en lui offrant "une manche de leur robe" pour defendre ses couleurs , c'était une sorte de rémunération anticipée avant de passer éventuellement dans la "couche du beau chevalier" (Totalement historique!!) puis repris à l'époque de Molière par les saltimbanques pour se faire remunérer sur les foires et marchés . Un "chapeau " était passé de main en main pendant que les coupes bourses en profitaient pour delester les nobles de leur "clincaille de monnaie" (Voilà c'est fait vous dormirez un peu plus cultivé ce soir Effectivement Jean Philippe dans un lieu clos , le chapeau est "toléré" quoique décrié car comme le dit Claude , celui qui touche le chapeau doit déclarer ses gains ( certes je sais dans la pratique .......... ) Ce qui est dommage dans cela c'est que le patron LUI se fait du blé sur les consommations et que l'artiste doit ramer pour gagner quelques miettes .
  2. Ce n'est pas tant de " defense des droits" mais c'est surtout ne pas envoyer dans le mur une famille . Je me souviens du desarroi de celle que j'ai defendu cela faisait mal de se dire " ce n'est pas bien grave et ses gens sont considérés comme des mauvais parents laissant trainer leur progeniture" Malheureusement il y a parfois en France un manque de discernement entre de veritables arnaques ( exemple le bonneteau à Paris , sur un carton) et le sens du plaisir , de faire plaisir avec une passion ! Quant au restaurateur , je ne pense pas qu'il accepetera , l'image de marque de son restaurant y prendrait un coup . Il y a plein d'endroit pour "se faire les dents " : Tout ce qui est associatif philantropique , pour les bonnes causes , dans les hopîtaux , fete d'ecole ect ect
  3. Pierre , tu ne peux pas inciter un jeune à prendre des risques !!! C'est toi qui va aller aider Florian et surtout ses parents quand ils seront convoqués pour "explications sur l'action urbaine" ? Moi je l'ai fait dans une gendarmerie pour aider une famille , je peux te dire qu'ils ne rigolent pas avec cela !! CHAPEAU = MENDICITE sauf si une demande a été faite officiellement et biensur acceptée en general par la mairie concernée . Il sduffit de voir à Paris la chasse aux "bonneteurs"
  4. Salut les amis , en ce debut d'année vous me mettez la pression ( pas la bière ) Gibus : Si a l'entrée d'un cabaret il y a la mention"prix libre" que tu soulignes , c'est qu'il n'y a pas "d'entrée officielle" donne qui veut et meme si tu entres sans rien donner on ne peut rien te dire, ni t'empecher d'entrer . C'est un peu risqué pour le patron du cabaret car , LUI , devra déclarer ses recettes . Par contre pour les artistes qu'il engage , il devra obligatoirement leur faire un contrat avec une somme fixe et éventuellement une part sur la recette . Quant au ticket d'entrée celui-ci devra mentionner une formule type "souscription volontaire" avec un numero pour comptabiliser le nombre d'entrée . La personne entrant gratuitement devra avoir le meme ticket meme si elle ne donne rien . La rémunération dite "au chapeau" doit etre declarée comme un salaire au fisc et logiquement faire l'objet de paiement de charges . Je suis bien conscient que c'est en général pas le cas car peu de recette et surtout TRES grande difficulté pour régler les dites charges . C'est d'ailleurs pour cela que la rémunération au chapeau est souvent considérée comme de la "mendicité" ( qui a d'ailleurs aussi des regles : obtention d'une autorisation ect , le chapeau egalement) Pour Mickael : L'article que tu as mis en exemple date un peu , je pense une quinzaine d'année !!, d'ailleurs la Dilti telle qu'elle était à l'époque a été dissoute faute de resultat probant .J'avais été reçu à cette organisme à l'époque et ils étaient totalement déconnectés de la réalité du terrain comme beaucoup d'administration , ne connaissant d'ailleurs pas ce que faisait leurs homologues dans des administrations paralelles . Bref les moyens de controle viennent de 3 lieux possibles : L'URSSAF pour tout ce qui touche les charges sociales , le FISC pour tout ce qui touche les impots sociétés ou particuliers , et les inspections du travail beaucoup plus vague, qui controlent le respect des lois , de la securité , de la declaration des employés ect . A savoir d'ailleurs qu'il y a peu ou pas de connexion entre ses differents organismes , jusqu'à ce jour tout au moins car on commence a parler de recoupement de fichier , ce qui ferait une cascade : vous etes fraudeur sur la legislation donc "logiquement " aussi pour le fisc et pour les charges . Des inspecteurs du travail il y en a partout dans les grandes et moyennes villes , mais un peu debordés pas les grosses affaires et sté OU certaines "denonciations " meme si ils s'en defendent . Par contre un particulier ou une société deposant officiellement une plainte aux inspecteurs verront celle-ci prise en compte pour un controle ( Attention aux plaintes abusives ou diffamatoires , principe de l'arroseur arrosé ) Mais le plus gros risques c'est en cas d'accident ou de non paiement !! Un accident tout bete peut arriver n'importe où , y compris sur le chemin qui mene à la prestation . Un non paiement arrivera un jour ou l'autre à un artiste Dans tous ses cas la machine se mettra en marche pour laminer les contrevenants Et comme le dit judicieusement Darlone , attention à la fraude "volontaire" en créant une association qui couvrirait votre activité sans en payer le Du Voilà j'espère ne pas avoir été trop rébarbatif dans mes reponses "techniques" , il y aurait encore beaucoup , beaucoup à dire et c'est avec plaisir que je vous rencontrerai sur l'une de mes confs ..... si on m'invite en region !!!!!!........
  5. Oups , beaucoup de conseils certains pertinents d'autres .... dangereux ! Comme l'a dit Darlone le travail des enfants est TRES reglementé avec blocage des sommes gagnées sur un compte jusqu'à la majorité . Le travail "semi pro " n'existe pas !!!! ce terme est essentiellement utilisé pour dire j'ai un autre metier mais juridiquement quand on touche de l'argent on est PRO le temps de la prestation Par contre , svp , n'envoyez pas Florian dans le mur en lui conseillant de travailler au chapeau ou au pourboire !!!!!La manche ou le chapeau est reglementé et s'accouple à la loi sur la mendicité cela pourrait amener de GROS problèmes pour les ...parents de Florian ( responsables moraux de Florian) Quant aux patrons de restaurants qui pourraient le laisser travailler au pourboire c'est la meme chose pour les responsabilités tant du patron du restaurant ques des parents En ce qui concerne l'association magique , oui elle peut "éventuellement" couvrir l'activité SOUS CERTAINES CONDITIONS mais pas de possibilités de rémunérations , le matériel qu' elle pourrait lui PRETER devra rester propriété de l'association faute de quoi le materiel donné à florian pourrait etre considéré comme des "avantages en nature" Désolé de mettre le sujet dans le domaine législatif , mais on ne peut pas envoyer notre "futur collègue" et ses parents dans des galères .
  6. Dommage Gibus , depuis le temps où nous aurions pu nous voir Bonne année à Tous
  7. Beaucoup de choses ont changé la donne et en premier lieu INTERNET qui permet à tous de "communiquer" d'une manière gratuite et facile . Facile des 2 cotés pour réaliser le site et pour ceux qui recherchent sur internet . Dans le temps il fallait quelques moyens pour editer ne serait-ce qu'une "carte postale en couleur " avec ta tronche d'artiste . Il n'y avait pas de moyens pour rechercher des TRES nombreuses adresses pour communiquer ect ect ect . C'était à la force du poignet que l'on realisait sa com . La democratisation de l'imprimerie , de la photo d'internet permet d'avoir des outils à cout réduit et ainsi d'envahir l'espace de recherche des contrats ...ET POURTANT et POURTANT !!!malgré tout cela les artistes se sont tirés une balle dans le pied voir dans la tete en baissant drastiquement les prix , ce qui ,pose maintenant une autre question : COMMENT VIVRE descement de mon art ? Danilsen a parfaitement résumé cette situation . Et que dire des organisateurs qui ont pris l'habitude de negocier les prix . C'est normal aujourd'hui on negocie tout : une maison , une voiture , un frigo , les brocantes ont proliféré et là aussi malgré les prix bas on veut ENCORE PLUS BAS jusqu'à en devenir ridicule . Mais posez-vous la question : Négociez-vous les impots , le prix d'une amende , votre consommation de gaz et d'electricité , le prix du timbre ? Enfin en plus de tout cela , et c'est un sujet qui fache , ceux artistes ou pseudo , mauvais , bon voir tres bon qui eux meme cassent les prix parce qu'ils font autre chose à coté et qu'ils n'ont pas envie de perdre leur petit confort ou tout simplement de prendre le risque d'un metier incertain chaque jour et vous aurez une image quasi complète du tableau et du pourquoi cela devient tres difficile de vivre correctement de notre art !
  8. Moi je propose toujours les 2 possibilités en passant par le GUSO et en passant par facture . Souvent les clients maintenant ont pris l'habitude de "demander un prix" comme si nous etions des marchands de tapis . Donc je leur dis que d'un coté ( Guso) ils paient moins que par facture et tres souvent cela les convint de s'inscrire au GUSO (Philippe) j'ai envoyé en MP le Memoire à ceux qui me l'avait demandé , je vais te l'envoyer . N.B. En janvier ou février je ferai ma conférence sur Nantes
  9. oui le GUSO le plus simple et le moins cher !
  10. plaquettes , bouche à oreille, facebook ect Rien à negliger , après tout tourne autour du budget !!
  11. Droits et devoirs des benevoles ?????? Oui pour les bonnes causes ' Telethon, Restau du coeur ect) Non pour des prestas sur scene sans but philantropique . Mais bien souvent c'est "je casse" les prix j'm'en fouts , je n'en vis pas " D'ailleurs le "statut" de bénévole a AUSSI des regles à respecter !!!...
  12. Regardez cette video , Blanchard peut se faire du soucis
  13. Mais NONNNNNNNNNN !!! Excusez , mais à cause de rabacher ca devient un peu lourd ! Bon , bref . Le GUSO n'est absolument pas reservé a ceux dont c'est le metier .Il est pour toutes structures ( mairie , asso , collectivités ect ....) qui organisent des spectacles "occasionnels" C'EST A DIRE : des organisateurs dont ce n'est pas le metier principal de faire du spectacle . CE GUSO s'applique à TOUS LES ARTISTES qui se produisent sur scéne . RAPPEL : Il n'existe pas de professionnel ou d'amateur à partir du moment où tu mets les pieds sur une scène tu deviens " un pro du spectacle" avec des DEVOIRS et DES DROITS . dont le paiement de TOUTES les cotisations salariales ( secu , retraite...) mais aussi le droit de beneficier d'avantages comme des abattements sur les impots , avoir des conges spectacles Par contre certains préférent se mettre en A.E avec quand meme des contraintes de taille : Etre inscrit au RC ou RM , obtenir la licence d'entrepreneur de spectacle, etre independant c'est a dire ne pas avoir de lien de SUBORDINATION c'est toi qui decide quand , ou , a quelle heure tu travailles . Sans oublier les contraintes administratives et charges inherentes à ce statut .
  14. Cela va raviver le debat !! Mais effectivement diplome ou pas qu'elle sera la différence ? Pensez-vous qu'AVEC le diplome vous pourrez facturer plus cher en invoquant une "qualité superieure" quand actuellement vous vous battez contre des "collègues" qui cassent les prix jusqu'à ce que certains travaillent pour 50 euros ( au black) la soirée pour "le plaisir" ! Dans le temps ( oups cela ne nous rajeunit pas ) quand vous marquiez "Vu sur Antenne 2 Fr3 , ect " meme si cela était mensonge , vous aviez des gens qui vous engagez pour cette cause Mais pensez vous qu'en mentionnant "Bac magie +2" vous decrocherez de nombreux et juteux contrats j'ai un petit doute . Que l'on inculque des notions de commerce , de droits qu'on donne de veritable cours de manip OUI pour tout cela .Des clubs , des ecoles , des assos sont là depuis longtemps avec + ou - de réussite et cela ne se solde pas par un diplome quoique certains s'intitulent "maitre magicien" Et quand on voit les grands et les tres grands actuels ont-ils besoins d'un diplome pour exercer ???? La formation OUI elle peut aider à avancer beaucoup plus vite que chacun dans son coin , le Diplome "?????" qu'elle est son utilité ? Je termine par un exemple que je connais bien ( sans vouloir ressasser toujours la meme chose) quand je propose à certaines structures ma conf sur la legislation sur le spectacle et qu'on me repond " cela ne sert à rien on se debrouille tout seul , de toutes façons on travaille comme cela sans rien faire ( traduisez : au black) Alors imaginez : pourquoi un diplome ?????......
×
×
  • Créer...