Aller au contenu

La Cause Animale


Recommended Posts

Il y a 2 heures, Christian Girard a dit :

"Le végétarisme a t-il un problème ? Concept histoire assiette" :

 

Melvin, tu devrais regarder cette vidéo au moins pour ce qui concerne la troisième partie sur la santé et le végétarisme (Dr Jérôme BERNARD-PELLET, à partir de 1h13''01''), c'est étayé par des études scientifiques et la conclusion est qu' "une alimentation végétarienne ou végétalienne bien menée ne porte pas atteinte à la santé, bien au contraire. Il faut sortir du paradigme dominant comme quoi le végétarisme/lisme est un "danger" mais au contraire comprendre qu'il est protecteur si bien mené."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 10 heures, Christian Girard a dit :

 

"Le végétarisme a t-il un problème ? Concept histoire assiette" :

 

 

J'ai commencé à écouter. Effectivement c'est intéressant.

Aurélien Barrau parle vraiment très bien mais je trouve qu'il élude un peu vite les 3 arguments des omnivores pour ne pas être herbivore et donc il ne me convainc pas :

- Les végétaux sont des êtres sensibles donc si on va au bout du raisonnement de ne pas manger des êtres sensibles, on ne mange pas non plus de végétaux. A cet argument il répond : les omnivores ne sont pas sincères dans leur empathie pour les végétaux. Mais ce n'est pas parce qu'on n'est pas sincère lorsqu'on donne un argument que l'argument est faux.

- Il réduit l'argument de la tradition à la simple tradition. Manger de la viande ce n'est pas une tradition de notre espèce : tous nos ancêtres homos mangeaient de la viande. Aucun n'était herbivore. Etre omnivore n'est donc pas une habitude mise au point par des sociétés humaines mais un héritage évolutif de nos espèces ancestrales. Ainsi notre organisme a été optimisé au fil de millions d'années pour être omnivore et non herbivore. (cela ne veut pas dire que s'empiffrer de viande n'a pas des conséquences néfastes).

- Enfin, sur le fait d'interdire à l'Homme de manger de la viande alors que nous l'autorisons aux animaux : il critique cette idée en parlant de maximisation de la destruction chez l'Homme : mais là il compare la totalité des animaux tués par l'Homme avec ce que tue un animal pour se nourrir ! Ce n'est pas honnête intellectuellement, il faudrait comparer la totalité des animaux tués par la totalité des animaux avec ceux tués par l'Homme et on verrait que c'est pin-up. Dans sa comparaison on voit le lion tuer une proie quand il a faim en comparaison avec les Hommes, non pas tuer, mais massacrer en masse des animaux. De plus il oublie complétement l'animalité de l'Homme. L'Homme n'a pas à avoir honte de son animalité et donc de devoir tuer d'autres animaux pour se nourrir. Et puis sur son lion qui n'écrase pas des fourmis volontairement contrairement à l'Homme, c'est ridicule, surtout quand on connait la biomasse des fourmis comparée à celle, non pas de l'Homme, mais de tous les mammifères terrestres :

Sans titre-Numérisation-01.jpg

Melvin

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Conférence du Dr Jérôme BERNARD-PELLET : très intéressante. Mais je n'aime pas l'idée d'opposer alimentation végétale et alimentation omnivore. Certes l'alimentation actuelle omnivore n'est pas forcément meilleure que la végétarienne (existence de carences diverses...) mais cela ne vient pas de la consommation de viande mais d'une alimentation mal équilibrée. Le végétarien va faire bien plus attention à son alimentation que l'omnivore de base comme moi qui mange n'importe comment sans me soucier, ainsi le végétarien aura sans doute une alimentation bien plus équilibrée que l'omnivore de base. Un omnivore faisant attention à avoir une alimentation équilibrée n'aura pas une moins bonne alimentation que la végétarienne.

Je n'aime pas non plus le concept qui dit que la santé et la durée de vie vient en majorité de l'alimentation. Il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu dans la santé, que tout réduire à l'alimentation c'est se tromper.

Melvin

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Résumé :

Comme le constate chaque année l’organisme officiel de surveillance de la qualité de l’air, Airparif, tous les polluants de l’air de Paris sont en très nette diminution. Certains, comme le dioxyde de soufre, le plomb ou le monoxyde de carbone ont même totalement disparu. Le bilan 2017 d’Airparif précise que « les concentrations des particules fines les plus dangereuses, les fumées noires, ont été divisées par 20 depuis le milieu du siècle dernier, du fait des progrès considérables des industries, des immeubles et des véhicules ». S’il fallait d’ailleurs une preuve de leur disparition presque totale, elle serait apportée par la blancheur de Notre Dame, plus de vingt ans après son dernier ravalement.

Pourtant, c’est au prétexte de la lutte contre une pollution devenue quasi-imaginaire que la Mairie de Paris paralyse la capitale par une politique qui ignore les besoins des Parisiens et des Franciliens.

C’est cette politique néfaste que dénonce l’auteur. Mais aussi les stratagèmes, mensonges et forfaitures que mettent en oeuvre les services officiels de l’environnement non seulement pour cacher aux Français que l’air des principales grandes villes de France est désormais pur mais surtout pour leur faire croire que la pollution s’accroît".

 

essai_couv_air_pur_4.jpg

Melvin

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Melvin (Jean-Claude) a dit :

Le bilan 2017 d’Airparif (...)

Pourtant, c’est au prétexte de la lutte contre une pollution devenue quasi-imaginaire  (...)

 


Le mieux est d'aller à la source ! https://www.airparif.asso.fr/pollution/differents-polluants


pollution-polluant3.gif

Et tu vois qu'il y a un bon nombre de problèmes de pollution qui persistent à Paris : dioxyde d'azote, particules, ozone, benzène...!

Et toujours, un grand nombre de morts causés par ces pollutions.
 

POLLUTION DE L'AIR : COMBIEN DE MORTS FAIT-ELLE EN FRANCE ET À PARIS ? (Capital)

Une étude de l'agence Santé publique, parue en 2016, estime que le nombre de morts dus aux particules fines s’élève à au moins 48.000 par an, soit 9% de la mortalité nationale ! Toujours selon la même étude, à Paris, 2.500 personnes meurent chaque année de pollution atmosphérique. Ces décès seraient principalement liés à la concentration en particules fines de type “PM2.5” que recrachent notamment les véhicules diesel. Ce sont elles qui peuvent atteindre tous les organes du corps en s’incorporant dans le sang. Il en résulte ainsi des cancers ou des maladies cardio-vasculaires. 

A Paris, les morts de la pollution se comptent par milliers (Mediapart)

À Paris, la pollution tue 60 fois plus que l’insécurité routière. Environ 2 500 personnes meurent chaque année de l’exposition aux polluants atmosphériques, en partie émis par les voitures.

 

 

  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 58 minutes, Melvin (Jean-Claude) a dit :

Il faudrait des données d'instituts sérieux et pas des données de la presse.

 

On ne peut soupçonner le journal Capital d'être farouchement écologiste, mais note que ce ne sont pas des données de la presse, mais de l'agence Santé publique, qui est un établissement public http://www.santepubliquefrance.fr/Sante-publique-France/Qui-sommes-nous

 

Citation

Et ça se passe comment quand on meurt de pollution atmosphérique ?


C'est marqué dans l'extrait plus haut, mais c'est de toute façon assez évident :

Il en résulte ainsi des cancers ou des maladies cardio-vasculaires. 

Modifié par Kristo (Christophe)
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Créer...