Aller au contenu

ACAAN (Any Card at Any Number) | références


Recommended Posts

Pour ma part, je ne vois aucun soucis avec la version de franckinou, son but n'est pas de dénaturer le tour mais de l'adapter à ses moyens, sans prétendre aucunement améliorer le tour... Je ne la mettrai pas en application vu que cette version décrite dans Arcane ne me convient pas, comme je le disais plus haut, mais après, je trouve plutôt bien qu'une personne s'y intéresse et la travaille suffisamment que pour y trouver son bonheur, quitte à y ajouter sa touche (ce qu'on fait tous au final).

Mais bon, c'est juste une réflexion personnelle, je comprends parfaitement que l'auteur d'un tour qui a déjà mille fois réfléchis à son tour n'apprécie pas forcément des modifications.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Merlin2812 !

Hervé, je ne pense pas que je me sois fais "massacrer" et je pense également que le but de la remarque de Tabary était de le faire.
Je comprends le point de vue de Richard Vollmer qui, après certainement une première version, s'est creuser les méninges pour le rendre plus simple et en un mot : MEILLEUR. Et sur ce, j'arrive de nul part, personne me connait et j'annonce que je l'ai encore simplifier.
Oui, je l'ai simplifié à mon niveau pour m'éviter un éventuel faro "foireux" mais j'en suis resté à la version paru dans Arcane; Qui ne semble même pas être la version originelle et encore moins la version finale mais juste une version reprenant les grandes lignes en somme.

Et non, je n'ai pas simplifier le tour dans sa globalité et je m'en excuse auprès de l'auteur (et de Tabary) si je me suis mal exprimer.

Quand à reprendre en totalité un tour existant pour le rejouer, c'est ce que je fais dans 90% des cas car cela reste en famille ou entre copains et je ne fais pas de représentations ! Et même pour un pro, pourquoi pas car si la plupart du temps il rajoute sa patte personnelle.

Merci quand même de me soutenir, moi, jeune padawan magicien  (ou "petit scarabée" pour les plus anciens :D)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'est pas  question de massacrer quelqu'un et vous avez le droit de modifier un tour comme vous le voulez...(au contraire, c'est preuve de réflexion) . Sachez que Vollmer qui a créé cette version l'a déjà retournée mille fois dans tous les sens afin de la simplifier au maximum et j'ai apporté ma pierre à l'édifice en évitant le in ou le out faro  ( qui peut en rebuter certains...! ) Il reste juste à savoir enfoncer un petit paquet de cartes n'importe où dans le gros du jeu et ceci de manière "farotique"...Avouez que c'est simple , efficace et "propre" . Si vous ne savez pas faire cela...choisissez alors une autre version, personne ne vous en voudra...!!!

Franckinou, je n'ai rien à te reprocher et je pourrais même ajouter que la version Vollmer est faite pour ceux qui commencent à "faroter" . C'est un bon apprentissage pour la suite et il vous apporte une envie de persévérer dans cette manipulation car le résultat magique obtenu est disproportionné par rapport au travail fourni...!!! 

Modifié par tabary

http://www.francistabary.fr/

Créer est divin, copier est humain .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 11 minutes, tabary a dit :

Il n'est pas  question de massacrer quelqu'un et vous avez le droit de modifier un tour comme vous le voulez...(au contraire, c'est preuve de réflexion) .

Franckinou, je n'ai rien à te reprocher.

Merci beaucoup et je l'avais bien pris comme cela. ;) Quand à "faroter" (Je trouve rigolo ce verbe !) une quinzaine de cartes au milieu du reste du jeu, cela ne pose pas de soucis. Et je vais essayer encore de chercher une autre manière de faire les choses tout en restant sur le "même principe mathématique" (si je peux m'exprimer ainsi) que la routine d'Arcane.

Sans connaître le principe d'un tour comme celui-ci (ou celui que je fais et qui est également de Richard Vollmer : Faire un petit paquet du dessous et un du dessus, etc...), on se dit : Comment ça marche ? (et même en connaissant la routine). MAis lorsque l'on pose quelques équations avec des inconnues, quelques dessins et que l'on résoud ces dernières, on se dit "Mais c'est bien sùr !" ou "Elementaire mon cher ...". Ca parait tellement simple mais il fallait y penser. Et j'adore ces tours, surtout les plus compliqués au niveau compréhension qui aboutisse en se disant : L'inconnue qui reste est la position de la carte choisie et vaut .....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J’avoue que c’est un effet que je ne fais pas souvent.

Il ressemble plus à un défi pour magicien qu’a un tour pour le vrai public…

Donc, les magiciens trouvent plein de solutions très inventives, pour respecter au mieux les critères de l’ACAAN théorique, avec des manips bizarres...

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas du genre à m’embêter avec les manips…

Je trouve qu’il y a plein de critères, dans un ACAAN parfait, que certains critères sont intéressants, d’autres moins, et qu’il faut donc faire un tri dans les critères…

Par exemple, si le magicien fait plein de manips durant le tour, des muticoupes, des mélanges étrange et successifs, faros ou autre, je trouve que c’est plus ennuyeux pour la crédibilité que le critère qui dit : « c’est le spectateur qui doit donner les cartes en les comptants… ».

 

Du coup, je vous propose mes versions, très simples, basées sur des mouvements de débutant.

Peut être que ces méthodes sont déjà dans la discussion, désolé, je n'ai pas le courage de relire les 199 pages précédentes...

A, il faut un contrôle, aussi.

Oui, il faut contrôler la carte sur le dessous du jeu, une fois que le spectateur a choisi la carte.

On peut bien sur faire dire la carte, la chercher dans le jeu, la sortir, puis la remettre et la contrôler, mais bon, on peut faire plus simple.

Si on a un jeu marqué, on peut le faire mélanger, puis on fait un ruban face en bas, et on va ramasser ensuite les cartes en deux fois, ce qui fera une coupe qui place la carte choisie dessous.

Si on n’a pas de jeu marqué, mais qu’on peut quand même fournir le jeu, on peut simplement organiser le jeu en ordre croissant, faire un point de crayon sur les dos à chaque début de famille (as) et milieu de famille (7), pour repérer rapidement la carte voulue.

On fait alors soit même de faux mélanges, avant le ruban.

On peut aussi faire ce genre de choses avec un chapelet.

Le chapelet avec l’astuce sur les dos, de Chelman, permet aussi d’éviter tout marquage de dos, on les repère autrement…( mais chuuuut ;) )

Bref, une fois la carte annoncée, on ramasse le ruban nonchalamment, en deux fois, ce qui fait le contrôle.

Ça c'est fait.

A noter que si le jeu n’a pas été mélangé avant, ou peu, on peut refaire des mélanges, il suffit de laisser la bonne carte dessous, pas très dur… on peut aussi faire mélanger par plusieurs personnes, en gardant le dernier paquet pour soi, pour le mélanger.

On gagne dans ce cas à corner la carte choisie durant le mélange, remettre les paquets des spectateurs dessus et dessous, puis a faire une coupe sur la carte cornée.

Ensuite, le spectateur annonce le nombre.

Comment, placer la carte au bon nombre, sans paraitre tripoter les cartes ?

Ben on ne le fait pas, on laisse la carte dessous.

Et on va distribuer les cartes tel quel, en partant du « dessous », jusqu’au nombre voulu.

Mais sans poser la carte : on fait un glissage (la manip de débutant en question…) qui permet de donner autant de cartes qu’on le désire, en partant du dessous, sans prendre la carte choisie, qui reste donc sur la face du jeu.

Arrivé au nombre, on remet la carte choisie dans l’alignement, et on la sort, ou on retourne le jeu pour montrer la carte de face, ou on demande au spectateur de prendre lui-même la dernière carte.

 

Je sais, c’est beaucoup moins « pur » que d’autres solutions…

Je ne fais pas de cull, de saut de coupe ou autres tortures digitales.

Mais je semble ne pas faire grand-chose, et c’est justement le critère principal pour moi.

On prend les cartes du dessous, pas celles du dessus ? Pourquoi pas, avec une bonne raison.

A, on peut aussi prendre les cartes du dessus, bien sûr, si vous préférer, avec une autre technique pas très difficile :

Bon, on ne va pas faire plein de donne en second, je trouverai ça lourd. ;)

Ni une donne du dessous sur la dernière carte : c’est un temps fort, la dernière carte… ;)

Donc, pour le faire, on contrôle la carte sur le dessus, cette fois, on prend le jeu en biddle, tout en empalmant la carte supérieure dans le même mouvement, et on ne bouge plus la main : la carte reste empalmée dans la main qui tient le jeu en biddle, l’autre main vient prendre les cartes jusqu’au nombre -1, et à la bonne carte, vient reprendre tout le jeu (en ajoutant la carte qui était empalmée dans la main en biddle), et poser le jeu sur la table, ou le spectateur peut maintenant la retourner lui-même.

Pas de mouvements apparents, juste un angle léger à gérer avec l’empalmage.

Le fait de donner les cartes soit même, dans l’une ou l’autre solution, a aussi l’avantage de nous donner la maitrise du rythme de la donne :

J’ai vu trop de spectateurs escargots mettre des plombes pour compter jusqu’à 20 cartes…

 

Voilà mes versions, mais bon, comme je l’ai dit, l’ACAAN n’est pas un effet qui me passionne, à tort sans doute vu l’enthousiasme qu’il suscite chez les magiciens…

Bien entendu, j’imagine qu’il y a déjà plein de gens qui ont trouvés ces solutions « basiques » et les ont publiés… Comme je ne m’intéresse pas vraiment à l’effet, je ne me suis pas renseigné.

Mais je ne prétends pas avoir inventé quoi que ce soit, c’est du simple bon sens très basique aussi…

Gilbus

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah @Gilbus, c'était mon premier acaan ta technique au glissage, j'avais eu la même idée que toi ! Mais je ne l'ai jamais présenté car je n'ai pas été très emballé par cette technique...

Maintenant j'ai trouvé qui me correspond mieux (pas beaucoup plus difficile d'ailleurs). 

Modifié par Niels PoP's
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout le monde a raison....l'essentiel n'est-il pas l'effet créé sur le spectateur ? Tout le reste n'est que "masturbation magique"... certains aiment, d'autres pas...

Au début, on fait de la magie pour s'amuser....puis pour une personne... puis pour un petit public...puis pour tout public...puis pour les magiciens...puis pour certains magiciens...puis pour soi...puis pour personne car vous êtes devenu un vieux c.n ....ainsi va la vie... A vous de vous situer sur cette échelle !

 

Modifié par tabary
  • J'aime 1

http://www.francistabary.fr/

Créer est divin, copier est humain .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'autant plus que pour le spectateur, si tu as réussi ta magie, tout lui paraît impossible. Pas plus l'acaan qu'une prédiction. En tout c'est ce que je peux observer de ma petite expérience.

Je pense que l'Acaan c'est plus un défi de magicien qu'autre chose. L'effet paraît d'autant plus impossible pour une personne un minimum initiée.

Si je ne connais pas quelques choses tu as beau aller encore plus loin, ça sera tout autant incompréhensible.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to ACAAN présenté par David BLAINE

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Créer...