Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Pierre GUEDIN

Membre
  • Compteur de contenus

    375
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    1

Pierre GUEDIN last won the day on 30 octobre 2017

Pierre GUEDIN had the most liked content!

4 abonnés

À propos de Pierre GUEDIN

  • Date de naissance 08/05/1949

Informations Personnelles

  • Localisation
    AURAY 56400
  • Profession / Occupation
    Médecin

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    ANIMA Amicale Nantaise des Illusionnistes et des Magiciens Amateurs
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Intérêt pour l'historique des tours

Visiteurs récents du profil

5385 visualisations du profil

Pierre GUEDIN's Achievements

Contributeur

Contributeur (5/14)

  • Reacting Well
  • Dedicated
  • Conversation Starter
  • Very Popular Rare
  • First Post

Recent Badges

292

Réputation sur la communauté

  1. L’origine de ce tour date de 1976. Tony BINARELLI le décrit pages 5, 6 et 7 dans ses Lecture Notes. Facile à présenter, car basé sur le comptage optique et l’étalement Ascanio, il a été repris de nombreuses fois par les marchands de trucs … avec sous forme de climax : au début des dos multicolores, puis des tableaux de lettres pour mesurer l’acuité visuelle (tableau de Snellen) puis etc. (ex. logo d'entreprises) et ici des cartes de crédit !
  2. Un vent qui vient de loin Cette version a été publiée dans une revue américaine le 16 décembre 1939 Vous pouvez la redécouvrir dans un livre récent traduit en français, dans lequel sont compilés les meilleurs tours de cartes de l'auteur
  3. J’apprécie également les comptes - rendus de Mickaël MCD Vous le savez sans doute, ce tour appelé « le chapelet de grand- mère » , - est décrit dans le Prévost et dans le Scot dès 1584, puis dans de nombreux ouvrages - est facile à fabriquer pour quelques centimes d’euros à partir de trois perles en bois (Foir'fouille, Action, Gifi, Centrakor) et de deux bouts de ficelles Il est expliqué et commenté page 49 du livre Retour aux sources (2021)
  4. Merci à Thomas d’avoir mis en avant un univers magique dont finalement on parle peu et merci à Alban WILLIAM d’avoir partagé son expérience qui sera utile à tous, même si on ne pratique pas la magie des colombes. Puisque il en a été question dans ce VM Live par les voix de @Gaëtan BLOOM et de @Francis TABARY, que je remercie, je me permets d’apporter ce complément d’information. En page 201 du livre Colombes Passion (tomes 1 et 2) de @Alban WILLIAM, vous trouverez douze pages sur l’historique de la magie des colombes ainsi qu’une bibliographie complète sur le sujet, par Philippe Billot et moi-même.
  5. COLOMBES PASSION La compilation du tome 1 et du tome 2 de Colombes Passion, auxquels sont ajoutés des bonus et des vidéos par QR Code, vient de paraitre au prix (sans les frais de port) de 60 euros chez l’auteur Alban WILLIAM, ou chez C. C. Éditions. L’expérience d’Alban WILLIAM, l’historique de la magie des colombes, les illustrations magnifiques et didactiques de Sébastien COUSTOL (tome 1) et de David BERNARD (tome 2), la participation de spécialistes dans ce domaine ( @Jean-Philippe LOUPI, Fabrice HAN, ARNO, ARTMIC, auxquels se sont ajoutés François NORMAG, Gérald LE GUILLOUX, @Dorian GREY, @Cyril DELAIRE, Dorian MAKNAMARA, @Thierry SCHANEN, ainsi que des QR codes, en font un ouvrage très complet et passionnant pour tous les prestidigitateurs pratiquant la magie des oiseaux, qu’ils soient débutants ou confirmés, amateurs ou professionnels. RAPPEL du contenu des tomes 1 et 2 (extraits de notre article paru dans Retour aux sources sur la magie des oiseaux) : 2002. Alban WILLIAM. Livre Colombes Passion. Dans ce tome 1 de cent pages l’auteur aborde les points importants et les détails accumulés au cours d’une expérience riche de quarante années de pratique. Il a résolu des problèmes liés à de nombreuses contraintes. Il peut se préparer seul, en dix minutes, présenter son numéro après une certaine attente (si nécessaire jusqu’à trente minutes), dans des conditions difficiles, par exemple entouré, au ras des spectateurs et sur une petite surface de travail de deux mètres carrés. Le costume est détaillé dans tous ses « recoins « (si je puis dire). La chemise est à manches courtes. Le pantalon, sur mesure, est équipé d’élastiques et de boutons-pression. C’est le gilet qui contient les colombes. Le gilet est attaché au pantalon par des pressions. Les pans de la veste sont reliés au gilet également par des pressions. Il y a des poches dans les pans de la veste. Le fil pour le tirage des harnais est tressé pour garder une certaine tenue de la boucle et de couleur noir pour rester peu visible. La marque Matrix Pro convient très bien. Ensuite Alban William montre les différentes apparitions, directes ou différées. Les harnais avec ou sans poche pour des apparitions à vue, à une main, à deux mains. Le harnais invisible. Le harnais dit classique possède des poches automatiques, semi-automatiques ou fonctionne avec une simple pression ouverte avec le pouce. L’apparition des deux colombes. La transformation en écharpe. Certes, peu d’entre nous vont envisager de pratiquer un numéro de colombes. Néanmoins il y a d’autres applications possibles aux techniques proposées, prenons pour exemple la méthode pour plier un foulard qui peut être utile dans une magie très différente de celle des tours avec colombes. Les nombreux autres exemples permettent de construire une apparition dans des conditions spéciales (je retiens celle qui est efficace en conditions de close-up à la table des mariés). En bonus Alban William nous montre une technique rodée pour l’apparition de fumée à la bouche et popularisée par Fred Kaps. [...] 2012. Alban WILLIAM. Livre Colombes Passion. Tome 2. La sortie du tome 1 a donné suite à de nombreuses conférences et des ateliers, les questions des stagiaires ont suscité des réponses et permis de rédiger un second livre de cent soixante-douze pages révélant des astuces complémentaires. Achat, élevage, nourriture, dressage, transport des colombes. L’habit sous toutes les coutures ! Routine d’entrée : apparition à la manche avec harnais et foulard. Apparitions instantanées, avec projection, avec les gants, dédoublement de colombes, apparitions au guéridon, avec écharpe, sur une canne ou un journal, avec boîte. Des passes de grands professionnels : Arno, Artmik. L’apparition de cages, des détails sur l’éclairage (J.-P. Loupi) sur le maquillage, les musiques, les conditions de travail (cirque), la gestion du trac. [vmprod p=879]
  6. À la une du dernier Chardon Magique, à savoir le n° 221, de mars 2022 : « Interview de Philippe Billot et de Pierre Guedin, auteurs du livre Retour aux sources ». En page 25, la rubrique « Lu pour vous » de Frédéric DENIS propose une critique constructive du livre Prestidigitation - Retour aux sources avec beaucoup de précisions. On peut y découvrir aussi, en page 13 et suivantes, une longue biographie du père de Frédéric. En effet, Jean Denis fut un acteur phare de la magie en Lorraine tant sur le plan professionnel qu’associatif. En page 4, un excellent article sur Georges Méliès, par Morax. Etc. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Le Chardon Magique est une revue numérique documentée qui parait régulièrement et qui est disponible gratuitement. http://planetmagie.com/2022/03/chardon-magique-n221-interview-philippe-billot-pierre-guedin/ P. G.
  7. Deux livres entièrement consacrés aux allumettes : 1987. Mann PETER. La magie des allumettes. 85 tours et paris avec des allumettes. Éditions du spectacle. Strasbourg. (déjà cité par SebastienO ) 1969. Gérard MAJAX. Allumettes magiques. Illustrations de James Hodges. 64 tours et curiosités avec des allumettes. Éd. Mayette Magie Moderne.
  8. Les jeunes étudiants qui souhaitent avoir une idée plus précise de l’effet Jazz Aces peuvent trouver dans les VBO (traduits en français par Richard Vollmer) trois étapes intéressantes Mais avant de parler de ces étapes notons qu’Edward MARLO a été comme souvent un pionnier en publiant Seven Card Assembly dix années avant Peter KANE . Cette version étant techniquement difficile n’est pas devenue populaire Revenons aux trois VBO : 1971. Peter KANE Jazz Aces. Il s’agit d’une variante rythmée et simple techniquement et simple à suivre utilisant le décalage, l’addition au retournement et le comptage Elmsley. Au cours des années suivantes une pléthore de variantes voient le jour, à tel point qu’il est laborieux de les étudier toutes, et en … 1976. Darwin ORTIZ. Modern Jazz Aces ajoute quelques "subtilités" (Olram Count, séquence personnelle), qui d’un certain point de vue ralentissent le rythme. Cela reste une excellente version qui fait encore partie du répertoire professionnel de son auteur. 1994. Aldo COLOMBINI. Italian Serenade permet de surprendre les confrères magiciens, car à la fin on montre uniquement des cartes à points.
  9. Pour information, il existe une version minimaliste éliminant les LD grâce à une technique permettant un ajout secret : le Discreet Displacement. 2006. Joshua JAY. La magie de Joshua Jay, livre traduit par Richard Vollmer. Éd. Magix Unlimited. Page 17, A discreet displacement Red Hot Mama Pour le forçage de la deuxième carte, je conseille le forçage ultra – simple à l’effeuillage de John Bannon décrit page 765 dans le Cours de Cartomagie Moderne tome 2 de Roberto Giobbi.
  10. 1991. Harry LORAYNE. The Magic Book. Page 177 Les sept pièces de l’Apocalypse. Traduit en français par Richard Vollmer. Un livre très utile. Éd. Magix Unlimited. L’auteur recommande d’utiliser toujours le même nombre de pièces. Il donne plusieurs autres conseils importants pour la réussite de ce tour classique. A la fin de la guerre d’Algérie (1961 – 1962) cet effet était pratiqué par les enfants aux terrasses de cafés à Alger. Les « victimes » étaient les appelés du contingent, sous prétexte de faire de la monnaie en échange d’un billet de dix francs. Le soldat donnait un billet à l’enfant et se retrouvait avec neuf pièces. La tromperie était connue des militaires, mais comme le tour de passe – passe était joliment présenté ... les soldats se prêtaient au jeu. J'ai appris ce tour ainsi que "pointer la boucle" avec un lacet, en 1961 par des tirailleurs marocains basés à Bourg-en-Bresse, j'avais 12 ans.
  11. Vice-Versa D’après Conjuring Credits la transposition de deux cartes remonte aux alentours de 1600. On en trouve la traduction du manuscrit dans une revue Gibecière de 2010 Dans ma bibliothèque j’ai trouvé : 1770. OZANAM. Récréations mathématiques et physiques, tome quatrième. Page 430, le même effet où la LD est facilitée par l’application de salive ! 1976. Jim RYAN. Livre Expert Card Conjuring p. 79. Vice – Versa. Les cartes sont simplement posées devant chaque spectateur. Il leur est demandé de retourner face en haut chaque carte et ils constatent eux-mêmes la transposition. 1972. Frank GARCIA. Livre Million Dollar Card Secrets p. 35. Million Dollar Transposition. La première carte est montrée et placée dans un portefeuille emprunté. La deuxième carte est placée dans une enveloppe empruntée. Les cartes changent de place. 1983. VBO John MENDOZA traduit par Richard Vollmer. P. 79. Vice Versa. L’auteur attribue l’idée du verre à John Scarne et explique ensuite que cette présentation ne lui convient pas. D’après lui l’usage du verre téléphone le climax aux spectateurs. Dans sa présentation Mendoza nomme consciemment les mauvaises cartes à chaque spectateur. Immédiatement les spectateurs corrigent le magicien en disant que ce sont les bonnes cartes mais qu’elles sont retrouvées à l’opposé. Alors le magicien répare son erreur d’un geste magique et les spectateurs retournent eux-mêmes leur (bonne) carte. Enfin, il existe une façon de présenter ce tour sans carte duplicata, en montrant une mauvaise carte pour la deuxième révélation et en réparant l’erreur (comme dans la version de Mendoza), avec cette fois les bonnes cartes et une transposition. J'ai oublié: 1972. Frank GARCIA. Livre Million Dollar Card Secrets p. 34. Switchcraft. Le même effet de transposition cette fois-ci avec le verre
  12. Merci également. C'est magnifique. Félicitations à l'artiste
  13. Oui, la compétition entre Cervon et Jennings crée par Dai Vernon est très connue Si on s’en tient aux faits : 1961. William MIESEL est le premier à donner une solution qui est passée totalement inaperçue et a été découverte beaucoup plus tard 1962. Edward MARLO lui donne un nom et part de l’idée de supprimer les caches (sa recherche s'est construite à partir d'une assemblée avec un ou deux caches 1968. Dai VERNON et Bruce CERVON publient Face – up Flyers dans la revue Epilogue 1969. Larry JENNINGS écrit une méthode entièrement nouvelle nécessitant des empalmages NB : Pour Expert Card Conjuring la date est bien 1969 Plus de détails sur l’historique par : @Jean-Jacques SANVERT, p. 4477 de la revue Le Magicien numéro 131 de juin 1993 Richard KAUFMAN dans Jennings’67 en 1997 sous le titre History @Philippe BILLOT et @Pierre GUEDIN dans Prestidigitation Mille et une sources en 2011
  14. Bruce CERVON s'est expliqué sur sept pages sur l’origine du tour Aerodynamic Aces où Il crédite Miesel et lui-même pour l’origine du tour Invisible Palm Aces. En 1970 la version de Larry Jennings est publiée dans le livre Expert Card Mysteries avec le Tent Vanish, l’empalmage invisible et le Rud-a-Dub. Il se trouve que c’est la même version publiée deux ans plus tôt en 1968 par Bruce Cervon ! Il aurait donc repris la présentation exacte de Bruce Cervon en ajoutant simplement une tenue différente. Larry Jennings crédite : Ed Marlo pour le titre, Dai Vernon pour les passes et Mike Skinner pour une passe du début. C’est effectivement Ed Marlo qui a popularisé ce tour sous le nom de Open Travelers, beaucoup plus parlant que "Invincible", mais il ne s’est aucunement attribué ce tour, pas plus que le mouvement d’illusion de la profondeur qu’il a crédité honnêtement à Dai Vernon dans son livret sur le Tilt, souvent pris comme exemple par les gens qui n’ont pas lu Marlo. Plus de précisions dans Prestidigitation Mille et une sources.
  15. La méthode utilisée est décrite dans un livre de Paul CURRY publié en 1974 Plus précisément dans le livre Paul Curry Presents, page 7, sous le titre A Swindle Of Sorts Et aussi dans The Very Best of Paul CURRY, traduit en français par Richard VOLLMER en 1986 Page 9, sous le titre Un marché de dupes
×
×
  • Créer...