Aller au contenu

Tableau d'honneur

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 08/12/2017 partout

  1. A ta place Nomagic, j'exploiterais sans hésiter le port de ce casque dans mes routines. Voici ce qui me viens à l'esprit : - carte au pistolet : "Vous vous demandez sans doute pourquoi je porte ce casque. Et bien voyez-vous, j'ai toujours été passionné de tir jusqu'au jour une balle m'a sifflé dans les oreilles. Depuis, je ne supporte plus le moindre bruit au dessus 50dB. Cela dit, je fais toujours du tir et ce soir, j'espère faire un carton. Bon, déjà il me faut une cible. Rassurez-vous, je ne vais pas vous tirez dessus, je tiens à mon public mais je suis tout de même sans cible. Dans le sens ou je n'ai pas de cible madame mais vous allez m'en désigner une parmi celles-ci" et tu fais choisir une première carte. "Et vous monsieur, désigner-moi également une cible s'il vous plaît. Vous pouvez les regarder mais ne me les montrez pas car je vais tenter un tir à l'aveugle" Tu perds la cartes dans le jeu en disant "Dans ce genre de tir, certaines cartes ont beaucoup de points d'autres se voient comme le nez au milieu de la figure" Et ensuite, soit tu sors un petit pistolet "ce pistolet ne dépasse pas les 30 dB, c'est parfait pour moi !" ... et tu retrouves une carte choisie en tirant dans le jeu (c'est la seule qui se retrouve trouée) et pour la deuxième carte, c'est le spectateur qui tire et qui découvre la carte (la sienne ou celle de l'autre spectateur). En lui remettant l'arme miniature en main, on peut imaginer quelques gags : pistolet qui ne marche plus entre ses mains ou qui se met à faire "pouet pouet" au lieu de tirer, pistolet qui se transforme en en préservatif accompagné d'un "vous avez raison : faites l'amour, pas la guerre !" (en somme, un sexpistol !), etc... - la carte au pistolet formé avec le jeu (en faro) est une autre routine possible. - si tu fais du mentalisme, tu fais choisir le nom d'une musique avec des cartes blanches, dans une liste (à couper), dans un sac (à forcer), dans une boîte (étonnante) bref tu m'auras compris et là tu déploie une antenne sur le côté de ton casque en disant : "écoutez votre musique dans votre tête, je vais essayer de la capter...ça grésille un peu par j'entend bien la batterie, ... Brown Sugar des Stones ?" Tu peux aussi faire celui qui capte un tas de chose et alterner entre la conversation avec ton spectateur et une conversation imaginaire comme celle-ci : "Je vais donc essayez de capter la musique que vous écoutez dans votre tête. J'ai du mal à capter... Si ! J'ai quelque chose ! J'ai...Oui Allo ? Comment ça sur place ou à emporter ? Ah ! ça y est j'entend de la batterie... les Stones ? Allo ? Deux personnes, oui. Brown Sugar des Rolling stones ? Sans sauce, ce sera tout" Difficile de transposer à l'écrit le genre de conversation qui me vient à l'esprit mais je pense que tu comprendras l'idée. Bref, ce handicap, j'en tirerais des avantages. Ton casque éveillera forcément la curiosité (les gens se poseront forcément la question "Pourquoi......") donc autant y couper court et l'exploiter. Si ce sont des proches, ils savent et déjà ce que tu as mais tu peux aussi t'en servir ainsi : "je viens de m'acheter un casque, un truc de dingue ! Je capte toutes les conversations télépathiques sur une portée de 50m. Vous voulez essayer ? Il ne m'croit pas, l'autre ! Tiens, prend un livre !" Et tu fais ton plus beau book-test. Pour répondre au spectateur qui dit "je connais ce tour, c'est sur youtube, etc..." et qui commence à le décrire. Déjà, effectivement, si le spectateur l'a clairement identifié, c'est que la routine présentée n'est pas assez personnelle mais même en dehors de cela, il y a certains spectateurs qui disent connaître avant même d'avoir vu totalement la routine. Du genre, dès qu'il voient un petit foulard rouge : "je connais, c'est le tour avec le faux ....". Le simple fait de remplacer le foulard par un ruban multicolore ou du sel vous évite déjà ce genre de remarque d'entrée mais au moment où vous commencerez à glisser quelque chose dans votre poing, il peut reconnaître à ce moment. Si vous emprunté une serviette, que vous faites un creux et que vous faites s'écouler du sel dedans, il a encore plus de mal à le reconnaître. Bref, pour éviter le "je connais, j'ai déjà vu ça sur.....", la créativité est le premier (et le meilleur) des outils à utiliser évidemment. Après, si le mal est fait (si vous venez d'avoir droit à ce genre de remarque), vous pouvez vous arrêter là en disant "J'ai un public averti ce soir ! ça fait plaisir ! Je vais donc pouvoir vous présenter autre chose" et on enchaîne. Pour le spectateur qui fouille dans les poches : "ce que vous cherchez est déjà dans la votre ! Si regardez !". En sortant cette phrase sûr de vous, le spectateur va vérifier et il n'y aura rien. "Vous vous moquez de moi ? Et ça ?" (vous produisez une pièce sur lui ou une balle mousse ou des cartes, peu importe) Et ça ? Et ça ? (vous en produisez d'autres). Autre possibilité : "Sortez votre main malheureux ! Et vous en sortez une tapette à souris (désamorcée bien sûr)". Il en existe des très plates qui ne vous encombreront pas trop (et avec lesquels, de nombreux effets et/ou gags sont possible). Si c'est un homme et que vous n'avez pas peur du ridicule, en imitant un homo très efféminé : "Ah ! Tu m'chatooouuuuilles !!!!". Il va retirer sa main rapidement si il tient à sa virilité. Dernière chose : Si le spectateur commence à mettre sa main dans votre poche c'est que : 1) Vous ne l'avez pas vu venir donc il faut être plus vigilant 2) Vous avez éveillé des soupçons sur un élément que vous avez glissé en poche donc la présentation de votre routine est peut-être à revoir 3) Votre poche lui est accessible donc vous êtes trop prêt Je n'ai jamais eu de spectateur mettant sa main dans ma poche mais j'ai déjà ressenti l'intention de le faire chez certaines personnes et dans ce cas, on prend ses précautions ou, si il n'y a aucun risque et que nous avons anticipé cette éventualité, on le laisse faire pour pouvoir sortir la line que nous avons préparée (mais qui devra sembler spontanée pour les spectateurs). Cela peut même devenir un jeu : donner envie à un spectateur d'aller fouiller dans votre poche, provoquer cette envie dans le cadre de votre routine ou juste pour un gag, juste pour rebondir avec humour sur une situation. De tout les problèmes que nous rencontrons, peuvent naître des solutions pour les éviter mais aussi de nouvelles routines, de nouvelles présentations, de nouveaux gags, etc... En somme, nos erreurs peuvent nous enrichir. Bon, ce n'est pas non plus une raison pour se planter à chaque fois
    3 points
  2. Yaka demander ! Après le mien, voici donc le déballage de David @Gunnm
    2 points
  3. La gravité c'est ce qui fait que la terre tient sur Chuck Norris. Chuck Norris peut encercler un gang, à lui seul. Il a aussi fait le tour du soleil 3 fois... à la nage. Si la terre est ronde c'est pour que Chuck Norris n'est pas à faire demi tour lors de son footing du matin. Chuck Norris est né dans une maison de rondins qu'il a fabriqué lui même.
    2 points
  4. Tu fais valser mes certitudes
    1 point
  5. On est toujours en panne de photos "exploitables" à ses débuts d'activité. Après pour ma part j'ai un pote qui est photographe amateur et qui avait un bon appareil, j'ai vu avec lui pour un petit shooting photo entre copain. Il etait aux anges pour participer à un projet à but professionnel, et ça lui avait permis de se faire la main.. Tout le monde était gagnant. Ca peut aussi être un début pour commencer d'alimenter son site.
    1 point
  6. Merci pour toute vos réponses, vraiment très instructives ! j'en conclus. 1. bien définir mon "pourquoi", mes objectifs 2. commencer par une page Facebook, avec éventuellement un site basique fait avec l'aide de wordpress par exemple 3. bien roder ses prestations 4. une fois la machine lancée, réfléchir faire faire un vrai site, qui a vraiment de la gueule
    1 point
  7. 1 point
  8. Le film entier est là. Excellent court-métrage. Pour ceux qui auraient du mal avec l'anglais à l'oral, vous pouvez mettre les sous-titres en anglais (bouton cc), ça aide.
    1 point
  9. Même sans nommer son nom on sait de qui je parle.
    1 point
  10. Je vous fait partager la nouvelle version de mes petites recherches, là il s'agit de "Balance" de Joshua Jay où j'ai remplacé le paquet de cigarette et la cigarette par la boite d'allumette et l'allumette, un peu plus compliqué à réaliser que la première version, la brosse à dent m'a donné du fil à retordre. Mais aucun problème de mise en place cette fois... Je cherche toujours à pouvoir utiliser de nouveaux objets, j'avais pensé à une plume, une fourchette en plastique effet métal (genre une fourchette à lévitation), un billet de banque... Il faut que les objets soient assez léger... J'aimerais bien remplacer la brosse à dent par autre chose, Je retourne à mes expérimentations, Bonne soirée à vous, Et n'hésitez pas si vous avez des idées, conseils... Camille
    1 point
  11. C'est pire, on veut exister.
    1 point
  12. 1 point
  13. Beaucoup de pistes ont déjà été donné dans le fil, Je confirmerais que : les lines pour rabattre le caquet du détracteur sont à double tranchant, avec certains publics (les jeunes, ados, jeunes adultes) ca peut passer par contre avec un public plus mûre, ou exerçant des postes importants, vous avez de grandes chances de ne pas laisser un bon souvenir de votre passage. Ce qui peut être regrettable pour le bouche à oreille à votre sujet si vous tournez en presta. Il vaut mieux anticiper comme le dit @marc page, les phrases types qui peuvent venir (et surtout à quel moment de vos routines elles peuvent venir). En général sur une même routine, les moments d'interventions des spectateurs difficiles reviennent au mêmes instants (au début, pendant l'intro du boniment, pendant un moment ou il y a une technique à appliquer qui implique un mouvement special (changes au retournement, comptages...) qui manque d'assurance d'execution, (d'où le fait d'avoir une technique irréprochable face à ce type de public), ou à la fin une fois le climax est tombé ou ils aiment dire "ah ben je sais cmt il a fait et bla bla bla...". Du coup on peut justement se préparer mentalement à l'arriver des remarques et être moins destabiliser. On peut aussi parfois dire merci à ces gens qui nous offre en général de longs moments de temps faible (ils parlent plus fort pour qu'on les entendent). Si vous maitrisez le top change, ou meme un bon change de jeu en vue d'un omni deck, ils sont le détournement d'attention rêvé (quand ils s'adresse aux autres membres de la table). Après d'un point de vue experience plus perso, quand je suis face à une personne qui ne regarde jamais dans les yeux et regarde fixement les mains, soit je lui pose directement une question (qui n'attend pas une réponse simple du style Oui/non), soit j'attends le moment ou la concentration se relache, il a toujours un moment qui n'arrive généralement pas si tard que celà, où le spectateur cligne des yeux, ou détourne le regard un instant car un de ses voisins l'interpèle, pour effectuer une manipulation avec angles. Et en général, le spectateur finit par lacher l'affaire de lui même, voyant que même en essayant de se concentrer, il a toujours l'impression de rater quelque chose. Les tours automatiques et /ou avec classements sont aussi une très bonne alternative, et je rejoins @marc page sur le fait qu'il faut impérativement eviter les tours à procédures avec ce genre de public, et ne surtout pas les choisir comme participant. C'est pour ça que généralement en début de table je commence par un tour ultra simple, (techniquement, et visuellement) où il n'y a rien à voir, ce qui me permet de jauger le comportement de chaque spectateur, je peux ensuite les ranger chacun dans une case et adapter le set que je vais leur présenter en conséquence. Si ce sont des genes bon publics qui se laissent porter, on peut leur montrer n'importe quelle routine de notre répertoire au grès de nos envies. Avec le public difficile, je laisse de coté les sauts de coupes et les tours ou le matériel n'est pas examinable et/ou qu'on ne finit pas clean à la fin. Je minimise ainsi les risques de me retrouver en défaut. Désolé pour ce message un peu long, j'espère que je ne vous aurai pas trop saouler si vous m'avez lu jusqu'à la fin.
    1 point
  14. Bonjour, La Revue de la Prestidigitation (n°446 de 11 1992) consacrait la première de couverture à Johnny Hallyday (avec un article en pages intérieures) au sujet de son spectacle dans lequel il faisait la grande illusion dont il est question dans ce message.
    1 point
  15. Par rapport aux spectateurs agressifs, Jamie D. Grant a cette formule dans "The approach" : Kill them with Kindness" Soit "Tuez-les par votre gentillesse" Il dit de traiter un spectateur agressif comme s'il s'agissait de quelqu'un de bourré. Pas la peine de s'énerver, de lui donner une leçon ou quoi que ce soit. S'il doit y avoir un rapport de force, c'est celui qui sera resté sympathique et courtois qui aura gagné le combat.
    1 point
  16. Ah et au passage, ne mettez pas à jour la version de votre Christian Girard, la dernière release comporte une tripotée de bugs...
    1 point
  17. Problème de clapet inverseur, change la douille et convertis l'IO en H3PNS, normalement une connexion en FireWiredrive devrait désactiver le mode OFF, à moins que tu n'utilises les vieux OM7 qui étaient déjà obsolètes dès leur sortie, rassure-moi, tu n'as pas acheté ça ? (Le flux est vraiment instable sous ProTools X, c'est ballot !)
    1 point
  18. Quelles subtilités ???? Il a un maquillage d'un mec blanc alors que l'original se maquille en spectateur noir ??? Si c'est ça "Mettre à sa sauce", waow... A la limite on pourrait en étant de mauvaise foi dire qu'il a fait un ultra mental alors que l'original faisait un autre effet. Mais comme je l'ai dit l'intéret et l'originalité du numéro ne repose justement pas sur l'effet (un ultra mental classique) mais sur la présentation, et pour le coup c'est la partie qui a été copiée. (Et au passage l'effet de l'ultra mental tombe à l'eau dès que l'on sait que c'est un magicien qui avait les cartes en mains, ça aurait été tellement plus fort si c'était le "spectateur" qui avait retrouvé la carte... et cela aurait été intéressant à mon avis de pousser jusqu'au bout l'idée que le magicien n'est pas présent pour le numéro...)
    1 point
  19. Et Aurelien tu fais ainsi bosser un "gars" qui nous prete ses competences et son sites. Peut-être peux-tu negocier une chtite reduc ? en tous cas là le travail sera bien fait
    1 point
  20. Je compile mes créations artistiques dans ce sujet (que je dois mettre à jour car il manque des choses)
    1 point
  21. Mercibteddy Merci Teddy. Oui en effet, je conçois des sites depuis 1995. J'ai ainsi pu accompagner quelques magiciens de renom tels Eric Antoine, Gaëtan Bloom, Xavier Mortimer, Jean-Philippe Loupi, Yogane... Récemment j'ai pu travailler avec Stan Vikto, Pierre Onfroy ou encore aidé Christian GIRARD pour le site de sa société d'édition. Au delà des sites, je propose aussi le shooting de photos, la réalisation et/ou montage de clip vidéos ou encore des captations de spectacles complets. Et bien sûr, du fait de ma vision marketing et magique, je propose toujours des solutions adaptées aux artistes qui me font confiance. www.theia-consultant.com www.photomagie.net
    1 point
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Créer...