Aller au contenu

Un finale... des finaux ?


Recommended Posts

Bonjour,

Je ne sais pas pour vous, mais lire à tout bout de champ UN finalE, ça m'irrite les yeux. Ça ne m'aurait pas dérangé dans un message, sur le forum l'orthographe étant parfois malmenée...

Non, ce qui me dérange, au point d'en faire un sujet, c'est que beaucoup d'auteurs, pour ne pas dire tous, et de traducteurs, ajoutent un E à la fin de ce mot employé au masculin. Alors c'est à eux que je m'adresse: est-ce un mot réservé au milieu magique, dont l'orthographe lui serait spécifique? Ou est-ce une sorte de singerie parce qu'un auteur influent l'a écrit ainsi il y a longtemps, et que ce serait devenu une sorte de tradition de perpétuer cette façon de l'écrire! Le mystère m'est plus épais encore quand je pense qu'il y des relectures par plusieurs personnes, le plus souvent, des correcteurs aussi, et que ça ne choque apparemment personne. A ce point que je m'attends un jour à lire le pluriel "finaux"!

Suis-je pointilleux, ou bien...

Quelqu'un aurait-il la bonté de m'apporter un éclairage sur ce sujet qui me parait spécifique à la littérature magique. En effet, mes autres lectures ne m'ont jamais apporté sous le nez une telle récurrence de faute orthographique sur un mot en particulier.

Merci pour votre attention

CHAZOO

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 51 minutes, Philippe CHAZOT a dit :

Suis-je pointilleux, ou bien...

Non non, c'est très bien. 🙂 

Il faut dire d'un tour qu'il a « un final extraordinaire » ou que « le final de cette routine » nous laisse pantois.

En foot en revanche (si je puis dire) il peut y avoir une finale, mais en magie il est vrai que l'erreur est récurrente (c'est loin d'être la seule).

D'autres détails ici : 

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/final/33790

Quant à ceux qui écrivent au pluriel « des finals », ils se montrent plus finauds que les autres. 😉 

 

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Gérard, tu es très réactif. Je suis heureux de savoir que l'as aussi remarqué. Je me sens moins seul du coup!

Le but reste quand même la prise de conscience des auteurs magiques sur ce point, et qu'ils cessent de perpétuer cette indélicatesse à l'endroit du français qui périclite lentement mais sûrement.

CHAZOO

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ajoute « le petit plus Christian Girard » 😉.

Il se peut qu'il y ait parfois une confusion avec l'italien grande finale (à prononcer avec l'accent idoine). Chose amusante, on entend Johnny Rotten dire ces mots dans cette chanson du groupe PIL, Public Image Limited, que j'avais eu le plaisir de voir live à Lyon durant sa grande époque (j'avais dans les 20 ans), je vous laisse écouter à 2' 28'' :

 

(Oui, ça c'est une référence qu'il fallait trouver 😂, faut dire que je connaissais naguère les paroles par cœur.)

Modifié par Christian GIRARD
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Un finale... des finaux ?

Bonjour,

Peut-être les auteurs et les relecteurs ont-ils ouvert leur Petit Robert ou leur Dictionnaire de l'Académie française pour y constater que la seule orthographe correcte est "le finale" (Robert) ou, quand les deux versions sont permises, que "le finale" est la meilleure orthographe (Académie) ? Pour une fois que les tours de magie peuvent être élevés au niveau d'une sonate ou d'un opéra, les auteurs auraient tort de s'en priver !

A bientôt,

P.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Plick a dit :

Peut-être les auteurs et les relecteurs ont-ils ouvert leur Petit Robert ou leur Dictionnaire de l'Académie française pour y constater que la seule orthographe correcte est "le finale" (Robert) ou, quand les deux versions sont permises, que "le finale" est la meilleure orthographe (Académie) ? Pour une fois que les tours de magie peuvent être élevés au niveau d'une sonate ou d'un opéra, les auteurs auraient tort de s'en priver !

Hello Plick

Peux-tu stp donner des liens relatifs à tout ceci, ça m'intéresse. Mon Petit Robert n'est plus tout jeune et ne spécifie pas un élargissement exhaustif du champ d'application du terme. Le finale relatif à la « dernière partie d'une œuvre vocale ou instrumentale » ou au « morceau musical isolé possédant le caractère d'une pièce conclusive » figure déjà dans mon premier lien (voir plus haut), et l'on connaît bien en effet le grand finale de certaines pièces de musique, mais quel rapport avec un final dans d'autres contextes ? S'il s'agit d'un procédé stylistique, d'une figure de style, d'une métaphore, on est dans une autre réflexion que celle consistant à donner son sens le plus exact à un mot. Dire dans la description d'un numéro de scène, de façon analogique : « Et c'est l'apothéose : le magicien, à la façon d'un chef d'orchestre, termine par son grande finale [accent italien sur les deux mots] et sous les hourras de la foule en délire », c'est différent que d'écrire : « Les premiers effets de sa routine étaient formidables mais le final nous a laissés sur notre faim » 😉

L'emploi métaphorique de finale est signalé ici dans le CNRTL (il faut cliquer sur la case « FINALE², FINAL) :

https://www.cnrtl.fr/definition/final

Pour ce qui concerne le Dictionnaire de l'Académie française en ligne, il n'y est question que de symphonie, de sonate, de concerto voire de théâtre lyrique (mais tu dois avoir une autre source ?) :

https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9F0807*

Pour ma part, je prononce un finale avec une vague intonation rappelant l'accent italien pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté à l'oral, mais ça reste exceptionnel comme emploi à moins d'être dans des milieux musicaux où l'expression est plus courante, et le reste du temps il est question simplement d'« un final » à prononcer évidemment à la française. Tout est question de sens, de nuance et de contexte. 

Ceci dit, tout se discute (c'est la richesse et la complexité de la langue française qui veut ça) et je suis à l'écoute de tous les arguments ; quand je peux apprendre quelque chose, je suis toujours partant. 

Pour rappel, ma position pour ce qui concerne l'orthographe (et plus généralement la maîtrise de notre belle langue) fut exprimée dès 2008 dans ce même forum :

Des erreurs de langue, on en commet tous et tous les jours. Le livre que je viens d'éditer récemment et qui m'a demandé un travail énorme de relecture et de correction pendant des années n'échappe pas à la règle, j'ai déjà trouvé des erreurs que j'aimerais rectifier (snif). C'est normal, c'est humain. Et ce n'est pas très grave, selon le contexte

Bien, j'arrête mon laïus 😆 et termine par un final sous forme de point. 

Modifié par Christian GIRARD
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La confusion concernant cette écriture avec un  -e pourrait  aussi venir d'un  anglicisme (ça ne le justifie pas, on est d'accord) car l'emploi de gran finale est plus général en langue anglaise:

https://dictionary.cambridge.org/dictionary/italian-english/gran-finale

Modifié par Frédéric NOWACKI
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, Christian GIRARD a dit :

 

Il faut dire d'un tour qu'il a « un final extraordinaire » ou que « le final de cette routine » nous laisse pantois.

En foot en revanche (si je puis dire) il peut y avoir une finale, mais en magie il est vrai que l'erreur est récurrente (c'est loin d'être la seule).

 

 

Merci. J'avoue que ce "finale" me tracassait depuis un petit moment 🙂

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...