Aller au contenu
Woody (Philippe)

Votre "Reputation Maker"...

Recommended Posts

... Sera toujours le prochain effet que vous envisagez d'acheter. Lorsque je dis "vous", c'est une figure de style car je m'inclue dans le lot voire je parle de mon cas personnel (bien que selon moi, cela concerne une grande partie des magiciens; c'est en effet un travers très répandu et cela depuis très longtemps apparemment. Je vous renvoie à la lecture de l'excellent "Elephant Invisible" dans lequel on apprend que les plus grands, eux aussi, courraient sans cesse après l'effet ultime ou en tous cas, de nouveaux effets).

Toutefois, loin de moi l'idée de revenir une énième fois sur ce sujet, certains y ayant déjà réfléchi avant et surtout bien mieux que moi

 Il s'agit plutôt de partager le plus honnêtement possible une expérience que je compte mener en 2019. En effet, après vérification, j'ai à peu près dépensé 1000€ (6500 Frcs quand même, pour les plus anciens d'entre nous :)) en livres, DVD ou gimmicks en tous genres en 2018, pour une utilisation finalement très rare voire nulle de leur contenus (livres, DVD) ou de leurs fonctionnalités (gimmicks). Les raisons sont diverses et variées : fatigue (flemme), manque de temps, difficulté  ou les trois en même temps ("Revive", par exemple, magnifique effet mais fastidieux à préparer, zou au placard :$ du moins pour l'instant). 

Cependant, lorsque j'explique que je n'ai mis à profit que très rarement ce que j'ai acquis en 2018 (mais je pourrais faire l'exercice sur les années précédentes également), cela ne signifie pas que je n'ai pas présenté de magie. Loin de là :) ! En effet, il m'est arrivé de présenter de belles routines dont une ou deux grâce auxquelles sans nulle doute je passe pour un vrai magicien aux yeux de mes spectateurs. Ce sont des routines que je présente depuis plusieurs années maintenant pour la plupart, mes classiques, en quelque sorte :).  Et alors ? Ai-je moins de plaisir à les présenter pour autant ? Non. Sont-elles si "classiques" qu'elles n'étonnent plus personne ? Non, loin de là. Ne sont-elles plus perfectibles tellement elles sont "killer" ? Evidemment non. Suis-je "moins bon" qu'un autre qui, lui, travaille davantage, se renouvelle et se remet ainsi régulièrement en question ? Oui très probablement mais je suis aussi meilleur que certains. Alors quoi ?  Ben je ne sais pas. Ou plutôt si. Parmi tout ce que j'ai acheté l'année dernière, il y a des choses qui relèvent de l'effet de mode, de l'intérêt personnel, d'un conseil professionnel ou  d'une recherche de l'effet qui tue, comme on dit trivialement.

Pour ce qui est de l'effet de mode, désolé de vous le dire mais c'est de votre faute :D . Enfin pas tout à fait, aucun d'entre vous ne m'a jamais forcé à acheter quoique ce soit mais force est de constater que l'emballement sur VM est parfois prescripteur, à tort ou a raison d'ailleurs (exemple : Revive, Ice Breaker, etc.).

Ce qui relève de l'intérêt personnel tourne plutôt autour d'articles appartenant à des domaines pour lesquels j'éprouve une sincère curiosité mais dont je ne vais peut-être pas me servir effectivement tel quel; c'est par exemple le cas des ouvrages de Christian Chelman (son coffret consacré au vampires en est une excellente illustration).

Enfin, l'effet qui tue. Cette catégorie recoupe parfois celle évoquant le dernier effet à la mode mais relève surtout selon moi de la fuite en avant. Dernier exemple en date, "The Secret" que j'ai finalement revendu car ce n'était pas pour moi. Ce n'est pas encore sur ce coup là que je deviendrai le plus grand magicien de ce forum :);) .

Puis, les recommandations professionnelles et celles des copains ;). Si je devais citer un pro de bon conseil mais vraiment orienté "métier de magicien" pur et dur, ce serait Damien Vappereau. Son regard sur les tours adaptés aux conditions réelles et professionnelles est le plus aiguisé que je connaisse; il m'a évité deux ou trois achats inutiles et conseillé un ou deux trucs vraiment adaptés alors que je les avais écartés d'emblée (no tear newspaper, par exemple). Concernant les copains, je ne regrette pas "Designing Miracles", par exemple, livre que je lis à l'occasion et dans lequel je retrouve parfois des évidences mais clairement expliquées ainsi que d'excellents conseils ne serait-ce que pour améliorer les tours que je présente déjà.

Et tout le reste, plus ou moins inutile en ce qui me concerne :  Butterfly Deck, Trinity Wallet (revendu), Sniper (Will Tsaï), Brooklyn Deck (Pouah... Il faut dire aussi que je deviens bigleux), Social Networks, etc.

Alors complètement à coté en 2018 ? Non heureusement, comme évoqué plus haut des achats sympas (pas indispensables nous sommes d'accord mais très sympa quand même) : Designing Miracles, Hiding The Elephant (extra !), Marked Cards (PM), Jaks Wallet, CloseUpBookTest, DMC Elite (par curiosité mais Wow !), le Duvivier Wallet - hé ouais ! parce qu'il m'oblige à voir les choses un peu différemment et que cela ouvre de nouveaux horizons, etc.

Bref,  de nombreux achats, certains heureux, d'autres un peu moins mais globalement de l'argent pas toujours dépensé à bon escient. C'est pourquoi je vais tenter une expérience cette année, quelque chose que j'aurais du faire depuis très longtemps : ne plus rien acheter (exception faite du consommable, cartes, corde, papier flash, etc.), m'en tenir au recommandations du manifeste d'Helder Guimarães et de Derek DelGaudio et faire part, de temps en temps, de mon ressenti (satisfaction, frustration, etc.) en revenant régulièrement sur ce fil de discussion sans polluer les autres (et accessoirement ne pas imposer mes atermoiements à ceux que cela pourrait déranger ;))

Je ne m'interdis évidemment pas de donner un avis sur les sorties de l'année ou faire part d'un éventuel achat ainsi que les raisons qui m'y auraient poussé, l'idée étant d'être transparent mais avant tout d'être suffisamment sérieux pour ensuite faire un bilan personnel et financier d'ici la fin de l'année. 

A noter: j'exclue de cette abstinence commerciale :) les articles prévus en fin d'année dernière et pour lesquels le budget a été mis de coté depuis plusieurs semaines (Presti Cup et Viper Wallet) ainsi que "Sibyl" pour lequel j'ai effectué la commande hier suite à la recommandation de Shrek, très intéressé par cette nouvelle approche.

Allez, hop; c'est parti. J'avais prévu de passer chez MD cette semaine; je vais rester à la maison. Parole, ça commence sur les chapeaux de roue xD !

W.

  • J'aime 23
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Très intéressant et très agréable à lire, je me sens aussi concerné par ce sujet et c'est d'ailleurs l'occasion de relire cet excellent article de Derek DelGaudio et Helder Guimaraes en ce début d'année.

Je vais suivre attentivement ce fil vu que je me soigne aussi côté dépenses magiques (financières j'entends :) ).

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Très bonne initiative de Woody... On devrait tous en prendre de la grainé ! En fait peut-être pas, si on y réfléchit bien, si on se met tous à ne plus rien acheter ou simplement que les excellentes sorties, que vont devenir nos marchands de trucs, nos reviewers préférés et toutes les sorties pourries qu'on a la joie de démonter sur le forum pour leurs trailers mensongers ? 

 

Après ce petit trait d'humour, je reviens au cœur du sujet. La discussion autour des reputation makers est très intéressante car je pense que chacun pourrait en donner sa popre définition et c'est d'ailleurs ce que je vais m'empresser de faire ! Je considère qu'un reputation maker est un tour, une routine ou même un enchaînement qui est mémorable et dont les spectateurs vont parler par la suite. Plus que ça, je pense (mais ça c'est très personnel) qu'il n'est pas nécessaire que ce soit notre effet le plus magique mais celui qui nous représente le mieux, donc probablement une routine personnelle. 

Je vous livre donc le mien (enfin pas trop quand même) : il est basé sur le tour Reverse Ingeneer de James Brown (Professional Opportunist excellentissime DVD au passage) que j'ai fortement pimenté avec Marty ! Résultat, une expérience de magie mentale vraiment facile techniquement qui me permet de créer un vrai dialogue et une tension autour de la photo tout au long du tour avec les spectateurs, on me parle encore d'une fois il y a un an (alors que ce sont des proches qui en voient beaucoup) et ça me rend heureux ! 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Et bien je suis en avance sur toi d'une année, sûrement du fait que comme j'ai déménagé en 2018,  je n'ai pas fait beaucoup de contrat, il faut que je me refasse une clientèle, et comme je n'achète que si j'ai gagné de l'argent alors c'est complètement involontaire. 

Pourtant cela m'a démangé, surtout que j'ai fait plusieurs congrès et donc les salons marchands qui vont avec.

J'ai quasiment rien acheté, j'ai bien quelque regrets "Designing Miracles" par exemple, je me console en me disant qu'il va bien apparaître à moitié prix dans les occasions.

VM est tentateur mais aussi un cadeau car si on achète quelque chose et que on le regrette alors on peut le revendre et ne perdre qu'un minimum.

  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il ne faut pas culpabiliser devant ces dépenses inutiles, trop compulsives, décevantes (quelques centaines d'euros en 2018 pour ma part) à condition bien sûr qu'elles ne mettent pas en difficulté ou en péril une situation plus globale.

Même si le tour n'est par la suite pas ou peu exploité, pour différentes raisons très bien expliquées par Woody, je crois qu'on se crée ainsi un univers qui ne peut être qu'une riche source d'inspiration à plus ou moins long terme. Un cuisinier achète sans cesse des livres de recettes qu'il n'applique pas forcement. Il apprend quand même, il découvre, s'inspire, réfléchit, se remet en question. 

C'est en achetant des tours qui ne me convenaient pas que j'ai pu cerner la magie qui me plaisait et me convenait.

D'où le vieil adage: c'est en faisant des erreurs...

Je ne sais pas si c'est de lui mais David Stone dit dans son livre Close-up qu'un magicien professionnel est un magicien qui exécute un petit nombre de tours à un grand nombre de personnes, et qu'un magicien amateur exécute un grand nombre de tours à très peu de personnes! J'aime bien cette définition et elle explique aussi un peu cette tentation à beaucoup acheter.

Depuis quelques mois, je me laisse moins tenter. Désolé chers marchands. J'ai choisi quelques tours qui me conviennent et je les travaille sérieusement. Le résultat donnera un petit "spectacle"de 20/30 minutes que je proposerai à mes proches. J'ai fait ce choix pour aller vers plus de maîtrise et moins de "tiens je vais te faire le tour que j'ai à peine déballé!".  J'enfonce une porte ouverte et j'en termine avec ce hors sujet: en faisant le choix d'acheter moins, et de plus travailler pour plus maîtriser, je vais augmenter ma confiance en moi et à défaut de le diminuer, davantage contrôler mes angoisses mon trac. Amen.

Quant aux tours qui me rendent "crédible" auprès de mes proches, je citerai Sympathetic 10 de Jorg Alexander et une carte au portefeuille personnelle et facile, en adéquation avec mon niveau.

 

Modifié par Didier (artifice31)
Précision
  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

2018 allait niveau dépenses...
Mais 2019 commence mal, très mal, très très mal... Ma femme va me buter 🔪

  • Haha 5

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

je dois d'ailleurs remercier tous ces fabuleux marchands et honnêtes commerces magiques qui sont passés maîtres dans l'art de faire disparaître l'argent durement gagné à force de remises, promos, soldes, black friday et autres fêtes consuméristes... :$

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Woody (Philippe) a dit :

Allez, hop; c'est parti. J'avais prévu de passer chez MD cette semaine; je vais rester à la maison. Parole, ça commence sur les chapeaux de roue xD !

W.


Je te souhaite que ton 2019 ressemble à mon 2018. 

Je pense que mes dépenses magiques sur l'année 2018 dépassent à peine la centaine d'euros (avant décembre c'était moins, mais ce satané Daortiz a rammené sa fraise et sa conf penguin).

Je sais pas trop d'où est venu l'impulsion. J'ai surement du acheter pas mal de trucs inutiles en 2017, mais je me souviens pas vraiment de quoi. Ou alors c'était juste que les sorties de l'année dernière ne me parlaient pas spécialement. Qui sait?

Par contre j'ai passé pas mal de temps dans mes archives et fonds de tiroir. J'ai relu et revu pas mal de choses, et j'en ai souvent tiré beaucoup d'idées (des idées que le moi d'avant n'était pas assez expérimenté/attentif pour déceler). J'ai un peu fait de la magie comme je jouais aux Lego's étant gamin. J'ai mis ça avec ça, et ça dans ça (j'y ai pensé avant toi, coquin), pour voir ce que ça donnait et sans vraiment regarder la notice de montage. 

Du coup c'est un peu tout mon répertoire qui a changé. Mon Inferno ne ressemble plus à Inferno (il reste que la boite), mon Out of this World pareil. Triple Intuition de Daortiz, mais avec un jeu emprunté? Pas de soucis, y avait une méthode chez Jermay!

Bref non seulement, je me suis remis à la magie (après une parenthèse mentalisme satisfaisante, mais vite redondante (don't @ me )) et surtout aux cartes (ça me manquait un peu) mais maintenant j'ai l'impression d'avoir ouvert la boite de pandore. 

Mais malgré cette année sans trop d'achats, j'ai regardé pas mal de démonstrations. J'arrive toujours pas à regarder un trailer "arty" en entier, mais je regarde toujours les démonstrations "honnêtes". J'essaye de trouver ce qui m'a plu dans la présentation pendant le premier visionnage (rythme, interactions, rôle du magicien, du spectateur... voir même juste un regard ou un mot). Et après je retourne dans ma collec' et je regarde avec quoi ça pourrait se marier.
Ça m'a aussi aidé à comprendre que tous les tours qui peuplaient mon armoire étaient un peu comme des fringues que j'avais acheté parce qu'un détail me plaisait mais que je ne mettrai jamais parce que je me sent pas bien dedans (et ça aussi j'en ai beaucoup).


En résumé pas mal de redécouvertes et de créativité. Et vu que tout ça a coïncidé avec une année particulièrement riches en opportunités de performances (dont un premier show devant plus de 50 personnes qui m'a excité, puis terrifié, puis enchanté), je peux dire que 2018 était vraiment enrichissant. Pour moi et pour mon Real Man's Wallet. 

Modifié par munky (Gael)
  • J'aime 8
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...