Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

In Order to Amaze de Pit HARTLING


Recommended Posts

Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
Il y a 18 heures, Christian MACH a dit :

- En ce qui concerne la routine Sherlock, je continue à penser qu'il ne faut pas faire choisir la carte par le spectateur comme le fait Pit. Il dit simplement au spectateur : "Allez dans jeu, prenez une carte, retenez-la, remettez-la dans le jeu." Des instructions simples mais qui peuvent engendrer n'importe quelle manipulation de la part du spectateur.
N'oublions pas que le but est que le spectateur choisisse une carte sans que quiconque pense qu'on ait vu quelque chose (marquage) ou qu'on ait su où la carte a été prise, et que le spectateur remette ensuite sa carte autre part dans le jeu.
Il y a des moyens plus simples et plus sûrs pour faire cela, en ayant le spectateur sous contrôle. Je ne prendrais pas de risque juste pour le fun.

Effectivement, il existe des moyens plus simples et plus sûrs. On peut se demander cela dit pourquoi Pit Hartling fait cela (en tout cas je me le demande). Je ne pense pas que cela cela soit uniquement pour le fun. En relisant la routine, il explique bien que c'est la distance qui crée le sentiment de liberté et d'impossibilité chez le spectateur.

L'une des première grosses émotions à mes débuts en cartomagie, c'est lorsque j'ai vu Chaos du même Pit Hartling. Là aussi, il existe des routines plus simples que d'enchainer trois faros et autres mélanges dans tous les sens, mais quelle claque. Je m'en souviens encore.
Pit Hartling a fait le choix de la difficulté plutôt que d'un confort et sureté  de présentation, non pas pour le fun mais pour nous marquer. D'ailleurs la routine Sherlock n'est pas sûre à 100%, mais il fait le choix de rechercher le maximum d'impact chez les spectateurs même si il peut y avoir parfois un petit prix à payer.
 

 

Modifié par Frédéric NOWACKI
  • J'aime 3
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aronson propose la même méthode que Sherlock dans son very best of, mais ça a l'air tellement plus fun quand c'est décrit et réalisé par Hartling. 

(C'est d'ailleurs Aronson qui fait la préface)

Modifié par Etienne HRBT
précision sur Aronson
  • J'aime 1

"...rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la nature, et l’on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l’opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu’il n’y a que des changements, des modifications". Lavoisier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, Frédéric NOWACKI a dit :

Là aussi, il existe des routines plus simples que d'enchainer trois faros et autres mélanges dans tous les sens, mais quelle claque.

 

Effectivement, deux forçages et l'affaire est pliée. On peut réaliser autant de mélanges bizarres et chaotiques qu'on veut après ça. Du coup une seule question se pose : si les forçages sont perçus comme de vrais choix (c'est le principe qui régit un forçage n'est-ce pas ?), en quoi la perception du spectateur serait-elle modifiée lors des révélations finales ? Pour ma part, c'est la perception des magiciens qui en jeu dans cette présentation (ce que je ne dénigre pas hein !).

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est là où je ne te suis pas et je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement d'une perception de magicien.
Je pense que si Bébel préfère contrôler une sélection dans la majorité des cas plutôt que de la forcer, c'est qu'il y a une raison. Idem pour Hartling ici (dans Chaos). A mon avis, ils pensent qu'un choix libre, c'est mieux qu'un forçage.
Dans la version de Chaos que je réalise maintenant, chaque spectateur a un demi jeu en main et le mélange réellement,  fait le choix d'une carte pour l'autre spectateur, l'échange puis remélange.  Le jeu est rassemblé. Je n'ai pas encore touché au jeu. le jeu est  encore remélangé.
Ca me semble plus libre qu'un forçage. J'ai la faiblesse de penser que les spectateurs le ressentent aussi.

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Christian GIRARD a dit :

 Du coup une seule question se pose : si les forçages sont perçus comme de vrais choix (c'est le principe qui régit un forçage n'est-ce pas ?), 

Il faut donc comme préalable que les forçages soient considérés comme de vrais choix.
Tout comme le fait Christian Chelman sur la notion de perte de carte dans sa vidéo sur le Blitz, Il est possible d'avoir une réflexion portant sur les facteurs/données qui sous tendent la notion de vrais choix chez le spectateur.
Est ce que le fait de tenir le jeu sois même et hors de vue du magicien, est un facteur déterminant ou non dans cette impression de liberté de choix. 
Si votre réponse est oui,

Il y a 4 heures, Christian GIRARD a dit :

 en quoi la perception du spectateur serait-elle modifiée lors des révélations finales

la perception du choix et de la non connaissance des cartes choisie le sera, donc l'impossibilité des révélations également.

Si votre réponse est non, rangez l'aspirine et travaillez le forçage (manutention, psychologie, timing,...) pour qu'il soit indétectable.

Perso, j'ai pas fait d'études statistiques sur le sujet, mais j'ai pu me rendre compte que certains spectateurs sont sensibles au fait que le magicien ne mette jamais ses grosses papattes sur le jeu lors de certaines étapes d'une routine. 

Modifié par Eric DUBS
  • J'aime 3
  • Merci 1

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Eric DUBS a dit :

 

Perso, j'ai pas fait d'études statistiques sur le sujet, mais j'ai pu me rendre compte que certains spectateurs sont sensibles au fait que le magicien ne mettent jamais ses grosses papattes sur le jeu lors de certaines étapes d'une routine. 

Et pourtant Éric. Quand un gars de 95kg, patibulaire mais presque, avec un revolver dans la main te dit :

- Enlève tes grosses papattes de ce jeu.

Y a une information impossible à contourner ici me semble t il. Y a des statistiques là dessus.

Modifié par Frédéric HÔ
  • J'aime 1
  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, Michael VESSEREAU a dit :

Je le fait avec un demi chap... C'est un shuffle bored aussi... 

Tu veux dire un demi en ordre ? Parce que sinon c'est un entier en 2 groupes ?
L'idée du Shuffle Bored paraît sympa mais à ce momentlà, y a pas de sélection ou des sélections forcées ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...