Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Les Signes de l'Existence de Dieu


Recommended Posts

  • Réponses 2,1k
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

Moi je crois qu'on nous ment.

Une révolution comme on en voit rarement dans les religions.

Images Publiées

il y a une heure, Christian GIRARD a dit :

 Frédéric Lenoir, un philosophe proche de l'institut suisse des sciences noétique (pas "no éthique" j'espère), institut qui promotionne les idées de vie après la mort, de décorporation (OBE) , d'intervention d'ange (dans une expérience avec Nicolas Fraisse, déjà évoqué dans VM)...

LOL Si tu veux oui...

Personnellement, la première chose que j'aurais eu envie de citer pour cerner un peu le personnage c'est sa bibliographie... ou, encore, son rôle central dans le film document de Cécile Denjean Le cercle des petits philosophes, un bijou !

ob_8db68e_1555520674116blob.jpg

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Patrick FROMENT a dit :

la première chose que j'aurais eu envie de citer pour cerner un peu le personnage

ou bien encore son ouvrage d'enquête sur le Da Vinci Code :

Citation

Avec rigueur et précision, humour et pédagogie, Frédéric Lenoir et Marie-France Etchegoin mènent « l’enquête dans l’enquête » attendue par les millions de lecteurs du Da Vinci Code.Le Da Vinci Code de Dan Brown est un best-seller mondial.

(...)
Pour étayer ses dires, Dan Brown utilise des faits historiques et de nombreuses références symboliques, religieuses ou artistiques qu’il « tord », en quelque sorte, pour les ajuster à la trame romanesque.
(...)
La véritable réponse à Dan Brown ne peut être apportée que par une solide enquête historique doublée d’une investigation sur les lieux – presque tous français – du roman. Ainsi, Marie-France Etchegoin et Frédéric Lenoir mettent au jour les « erreurs » ou les inventions de l’auteur, ainsi que ses sources véritables.

 

 

il y a 9 minutes, Patrick FROMENT a dit :

pour cerner un peu le personnage

C'est compliqué de "cerner" quelqu'un avec une pensée un peu complexe (certainement plus qu'un rationaliste "pur jus") 🙂

Modifié par Patrick FROMENT

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Christophe (Kristo) a dit :

Ou plutôt, ni croyants ni non-croyants. Ils s'en moquent ou n'ont pas d'opinion là dessus.

Je résume :

Non répondant : qui n'a pas décroché le téléphone

Indifférent : qui a insulté l'agent de centre d'appel

Agnostique : qui a répondu ça car il aimait bien le mot

 Et enfin croyant ou non croyant

Tout s'éclaire, vive les sondages 🙂

  • Haha 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Christian DELAMORINIERE a dit :

 

 

Très bonne vidéo !


À 0:23 Philippe Cornu (un de mes anciens profs) aborde la question du point de vue en première personne et du point de vue en troisième personne (la science adopte un point de vue en troisième personne tandis que du point de vue religieux (ou spirituel ou mystique) c’est en première personne que cela se joue.
Ce point est fondamental il me semble et il est à l’origine de bien des incompréhensions et des impasses de communication que ce soit sur ce sujet sur les signes de l’existence de Dieu ou sur l’autre sujet qui traite d’un thème connexe (sous un autre angle 🙂) les signes de l’existence de la réalité.
Sur la courte vidéo ci-dessous Michel Bitbol explique très bien ce que sont les points de vue en première et en troisième personne (et du coup comment le fait d’adopter l’un ou l’autre de ces points de vue conditionne fortement notre vision sur… le réel !)

1:08 D’un point de vue scientifique toute l’autorité est concentrée sur un discours en troisième personne (discours appelé "objectif").


2:27 L’objectivité n’est obtenue que comme une fabrication à partir de l’expérience en première personne.

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Et donc pour compléter :

Pour un scientifique c’est la vision en troisième personne qui est recherchée donc l’objectivité. La science elle-même et la méthode scientifique sont des processus d’objectivation.

D’un point de vue rationaliste ou zététique, le mot objectivité est quasiment synonyme de réalité ou de vérité.

Seulement, la notion même d’objectivité porte en elle en lourd présupposé métaphysique, à savoir : il existe une réalité extérieure à nous (indépendante de notre esprit et faite d’objets) dont nos perceptions sont les représentations. Ce présupposé métaphysique passe pour l’évidence la plus absolue et la plus indiscutable. 🙂

Modifié par Patrick FROMENT

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Patrick FROMENT a dit :

1:08 D’un point de vue scientifique toute l’autorité est concentrée sur un discours en troisième personne (discours appelé "objectif").


2:27 L’objectivité n’est obtenue que comme une fabrication à partir de l’expérience en première personne.

Réglons le problème avec un discours à la première personne du pluriel : nous. 🙂 

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...