Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

[Réflexion] Je rêve d'une magie 100 % mentale


Recommended Posts

  • Réponses 20
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

Intéressant Patrick tout ça ,voici mon avis: je pense que...................... ......! ...............................................? .............................,..........,................

te souviens-tu des timbres , CED ?

Oui, j'avais créé la méthode pour Jan Bardi (je rigole encore en pensant à la méthode utilisée pour faire bouger les amibes de slime par télékinésie...).

Mais j'ai encore mieux et infiniment plus simple pour une routine de mensonge/vérité quasiment impromptue et sans matériel spécial... Du genre à donner des cauchemars à ceux qui dépensent des fortunes pour du matos truqué. mdr mdr mdr

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Je vois un autre problème à cette magie 100 % psy : c’est que ça reviendrait, en quelque sorte, à de la magie sans truc (et ça aussi c’est un gros problème pour beaucoup de magiciens – surtout quand le truc devient une finalité en soi).

Je m’explique : dans le cas de l’ACAAN, vous pouvez dire à votre spectateur : "je t’ai juste influencé psychologiquement pour que tu me dises la bonne carte et le bon nombre". C’est exactement ce que vous faites !

Cette approche, la meilleure à mon goût, peut être excellente à condition que l'explication donnée au spectateur ne soit pas admissible... (Même si c'est la vraie explication!) Car si l'explication est admise, il n'y a plus de conflit, et donc, à mon sens, plus de magie. Ca devient alors une leçon de psychologie, de communication, d'hypnose, etc...

L'intérêt de cette approche est de réussir à fournir une explication assez plausible pour être acceptable, mais trop farfelue pour être admise. Réussir à se situer sur la frontière mince et floue qui sépare les deux mondes. Le conflit, intact, est alors redoutable. C'est exactement ce que manie avec brio Derren Brown dans ces vidéos:

[video:youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZyQjr1YL0zg

[video:youtube]

(comme par hasard, les deux premières qui tombent quand on tape 'derren brown' sur Youtube...)

A la fin de la première vidéo, il fournit une explication acceptable, mais totalement inadmissible. Le conflit est bien là. Et il est terrible: il nous présente d'abord une impossibilité totale (la prédiction... classique...), puis nous en donne une explication incroyable... mais tellement bien ficellée... avec tant de coïncidences qu'elles ne peuvent être le fruit du hasard! Mais cette explication, tellement incroyable, demeure inadmissible. Le conflit est bel et bien là. Terrible.

On pourrait faire exactement les mêmes remarques sur la seconde vidéo... Ainsi que sur le final de son show 'Something wicked this way comes'... Ainsi que sur sa roulette russe... Ainsi que sur... Bref.

C'est un peu la sensation qu'on éprouve à la fin de quelques rares films racontés en trompe l'oeil: Usual suspects, les autres, The game, les neuf reines... A la fin du 6ème sens, lorsque Malcolm découvre son annulaire nu, le doute s'installe, puis le film est alors retracé en accéléré... Nouvelle lecture. Et pendant quelques secondes alors, le conflit s'installe: la confrontation de deux réalités. Tellement difficile de laisser cette réalité, si solide, qui nous accompagnait jusque là. Et après quelques secondes, l'évidence s'impose. La nouvelle réalité triomphe, le conflit n'est plus. Mais ces quelques secondes, mon dieu quel bonheur!

Mais au final, aussi bons soient ces films, leur impact sur le monde du spectateur restera limité. Pourquoi? Car tout ceci ne sont que des histoires. Et bien souvent de science fiction...

So, Why should I care? ... ;)

Modifié par Thomas THIÉBAUT

We're looking for a better solution to the problem when we should be looking for a better problem to work on.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Très intéressant toutes ces remarques TanMai...

Je m'interroge néanmoins sur le terme "conflit" qui est au coeur de ton intervention.

Conflit dans l'esprit du spectateur entre la logique cartesienne et le phénomène auquel il vient d'être confronté ? Conflit entre le magicien et le spectateur ?

Bon... je vais encore poser des questions existentielles et interroger les fondements même de notre aaaaarrrt mais la logique de conflit (que ce soit conflit dans l'esprit du spectateur ou conflit avec le magicien) n'est-elle pas responsable du fait que la magie soit, souvent, si mal perçue ?

La magie psy n'est-elle pas une magie de la coopération et non du conflit ? Ne serait-ce que parce que les techniques dont je parlais en préambule de ce thread nécessitent une coopération, une alliance même, avec le spectateur.

Le magicien (mentaliste) doit il être un artisan du conflit avec la logique ou inviter à un voyage... à une expérience... ?

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Perso, je pense que la mise en scène est extrêmement importante; si un magicos passe d'un tour d'apparition de foulards à une prédiction de carte, il a peu de chance d'être pris pour un mentaliste au sens littérale du terme comme on pourrait qualifier un Brown par exemple...

Derren Brown par exemple; n'est-il pas juste plus fort que tous les autres en arrivant à nous persuader qu'il n'utilise que son cerveau (sûrement plus développé que la moyenne d'ailleurs!) pour réaliser ses effets ???? Après tout, lui aussi utilise parfois des "techniques" magiques, je me rapelle d'un tour réalisé dans une grotte assez glauque qui utilisait la technique de OOTW...

Pour ce qui est des "vraies" techniques nommées sur le post original telle que le cumberlandisme ou le pumping; même si on est, à mon avis, plus proche de la science ou de la logique, elles existent et sont utilisées tous les jours.

C'est juste qu'elles ne sont pas forcément utilisées lors de spectacle dit de "Magie" mais de façon moins divertissante comme dans la police par exemple (profiler), et n'oublions pas que le 1er spécialiste du cumberlandisme était ... Sherlock Holmes!

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
  • 1 année plus tard...

Posté au départ par : Patrick Froment

... TA Waters donne trois méthodes possibles : une méthode, une espèce de méthode et une peut-être méthode. Les deux dernières sont des méthodes 100 % psy qui n'utilisent aucun truc.

Je laisse les heureux possesseurs de cet ouvrage consulter ces méthodes (et méditer dessus).

> Tu m'as donné envie de relire cette partie !

Et TA Waters avec tout le respect que je lui dois aurait mieux fait de changer le terme de sa "presque méthode" sachant que si il parle de cette méthode par rapport à sa théorie (la théorie du nom de cette presque méthode) tu es sûr de te planter.

C'est seulement de l'intuitif avec de l'empirisme et non de la *********. :)

Modifié par Dreda

#Ma_grand_mere_s_appelle_suzanne #Trex_Vaincra

14907072_10210278636069668_6619221084968507558_n.jpg.558679fdbb1ef8f551a1a1f38ef06e25.jpg

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Conflit dans l'esprit du spectateur entre la logique cartesienne et le phénomène auquel il vient d'être confronté ? Conflit entre le magicien et le spectateur ?

Très intéressant, car, j'ai malheureusement été confronté à ce problème samedi soir, juste après seulement 3 tours de magie... Cette personne voulait entendre ce que je ne voulais pas lui dire, débinage, toussa... ( :crazy: ) Dans la conversation avec ce type de personne, j'ai cru voir devant moi un Pitbull Psychopathe vampirique avide d'information ! Elle m'a bien foutu les boules -8:sick: Je précise qu'il n'y avait pas de mentalisme, et sur les trois tours, un tour de carte...

[edit] Cela pourrait être un sujet à ouvrir. :)

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le problème de celui qui ne fait que de la magie mentale c'est qu'il se prive de nombreux effets magiques intéressants et qui diversifient son répertoire. Rien de plus magique qu'une apparition ou une disparition. Réduire sa magie à la magie mentale c'est dommage à mon avis.

Melvin

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

En fait "réduire sa magie" est déjà dommage en soi. :)

Par contre, je trouve cette notion de "conflit" très intéressante mais il me semble qu'elle demande à être mieux définie.

Le conflit est surtout utile d'un point de vu scénaristique ainsi qu'en terme de mise-en-scène, puisque c'est celle-ci qui le rendra palpable.

Cela n'empêche en rien d'obtenir la coopération si nécessaire du spectateur lorsqu'on se frotte à cette forme de mentalisme mais demande, au contraire, beaucoup de précision. Le fait que le spectateur soit en totale confiance et prêt à permettre la réalisation de l'effet grâce à sa capacité d'écoute, de compréhension, etc... ne fait que le priver provisoirement de catharsis (à moins de générer une abréaction) puisque le vécu de celle-ci rendrait l'effet plus compliqué à réaliser sans autre matériel que nous même et cette interaction "magique" avec le spectateur.

Il faut du coup, rendre ce conflit scénaristique (en gros, la dissolution de la suspension du refus de croire) prégnant pour le public TOUT EN maintenant le (ou les) "spectateur assistant" dans la pure dynamique psychologique qui va conduire à la réalisation et à la validation de l'effet.

On peut alors comprendre que le mentaliste puisse être un artisan du conflit avec la logique afin précisément d'offrir un voyage dont les expériences seront, ainsi, d'autant plus intéressantes.

En fait, je pense que l'expérience doit être dramaturgiquement assez forte pour valoir le coup d'être vécue par le public même s'il n'y a pas réalisation de l'effet au bout.

Que le chemin puisse avoir autant de valeur que la destination.

Après, c'est sûr qu'un nail writer aide bien pour être sûr d'arriver à bon port mais dans ce type de magie, il ne doit pas être le GPS mais tout juste la carte routière qui est dans la boîte à gants au cas ou...

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
  • Messages

    • Coucou mon ami... oui control collection est très interressant et il y’a les débuts de son travail sur les sdc.. j’ai passé de nombreuses nuit par Skype avec lui car on c’est rendu compte qu’on avait pleins d’idées similaires, sur les sdc mais aussi d’autres techniques...😉😉 si son dvd ne contient ne serais ce qu’un début de tout ce que l’on a pu échanger ça va être une balle!!..👍👍
    • Coucou Yann, de souvenir en 2016 à Milan Ginjiro nous avons dit que le DVD a bien été tourner et finalement quelque temps après et sorti d’Akira Fujii «contrôle collection » où il explique son SC et le DVD entièrement consacré n’a jamais vu le jour, bon le bonne nouvelle c’est que cela arrive, même si j’ai déjà eu la chance d’être en séminaire Eric John’s et moi toute la journée à bosser le SC avec lui et bien d’autres choses, que c’était Sympa le symposium à Milan 😊  
    • Une seconde moitié de vidéo un peu plus intéressante que la première, on y évoque un biais fort sur "l'expérience d'Allix" (cf. Le Test) et les protocoles ou résultats invérifiables des "expériences" sur Nicolas Fraisse (cf. Voyage aux confins de la conscience - Dix années d'exploration scientifique des sorties hors du corps : le cas Nicolas Fraisse) jalousement conservés par les auteurs du livre semble-t-il, et de fait non soumis à une analyse par des chercheurs hors de leur petit cercle, deux sujets que j'avais traités dans ce forum.  « La Tronche est à Vous #1 - Peut-on parler d'une vie après la mort ? »   J'ajoute ceci : SUR L’ABSENCE D’ESPRIT CRITIQUE CONCERNANT LES SUJETS « SCIENTIFIQUES » DANS SALUT LES TERRIENS. Acermendax 28 mars 2017 À l’attention de Monsieur Thierry Ardisson, Le samedi 25 mars 2017, vous avez reçu Nicolas Fraisse et Sylvie Dethiollaz. Durant cette séquence, on a entendu que des expériences scientifiques avaient été réalisées qui démontreraient la capacité de Nicolas Fraisse à sortir de son corps à volonté. On a appris qu’il pouvait également lire dans les pensées. Cette capacité aurait été attestée scientifiquement par Madame Dethiollaz au sein de l’Institut des Sciences Noétiques. Il s’agit d’un sujet intéressant, et c’est une excellente chose qu’il soit abordé sous l’angle scientifique. Toutefois cette séquence télévisée pose un certain nombre de problèmes. Les faits rapportés sur votre plateau n’ont pas fait l’objet d’une publication dans une revue à comité de lecture, ce qui est pourtant le seul moyen de valider ces résultats. Dans ce contexte le titre de docteur en biologie moléculaire de Madame Dethiollaz ressemble à un argument d’autorité puisqu’elle n’a publié aucun travail scientifique en lien avec des phénomènes approchant les aptitudes présumées de Monsieur Fraisse. Le protocole et les résultats évoqués dans votre émission sont trouvables (difficilement) sur le Bulletin de Psychophysique de décembre 2013. Ce bulletin n’est pas une revue de recherche. Les résultats qui y sont décrits défient une explication rationnelle mobilisant les connaissances établies (hormis celle de la fraude pure et simple). La validation de ces allégations ne peut passer que par la réplication de l’expérience (le principe de réplication des expériences aux résultats surprenants est la règle dans tous les domaines de la science). Or, depuis décembre 2013, une telle réplication ne semble pas avoir été entreprise. Nous pensons que toute médiatisation de ces résultats avant une validation scientifique est peu déontologique, et que le respect du public exige un rappel scrupuleux de ce contexte. Il faut donc constater que Monsieur Fraisse et Madame Dethiollaz sont surtout venus sur votre plateau pour vendre un livre aux éditions Trédaniel, éditeur connu pour publier des ouvrages prétendant délivrer des vérités en dehors de toute espèce de méthode de validation des connaissances (comme la psychologie quantique, le reiki, l’astrologie, etc.). Il s’agit d’un ouvrage que l’on peut a minima soupçonner fortement d’être pseudoscientifique. Pour illustrer la faiblesse scientifique de l’échange sur votre plateau, notons ceci. Il a été mentionné que le corps de Nicolas Fraisse perdrait 45g lorsque celui-ci fait une OBE. Cette variation de masse n’a été observée qu’une seule fois par Mme Dethiollaz, ce qui n’autoriserait aucun scientifique consciencieux à le mentionner publiquement. Vos invités et vous-même avez comparé cela à l’idée que l’âme humaine pèserait 21g. Or, il s’agit d’une croyance fondée sur les résultats fantaisistes du docteur McDougall comme vous pourrez le voir en consultant cet article. Ce détail montre assez qu’il manquait sur votre plateau un intervenant capable d’apporter une contradiction méthodique et un rappel de l’état de l’art des connaissances scientifiques. Nous regrettons que personne à l’antenne n’ait questionné ni douté ne serait-ce qu’un peu des allégations présentées sur votre plateau, allégations qui s’accompagnent partout d’implicites accusations envers la communauté scientifique, injustement soupçonnée de refuser de s’intéresser à la question du paranormal, voire de tout faire pour empêcher la révélation de l’existence de phénomènes de ce type. La partie de votre public qui s’intéresse au paranormal mérite d’être informée sur la manière dont on peut produire des connaissances sur ces questions, et sur ce que la science nous permet d’ores et déjà de savoir. Tout en respectant votre droit à inviter qui bon vous semble, nous insistons sur le besoin  de ne pas laisser sans contextualisation les prétentions qui touchent à des domaines où la parole scientifique est paradoxalement beaucoup moins entendue que les témoignages de ceux qui veulent croire à l’existence de phénomènes non prouvés. L’ASTEC est préoccupée par la complaisance des médias pour les récits certes séduisants et fascinants, mais largement discutables quand ils ne sont pas purement absurdes. Nous nous sommes exprimés sur ce sujet dans une lettre ouverte adressée aux médiateurs de l’Audiovisuel public. Nous pensons qu’il est dans l’intérêt de votre public et de votre antenne de donner plus de place à l’esprit critique et à la pensée méthodique, seul remède connu contre l’enfermement idéologique et l’escalade de la croyance. Nous espérons que vous tiendrez compte de ce courrier dans la préparation de vos futures émissions. Bien cordialement, L’Association pour la Science et la Transmission de l’Esprit Critique. Source : https://esprit-critique.org/2017/03/28/salut-les-terriens/

  • Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
  • Qui est en ligne (en orange les membres du Cercle VM) - Afficher la liste

  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      7 528
    • Maximum en ligne
      4 524

    Membre le plus récent
    Christopher LEITE
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      75 847
    • Total des messages
      637 098

×
×
  • Créer...