Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Michaël THELLIEZ

Cercle VM o
  • Compteur de contenus

    2125
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    1

Messages publiés par Michaël THELLIEZ

  1. @Peter DINJe ne contredis pas ce que tu dis Peter ( et si tu me lis attentivement, tu remarqueras qu'à plusieurs reprises, je vais dans votre sens, à toi et à Teddy). Je  suis sûr que tes conseils sont de bons conseils et comme je l'ai déjà dit, je ferai les choses dans les règles de l'art puisque ça me paraît cohérent mais de grâce ne compare pas un inspecteur principal des impôts à une concierge. Il y a une manière de dire les choses néanmoins. J'ai beaucoup de respect pour mon oncle et je te prie d'en tenir compte. Merci

  2. @Peter DINJe vois mal pourquoi mon oncle m'aurait donné un conseil qui pourrait m'occasionner des soucis. Il n'est pas agent de guichet ni de standard. Il a été inspecteur principal des impôts puis conservateur des hypothèques...je suppose donc qu'il sait un peu de quoi il parle...Après, peut-être qu'il parlait de tolérance sur des petites sommes réglées par chèque. La même tolérance qui fait que les gens peuvent vendre les légumes de leur jardin sans avoir à déclarer quoi que ce soit...

  3. Salut @Teddy REXNe te fâches pas, je comprends tout à fait ton point de vue: comme je l'ai dit dans mon message, je vois mal comment je pourrais montrer à l'administration fiscale que je suis raisonnable dans mes activités d'artiste si je n'ai rien pour le prouver mais...Je le tiens de quelqu'un qui a un poste important aux impôts: d'après cette personne même si je me fais payer par chèques l'administration fiscale ne viendra pas me chercher des poux dans la tête si mes activités ne dépassent pas un certain montant. A chaque fois que j'ai demandé quel était ce montant, je n'ai jamais eu de réponse, cela semble plutôt flou.

    Conclusion: pour ma part, j'estime qu'il est plus simple et moins dangereux de faire les choses dans les règles de l'art...

    • J'aime 1
  4. Merci @Michel (Darlone)pour cette réponse éclairante. Le GUSO fixe t-il un nombre de spectacles limites ou des revenus limites? Un particulier peut-il utiliser le GUSO pour m'employer (et de manière plus générale une association, un comité d'entreprise) peuvent-ils passer par le GUSO pour m'employer?

    PS: Quand je parlais de me faire payer en liquide, je voulais dire dans une mesure raisonnable. J'ai interrogé des gens qui travaillent aux impôts. Apparemment, ça ne pose pas le problème tant que ça se fait dans des limites raisonnables (la question est de savoir comment fait-on pour prouver qu'on le fait dans des limites raisonnables puisqu'on est payé en liquide...???)

  5. @Teddy REXJe suis parfaitement d'accord avec toi Teddy. Mais le problème n'est pas si simple que ça. Je m'explique: Je suis moi-même fonctionnaire. Je n'ai pas encore de spectacle sur pied mais j'envisage de le faire prochainement et de me produire chez des particuliers. Parce que j'ai dépensé pas mal d'argent et consacré pas mal de temps à préparer ce spectacle, je n'ai pas l'intention de brader mon travail. Parce que je respecte les artistes professionnels, je n'ai pas envie de leur faire de la concurrence déloyale en demandant 50 euros de l'heure. Mais voila le dilemme: je ne me sens pas légitime pour demander autant qu'un professionnel et je veux pas non plus leur faire de la concurrence déloyale. Du coup, je ne sais pas comment me positionner.

    D'autre part, le système fiscal français ne facilite pas les choses: une amie qui s'y connait bien me conseille dans un premier temps, tant que je n'ai pas de statut officiel de me faire payer en liquide de la main à la main. Dans ce cas, je me vois mal demander de grosses sommes aux particuliers qui m'engageraient...

    • Triste 1
  6. Pour en revenir à la traduction des termes techniques, peut-être que les traducteurs ( et les éditeurs) passant par ici pourront nous répondre mais peut-être que la législation française impose aux éditeurs de tout traduire...nous n'en sommes pas à une absurdité près...

  7. Il y a 2 heures, Lionel BOIDO a dit :

    En effet, je parle de quelques passages qui ne sont pas nombreux, ou la phrase ne veut pas dire grand chose (mélange de nom de technique francisée par exemple)

    Ah ça!!! Les noms de techniques francisées, je suis absolument d'accord avec toi: pour ma part, je ne les traduirais pas. Elles font partie du jargon. Si le lecteur ne sait pas ce qu'est un nail writer ou un peek, c'est qu'il n'a pas les connaissances nécessaires pour lire le bouquin. Le fait de traduire ces noms alourdit le texte quand il ne le rend pas indigeste...(L'écriture aux ongles?? Non mais voyons !)

    • J'aime 2
  8. Très enthousiaste à l'idée de vous rencontrer. Evidemment, je serai content de croiser les animateurs de nos apéros magiques: Thomas, Bruno et Greg. Mais j'espère pouvoir aussi de rencontrer des mentalistes et des hypnotiseurs ! Y en aura t-il parmi vous?

    Avec un peu de chance, je rencontrerai quelqu'un qui pourra m'apprendre le Jedi Push de Peter Turner. Je connais le principe mais j'ai l'impression qu'il me manque des détails. Ici, par exemple, l'effet est reproduit deux fois. Je ne pensais pas que cela fût possible (J'espère qu'il n y a pas parmi vous des ayatollah de l'accord des temps car je crois être à côté de la plaque pour le coup...)

     

    • J'aime 2
  9. Chez Marchand de trucs, c'est Répertoire qui va être traduit en français. Mais pas Before we begin qui, comme l'indique la photo sortira chez Magic Dream. Je comprends mieux pourquoi je n'ai pas eu de réponse de sa part quand j'ai proposé mes services à @Ludovic MIGNONpour traduire Before we begin...

×
×
  • Créer...