Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Peter DIN

Membre
  • Compteur de contenus

    1 977
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    13

Peter DIN last won the day on 1 juin

Peter DIN had the most liked content!

À propos de Peter DIN

  • Date de naissance 02/11/1960

Informations Personnelles

  • Localisation
    Paris / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Artiste

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    FFAP, IBM, FISM
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Ventriloque

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Peter DIN's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • Dedicated Rare
  • Very Popular Rare
  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Posting Machine Rare

Recent Badges

320

Réputation sur la communauté

  1. Bonjour à tous, Le spectacle de François Normag sur Molière, s'appelle "Wanted Scapin" et il obtient un assez beau succès (salle pratiquement pleine 100 spectateurs pour la séance d'hier) et beaucoup de belles critiques de spectateurs. Je vous conseille particulièrement ce spectacle intelligent et très bien écrit, qui prouve avec brio que le théâtre et la comédie se marient remarquablement avec la magie. Si vous passez par le festival à ne pas manquer. Lors de mon passage à Avignon, je n'ai pas vu les autres spectacles "magie" car vu le peu de temps que j'avais, seulement 3 jours, j'ai privilégié le théâtre à la magie. Avec une mention très spéciale à 4 spectacles : Lorsque Françoise paraît..., (un merveilleux spectacle sur la vie de François Dolto), Aime comme Marquise, (la vie contée de Marquise du Parc la comédienne de Molière), un très amusant One Man Show Monsieur Henri (décalé et réjouissant) et la découverte d'un collectif de jeunes comédiens "La Cabale" qui propose "Pan", les aventures de Peter Pan par 15 comédiens pleins de vie et d'envie. Plus quelques autres créations intéressantes : Les yeux de Taqqi (spectacle jeune public de grande qualité), Dessine-moi un piano de Jean Paul Farré (malheureusement au théâtre des Gémeaux ou le confort des spectateurs est plus que limite). Bon Festival à tous, Peter
  2. Bonjour Christian, Je parle de l'intérêt du Kamishibaï dans mon livre "Bebé Magie" et surtout dans la conférence. C'est une mine d'or pour les magiciens et tellement peu exploité dans ce domaine. [vmprod p=667]
  3. Je te remercie Alx de cet éclaircissement. Mais, je pense que tu dois me connaître un peu, je suis du style à gratter la croute du petit bobo, ce n'est pas toujours agréable, parfois ça picote, mais c'est tellement agréable de retrouver la peau toute belle et rose après. bien entendu que la pratique magique n'est pas manichéenne, bien avant de me consacrer à la magie pour les enfants, j'au eu mon lot et jusqu'à plus soif de spectateurs incorrectes ou envahissants, c'est le propre de ce métier, nous travaillons avec et pour l'humain et je pense avoir une assez bonne expérience de la chose après toute une vie professionnelle consacrée exclusivement au spectacle. Mon propos peut parfois être mal interprété, mais il n'est jamais dans mon esprit tout du moins, dépourvu de bienveillance. Car pour moi, la bienveillance, c'est aussi dire les choses de façon un peu rude afin de provoquer un choc de réflexion et d'aider un plus jeune (dans le métier) à prendre la bonne attitude. Je ne fais que retransmettre ce que mon Maître m'a transmis, c'était le plus merveilleux des hommes et sans doute un des plus généreux, mais il avait la dent dure et la langue acérée, ne manquant jamais de mettre le doigt là où cela faisait mal. Je lui serai à jamais reconnaissant. Il ne m'a jamais expliqué le fonctionnement d'un seul tour ou d'une seule méthode, non, mais il a fait mieux que cela, il m'a demandé de faire par moi-même et à ma façon, en trouvant mes propres solutions. Et comble du raffinement, quand je lui montrais le résultat de ma recherche, il ne me disait jamais si j'avais trouvé, le fait que cela fonctionne lui suffisait. On était loin de l'apprentissage DVD d'aujourd'hui. Etait-ce mieux ou moins bien, je vous laisse juge, moi, je n'ai qu'un mot à dire, merci Lucien ou que tu sois. Non, tu as raison Alx les choses ne sont ni blanches, ni noires, elles sont ce que ton exigence nécessite et la limite de la gamme de gris est celle que tu te définis et qui feras le magicien que tu seras ou que tu es déjà.
  4. Je suis donc toujours le vice président de la FISM Monde et cela jusqu'au WCM de Québec ou je devrais me représenter... ou pas, pour proposer aux votes des délégués de continuer mes fonctions.
  5. Non, sur le site de la FISM Europe, je suis noté en tant que vice-président de la FISM Monde (About FISM) Le bureau de la FISM Europe étant mentionné au-dessous (About FISM Europe)
  6. FISM MONDE http://fismcompta.peterdin.fr/externalsite/frames.php?idmenu=47252&mainmenu=externalsite&leftmenu= FISM EUROPE President : Andrea Baioni Secretaire : Priska Walther Membre du BOD : Eberhart Riese, Xavier Tapias, Christina Nyman Le site de la FISM Europe n'est pas déconnecté : https://www.fism.eu/about/ Il n'est pas encore à jour avec le nouveau bureau.
  7. Andrea Baioni est le nouveau Président élu de la FISM Europe, il n'a jamais été vice-président de la FISM Monde , le deuxième vice-président de la FISM monde est Satoru Yamamoto du Japon.
  8. Il s'agit de Yann Yuro le mentaliste Allemand.
  9. Houla ! Domenico Dante n'est pas l'ancien président de la FISM, mais il est toujours et jusqu'à Québec le Président de la FISM. L'ancien président de la FISM Europe était John Pye.
  10. Bonjour Frederic, Je ne comprends pas très bien ce que veut dire ta réponse. Mais, je peux un peu compléter la mienne. Durant toute ma carrière, je me suis imposé une règle, ne jamais rendre mes spectateurs responsables de mes échecs ou de mes erreurs. Pourquoi ? Car tout simplement, ils n'ont rien demandé, ils sont venus voir un spectacle et ils s'attendent à ce que celui-ci soit de qualité. Alors, moi en tant qu'artiste, je dois les prendre comme tel, comme ils sont et je dois faire le maximum pour les satisfaire, c'est un contrat moral entre moi et eux. Si un spectateur n'est pas réceptif, qu'il est perturbateur, parfois peut-être irrespectueux... Il en a le droit ! Et c'est à moi, l'Artiste de me montrer sous mon meilleur jour pour arriver ou tenter de le séduire. C'est mon contrat moral et je ne peux y arriver qu'en ayant une obligation d'exigence envers moi-même. Une séance ou une représentation ratée avec cette "philosophie", ne le sera jamais, car les spectateurs étaient "chi..." ou irrespectueux, mais tout simplement parce que j'étais mauvais ! Que le fait que je sois mauvais soit vrai ou non, ne rentre pas en ligne de compte. C'est le seul jugement que je m'autorise à porter et il est uniquement sur moi-même. Car dans tous les cas, j'en tirerai les leçons pour améliorer ma pratique, plutôt que de me conforter dans l'idée que c'est la faute des spectateurs si ma performance a été perturbée. J'appelle cette attitude "le devoir d'exigence" et elle m'a été très utile tout au long de ma carrière et je l'applique aujourd'hui, lorsque dans mon activité de juge FISM, je dois évaluer la note d'un candidat. Car je suis convaincu à 2000% que c'est le moyen de devenir meilleur. C'est sans nul doute un peu plus inconfortable, un peu plus violent et parfois décourageant, mais le propre de l'artiste est de se remettre en question en permanence et de ne jamais se contenter de ce qu'il fait. Je ne sais pas si c'est un argument, raisonnement faux malgré une apparence de vérité. C'est la définition d'un sophisme, mais c'est la méthode que j'ai appliquée et je ne m'en suis pas si mal portée. Bonnes vacances, Peter
  11. Mon cher Gilbus, je ne me permettrais pas de dire cela, d'autant que j'adore le conte et que je connais l'importance des mots. Nous avons eu en même temps que "Magie en Immersion" à Roussigny, un autre groupe qui suivait un stage d'imprégnation au conte. La philosophie de ce stage étant de lire la nature pour mieux la ressentir et surtout la retranscrire. Toutes ces dames (il n'y avait que des femmes) nous ont offert un instant de leur savoir lors d'un des repas. Juste retour des choses car elles avaient assisté à un de nos filages. Ce fut un réel moment magique. Car elles ont fait cela comme si c'était spontané, bien qu'elles l'aient un peu préparé ensemble avant. Cela à merveilleusement bien fonctionné. Comme quoi, on peut créer une magie de l'instant.
  12. Gilbus, je vois dans ta présentation le conteur, qui prend le temps d'expliquer les choses. C'est bien. Moi dans ce tour, je privilégie la chute, en quatre mots et je ne dis plus rien. C'est souvent d'ailleurs que je stoppe mon intervention avec ce seul tour, car si je trouve que l'instant ne justifie pas dans faire plus, ou que le plus serait l'ennemi du bien. Je n'enchaine pas sur autre chose et j'attends d'éventuelles demandes pour présenter autre chose.
  13. J'aime beaucoup pour un tour "impromptu" ou presque le tour Prior Commitment de Simon Arronson publié dans son VBO. C'est un effet pratiquement automatique, tu as juste à installer deux cartes dans ton jeu et à l'oublier au fond de ta poche jusqu'au bon moment. C'est un tour d'un impact très fort et qui me permet d'ajouter un peu d'humour à la fin. Ainsi après avoir révélé les deux cartes choisies. Après les réactions des spectateurs, j'enchaine en disant : "J'ai triché"... "Oui j'ai triché... les jokers ne m'ont rien dit (pendant le tour j'ai écouté les jokers afin qu'il me souffle ou se trouve les cartes), non ils ne m'ont rien dit........ (en retournant les deux jokers, je dis) Ils me l'ont écrit ! (et je révèle les nombres écrits au dos des cartes). Cela provoque toujours le rire et coupe l'envie de me demander des explications. Je peux ensuite soit enchainer avec un jeu clean, soit en rester là si j'estime que cela suffit.
  14. Bonjour, C'est à la fois exaltant et très courageux de vouloir présenter sa magie à des amis. Exaltant, car ils vont découvrir une nouvelle facette de toi. Courageux, car le public le plus difficile à mon avis est l'entourage, la famille ou les amis, car ils ont toujours un peu de mal à voir l'artiste derrière celui qu'ils connaissent et il faut parfois un peu de temps pour les faire pénétrer dans ton monde magique. Le conseil de Gaétan est très sage et judicieux dans la façon d'introduire ton spectacle. Si je pouvais me permettre un conseil, laisse monter peu à peu l'arrivée de ton personnage, afin de ne pas avoir une transition trop brusque pour tes amis. N'oublie pas qu'ils te connaissent et vont devoir assimiler que tu vas leur faire quelque chose de pas banal, s'il faut qu'ils gèrent en même temps un autre personnage, cela risque de faire beaucoup. En revanche il est important que le personnage arrive progressivement au fur et à mesure que ton "statut" va changer dans l'esprit des spectateurs/amis que tu auras face à toi. Pour une première fois, ne fais pas trop long et prend soin de bien analyser la situation et les conditions avant de te lancer. Il faut que tu sois certain de ne pas "tomber comme un cheveu sur la soupe". C'est d'ailleurs la même chose en close-up, on analyse la table et ceux qui la composent à distance avant de se présenter à celle-ci. Cela évite de faire exploser la bulle et d'être accueilli avec bienveillance et attention. Je ne suis pas certain que la plage ou la soirée barbecue soit la plus appropriée, ce sont des moments ou entre en compte une multitude de facteurs "dérangeant" et ce sera difficile d'obtenir l'attention nécessaire. Pour une première fois, je pense qu'il faudrait privilégier une fin de soirée, lorsque les conversations croisées se tarissent un peu et que ton intervention aura le mérite de relancer la convivialité... tes amis devraient t'en être reconnaissant. Attention aussi, si la consommation d'alcool a été un peu forte, car c'est toujours un point très compliqué à gérer. Surtout amuse-toi, mais avant toute chose, il faut que tu ais surtout envie d'amuser tes amis, sans te prendre au sérieux, car les amis où la famille détesteraient cela. Bon succès, Peter
  15. Je crois que je fais partie des spectateurs "ch...ieurs". En effet, lorsque je vois un pseudo magicos qui du haut de ses 25 balais (mais c'est valable avant et après cet âge) vient me faire ses trucs insipides et sans intérêt du style regardez comme je suis beau et génial, la carte elle a remonté sur le haut du paquet... ou qu'il vient ruiner le goût de mon plat avec son portefeuille en feu parce que "c'estdavidstonequ'adit de lefaire pourentreràunetable". Je vais avoir la mauvaise habitude de le renvoyer soigner son acné juvénile devant le miroir ou il a admiré sa dernière masturbation... cartounesque je précise. À part cela, je n'ai que très rarement vu, un bon magicien se faire ennuyer par un spectateur, car il sait quand et où il peut et doit présenter sa magie et surtout comment il faut la présenter. Il y a des spectateurs plus ou mois faciles à faire entrer dans l'univers magique, c'est vrai, mais de vraiment chiants je n'y crois pas, et pourtant j'ai roulé ma bosse pendant plus de 45 ans de magie pro et pas toujours dans des lieux faciles. Les rares fois où j'ai été ennuyé, c'est parce que je l'avais bien mérité en ayant bossé comme une quiche et en ayant été mauvais sur ces coups-là... et c'était bien fait pour moi. Maintenant le gugus qui va me servir ses lines à deux balles, tellement éculées par des années de pratiques de magiciens ringards se prenant pour un cador, lui aussi, va devoir retourner à ses chères études avant de m'arracher un sourire et une parcelle d'intérêt à son égard. Je crois vraiment que les forums de magie devraient servir à améliorer la pratique de l'art magique, au lieu de compiler les moyens de critiquer ou contrer les spectateurs qui ont l'outrecuidance de ne pas admirer les faiseurs de trucs. Car malheureusement, de même qu'un plat peut être un souvenir indélébile réalisé par un grand Chef, de même cela deviendra un brouet bon à vomir dans les gamelles d'un cuistot de cantine (quoi que j'ai très bien mangé dans certaines cantines, mais là n'est pas le propos, vous voyez ce que je veux dire). Je serai donc résolument du côté du spectateur "chieur", il le faut bien, il n'est pas admis sur ce forum, pour se défendre. Mais lui et moi on se comprend bien et on a partagé tellement de "prenez une carte, je suis tellement génial que je vais même la retrouver", ce qui après tout n'est que la moindre des choses si l'on est un minimum magicien. Que l'on est presque devenus allergiques chroniques aux tours de magie. Ce qui est bien triste, lorsque la Magie avec un grand M est une passion depuis mon enfance. Bonne reprise des activités artistiques et bonne remise en question sur la pratique, les confinements devraient avoir permis de travailler et d'apprendre à mieux faire et cela nous promet de belles découvertes et beaucoup de bons spectateurs pas chiants du tout.
×
×
  • Créer...