Aller au contenu

Denis FABRE

Membre
  • Compteur de contenus

    899
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    2

Tout ce qui a été publié par Denis FABRE

  1. "La technique est bien sur necessaire, mais je la considère seulement comme un outil. Je ne renie pas le close up classic, mais j'ai choisi de m'orienter vers une autre voie. J'ai envie de pratiquer l'illusionisme au service d'histoires" (ombre) Je te répondrais que l'illusionisme n'est pas un outil nécessaire pour raconter des histoires. Un conteur fait d'ailleur souvent plus "voyager" qu'un magicien (pourquoi ?...). Tant que les magiciens feront des hierarchies entre le truc, le tour, et ce qu'ils veulent raconter, ils ne feront qu'illustrer un propos avec des effets. Et se faisant ils ne feront que ramener dans la réalité ce qui était tellement bien dans l'imaginaire.
  2. Et si tu veus etre au top de ce qui intéresse les enfants, il y a la version NTM : qui veut tuuuut sa mère.
  3. Denis FABRE

    Quoi de neuf ?

    Disons que c'est calme mais on attend le retour des juilletistes!
  4. Denis FABRE

    Quoi de neuf ?

    Vas-y Beyrev, mord-z-y l'oeil !!!!!!!
  5. El Kynes parle d'Harry Potter. Et il a raison car c'est leur imaginaire à l'heure actuelle. Il faut donc être au top de ce qui interesse les enfants (brunomagie) "ne donnez pas au public ce qu'il aime, mais ce qu'il pourrait aimer" (quelque-chose comme ça... de je ne sait plus qui)
  6. Une dernière chose Carl : renseigne toi sur ce que faisait les Marx Brothers dans les cabarets... et en plus à l'époque...
  7. Moi aussi je suis fan de Williamson. Je crois qu'il a beaucoup influencer le "table-hopping" : Stone lui doit beaucoup, je pense, et sa conférence vous donne une idée des conditions de travail trés particulières sur laquelle est batie cette magie. On comprend bien dans cette conférence l'ennergie que cela demande, et le type de présence qu'il faut imposer. Le génie de williamson est de mettre à profit cette présence pour créer un type de magie nouveau (jusque dans l'utilisation de la misdirection) et parfaitement adapté à ces conditions (ce n'est plus du close-up mais du table-hopping à part entière). Mais il est possible que les choses nouvelles choquent surtout si elle sont sortie de leur contexte.
  8. Donc comme le dit Corneille, il nous aura fallu 3 messages pour nous rendre compte qu'on dit la meme chose... (Screech) Je vend ce tour 800 euros!!!!! Mais si vous pensez qu'un tel débat est stérile, ce seront mes dernieres lettres à ce propos. (ombre) Reste, nous t'aimons!! Je n'ai pas dit que parler de créativité était stérile.Ce qui est stérile c'est d'engager le débat avec des oppositions qui n'ont pas lieu d'etre, en l'occurence : "art contre technique". Je ne vois pas en quoi ces deux aspects sont antagonistes. Et je ne vois pas non plus pourquoi tu attends que quelqu'un parle trop de technique pour avoir envie de parler de "créativité".(hein, pourquoi?) Si tu veus mon avis, et au risque de te choquer, je pense qu'en art la créativité n'a pas d'autre choix que de s'apuyer sur la technique (qu'elle soit virtuose ou non). J'ais du mal à imaginer un violoniste qui jouerais sans son violon (meme s'il ne fait que taper dessus). Bon tu vois finalement je parle de créativité en magie.
  9. Ombre, relis le post de Screech avant de lui répondre : il me semble que tu t'enflammes pour rien et que s'il te répond, tu t'appercevras aubout de 3 post que vous êtes d'accord. Je crois d'ailleurs que tout le monde est d'accord pour dire ici, que la magie c'est mieux si la présentation est bonne. Dépassons les débats stériles s'il vous plait.
  10. J'avais déja vu cette idée de la pièce qui tourne autour des sièges... dans une bande dessinée. Je ne savais pas si cela existait vraiment. Quelqu'un se souvient-il de cette BD : cela se passe au 19eme dans le millieu dans le millieu forain, je crois...
  11. Vergas (que j'ai eu l'honneur de rencontrer peu avant sa diparition) faisait des matrix avec des faux ongles vert fluo. Biensur la technique était tellement parfaite qu'on ne les voyait pas.
  12. En effet, et je pense que les méthodes de misdirection basées sur les temps faibles et forts sont une bonne méthode pour utiliser ce phénomène : le spectateur se souvient des temps fort et oublie les faibles.
  13. Pour préciser : Ce n'est pas une étoile filante mais une comette que Tamariz utilise comme métaphore. En effet cette dernière a une trainée qui s'élargie. En un sens il est normal que dans le souvenir d'un spectaeur l'effet soit plus fort que dans la réalité, puisque dans la réalité il n'existe même pas.
  14. Queston dificile... Pour ma part lorsque, je ne peut présenter qu'un tour, je présente une carte ambitieuse. Ma version est visuelle tout en étant pensée pour laisser une forte impression de magie. Si je le présente en priorité c'est surtout parce-qu'il est trés bien rodé (texte et techniques), mais je ne saurais pas te dire si c'est celui que je préfère. Les tours que je présente régulièrement ont chacun une "intention" diférente et j'aurais du mal à les mettre sur une échelle de valeur. Mais peut-être que tu peys préciser le sene de ta question.
  15. Une question : en tant que prolétaire duspectacle vivant, comment vivez vous le fait d'être souvent votre propre employeur? Nombre de magicien possède leur structure et se vendent en prestation de services. Dans ce cas ils sont leur propre patron (ils payent les charges patronales). Cela n'entraine-t-il pas pour eux une ambiguité dans leur raport avec se statut.
  16. Merci pour l'info. Je vais donc contacter magix sur vos fraiches recomandations. Pour leur défense je précise qu'ils ont édités une trés grande quantité de livres (à boire et à manger certes),notament en cartomagie.
  17. Tout à fait d'accord avec William : le débinage ne nuit vraiment qu'aux tenyomanes. Lorsqu'on achète des tours en plastiques, dans des emballages en plastiques avec l'encoche pour l'acrocher dans les rayons, il ne faut pas s'étonner de les retrouver dans les supermarchés. De même, si vous présentez vos tours "dés réception du colis" il ne faut pas s'étonner que le public vous dise : c'est facile il s'ufit de l'achetter.
  18. Sympas tes illusions. Ceci dit, beaucoup ne se sont pas afichées lorsque j'ai visité ton site. Je ne peut pas te dire de quoi ça vient, je n'y connais rien...
  19. Salut à tous ! savez-vous chez quel éditeur on peut trouver une version française du livre de maskelyne : "Our Magic". d'avances : merci <small>[ 07. Novembre 2003, 12:08: Message édité par : Thomas THIEBAUT ]</small>
  20. Denis FABRE

    Anamorphoses

    Missiou Youki ! La prochaine fois que toi y en a prendre cet accent quand toi y en a faire li pas intelligent ; moi yen a t'attaquer pour propos raciste.
  21. C'est évident!!! Tout magicien se doit d'aller voir des spectacles de magie quand il en a l'ocasion. C'est un trés bon moyen de relancer sa réflexion personelle. Il faut aller les voir, non pas en spectateur, mais avec l'oeil du magicien. Depuis la salle on voit trés bien ce qui fonctionne et ce qui fait un gros bide. Il faut alors se demander pourquoi ça marche ou pas.
  22. Pour le jeu d'acteur, Chaothique, il fonctionne trés bien jusqu'au moment ou... les deux acteurs principaux doivent tomber amoureux. Là ils n'y croient plus du tout et tombent dans la dérision (surtout Chabat...qui peut pourtant être trés juste). Voila : on veut faire un film sur la diférence avec de trés bonnes intentions, mais on est qu'en même pas des homos... Dans la scène finale on voit quasiment les deux acteurs qui rigolent en évitant soigneusement de s'embrasser (autant vous dire qu'elle n'est pas trés émouvante). Je pense que s'ils avaient été au bout de leur idée ils aurait pus faire pleurer leur public sur une histoire d'amour entre deux mecs. Quand on pense au trés large public que ces acteurs fédèrent cela aurait été une formidable victoire pour la tolérance.
  23. "Ces magiciens là" ferais mieux de faire ça pour l'argent et de se faire payer pour leur prestation, Parker. Il est clair que ce genre de concours est fait pour ne pas payer tous les magiciens....
×
×
  • Créer...