Aller au contenu

Jean-Manuel (Cervier)

Membre
  • Compteur de contenus

    217
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    2

Tout ce qui a été publié par Jean-Manuel (Cervier)

  1. Il y a une très grosse marge entre "justifier ce qu'on fait" de manière explicite ("je regarde la pupille de vos yeux") et ne rien dire du tout en espérant que le simple aspect d'impossibilité va suffire à être divertissant. Ce n'est déjà pas vrai en magie, ça ne l'est pas plus en mentalisme ! Si on explique tout, on ne laisse pas de place à l'imagination du spectateur. Ce n'est pas gênant en soi : un film, par exemple, laisse très peu de place à l'imagination (par rapport à un livre), ce n'est pas ça qui fait qu'il sera divertissant ou pas. Non, c'est gênant en mentalisme (plus qu'en magie), parce que le mentalisme étant présenté comme réel, il se doit d'être convaincant. Or, la meilleur façon de convaincre quelqu'un, c'est de le laisser trouver tout seul la réponse (ou ce qu'il croit être la réponse). Et pour ça, il ne faut pas l'enfermer, il faut lui lâcher la main avant ce "dernier pas vers la vérité". Si on n'explique rien, si on fait cette horreur genre "tu as lu un mot au choix ? Que je ne peux pas connaître ? Ok, eh ben c'est 'canard'..." Là, on ne laisse paradoxalement pas de place à l'imagination non plus. Ou plutôt, parce qu'on lui en laisse trop, elle va aller au plus simple : "c'est quoi le truc ?" Le public sera content, note bien, parce qu'il croit que le mentalisme et la magie c'est ça et que si on le bluffe bien, c'est que le mentaliste est bon. Si un spectateur te dis "mais comment vous faites, j'ai bien vu que vous aviez brûlé le papier ?", c'est un indice fort qu'il ne s'est pas laissé prendre à ton atmosphère. S'il te dit "mais comment vous faites ? C'est des flashs ou...?" c'est que tu ne t'es pas contenté de le laisser "combler le vide". Alors, le plus important à mon avis, ce qui est le point de départ du reste, c'est "comment fait ton personnage". Ça, tu dois absolument le savoir ! Et ne stresse pas, tu peux changer d'avis entre deux prestations, affiner le rôle selon les réactions ou tes envies. Mais avoir bien conscience de ce que ton personnage peut faire et comment est primordial. Une fois que tu le sais, agis en conséquence. Ça va donner la structure de ton personnage, sa colonne vertébrale, ça va dire implicitement au public deux choses qu'il a vraiment envie de savoir : (1) comment tu fais, par quel moyen, et (2) comment tu fais, de quoi ça a l'air quand tu le fais. Et contrairement à ce qu'on peut croire quand on commence, le processus ("de quoi ça a l'air quand tu le fais") est souvent plus intéressant à regarder que la révélation. Tu peux expliciter verbalement à certains moments si tu le souhaites, mais dans tous les cas, tes actions doivent donner des pistes, des indications au public. Par exemple, si plusieurs fois tu touches du bout des doigts le papier sur lequel ils ont écrit, ils comprennent implicitement que (1) ça t'aide de toucher, et (2) donc c'est pour ça que tu fais écrire sur un papier. Osterlind ne donne pas d'explications, mais il sait qu'il a besoin de toucher les papiers par exemple. De mon côté, bien que je ne l'ai jamais dit explicitement, beaucoup de spectateurs m'ont dit avoir compris que ça m'aidait de toucher le bras ou l'épaule des assistants. Peut-être ce ce qui t'aide, c'est te frotter le front avec les morceaux du papier déchiré, ou de les boire dans une bière artisanale aromatisée, peut-être que tu es plus efficace quand tu fredonne un chant tibétain du IIe siècle... Peut-être que tu as besoin d'être sérieux, ou au contraire extravagant ? En tout cas, il faut que ce que tu montres soit cohérent avec ce que toi tu sais en secret de ton personnage, de ses pouvoirs et de ses contraintes. Tu seras bien plus convaincant qu'avec des explications détaillées ou un silence de montreur de trucs, et tu en seras d'autant plus distrayant
  2. Julien fait référence à ma version "Journal AK", parue dans Imaginarium N°13 et également présentée en conf (une conf de Julien que j'avais squattée ). Le bonus de la version "conf" était une astuce supplémentaire pour le forçage du "morceau" ; je n'en dis pas plus ici, mais ceux qui ont lu Imag 13 (il faut connaître la manip de base) peuvent me poser la question en mp ou par mail. Ceux qui n'ont pas Imag 13... ben vous devriez !
  3. SYNAPSE #23 Une contribution de plus ! Kronog, que vous connaissez ici sous le nom de... je le laisse le dire lui-même s'il le désire... nous offre une nouveauté sur un thème pourtant ancien : les tours d'opérations mathématiques. Ah oui, c'est plus facile de nos jours quand tout le monde a un téléphone qui fait aussi calculette. Mais cette nouveauté-là sait rester simple. Une version "clefs en main", et des biscuits pour ceux qui veulent aller plus loin. * * * Je rappelle le principe : le dossier Synapse se remplit avec des contributions offertes par les membres du projet. Vous voulez les lire ? Envoyez votre participation, et si elle est acceptée, elle rejoint les autres et vous avez accès au dossier. Si elle n'est pas acceptée, je vous donne quand même ma routine "Résonance". Ça vous dit ? Écrivez-moi ! ____________________________________ Voici le contenu actuel du dossier : -- Résonance, de Cervier Routine de télépathie et impressions, peut être impromptue, se faire en présentiel ou par Internet, téléphone... -- French ESP, d'Alain Gesbert Une alternative colorée aux symboles ESP, plus variée, + un chapelet ! -- Mémoire Photographique, de Thomas Barthes Une démonstration de mémoire instantanée, avec des cartes à jouer. -- Course de chevaux, de Gabriel Desseaux Une prédiction très propre grâce à une méthode astucieuse. -- Meestic, d'Aloïs Vous utilisez des cartes et une méthode adaptable pour montrer à votre spectateur qu'il aurait pu trouver l'âme-soeur. -- Photographic Reading, de Vincent Chaigneau Du "reading" selon le système que vous voudrez, avec des photos, et un final télépathique. -- V.A.C.L.O., de Cervier Influence et/ou télépathie simple et directe, avec des cartes de visites, et une webcam si vous voulez. -- Number Affinity, de Nestor Dee Prédiction et calcul prodige, avec la calculatrice ou le téléphone du spectateur, et le cerveau du mentaliste. -- Hasard Facile, de 16-art Deux prédictions successives avec de la monnaie, pour montrer la différence entre chance et hasard. -- Déjà vu, de Raven Une illusion visuelle et une illusion mentale. -- Les secrets du carré diabolique, de Patrick Pattern Un manuel complet pour se mettre au carré magique, mais pas celui qu'on voit partout. -- Les hasards du calendrier, d'Alexandre Santos Une prédiction de date infaillible, avec du matériel courant ou à s'imprimer (plans fournis). -- Tirelire, par Gérard Bakner Ça ressemble à une de ces astuces scientifiques, serait-ce de l'intuition ? -- Contactless Free Will, de Thomas Pelzer Un Free Will très ouvert, où le spectateur ne touche rien mais voit tout. -- ACAAN à 3, par Grégory Lacomble Un ACAAN, avec 2 spectateurs et le mentaliste comme arbitre. Plus on est de fous... -- Condition Test, par Fouad Ouali Avec trois spectateurs, une expérience sur la mémoire photographique, qui guide l'intuition. -- Brainwave à la carte de visite, par Gabriel Desseaux Un Brainwave qui permet de laisser sa carte de visite au spectateur. -- Le jeu des monstres, par Mamax Un jeu de prédiction en deux phases, sur un principe classique horriblement et ludiquement habillé. -- Le voleur collectionneur, par Jérémie Marchet Testez l'intuition de votre spectateur, après lui avoir montré vos dons de prédiction. -- Un cube au pays des merveilles, par Julien Losa Un Rubik's Cube innocent, un spectateur inconnu, mais vous... vous saviez... -- NCFOM, par Stéphane Mansiet Une double prédiction, casuelle et impromptue, avec une carte et une pièce de monnaie. -- La plus jeune assistante de magicien, par Pierre-Yves Munch Vous aurez besoin de cartes, d'un téléphone, et d'un bébé qui fait des prédictions.
  4. SYNAPSE #21 & 22 Et *boum*, deux d'un coup, le même jour ! Quelques choix des spectateurs et quelques lancers d'une pièce qui n'auront pas de conséquences aussi dramatiques que dans No Country For Old Men, mais qui feront sûrement réfléchir vos spectateurs sur la définition du hasard, voilà ce que vous propose Stéphane Mansiet. De son côté, Pierre-Yves Munch joue la carte de l'enfant mignon qui attendrit le public, avant de l'intriguer et peut-être de l'inquiéter devant ce que ce bébé inconnu est capable de savoir de leurs choix aléatoires... Donc, viennent s'ajouter à la liste : -- NCFOM, par Stéphane Mansiet Une double prédiction, casuelle et impromptue, avec une carte et une pièce de monnaie. -- La plus jeune assistante de magicien, par Pierre-Yves Munch Vous aurez besoin de cartes, d'un téléphone, et d'un bébé qui fait des prédictions.
  5. Et... quelques minutes après la 19e contribution, voici la 20e !!! SYNAPSE #20 Avec un Rubik's Cube "qui peut être emprunté" (ah, que j'avais envie d'écrire cette phrase, avec tous les sous-entendus qui vont avec...), vous présenets dès l'introduction tout ce que le spectateur a besoin de connaître sur vous : vous ne le connaissez pas, mais vous le connaissez un peu, vous ne connaissez pas l'avenir, mais quand même un peu, le spectateur est libre, et vous mystérieux ! * * * Je rappelle le principe : le dossier Synapse se remplit avec des contributions offertes par les membres du projet. Vous voulez les lire ? Envoyez votre participation, et si elle est acceptée, elle rejoint les autres et vous avez accès au dossier. Si elle n'est pas acceptée, je vous donne quand même ma routine "Résonance". Ça vous dit ? Écrivez-moi ! ____________________________________ Voici le contenu actuel du dossier : (liste à voir dans un message ci-dessus, je ne laisse que les dernières contributions, la 19 et la 20 !) -- Le voleur collectionneur, par Jérémie Marchet Testez l'intuition de votre spectateur, après lui avoir montré vos dons de prédiction. -- Un cube au pays des merveilles, par Julien Losa Un Rubik's Cube innocent, un spectateur inconnu, mais vous... vous saviez...
  6. C'est simple : "Synapse" est un dossier qui contient des routines (surtout), des idées, des études de principes,... bref, plein de "choses" autour du mentalisme et de la magie mentale. C'est un sac de partage qui grossit avec chaque nouvel arrivant, ou quand un membre apporte une contribution de plus. Bref, pour avoir accès au contenu de ce dossier, et participer à cette communauté de partage, il suffit d'apporter une contribution personnelle et qui apporte quelque chose aux autres : nouvelle technique, nouvelle approche, nouveau thème pour un classique, variation de ceci ou de cela, exploration d'un principe, etc. Il y a des contributions inédites, il y a aussi des documents qui ont été publiés il y a un moment... Tout le monde peut proposer une contribution, ce n'est pas réservé aux seuls "amis" : je ne connaissais qu'une minorité des membres actuels ! Et il y a parmi nous aussi bien des gens très expérimentés que des plus débutants.
  7. SYNAPSE #19 Vous êtes un voleur collectionneur, et l'expérience que vous réalisez va vous permettre de recruter pour votre bande un candidat habile et intuitif... À partir d'une idée extraire du Jinx par Julien Losa, Jérémie Marchet a concocté cette routine légère et transportable qui se prête à un jeu de rôle avec votre spectateur ou votre spectatrice. * * * je ne remets pas la liste, elle est trois messages plus haut
  8. Très tôt, après le 17e, voici le 18e ajout dans le dossier : "Le jeu des monstres", par Mamax. Vous prédisez l'ordre dans lequel le spectateur va ranger les monstres, et à la fin vous buvez son sang ! Soyons honnêtes : qui n'a jamais rêvé de boire le sang d'un spectateur ? Voici la liste mise à jour : -- Résonance, de Cervier -- French ESP, d'Alain Gesbert -- Mémoire Photographique, de Thomas Barthes -- Course de chevaux, de Gabriel Desseaux -- Meestic, d'Aloïs -- Photographic Reading, de Vincent Chaigneau -- V.A.C.L.O., de Cervier -- Number Affinity, de Nestor Dee -- Hasard Facile, de 16-art -- Déjà vu, de Raven -- Les secrets du carré diabolique, de Patrick Pattern -- Les hasards du calendrier, d'Alexandre Santos -- Tirelire, par Gérard Bakner -- Contactless Free Will, de Thomas Pelzer -- ACAAN à 3, par Grégory Lacomble -- Condition Test, par Fouad Ouali -- Brainwave à la carte de visite, par Gabriel Desseaux et -- -- Le jeu des monstres, par Mamax Un jeu de prédiction en deux phases, sur un principe classique horriblement et ludiquement habillé.
  9. 17e ajout dans le dossier : "Brainwave à la carte de visite", par Gabriel Desseaux. Voici la liste mise à jour : -- Résonance, de Cervier -- French ESP, d'Alain Gesbert -- Mémoire Photographique, de Thomas Barthes -- Course de chevaux, de Gabriel Desseaux -- Meestic, d'Aloïs -- Photographic Reading, de Vincent Chaigneau -- V.A.C.L.O., de Cervier -- Number Affinity, de Nestor Dee -- Hasard Facile, de 16-art -- Déjà vu, de Raven -- Les secrets du carré diabolique, de Patrick Pattern -- Les hasards du calendrier, d'Alexandre Santos -- Tirelire, par Gérard Bakner -- Contactless Free Will, de Thomas Pelzer -- ACAAN à 3, par Grégory Lacomble -- Condition Test, par Fouad Ouali et -- Brainwave à la carte de visite, par Gabriel Desseaux Un Brainwave qui permet de laisser sa carte de visite au spectateur.
  10. Voici l'émission d'hier, @Sébastien LESTRADE contre @Thomas PELZER (Prof T), et ça s'est terminé par... regardez ! Gros coup de main technique de @Julien LOSA ! Encore une fois, parce que "ça c'est bien vu" ou "moi j'aurais plutôt fait comme ça", on repart non seulement avec un principe à explorer et les idées des candidats, mais avec ses propres idées, ses propres envies d'extensions, et finalement, on ressort avec (potentiellement) une ou plusieurs routines à soi Pour ce qui est de la forme et du contenu, je continue d'écouter les commentaires et les suggestions, et de regarder les enregistrements pour voir ce que je peux améliorer, changer, apporter... Alors si VOUS avez des commentaires ou des suggestions, je vous écoute, ici ou en mp. Si vous voulez participer, ou si vous connaissez quelqu'un qui aimerait participer, je vous écoute, plutôt en mp. Et si vous avez des suggestions de principes à soumettre aux candidats, je vous écoute, exclusivement en mp (on ne va pas les prévenir à l'avance, hein ? ) .
  11. Regardez deux cerveaux à qui on a donné des contraintes cogiter pour produire une routine en 10 minutes ! Voilà le coeur de cette émission, qui arrive à son 3e épisode. Le premier a vu s'affronter Julien Losa et Calix. Ça a été épique ! Pour le premier défi, les candidats avaient eu trois ou quatre jours, de façon à avoir le temps de faire une vidéo. Puis ça a été le blitz du deuxième défi à réaliser en 10 mn. À ce moment, je voyais ça plus comme une comparaison entre deux styles que comme un match. Mais les participants ont réclamé des points, ils voulaient savoir qui avait gagné, et qui avait perdu ! Alors pour le deuxième épisode, on a compté les points. Deux défis = deux rounds ! Et cette fois-là... eh bien pour savoir qui de Stéphane Mansiet ou de Gabriel Dessaux l'a emporté, il faudra que vous regardiez le "ripleille". Prochain match : jeudi 24 à 21 h 00, ça se passera entre Sébastien Lestrade et Thomas Pelzer. C'est sur Zoom, c'est gratuit, et sans inscription. https://us02web.zoom.us/j/85919578571?pwd=TjgyQW80aDZFcjV5WHcvS2RuN29qQT09 Les épisodes passés : - Julien Losa - Calix : - Stéphane Mansiet - Gaby Dessaux :
  12. Gilbus rappelle les fondamentaux, comme toujours, parce qu'il y en aura toujours besoin, et il le fait avec simplicité, de façon argumentée, avec son amour tellement contagieux pour le spectacle vivant. Merci Gaël de nous proposer cet entretien. Si on me demandait quels magiciens m'ont le plus influencé, "c'est ballot", je ne pourrais pas citer Gilbus, il n'est pas magicien
  13. La 14e contribution vient d'entrer -ou de sortir, c'est selon . Depuis la dernière fois, nous avons eu des envois de Patrick Pattern, Alexandre Santos, Gérard Bakner, et maintenant Thomas Pelzer. Voici la liste mise à jour, mais sans les descriptions (sauf pour les derniers arrivages), pour faire plus court. -- Résonance, de Cervier -- French ESP, d'Alain Gesbert -- Mémoire Photographique, de Thomas Barthes -- Course de chevaux, de Gabriel Desseaux -- Meestic, d'Aloïs -- Photographic Reading, de Vincent Chaigneau -- V.A.C.L.O., de Cervier -- Number Affinity, de Nestor Dee -- Hasard Facile, de 16-art -- Déjà vu, de Raven -- Les secrets du carré diabolique, de Patrick Pattern Un manuel complet pour se mettre au carré magique, mais pas celui qu'on voit partout. -- Les hasards du calendrier, d'Alexandre Santos Une prédiction de date infaillible, avec du matériel courant ou à s'imprimer (plans fournis). -- Tirelire, par Gérard Bakner Ça ressemble à une de ces astuces scientifiques, serait-ce de l'intuition ? -- Contactless Free Will, de Thomas Pelzer Un Free Will très ouvert, où le spectateur ne touche rien mais voit tout.
  14. SYNAPSE #10 Nouvelle contribution : de la magie mentale, ça pourrait être un effet visiblement magique suivi par un effet visiblement mental ? Une façon qui n'a rien à voir avec "Magic vs Mentalism" d'Annemann de montrer la différence entre magie et mentalisme. Pour ça, Raven vous propose donc les deux illusions de "Déjà vu". ____________________________________ Voici le contenu actuel du dossier : -- Résonance, de Cervier Routine de télépathie et impressions, peut être impromptue, se faire en présentiel ou par Internet, téléphone... -- French ESP, d'Alain Gesbert Une alternative colorée aux symboles ESP, plus variée, + un chapelet ! -- Mémoire Photographique, de Thomas Barthes Une démonstration de mémoire instantanée, avec des cartes à jouer. -- Course de chevaux, de Gabriel Desseaux Une prédiction très propre grâce à une méthode astucieuse. -- Meestic, d'Aloïs Vous utilisez des cartes et une méthode adaptable pour montrer à votre spectateur qu'il aurait pu trouver l'âme-soeur. -- Photographic Reading, de Vincent Chaigneau Du "reading" selon le système que vous voudrez, avec des photos, et un final télépathique. -- V.A.C.L.O., de Cervier Influence et/ou télépathie simple et directe, avec des cartes de visites, et une webcam si vous voulez. -- Number Affinity, de Nestor Dee Prédiction et calcul prodige, avec la calculatrice ou le téléphone du spectateur, et le cerveau du mentaliste. -- Hasard Facile, de 16-art Deux prédictions successives avec de la monnaie, pour montrer la différence entre chance et hasard. -- Déjà vu, de Raven Une illusion visuelle et une illusion mentale.
  15. Sans l'avoir bossé (je sais c'est mal) mais parce que j'en ai eu envie sur le moment, j'ai profité d'une réunion Zoom hier avec des magicos pour essayer le mix "Telepsyche" + "chapelet ND". Je suis parti sur le thème de l'estimation en faisant 3 phases pour rythmer un peu la procédure. Phase 1, première coupe (pas la procédure de base, donc) et estimation puis comptage du tas coupé. 2e phase, suite de la procédure, choix d'une carte, 2e coupe et estimation puis comptage du tas coupé. Et pour finir, 3e phase, puisque les estimations sont approximatives, autant essayer au hasard : choix du nombre et comptage... *pan la carte*. Alors... je suis le premier à dire qu'on ne fait pas de magie pour bluffer les magiciens... mais quand ça arrive là, j'ai cru que l'image de mon correspondant était figée... pourtant le chat bougeait derrière lui... et j'entendais des "mais... mais t'as pas pu... mais attends..." Cela dit, pour ceux qui ont vu Exploratorium n°1, je ferai la routine sur le thème que j'ai dit, mais sans le chapelet, pour avoir une première phase plus libre et plus simple, et une troisième phase ou le mentaliste fait quelque chose plutôt que de faire appel au hasard. Mes goûts perso. Bref, vous connaissez l'adage : c'est avec les vieilles soupières qu'on frappe le plus fort Merci Exploratorium.
  16. Kodea... Je connais, et depuis longtemps. Depuis bien avant que ça sorte, en fait. Mais comme Laurent prend vraiment de temps de recueillir des avis, de tester IRL et de retravailler ses produits, ça ne sort vraiment que maintenant. Et dans une version qui m'a encore plus ravi que les premières --ce qui montre l'intérêt de prendre son temps quand on met au point un produit ! Enfin, là, je vous donne mon point de vue de spectateur : je vous rappelle (ou je vous apprend) que je ne présente plus de magie depuis que je me concentre sur le mentalisme, ce qui m'a permis de retrouver les émotions sur spectateur ravi qu'on ait trompé ses sens pour le faire rêver... En tant que spectateur, donc, je trouve que Kodéa est un effet qui vous arrache ce "c'est pas possible" souriant, parce que vous venez de voir, littéralement, la réalité se déformer sous vos yeux. La vidéo le rend bien je pense (je précise que n'y étais pas), et c'est de l'authentique, pas du L&L Je vais terminer en donnant mon avis de gars qui aime réfléchir et bricoler : le gimmick est malin ! J'aime toujours ce qui est à la fois simple et efficace ! (Cela dit, dans les productions de Laurent Villiger, alias Milomagic, je ne connais aucune usine à gaz...). Évidemment, vous pourriez me soupçonner de ne pas être objectif. Mais ce n'est pas parce que nous sommes amis que je mentirais pour dire du bien de ce qu'il fait. Plutôt, c'est parce que je n'ai pas besoin de mentir pour dire du bien de ses productions que nous sommes amis (pas que, mais aussi ).
  17. Il me semble que Fabien Olicard @spankyfab a fait récemment en 2018 un spectacle entièrement dans le noir. Oui. Ma "source habituelle" (merci N... ) m'a retrouvé le lien:
  18. Aaaaah, j'ai envie de vous raconter une chose qui m'est arrivée vendredi. Je vais prendre comme prétexte pour l'écrire ici que c'est lié à "Contes & bons amis", parce que la routine y figure. Et parce que j'en rigole encore C'est le dernier jour avant les vacances, la classe devant moi a préparé un goûter et pas du tout les exercices prévus. Assez vite, je suis en train de "faire du mentalisme", comme ils me l'ont demandé. Et je fais "Zéphyr" (op. cit. ) , je dis à la jeune fille qui m'assiste de penser à un objet, ça y est ? "Oui... Non ! Je l'ai oublié !". Ce n'est pas grave, j'attends qu'elle en choisisse un autre... et on commence. Quelques instants plus tard, on arrive à la révélation finale. Je place mon assistante face à la classe, dos au tableau. Je sais qu'elle pense à "diamant" alors j'écris "rubis", que je raye avant de marquer le bon objet. "À quel objet penses-tu ? Dis-le à tout le monde..." Elle le dit, et en entendant les "ooooh" et les "ouaaaah", elle se retourne. "C'est ça !!!", et en pointant le doigt vers "rubis", elle ajoute "et ça c'est le premier que j'avais choisi, celui que j'avais oublié !!!". J'ai tendu le bras, ouvert la main qui tenait le feutre, façon * Mic drop *
  19. J'avoue que, ce qui m'a fait tiquer plus que les discussions sur la livraison, c'est la pub pour "Strong Magic" qui est apparue "comme par magie" dans la discussion sur "Contes...". Parlons du "on fait de la pub pour le livre du copain". Je sais que c'est une procédure habituelle de promotion de produit. Et, en toute franchise, si j'avais un groupe "de promotion", j'y aurais sûrement fait appel. Mais étant donné mon caractère et les amis dont je m'entoure, disons que la grande école de commerce par laquelle je suis passée, c'était vraiment de l'argent jeté par les fenêtres ... Bref, les seuls qui ont parlé du livre sont ceux qui l'ont acheté. Même les amis qui en ont parlé l'ont acheté, sans même me prévenir qu'ils le commandaient ! Et je vais vous dire, j'ai été flatté, bien entendu, mais surtout touché ! Et un seul de ces amis m'a prévenu qu'il allait poster un message ici... Plusieurs m'ont envoyé leurs retours par mail --et commercialement, j'aurais préféré qu'ils les affichent ici, mais encore une fois, j'ai été touché par le côté amical plus que "promotionnel" de leur démarche (même si je le répète, je n'ai rien contre un peu de promotion, parce que je ne suis pas passé par un éditeur qui aurait balancé un budget pub ou fait jouer son "social media manager"). Alors, alors... J'aimerais avoir un réseau, je ne vais pas vous mentir (je ne mens que sur scène ) mais j'avoue une certaine fierté à me dire que tous les commentaires sont sincères et pas sollicités. Merci ♥♥♥
  20. D'abord, je suis touché ! D'habitude, les livres, je les achète, et pour une fois que je suis "de l'autre côté de la barrière", je vois à quel point on peut apprécier que les confrères-clients pensent à récompenser du mieux qu'ils peuvent le travail de l'auteur ! Déjà, merci pour ça ! Ensuite, je me suis concentré sur le contenu du livre bien plus que l'aspect commercial. La solution "tout Lulu" est pratique et convient autant aux acheteurs qu'à mon éditeur Julien Losa et moi, et je suis content que le livre puisse être distribué et lu -parce que j'aime partager, surtout des routines ou des idées dont je pense qu'elles méritent d'être présentées et diffusées. Alors j'ai un peu négligé le "battage médiatique", ce n'est pas mon fort... Donc : oui, Lulu
  21. Merci à ceux qui m'ont fait des retours, par mail ou par tchat ! Je suis vraiment content que ça vous plaise autant -et très touché par ce que vous m'avez dit ! Évidemment, je vous souhaite à tous de pouvoir mettre en pratique les routines et les principes du livre dans un avenir pas trop lointain... ♥
  22. Tu veux de la magie, donc, pas de mentalisme si j'ai compris... - Un tour qu'un cousin m'a appris quand j'avais 11 ans: avec 4 petits objets (allumettes, morceaux de sucre, centimes...), on commence avec 2 objets dans chaque main et on passe ceux d'une main dans l'autre, un par un (en deux fois, donc). Marrant quand mon cousin nous l'a montré, mais en fait, une tuerie ! - La pièce et le stylo, derrière l'oreille d'abord jusqu'à ce que tout ait disparu : sous son air de ne pas y toucher, un autre killer - "Spell Bound", à toutes les sauces - Et à table, ben, je préfère les serviettes en tissu, mais celles en papier font des balles "en mousse" très correctes (ou disparaissent sans FP, eh ouais ), puis les couverts offrent plein de possibilité, comme de faire apparaitre disparaitre et réapparaitre du sel collé sur la lame d'un couteau, des cuillères qui se magnétisent ou disparaissent... le pain qui se transforme en brioche... pfff, il y en a trop pour tout citer Et tout ça avec la dextérité d'un mentaliste
  23. "Ce que les spectateurs imaginent de la méthode", très bon et très vaste sujet Déjà, on peut dire que dans bien des cas où "ça passe, on ne m'a jamais rien dit", les spectateurs parlent entre eux et ont une idée assez claire de la méthode... Être dans le public lors du spectacle d'un confrère ou d'une consoeur est assez instructif, et pour peu qu'on accepte de de dire "et moi...?", ça aide à être objectif et ça rend assez humble... Mais c'est un aspect dont on a déjà pas mal parlé. Si on décide de jouer avec ce qu'on révèle aux spectateurs, il y a des choses très amusantes à faire, des voies passionnantes à explorer. Bien entendu, on peut penser aux débuts télévisés de Derren Brown, où il construisait peu à peu son personnage en saupoudrant ses spectacles d'indices laissant penser qu'il utilisait la PNL (pour le dire vite). Regardez les vidéos YouTube de cette époque, les commentaires sont pleins de découvertes faites par des spectateurs astucieux qui ont remarqué qu'à cet instant, il disait tel mot, faisait tel geste, etc. Il y a une douzaine d'années environ, j'avais fait une série de vidéos de débinage ("Initiation à la magie expliquée - chapitre..." ). La structure était toujours tour + explications qui foirent "magiquement". Dans l'une d'elle par exemple, j'expliquais "la LD, qu'on devrait plutôt appeler LE LD parce que ça signifie 'Léger Décalage'" et après un tour où la carte choisie était éjectée du paquet, j'expliquais avec trois boîtiers de CD comment avancer un peu celui du milieu et presser sur les deux autres éjectait celui du centre, comme un savon humide entre les mains. Beaucoup de "téléspectateurs" ont vu l'humour, mais largement pas la majorité ! Certains ont dit "tu tapes sur ceux qui révèlent des tours mais toi aussi tu le fais t'es juste jaloux", et beaucoup, beaucoup d'autres ont aimé "apprendre des techniques" (!!!). Des années plus tard, un jeune magicien qui avait rejoint le club auquel j'appartiens m'a reconnu "c'était toi ? Oh là là, j'adorais tes vidéos, tes techniques étaient vraiment originales !". Tu m'étonnes... Ça signifie que la grande majorité des visionneurs, qu'ils me croient un débineur jaloux ou un "magicien généreux de son savoir" se laissaient prendre à l'histoire et ne cherchaient pas le "comment" puisqu'ils pensaient que je le leur donnait -malgré l'aspect parfois loufoque ! Je me dis aujourd'jui que ça aurait pu être le thème d'un spectacle, ou au moins de quelques routines : "allez, on est entre nous, je vous explique un ou deux secrets..." et rendre les explications "magiques" Il y aurait des précautions à prendre pour ne pas nuire à l'émerveillement des spectateurs, mais ce message est déjà assez long
  24. Samedi 2 mai, Confimental continue Cette fois-ci au profit de l'association MAGEV (magev.fr) . Les infos sont sur le groupe fb "Confimental Live". Le numéro de la salle zoom sera publié là-bas samedi matin. Au passage, merci pour tous les dons en faveur de l'association "Les Indices Pansables", que nous avons récoltés à l'occasion de la première session ♥
×
×
  • Créer...