Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Mickaël MCD

Membre
  • Compteur de contenus

    3375
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    99

Messages publiés par Mickaël MCD

  1. il y a 5 minutes, Christian GIRARD a dit :

    Pour la partie misogynie de l'article :

    Le sujet prête à sourire parce que l'on parle de renommer des noms d'oiseaux 🙃

    Mais c'est déjà ce que l'on fait sur les noms des rues, les noms de nouveaux bâtiments municipaux, de nouveaux complexes qui ouvrent leurs portes... Probablement pas assez.

    • Mais pour rester dans le thème, c'est plutôt chouette 🙂

    MarieCurie.png.46863ffe1fbbe2386e57742a4e49af8a.png

    • Haha 2
  2. Il y a 16 heures, Etienne HRBT a dit :

    Hier au réveil j'ai entendu cette chronique : avec sciences france culture (ça prend 3 minutes à écouter, faites un petit effort !)

    Salut Étienne,

    J'ai écouté le podcast, ça me donne le sentiment que chacun voit midi à sa porte. Je suis certainement biaisé par mes convictions mais ça renforce plutôt ma position.

    Partie 1

    • "Donc, ce que vous voulez dire c'est que certaines formulations biaisent ce qu'on croit comprendre de la phrase."
    • "Exactement, et le but de l'écriture inclusive est justement d’anéantir ou de limiter au maximum ces effets et pour ça il y a plusieurs stratégies."
      • "La neutralisation par l'emploi de termes épicènes. Exemple : les athlètes."
      • "La reféminisation. Exemple : les musiciens et les musiciennes."
      • "La reféminisation deuxième forme avec le point médian. Exemple : les musicien·ne·s."

    Voilà ça c'est près de la moitié (la première moitié) dudit podcast.

    On nous dit 2 choses importantes dans cette première partie :

    • 1) "certaines formulations biaisent ce qu'on croit comprendre"

    Bah voilà ! suffit de formuler en pensant à inclure les femmes.

    Le problème ne vient pas du vilain français pas beau.

    Le problème viendrait plutôt de la formulation choisie par celui qui s'exprime...

    La mode actuelle "serait" d'ignorer les femmes dans les formulation ?

    • Bah formulons inclusif au lieu de rajouter des règles "Frankenstein" à notre si belle langue !

    Et je rajoute que les formulations inclusives classiques "Chères Françaises, chers Français." "Les musiciens et les musiciennes", sont déjà laaaargement employées.

    • 2) "il y a plusieurs stratégies"

    1 : on peut neutraliser : termes épicènes et formulations neutres
    2 : on peut "inclure" sans modifier les règles de français
    3 : et enfin, on peut "inclure" en rajoutant ces règles maladroites avec le point médian

    CQFD : Pas besoin de point médian et des affres qui l'accompagnent ! On a déjà tout pour "inclure" et des solutions énoncées dans le podcast en formulant avec les règles déjà utilisées et qui permettent d'inclure les femmes.

    Partie 2

    Des tests qui ne m'ont pas convaincu sur des millisecondes supplémentaires à comprendre une phrase selon que les personnes sont identifiées en tant qu'hommes, en tant que femmes ou en tant que neutres.

    • Concluant que si l'on utilise le neutre bah ça va pas encore... Parce que "les gens" comprendraient plutôt que quand c'est neutre, ben c'est pas neutre, c'est masculin dans leurs têtes.

    Oui bah si on se met à étudier les millisecondes d'écart pour dire que l'auditeur n'inclus pas assez les femmes dans sa compréhension de la phrase qui est pourtant neutre...

    • Je cite "Athlète n'est pas complétement neutre pour le cerveau [...], on a une représentation qui va être biaisée vers le masculin."

    On veut faire la révolution linguistique pour ça ?

    • Oui moi quand je pense au sport, je pense à des hommes en priorité (je précise que je n'aime ni le foot ni le sport, je suis neutre sur le sujet), je pense à la coupe du monde de foot, je pense à Roland Garros, je pense à la NBA.
      • On peut pas retirer ça, c'est culturel ce n'est pas linguistique... Le sport en général est largement plus représenté sur les compétitions masculines que féminines... C'est naturel quand on parle de sport ou d'athlète de penser d'abord à des hommes, ce n'est pas à cause du français m'enfin ! C'est à cause de la surmédiatisation des sports masculins par rapport aux sports féminins.
    • Il y a exactement l'inverse où l'on pense tout de suite à une femme et pas forcément aux hommes :
      • Secrétaire
      • Personnel de salon d’esthétique
      • Sage-femme (maïeuticien)
      • Agent de caisse
      • ...
    • Tous ces métiers sont exercés par des hommes. Pourtant, pour la plupart des gens, on pense d'abord à un métier de femmes. C'est comme pour le sport.

    Et ça fini par des analyses de différences de je cite "temps de traitement" entre le masculin et le féminin.

    WTF ?! La deuxième moitié du podcast fait une fixette sur le temps de traitement pour analyser la phrase ?

    • Cet argument c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité... (nan mais : "jusqu'à 300 millisecondes d'écart")
    • Le temps de traitement du cerveau pour lire de l'écriture inclusive est bien plus entravé par les points médians...

    Bon, voilà, j'ai bien écouté et analysé le podcast ! 🙂

    Pas foufou, et pas convaincu. On se cherche des prétextes pour "tenter" de valoriser l'écriture inclusive.

    • L'écriture inclusive ressemble plus à un micro-phénomène qui ne prend pas en France et qui est porté par des personnes bien à l'aise avec le Français, faisant fi des problèmes de compréhension de la langue rencontrés par bon nombre de nos concitoyens.

    De plus, on ne parle pas des limites ; comment on écrit "un bel athlète" en inclusif sans induire un problème linguistique pire que celui qu'il voudrait résoudre ?

    • J'aime 1
  3. J'aime bien ton dernier message, j'ai l'impression qu'on n'est pas tant en opposition que ça dans la pratique. 🙂

    Mais techniquement, j'ai vraiment trop de mal avec l'écriture dite inclusive.

    il y a 10 minutes, Etienne HRBT a dit :

    C'est faux, tu peux écouter l'émission que j'ai posté plus haut.

    J'essaie de trouver du temps pour aller l'écouter 🤗 👍

    il y a 11 minutes, Etienne HRBT a dit :

    Qu'est ce que tu en sais ? A-t-on le recul nécessaire sur cet usage finalement plutôt récent et pas si répandu ? Quels éléments de preuves peux-tu apporter ?

    Mon expérience personnelle simplement, rien de scientifique ni à grande échelle.

    Je me pense féministe, je n'ai grandi qu'avec des femmes et je suis dans un milieu professionnel majoritairement entouré de femmes. Mon expérience du quotidien me rappelle tous les jours que si jamais l'écriture inclusive était un combat à mener, il ne serait certainement pas dans le Top 3 des préoccupations des femmes.

    De plus, bon nombre de femmes, la majorité en fait, ont choisi de masculiniser leurs titres mon Directeur est une femme, la majorité des conseillers femmes ont choisi de mettre Conseiller sur leurs portes et dans leurs signatures mails, et cætera...

    il y a une heure, Etienne HRBT a dit :
    Il y a 5 heures, Mickaël MCD a dit :

    Ça dessert la cause des femmes.

    Je ne vois pas en quoi. 

    L'écriture inclusive clive, ça prête une intension de livrer ce combat aux femmes ou à "la cause féminine" alors qu'elles n'ont rien demandé. De plus, j'ai l'impression que l'écriture inclusive est défendue plus par des hommes que par des femmes.

    • Mais en gros, ce ne sont pas "les femmes" qui veulent l'écriture inclusive.
    • C'est un certains nombre de militants, des hommes et des femmes qui ont cette volonté.

    C'est en ça que je trouve que ça dessert la cause des femmes. Qui n'ont rien demandé à personne !

    il y a 23 minutes, Etienne HRBT a dit :

    as tu du recul ou une étude à avancer. Parce que ce qui s'énonce sans preuve se réfute sans preuve.

    Pas de souci, je ne cherche pas vraiment à convaincre, juste exprimer un autre point de vue 🙂

    • Je ne vois l'écriture inclusive nul part en fait ou presque... Je donne juste mon impression sur cette intension d'évolution d'écriture qui semble plus en berne qu'en expansion.
    • Et puis je trouve ces échanges intéressants 🤗

    Je pense ne pas dire de bêtise en avançant que le niveau global en maths et en français à dégringolé depuis 30 ans ?

    Partant de là, je vois d'un bien mauvais œil l'ajout des règles d'écriture inclusive :

    • Certainement pas dans les documents administratifs c'est assez compliqué comme ça.
    • Pas dans la pub ou la comm' qui se doit d'être directe, efficace et de toucher tout le monde.
    • Pas dans la littérature, roman ou autre... En plus, ça casse l'immersion je trouve.
    • ...

    Bref, pas de quoi sauver les femmes de l'affreuse tyrannie linguistique qu'elles subissent au quotidien. 🙃

    il y a 38 minutes, Etienne HRBT a dit :
    Il y a 4 heures, Mickaël MCD a dit :

    C'est clivant et non fédérateur.

    Je suis d'accord mais est-ce une raison valable ? 

    Bah oui 🙂

    Comme de mon point de vue, ça n'apporte rien, ou si peu, pas de raison de rajouter de la peine à la souffrance.

    D'autant plus qu'on n'a pas attendu l'écriture inclusive pour trouver des solutions 😁

    • On a tout dans la langue française pour gérer ça sans rien ajouter.
    il y a 37 minutes, Etienne HRBT a dit :
    Il y a 4 heures, Mickaël MCD a dit :

    Ça fini d'achever les personnes en souffrance avec le français.

    Je suis plutôt d'accord. Mais les difficultés avec le français sont aussi à travailler en amont, notamment à l'école.

    Ça on est bien d'accord 🙂

    il y a 39 minutes, Etienne HRBT a dit :
    Il y a 4 heures, Mickaël MCD a dit :

    Ça ne répond à aucun besoin.

    Le constat a été fait (et mesuré de manière scientifique) que la langue véhicule des biais sexistes.

    Promis, j'essaie d'aller écouter ton podcast, mais je ne trouve pas perso...

    • Ce sont les genres des "mots", pas des sexes de "personnes".
    • Y a pas de quoi crier au machisme.
    il y a 46 minutes, Etienne HRBT a dit :
    Il y a 4 heures, Mickaël MCD a dit :

    Avis totalement subjectif : c'est moche ! Doudediou que c'est moche !

    Je suis tout à fait d'accord.

    Bah voilà ! 🙂

    On laisse tomber l'écriture inclusive du coup ? 😃

    il y a 47 minutes, Etienne HRBT a dit :

    Pour être clair (et me répéter) : je ne dis pas qu'il faille tout écrire en inclusif. Je suis sûr que des longs articles ainsi que des romans écrits de cette manière me tomberaient des mains.
    Je trouve cependant que son usage est intéressant lorsque l'on s'adresse à un groupe de personnes par écrit : courrier, circulaire etc... 
    Et lorsque je l'utilise (rarement) je me rends compte (désolé @Mickaël MCD ) que notre langue a tendance à invisibiliser la moitié de notre société et ça me rappelle que le féminisme a encore du travail et que je serai l'allié des combats féministes avec plaisir. Quand je parle des combats féministes c'est au sens bien plus large que le combat des biais sexistes de la langue.

    // "je ne dis pas qu'il faille tout écrire en inclusif."

    Mouais, bah c'est pire en fait... Ça serait utilisé pour des courriers à des petits groupe davantage que pour une vraie utilisation ?

    • C'est vraiment s'embêter pour pas grand chose
    • On vire vers l'élitiste, une codification du français plus complexe encore pour des usages très ciblés en plus...

    Et pour l'administration c'est, je crois, très difficile à envisager en principe. La langue doit être la plus accessible et au plus grand nombre pour les documents administratifs.

    // "notre langue a tendance à invisibiliser la moitié de notre société"

    Toujours pas d'accord 🙂

    Ça invisibilise peut-être une moitié théorique d'un point de vue mathématiques et en analysant du français... Comme un énoncé scolaire.

    Mais ça n'invisibilise pas les femmes ! Ce n'est pas pareil, la vie en société entre êtres humains et des règles de français... Ça ne les invisibilise pas dans la vie, ni dans nos têtes, ni dans nos considérations, ni dans les textes administratifs, ni dans les textes de loi, ni ailleurs.

    • Et pis au pire... Même si c'était vrai (ce qui ne l'est pas pour moi). C'est pas le français qui invisibiliserait la moitié des femmes !
    • C'est le choix de la personne qui s'exprime et qui pourrait inclure davantage les femmes dans ses écrits rien qu'avec les moyens linguistiques à sa disposition, sans avoir à faire usage de l'écriture inclusive.
    il y a 54 minutes, Etienne HRBT a dit :

    je serai l'allié des combats féministes avec plaisir

    Je le suis déjà bien largement 😉 🙂

    Mais je ne vois pas bien l'intérêt pour les femmes !

    On dirait que :

    • C'est davantage de l'intérêt de certains et certaines certain·e·s féministes...
    • ...que de l'intérêt des femmes.
  4. il y a 13 minutes, Etienne HRBT a dit :

    constat : la langue véhicule des biais sexiste.

    Perso, je ne trouve pas.

    il y a 13 minutes, Etienne HRBT a dit :

    Proposition : luttons contre ces biais en utilisant l'écriture inclusive.

    • Ça n'a jamais aidé les femmes.
    • Ça n'aide pas les femmes.
    • Probablement que ça n'aidera jamais les femmes.

    L'enfer est pavé de bonnes intensions.

    il y a 14 minutes, Etienne HRBT a dit :

    Limites : ce n'est pas pratique à écrire ainsi qu'à lire.

    C'est rien d'le dire ! 😃

    Je rajouterais dans les limites :

    • Ça dessert la cause des femmes.
    • Ça renforce la fracture déjà béante sur le niveau d'alphabétisation en France. Ça renforce les inégalité.
    • C'est clivant et non fédérateur.
    • Ça fini d'achever les personnes en souffrance avec le français.
    • Ça rajoute des complexité là où il n'y en avait pas.
    • Ça ne répond à aucun besoin.
    • Avis totalement subjectif : c'est moche ! Doudediou que c'est moche !
    • Ça semble difficile à pratiquer même pour les gens qui la défendent :
      • Règles compliquées
      • Règles qui ne fonctionnent pas dans tous les cas de figures
      • Informatiquement, même les adeptes ne savent pas faire un point médian
      • ...
    • ... Y a qu'a relire la dizaine de pages, c'est rempli d'arguments pour et contre...

    Mais disons que limiter les problèmes de l'écriture inclusive au seul fait que l'on ne puisse pas la lire me parait grandement réducteur.

    Même si c'est déjà un point bloquant et insoluble en soi.

    Révélation
    • Bon, j'ai inventé une voiture ultra écolo, non polluante, qui ne consomme que de l'eau et financièrement accessible à tous !
    • Bon par contre elle ne roule pas et elle ne peut pas se déplacer... Mais bon, elle est écolo quand même !

     

    il y a 19 minutes, Etienne HRBT a dit :

    Désolé Jean-Jacques, ce n'est finalement pas aussi stupide.

    Je me range du côté de Jean-Jacques ! 😃

    L'écriture inclusive n'a pas de sens à mes yeux, ça ressemble plus à une farce qu'à autre chose...

    Mais qu'importe, ça ne prend pas, c'est à la marge...

    • La seule manière que ça s'instaure en France c'est que le peuple lui-même s'en empare !
    • Et le peuple s'en moque bien dans la masse...
    il y a 21 minutes, Etienne HRBT a dit :

    En bref : c'est lourd à utiliser mais efficace pour lutter et questionner les biais sexistes induits par la langue ainsi que nos propres biais sexistes.

    C'est l'un des points cruciaux de désaccord, de mon point de vue c'est complétement inefficace.

    Et je pense :

    • Que les règles de français doivent s'adapter aux usages de la vie courante.
    • Mais que l'on ne peut pas mettre des règles en place pour que les gens les mettent en pratique par la suite.

    D'ailleurs, ces règles ne sont pas mises en pratique, elles sont massivement rejetées.

    Et quand on décide de quelque chose qui ne reflète pas les usages, ça ne fonctionne pas :

    • La covid
    • L'Internet
    • La frimousse
    • ...
    • J'aime 1
  5. A première vue et au regard de sa lucidité "on ne parlera jamais la Féminine universelle, même dans 10.000 ans", bah du coup ça ressemble fortement à un moyen de se démarquer, de faire de la comm' à bas coûts, de faire parler d'elle. Et de le faire avec des positions volontairement clivantes.

    • Difficile de rester neutre ; on aime ou on n'aime pas. Mais du coup, on prend position.
  6. Il y a 1 heure, Jean-Baptiste DUGAST a dit :

    Cependant, ce sera pour plus tard vu que mon neveu est en GS et que, même s’il sait « déjà » lire, je ne suis pas certain qu’il comprenne toutes les subtilités d’un livre de magie pour enfant à cet âge.

    Rhalala les jeunes de nos jours !

    A notre époque en CP on avait déjà lu les Mémoires d'outre-tombe... 😎

    Révélation

    Maintenant en Terminale littéraire on en est à débattre pour savoir si Tchoupi a bien fait de gronder Doudou.

    Comment ça j’exagère ? 😃

    • Haha 2
  7. En réalité, je suis juste surpris qu'un magazine qui traite de sujets très vastes et différents fait finalement des couvertures qui se rapprochent plus d'un "copine magazine" que d'un Science & Vie.

    • Sous-titre : ça me parait bien racoleur !

     

    Il y a 2 heures, Christian DELAMORINIERE a dit :

    Quand je disais "tout dépend du niveau", je ne pensais pas que c'en était à ce point-là !

    C'est de toi ou de ChatGPT cette réponse ? 🙂

    • Haha 2
  8. il y a 7 minutes, Frédéric HÔ a dit :

    L'idée de la double relâchée dans poche est bonne en soi, et elle m'est familière dans une routine que j ai de cartes à la poche. Le gros souci est dans la fluidité et le sens de ceci dans la routine alors que je souhaite montrer deux faces, puis enchaîner. Pourquoi alors tergiverser à la mettre dans une poche? Faut que j y réfléchisse 

    Je vais encore me prendre les pieds dans le tapis niveau vocabulaire mais aller, on se lance !

    Je viens de tester quelques manipes...

    Montrer le même dos

    J'imagine que tu vois bien ce geste réalisé plusieurs fois qui consiste à montré plusieurs fois le même dos rouge alors que tous les autres dos sont bleus ?

    C'est probablement difficile à montrer avec seulement 2 cartes.

    Mais si ce n'est pas dit mais juste montré innocemment, ça peut passer à 2 cartes ?

    Manipulations en mains

    Je viens te tenter un truc et ça passe crème je trouve 🙂

    • Tu commence en tenue de la donne main gauche
    • Les deux cartes en main gauche
    • La face à cacher face en bas et carte du dessus

    Étape 1

    Retournement des 2 cartes dans ta main gauche qui sert de table.

    • Tu as deux cartes en mains en position de la donne en main gauche (pour moi qui suis droitier).
    • Tu transfères les 2 cartes à la main droite :
      • pouce droit au-dessus sur la tranche droite
      • index et majeur au-dessous sur la tranche droite aussi
        • elles peuvent baver un peu, on ne cache pas qu'il y en a 2
    • Tu retournes les 2 cartes comme une en glissant vers l'extérieur sur la tranche gauche gauche de tes deux cartes qui finissent retournées toutes les deux en main gauche

    Là du coup t'as juste retourné les deux cartes en main gauche

    Étape 2

    Montrer les cartes des deux côtés. C'est LE moment où l'on va séparer les cartes.

    Mais comme on a montrée recto et verso le petit paquet de 2 cartes juste avant, on a l'impression de voir beaucoup de faces blanches au final.

    De plus, le mouvement perd un peu le spectateur en principe.

    • Avec le pouce gauche, tu commences à pousser la carte du dessus vers la droite.
    • Au moment précis où la main droite vient prendre la carte du dessus avec les mêmes positions de doigts que dans l'étape 1, du casses ton poignet gaucher pour retourner la carte du dessous à cacher vers le bas. Tout en retournant la carte tenue en main droite et qui, elle, n'a rien à cacher.

    Là tu as la carte à masquer en main gauche et la partie à masquer vers le bas.

    En fait, visuellement, ça doit juste donner l'impression qu'on retourne les deux cartes en même temps vers le as et ça parait trèèèèès logique même si en vrai ça ne l'est pas. Mais dans le mouvement c'est complétement logique.

    Puisque qu'on retourne les 2 cartes quasiment de la même façon !

    Étape 3

    • Tu viens simplement placer la carte tenue en main droite sous ta carte tenue en main gauche.
    • Et tu retourne l'ensemble dans ta main gauche comme dans l'étape 1 :
      • Glisser vers la droite les deux cartes dans ta main gauche avec les doigts de la main droite.
      • Faire comme si on tournait une page de livre pour retourner les 2 cartes comme une.

    Tu finis avec la face à cacher face en l'air et carte du dessous.

    Après, tu peux jouer de différentes manières avec ces mouvements, je viens de tester 2 ou 3 approche différentes franchement c'est chouette ! 🙂 😀

  9. il y a 1 minute, Alx a dit :

    Ah d'accord ! Si c'est une carte de visite (ou une double blanche), mon objection sur les doutes du spectateur n'est plus fondée.

    Comme ça, je dirais qu'un paddle move est le mouvement le plus naturel pour faire ça (main vers le bas, tu expliques que tu vas utiliser cette carte vierge, puis, en pliant le coude, tu ajoutes "des deux côtés, évidemment"). Mais je viens de faire un essai, le paddle move avec une carte, c'est... pas génial (enfin, chez moi, c'est franchement douteux, mais je pense qu'avec beaucoup de pratique et d'abnégation, on peut tendre vers "pas génial") 

    Une autre idée qui me vient comme ça, c'est d'utiliser une deuxième carte (sans le dire, évidemment) : tu manipules ta double carte pour montrer qu'elle est vierge. Puis tu fais mine de la glisser dans ta poche de poitrine (où tu laisses tomber la carte surnuméraire) avant de te raviser et de la poser sur la table. La carte est toujours restée en vue, c'est plutôt clean.

    C'est marrant, avant de répondre sur la M-Case, j'avais aussi pensé au Paddle Move et j'ai également testé.

    Mais c'est pas humain... Ça rend vraiment pas propre...

    Par contre l'idée de la carte double est bien sympa 🙂

    • J'ai aussi pensé à une carte de visite truquée mais du coup non examinable...
  10. il y a 12 minutes, Frédéric HÔ a dit :

    C'est le retournement mexicain dont Alx a parlé pour le mouvement de Billis.

    Merci, je n'ai pas souvent les bons noms des techniques, désolé 😅

    il y a 12 minutes, Frédéric HÔ a dit :

    L'idée vraiment est de n'avoir qu'une seule carte. Si mes recherches ne sont pas probantes, je reviendrai à du classique à plusieurs cartes.

    Tu as aussi des outils à changes.

    Un outil que j'adore plein plein beaucoup c'est la M-Case de Mickaël Chatelain par exemple.

    • Tu mets ta carte de visite dans l'étui en disant que comme ça, on est sûr que personne ne va y toucher pendant que tu exécutes à merveilles une parenthèse de l'oubli sous un prétexte quelconque.
    • Quand tu ressors la carte, c'en est une autre.

    Et tu peux utiliser un wallet, une porte carte, une enveloppe (genre Himber, Tyvek, Alan Wong) ou n'importe quel outil à change.

    Mais pour le coup, on n'est plus dans la pureté d'une seule carte...

    • Perso je partirais davantage sur un change qu'une manipe mais c'est parce que j'aime bien et que je fais souvent ça...
    • J'aime 1
  11. il y a 33 minutes, Christian GIRARD a dit :

    Magiquement on n'est pas à l'abri d'une déception.

    Oui, peut-être pour les magiciens... C'est qu'on est devenu exigeants avec le temps 😁 🙃 😀

    Mais je pense que ce sera réussi d'un point de vue commerciale.

    • Il n'a plus aucun intérêt à faire ça si ce n'est pas du lourd...
    • Il est déjà une référence, que dis-je, une légende vivante de la magie pour le grand public. Il ne risquerait pas de foirer un truc aussi gros s'il n'était pas sûr de son impact j'imagine. Surtout à ce moment-là de sa carrière.
    Révélation

    A moins qu'il n'ait des dettes plus lourdes que les dossiers des juges sur les Balkany et qu'il tente le tout pour le tout 🤪

     

  12. De mémoire, Bernard Bilis dans ses cassettes La magie des cartes (devenus DvD) enseigne quelques faux retournement.

    Du type :

    • J'ai une carte en main que j'ai déjà montrée.
    • Et j'ai une carte face en bas sur le tapis.
    • Dans le mouvement de retourner la carte sur le tapis, je change la carte en main contre celle sur le tapis.
      • Du coup secrètement, on a ramassé la carte du tapis.
      • On a déposé la carte de sa main.
      • Mais on a donné l'impression d'avoir simplement retourné la carte sur le tapis tout en maintenant la première carte dans sa main qui ne semble pas avoir bougée...

    Après tu as toutes les techniques de l'excellent Stand Up Monte (+ son expansion pack) de Garrett Thomas.

    il y a 7 minutes, Frédéric HÔ a dit :

    Alors précisément mon Alx c'est pour une carte de visite ou une carte format jeu, Blanc/Blanc. Une seule est utilisée dans la construction de la routine car j'en ai besoin que d'une,  et qui est censée être vierge de toute écriture ( et de tout rapport..) pour les spectateurs, du moins une partie des spectateurs. Ce mouvement ne doit pas être vu comme un mouvement mais réalisé de manière fluide pour montrer deux faces.

    Tu n'es peut-être pas obligé de passer par un faux retournement ?

    Si tu as un stack de cartes en mains, ça doit être facile de faire un changer après coup ? 🙂

  13. il y a 34 minutes, Marc Page a dit :

    Belle annonce ! Belle idée !

    Les pronostics sont ouverts.

    Je pense qu'il ne faut pas s'attendre à une disparition de la Lune comme celle de la Statue de la Liberté. L'illusion ne fonctionnerait que pour les spectateurs sur place ou qui regardent un écran télé, pc ou autre. Je pense qu'il nous prépare autre chose.

    David Copperfield est un penseur brillant. Si il annonce une nouvelle mega-illusion, c'est pour que cette dernière marque les esprits définitivement. Il veut inscrire dans le marbre qu'il est le plus grand illusionniste de tous les temps (il l'est déjà vous me direz).

    Il s'est posé la question de ce qu'il pouvait faire de plus que de faire disparaître un bâtiment ou un monument symbolique : un astre ! La Lune ? Plus qu'un astre c'est aussi un symbole : le symbole d'un des plus grands exploits scientifiques de tous les temps (mettre le pied dessus), le symbole de la nuit, du mystère, une référence à "ET l'extraterrestre" et l'univers de ce film qu'il apprécie particulièrement.

    Faire disparaître la Lune, c'est faire aussi faire disparaître les monstres qui ne sortent que les soirs de pleine Lune (il y a un potentiel de références aux récits fantastiques colossal !).

    Et Georges Méliès ? Le potentiel de références littéraires, cinématographiques, culturelles est immense ? La Lune est un symbole pour le monde, elle parle d'autant plus au monde entier qu'un monument comme la Statue de la Liberté ou la Grande Muraille de Chine, aussi connus et symboliques que soient déjà ces monuments.

    Nous nous attendons tous à voir un disque blanc disparaître du ciel mais ce serait trop simple.

    N'oubliez pas non plus que David Copperfield est un passionné d'histoire de la magie et que les premiers magiciens étaient les premiers scientifiques de l'époque, ceux qui pouvaient prévoir une éclipse et pouvaient potentiellement se servir de cela pour avoir un pouvoir sur des peuples (menacer de faire disparaître le Soleil ou la Lune devait faire son effet à une époque, surtout que de nombreux dieux sont rattachés symboliquement aux astres).

    Je m'attend donc à une illusion de ce genre, peut-être l'inverse de nos très lointains ancêtres : il fera jour en pleine nuit sur la zone ou le public se tiendra pour cette illusion.

    Je pense que David Copperfield a les moyens financiers et les idées pour donner une réalité à cela (éclairer fortement une zone de quelques kilomètres carré depuis un point stratégique élevé).

     

    Tout d'accord, j'ai hâte de voir ça ! 🤗

    il y a 34 minutes, Marc Page a dit :

    Les pronostics sont ouverts.

    Les contraintes aussi sont colossales ! 😱

    Perso je m'attends à quelque chose d'hyper localisé. Qui ne marcherait pas si on est à l'autre bout de la ville par exemple.

    Mais là je repars sur mon idée de statue de la Liberté...

    A priori :

    • Pour en parler déjà et bande annonce longtemps à l'avance, ça sera hyper médiatisé.
    • Vue l'annonce, ce sera grandiose !

    Mais en même temps, peu de moyen existent pour mettre à exécution une telle annonce...

    Il y a peut-être un biais dans l'énoncé...

    La Lune disparait oui mais le jour ? La nuit ? Pour qui ? Combien de temps ?

    Pour faire croire qu'une chose à disparue alors qu'elle ne l'est pas :

    • Soit faut jouer sur l'objet.
    • Soit jouer sur la perception que l'on en a.
    • Soit... Contourner le problème pas des stratagèmes...
    il y a 41 minutes, Marc Page a dit :

    Nous nous attendons tous à voir un disque blanc disparaître du ciel mais ce serait trop simple.

    L'illusion du projecteur de Batman

    • Imaginons que la Lune soit cachée le jour en question pour une raison astronomique qui m’échapperait...
      • Ou tout simplement en reprenant la même ruse de vieux renard utilisée pour la statue de la Liberté. Alors je sais bien que je ne fais pas honneur à son génie créatif en disant ça... Mais je ne serais pas étonné que ce vieux flibustier utilise cette technique pour masquer la Lune pour en proposer une image corvéable en remplacement.
    • Imaginons toujours que le commissaire Gordon David Copperfield ait mis au point une technologie proche du Batsymbol qui sert à appeler Batman en projetant le logo de Batman dans le ciel.
    • David pourrait avoir projeté une fausse Lune dans le ciel et en faire ce qu'il veut :
      • La Lune explose
      • Elle disparaît
      • Elle s'éloigne progressivement vers l'infini lointain
      • Des extra-terrestres en sortent en soucoupes par paquets de 12
      • ...

    Toujours sur l'idée d'un(s) projecteur qui serait capable de projeter une lumière puissante et colorée ajustable en temps réels...

    Il pourrait éventuellement projeter sur la Lune une lumière proche de la couleur du ciel en arrière plan pour qu'on ne la voit plus, façon caméléon...

    Bref

    Plus que 4 mois à attendre 😎

    Je ne serais pas étonné que les observatoires suivent ce divertissement avec attention 🙂

    Lune.thumb.jpg.eeb0d11d293f18fdfc12cdab62ee3c58.jpg

  14. Il y a 19 heures, Christian GIRARD a dit :

    David Copperfield va-t-il faire disparaître la Lune en février 2024 ?

    Ça me fait forcément penser à son plus célèbre tour de force, d'avoir fait disparaître l'ambiance la statue de la Liberté.

    J'imagine qu'il va partir sur une méthode proche...

    Révélation

    Perso, je ferais un partenariat avec Météo France et je programmerais la disparition un soir d'épais nuages 😁 😎

     

    • Haha 2
  15. Le 27/10/2023 à 21:27, César CHALRET (16 art) a dit :

    Plus de 12 ans après, mes boules en mousses ont disparu et le tour du biddle fait le tiers de mon animation enfant !

    Salut César, 🙂

    Tu as titillé ma curiosité ! 😀

    Je fais très peu de cartes avec les enfants, la plupart du temps j'ai soit des cartes adaptées :

    • Les "Jeu de cartes Fake 'N' Genious" 1 et 2 sont extras !
    • Le très bon "Social Networks" même sans les réseaux sociaux, les Smileys ça parle aux petits aussi.
    • Et d'autres sorties moins connues 😉 🙂

    Soit des cartes qui ne servent qu'à prétexte :

    • Comme pour le génialissime : "Sketchpad Card Rise de Martin Lewis".
    • Ou même Instant-T des French Twins

    Le tour du Biddle

    Si ça ne te dérange pas :

    • Tu le présentes comment du coup à des enfants ? Tel quel ? 🙂
    • Et à partir de quel âge ?

    Merci César !

  16. Salut Christian, 🙂

    il y a 1 minute, Christian MACH a dit :

    pourquoi dis-tu :

    il y a 35 minutes, Mickaël MCD a dit :

    Et contrairement à ce que tu soulignes, il n'est pas si facile que ça de capturer, ni pratique

    Avec mon logiciel, je trouve que c'est à la fois facile et pratique de capturer une vidéo. On lance la capture, on attend que ça se termine, et on sauvegarde. Voilou, c'est tout.

    Oui, avec ton logiciel 😉 🙂

    Tu n'imagines pas l'importance de la fracture numérique dans notre pays !

    Et même sans la fracture numérique, il y a tellement de différences de compétences en informatique d'un individu à un autre.

    • Moi aussi j'ai pléthore de moyens de capturer des vidéos, c'est même natif sur iPhone ! Directement inclus dans iOS 😎
    • De plus j'ai fait des études informatiques, je suis plutôt à l'aise globalement avec tous ces outils.

    Mais je ne limite pas mon constat à mes capacités personnelles.

    D'ailleurs, à te lire, tu as été toi-même en difficulté à un moment donné avant d'avoir ton logiciel...

    • "il m'est même arrivé une fois de filmer au camescope une vidéo, quand je n'avais pas encore de logiciel de capture vidéo"
    il y a 6 minutes, Christian MACH a dit :

    Tu dis aussi :

    il y a 39 minutes, Mickaël MCD a dit :

    et encore moins de diffuser sans laisser de traces

    Bien sûr ! 🙃

    Ce n'est pas à la portée de tout le monde que de mettre à disposition un lien sans ne laisser aucune trace.

    Cela prouve bien que ça devient compliqué pour un internaute qui chercherait à partager un contenu qu'il a dû capturer ou télécharger de le mettre à disposition.

    • Donc, malheureusement, encore un point de plus en faveur du blocage du téléchargement.
    il y a 9 minutes, Christian MACH a dit :

    En ce qui me concerne, quand je capture des vidéos, ce sont des vidéos que j'ai achetées et qui ne sont pas en téléchargement. Et dans ce cas, pour moi, il est plus que nécessaire de les capturer, car, comme je le dis, si le site Internet disparaît, t'as plus rien. Mais chacun fait comme il veut.

    Et je précise que ce n'est pas pour les diffuser à d'autres.

    Bien évidemment !

    Perso, que ce soit en téléchargement ou pas, si je sens que la vidéo a une utilité dans le temps, je vais me la sauvegarder.

    • Réflexe d'informaticien certainement, mais j'aime tout sauvegarder !

    Et concernant les DvD, j'aime autant les convertir en fichiers vidéos lisible plus facilement...

    Les PC d'aujourd'hui sont majoritairement sans lecteur CD/DvD. (je ne parle pas des PC Gaming)

    il y a 21 minutes, Christian MACH a dit :

    c'est à la fois facile et pratique de capturer une vidéo

    Pas pour tout le monde !

    Et même pas pour toi il y a quelques temps puisque tu as dû filmer au caméscope : pour les plus jeunes d'entre-nous, c'est comme un smartphone qui n'aurait que la fonction de filmer ! Pas de téléphone, pas de web, pas de Candy Crush, pas Tinder, pas de TwitterHamster, pas de mail, même pas de photo ! Juste une caméra de la taille d'un grille-pain. 😁

    Blocage des téléchargement

    Je ne fais que donner mon interprétation du "pourquoi du comment"... 🙂

    Ce n'est pas mon petit avis perso qui va changer la face du monde 😉

    • Il se trouve que beaucoup de tours de magie sont aujourd'hui vendus sans avoir l'option de proposée de télécharger la vidéo.
    • Si les éditeurs font ce choix, c'est que c'est le fruit d'une réflexion puis d'un choix.

    Si tu penses que l'argument ne tient pas et que ça reste facile à télécharger, ce n'est pas ce qu'en pensent les éditeurs à priori.

    • Comme de toutes façons, on n'a pas le choix, il vaut mieux faire contre mauvaise fortune, bon cœur 😉 🙂
  17. il y a 32 minutes, Christian MACH a dit :

    L'argument consistant à dire que des vidéos ne sont pas téléchargeables par peur du piratage ne tient pas

    Et pourtant... Il tient ! 🙂

    • On peut même dire qu'il a la dent dure cet argument 😁
    il y a 32 minutes, Christian MACH a dit :

    Et il m'est même arrivé une fois de filmer au camescope une vidéo, quand je n'avais pas encore de logiciel de capture vidéo.

    Certes, la qualité des vidéos capturées au moyen d'un logiciel (en tout cas celui que j'utilise (Flashback Express) est moindre que celle des téléchargements (encore que, quand je regarde certains téléchargements récents où la qualité est médiocre malgré les moyens actuels...), mais elle est suffisante pour nos besoins.

    A une époque où se lever pour changer de DvD n'est même plus concevable car trop long et fatiguant comparé à un Netflix ou un Amazon Prime où tout est dispo avec la même télécommande et ce, sans bouger ; y a pas beaucoup d'utilisateurs qui vont prendre le temps de filmer (même en capture vidéo d'écran) juste pour partager à un copain.

    Il y a au moins 2 types de pirates

    Les "pros"

    Les pirates qui en font un commerce, qui volent honteusement le travail des professionnels pour les revendre quelques euros (parfois 2 ou 3 euros pour un effet à plus de 100 euros), font du mal et sont difficiles à arrêter... Notamment du fait d'hébergement dans des pays où li est difficile d'intervenir.

    Les amateurs

    C'est le copinage délétère qui veut qu'on achète un effet et qu'on envoie la vidéo à tous ses copains.

    • Le blocage de la possibilité de télécharger est là pour contre eux.

    Je pense que c'est ce copinage là qui fait davantage de mal que les sites de téléchargements illégaux.

    Et contrairement à ce que tu soulignes, il n'est pas si facile que ça de capturer, ni pratique, et encore moins de diffuser sans laisser de traces.

    J'en suis le premier chagriné et perso, comme j'ai les outils et le savoir-faire pour récupérer mes vidéos, je les récupères quand je juge que c'est nécessaire.

    Mais c'est compréhensible et j'accepte volontiers l'interdiction du téléchargement pour le bien commun.

    • J'aime 1
    • Merci 1
×
×
  • Créer...