Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Ilusionnisme Fantastique ou Magie Bizarre, petit manifeste de Christian CHELMAN


Michel (Darlone)

Recommended Posts

Je partage ici un texte de @Christian CHELMAN que je trouve particulièrement intéressant. Je ne peux qu'encourager les magiciens intéressés à découvrir ses livres.
Un nouveau est d'ailleurs en préparation chez Ludo, une très bonne nouvelle.

Ilusionnisme Fantastique ou Magie Bizarre.

Petit manifeste.

Il y a des années de ça, dans mon livre « Légendes Urbaines », j’introduisais la notion d’illusionnisme fantastique pour me détacher du concept de magie bizarre américain (Bizarre Magic(k)).

La « bizarre magick » est développée par Tony Andruzzi et d’autres dans les revues Invocation et The New Invocation. Il s’agissait d’une recherche expérimentale théorique sur des nouvelles formes de prestidigitation qui remettaient un sens au mot Magie. A ce sujet, je vous conseille de lire les travaux de Thibaut Rioult/Azoth Aurum.

Capricornian Tales, mon premier livre américain, montre une voie « pratique » à ce concept, car développée indépendamment du milieu américain, elle n’applique pas les mêmes règles et est jouée devant un vrai public.

Quelques différences majeures existent :

- Le magicien doit avoir une connaissance parfaite de l’illusionnisme traditionnel, en particulier du close-up, de la cartomagie, du mentalisme et des techniques de tricherie. Quand je dis « connaissance parfaite », c’est même un euphémisme. Les techniques seront adaptées pour obtenir « L’EFFET » qui n’a rien à voir avec « LE TRUC ». Nous y reviendrons.

Certains effets ne nécessitent pas de « tour » pour renforcer l’histoire. Aramitama, le naufrage de l’Andelana, est tellement documenté que l’histoire est « magique » par elle-même.

- Les objets utilisés sont strictement authentiques, souvent antiques mais pas toujours (vous pouvez très bien utiliser un jouet trouvé dans une « boîte à chiques » si l’objet est au centre de l’histoire). A titre d’exemple, la tablette d’exécration égyptienne de la VIe dynastie n’est pas une copie bon marché. Vous vous adressez à un public intelligent qui fera rapidement la différence entre les deux ; et un seul membre de l’assemblée qui dirait (avec raison) que l’objet est faux, détruirait immédiatement l’effet que vous essayez de créer.

Pour faire bref, la plupart des objets de mes collections ont leur place dans des expositions muséographiques (du musée du quai Branly jusqu’au musée des Confluences de Lyon) car ils sont de rares témoins d’une Histoire oubliée. Et la Tablette d’exécration a été étudiée par les historiens de l’université d’Heidelberg.

- Si ce que vous racontez concerne des évènements historiques, ils ont intérêt à être parfaitement documentés pour la même raison que l’authenticité de l’objet doit être établie. Voir à ce propos, le coffret Vampyres et la recherche Historique approfondie qui est développée dans « l’Hypothèse Vampyrique ».

- La construction de l’histoire doit être originale et un talent de conteur n’est pas à négliger. Tous les objets que vous utilisez ne doivent pas être obligatoirement trouvés dans le grenier de votre grand-père et tous les thèmes ne concernent pas uniquement le naufrage du Titanic ou Jack the Ripper.

- Enfin, vos créations sont uniques, personnelles et non destinées à être reproduites en série pour une clientèle en mal de sensation. Par contre, elles peuvent inspirer les étudiants sérieux de l’illusionnisme fantastique. C’est à ça que servent mes livres, ils contiennent assez d’informations pour donner une base de travail pratique.

L’effet n’est pas le tour. L’effet est l’émotion « magique » ressentie par votre public lors d’une performance. Il est la résultante de la combinaison des éléments cités précédemment. Comme un des éléments essentiels de la construction de l’effet est la suspension d’incrédulité, une erreur dans la technique, l’objet, l’histoire etc, sera une erreur à 100 % et détruira l’équilibre fragile que vous essayerez de créer.

Donc, si vous achetez des petits tours bizarres produits en série à des prix souvent prohibitifs, vous êtes dans le milieu de la magie bizarre. Si vous créez une œuvre unique et personnelle et respectant les règles ci-dessus, vous entrez peut-être dans le domaine de l’illusionnisme fantastique.

Mais ne confondez pas les deux. L’illusionnisme fantastique est un art élitiste qui demandera bien plus que d’acheter un truc tout fait à présenter dans la soirée. L'illusionnisme fantastique est donc une école de pensée avant toute autre chose.

*Le Surnatéum est un cabinet de curiosité qui offre une réflexion sur plusieurs sujets: Outre le domaine particulier de l’illusionnisme, il explore les notions de réalisme magique (école belge), de muséographie, de littérature fantastique (qu’il amène dans la tridimensionnalité), de révision de l’Histoire qu’il explore sous d’autres angles de vue, d’histoire de la magie au cours des âges, d’œuvre artistique etc.

  • J'aime 6
  • Merci 2

www.dedales-hypnose.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Ilusionnisme Fantastique ou Magie Bizarre, petit manifeste de Christian CHELMAN

On peut ne pas adhérer à sa conception de la magie, on peut ne pas être d'accord sur son approche mais je ne vois pas trop en quoi cela serait niais par contre? Alors ce texte est un mini résumé de ce qu'il développe dans ses livres, mais je le trouve intéressant. Christian Chelman fait partis avec Eugene Burger et quels autres,  des magiciens qui ont guidés mon chemin magique et mon univers. 

  • J'aime 2
  • Merci 1

www.dedales-hypnose.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 22/11/2022 à 20:00, Frédéric HÔ a dit :

Tout le fan club du FC Chelman va me tomber dessus ch'ui sûr mais si on reste focalisé seulement sur le sens de ceci, ça me semble niais comme propos non ?

Je ne fais pas de magie bizarre, ni de l'illusionnisme fantastique, je n'ai pas lu d'ouvrages de C. Chelman et je goutais peu les attaques de ce dernier sur le forum auprès de magiciens comme Gilbus ou des amateurs, etc.

Toutefois, je ne vois pas en quoi son propos est niais. Peux-tu nous éclairer ?

  • J'aime 2
  • Merci 1

La bêtise est nettement supérieure à l'intelligence car toute l'intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu'un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d'intelligent.

Philippe Geluck

Extrait de "Et vous, chat va ?"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas niais mais aujourd'hui un peu convenu : Authenticité, crédibilité, personnalité cette définition s'applique presqu'à toute personne qui voudrait pratiquer l'illusionnisme de manière sérieuse voire artistique. Beaucoup le font déjà sans se revendiquer de cette tendance.

 

  • J'aime 2

Souvent le bas de laine, cache la varice...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, Thomas PELZER (Prof T) a dit :

C'est pas niais mais aujourd'hui un peu convenu : Authenticité, crédibilité, personnalité cette définition s'applique presqu'à toute personne qui voudrait pratiquer l'illusionnisme de manière sérieuse voire artistique. Beaucoup le font déjà sans se revendiquer de cette tendance.

 

... Et je dirais: à n'importe quel artiste sérieux et professionnel. A ceci près que, ce que semble défendre @Christian CHELMAN, inclu une large part au choix de l'objet, à l'investigation historique, archéologique, fantastique. Une part également importante à l'écriture originale du récit, au travail du comédien-conteur. Sans être tout à fait passionné par le fantastique ( je préfère un récit, une magie, une présence scénique en lien avec le réel, quasi quotidienne et sans artifices), je reconnais la singularité et la richesse de son travail. 

  • J'aime 3

C'est parce que ça ne sert à rien qu'il faut le faire sérieusement 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 26/11/2022 à 18:37, Woody (Philippe) a dit :

Peux-tu citer des exemples (car je ne suis pas d’accord; dans ce domaine, pour moi, CC est un précurseur et le concept d’illusionnisme fantastique tout à fait novateur mais je ne connais pas tout non plus 😋) ?

  • Les spirites du 19e
  • Doc Hillford
  • Eugene Burger
  • plus récemment Levis Lewal
  • Derren Brown dans Svengali
  • Luke Jermay et le tarot
  • Luca Volpe et ses cristaux
  • Kurt Demey
  • voire @Thierry COLLET
  • J'aime 2
  • Merci 1

Souvent le bas de laine, cache la varice...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...