Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Liberté d'Expression de Dani DAORTIZ


Recommended Posts

Livre dévoré en quelques jours (miam!)

Un ouvrage bourré d'idées et de conseils (par exemple pour transformer une carte choisie en carte pensée, etc), pour oser prendre des risques et savoir retomber sur ses pieds quand tout ne se passe pas comme prévu. Un très bon ouvrage qui prouve (si besoin est) qu'il n'y a pas d'incompatibilité entre le mentalisme et les cartes à jouer.

Merci à Pierre Taillefer et à Marchand de Trucs (et à Dani DaOrtiz aussi bien sûr 🙂) !

 

 

 

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 months plus tard...

Bonjour à vous, voici mon humble critique / avis / retour sur ce livre, en édition française. 

Tout d'abord finition impeccable, du code bar au marque page en passant par les photos et la reliure. 

Au vu de la qualité du contenu le tarif est tout à fait convenable. 

Passons au contenu donc... 

On y retrouve la générosité de dani da ortiz, sa grande qualité de pédagogue et son humour. 

À mon sens, la plus grande leçon que je retiens c'est de dire" oui" à tout, peu importe ce qu'il arrive. En gros, apprendre à se "démerder" avec ce qu'il advient. Cela se rapproche de la démarche du Clown (je viens du cirque, on ne se refait pas !) : les accidents sont des cadeaux avec lesquels l'artiste joue. 

Concernant la totalité des concepts et de certains des tours il s'agit de choses maintes fois évoquées dans "here and now" et "utopia". Malgré cela, je trouve que ce livre est tout bonnement une bible. A mon sens il doit se lire en complément des vidéos que je viens de citer. Il explique, complete, affine, précise, détaille. Il est commun de dire que les mots n'ont pas le même poids que les images. En voici la preuve. 

Special big up pour le chapitre sur le forcage à l'éventail. J'ai acheté le livre pour ce chapitre. Je n'ai pas été déçu. 

Le mot "subtilité" revient souvent dans cette traduction. Il me semble tout à fait juste au regard de la finesse de da ortiz. Les chapitres concernant les différentes façons d'utiliser les échecs comme des forces ( encore le clown...) est vraiment intéressant, parfois même drôle. Ceci en raison de la subtilité avec laquelle il "retourne" le spectateur, jamais à ses depends mais bien pour servir l'émerveillement, la magie, la surprise, la communication, la rencontre. 

À lissue de la lecture de ce livre je suis daccord avec la préface de yann frisch : je n'ai qu'une envie, celle de rencontrer dani (je le nomme comme si je le connaissais) pour le serrer dans mes bras. A travers ces quelques pages, Cet inconnu me semble chaleureux, jovial, accueillant et inspirant... Si quelqu' un ici voudrait exaucer mon vœux... A bon entendeur... 😉

  • J'aime 4
  • Merci 4

C'est parce que ça ne sert à rien qu'il faut le faire sérieusement 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...