Aller au contenu

Laniakea, "notre" superamas galactique


Christian GIRARD

Recommended Posts

4686505.png

Extrait :

La Française Hélène Courtois, astrophysicienne à l'Institut de physique nucléaire de Lyon, et ses confrères, sont donc parvenus à tracer les contours du "supercontinent céleste" auquel notre galaxie appartient [...].

Dans ce continent, la Voie lactée et les autres galaxies se déplacent à une vitesse propre de 630 km/seconde. Une vitesse démultipliée, jusqu'à parfois 15 000 km/seconde, en raison de l'expansion de l'Univers. Les galaxies ne s'agitent pas tous azimuts à une vitesse folle, mais suivent une sorte de courant convergent. "Notre coin d’Univers fonctionne comme une série de 'bassins versants', similaires à un paysage en relief où s’écoulent des rivières", compare le blog Sciences de Libération. Les galaxies et la matière dessinent ainsi une sorte de réseau de filaments qui contournent de grands espaces vides (la matière noire, non observable), "ce qui évoque irrésistiblement l’aspect d’un réseau neuronal", décrit le blog Autour du ciel.

Laniakea signifie, en hawaïen, "paradis incommensurable", ou "horizon céleste immense". La langue hawaïenne a été choisie en "hommage à ce pays de navigateurs aux étoiles, qui abrite désormais quelques-uns des plus grands télescopes du monde, utilisés pour cette découverte", raconte Sciences pour tous.

Article complet et vidéo ici :

http://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/qu-est-ce-que-laniakea-le-supercontinent-celeste-ou-gravite-notre-galaxie_686173.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months plus tard...

Merci pour ton merci ;) mais je l'avoue humblement, "ces galaxies et la matière qui dessinent une sorte de réseau de filaments", je n'y suis pour rien (quoique...).

***

Attention, bientôt le 12 novembre ! :

Rosetta : le compte à rebours est lancé pour Philae

Pour la première fois, une sonde va se poser sur une comète. Cet exploit, nous le devons à l'Agence spatiale européenne qui, il y dix ans, a lancé la sonde Rosetta à destination de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Le 12 novembre 2014, elle devrait déposer Philae, un petit atterrisseur. Francis Rocard nous explique cette manœuvre délicate. À l’occasion de cette toute première tentative d’atterrissage sur une comète, Futura-Sciences dédiera la journée du 12 novembre à Rosetta, la pierre de Rosette de l'histoire des comètes et du Système solaire.

La descente de Philae durera environ 7 heures pendant lesquelles le petit engin ne réalisera aucune manœuvre. « Il tombera comme une pierre. »

L’atterrissage est prévu à 16 h 34 mais c’est seulement vers 17 h 00, « le temps que les signaux parviennent à la Terre » que l'on saura s'il a réussi.

Pour s'ancrer à la comète, Philae utilisera deux harpons lancés l'un après l'autre. Leur fil d'attache sera mis sous tension pour arrimer définitivement l'atterrisseur à la comète. C'est la valeur de rembobinage des câbles qui permettra de dire s'ils sont bien tendus et donc si les harpons sont correctement accrochés dans le sol.

Source et article en ligne ici : http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/rosetta-rosetta-compte-rebours-lance-philae-55920/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

4686505.png

La lumière est ma compagne. Dans mon travail d’astrophysicien, j’ai constamment affaire avec elle. C’est elle qui constitue mon moyen privilégié pour dialoguer avec le cosmos.

(…)

Il ne fait aucun doute que c’est grâce aux bons et loyaux services de la lumière que la plus grande partie de l’information nous parvient de l’univers. C’est le messager du cosmos par excellence. C’est elle qui nous permet de communiquer avec lui et de nous connecter à l’univers. C’est elle qui véhicule les fragments de musique et les notes éparses de la mélodie secrète de l’univers que l’homme tente avec tant d’efforts de reconstituer dans toute sa glorieuse beauté.

Trinh Xuan Thuan - Les voies de la lumière: Physique et métaphysique du clair-obscur

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Laniakea, "notre" superamas galactique

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...