Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Colas RICARD

Membre
  • Compteur de contenus

    80
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

42 Superbe

1 abonné

À propos de Colas RICARD

  • Rang
    Magicos*

Informations Personnelles

  • Localisation
    Val d'Anast (35) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Cinéma

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    -
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Close up

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Le site magiczoom.com contenait jadis un glossaire d'environ 3 000 définitions et traductions. Le glossaire a disparu avec le site. Vu que j'ai quelques vélléités en ce moment à élaborer un glossaire magique, je me demandais si quelqu'un a les contacts de David Stone et/ou Romain, pour savoir si une trace quelconque de leur glossaire existe encore archivé quelque part (juste histoire de ne pas refaire du travail déjà fait).
  2. Dommage tous les liens de ce sujet sont morts. La seule chose qui semble exister en français est donc le Dictionnaire de la Prestidigitation de Jean de Merry et André Ciocca (Éd. Georges Proust 2006). En anglais il y a deux dictionnaires de Bart Whaley, Encyclopedie Dictionary of Magic, paru en 1989, et Who’s Who in Magic, paru en 1990 (cités ici dans le forum). Sur les biographies de magicien·ne·s sur le net il y à ça en anglais (comme cité ici dans le forum). Enfin quelques lexiques on the web : - le lexique de VM - un lexique de cartomagie - un lexique magique - une liste de techniques cartomagiques de base J'ai beau avoir depuis sa parution le Dictionnaire de la Prestidigitation de Jean de Merry et André Ciocca, je le trouve insuffisant et pas très à jour. Je rêverais d'un lexique recensant un max de techniques, avec un bref descriptif (pas forcément l'explication détaillée), et un renvois vers les sources bibliographiques.
  3. Ok. Alors Rendez-vous Lundi 17 février 2020, à 20h30 au Panama. Viens qui veut ! Il y aura un jeu bicycle posé en évidence sur notre table (ou dans nos mains !).
  4. Colas RICARD

    re-nouveau

    J'aimais bien mon avatar minimaliste (le coin d'un étui de Noc rouge). Mais à la demande de @Thomas j'ai mis mon visage. Je n'ai pas l'habitude d'être aussi exposé sur le web : mon vrai nom +mon vrai visage ça fait beaucoup pour moi. Mais allez tentons… Peut-être je changerais la photo de temps-en-temps, car je me dis que ça doit être lassant de voir toujours la même icône. On verra. Vous pouvez aussi donner votre avis (si vous en avez marre de voir ma tronche, dites le, je change !)
  5. Décidément Only Think a le vent en poupe. C'est vrai que l'effet, dans sa simplicité, donne envie de chercher d'explorer des choses. Ce que j'aime dans la démo de Vallarino, c'est sa nonchalence (limite même à ce que les cartes ne lui obéissent plus, et que ce ne soit aucunement grave). Comme si ce n'est pas lui qui faisait le tour. Et de fait, c'est presque ça. Très belle routine que cette CHANCE et dont la thématique me semble rejoindre un peu celle de vallarino (dans le ce n'est pas moi qui fait le tour, c'est la chance) tout en l'emmenant +loin. Dans des sphères philosophiques, même. Je t'ai trouvé humain aussi, Guillaume, dans cette vidéo. Pas prétentieux, pas obséquieux. Juste ce qu'il faut. Merci.
  6. Ah chouette. Je suis allé cherché de l'info. J'ai trouvé ça Je me suis demandé pourquoi "la première" ? Julie Courtois (1813, 1880) Bénita Anguinet (1819, 1887) Elles ont l'air contemporaines l'une de l'autre. Belle découverte en tout cas. Merci. Bénita Anguinet dans son salon de prestidigitation du Pré-Catelan Gravure de A. Marc (?), publiée dans L’Illustration. Journal universel, 1856
  7. C'est pour ça que c'est une transposition et non pas un Caan
  8. Ah j'ai oublié, je voulais mettre cette image (tirée de wikipedia), montrant Julie Courtois, dans son habit de magicienne :
  9. Ce serait passionnant, mais je comprends qu'elle ne viennent pas, vu l'accueil réservé aux rares qui se sont exprimées. Le peu que j'ai pu explorer dans les recherches de mes messages précédents, me fait penser qu'il y a un vrai manque à ce niveau là. Et que l'histoire des femmes dans la magie reste à écrire. De Julie Courtois, sans doute une des première femme magicienne dont on ai gardé trace, et qui vivait tout de même… à l'époque de Robert-Houdin (et qui semble, elle aussi, s'habiller en tenue de ville) à magiciennes d'aujourd'hui, en passant pourquoi pas par l'histoire des Sorcières (elles aussi "empêchées de tourner en rond", pour rester courtois), il y en aurais des choses à dire. La magie —qui d'ailleurs est féminine— me semble devoir beaucoup aux femmes. Et je suis certain qu'on aurait beaucoup à apprendre de cette histoire, de leur expériences, de leur manières d'aborder la chose. Mais pour ça, il faut écouter et regarder (et parfois apprendre à se taire, et mettre son viril-ego-omniscient de côté), accepter que l'on ne sait pas tout, et que d'autres sont mieux placés que nous pour savoir certaines choses. En+ de cette "histoire des femmes dans la magie", j'adorerais lire un livre sur la magie écris par une autrice femme (et de préférence une magicienne), ou visionner un dvd sur le travail d'une magicienne, comme il y en a sur tant de magiciens, ou un dvd d'apprentissage fait par une magicienne. Alexandra Duvivier en fait, mais toujours avec son père. Jamais seule. Si vous connaissez un tel livre, ou un tel dvd (même si c'est pas en français), ça m'intéresse. Moi aussi j'ai cru autrefois qu'on était tous et toutes égaux. Que ça n'avait pas d'importance qu'un auteur soit un homme ou une femme. Je me suis rendu compte que je me trompais quand des copines m'ont incité à lire +d'autrices femmes, a regarder +de films réalisés par des femmes. Je suis certain qu'il en serait de même pour la magie.
  10. Colas RICARD

    Magie Nouvelle

    Je pense que tu as eu la chance de découvrir le cirque à une époque où justement, un certains nombres de gens avaient permis de faire advenir une nouvelle image du cirque. Si on caricature, on avait auparavant de long spectacles, avec lions et tigres en cage, Auguste & clown blanc, du jonglage-performance, etc. Et l'on passe ensuite à des numéros autonomes pouvant s'exporter vers d'autres scènes (quitter le chapiteau), ou des spectacles (conservant le chapiteau) qui au lieu d'enchaîner des "numéros" présentent un univers interdisciplinaire mettant l'accent sur l'imaginaire plutôt que la performance. La magie à été déjà bien évoluée depuis le siècle dernier ! Mais c'est vrai que l'on reste encore beaucoup dans une magie de tours, de trucs, de routines… La vidéo à permis d'apporter une magie +visuelle, +rapide. Les idées circulent +vite aussi. Mais l'inconvénient peut-être, c'est que tout le monde copie un peu tout le monde. Les même faux-mélanges, les même fioritures, les même tics manipulatoires, les même postures de "magicien". On en est rendu à un point, où on peut faire des effets vraiment bluffants. On a plein de techniques, plein de gimmicks. Tous les grands classiques ont été améliorés et possèdent de nombreuses routines, toutes +efficaces les unes que les autres. Mais que fais t-on de tout ça ? Le cirque a sû aussi se démocratiser. Il y a des écoles de cirque un peu partout. C'est une discipline à part entière. Comme la danse contemporaine ou le théâtre. Je me demande si, ce n'est pas aussi cette culture du secret qui empêche la magie de se démocratiser. L'idée que la magie repose d'abord sur ça : le secret. Et l'on questionne assez peu je trouve, ce que ça induit, ce que ça fabrique. C'est pourtant tout le contraire qui se passe. On trouve désormais tout sur internet, gratos ou quasi gratos. En tout cas bien assez, en terme de corpus et de techniques, pour qui voudrait "devenir magicien·ne". Ce qui reste peut-être encore de cette culture du secret ce serait la part initiatique. Pour devenir magicien·ne il faudrait fréquenter des maîtres, faire partie de tel cercle, de tel groupe secret (facebook ou réel), accéder à tel registre de connaissance, etc. Alors, par exemple en France, des choses "nouvelles" s'essayent : - une école avec diplôme reconnu par l'état (les Duvivier), - une approche que l'on pourrait presque qualifier de "magie contemporaine" (Navarro, Frisch, Losseau…) tant leurs recherches sont proches de la scène contemporaine (théâtre, danse…) mais se revendiquant plutôt "magie nouvelle", - etc Difficile de savoir ce qu'il sortira de tout ça. Mais c'est plutôt bouillonnant. On a des techniques, des gimmicks, même un peu de théorie de la magie, maintenant c'est… qu'est-ce qu'on raconte avec tout ça ? qu'est-ce qu'on fabrique ? qu'est-ce qu'on transmet ? Comme vision du monde ? Comme manières de fabriquer un monde meilleur ?
  11. Par contre dans les annexes du-dit Dictionnaire on peut trouver plein d'infos : * Que Marlene Dietrich (1901-1992) était une magicienne amatrice. * Que Elisabeth a obtenu un prix spécial à la FISM en 1947 (peut-être la première femme nominée ?!) Que (suite à ce prix ?) la FISM a eu une catégorie "Magicienne" de 1951 à 1982 Lauréates : 1951 : Huguette Delysiolle (F), Alice Maclay (GB), Elisabeth (GB) 1952 : Ann Hardy (Belgique) 1958 : A. Marteret (F) 1979 : Fee Eleisa (Allemagne), Karin Noemi (NL) [+ Sylvia Diana (NL) en catégorie "Junior"] 1982 : Brigitte Varga (A) [+ Sylvia Diana (NL) en catégorie "Junior"] Qu'ensuite cette catégorie semble avoir été supprimée et qu'enfin des femmes obtiennent des prix au même titre que les hommes : 1979 : Juliana Chen (Chine) en manipulation 2000 : Roxanne (Allemagne) en magie Générale …Je n'ai pas les infos après 2009. * Que de la même façon en France, le concours Magicus eut une catégorie "Magie féminine" entre 1974 et 1989. Pourtant avant cela, la compétition semblait mixte, puisqu'il y a eu quelques prix obtenus par des femmes : 1959 Nicole Marteret 1961 Mme la Beata 1971 Christina 1972 Christina 1974 Elisabeth Amato Ensuite en catégorie "Magie féminine" on trouve 1974 Cathy, Oona, Elisabeth Amato, Valérie 1975 Agnès Flore, Anita Wagner, Jenny Schmoll, Sonia Lazareff, [+Isabelle, Sylvie Mana en Junior] 1976 Sidmaleika, Kathy, Sandy Finiti's 1977 Agnès Flore, [+Sylvia Diana en Junior] 1978 Adrianix 1979 Maître Horitz, Lady Carrigton 1981 Christine Boulet, Lady Carrigton 1983 Corinne 1984 Barbara, [+ Stelly, Régine, en Junior] 1989 Anne + Lily qui obtient un prix en micromagie la même année (1989) Est-ce celà qui fait que la catégorie disparaît ? Toujours est-il qu'ensuite on retrouve de nouveaux des femmes à toutes sortes de prix : 1992 Junior : Carole Michel, Marie Laure 1993 Junior : Marie-Laure, Magie générale : Valérie 1994 Magie générale : Valérie 1995 Arts annexes : Lydia Gabriel 1996 Magie générale : Valérie 1998 Magie générale : Valérie 1999 Arts annexes : Laura Kibel 2000 Magie générale : K'roline 2005 Magie générale : Yogane, Prix spécial : Solveil Je n'ai pas les infos après 2005. Ce qui m'a surpris : - il y avait plus de femmes que je ne le pensais (après ne nous leurrons pas, elles restent très très minoritaires) - il y a proportionnellement beaucoup de femmes en catégorie "Junior", mais elles ne sont pas primées ensuite Ce qui m'a moins surpris : - plein de femmes n'ont pour nom de scène que leur prénom (ça devait être difficile de s'imposer avec un "vrai" nom de scène sans paraître prétentieuses, peut-être aussi qu'elles n'avaient pas envie d'utiliser le nom de leur mari/père/etc) En tout cas j'ai découvert plein de noms que je ne connaissais pas. Et bien que les concours ne soient pas, à mon sens, une valeur suprême, pour une fois j'y ai trouvé un intérêt historique : qu'il y a en fait +de magiciennes talentueuses qu'on ne le croit, mais que comme dans beaucoup de domaines, elles sont facilement invisibilisées ou oubliées. PS : merci aux trolls du forum, de ne pas utiliser mes recherches, pour dire aux femmes magiciennes « Vous voyez il y a plein de magiciennes, de quoi vous plaignez-vous ?». Que certaines réussissent à se frayer un chemin, n'enlève rien au sexisme ambiant (comme ça a très bien été conté dans certains message de ce fil). Elles n'en sont que +méritantes.
  12. Dans l'édition originale du Dictionnaire de la prestidigitation (Jean de Merry et André Ciocca, Éd. Georges Proust 2006). A la lettre F on trouve les entrées : - Femme élastique, - Femme changée en lion, - Femme empalée, - Femme sans tronc, - Femme sciée en deux, - Femme ZigZag Ça fait un peu "musée de horreurs", et ça en dit long, sur d'où on vient… et l'image de la femme dans notre art. Les seules femmes que j'ai pu trouver ayant droit à un article dans l'ouvrage (mais j'ai pu en oublier) sont : - Alexandra Duvivier - Adelaide Herrmann - Lady Masking (Huguette Delysiolle) - Myroska - Valérie (Valérie Mageux) Je ne sais pas s'il y a eu une nouvelle édition… (et en tout cas je ne la possède pas).
  13. Zut, les trolls sont de retours… Bon, pour relever le niveau, j'ai compilé les infos disséminées dans le fil, et y ai ajouté quelques autres trouvées sur le net. Voici quelques nom de magiciennes (avec lien pour celles qui ont une page wikipedia) : - Alba : close up - Beryl : close up - Brigina : close up, enfants - Julie Courtois, ou Julie Grandsart-Courtois (1813-??), belge - Ekaterina Dobrokhotova : close up - Alexandra Duvivier - Elfia : scène, close up, enfants - Hannah : magie et bulles de savon - Rebecca Herrera : mentalisme - Adelaide Herrmann ou The Mysterious Lady (1853-1832), britannique - Gloria Jacobsen (1927-2002), américaine - Julia : belge, scène et close up - Mao : scène, close up, tv - Caroline Marx : scène, close up, tv - Myriam : close up, ballons - Fay Presto - Myroska (de Myr et Myroska) : mentalisme - Romany (Diva of Magic - UK) - Yogane : close up, enfants Vous avez aussi cité (mais je ne savais si il fallait les inclure) : - Elizabeth dans Amerian Got Talent et sa magie bizarre - Ursula Martinez : plutôt performeuse-comédienne que magicienne. - la magicienne de Magic nlimited J'ai hésité, mais n'ai pas mis les sites internet de celles qui en ont (me contentant de wikipedia). Ça mélange des magiciennes historiques et des magiciennes contemporaines (pas forcément très connues). Il manque forcément plein de monde. A commencer par les magiciennes du forum. Désolé pour ça. Disons que c'est un début de quelque chose.
  14. Ce livre à l'air chouette. Vivement une traduction en français !
  15. Déjà, c'est agréable de voir une vidéo qui montre les variables du modus operandi (même si c'est furtivement et qu'il manque +ou- une partie). Ensuite j'aime bien le final (qui n'est plus un Caan du coup, mais un genre de transposition). Je ne sais pas si c'est +ou un fort. J'aime bien aussi le début avec le "top" permettant d'éviter une certaine manip de Vallarino.
×
×
  • Créer...