Aller au contenu

Paradoxes du Mentalisme


Patrick FROMENT

Recommended Posts

...Sérieusement, le cumberlandisme est une simulation de télépathie, pas de la télépathie réelle. On surveille les actions ou réactions de la personne, généralement en le tenant par la main... ce qui permet d'être guidé, sans que la personne en soit consciente.

Si ton ami est capable de mentalisme réel, je veux bien tenter l'expérience !

Je note de 1 à 10, 10 cartes tirées au hasard. S'il en trouve autant que tu dis, soit 9 sur 10, je veux bien manger mon chapeau. Tu peux lui dire de m'écrire par mp. Je prépare le jeu de cartes et le chapeau.

Arf, soit tu as lu en diagonale ce que j'ai écrit, soit nous avons une définition différente du mentalisme:

Pour moi, le cuberlandisme en fait partie, du mentalisme.

Je n'ai jamais dit que Vax (le magicien, pas la machine) faisait de la télépathie : il fait du cuberlandisme.

Du style: une carte uniquement pensée par le spectateur, , et il la retrouve, en se faisant tenir la main par le spectateur, et en la passant au-dessus d'un jeu étalé.

Pour moi, cela entre totalement dans le cadre du mentalisme:

Le mentalisme n'est pas l'occultisme, ce me semble...

L’influence, la lecture corporelle, le fameux cold Reading, la manipulation des souvenirs, c'est ce genre de choses que je mets dans le mentalisme réel.

Je n'ai jamais dit que les mentalistes étaient des supers héros pouvant lire directement les pensées à distance et se téléporter.

Franchement, les choses que font les mentalistes concrètement sont déjà bien assez impressionnantes, même (et surtout!) pour des magiciens.

Ceci dit, comme il a été dit plus haut, ce n'est pratiquement pas utilisé en spectacle: c'est ballot.

Gilbus.

  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Arf, soit tu as lu en diagonale ce que j'ai écrit, soit nous avons une définition différente du mentalisme:

Pour moi, le cuberlandisme en fait partie, du mentalisme.

Ca je veux bien être d'accord. Je ne participerai pas au débat sur le sens des mots, mentalisme / magie mentale etc, ça m'est tergal.

Je n'ai jamais dit que Vax (le magicien, pas la machine) faisait de la télépathie : il fait du cuberlandisme.

Du style: une carte uniquement pensée par le spectateur, , et il la retrouve, en se faisant tenir la main par le spectateur, et en la passant au-dessus d'un jeu étalé.

Pour moi, cela entre totalement dans le cadre du mentalisme:

Le mentalisme n'est pas l'occultisme, ce me semble...

Ok mais là on parlait de mentalisme "réel", autrement dit, quelqu'un qui prétendrait avoir un réel pouvoir de divination ou transmission de pensée, un truc du genre. Enfin c'est comme ça que je l'entendais.

L’influence, la lecture corporelle, le fameux cold Reading, la manipulation des souvenirs, c'est ce genre de choses que je mets dans le mentalisme réel.

Je n'ai jamais dit que les mentalistes étaient des supers héros pouvant lire directement les pensées à distance et se téléporter.

Franchement, les choses que font les mentalistes concrètement sont déjà bien assez impressionnantes, même (et surtout!) pour des magiciens.

Ceci dit, comme il a été dit plus haut, ce n'est pratiquement pas utilisé en spectacle: c'est ballot.

Gilbus.

Ok si tu veux. Perso je range ça aussi dans la magie, puisqu'ils utilisent un truc (la lecture corporelle). Même si je reconnais que le truc est relativement subtil et ne repose pas sur du matériel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Là je suis d'accord avec Kristo. En cumberlandisme il y a une procédure utilisée par le magicien et il y a un effet vécu par le spectateur qui ne sont pas les même.

Si une experrience de cumberlandisme est bien présentée, le spectateur aura l'impression que le mentaliste lui a pris la main pour qu'il le suive dans la pièce en restant près de lui ; alors qu'en fait il s'en sert pour avoir des informations sur la direction à suivre.

Le spectateur n'a alors aucune idée de la façon dont le mentaliste récupère réellement les informations (lecture des réponses idéomotrices inconscientes) et il reste avec une impression de télépathie (non réelle).

Bien sur on peu imaginer faire une démonstration de lecture de ces mouvement inconscients du corps, mais ce n'est pas du mentalisme. Tout comme une démonstration de dextérité n'est pas de la magie.

  • J'aime 1

Magicien, comédien, artiste de rue 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Arf, soit tu as lu en diagonale ce que j'ai écrit, soit nous avons une définition différente du mentalisme:

Pour moi, le cuberlandisme en fait partie, du mentalisme.

Ca je veux bien être d'accord. Je ne participerai pas au débat sur le sens des mots, mentalisme / magie mentale etc, ça m'est tergal.

...

Re Arf :

C’est pourtant il me semble un problème de définition qui sépare nos point de vue.

… là on parlait de mentalisme "réel", autrement dit, quelqu'un qui prétendrait avoir un réel pouvoir de divination ou transmission de pensée, un truc du genre. Enfin c'est comme ça que je l'entendais.

...

Ben, pas moi.

Bon, nous sommes sur un forum public, mais un forum de magiciens quand même :

Pour moi, le « mentalisme réel » n’est pas de l’occultisme, ou les supers pouvoirs.

Même si pour le spectateur, cela peut y ressembler.

Nous sommes sur le post de l’auteur de « télépathie réelle », ne l’oublions pas ;)

L’influence, la lecture corporelle, le fameux cold Reading, la manipulation des souvenirs, c'est ce genre de choses que je mets dans le mentalisme réel.

….

Ok si tu veux. Perso je range ça aussi dans la magie, puisqu'ils utilisent un truc (la lecture corporelle). Même si je reconnais que le truc est relativement subtil et ne repose pas sur du matériel.

...

Ce n’est pas un truc, c’est une méthode.

Le cuberlandisme n’est pas un pouvoir divin, mais l’effet est totalement extraordinaire, même quand on sait ce qui se passe :

J’ai vu des magiciens, et non parmi les moindres, rester sur le c.l suite à des démonstration de cuberlandisme réel (il existe aussi des versions truquées : comme toutes choses extraordinaire, on peut le contrefaire ;) )

Si tu classes le cuberlandisme, le cold reading, la manipulation de la mémoire etc. dans la magie générale, cela veut dire, j’en ai peur, que les mentalistes n’existent pas, et ne sont qu’une variante de présentation des tours d’illusion classiques.

Hors, je me fais peut être des idées, mais ils me semblent exister, quelque part, avec des techniques très peu utilisée par les illusionnistes:

Ok, quand on fait une parenthèse de l’oubli, ou une ACA, c’est une utilisation de l’esprit humain qui relèverai aussi du mentalisme, dans ce cas, mais le magicien classique n’utilise en général cela que conjointement à d’autres techniques qui sont-elles des trucages ou des manipulations ou autre classiques...

Quand on retrouve une carte par un système de sortie multiples, c’est de l’illusion.

Mais si tu retrouves une carte par la lecture corporelle, non :

Tu lis réellement une indication non verbale et non contrôlée chez ton spectateur/sujet.

Tout est affaire de définition, effectivement.

Là je suis d'accord avec Kristo. En cumberlandisme il y a une procédure utilisée par le magicien et il y a un effet vécu par le spectateur qui ne sont pas les même.

La différence entre magie mentale et mentalisme n’intéresse pas les spectateurs, et gave aussi la plupart des magiciens.

Cependant, je fais une différence entre une technique qui utilise un truc ou un arrangement, un temps d’avance etc., et une technique qui va effectivement lire des informations non verbales :

C’est cela que j’appelle du « mentalisme réel ».

Le fait qu’il y ait une explication matérielle n’entre pas en ligne de compte :

L’explication, la procédure, la réalisation sont déjà assez surréaliste pour que bon nombre de gens n’y croient même pas si jamais ils l’apprennent ;)

Maintenant, je me trompe peut être dans mes définitions…

Quand pratick Froment nous propose une utilisation de l’effet barnum pour simuler une lecture de pensée, c’est du mentalisme réel :

Cela ne repose QUE sur une exploitation d’une particularité de l’esprit humain, et sur une méthode.

Ce n’est pas de la télépathie réelle (contrairement à ce que laisse entendre le titre du bouquin, qui est là pour provoquer, naturellement ;) ), mais cela n’utilise pas de trucage, juste une procédure ET un aspect de l’esprit humain que le public ne perçoit pas.

Mais si on ne fait aucune différence entre ces deux niveaux de moyen, effectivement TOUT se résume à de la magie mentale, puisqu’on peut tout y fourrer, sauf les vrais super pouvoirs ;)

Et dans ce cas, le mentalisme n’existe pas, il n’y a que de la magie mentale…

Qu’en pensent les mentalistes « réels » ? ;)

Gilbus.

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le souci, Gilbus c’est que des "vrais" mentalistes y’en a plus beaucoup ici. Ils en ont marre de pas être compris et ils sont tous partis échanger entre eux sur des forums privés à l’abri des regards. Moi-même je suis quasiment en partance (ça tourne en rond ici au bond d’un moment).

Bon, ma définition personnelle du "vrai" mentalisme : le vrai mentalisme c’est simplement ce que tu arrives à faire avec des méthodes purement mentales : mémoire, calculs, déductions diverses, interprétation des mouvements idéo-moteur, lecture du corps, exploitation de biais divers de l’esprit humain, forçages psychologiques etc….

Personnellement quand j’ouvre un livre de mentalisme pour magiciens et que j’y trouve des dessins explicitant des mouvements d’échanges de petits papier ou de manipulations diverses ça ne m’intéresse plus et je ne considère pas ça comme du mentalisme.

(je vous ai bien dit que j’étais en partance, hein ! :) ... "c'est un forum d'illusionnistes ici !" ... euuuhhh je sais, je sais..... messieurs les modos veuillez basuler le fil en chemin de traverse svp :D )

Attendez c’est pas fini : le "vrai" mentalisme ce n’est pas seulement montrer des effets impossibles et magiques (épater et amuser) : c’est surtout écouter l’autre, le comprendre, explorer toutes les facettes du mental et de l’esprit humain. En cela je fais du "vrai" mentalisme à longueur de journée mais pas sur une scène. Pour moi le "vrai" mentalisme c’est aussi plutôt SENTIR que REFLECHIR. Mais ça c’est une autre histoire…

François Montmirel bien connu des magiciens vient de publier un petit livre qui explique bien cela (même si je trouve que la forme choisie par fiches thématiques, un petit bout de PNL, un petit bout de MBTI, un petit bout de décodage corporel, un petit bout d'analyse transactionnelle, un petit bout de méthodes de relaxation, un petit bout d’effet Barnum) donne une "soupe" assez indigeste...

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ok si tu veux. Perso je range ça aussi dans la magie, puisqu'ils utilisent un truc (la lecture corporelle). Même si je reconnais que le truc est relativement subtil et ne repose pas sur du matériel.

Il me semble qu'à l'origine des informations corporelles que donne le spectateur il y ai un processus "mental".

Il y a donc bien une lecture de ce processus par l'intermédiaire d'un prisme corporel, donc mentalisme.

Si tu ne peux pas lire ce qui se trouve sur cet écran sans l'aide du prisme de tes lunettes, cela veut il dire que tu ne sais pas lire?

Ce que tu proposes n'est pas du mentalisme, c'est de la télépathie.

Nous avons maintenant la réponse, le mentalisme réel, c'est de la télépathie. Tout le reste c'est de l'illusionnisme.

Une question: la pensée est le résultat d'une activité neuronale. Si l'on arrive à lire, non pas la pensée, mais le prisme de l'activité neuronale, sommes nous dans l'illusionnisme ou dans le mentalisme réel?

Modifié par dub

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dub, on peu aussi dire qu'en lisant ce que tu écris, je lis tes pensées à travers un prisme (et surement de façon bien plus complète et profonde que lors d'une démonstration de cumberlandisme), doit on dire alors que je fais du mentalisme à chaque foi que je lis un texte écris par un autre ?

La seule différence c'est que lorsque tu écris et que je te lis le processus est transparent pour toi. Lors d'une démonstration de cumberlandisme tu n'est pas conscient que tu me donne les informations.

On peu bien sur faire une démonstration de lecture des réponses idéomotrices devant un public.

Mais le cumberlandisme ou helstromisme ce n'est pas ça. C'est l'utilisation de ce phénomène pour faire croire à une démonstration de télépathie ou de localisation d'objet par perception extra-sensorielle (dans ce cas l'utilisation d'un "sujet" peu ne même pas paraître faire partie de l'expérience).

C'est en tout cas comme ça que c'est présenté traditionnellement.

Cependant il semble que pour des raisons qui leurs appartiennent (ou qui répondent peut-être à une morale qui leur a été imposée de l'extérieur... ) la mode chez les mentalistes soit à expliquer les phénomènes présentés non plus comme résultant de processus télépathiques ou surnaturels mais comme étant le résultat du développement d'une capacité d'intuition qui se base sur des techniques comme la PNL, la lecture corporelle ou ce genre de choses. Et ceci que les effets soient réellement basés sur ce genre de techniques ou non.

Cette mode entraîne un certain nombre de confusions à mon avis.

Premièrement cela donne une vision déformé de ce que sont vraiment ces techniques, tout comme l'hypnose de spectacle déforme le phénomène réel pour le rendre plus... spectaculaire, forcément.

Deuxièmement, si il y a actuellement une identification du mentalisme à toutes ces techniques il existe aussi chez certains l'identification inverse : on appelle aujourd'hui mentalisme quelques chose qui n'a plus rien à voir avec du spectacle et qui est un espèce d'amalgame plus ou moins "indigeste" (comme le remarque Patrick... ) d'un certain nombre de techniques que l'on vend au public.

Avec en général la promesse d'améliorer son interaction avec son entourage d'une manière dont je vous laisse juge :

(extrait de pub pour "mémento du mentaliste")

"Qui n’a jamais voulu deviner les autres et se protéger des manipulateurs ?"

"Ce livre n’a rien à voir avec le paranormal. Et pourtant, les capacités que le lecteur y développera pourront le faire passer parfois pour un être supérieur. D’ailleurs, 5 lettres de la couverture se détachent discrètement en jaune vif : E-L-I-T-E."

Outre les problèmes éthiques liés à une promesse d'efficacité basée sur une vision déformée (et truquée) de ces techniques, se pose à mon avis une question "idéologique" sur une certaine vision des relations humaines.

Vendre du rêve pourquoi pas, mais si c'est pour retomber dans le schéma méfiance de l'autre, désir/fantasme de puissance, je ne pense pas que le mentalisme nous apporte là une utopie bien nouvelle.

En tout cas si c'est pour aller vers là que certains se coupent du monde magique ils font une erreur : ce genre de comportements humains est très courant dans notre milieu ;-).

Modifié par corneille

Magicien, comédien, artiste de rue 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca je veux bien être d'accord. Je ne participerai pas au débat sur le sens des mots, mentalisme / magie mentale etc, ça m'est tergal.

...

Re Arf :

C’est pourtant il me semble un problème de définition qui sépare nos point de vue.

Ce que je voulais dire, c'est que ça ne me gène pas que quelqu'un se présente comme "mentaliste" plutot que comme "magicien", dès lors que dans son discours il fait comprendre qu'il fait de la magie.

Remarque, pour ma part et en amateur, lorsque je fais du mentalisme, je ne dis pas "je suis mentaliste" (d'ailleurs j'alterne tours classiques et mentalisme, parfois), mais je dis quelque chose du genre "je vais vous présenter un effet de mentalisme", etc.

… là on parlait de mentalisme "réel", autrement dit, quelqu'un qui prétendrait avoir un réel pouvoir de divination ou transmission de pensée, un truc du genre. Enfin c'est comme ça que je l'entendais.

...

Ben, pas moi.

Bon, nous sommes sur un forum public, mais un forum de magiciens quand même :

Pour moi, le « mentalisme réel » n’est pas de l’occultisme, ou les supers pouvoirs.

Même si pour le spectateur, cela peut y ressembler.

Nous sommes sur le post de l’auteur de « télépathie réelle », ne l’oublions pas ;)

Ok je commence à comprendre ce que tu veux dire.

Donc, pour arriver à s'entendre il faudrait d'abord se mettre d'accord sur la définition de mentalisme "réel" etc

L’influence, la lecture corporelle, le fameux cold Reading, la manipulation des souvenirs, c'est ce genre de choses que je mets dans le mentalisme réel.

….

Ok si tu veux. Perso je range ça aussi dans la magie, puisqu'ils utilisent un truc (la lecture corporelle). Même si je reconnais que le truc est relativement subtil et ne repose pas sur du matériel.

Ce n’est pas un truc, c’est une méthode.

Ok

Une méthode rationnelle, c'est pourquoi je ne le rangeais pas dans ce que j'avais classé comme surnaturel.

Le cuberlandisme n’est pas un pouvoir divin, mais l’effet est totalement extraordinaire, même quand on sait ce qui se passe :

J’ai vu des magiciens, et non parmi les moindres, rester sur le c.l suite à des démonstration de cuberlandisme réel (il existe aussi des versions truquées : comme toutes choses extraordinaire, on peut le contrefaire ;) )

Là tu me donnes envie d'assister à une démo, voire de tenter l'expérience.

Si tu classes le cuberlandisme, le cold reading, la manipulation de la mémoire etc. dans la magie générale, cela veut dire, j’en ai peur, que les mentalistes n’existent pas, et ne sont qu’une variante de présentation des tours d’illusion classiques.

Hors, je me fais peut être des idées, mais ils me semblent exister, quelque part, avec des techniques très peu utilisée par les illusionnistes:

Ok je reconnais qu'il faut arriver à définir différemment ce dont tu parles pour le distinguer de la magie plus classique.

Ok, quand on fait une parenthèse de l’oubli, ou une ACA, c’est une utilisation de l’esprit humain qui relèverai aussi du mentalisme, dans ce cas, mais le magicien classique n’utilise en général cela que conjointement à d’autres techniques qui sont-elles des trucages ou des manipulations ou autre classiques...

Quand on retrouve une carte par un système de sortie multiples, c’est de l’illusion.

Mais si tu retrouves une carte par la lecture corporelle, non :

Tu lis réellement une indication non verbale et non contrôlée chez ton spectateur/sujet.

Tout est affaire de définition, effectivement.

Ok

Par contre je pense quand même que ce serait bien de trouver un autre terme que "mentalisme réel". Je ne sais lequel.

Là je suis d'accord avec Kristo. En cumberlandisme il y a une procédure utilisée par le magicien et il y a un effet vécu par le spectateur qui ne sont pas les même.

La différence entre magie mentale et mentalisme n’intéresse pas les spectateurs, et gave aussi la plupart des magiciens.

Cependant, je fais une différence entre une technique qui utilise un truc ou un arrangement, un temps d’avance etc., et une technique qui va effectivement lire des informations non verbales :

C’est cela que j’appelle du « mentalisme réel ».

Pour moi étant donné que l'info non verbale est une info corporelle (mouvement du corps, etc) je ne pense pas qu'on puisse dire que c'est du mentalisme réel, puisque ce n'est même pas entièrement mental.

Le fait qu’il y ait une explication matérielle n’entre pas en ligne de compte :

L’explication, la procédure, la réalisation sont déjà assez surréaliste pour que bon nombre de gens n’y croient même pas si jamais ils l’apprennent ;)

Maintenant, je me trompe peut être dans mes définitions…

Quand pratick Froment nous propose une utilisation de l’effet barnum pour simuler une lecture de pensée, c’est du mentalisme réel :

Cela ne repose QUE sur une exploitation d’une particularité de l’esprit humain, et sur une méthode.

Ce n’est pas de la télépathie réelle (contrairement à ce que laisse entendre le titre du bouquin, qui est là pour provoquer, naturellement ;) ), mais cela n’utilise pas de trucage, juste une procédure ET un aspect de l’esprit humain que le public ne perçoit pas.

Mais si on ne fait aucune différence entre ces deux niveaux de moyen, effectivement TOUT se résume à de la magie mentale, puisqu’on peut tout y fourrer, sauf les vrais super pouvoirs ;)

Et dans ce cas, le mentalisme n’existe pas, il n’y a que de la magie mentale…

Je suis bien d'avis que le vrai mentalisme n'existe pas, mais il est vrai qu'il resterait à trouver un terme définissant les techniques dont tu parles.

Mentalisme "orthodoxe" ?

Qu’en pensent les mentalistes « réels » ? ;)

Gilbus.

Voyons ce qu'en dit Patrick...

Le souci, Gilbus c’est que des "vrais" mentalistes y’en a plus beaucoup ici. Ils en ont marre de pas être compris et ils sont tous partis échanger entre eux sur des forums privés à l’abri des regards. Moi-même je suis quasiment en partance (ça tourne en rond ici au bond d’un moment).

Peut-être qu'ils sont partis parce qu'ils n'étaient pas parvenus à se faire comprendre? Etait-ce parce qu'ils s'expliquaient mal ou parce qu'ils étaient dans une démarche trop différente?

Bon, ma définition personnelle du "vrai" mentalisme : le vrai mentalisme c’est simplement ce que tu arrives à faire avec des méthodes purement mentales : mémoire, calculs, déductions diverses, interprétation des mouvements idéo-moteur, lecture du corps, exploitation de biais divers de l’esprit humain, forçages psychologiques etc….

Ok compris. Ta définition est respectable mais en même temps je pense que ce serait bien de trouver un terme plus précis, car "vrai" ou "réel" mentalisme laisse entendre, à mon avis, qu'il y aurait un phénomène paranormal.

Personnellement quand j’ouvre un livre de mentalisme pour magiciens et que j’y trouve des dessins explicitant des mouvements d’échanges de petits papier ou de manipulations diverses ça ne m’intéresse plus et je ne considère pas ça comme du mentalisme.

En même temps, reconnais que les routines de Corinda ou de Max Maven, même si elles utilisent des manips, sont aussi énormément basées sur un "baratin" qui manipule l'esprit des spectateurs d'une façon souvent très subtile...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La seule différence c'est que lorsque tu écris et que je te lis le processus est transparent pour toi. Lors d'une démonstration de cumberlandisme tu n'est pas conscient que tu me donne les informations.

Ce n'est pas la seule différence.

Une autre différence, c'est que dans le cas de la lecture d'un mot sur écran, l'information est directe. Dans le cas de la lecture d'une pensée par cuberlandisme, elle ne l'est pas.

La perception n'est extra sensorielle que parceque le sens utilisé pour récupérer l'info n'est pas celui utilisé généralement.

D'ou mon analogie avec l'activité neuronale. Si quelqu'un est capable d'organiser l'info donnée par cette activité pour deviner une pensée, tu pourrais lui opposer la même remarque car son spectateur ne sera pas conscient de lui donner ces infos.

Dans ce cas, il ne sera pas possible de définir le mentalisme tant que l'on aura pas définit les mécanismes de création de la pensée.

Modifié par dub

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le vrai mentalisme c’est simplement ce que tu arrives à faire avec des méthodes purement mentales : mémoire, calculs, déductions diverses, interprétation des mouvements idéo-moteur, lecture du corps, exploitation de biais divers de l’esprit humain, forçages psychologiques etc….

Ah ! On avance !

Mais alors, pour moi, ça c'est la définition d'une personne "perspicace", qui fait preuve de discernement et donc de psychologie.

Un bon vendeur, un bon publiciste, un bon psychologue sont donc de bons mentalistes. Tout comme de bons magiciens, qui par des attitudes purement mentales et corporelles parviennent à suggérer des illusions (même sans trucage) et à les faire passer pour réelles...

Donc, tous mentalistes ?

Mais est-ce que bêtement on n'est pas là en train de réinventer le terme générique "psychologue" ?

Selon le dictionnaire "Le-dictionnaire.com" un psychologue est une personne "qui a ou se targue d'avoir une connaissance de l'âme humaine" ; "scientifique qui étudie les faits psychiques, les faits relatifs à l'esprit, à la pensée".

D'où ma question initiale : à qui attribue-t-on de façon conventionnelle le terme "mentaliste" ? Aux illusionnistes ou aux personnes qui s'intéressent au comportement humain ?

Ensuite, les "vrais mentalistes" : quelle est leur vocation ? Soigner (je pense aux hypnothérapeutes qui s'autoproclament mentalistes) ? Travailler sur "l'émergence du potentiel humain" (c'est à dire le développement personnel) ? Étonner son entourage ?

Dans le cas 1 : soigner, c'est être médecin ou thérapeute et, de fait, il existe déjà pas mal de termes pour désigner de façon précise telle ou telle thérapie : psychothérapeute, hypnothérapeute... Avec, normalement, un agrément délivré par des pairs.

Dans le cas 2 : le développement personnel : psychologues, coachs, formateurs dans tels domaines... là aussi, il y a pas mal de désignations "officielles" et précises.

Dans le cas 3 : étonner son entourage : là on est carrément dans le spectacle avec tout ce que ça implique. Surtout, pour moi, contrairement à ce que j'ai lu, l'effet barnum est un truc, tout comme le forçage psychologique. La vocation de ces trucs est bien d'induire l'autre en erreur, de créer une erreur de perception, tout comme le font les illusionnistes.

Ce qui semble acquis, encore que ça reste très flou, c'est que l'origine du mot mentalisme remonterait au 18ème siècle. Selon les différentes encyclopédies consultées, la paternité revient à Henry Sidgwick (1838-1900), philosophe anglais. C'est un terme en opposition au matérialisme.

Donc à priori, ça n'est pas du domaine du développement personnel ni du domaine de l'illusion, mais plus du domaine philosophique. Ensuite, à priori, le terme a été récupéré par des courants plus psychologiques ou même parapsychologique, puis par les magiciens.

Maintenant, si vous faites une recherche rapide sur l'origine du mot "mentalisme", vous tomberez sur des sites qui parle d'un certain C. M. Graham, qui aurait publié un livre de philosophie dans lequel il y aurait ce mot : "Mentalism". Et la source serait l'Oxford English Dictionary.

Après quelques recherches, non seulement cette information est invérifiable, mais impossible de trouver quoique ce soit sur un certain C. M. Graham.

Mieux, si vous allez sur le site officiel des dictionnaires "Oxford" : dans un cas, se basant sur la base thesaurus il n'y a aucune correspondance et dans l'autre cas, le terme "mentalism" désigne je cite "the theory that physical and psychological phenomena are ultimately explicable only in terms of a creative and interpretative mind." Retenez ce que vous voulez, moi je note "creative and interpretative mind".

Sur le Wikipedia anglais le mot "Mentalism" désigne "a performing art in which its practitioners, known as mentalists, appear to demonstrate highly developed mental or intuitive abilities. Performances may appear to include telepathy, clairvoyance, divination, precognition, psychokinesis, mediumship, mind control, memory feats and rapid mathematics. Hypnosis may also be used as a stage tool. Mentalists are sometimes referred to as psychic entertainers." ; donc très clairement la version spectacle.

Sur le Wiki français : "En psychologie, le mentalisme (du latin mens, « esprit ») est une approche qui vise à comprendre le fonctionnement de l'esprit humain et plus particulièrement de la conscience en utilisant largement l'introspection. C'est en réaction à cette tradition que naîtront aussi bien le béhaviorisme que le courant psychanalytique" ; donc ici plus du côté psy.

Bref, comme on le voit, même si Victor Segno a écrit "La loi du mentalisme" au début du XXème siècle, il s'agit déjà d'une récupération d'un mot qui, originellement reste flou et à priori opposé au matérialisme.

Donc qu'est-ce qu'un vrai mentaliste ?

Et surtout, qui a vraiment popularisé ce terme dans le langage courant ? Les magiciens ? Les coachs en développement personnel ? Les philosophes ?

Je crois que d'une façon globale, il suffit de se tourner vers la littérature : il y a, à mon avis, bien plus de livres traitant du mentalisme d'un point de vue "spectacle" que de livres traitant de mentalisme d'un point de vue "psychologique".

Avec ce petit documentaire en prime :

(c'est en 6 parties)

Ce qui est sûr c'est que :

- un "vrai mentaliste" n'est pas un illusionniste

- mais pas non plus une personne " qui arrive à faire avec des méthodes purement mentales : mémoire, calculs, déductions diverses, interprétation des mouvements idéo-moteur, lecture du corps, exploitation de biais divers de l’esprit humain, forçages psychologiques etc…"

Un mentaliste serait plutôt un philosophe qui s'oppose au matérialisme, donc qui s'intéresse à "l'immatériel"...

On est quand même loin des "pouvoirs" ou des "capacités" proposés par le mentalisme des illusionnistes ou le mentalisme des courants psychologiques.

Maintenant, encore une fois, je pense que selon sa culture et ses croyances, chacun prêchera pour sa paroisse.

Le mot voile peut désigner une voile de bateau ou un voile de mariée. C'est la particularité des homonymes.

Maintenant, s'agissant de mentalisme, quelqu'un qui utilise des astuces pour "faire croire à" (astuces physiques ou psychologiques) est un illusionniste. L'effet barnum est une astuce psychologique, tout comme le forçage.

Là où je rejoins Patrick, c'est sur la vocation de l'utilisation de ces "outils" : si c'est pour progresser dans son quotidien, on est dans une démarche de développement personnel.

Donc à priori, derrière l'effet barnum ou le cumberlandisme (qui est un jeu de société à l'origine) se cachent des stratégies de persuasion qui peuvent être utiles aux vendeurs, publicistes, orateurs etc... je pense que les mentalistes désignés par Patrick sont dans cette démarche là. Et personnellement, ça ne me gêne pas ; il s'agit pour moi d'un partage d'expérience (et ça doit je pense rester comme tel).

Là où ça peut prêter à confusion, c'est lorsqu'on utilise des techniques de spectacle pour faire croire qu'on a des pouvoirs et qu'en plus on va les enseigner (mais sans dire qu'on a utilisé des trucs de spectacle, mais plutôt nos capacités cachées).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Messages

    • Merci Cher Paul pour ce mot. C'est un peu vrai oui, j'ai cotisé donc cet argent me revient de droit en ce sens que j'ai le droit de l'utiliser. Mais est-ce que je dois pour autant le faire ? ne pas l'utiliser, c'est avoir cotisé dans le vent, à perte. Donc ça incite à l'utiliser, et cela fait vivre les organismes de formation donc tourner l'économie etc etc.  Si la formation était catastrophique, je crois que le forum pullulerait d'avis négatifs ou alors j'aurais déjà reçu un déluge d'avis défavorables.   Je continue de mûrir la décision et laisse le temps travailler, car sinon j'aurais l'impression de me précipiter et d'agir compulsivement (un peu comme votre Masterclass, je me retiens de me l'offrir maintenant, mais cela viendra d'ici Noël).  Bonne nuit à vous. Paul PS : sur le forum, c'est plutôt le tutoiement ou le vouvoiement qui est de rigueur ? j'ai une tendance naturelle pour le tutoiement mais je ne voudrais froisser personne.
    • La suite est également plutôt écœurante. On sent néanmoins un peu plus de scepticisme poindre pour cette seconde invitation de major Dames. En attendant le prétendu expert en remote viewing berce d'illusions des familles dans le désarroi. Entre autres...
    • Je ne répondrai pas sur la formation, je n'y ai pas assisté je ne peux pas donner mon avis (je te laisse lire l'autre sujet où des élèves témoignent de leurs expériences), mais par contre, le CPF ce n'est pas "l'argent du contribuable" comme tu dis, c'est TON argent, c'est toi qui cotise tous les mois, donc ... Tu fais ce que tu veux de TON argent 😊😊
  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      8002
    • Maximum en ligne
      4524

    Membre le plus récent
    Sébastien ARNOUX
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      82.3k
    • Total des messages
      671.8k

×
×
  • Créer...