Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

La Cause Animale


Recommended Posts

Manger bio réduit-il les risques de cancer ? Trois questions sur l'étude de chercheurs français consacrée à l'alimentation

Ces scientifiques ont suivi, entre mai 2009 et novembre 2016, près de 70 000 volontaires et observé un risque accru de cancer chez ceux qui ne consomment presque jamais des aliments issus de l'agriculture biologique.

A l'heure où les scandales impliquant les pesticides s'accumulent, la nouvelle a fait l'effet d'une bombe. Des chercheurs français ont observé une diminution de 25% du risque de cancer chez les consommateurs réguliers d'aliments issus de l'agriculture biologique, selon une étude menée sur un échantillon de plus de 68 000 personnes publiée lundi 22 octobre dans la revue médicale américaine JAMA Internal Medicine (en anglais).

Source

16027511.jpg

  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut @kristo,

As tu lu l'étude ? Elle est extraordinairement de mauvaise qualité (à la fois, une étude relayée par France info ^^).

Des biais statistiques dans tous les sens, une cotation de la consommation de produits bio sur deux points, un échantillon absolument pas représentatif de la population générale, aucune définition des termes, pas d'ajustement selon les facteurs de prédisposition (on parle de cancer là)...

Mais le pire c'est que la conclusion ne montre qu'une faible diminution de prévalence dans le cas du cancer du sein message ménopause ! Une étude anglaise du même acabit, sortie l'année dernière, trouvait le résultat inverse... là c'est sûr que personne n'en a entendu parler ;)

Modifié par Zacharie Simmons
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait non, le pire c'est pas ça. Des études bidons, il y en a tous les jours, une étude française est souvent gage de mauvaise qualité, le jama c'est pas fou...rien d'étonnant dans cette étude.

Non le pire c'est France info qui m'a relaie, en en changeant la conclusion, en faisant croire que c'est une étude de grande envergure, et en introduisant la notion de pesticides !! 

Je les ai entendu dire à la radio : "quand on voit le résultat de cette étude, il faudra que le gouvernement prenne ses responsabilités et oblige la consommation de produits bio pour des raisons de santé publique" !!!!

Sans rire, dans cette étude, un de leurs résultats c'est qu'il n'y a pas de différence entre un régime de bonne qualité + conso régulière de produits bio et un régime dégueu sans produits bio en terme de réduction des risques de cancer !!!!! (Et bien sûr, personne ne sait ce que sont les produits bio, le régime de bonne ou de mauvaise qualité...) 

C'est à dire qu'à un moment, cette étude nous dit que manger de la m*rde et jamais de produits bio ça permet la même réduction des risques de cancer qu'un régime au poil et plein de produits bio... Et ensuite, cette info passe complétement à la trappe. C'est affligeant...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 24/10/2018 à 20:56, Kristo (Christophe) a dit :

 

Ces scientifiques ont suivi, entre mai 2009 et novembre 2016, près de 70 000 volontaires et observé un risque accru de cancer chez ceux qui ne consomment presque jamais des aliments issus de l'agriculture biologique.

 

16027511.jpg

Dans ce titre, 3 erreurs se cachent, saurez vous trouver lesquelles ? :)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Zacharie Simmons a dit :

Dans ce titre, 3 erreurs se cachent, saurez vous trouver lesquelles ? :)

Je me lance...

  1. On n'observe pas un risque, mais des faits (ensuite, on peut en déduire un risque)
  2. La rigueur scientifique exigerait qu'on compare une population qui en mange toujours avec une population qui n'en mange presque jamais
  3. J'imagine que le troisième point porte sur le terme "scientifique", qu'ils ne méritent pas ?...

A la réception du lien de @Kristo (Christophe), je n'avais lu que l'article sur le site de France Info. Après ton intervention de ce matin, j'ai lu (en diagonale) l'étude, et je reconnais que tu as raison de pointer beaucoup d'erreurs, d'à peu près et d'interprétations...

Néanmoins, les chiffres avancés sont impressionnants. Et, si la validité scientifique de l'étude peut être mise en cause, j'imagine qu'on peut s'attendre à des chiffres moins extraordinaires mais qui iraient dans le même sens si on procédait à une étude "sérieuse" de la question, non ? Reste à la mener, bien sûr, mais il me semble qu'il y a matière à creuser... 

L'important, c'est que ça valide !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Alx, tu peux mesurer un risque, le deuxième point n'est pas un problème, il fait juste perdre de la puissance à l'étude, et je ne me permettrais pas de dire que les auteurs ne sont pas scientifiques...ils le sont, et leur étude est valide ! Par contre, elle est faible scientifiquement.

L'extrapolation est donc très risquée ! 

 

Modifié par Zacharie Simmons
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 55 minutes, Zacharie Simmons a dit :

Quels sont les chiffres qui t'ont étonnés,  @Alx

"Étonner" n'est peut-être pas le mot, mais je voulais dire qu'en pratiquant une analyse plus rigoureuse (par exemple en tenant compte des antécédents familiaux), la différence de risque entre les deux populations passerait probablement de 25% à un nombre inférieur (par exemple 10% de risques liés exclusivement à l'ingestion des résidus de pesticides présents dans l'alimentation non bio).

il y a 11 minutes, Zacharie Simmons a dit :

@Alx, tu peux mesurer un risque

Il me semble qu'un risque se calcule alors que les faits s'observent : je constate qu'il y a eu X cas de cancers en plus dans cette population que dans l'autre, j'en déduis qu'il y a un risque lié au critère qui les distingue (et je peux le calculer en faisant une règle de trois). Mais en même temps, ce n'est pas du tout mon domaine, donc il est possible (probable ?) que mes idées en la matière soient erronées...

il y a 13 minutes, Zacharie Simmons a dit :

je ne me permettrais pas de dire que les auteurs ne sont pas scientifiques...ils le sont, et leur étude est valide ! Par contre, elle est faible scientifiquement.

Désolé, pour le coup, c'est moi qui ai extrapolé : j'ai cru que tu avais trouvé l'étude invalide, et que par conséquent tu voulais dénigrer ses auteurs. Au temps pour moi ! :) 

Du coup, quelles sont les trois erreurs du titre ?

L'important, c'est que ça valide !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...