Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les VIP. Clique ici pour en savoir plus !

Kristo (Christophe)

Membre
  • Compteur de contenus

    4 164
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

320 Respect

À propos de Kristo (Christophe)

  • Rang
    VMétéran*****
  • Date de naissance 30/07/1966

Informations Personnelles

  • Localisation
    Ile-de-France (75/91) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Informaticien

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Les 78 Tours
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Cartes, Foulards, Pièces, Mentalisme...

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. https://www.ladepeche.fr/article/2010/11/08/943613-le-clip-qui-inquiete-les-eleveurs-de-canards.html https://www.sudouest.fr/2010/11/10/polemique-autour-d-un-clip-musical-sur-la-mort-d-un-canard-l-auteur-se-defend-235566-4037.php
  2. Dieu est une idée. Donc oui, il (ou plutôt elle) existe. C'est une drôle d'idée mais elle existe. Enfin, de moins en moins. De nos jours, elle est remplacée par des tas d'autres idées : téléphone mobile, matchs de foot, voitures qui font vroum, etc.
  3. Justement, on vient de retrouver Zorro sur une scène de province. Il a été obligé de se recycler, maintenant il transperce des cartes...
  4. Faut appeler Zorro, il va transpercer tous ces footeux...
  5. Un documentaire qui vient de sortir, 50 ans après (d'aucuns diront que ça cache quelque chose !), avec des images exceptionnelles, récemment découvertes, tournées en 70 mm ! https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-images-inedites-de-la-mission-apollo-11-un-documentaire-immersif-des-demain-au-cinema-mais-seulement-jusqu-a-dimanche-1183909.html
  6. Des mots de Yann Moix : Argument bien pratique, non ? Ca vient de la vidéo ci-dessous, qui met en garde contre une vision opportuniste de la vérité; ça a été dit dans une émission de 2010.
  7. Comme dirait Pierre Douglas imitant Georges Marchais : "C'est en sandales !"
  8. Au départ, j'y ai vu que tout était bien géré, mais qu'on était un peu manipulés : Finalement, j'ai porté allégeance au seul Dieu qui en vaille la peine, le spaghetti volant bien sûr :
  9. Un dialogue entre Albert Einstein et le 1er ministre Israélien, dans le roman "La Formule de Dieu". J'aime bien certains passages : - J’ai cessé d’être croyant presque du jour au lendemain. Je me suis mis à réfléchir à la question et je me suis aperçu que l’idée d’un Dieu personnifié était quelque peu naïve, voire puérile. – Pourquoi ? – Parce qu’il s’agit d’un concept anthropomorphique, une chimère forgée par l’homme pour tenter d’influencer son destin et lui offrir une consolation dans les moments difficiles. Comme nous ne pouvons pas dominer la nature, nous avons inventé cette idée qu’elle était gérée par un Dieu bienveillant et paternaliste qui nous écoute et nous guide. C’est une idée très réconfortante, n’est-ce pas ? Nous avons créé l’illusion que, si nous prions beaucoup, Il contrôlera la nature et satisfera nos désirs, comme par magie. Et quand les choses tournent mal, comme nous ne comprenons pas qu’un Dieu aussi bienveillant ait pu le permettre, nous disons que cela doit obéir à quelque dessein mystérieux et nous voilà rassurés. Or ceci n’a pas de sens… – Vous ne croyez pas que Dieu s’intéresse à nous ? – Voyez-vous, monsieur le Premier ministre, nous sommes l’une des millions d’espèces qui occupent la troisième planète d’une étoile périphérique d’une galaxie moyenne comptant des milliards de millions d’étoiles, et cette galaxie elle-même n’est qu’une des milliards de millions de galaxies qui existent dans l’univers. Comment voulez-vous que je crois en un Dieu qui se donnerait la peine, dans toute cette immensité aux proportions inimaginables, de s’intéresser à chacun de nous ? – Eh bien, la Torah dit qu’Il est bon et tout-puissant. S’Il est tout-puissant, Il peut donc tout faire, y compris s’intéresser à l’univers et à chacun de nous. Einstein s’emporta. – Il est bon et tout-puissant, dites-vous ? Mais c’est là une idée absurde ! S’Il est effectivement bon et tout-puissant, comme le prétendent les textes, pour quelle raison permet-Il au mal d’exister ? Pour quelle raison a-t-Il laissé se produire l’Holocauste, par exemple ? En y regardant bien, les deux concepts sont contradictoires. Si Dieu est bon, Il ne peut pas être tout-puissant, puisqu’Il ne parvient pas à éliminer le mal. S’Il est tout-puissant, Il ne peut pas être bon, puisqu’Il permet au mal d’exister. Un concept exclut l’autre. Lequel préférez- vous ? – Heu… plutôt celui d’un Dieu bon, je crois. – Mais ce concept pose de nombreux problèmes, voyez-vous ? Si vous lisez la Torah avec attention, vous remarquerez qu’elle ne donne pas l’image d’un Dieu bienveillant, mais plutôt d’un Dieu jaloux, un Dieu qui exige une fidélité aveugle, un Dieu qui inspire la crainte, un Dieu qui punit et sacrifie, un Dieu capable de demander à Abraham de tuer son fils, juste pour avoir la preuve que le patriarche Lui sera fidèle. Mais s’Il est omniscient, Il sait donc qu’Abraham Lui sera fidèle. Alors pourquoi, puisqu’Il est bon, ce test si cruel ? Il ne peut pas être bon. Ben Gourion se mit à rire. – Vous marquez un point, professeur, s’exclama-t-il. Je vous l’accorde, Dieu n’est pas nécessairement bon. Mais, étant le créateur de l’univers, Il est du moins tout-puissant, non ? – Est-ce bien certain ? S’il en est ainsi, pourquoi punit-Il Ses créatures puisque tout est Sa création ? Ne les punit-Il pas pour des choses dont Il est, au bout du compte, l’unique responsable ? En jugeant Ses créatures, n’est-ce pas au fond Lui-même qu’Il juge ? Selon moi, et pour être franc, seule Son inexistence pourrait Le disculper. Le scientifique fit une pause. D’ailleurs, à bien y réfléchir, même Sa toute-puissance n’est guère possible, il s’agit d’un concept rempli, lui aussi, d’insolubles contradictions. – Comme par exemple ? – Il y a un paradoxe qui montre l’impossibilité de la toute-puissance, qu’on peut formuler ainsi : si Dieu est tout-puissant, Il peut créer une pierre qui soit si lourde que Lui-même ne peut la soulever. Einstein leva un sourcil interrogatif. Vous me suivez ? C’est justement là que surgit la contradiction. Si Dieu ne peut soulever la pierre, Il n’est pas tout-puissant. S’Il réussit à la soulever, Il n’est pas non plus tout- puissant puisqu’Il n’a pas pu créer une pierre qu’Il ne réussisse pas à soulever. Einstein sourit. Conclusion, il n’existe pas de Dieu tout- puissant, c’est une invention de l’homme en quête de réconfort et aussi une explication pour ce qu’il ne comprend pas. – Donc vous ne croyez pas en Dieu. – Je ne crois pas au Dieu personnifié de la Torah, non. – Vous pensez qu’il n’y a rien au-delà de la matière, c’est ça ? – Non, au contraire. Il y a forcément quelque chose derrière l’énergie et la matière. – Alors vous croyez en quoi ? – Je crois au Dieu de Spinoza, qui se manifeste dans l’ordre harmonieux de ce qui existe. J’admire la beauté et la logique élémentaire de l’univers, je crois en un Dieu qui se révèle à travers cet univers, en un Dieu qui…
  10. Merci. C'est vraiment horrible. Comment des gens peuvent tuer pour le plaisir, ou pour maintenir une tradition devenue inutile ? C'est quelque chose qui m'échappe complètement. Qui plus est, ce sont des êtres intelligents, proches de nous. https://dailygeekshow.com/dauphin-intelligence-cetaces/ Du coup, deux citations me viennent à l'esprit : Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. Albert Einstein C'est vraiment des gros c...s. Kristo
  11. A l'époque c'était important pour leur alimentation. Maintenant ce n'est plus le cas, ils n'en mangent presque plus. Ceux qu'ils tuent, ils en mangent un peu et jettent le reste. Les enfants et les femmes enceintes n'en mangent plus du tout. Il y a trop de métaux lourds dans le dauphin. Quant à la tauromachie, oui en effet ils utilisent la comparaison avec la tauromachie. Une tradition de plus à abattre. Les traditions, c'est trop souvent des co...ies.
  12. En même temps, notez que la France tue beaucoup plus de dauphins que le Danemark ! A cause de la pêche non sélective. Pensons-y lorsqu'on achète du poisson... Quand la pêche massacre les populations de dauphins en France Victimes de la pêche, environ 1 200 dauphins se sont échoués sur la côte atlantique pendant l’hiver Dauphins victimes par milliers de la pêche : 7 députés demandent des mesures contre les "captures accessoires" etc Une belle citation, vue en une du site de Sea Shepherd : « Il vient une heure où protester ne suffit plus, après la philosophie, il faut l’action. » Victor Hugo
  13. Un truc horrible. Attention les yeux. Et en plus, le gouvernement danois permet ces tueries, en contradiction avec les lois internationales ! Encore 98 dauphins massacrés aux iles Féroé - grâce au renfort militaire du Danemark Jeudi 29 août 2019 Mardi 27 Aout, nos équipes ont dû assister impuissantes au rabattage puis à la mise à mort de 98 dauphins globicéphales. Parmi eux de nombreux bébés et des femelles gestantes. C'est déjà le onzième massacre de l'année qui porte à 641 le nombre de dauphins tués depuis Janvier. Les dauphins sont strictement protégés dans les eaux de l’Union Européenne et le Danemark est signataire des conventions de Bern et de Bonn qui protègent les mammifères marins. Pourtant, il a décidé de déroger à ses obligations pour satisfaire les exigences de l'archipel féringien placé sous son protectorat. Les habitants des iles Féroé refusent d'abandonner une pratique qui a permis à leurs ancêtres de survivre mais qui n'est plus nécessaire à cette population qui jouit aujourd'hui d'un des niveaux de vie les plus élevés en Europe. Sea Shepherd, seule association à être intervenue activement sur place a régulièrement mobilisé ses navires au cours des trente dernières années dans le but d'empêcher les massacres en éloignant les dauphins ou en perturbant les rabattages. Mais le Danemark a finalement décidé de mobiliser ses frégates militaires contre nos navires et a commencé dès 2014 à procéder à l'arrestation de nos activistes allant jusqu'à confisquer nos bateaux d'intervention pour les offrir aux féringiens. "Quand on est contraint, comme je viens de le faire, d'assister impuissant au massacre de ces familles entières de dauphins, c'est finalement plus envers le Danemark qu'envers les féringiens que va mon ressentiment" - déclare Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France et en charge de l'opération GrindStop en 2014. "Les féringiens s'accrochent à une tradition obscure issue d'un autre âge mais qu'ils considèrent comme faisant partie de leur identité. Le gouvernement danois lui est bien plus cynique, ses motivations sont purement politiques". En effet, le Danemark cherche avant tout à calmer les velléités d'indépendance d'un archipel dont il convoite les importantes richesses maritimes. Face à des intérêts économiques colossaux, les dauphins ne font pas le poids et pour montrer aux féringiens qu'ils peuvent compter sur le gouvernement danois pour défendre leurs traditions, il n'hésite pas à mobiliser ses frégates militaires contre des activistes pacifiques. En faisant cela, le Danemark viole ses obligations et nos diverses plaintes devant la Commission Européenne à ce sujet n'ont jamais rien donné. Tant que l'Union Européenne ne demandera pas des comptes au Danemark sur le déploiement d'une force militaire qui va à l'encontre des réglementations européennes, nous serons contraints d'assister impuissants au massacre de centaines de dauphins qui chaque année, auront eu la malchance de s'aventurer trop près de l'archipel. Notre seule possibilité d'action se limite à l'heure actuelle à mettre sous les feux des projecteurs une tradition obscure qui - à l'instar de bien d'autres pratiques cruelles et inutiles - ne devrait plus exister que dans les livres d'Histoire. https://seashepherd.fr/index.php/actu-editos/actualites/170-news-29082019-fr-01
×
×
  • Créer...