Aller au contenu
Christian CHELMAN

Koincidence : 1001 usages d'un Khanar

Recommended Posts

Depuis quelques temps déjà, j'étudie l'incroyable potentiel du canard à la carte, plus simplement appelé "Khanar". Je ne peux m'empêcher de constater les similitudes flagrantes entre cette merveilleuse idole de bois et les cartes à jouer.

- Ils ont tous les deux des coins.

- L’un est un palmipède, l’autre favorise les empalmages

- Ils s’activent par une manipulation à fort caractère érotique : le mélange d’un jeu en main ressemble furieusement à de l’onanisme chez certains cartomanes et le Khanar s’active en plongeant l’index dans son orifice anal (dans la langue de Sakespeare, le canard se dit Duck; une mauvaise interprétation aura changé la première lettre par un F )

- Ils sont tous les deux en bois, sauf les cartes (elles ne peuvent rester de bois devant un tel objet). Mais le papier ne provient-il pas de la cellulose du bois?

- Ils sont tous les deux présents dans l’ouvrage « Alice au pays des Merveilles » (le dodo est une sorte de Khanar, non ?)

- Le Khanar est à la carte de nombreux restos chinois et vietnamiens.

- En anglais le mot CARD se retrouve dans CAnaRD (dira-t-on dès lors qu’un manipulateur de Khanar à la Kart est un Canardician ?

- Enfin, remarque étonnante, le Khanar à la kart est un appât pour attraper les pigeons dans les magasins de tours de magie. Ces derniers paient leur achat avec une Carte de crédit.

Troublant, troublant…

Ce qui me pousse à imaginer de nouveaux et très créatifs usages de ces objets:

Commençons donc par l'arnaque du Khanar Laké

Pour continuer ce post sur le thème des mythologies chinoises et autres, j'ai pensé à une idée qui fera de nous des gens richissimes et adulés.

Vous vous présentez dans un resto chinois armé de votre Khanar, soigneusement emballé dans une page de journal en mandarin. En discutant le bout de Khanar laké avec le patron, vous pointez le doigt en direction de la grosse grenouille dorée qui tient une pièce dans sa bouche. (Cette horreur, digne de tous les restos chinois, est un porte bonheur censé attirer la fortune dans l'endroit susdit). Vous lui faites remarquer (d'un ton moqueur, légèrement acerbe) que cette amulette n'est pas vraiment magique, car elle est vendue avec la pièce déjà plantée dans la bouche du batracien. Et que le resto ne vend pas de Krapaud laké. Bon, ils ont parfois des cuisses de grenouilles, mais nous ne chipoterons pas sur cet insignifiant détail. Vous sortez votre Khanar porte bonheur et un jeu de cartes blanches. Vous demandez au proprio de calligraphier l'idéogramme représentant la fortune sur une carte blanche, puis de perdre celle-ci dans le jeu. (tripote, tripote, tripote...)

Vous actionnez le palmipède de bois et attrapez la fortune au bout de son bec.

Après cette preuve évidente du pouvoir magique de l'amulette Khanar, vous lui proposez de le lui céder pour une somme exorbitante. S'il refuse, faites mine de quitter le resto en emportant le Khanar ET la Chance qui l'accompagne. Il vous suppliera de le laisser et vous offrira même le repas.

Indiquez le dessus d'un meuble et demandez-lui de placer le Khanar magik "la au-dessus" (Lao Tseu, jeu de mot combien délirant) pour attirer plus de chance.

Amis du Kulte du Khanar à la Karte, si vous repérez cet objet sur un meuble,de restaurant chinois, vous saurez, sans équivoque, que je suis passé avant vous.

Psykokwak, le khanar mentalissssssssse.

zjsxsijs.gif

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité Beru

Je n'ai pas tout suivi cette histoire de canard à la carte, mais ce post là, c'est juste pour provoquer lancelot?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Je n'ai pas tout suivi cette histoire de canard à la carte, mais ce post là, c'est juste pour provoquer lancelot?

Qui ?

Non, c'est ma participation à l'évolution du plus superbe tour de magie existant. D'ailleurs, ma bonté ne connaissant aucune limite, je vous fais part de ce second scénario. Et je risque de ne pas m'arrêter là...

Heureux petits veinards...

Lé Khanarchiste métaphysik de Jodorowski

La salle était plongée dans la pénombre. Seuls, le vieil homme aux cheveux blancs et sa compagne (de 25 ans, super bien roulée...) étaient éclairés par le spot. Après avoir présenté sa compagne (une poétesse), son éditeur (un poète), l'ami homosexuel de son éditeur (un autre poète), le maître sorti de son sac un étrange Khanar de bois. "Voici lé poète ultime" clama-t-il avec son délicieux accent chantant sud américain. "Il m'a été offert par un des derniers grands chamans chiliens Dom PétarauKhanar (un poète), mais lé jeu de tarot qui l'accompagne, c'est celui de Marseille qué j'ai répensé." Il mélangea les cartes, les plaça dans la mangeoire en bois qui ornait l'oeuvre, et fit silence pendant dix bonnes minutes. Tout à coup le palmipède plongea le bec vers sa mangeoire et pêcha la Lune.

Le poète fit encore silence pendant dix minutes, contemplant l'action du Khanar. Puis, sa compagne (la poétesse précédemment citée) lui donna un discret coup de coude pour le réveiller; et il prononça ces mots sublimes: " Quand lé Khanar montre la lune, seul le Fou régarde lé Khanar..."

Note de CEDMagic: il faut avoir assisté à une conférence de Jodorowski, pour pleinement apprécier cette routine...

152c8149e7a04845c54ed110.L.jpg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je vois que mon petit camarade Swann a des lettres... :)

Il gagne donc le précieux konseil suivant.

Kongress duck

Komment entrer gratuitement dans un kongrès magik.

Suite à de nombreuses discussions avec des membres du Kulte Sekret, je propose de konstruire un gigantesque Khanar de Troie qu'on laissera à l'entrée du kongrès de votre choix et qui peut kontenir environ 15 adorateurs. Les illusionnistes éberlués, croyant à un don des Dieux, nous feront entrer dans le kongrès. Il faudra bien entendu être déguisés en poussins (ou Khanardeaux) pour sortir de l'orifice anal de l'anatidé de manière discrète et naturelle. Et se fondre ensuite dans la foule... Je sais, les puristes peuvent descendre dans un oeuf !

Autre avantage, et non des moindres, si un kongressiste comme Désiré Platane passe sous la tête du Khanar, un des membres du kulte aktionnera la tête du palmipède pour le gober. Sa disparition soudaine passera totalement inaperçue.

duck-car.jpg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Si tu utilises un jeu aveugle (toutes les faces vierges), il est recommandé d'utiliser une canne blanche pour le tour, mais pour bien lire la carte, il faut qu'elle braille.

Sinon, pour les afficionados de l'onanisme, il existe des versions relookées, petites, dodues et jaunes, qui feraient bien d'inspirer nos marchands de trucs pour dépoussiérer cet artefact désuet.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Justement, l'artefact semble désuet mais ce n'est qu'un point de vue. J'ai monté un spectacle pour un ami sur un usage complètement décalé de cet objet. Mon post contient en réalité un second degré, mais il semble que seuls les Bruoxéliandais et leurs amis soient habitués à cette forme d'expression.

Ze Patriotic Duck

Traduit de l'américain d'après (texte enregistré dans les locaux ultra secrets de la C.I.A.)

"Monsieur le Président, monsieur le Secrétaire d'Etat, monsieur le premier ministre, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, j'ai l'insigne privilège de vous présenter ce soir, la dernière création "américaine" en matière de service de renseignement: le Kanaméricain à la karte (traduction littérale de amerikan karduckling)."

Le directeur de la C.I.A. montre en Khanar décoré aux couleurs du drapeau américain avec collé sur le côté , l'étiquette: proudly made in the USA. *salves chaleureuses d'applaudissements*

"La où nos services ont été incapables de retrouver le célèbre Ben Loden et TOUS les autres terroristes du globe,, ce projet de Khanarespion va réaliser nos rêves les plus fous." Il sort un jeu de fiches blanches (vierges). "Monsieur le Président, voulez-vous prendre une de ces fiches , et inscrire dessus le nom de l'ennemi haï. "Non, pas Désiré Platane, mais Ben Loden ! Oui, mais avec un seul L et un seul n. Merci"

"Je vais perdre cette fiche polluée par le nom du terroriste vomi," *ouououh, dans l'assemblée* "parmi les fiches blanches et virginales correspondant à notre peuple américain, vierge de toute pensée d'action violente. Il se fond dans la population. Mais, ce nouveau projet de Khanar, activé par la technologie amérikaine la plus sophistiquée, va démasquer l'infâââââme individu" *Ouououh ! etc.* Il enfonce son index dans le trou de balle (calibre .357) du Khanar...

Le Khanar hésite, renifle, hésite encore, et soudainement plonge le bec vers le paquet de fiches, et attrape Ben Loden. *hurlements de délire, salves d'applaudissement, CNN achète les droits de l'émission et un budget militaire de 150000000000 de dollars est alloué pour la construction de l'objet en série. Et si vous riez bêtement en pensant que tout ceci n'est que fiction, notez que le jeu de cartes avec les 'terroristes' a été réalisé et produit aux USA.*

missile_defense090603.jpg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Encore !!! Encore !!! Encore !!!

(Je suis cloué chez moi avec une grippe carabiné, voilà qui est agréable à lire, merci CED)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Avec plaisir.

Canardage

Le soleil brillait haut dans le ciel de cette petite ville frontière entre le Mexique et la Kalifornie, et le silence était tel qu'on aurait entendu un "rattlesnake" éternuer à 10 km.

"Hombre ! Hombre ! Abritez-vous, ça va canarder dans tous les sens dans oune minoute..."

Le petit péon me faisait signe de me mettre à couvert. "C'est El Khanardo qui a provoqué en douel lé tireur lé plous rapide de tout l'ouest du Mississipi. Lé plomb va voler bas". Je jetai un coup d'oeil dans l'avenida principale de la Révolucion et j'aperçu un petit mexicain râblé coiffé d'un énorme sombrero avec une boucle en forme de Khanar doré qui brillait dans la lumière. En face de lui, un type longiline, tout vêtu de noir, avait les mains prètes à dégainer ses deux pistolets. "Un mentaliste" pensais-je, peut-être erronément.

Les deux hommes se fixaient immobiles, et le premier qui clignerait des yeux déclencherait un feu nourri. Un bruit nous fit sursauter et el Khanardo dégaina un Khanar en bois peint, à la vitesse de l'éclair. On entendit un seul coup de feu, et le Khanar tenait maintenant dans son bec, une carte trouée au centre. Je n'avais pas vu l'étranger tirer son arme du holster, tellement il avait été rapide. Ce qui confirma ma première impression à son sujet. Il avait anticipé l'attaque d'El Khanardo. Ce dernier s'écroula enfin, un rictus crispé aux lèvres... Sur une musique d'Ennio Morricone.

Killer_Duck_by_blackangelofmine.jpg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...