Aller au contenu

Marc Page

Cercle VM o
  • Compteur de contenus

    900
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    25

Tout ce qui a été publié par Marc Page

  1. Et quand ça casse, ça sent la boule puante ! Suite à cette casse, j'en avais racheté 8 (c'était 5€ le verre chez SFP une époque) et depuis (loi de Murphy ?), je n'en n'ai jamais recassé un. Il faut dire que je ne présente plus la routine depuis plusieurs années. Ils ont cette allure et cet emballage : On en trouve encore sur e-bay mais bien plus cher que ce que ça valait. Je me demande pourquoi aucune société d'articles de fabrication d'accessoires de magie n'en n'a pas refait en plastique incassable. Cela existe mais uniquement en grandes choppes et verres de bière (vendus d'ailleurs dans les magasins de souvenir à Vegas, en dehors des articles de magie). A part sa petite taille et de son élégance, c'est le pied qui est important pour la charge en close-up et particulièrement pour la routine en question, "champagne", de Jean-Pierre Vallarino. Le modèle avec un liquide rouge n'est pas toujours rouge lorsqu'on le reçoit. Il est parfois très proche des modèles que vendait Jean-Pierre Vallarino (SFP) donc, en attendant d'en retrouver comme vous le voulez, tentez. J'en avais acheté pour correspondre avec un set de bouteille de vin spécial mais au final, ça n'allait pas pour une autre raison (diamètre) alors je les avais revendus. J'en ai même acheté deux avec un liquide bleu d'un moment pour faire une routine de pass-pass bouteilles pour enfants sur les Sctroumpfs et ça marchait sctroumpfement bien ! Pour "Champagne", avec un plein feu de face, les verres de chez SFP semblent toujours plus foncés. Avec des projecteurs croisés (aux extrémités du pont ou sur des pieds de chaque côté de la scène), la couleur du liquide est plus proche de la couleur "réelle". Bref, tout ça pour dire que vous pouvez aussi jouer sur la façon d'éclairer votre numéro si vous n'avez pas les verres souhaités. Dans tous les cas, même avec un liquide vert ou bleu, la production des verres fera son effet. Je doute qu'il y ait une différence d'impact notable entre un verre qui semble contenir un liquide farfelu et un verre qui semble vraiment contenir un brandy. Cela ne perturbe réellement que nous à mon avis.
  2. Kevin James est né près de Nancy. Peu avant le congrès de Nancy en 2015, son acte de naissance lui a été remis. A ma connaissance, sa mère était française. Ils se sont rencontrés au moment du débarquement des alliés.
  3. Si tu parles du gimmick avec lequel Arthur CHAVAUDRET fait des merveilles, non. Ce Venom est conçu pour le close-up sous certaines conditions mais pas pour la scène. Concernant Gaëtan, je te conseille le double dvd "Bloomeries" qui contient entre autre, une série d'effets sur le sujet en question et plein d'autres merveilles. Sinon, ses deux livres "Full Bloom". C'est plus cher et c'est en Anglais mais ça en vaut le coût et la peine de se mettre à l'Anglais. Après, c'est un anglais très facile à lire dans ce cas. Et justement, si tu n'a jamais osé utilisé Venom, les routines de Gaëtan, tu pourras plus facilement parce que comme je te l'ai dis dans mon message précédent, les effets sont choisis de manière à ce que le spectateur ne puisse pas imaginer l'utilisation de l'outil en question.
  4. Je pense que tu fais allusion au numéro de Laurent PIRON qui n'est ni plus ni plus que le champion du monde de magie de scène actuel (FISM) et ce numéro n'est autre que le numéro avec lequel il a remporté ces championnats. Laurent PIRON est un artiste Belge, que nous avons reçu au congrès FFAP de Troyes en 2022, deux mois après avoir reçu son titre de champion du monde. Il avait présenté ce superbe numéro. Aux championnats du monde précédents, il avait déjà un très beau numéro (sous-estimé de mon point de vue). Il a aussi été reçu par Thomas pour un VM Live. Je t'invite à t'y reporter si tu es abonné ou à t'abonner si ce n'est pas le cas. Tu n'y trouveras pas les secrets de son numéro. Il tourne avec en ce moment et n'a rien décrit. Le secret de base est assez évident mais la façon donc il parvient à faire se mouvoir cette feuille de papier repose sur des techniques (notamment en matière d'éclairage) et des outils aussi novateurs que brillamment utilisés. S'ajoute à cela un scénario poétique et recherché. Mon conseil est donc : commence par travailler une routine comme la "Carte satellite", le "billet volant", la rose de Kevin James qui sont ou contiennent des routines publiées (en livres ou dvds) et qui te feront travailler les bases avec un premier outil. Tu peux aussi t'intéresser aux livrets et dvds de Finn Jon, de Bruno COPIN, de Gaëtan BLOOM, etc... Si tu débutes avec cet outil, commence d'ailleurs avec les idées géniales de Gaëtan. Géniales parce qu'elles te feront travailler cet outil sereinement puisque le public ne sera pas amené à penser à son existence. Ensuite tu t'intéressera aux effets d'animation et de lévitation où là il sera plus difficile de lutter contre l'intuition de tes spectateurs et où il faudra ignorer ton outil, avoir confiance en lui, doser ta force et être précis dans tes gestes. Ensuite, tu pourra travailler une routine de scène comme la boule volante type Okito, la canne dansante ou les anneaux volants de Voitko qui sont d'autres routines commercialisées utilisant le même outil mais avec une contrainte à considérer (et à travailler avec beaucoup plus d'attention) : la lumière. Je te renvoie à l'excellent livre "Fondations" d'Eberhard RIESE pour parer ce problème et pour y trouver que des bon conseils dans l'élaboration d'un numéro (de concours, c'est un peu l'objet du livre). Enfin, si tu vois une affiche avec au programme "Les limbes" d'Etienne SAGLIO, "Déluge" de Rémi LAVESNE ou "Impossible" avec Luis de Matos, vas voir ces spectacles.
  5. 13 février, toujours aucune nouvelle annonce, pas même une date précise. Un peu de lecture en attendant : Je suis tombé sur un article parlant d'un autre projet sur la Lune en 2019, en partie financé par David COPPERFIELD : celui d'envoyer une de bibliothèque contenant de nombreuses informations sur l'humanité (définitions de très nombreux mots de très nombreuses langues, découvertes scientifiques, oeuvres littéraires et, accessoirement les secrets d'une partie des illusions de David Copperfield). C'est ici : https://fr.timesofisrael.com/des-tours-de-magie-se-sont-ecrases-avec-bereshit/ Et des infos plus détaillées sur les tardigrades embarqués : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/lune-tardigrades-peuvent-survivre-violent-impact-planetaire-77147/
  6. Dès que j'estime qu'un jeu est usé, je le change contre un jeu de l'autre couleur. En gros j'alterne jeu bleu/jeu rouge pour la simple raison que les pack Bicycle comportent 6 jeux bleus et 6 jeux rouges. Cependant, je préfère travailler avec un jeu rouge principalement car je suis habillé en bleu, en gris, en noir ou en violet et des cartes à dos rouges offrent donc un meilleur contraste. Je pense que c'est la raison principale pour laquelle les jeux rouges se vendent plus facilement. Elles ressortent mieux sur nos vêtements qui sont souvent sombres (sauf la chemise parfois) et nous sommes rarement habillés en rouge. La deuxième raison est le côté chaleureux de la couleur rouge par rapport au bleu foncé. La dernière raison est que les quelques gimmicks (étuis ou cartes spéciales) que j'utilise le plus souvent sont à dos rouges mais pour plusieurs d'entre eux c'était un choix au moment de l'achat. Il y a cependant des gimmicks qui n'existent qu'en rouge. Je n'ai presque jamais vu de gimmick vendu uniquement en bleu à part pour des raisons de stock (lorsque tous les gimmick rouges sont déjà vendus).
  7. Quelques petites utilisations des odeurs que je connais ou ai lues : Jean-Eugène ROBERT-HOUDIN avait un ou plusieurs assistants qui diffusaient une odeur d'orange lorsqu'il présentait son "oranger merveilleux" et une odeur d'éther lorsqu'il présentait la "suspension étheréenne". Kevin JAMES parfume parfois sa rose de papier volante. Le f****** d'un fruit en donnant une carte blanche parfumée et en demandant au spectateur si le fait d'avoir un support, même vierge, favorise son imagination (façon de faire passer le "message") et si c'est le cas, de noter le fruit imaginé sur un bloc note (ce qui permet un p**k au cas où et donc de faire une autre ré******** si besoin). J'ai présenté un moment "Le nom de la rose" de Jean MERLIN auquel j'ajoutais une prédiction non pas papier mais sous la forme d'une rose dans un vase couverte d'un foulard fortement imbibé d'eau de rose. En demandant à un spectateur qui n'a pas d'ardoise de venir sur scène et de s'imaginer cueillir une fleur et la mettre dans un vase (sans faire allusion à la fleur couverte sur scène), j'ai toujours eu la même réponse. Au Futuroscope, au moins une attraction dispose de diffuseurs d'odeurs : "L'extraordinaire voyage". On y sent une odeur d'épices lorsqu'on survole l'Inde, une odeur de menthe à un autre moment.
  8. Merci Michael. J'ai lu l'historique complet de cette routine par Steve COHEN. C'est très bien écrit et documenté même si ce n'est pas exhaustif. Vraiment truculent.
  9. Iris avait déjà joué cette carte !
  10. La différence de cette version avec la plupart des versions publiées ou commercialisées n'est pas tellement le fait de révéler que la bouteille est ordinaire à la fin (et ne contient rien de particulier) mais le fait que ce qui sort de la bouteille n'est pas de l'eau ! Les boissons sortent réellement de la bouteille et elles peuvent sortir réellement à la demande (il n'y a pas d'ordre prédéterminé). Thierry COLLET présente un superbe numéro de barman du diable avec une canette dans son spectacle "Dans la peau d'un magicien". C'est pour moi le meilleur moment du spectacle. Jean-Eugène ROBERT-HOUDIN avait une très belle version de cette routine qu'il appelait "La bouteille aux milles liqueurs". La fameuse bouteille est exposée à la maison de la magie de Blois. Est-il l'inventeur de ce numéro ? Certes on connaît l'existence de certains vases truqués très anciens permettant l'apparition, la disparition ou la transformation d'un liquide mais il me semble que Jean-Eugène ROBERT-HOUDIN est le premier a donner l'illusion de pouvoir sortir n'importe quelle boisson chaude ou froide d'une même bouteille.
  11. Il y a ceux qui ont besoin de croire en certaines choses et ceux qui n'ont pas besoin de croire en certaines choses. Chacun est libre de croire ou non à telle ou telle chose. Le problème vient quand certains veulent mélanger science et croyance, quand certains veulent donner un caractère scientifique à des choses qui ne le sont pas pour les rendre plus crédibles. On peut être scientifique et croire mais la croyance n'a pas sa place en sciences car elle ne repose pas sur les fondements d'une science : des observations, des mesures, des comparaisons, des déductions. L'erreur est toujours possible mais un certain cahier des charges est respecté.
  12. Je ne trouve pas. En tout cas ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, même à demi-mot. Pour le groupe de danse, en fait j'ai l'impression d'en avoir déjà vu des dizaines de groupes comme ça, ne serait-ce que dans cette émission. Très bon mais vu et revu et revu pour moi. Je ne vois pas ce qu'ils apportent de plus que les autres. Mais ce n'est que mon avis sur ces numéros. Il n'est pas partagé par une majorité et j'en suis conscient.
  13. J'ai totalement accroché à ce nouveau passage et même si il reprend une partie de son numéro fism, il n'a pas présenté son numéro fism pour autant a et su trouvé de nouvelles choses. Pour moi il méritait clairement de gagner. Mais je suis un passionné de magie et il faut croire qu'il y a plus de passionnés de danses que de magie qui votent. D'autant plus que les Mega Unity doivent avoir un sacré fan club sur les réseaux sociaux et donc beaucoup d'actifs pour les votes dans ce genre d'émission. Non, vraiment, pour moi, Markobi a fait tout ce qu'il a pu pour décrocher la première place. Quant à la suggestion d'une émission qui lui serait consacrée, je pense que c'est un risque pour lui : le risque de trop s'habituer à se personnage et de s'en lasser. Sa magie, son personnage, ses blagues et gags se savourent par petites doses de 5-10 min entre d'autres numéros de genres différents. La magie opère parce qu'il surprend par sa différence, le décalage entre sa nonchalance, son apparente maladresse, sa lenteur et son génie (dans la construction de ses enchaînements), sa technique impeccable et son rythme qu'il impose avec aisance. Sur un format "spectacle d'une heure", je serais curieux de voir comment il construirait les choses pour conserver l'attention du spectateur avec ce rythme. Je pense qu'iI serait obligé de changer de rythme (au moins par moments), sans doute de support (utiliser autre chose que des cartes à jouer) et faire évoluer son personnage (Markobi en mode bourré, Markobi sous amphétamines et donc plus rapide qu'à la normale, Markobi super heureux et souriant et puis tout va mal ou l'inverse, etc...). Et sinon, vous imaginez un petit duo entre Dani DAORTIZ et Markobi ?
  14. C'est normal, on a eu cette habitude. Moi aussi je vais continuer d'appeler ça "pain au chocolat" dans ma région. Mais si je vais dans le Sud, j'appellerais ça "chocolatine" parce que je sais que c'est comme ça qu'ils désignent cette viennoiserie là bas et que je trouve cela logique qui plus est. Et puis avec mon accent aubois, ils verront bien que je ne suis pas du Sud et que je fais l'effort de dire "chocolatine". Cela me vaudra un petit sourire ou en tout cas m'évitera le "Un pain au chocolat ? Connais pas !". Après on peut s'amuser à se charrier un peu de temps en temps... C'est comme côté flamand, si vous faites l'effort de sortir au moins quelques mots en flamand à la boulangerie, même si votre prononciation est loin d'être parfaite, ce sera apprécié (mais ça aussi c'est logique !). Concernant l'écriture inclusive, c'est un outil créé par une minorité pour une minorité et cela perturbera plus de personnes dans l'acquisition d'un français correct à l'écrit comme à l'oral que ça n'aidera des personnes à se sentir mieux inclus dans la société. Son efficacité est pour moi un dogme politique. Nous avons une des plus belles langues du monde et devons en être fier, la respecter et exploiter sa richesse. C'est à nous de chercher à utiliser les bons mots pour désigner précisément telle ou telle chose. La langue est un outil pour se faire comprendre et nous devrions chercher à améliorer notre français sans chercher à le modifier ou à inventer de nouveaux mots. Souvent, un mot ou une expression existe déjà pour désigner cette chose, ce sentiment, etc... Donc avant de vouloir refaire le monde, regardons déjà ce qui existe et utilisons déjà ce qui existe. Je compile depuis longtemps des séries de mots que l'on pense synonymes mais qui ne le sont pas (à vrai dire, il n'existe pas de synonymes "parfaits". Si deux mots existent, c'est qu'ils ont une signification légèrement différentes). Voici quelques exemples de distinctions que je compile : 1) Apporter - Emporter - Amener - Emmener On apporte ou on emporte une objet, un gâteau, un cadeau, une plante, etc... - si on l'apporte, c'est que l'on arrive à notre destination - si on l'emporte c'est qu'on est sur le départ On emmène ou on amène une personne ou un animal. - si on l'amène, c'est que l'on arrive à notre destination - si on l'emmène, c'est que l'on est sur le départ 2) En maths/physique : base tridimensionnelle - repère tridimensionnel -référentiel Une base tridimensionnelle est un ensemble de 3 axes orientés avec une origine commune. Un repère tridimensionnel est un ensemble de 3 axes orientés associés à des vecteurs unitaires (revient à avoir des axes gradués permettant de repérer un point dans l'espace) et une origine commune. Un référentiel est un repère (souvent tridimensionnel) auquel est associé un repère temporel (en gros on a une coordonnée temporel en plus des coordonnées d'espace pour suivre l'évolution d'un point). 3) Ampoule - Lampe En toute rigueur, la partie que nous sommes amenés à changer dans nos lampes de chevet, nos lampes de poche, nos phares de voiture, etc... s'appelle une lampe et non une ampoule. L'ampoule n'est qu'une partie de la lampe : c'est le globe en verre ou en plastique qui permet au filament d'être isolé de l'air tout en permettant le passage de la lumière. Aujourd'hui, la plupart de nos lampe ont conservé cette forme bien connue mais l'ampoule n'a plus le même rôle puisque le filament a été remplacé par une led. L'ampoule joue le rôle de diffuseur, de filtre ou est parfois là uniquement pour conserver cette forme avec laquelle nous sommes familiers (donc pour des raisons esthétiques). L'abus de langage lorsque nous disons "il faut que je change l'ampoule de ma lampe de chevet" est logique puisque cela serait un peu lourd de dire "il faut que je change la lampe de ma lampe de chevet". En chimie, l'ampoule à décanter est un globe de verre permettant de séparer des liquides de densité différentes par décantation. En médecine ou pharmacie, les ampoules sont des petits tubes de verre fermés sans bouchons dont on casse les extrémités en pointe pour en libérer le contenu. 4) Persuader - Convaincre On convainc avec des arguments illustrés d'exemple et/ou de preuves. On fait appel à la raison, aux choses rationnelles. On persuade en jouant sur les sentiments, les impressions, la peur. Etre persuadé peut donc être vu comme "avoir le sentiment que..." Etre convaincu peut donc être vu comme "être certain de..." Je compile également les expressions de la langue française sur un mot donné comme par exemple "langue" : - tourner 7 fois sa langue dans sa bouche - être une vraie langue de vipère - avoir la langue bien pendue - le brassage des langues - donner sa langue au chat - la barrière de la langue - une langue morte - une langue vivante Etc... Avec "main" : - jeu de mains, je de vilain - un sac à main - avoir la main verte - avoir un grand poil dans la main Etc... Je compile également les citations de certains auteurs que j'apprécie : "Jeunesse est un défaut que chaque jour corrige" Sean Connery (c'est de lui que je tiens cette citation mais je ne sais pas si elle est de lui) "L'art est un mensonge qui révèle la vérité" Pablo Picasso "Vivre c'est vieillir et perdre une à une vos plus belles illusions. Qu'on le pratique ou qu'on l'admire, l'art de la prestidigitation est l'art de demeurer éternellement jeune" Pierre Brahma (dédicace qui m'avait marqué sur la publicité de Mayette "Magicorama" adressée à mon professeur de l'époque, Jean-Marie Mellinger). Des rigolotes aussi : "Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, ignore ce que va faire ta main gauche" Pierre DAC Ceci doit vous faire penser au slogan de Jean MERLIN pour sa revue Mad Magic avec James HODGES : "Mad Magic, la revue des magiciens qui ont la main gauche adroite" Et aussi Raymond DEVOS qui disait : "Je ne sais pas vous mais moi je suis plutôt habile de ma gauche mais assez gauche de ma main droite" Il y a aussi l'origine de certaines expressions connues ou coutumes comme " au temps pour moi", le salut militaire, etc... Je passe sur les figures de style, les contrepèteries, etc... Mais je vous laisse commencer vos "collections", vos recherches dans cette langue française pleine de surprises, de subtilités et de finesse. Pour en revenir au sujet de l'écriture inclusive, un petit jeu amusant serait de dire si les mots suivants sont masculins, féminins ou les deux (sans tricher bien sûr) : écritoire, oasis, testicule, échappatoire, orgue, pétale, entracte, après-midi, haltère, etc... Le genre dépend parfois du sens dans lequel est utilisé le mot. Et puis on a les cas très étrange comme ces quelques mots masculin au singulier mais féminins au pluriel : orgue, amour et délice. Il y a bien entendu une raison à cela, pour chacun de ces mots et je vous laisse les découvrir.
  15. Je suis de Troyes, dans l'Aube et chez moi on désigne par "pain au chocolat" cette viennoiserie faite de pâte feuilletée fourrée au chocolat. Mais je comprend très bien pourquoi dans le Sud, on appelle cette viennoiserie "chocolatine". Pour eux, le pain au chocolat est un morceau de pain dans lequel on met une barre de chocolat ou dans lequel on tartine du chocolat type Nutella. Ce permet donc de distinguer le pain (pâte NON feuilletée) au chocolat de la viennoiserie (pâte feuilletée) fourrée au chocolat. Leur dénomination est donc selon moi, plus logique. Quant au croissant, c'est une pâte feuilletée donc si vous mettez du chocolat dedans, la seule chose qui le distingue de la chocolatine est sa forme (obtenue par roulage d'un triangle de pâte feuilletée). Cela s'appellerait donc, en toute logique, un croissant (car la forme est conservée) au chocolat.
  16. Je trouve le retour d'Eric Antoine sur Magic Ben très juste : il lui a dit honnêtement ce qu'il en était mais avec suffisamment de subtilité pour ne pas le décourager et au contraire l'inciter à envoyer du très lourd la prochaine fois. Pour Lewis FULLER, rien à dire, c'est parfaitement réglé. Peut-être un peu trop à l'eau de rose pour certains/certaines. Chante-t-il vraiment ou est-il en playback ? Le mérite ne serait pas le même. Après, ce genre de numéro commence à devenir courant, surtout dans ces émissions donc cela devient de moins en moins original. Il faut apporter de nouvelles choses (autres que sortir/intégrer des objets ou des personnes réelles de/dans l'écran). Je dis cela par rapport à la compétition parce que sinon, pour tourner en spectacle à travers le monde, c'est excellent. Pour Oleksandr et Lena je suis beaucoup plus mitigé. L'idée d'avoir une projection sur 4 surfaces translucides entourant l'artiste est novatrice, les projections sont belles mais parfois un peu confuses. Oleksandr danse très bien mais l'impression globale que j'en ai eu est un danseur qui gesticule dans une boîte lumineuse aux décors changeant très vite sans vraiment d'interactions ou pas toujours bien "lisibles" entre les deux. Je pense que l'hystérie de la salle et l'enthousiasme du jury sont en grande partie liés au fait que ces artistes soient Ukrainiens. Cela étant dit, le concept mérite d'être repris et nul doute que nous reverrons des numéros avec un scénario moins confus et plus facile à suivre.
  17. Markobi mène très bien sa barque. Je viendrais le voir en spectacle avec plaisir avec des amis profanes dès qu'il en aura construit un, ce qui ne saurait tarder. En plus d'être un artiste brillant, il a beaucoup de mérite au regard du travail en amont et il reste lui-même. On a plus a apprendre en regardant des artistes comme lui en démonstration qu'en le lisant ou en le voyant en conférence, même si ce qu'il a déjà écrit ou dit était très intéressant. Il me fait forcément pensé à Dani DaOrtiz lors d'une conférence à Saint-Vincent où les magiciens présents dans la salle se moquaient d'avoir l'explication de ses routines et préféraient le voir en présenter d'autres tellement sa présence scénique et sa folie étaient un véritable plaisir. Anna De GUZMAN a moins de personnalité mais le charme et une habilité que l'on voit assez rarement à la télévision (Cardistry). C'est un autre genre du numéro, axé davantage sur l'esthétisme visuel et l'habilité exhibée que sur la magie (où l'habilité doit être cachée par la technique ou le personnage selon moi) mais pas moins plaisant à regarder. Et puis il est appréciable de voir une femme dans cette discipline. Le simple fait d'être une femme est principalement ce qui fait de son numéro un numéro original pour le moment car sinon, dans son contenu, il n'y a pas grand chose d'elle (à moins que je ne me trompe) mais elle est très jeune, elle a sans doute de l'ambition et nul doute que cela viendra. Elle a la pêche en tout cas ! Kimoon DO n'a pas une personnalité très marqué non plus mais il a son grain de folie. Il a trouvé un concept original avec cette carte à flèche et a construit tout un numéro autour d'elle. J'avais déjà vu ce numéro qui me fait penser à celui du magicien Suisse Blake EDUARDO avec sa routine de suivez-le chef utilisant des cartes sur lesquelles il est inscrit "Ici" et "Là". Merci à Christian DELAMORINIERE de rediffuser ici ces extraits d'émission car je ne regarde presque plus la télévision depuis longtemps mais je suis heureux de voir que la magie se porte bien sur les plateaux télé et j'aime voir, revoir ou découvrir des artistes dont je surveille ensuite les tournées (en espérant qu'elle passe par Reims, Troyes, Saint-Dizier, Nancy ou Dijon) pour aller les voir en spectacle et essayer de partager ce plaisir avec ma compagne, mes amis et ma famille.
  18. Pas très connu c'est vrai. Mais Max Maven a quand même bien popularisé cet ajout (la croix) à l'un des jeux les plus utilisés (U*****-******) qui n'est autre qu'un jeu B******** (idée souvent attribuée à Paul POTASSY) sauf qu'à la place d'un dos différent, c'est un dos avec une croix (plus subtil je dirais, ça fait plus "prédiction" et moins jeu spécial car il y un côté "fait à la main" avant la prestation). Après, il a opté pour le sacrifice un jeu m***** pour les cartes dans les enveloppes (pour le choix libre et caché jusqu'au bout). Il aurait pu s'en dispensé et ce sans avoir à réaliser un f****** : il existe plusieurs façons de réaliser une carte à *'**** mais son choix est là aussi judicieux pour la télévision car c'est le plus simple et le plus direct, sans avoir à toucher à l'enveloppe ou à son contenu. Mais encore une fois, le choix le plus important, c'est celui de l'ordre des révélations. Ici on finit sur la révélation d'une carte librement sélectionnée par éliminations. Je ne sais pas si la réaction de Lionel est ironique ou non car je sais que Viktor Vincent ne fait pas l'unanimité chez les magiciens et reçoit même régulièrement de vives critiques, mais je le trouve toujours très honnête dans ses interventions télévisuelles lorsqu'on lui demande si il a un don ou un pouvoir d'une part et lorsqu'on lui demande si il créer ses illusions d'autre part. Il se présente toujours comme un artiste qui présente des illusions (et uniquement des illusions), comme un homme de spectacle et rien de plus d'une part et pour ce qui est de la création, il ne se présente pas comme un inventeur mais comme quelqu'un qui monte ses numéros, ses expériences à partir de brillantes idées venant souvent d'autres. Il exprime tout cela clairement avec des mots justes et c'est tout à son honneur. Le seul reproche qu'on peut lui faire est d'abuser un peu trop du pré**** et de l'*********** mais je trouve qu'il use beaucoup moins qu'avant du premier et a réduit l'usage du second. Il est vrai que pour le public profane, qu'importe la méthode mais je dirais qu'il y en a de plus "méritantes" que d'autres. Bref, si je me met à la place d'un profane, il me donne une bonne image de l'illusionnisme et plus particulièrement, du mentalisme. Et en spectacle, je pense que l'on retrouve le personnage et des illusions comme celles qui nous ont plu à la télévision (je dis "je pense" car je ne l'ai encore jamais vu sur une scène mais de ce que j'ai vu comme extrait promotionnel et de ce que j'ai entendu d'amis qui sont déjà aller le voir, on retrouve des numéros de la même qualité que celles qu'il présente à la télé). Car ce qui est dangereux pour les artistes médiatisés comme lui, c'est de ne pas anticiper la déception des gens lorsqu'ils les découvrent en vrai, sur une scène et qu'ils ne retrouvent pas des illusions semblables à celles qui les ont scotchées à la télévision. Criss Angel avait fait un véritable bide lorsqu'il avait monté son premier spectacle à Vegas à grands coups de propos plus ou moins sous-entendus du genre "je vais détrôner Copperfield". Bon ben aujourd'hui, Copperfield est toujours là et toujours grand. Criss Angel n'est pas passé aux oubliettes et il a été une véritable révolution à l'époque des premières saisons de "Criss Angel Mindfreak" mais si vous donnez ces deux noms à quelqu'un dans la rue, même une rue américaine, je pense que l'un des deux parlera beaucoup plus que l'autre ! Pour conclure, je dirai que je suis fier de voir que nous avons aujourd'hui deux bons mentalistes médiatisés (Antonio et Viktor Vincent) avait chacun leur style mais pour points communs l'humilité et l'honnêteté et dans le milieu télévisuel où il faut souvent empiéter sur le voisin quitte à faire quelques "écarts à l'éthique" pour se faire une place, c'est très rare.
  19. Comment donner une autre dimension à un classique : une construction simple, claire, adaptée à la télévision, impliquant un maximum de personnes, un choix dans l'ordre des révélations judicieux.
  20. Carmélo Cacciato est l'un des premiers que j'ai vu présenter ce genre d'effet. Sa prédiction est celle d'un tableau bien connu du Louvre.
  21. Belle annonce ! Belle idée ! Les pronostics sont ouverts. Je pense qu'il ne faut pas s'attendre à une disparition de la Lune comme celle de la Statue de la Liberté. L'illusion ne fonctionnerait que pour les spectateurs sur place ou qui regardent un écran télé, pc ou autre. Je pense qu'il nous prépare autre chose. David Copperfield est un penseur brillant. Si il annonce une nouvelle mega-illusion, c'est pour que cette dernière marque les esprits définitivement. Il veut inscrire dans le marbre qu'il est le plus grand illusionniste de tous les temps (il l'est déjà vous me direz). Il s'est posé la question de ce qu'il pouvait faire de plus que de faire disparaître un bâtiment ou un monument symbolique : un astre ! La Lune ? Plus qu'un astre c'est aussi un symbole : le symbole d'un des plus grands exploits scientifiques de tous les temps (mettre le pied dessus), le symbole de la nuit, du mystère, une référence à "ET l'extraterrestre" et l'univers de ce film qu'il apprécie particulièrement. Faire disparaître la Lune, c'est faire aussi faire disparaître les monstres qui ne sortent que les soirs de pleine Lune (il y a un potentiel de références aux récits fantastiques colossal !). Et Georges Méliès ? Le potentiel de références littéraires, cinématographiques, culturelles est immense ? La Lune est un symbole pour le monde, elle parle d'autant plus au monde entier qu'un monument comme la Statue de la Liberté ou la Grande Muraille de Chine, aussi connus et symboliques que soient déjà ces monuments. Nous nous attendons tous à voir un disque blanc disparaître du ciel mais ce serait trop simple. N'oubliez pas non plus que David Copperfield est un passionné d'histoire de la magie et que les premiers magiciens étaient les premiers scientifiques de l'époque, ceux qui pouvaient prévoir une éclipse et pouvaient potentiellement se servir de cela pour avoir un pouvoir sur des peuples (menacer de faire disparaître le Soleil ou la Lune devait faire son effet à une époque, surtout que de nombreux dieux sont rattachés symboliquement aux astres). Je m'attend donc à une illusion de ce genre, peut-être l'inverse de nos très lointains ancêtres : il fera jour en pleine nuit sur la zone ou le public se tiendra pour cette illusion. Je pense que David Copperfield a les moyens financiers et les idées pour donner une réalité à cela (éclairer fortement une zone de quelques kilomètres carré depuis un point stratégique élevé).
  22. Joyeux anniversaire Gaëtan ! Ma chérie et moi venons vous voir prochainement en close-up et en scène à Semur en Auxois, l'occasion de vous offrir un verre si vous avez un peu de temps et l'envie entre les deux prestations (nous ferons un petit tour en ville car le coin semble mignon comme tout). A bientôt !
  23. Daryl dans l'un des premiers volumes de son encyclopédie des cartes en vidéo. En fait, c'est une petite "tape" bien sèche pour finir d'enfoncer la carte du spectateur (jusque quelques millimètres) qui la fait immédiatement ressortir en saillie interne pour ensuite prendre une brisure sur ou sous elle et couper en une ou plusieurs fois, tout de suite ou en créant une parenthèse d'oubli.
  24. Un jeu baisé est tout simplement un jeu qui s'est fait tripoté toute la journée : après quelques coupes (de champagne), un peu d'accordéon (fioriture), un bel effeuillage (autre nom pour un strip tease) avant une queue d'aronde (nom français pour désigner le mélange américain) qui aboutira sur une belle union des deux parties.
×
×
  • Créer...