Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Apprendre le Mnemonica à la façon Tamariz


Recommended Posts

Je comprends ce que tu veux dire.

 

il y a 15 minutes, Manuel MARCOZZI a dit :

Donc cette multiplication d’occurrences qui laissent penser que le système est compliqué ne sont en fait que des repères qui le simplifie.

C'est cette multiplication de repères qui justement donne l'impression de système lourd, là où une seule image pourrait avoir le même résultat.

Ce que je veux dire, c'est qu'à force, le schéma mental de restitution d'une carte à partir d'un personnage devient avec la pratique de plus en plus instantané.

Et qu'en cas de doute, on peut s'appuyer sur un seul repère.

D'un autre côté, probablement que des béquilles supplémentaires peuvent être là, en embuscade si je puis-dire 🙂, et que le cerveau peut utiliser à sa guise, un de ces repères au choix, en fonction des besoins de rappels du moment.

 

il y a 29 minutes, Manuel MARCOZZI a dit :

Le mieux est souvent de créer ta propre table avec tes référentiels et les choses qui te parlent en déterminant tes stimulis les plus impactant ;

C'est comme des fringues, il faut porter ceux dont on est le plus à l'aise dedans 😉

On est d'accord.

C'est même une clé de la mémorisation.

Plus on crée un système qui nous est propre, plus la création et la mémorisation seront faciles.

 

il y a 30 minutes, Manuel MARCOZZI a dit :

j'utilise aussi une table de rappel chiffres/lettres sur une orientation auditive du modèle VAKOG

Je suis curieux! Tu peux en dire un peu plus?

 

 

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 47
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

Salut les fainéants - euh ! - les boulets - mince ! - enfin bonjour à ceux qui ont du mal à retenir le Mnemonica. Je vous propose une vidéo que j'ai faite pour un copain, qui est en accès restrei

Pour ceux qui ne veulent pas apprendre le chapelet Mnemonica, sachez qu'il est quand même possible de faire beaucoup de choses avec, même sans le mémoriser. C'est le sujet de mon dernier livre 😉

Une piste que j'ai beaucoup utilisé, je ne sais plus si j'en parle dans la vidéo : je m'endormais en récitant le chapelet.  L'objectif premier étant de s'endormir, si les pensées vagabondaient je ne

Images Publiées

Il y a 3 heures, SébastienO a dit :

Je suis curieux! Tu peux en dire un peu plus?

L'une des premières choses que l'on peut apprendre en PNL est le modèle VAKOG : l'hypothèse de base est que chaque personne à un mode réceptif prédominant dans le transfert d'informations lié à un sens spécifique ; d'ou le terme VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif)

Tes sens agissent donc comme des canaux dans le processus de mémorisation et nous sommes tous différents : certains mémorisent mieux les sons, d'autres les images...les odeurs...

Ton processus de stockage sera donc plus efficient si tu as déterminé à la base ta propre sensibilité et ton sens le plus en adéquation ou "aiguisé" en terme de mémorisation ; non seulement cela va améliorer en terme de temps consacré le processus mais en plus tu vas "ancrer" de manière plus forte les occurrences à retenir.

Il existe un modèle très connu basé sur le lettrage et donc les sonorités qui je pense peut convenir à des gens qui sont plus auditifs :

La table de rappel se base sur les lettres de l'alphabet et leur sonorité que tu adapte en fonction des mots "qui te parlent" et tu fais une association avec des chiffres et donc des positions

Je ne vais pas te faire l'article de toutes les lettres mais par exemple le chiffre 1 est associé au T ou D , tu peux donc associé le 1 au mot Thon le 11 à Tonton ou TiTi ; le 0 est un S ou Z donc le 0 peut être un Sceau ou un Zoo et le 10 une TaSse.

A toi d'adapter les sonorités avec Tes mots ; ci-dessous une table type que l'on peut retrouver sur la toile

image.thumb.png.8a4a4d1e87938d559937b0f9ae8112e4.pngimage.thumb.png.f581d8b71a2b793afe43c06c492ea213.png

 

  • Merci 2

Manu

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Manuel MARCOZZI a dit :

L'une des premières choses que l'on peut apprendre en PNL est le modèle VAKOG : l'hypothèse de base est que chaque personne à un mode réceptif prédominant dans le transfert d'informations lié à un sens spécifique ; d'ou le terme VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif)

Tes sens agissent donc comme des canaux dans le processus de mémorisation et nous sommes tous différents : certains mémorisent mieux les sons, d'autres les images...les odeurs...

Ton processus de stockage sera donc plus efficient si tu as déterminé à la base ta propre sensibilité et ton sens le plus en adéquation ou "aiguisé" en terme de mémorisation ; non seulement cela va améliorer en terme de temps consacré le processus mais en plus tu vas "ancrer" de manière plus forte les occurrences à retenir.

Merci, c'est très intéressant.

J'avais vu des schémas, dans des écrits de Derren Brown, afin de déterminer à quoi pouvait penser une personne.

Je savais plus ou moins que nous étions tous sensibles à des stimulis différents.

vakog.png.cd81ce964d13d350403f1efdcc6cfea1.png

Mais je ne savais pas (ou plus) qu'il s'agissait d'un modèle du nom de VAKOG.

Et encore moins comment se l'appliquer à soi même, pour déterminer une tendance qui servirait au processus d'apprentissage et de mémorisation.

As-tu des astuces ou des sources pour justement déterminer sur soi même les canaux dominants?

 

il y a 31 minutes, Manuel MARCOZZI a dit :

Il existe un modèle très connu basé sur le lettrage et donc les sonorités qui je pense peut convenir à des gens qui sont plus auditifs :

La table de rappel se base sur les lettres de l'alphabet et leur sonorité que tu adapte en fonction des mots "qui te parlent" et tu fais une association avec des chiffres et donc des positions

Je ne vais pas te faire l'article de toutes les lettres mais par exemple le chiffre 1 est associé au T ou D , tu peux donc associé le 1 au mot Thon le 11 à Tonton ou TiTi ; le 0 est un S ou Z donc le 0 peut être un Sceau ou un Zoo et le 10 une TaSse.

A toi d'adapter les sonorités avec Tes mots ; ci-dessous une table type que l'on peut retrouver sur la toile

Oui ça c'est le système majeur. On en avait parlé ici:

 

Et du coup, comment tu associes ta table à ton canal dominant, si tu n'es pas auditif?

 

Modifié par SébastienO
Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, SébastienO a dit :

As-tu des astuces ou des sources pour justement déterminer sur soi même les canaux dominants?

 

Ce n'est pas très compliqué il te suffit de te poser quelques questions (il y en a pleins mais voici quelques exemples) :

- Je retiens mieux un nom ou un visage ?

- Je retiens mieux un prénom quand on me le dit ou quand je le vois écrit

- Lorsque j'écoute une musique suis-je capable de reconnaître rapidement le titre et l’interprète ?

- Lorsque je regarde un film je retiens plus les dialogues, les sous-titres, les scènes et leurs images, les musiques ?

- Quand je sens quelque chose (exemple un vin, un parfum), cela suscite t'il rapidement une image, une association de nom.

- Quand ma femme me demande d'aller faire quelques courses je retiens mieux la demande quand elle le fait par écrit, par oral ?

....etc....etc

Tu peux aussi simplement demander à tes proches ils ont souvent la réponse.

 

Il y a 11 heures, SébastienO a dit :

Et du coup, comment tu associes ta table à ton canal dominant, si tu n'es pas auditif?

 

Remplace juste les mots par les tiens par ceux qui te parlent le plus :

- Si tu as une forte mémoire gustative trouves des mots de fruits, de légumes, de boissons, de plats ; ou olfactive : des fleurs, des parfums, un bébé qui sent la crème, ton voisin qui ne se lave jamais....

- Si tu es plus auditif par des chanteurs, des mots liés à des chansons, ou des sons particuliers (un marteau-piqueur, un cheval qui hennit, un rossignol, un pivert qui tape sur un autre, une craie sur un tableau noir....

- Si tu es plus visuel par toute image qui suscite un impact fort ou que tu peux associer facilement avec autre chose : si tu es sportif ou juste fan de foot par exemple : un ballon, un maillot, une coupe, un terrain, un carton, un arbitre......

Après il y a aussi des associations qui n'appartiennent qu'à nous :

- Le numéro 13 représente peut-être pour toi le jour de ton mariage ou de la perte d'un être cher, ou le nombre de fois qu'il ta fallut pour passer le permis.

- Le 51 représente le département où tu aimes passer tes vacances ou ta boisson anisée préférée.....

Lorsqu'on se pose et qu'on réfléchit un peu, je peux t'assurer qu'il y a pleins de nombres que l'on associe déjà de manière inconsciente à quelque chose en particulier de part ton métier, tes passions.... : Un garçon de café par exemple : un coca 0, un get 27 ou 31, un pastis 51, un cognac X0, du vin de gironde (33).....

En conclusion, l'idéal est donc de procéder simplement par les choses qui nous touchent le plus dans notre mémoire et/ou qui nous touchent déjà sans forcément le savoir.

  • J'aime 2

Manu

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces suggestions, c'est intéressant.

Mais je rejoins @SébastienO : j'ai quand même le sentiment que l'utilisation du Grand Système est plus facile pour les auditifs : si je suis un olfactif, le fait d'utiliser menthe, café ou poisson n'empêche pas que je dois quand même passer par une traduction "auditive" du mot.

Peut-être que je comprends mal (je suis dans ma phase de pré-apprentissage, donc je cherche à sélectionner la méthode qui me conviendra le mieux, donc je n'ai aucune expérience), mais j'ai le sentiment que pour quelqu'un qui n'est pas auditif, le passage par les sonorités demande une étape supplémentaire, non ?

La question est donc : existe-t-il des procédés équivalents au Grand Système qui s'appuieraient sur autre chose que les sonorités ?

L'important, c'est que ça valide !

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Alx a dit :

Grand Système est plus facile pour les auditifs

OUI ! Par définition, le Grand Systeme c'est : coder les chiffres (abstrait) en sonorités pour les transformer en mots (tangible).

il y a 11 minutes, Alx a dit :

La question est donc : existe-t-il des procédés équivalents au Grand Système qui s'appuieraient sur autre chose que les sonorités ?

Oui : une table de rappel. Tu peux t'en faire des très visuelles. J'en établis quelques uns dans plusieurs de mes vidéos. C'est du pur visuel.

Voici la première :

 

 

Et du coup j'ai constitué une playlist des vidéos dédiées à la table de rappel de 10 en 10, jusqu'à 53 (oui c'est bizarre 53, mais tu verras pourquoi) :

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

David

mnemonaute_tn.jpg

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Manuel MARCOZZI a dit :

Remplace juste les mots par les tiens par ceux qui te parlent le plus :

- Si tu as une forte mémoire gustative trouves des mots de fruits, de légumes, de boissons, de plats ; ou olfactive : des fleurs, des parfums, un bébé qui sent la crème, ton voisin qui ne se lave jamais....

- Si tu es plus auditif par des chanteurs, des mots liés à des chansons, ou des sons particuliers (un marteau-piqueur, un cheval qui hennit, un rossignol, un pivert qui tape sur un autre, une craie sur un tableau noir....

- Si tu es plus visuel par toute image qui suscite un impact fort ou que tu peux associer facilement avec autre chose : si tu es sportif ou juste fan de foot par exemple : un ballon, un maillot, une coupe, un terrain, un carton, un arbitre......

Après il y a aussi des associations qui n'appartiennent qu'à nous :

- Le numéro 13 représente peut-être pour toi le jour de ton mariage ou de la perte d'un être cher, ou le nombre de fois qu'il ta fallut pour passer le permis.

- Le 51 représente le département où tu aimes passer tes vacances ou ta boisson anisée préférée.....

Lorsqu'on se pose et qu'on réfléchit un peu, je peux t'assurer qu'il y a pleins de nombres que l'on associe déjà de manière inconsciente à quelque chose en particulier de part ton métier, tes passions.... : Un garçon de café par exemple : un coca 0, un get 27 ou 31, un pastis 51, un cognac X0, du vin de gironde (33).....

En conclusion, l'idéal est donc de procéder simplement par les choses qui nous touchent le plus dans notre mémoire et/ou qui nous touchent déjà sans forcément le savoir.

Merci pour les détails.

C'est quelque chose que j'avais déjà apréhendé, mais j'avais pas fait le lien avec les autres canaux autres qu'auditifs.

Et pour le coup, je rejoins @Alx (qui m'avais déjà rejoint, donc qui était déjà là en fait. Et donc j'avais pas besoin de le rejoindre 😄. Bref...), pour dire qu'il faudra toujours partir d'un mot, quelque soit notre canal de comprehension dominant.

 

D'ailleurs il m'est venu quelques idées pour ancrer les "images" nécessaires pour la mémorisation d'un chapelet.

On a déjà vu que l'on pouvait utiliser son chez soi pour se créer un chemin mental.

L'avantage du chapelet, contrairement à un jeu mélangé à chaque fois, c'est que c'est toujours le même ordre, et qu'on peut donc insister sur les scènes mentales qui vont servir à identifier les cartes.

Que ce soit par l'association de personnages avec des mots, ou par l'utilisation d'un PAO.

 

Prenons l'exemple de quelqu'un de visuel voir de kinestésique.

On peut très bien imaginer laisser un objet réel dans une pièce à côté d'un portrait du personnage, ainsi que la carte correspondante.

Donc si on a notre As de Coeur qui par exemple repésente Federer avec une raquette de tennis, on peut imaginer laisser dans la pièce correspondante une vrai raquette, avec dessus ou afficher sur le mur à côté un photo de Federer, ainsi que la carte.

Bon c'est sûr que pour l'exemple de @Manuel MARCOZZI et de son tank, question logistique, ça risque d'être un peu plus compliqué 😄.

Mais si on pense à tout ça en avance, au moment de créer ses correspondances personnages/objets, on peut vraiment se créer un système très performant.

 

L'avantage également, c'est que cela sera tout le temps sous notre nez, donc l'acquisition se fera plus facilement de manière inconsciente.

On pourrait même imaginer pour les olfactifs "sévère" déposer quelques gouttes d'huiles essentielles de parfums différents en fonction des pièces.

Et quelqu'un qui cuisine beaucoup pourra faire des associations avec des aliments et leurs goûts.

Bref, en essayant de rendre vivant au maximum nos correspondances, on met toutes les chances de son côté pour l'acquisition et la mémorisation, en choisissant un système qui se rapprochera le plus de nos canaux dominants.

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, SébastienO a dit :

Et pour le coup, je rejoins @Alx (qui m'avais déjà rejoint, donc qui était déjà là en fait. Et donc j'avais pas besoin de le rejoindre 😄. Bref...)

J'ai pas tout suivi mais c'est pas grave : j'étais déjà là 😁

  • Haha 1

L'important, c'est que ça valide !

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

J'ai pour ma part avec le Mnemonica 

Appris au début comme le montre la vidéo de chakan.

Ensuite en combinant Omnitool et Abysse.

Qui ont leur liste à retenir.

Je me suis imprimé le chapelet avec les images correspondantes.

Une pierre 3 voir 4 coups.

L'avantage dans ceci c'est qu'ainsi j'ai une image sur chaque carte et que l'ordre de ces images et leur nombres  et lettres m'est utile pour d'autre effets.

Il s'agit évidemment de béquille mental puisqu'avec l'entraînement on gagne en rapidité et la mémorisation devient instinctive.

 

  • Merci 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...