Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Christian MACH

Membre
  • Compteur de contenus

    151
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Christian MACH

  • Date de naissance 05/24/1962

Informations Personnelles

  • Localisation
    Saint-Leu-La-Forêt (95) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    xxx

Informations Magiques

  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    jeu arrangé/mémorisé

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Christian MACH's Achievements

Explorateur

Explorateur (4/14)

  • Very Popular Rare
  • Dedicated
  • Conversation Starter
  • Reacting Well
  • First Post

Recent Badges

140

Réputation sur la communauté

  1. J'ai l'impression que certains ne savent plus apprécier un numéro, dans quel que domaine que ce soit, du fait qu'on a déjà vu des choses similaires dans le même domaine. Et si Solange Kardinaly a fait des choses similaires, elle a aussi fait des choses différentes de Léa Kyle. Je suis peut-être bon public, mais quand un numéro est super bien fait, je l'apprécie et je ne vais pas le descendre parce qu'il présente quelques similitudes avec un autre numéro. Dans tous les domaines (acrobatie, magie, danse, etc.), on retrouve régulièrement des choses similaires, mais quand c'est bien fait, on ne peut qu'apprécier. Je me rappelle qu'une fois sur un fil de discussion, quelqu'un critiquait le magicien Jason Ladanye comme étant un clone de Darwin Ortiz. Cela m'a agacé. Quand je regarde Jason Ladanye faire des tours, je vois quelqu'un d'élégant, qui manie super bien les cartes, sans mouvement suspect, de manière fluide, et quand je le regarde faire le tour "The last laugh" (= "The smiling mule"), déjà fait dans le passé par Darwin Ortiz, et bien j'aime, tellement le tour est bon et que c'est super bien fait. Pareil quand je regarde l'émission "La France a un incroyable talent". Si je vois un numéro de mains à mains semblant être exécuté sans le moindre effort, même s'il y a déjà eu de tels numéros, je suis toujours aussi émerveillé. Ce n'est peut-être pas le numéro que je mettrai en finale, mais je sais apprécier le moment. En ce moment passe au cinéma une nouvelle version du Comte de Monte-Cristo. C'est toujours la même histoire basée sur le roman d'Alexandre Dumas. Et pourtant, mêmes les personnes qui en ont déjà vu une version cinématographique, vont voir le film, car l'histoire est superbe et car il y a de très bons acteurs.
  2. Ben moi, je trouve ce numéro plus que sympa. Je le trouve excellent et j'ai pris grand plaisir à le regarder.
  3. Oui, celui en photos est celui que j'utilise pour la CTW. Ce n'est pas un vrai portefeuille, mais ça y ressemble vraiment, n'est-ce pas ? C'est un portefeuille fait spécialement pour la CTW et acheté en 2011 chez Magic Depot. Aujourd'hui on ne peut plus le trouver.
  4. J'ai vu ce passage de David Jarre du 5 juillet. Personnellement, cela m'a laissé froid. Cela a aussi été le cas avec un autre tour de lecture de pensée faite par un autre magicien, aussi dans un passage télé (présenté dans un autre fil de discussion). Bien qu'on puisse me dire qu'il y a derrière de la technique, de l'expérience qui joue, je pense qu'il y a une bonne part de chance et/ou de pré-travail ou pré-enquête pour tomber bon, et du coup, je ne trouve pas cela magique. Ne connaissant pas ce genre de sujet sur le plan technique, j'ai peut-être un mauvais raisonnement, mais le fait est que je n'arrive pas à apprécier ce genre de prestation à base de lecture de pensée. Mais ce n'est pas un jugement du magicien en question, c'est juste une appréciation personnelle.
  5. J'ai 2 types de portefeuille que j'utilise : portefeuille Himber et portefeuille uniquement pour la carte au portefeuille. Je ne suis pas un partisan des portefeuilles multi-fonctions, d'abord en raison de mon utilisation principale (carte au portefeuille), ensuite car je préfère un portefeuille avec une seule application, simple, ressemblant le plus possible à un portefeuille ordinaire, de bonne qualité, bien pensé, facile à utiliser (introduction facile de la carte sans passer un temps infini à farfouiller dans sa poche, comme on le voit bien souvent en vidéo, même par des pros), donc à priori plus facile à réaliser par un fabricant (et donc normalement moins cher). Malheureusement, bien que j'ai plusieurs portefeuilles dédiés à la carte au portefeuille, à part celui que j'ai acheté en 2011 (voir photos ci-jointe) chez Magic Depot, et que j'adore, j'en ai jamais trouvé un qui corresponde complètement à mes critères. D'abord, en raison en particulier de leur aspect extérieur, je ne suis pas fan des JOL (ben oui, je suis le seul, mais j'ai le droit) ou du "Instant reset MK2" de Harry Robson avec leur poche extérieure. Ensuite car souvent l'introduction de la carte n'est pas facile (fente trop étroite et/ou pas assez souple, donc difficile d'opérer rapidement et facilement) ("Rebel wallet", "How wallet" de Harry Robson) ou nécessite un guide qu'il faut enlever avant de sortir le portefeuille (ce qui fait perdre du temps) ou est mal placée. Peut-être faut-il que je trouve un artisan qui pourrait fabriquer le portefeuille de mes rêves (car celui que j'utilise, bien qu'étant très bien pour moi, est légèrement perfectible).
  6. On pourrait dire qu'il y a 4 possibilités : - Passer à une routine ne nécessitant pas un jeu ordonné, Isodore et moi-même l'avons dit. - Utiliser la méthode de Claudemage Saloni avec le mélange de la moitié du jeu. - Une des propositions d'Isodore : "tu réalises une, deux ou trois routines pour monter un demi stack ou un stack complet...". - Et j'insiste, faire un des tours "Shuffle tracking" (très facile à préparer) ou "Bait and switch" de Simon Aronson, pour repartir avec un jeu arrangé.
  7. Ces tours, très bons par ailleurs, ne répondent pas à la problématique présentée au début de ce sujet. Certes, dans "shuffle bored" par exemple, le spectateur fait toute une série de mélanges, mais ce sont des mélanges dictées par le magicien. Dans le cas décrit par Michel Vessereau, on est en présence d'un spectateur qui veut prendre le jeu en main et le mélanger comme il veut.
  8. Pour ma part, quand je fais un tour avec un jeu mémorisé, et qu'on ne peut penser que le résultat vienne d'un arrangement quelconque des cartes (et c'est très souvent le cas), je ne m'embête pas avec un "mélange". Cela peut éviter la demande d'un spectateur de mélanger. Maintenant, si cela arrivait (cela ne m'est pas arrivé pour l'instant), voici 2 solutions que personnellement j'utiliserais : - Je passe à autre chose, un autre tour ne nécessitant pas un jeu mémorisé. - A condition d'avoir un autre jeu mémorisé au bon endroit, faire un tour comme "Shuffle tracking" ou "Bait and switch" de Simon Aronson (très bons tours). Et vous voilà repartis sur de bons rails...
  9. Je ne connais pas la réponse de César, mais je pense que la réponse de César serait qu'il ne peut pas faire avec Isis, les routines spécialement faites pour l'arrangement du jeu mémorisé qu'il utilise. Un certain nombre de jeux mémorisés (Aronson, Mnemonica, Isis) proposent des routines spécifiques à ces arrangements, en plus des routines faisables avec n'importe quel arrangement. Pour ma part, j'ai considéré qu'il y a tellement de routines intéressantes à faire avec un jeu mémorisé quelconque, que mon choix d'un arrangement ne s'est pas fait pour pouvoir faire des routines spécifiques à un arrangement particulier. J'avais commencé avec le jeu mémorisé de Claude Rix et maintenant je n'utilise que le QuickerStack de Doug Dyment, que j'ai choisi car il était facile à apprendre et surtout, à retenir. Je suis toujours ébloui par ceux qui utilisent plusieurs chapelets. Mon cerveau n'en serait nullement capable.
  10. Je ne pense pas que ce soit parce que je fais de la magie moi-même. Je pense être bon public. Mais c'est vrai que quel que soit le domaine, je suis très sensible aux détails, et dans mon expérience de ce tour, il y avait une telle dissonance entre le mot en bleu que j'avais sélectionné et la définition où j'étais, que cela a tout de suite fait "tilt" dans mon esprit. Après, on peut se dire qu'il n'y a que le spectateur qui est sur le smartphone qui est susceptible de s'apercevoir de quelque chose, mais personnellement, cela me gênerait quand même.
  11. Lorsqu'on m'a fait le tour, j'ai eu une réaction similaire à celle du spectateur de Thomas Picandet. A un moment, j'ai dit : "Mais ce mot n'a rien à voir avec la définition !", et après, je regardais sans cesse pour les mots suivants pour voir si cela avait une relation avec la définition, et bien sûr, j'ai vu que ce n'était pas toujours obligatoirement le cas. Donc nous sommes seulement 2 spectateurs dans ce monde a avoir eu la même réaction : le spectateur de Thomas Picandet et moi-même. Mais comme cela, Anthony sera content, car cela fera un magicien en moins (moi) à ne pas utiliser cette application.
  12. Attention, il y a ici un même problème (mains sèches) pour 2 domaines différents de la magie (cartes et pièces). Un produit qui ira pour les cartes, n'ira pas obligatoirement pour les pièces et inversément. Personnellement, je ne pratique pas la magie des pièces, et quand j'ai recommandé la crème Atoderm de Bioderma, c'était pour la cartomagie, domaine où je l'ai testée avec succès. Comme je l'ai indiqué dans ce fil de discussion, j'en applique juste sur le bout des doigts, et encore que ceux qui me servent. C'est essentiellement pour pouvoir peler, "culler", distribuer correctement les cartes, des actions qui demandent une certaine accroche. Cela ne me sert pas pour des empalmages de carte où au contraire il faut que les cartes puissent prendre aisément leur position. Je ne mets donc surtout pas de crème dans la paume des mains. Par ailleurs, que ce soit pour les cartes ou les pièces, en plus des recommandations de Thomas en ce qui concerne les types de pièce utilisés, il faut tester les différentes solutions proposées, sachant que ce qui convient à une personne, ne conviendra pas obligatoirement à une autre. J'ai moi-même testé différents produits avant d'arriver à la crème Atoderm que j'utilise pour les cartes.
  13. Juste mon avis, restez avec l'omni deck et ne vous embêtez pas avec le phantom deck ! L'omni deck a fait ses preuves.
  14. Dans l'absolu, c'est faux. Tout colis qui vient d'un pays hors Union européenne est soumis à : TVA (sur valeur du colis + frais de port) + droits de douane + frais de gestion du transporteur (Fedex, La Poste), et ceci quel que soit le montant du colis. En pratique, il arrive que certains colis passent miraculeusement entre les mailles du filet, mais cela est très rare. Cela arrive parfois dans les cas où les colis arrivent par la poste du pays expéditeur (USPS par exemple pour les Etats-Unis), mais si cela passe par un transporteur comme Fedex, point de salut. D'ailleurs MPC indique sur son site, même si ce qu'ils ont écrit, est faux : "There will also be no import tax and custom duty issues for shipments to Australia (on orders of up to €850,00 excluding shipping costs), Canada (on orders of up to €18,00 excluding shipping costs), UK (on orders of up to €20,00 excluding shipping costs) and to EU countries (on orders of up to €300,00 excluding shipping costs shipped via standard shipping method)". Lors de mes 2 derniers achats de magie aux Etats-Unis : un de 76,38 $ via USPS (first class postage) et un de 19,95 $ via Fedex, j'ai payé TVA + droits de douane + frais de gestion du transporteur dans ces 2 cas (16 € et 3 € respectivement).
×
×
  • Créer...