Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Bonneteau | références


Frédéric DENIS

Recommended Posts

Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
Le 20/10/2019 à 08:57, Bruno R. a dit :

superbe histoire !

C'est la différence entre un montreur de tour et un artiste. Quelle belle construction : merci pour ce partage.

  • J'aime 1

La bêtise est nettement supérieure à l'intelligence car toute l'intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu'un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d'intelligent.

Philippe Geluck

Extrait de "Et vous, chat va ?"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 8 months plus tard...
  • Thomas changed the title to Bonneteau | références
  • 1 month plus tard...

Dans la série des DVD thématiques « The World Greatest Magic » (TWGM) produits par L&L Publishing, il existe une série de trois volumes consacrés aux routines de bonneteau, série intitulée « The Last Word On Three card Monte ». Avec ce set, j'ai pu visionner les présentations (et variantes) de 21 artistes magiciens professionnels mais finalement je leur ai préféré une version figurant sur le DVD « The Essential » (Vol 2) d'Aldo Colombini et intitulée « Bleached » (blanchi). Comme le précise Aldo, il s'agit d'une routine de Peter Duffie réalisée avec une carte blanche et trois cartes ordinaires identiques. Le final de cette routine produit un véritable impact sur les spectateurs.

A signaler tout de même que le bonneteau « Wild Monte » de Boris Wild présenté avec des cartes de couleur de dos différentes (dont l'une avec le symbole du dollar) sur son DVD « Remarkable Card Magic » (Vol 1) mais également sur le (Vol 2) des DVD de la série (TWGM) citée ci-dessus, est très visuel.

Dans mon top 3 j'ai ajouté « Double Monte » de John Guastafero publié sur son DVD « BrainStorm » (Vol 1) mais également sur le (Vol 2) des DVD de la série (TWGM) citée ci-dessus. Son dernier effet avec l'apparition de la carte recherchée (parmi les trois cartes du bonneteau classique) en lieu et place d'une quatrième carte différente préalablement laissée à l'écart sur le tapis est magique.

Avec trois cartes (ne pouvant pas être laissées à l'examen à la fin de la présentation) le bonneteau de Mike Rogers est une référence.

Il y a une routine que j'exécute parfois sans savoir toutefois d'où je la tiens vraiment car elle figure dans mes archives papiers depuis plusieurs décennies (peut-être à créditer à un dénommé Gilles Himmelspash ?). Mes recherches sont restées vaines (si quelqu'un a une idée ?). Voici le descriptif :

Le magicien présente entre ses mains un roi de trèfle (ou toute autre figure) et quatre cartes à faces blanches montrées recto/verso. L'une des cartes à faces blanches est posée face en bas (dos visible) à l'écart sur le tapis et reste bien en vue. Le roi de trèfle est retourné face en bas parmi les trois cartes blanches restantes (faces en haut). L'une des trois cartes blanches est également retournée face en bas (dos visible) et le tout est mélangé très lentement entre les mains (2 faces visibles et 2 dos visibles). Le spectateur est invité à désigner librement le dos de la carte qu'il pense être le roi de cœur. Cette carte est clairement retournée face visible... c'est la carte blanche. La carte face en bas qui n'avait pas été choisie est retournée... c'est bien entendu le roi. L'une des trois cartes à faces blanches est alors éliminée (posée sur le tapis). Le roi est à nouveau placé face en bas parmi les deux cartes blanches restantes en main et l'une de ces deux cartes blanches est également retournée face en bas (dos visible). Le tout (1 face visible et 2 dos visibles) est mélangé entre les mains très lentement. Lorsque le spectateur désigne librement et très clairement le dos de la carte qu'il pense être le roi, il se trompe à nouveau puisque la carte choisie est retournée face visible et c'est encore une carte blanche, a face de l'autre étant montrée et c'est bien entendu le roi. Le roi est retourné de nouveau face en bas (dos visible), l'une des deux cartes blanches restantes et éliminée et donc posée sur le tapis avec la remière carte blanche déjà éliminée. Reste en main une blanche retournée face en bas et le roi qui a déjà été retourné face en bas. Le magicien les mélange lentement (2 dos visibles) et interroge le spectateur qui se trompe à nouveau en désignant le dos de la carte qu'il pense être le roi qui est une carte blanche. Le magicien retourne la deuxième carte tenue en main pour révéler la face du roi mais en fait celle-ci est également blanche. Il ajoute ces deux cartes blanches aux deux autres cartes blanches déjà éliminées (il reprend ces quatre cartes blanches montrées recto/verso) puis regarde la carte qui a été posée à l'écart sur le tapis au début de la routine, cette carte est révélée de manière très nette et c'est le roi de trèfle !

Dans la routine qui vient d'être décrite, le spectateur choisit librement la carte qu'il pense être la bonne carte (alors que ce sera toujours une carte à face blanche). Le déroulé du tour est assez proche d'un bonneteau qui en quelque sorte met le spectateur à l'épreuve et peut finalement le mettre dans une situation de frustration....

Je suis assez d'accord avec l'avis de Frédéric dans ce fil de discussion qui suggère plutôt de raconter une histoire qui vous est arrivée en présentant un bonneteau car cela évite de donner cette impression de défier les spectateurs. Belle illustration d'ailleurs de ce propos par Christian Chelman dans sa vidéo ci-dessus (j'aime bien la partie avec les cartes blanches).

Pour en revenir à « Bleached » de Peter Duffie, Il m'est arrivé de présenter ce tour en restant fidèle à son thème originel mais désormais je détourne l'effet bonneteau initial pour le faire coller à une histoire de carte fantôme.

 

 

 

  • Merci 1

Retraité de Météo-France, je suis passé de la Prévision à la Prédiction 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month plus tard...

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
  • Messages

    • Christophe, ce n'était pas le sujet de mon message relatif a l'interview de Benamran. Mais pour faire court : tu sais bien que tout cela est très complexe et occupe les réflexions de nombreux théologiens depuis des siècles, on ne sera jamais aussi précis (ou imprécis) qu'eux sur ces sujets. Il faut à chaque fois prendre des présupposés, commençons par celui de l'existence de la Vierge. De quoi ou de qui parle-t-on, d'une personne dont la réalité historique est avérée ou d'une créature inventée de toute pièce ? L'Immaculé Conception est un dogme, donc se réfère à une sorte de particularité artificielle conçue par quelques esprits (Pie IX et quelques autres sans doute) et attribuée à une personne qui peut n'être qu'un mythe. Ainsi cet attribut (ou cette qualité) a été octroyé à Marie pour l'exempter de la tache du péché originel mais toujours avec des circonvolutions qui rendent l'analyse confuse (à nos yeux). Par ailleurs, en cherchant un peu sur le Net je lis (mais sans connaître la valeur de l'article, c'est juste pour prouver que la question se pose) : « Rien dans les Évangiles n’évoque les origines familiales de la Vierge : on n’y découvre ni le nom de ses parents ni la manière dont elle fut conçue. » On y évoque ensuite des parents infertiles (donc qui ont des rapports sexuels non fructueux), un mari qui part quarante jours dans le désert et qui à son retour trouve sa femme fertile (Faut-il comprendre enceinte ?) : https://fr.aleteia.org/2017/07/24/comment-a-ete-concue-la-vierge-marie/ Ah, j'ajoute ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nativité_de_Marie Je ne tiens pas à rentrer plus dans le débat car, tout en respectant les croyances de ceux à qui ces histoires parlent, il est bien évident qu'un regard de sceptique n'accorde aucune valeur de réalité à tous ces enchevêtrements de situations inconcevables.  Revenons au sujet. Quel est ton avis sur le "Dieu" non lié à une idée religieuse de Benamran et aux arguments de ce dernier ? 
    • Attends attends ! Décision papale, ça veut dire que paf, le pape a décidé un truc et c'est devenu une vérité ? Le pape a changé l'ascendance de Marie du jour au lendemain (mais elle descend de qui alors), ou bien il a révélé une vérité inconnue à ce moment là ? Et dans ton lien je vois que tu disais en 2018 après JC :  Ah mince ! En fait, non seulement Marie a conçu son fiston en restant vierge (les spermatozoïdes, ça se faufile partout ces bêtes là) mais en plus, la grand-mère non plus n'a pas eu de sexe ? Et la mère de la grand-mère ?

  • Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !
  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      8018
    • Maximum en ligne
      4524

    Membre le plus récent
    Jean-Baptiste CHEVALIER
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      82.4k
    • Total des messages
      672.4k

×
×
  • Créer...