Aller au contenu

Garbus

Membre
  • Compteur de contenus

    172
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    2

Garbus last won the day on 17 octobre 2017

Garbus had the most liked content!

Réputation sur la communauté

119 Respect

1 abonné

À propos de Garbus

  • Rang
    VMiste**
  • Date de naissance 22/03/1988

Informations Personnelles

  • Localisation
    Layrac (47) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Aide-comptable

Informations Magiques

  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Sources magiques

Visiteurs récents du profil

1 049 visualisations du profil
  1. Bonjour, C'était comme ça que le monde magique fonctionnait il y a bien longtemps. Nelson Downs et John Ramsay en sont de parfaits exemples, à recevoir chez eux des chenapans pour qui ils vont avoir une compassion magique, distillant petit à petit leurs conseils, leur façon de vivre la magie et de créer les mystères. C'était avant internet et youtube avec ses chaînes illustres comme celle de "Kevin le magicien 74" qui dévoile toutes les dernières routines qui sortent. Du coup, l'idée des clubs est intéressante mais on ne possède pas tous des clubs à portée de main. Aujourd'hui, je pense que l'époque des mentors est révolue mais avec un peu de chance, un inconnu amateur aura peut-être la bonté de nous prendre sous son aile pour nous partager un peu de sa magie, c'est rare mais ça arrive au gré des rencontres. Et si c'était l'évolution de notre rapport au secret qui avait fait tomber en pièces ces relations de maître à élève des jours passés ? Au-delà du statut de professionnel, c'est une véritable façon de vivre et de penser la magie qui est importante à transmettre, le reste n'est que poudre aux yeux et vanité. Guy.
  2. Bonjour, Merci pour l'astuce, on peut également trouver des rouleaux sur Ebay pour grosso modo la même somme (je les commande par rouleaux de 20 mais souhaite passer aux barber). Aussi, je pense qu'on peut s'en procurer auprès de la banque de France comme pour faire de la monnaie avant de partir en voyage à l'étranger. Guy.
  3. Alors là, il y a vraiment une routine à faire ... "De nos jours, on est tellement pressés qu'on ne prend plus le temps de vraiment vivre. Certains sont prisonniers du passés alors que d'autres se perdent dans l'incertitude d'un avenir qui n'est pas encore écrit." Je vois bien un petit tabouret avec le sablier posé dessus, éclairé par le haut, et une voix off qui lit un court texte d'intro. L'artiste arrive et là, le temps lui-même se plie à sa volonté. Un éclairage vertical mettrait bien la pièce en valeur dans les projections, avec des reflets luisants à chaque manipulation temporelle. Bon bah ... y a plus qu'à ! Guy.
  4. Quand on arrive à maîtriser à peu près la force et la direction, on peut projeter la pièce au bout des doigts de l'autre main et ça fait classe. Les jeunes demoiselles arrachent leur chemisier et se jettent sur nous, brûlantes de désir pour nos doigts si agiles. C'est surtout une façon de montrer qu'on manipule bien mais c'est déconseillé par un paquet de maîtres passés (car c'est un atout qu'on doit garder en manche). Il me semble avoir lu un passage à ce sujet dans le livre d'Erdnase. En tout cas, ça convient tout à fait à notre siècle, où beaucoup se lancent dans la magie pour faire des vues Youtube ou se gonfler d'orgueil, en oubliant de créer des miracles avant tout pour ceux qui sont en face d'eux. Guy.
  5. Il y a de superbes effets de "seigneur du temps" réalisables avec cette passe. Tu passes ta pièce de main en main quand tu arrêtes le temps juste avant de la lancer à nouveau (tu es figé). Après quelques secondes, le "temps" repart et tu propulses la pièce dans la main sans même bouger l'autre, c'est magnifique quand c'est bien réalisé. De plus, quand tu laisses tomber ta pièce de haut en bas, tu peux arrêter le temps à nouveau et le faire repartir en arrière en faisant "sauter" la pièce de bas en haut. Les possibilités sont nombreuses mais si tu tiens absolument à camoufler la pièce au classique, Kaps (et Malini avant lui) ont propagé une subtilité bien pratique mais souvent utilisée n'importe comment pour montrer la main vide alors qu'elle est chargée. Guy.
  6. Sans hésitation, le pistolet de Krenzel et Carlyle ... J'ai vu cet effet la première fois quand j'avais une quinzaine d'années, dans un bar, présenté par un magicien qui est devenu un ami par la suite et qui a daigné me dévoiler le secret après des mois d'insistance et de démonstration de mes "immenses talents cartomagiques" (mouahaha). L'histoire est rigolote, on forme un pistolet avec deux moitiés de jeu, on fait choisir une carte en effeuillant et la carte est "tirée" (éjectée d'une pichenette) hors du jeu après avoir mis une "cartouche" dans le "chargeur". Plus de quinze ans plus tard, je découvrais cet effet dans le sublime "The magic of Francis Carlyle". Une émotion intense en voyant d'où était sortie cette véritable madeleine de Proust qui me fait repenser à un temps où tout était plus simple. Impromptu et impactant ! Guy.
  7. Non, le muscle pass, en français "la corde d'argent", c'est le fait d'envoyer la pièce à une certaine distance/hauteur alors qu'elle est au classique. Son utilisation principale est esthétique, on fait tomber une pièce d'une main à l'autre et en un éclair, elle fait le chemin inverse de bas en haut sans qu'on fasse quoi que ce soit, c'est super visuel. Sinon, ses utilisations, lorsqu'elle se fait à l'abri des regards, peuvent aller de la disparition de pièce au voyage d'une main à l'autre avec les poignets tenus par des spectateurs. Un vrai bijou ... Guy.
  8. Bonjour, Pour la mise à l'emp. de la pizza arrière, j'ai aussi connu des douleurs dues au mouvement classique qui est assez extrême en lui-même. Le pouce est beaucoup trop sollicité, le thénar n'apprécie pas beaucoup quand on part avec la pièce entre l'index et le majeur. Pour éviter cette gymnastique qui détruit les tendons même échauffés, je fais la mise à l'emp. pizza arrière avec la pièce entre le pouce et l'index : 1) L'index fait glisser la pièce pour qu'elle soit retenue seulement par le pouce (anciennement emp. Frikell dans le bouquin "Modern Magic" du Professeur Hoffmann). 2) L'index se place sur la tranche de la pièce et la pousse pour qu'elle se place correctement. Et voilà ! On conserve ses tendons en bonne santé tout en arrivant au même résultat. La magie des pièces met les mains à rude épreuve, il faut avouer ... mais quelle satisfaction quand on arrive à l'effet escompté après des années à se triturer les menottes ! Guy.
  9. C'est "Fabulous June" de Belfast. Je n'arrive pas vraiment à trouver d'informations sur elle, c'est dommage. Si quelqu'un a des sources (savoir si elle est célibataire et où on peut la contacter), ce serait sympa de partager. Par contre, le concept a déjà été repris et même amélioré (pour notre plus grand plaisir) par Ursula Martinez qui termine entièrement les fesses à l'air son numéro de disparition de foulard. On attend le même effort du côté des messieurs pour faire avancer l'audace magique et explorer des sentiers encore inexploités arf ! Guy.
  10. Bonjour, On peut voir du côté des bouquins, certains ont de petites pépites et d'autres sont d'une aide indiscutable. Inutile de chercher à réinventer la roue : Dai Vernon : Select secrets - p. 34 Alex Elmsley : Collected works - p. 278 Paul Curry : Worlds Beyond - p. 263 John Northern Hilliard : Prestidigitation du XXè siècle TOURS DIVERS p. 174 ... Et bien d'autres (qui ne sont pas dans ma bibliothèque donc je ne peux pas vérifier). Guy.
  11. Ils mettent des motherf*cking billets de 10 dollars, comme dans les films ! Par contre, c'est hallucinant de voir ça en description. J'ai vu pas mal de trucs étonnants dans les descriptions des différentes boutiques du ouaibe mais là, il faut dire que ça décroche une palme. C'est ce que j'aime pas trop avec les gimmicks, ça perd le côté impromptu que j'adore ... à moins que le spectateur ait des dollars sur lui, ce qui se voit tous les jours (surtout dans mon village de 13 habitants où tout le monde ferme ses volets quand il voit un étranger). Et les boutiques qui ne prennent même pas le temps de traduire les descriptions ou reprennent celles existantes et qui ne s'embêtent pas à tester le produit pour en faire un petit texte pertinent, on en parle ? Quand on cherche sur internet pour avoir plus de détails, on tombe souvent sur le même texte repris en boucle. Pour les bouquins, je suis obligé de passer par le site conjuring archive pour avoir un minimum d'infos dessus, c'est aberrant. Combien de fois j'ai été déçu, me sentant sali, souillé et trahi par des boutiques en qui j'avais un minimum de confiance. Le mercantilisme, c'est ce qui tue la magie, ma petite dame ! Guy.
  12. Bonjour, Dans la video qui semble dater de 1956, John Ramsay aurait 79 ans. C'est époustouflant de découvrir un extrait vidéo d'un maître passé. Andrew Galloway, son élève, a publié des livres exceptionnels sur la magie du maître, de véritables pépites que les collectionneurs veulent enterrer dans leur collection au lieu de donner à cette matière inestimable une chance de continuer à vivre dans la magie contemporaine (ainsi, le souhait de Ramsay de transmettre sa magie sans rien demander en retour est menacé). Au vu des intervenants, il s'agit peut-être d'une convention I.B.M. (International Brotherhood of Magicians) ou "Fraternité Internationale des Magiciens". Ramsay a remporté la première place en 1938 quand on consulte leur site internet. Pour les autres participants (infos glanées sur aparchive) : - Max Henry (Belgique) : Foulards qui disparaissent d'un panier et les manipulations de cigarettes - Zina Bennett (Michigan) : Fioriture avec les cartes jumbo - George Davenport (Londres) : Disparition de deux chiens en peluche - Fabulous June (Belfast) : Disparition de souris - Marjorie Waddell : Lévitation d'un homme - The Great Levante (Australie) : Désenclavement d'un bloc sur un ruban - Dr. Eruch Fanibunda (Bombay) : Disparition d'un dé à coudre dans un mouchoir Quoi qu'il en soit, c'est un morceau d'histoire de la magie qui incite à la nostalgie. Ils étaient hier en train de défricher ce long sentier nébuleux qu'est le monde de la prestidigitation pour que plus tard, de nouvelles générations viennent récolter des fruits magiques semés il y a des décennies. La véritable question est : En sommes-nous dignes, aujourd'hui ? Guy.
  13. C'est sûr que c'est pas du tout la même courbe d'apprentissage ni la même gestion des temps forts/faibles. Les pièces, c'est chaud pour rendre ça à la fois beau et crédible. Pour le Bobo, c'est un bouquin de plus de 700 pages mais dispo également en dvd sous le titre "Modern Coin Magic". A réserver surtout pour les passionnés. Sinon, le dvd "Complete introduction to coin magic" de Michael Ammar est de toute beauté au niveau qualité/quantité. Guy.
  14. Pour les pièces, on parle généralement du "Traité de prestidigitation des pièces de monnaie" de Bobo qui est une véritable Bible. Ensuite, quand tu évolues, tu peux passer sur le "CoinMagic" de Kaufman. Si tu n'en as pas assez, il y a après le "Expert Coin Magic" de Roth, la suite logique. Pour ceux qui aiment les anciens maîtres passés, on trouve de l'excellent matos chez ceux que j'ai cités plus haut (avec une préférence pour Ross Bertram et Nelson Downs). Triste que cette noble magie se perde au profit du spectaculaire qu'on trouve dans les teasers enflammés des Américains (à grands coups de "Ho my GAAAAD !" et de gloussements stridents). Guy.
×
×
  • Créer...