Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Danse Macabre de Christian CHELMAN


Romain LIOU

Recommended Posts

L'effet en lui même serait bien désuet sans cette histoire (une chance sur deux).

Voici donc un très bel exemple ou l'histoire apporte non seulement un cadre, une ambiance mais rend l'effet bien plus fort qu'il n'est.

J'aime beaucoup l'idée des symboles gravés dans le marbre justifiant pique, cœur, trèfle et carreau et la justification de la carte qui se retourne (le roi qui se retourne dans sa tombe). A cela s'ajoute tout de même une transformation visuelle qui elle aussi est justifiée par le texte (elle l'illustre).

Un peu de suspens, un peu d'humour, une transformation visuelle, etc... un beau petit cocktail, bien dosé.

Et comme il y a un portefeuille (la tour) on peut imaginer deux autres sorties (Cœur et carreau). Cela n'apporterai peut-être pas plus d'impact du point de vue du spectateur car grâce au texte, le spectateur ne pense pas au "une chance sur deux" ou "une chance sur quatre". Il se laisse surprendre par les deux effets finaux.

 

L'illusionnisme est l'art de donner une réalité à des choses impossibles ou très peu probables.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les nécromanciens sont en générale présentés comme mauvais:

Normal, seul dieu peut faire revenir les morts, toute tentative par des humains ne pourrait donner qu'abomination... 😈👹

Là, on a donc un gentil nécromant, puisqu'il veux sauver le pays, cela mérite d'être souligné 😗

Ce qui m'a davantage interpellé, c'est le mélange du monde du seigneur des anneaux avec notre monde: en effet, le trèfle est justifié par l'origine Irlandaise, hors l'Irlande n'entre pas bien pour moi dans les terres du milieu... (Dans Harry Potter, par contre, pas de problème...)

Enfin, on est interpellés, comme vous l'avez dit, par la faiblesse de l'effet...

Une chance sur deux, c'est vraiment peu s'il n'y a pas répétition...

Surtout si le spectateur fait un "mauvais" choix de couleur au début...

Il faut trouver une autre façon de gérer ce cas, là, celà nuis à l'effet, qui repose sur l'infaillibilité du conteur...

Passer à une chance sur 4 ramènerai l'effet au niveau de certain tours célèbres de Duvivier, ça serait déjà mieux...

Mais les tours de DD basés sur cette faible probabilité ne passent que par l'aplomb de celui qui les présente:

Le spectateur n'est pas confronté à 1 sur 4, mais au fait que le magicien gagne toujours, chaque fois qu'il présente l'effet, ce qui est bien mieux qu'un sur quatre...

Cette victoire "à tous les coups" est suggérée par l'attitude de l'interprète, puisque le spectateur vois l'effet une seule fois en général...

Dans le cas d'un conte, cela peut se faire aussi, mais pour un"livre dont vous êtes le héros", je trouve que c'est moins évident, bien que j'ai du mal a dire pourquoi...

Il faut dire que le moment où on donne le choix au spectateur est une sortie d'histoire, dans ce cas: c'est peut être ça qui me trouble...

On pourrait concevoir de ne pas parler du système de livres à choix multiple, mais de donner un rôle au spectateur, pour l'intégrer dans l'histoire...

Par exemple, le spectateur est un démon mineur, invoqué par le nécromant, qui va donner l'indication...

Le rôle du spectateur est ainsi "dans" l'histoire...

Le lien entre le problème du royaume et le roi tueur d'orc pourrait aussi clarifier la mission:

Une armée Orc approche, on va chercher le spécialiste, ok.

Préciser ce lien plus tôt augmenterait la lisibilité.

Le coup du roi actuel qui est trop faible pour le combat est rigolo, mais ne va pas dans le sens de l'ambiance générale de l'histoire... Est ce une bonne idée ?

Enfin, la faiblesse relative de l'effet pourrais être compensée par un léger raccourcissement de la scène, et par son intégration dans la suite de l'histoire, ou le roi pourrait prendre la tête de l'armée, par exemple:

Une production rapide de toutes les cartes de la bonne famille, représentant les troupes levées, serais peut être un bon complément à cet effet: 

Ça ne serait plus 1 sur 4, mais tout un tas...

Bref, c'est intéressant, car on peut voir plein de choses à changer pour s'approprier ce type d'effets, suivant ses propres valeurs et objectifs...

Gilbus

Modifié par Gilbus
  • J'aime 3

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, Gilbus a dit :

Les nécromanciens sont en générale présentés comme mauvais:

Normal, seul dieu peut faire revenir les morts, toute tentative par des humains ne pourrait donner qu'abomination... 😈👹

Là, on a donc un gentil nécromant, puisqu'il veux sauver le pays, cela mérite d'être souligné 😗

Ce qui m'a davantage interpellé, c'est le mélange du monde du seigneur des anneaux avec notre monde: en effet, le trèfle est justifié par l'origine Irlandaise, hors l'Irlande n'entre pas bien pour moi dans les terres du milieu... (Dans Harry Potter, par contre, pas de problème...)

Enfin, on est interpellés, comme vous l'avez dit, par la faiblesse de l'effet...

Une chance sur deux, c'est vraiment peu s'il n'y a pas répétition...

Surtout si le spectateur fait un "mauvais" choix de couleur au début...

Il faut trouver une autre façon de gérer ce cas, là, celà nuis à l'effet, qui repose sur l'infaillibilité du conteur...

Passer à une chance sur 4 ramènerai l'effet au niveau de certain tours célèbres de Duvivier, ça serait déjà mieux...

Mais les tours de DD basés sur cette faible probabilité ne passent que par l'aplomb de celui qui les présente:

Le spectateur n'est pas confronté à 1 sur 4, mais au fait que le magicien gagne toujours, chaque fois qu'il présente l'effet, ce qui est bien mieux qu'un sur quatre...

Cette victoire "à tous les coups" est suggérée par l'attitude de l'interprète, puisque le spectateur vois l'effet une seule fois en général...

Dans le cas d'un conte, cela peut se faire aussi, mais pour un"livre dont vous êtes le héros", je trouve que c'est moins évident, bien que j'ai du mal a dire pourquoi...

Il faut dire que le moment où on donne le choix au spectateur est une sortie d'histoire, dans ce cas: c'est peut être ça qui me trouble...

On pourrait concevoir de ne pas parler du système de livres à choix multiple, mais de donner un rôle au spectateur, pour l'intégrer dans l'histoire...

Par exemple, le spectateur est un démon mineur, invoqué par le nécromant, qui va donner l'indication...

Le rôle du spectateur est ainsi "dans" l'histoire...

Le lien entre le problème du royaume et le roi tueur d'orc pourrait aussi clarifier la mission:

Une armée Orc approche, on va chercher le spécialiste, ok.

Préciser ce lien plus tôt augmenterait la lisibilité.

Le coup du roi actuel qui est trop faible pour le combat est rigolo, mais ne va pas dans le sens de l'ambiance générale de l'histoire... Est ce une bonne idée ?

Enfin, la faiblesse relative de l'effet pourrais être compensée par un léger raccourcissement de la scène, et par son intégration dans la suite de l'histoire, ou le roi pourrait prendre la tête de l'armée, par exemple:

Une production rapide de toutes les cartes de la bonne famille, représentant les troupes levées, serais peut être un bon complément à cet effet: 

Ça ne serait plus 1 sur 4, mais tout un tas...

Bref, c'est intéressant, car on peut voir plein de choses à changer pour s'approprier ce type d'effets, suivant ses propres valeurs et objectifs...

Gilbus

Un scud nourri et éclairé de très bonne facture. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Fred Hô a dit :

Un scud nourri et éclairé de très bonne facture. 

O non, un scud est une attaque, je n'attaque personne...

C'est juste l'habitude du travail en atelier (de conte), où on doit analyser rapidement les histoires d'autres personnes, pour proposer des questions si possibles pertinentes...

Je n'ai parlé d'ailleurs que de la structure, de la clarté et de la perception de l'effet et de l'histoire, pas de l'interprétation, qui est plutôt bonne 😀

Voir les choses et se demander comment on pourrait les améliorer, ou changer ce qui ne nous convient pas, me semble une bonne idée, c'est ce que l'on fait tous pour notre propre travail...

Mais l'autocritique a ses limites, un regard extérieur est indispensable pour se mettre au niveau du ressenti du spectateur, ou pour voir des faiblesses que nous ne percevons pas comme tel.

C'est le but du travail à plusieurs, ou, au pire, des commentaires sur un forum.

Pas d'attaque, de l'amour...

Gilbus

  • J'aime 2

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Citation

Le coup du roi actuel qui est trop faible pour le combat est rigolo, mais ne va pas dans le sens de l'ambiance générale de l'histoire... Est ce une bonne idée ?

J'aime beaucoup ton analyse Gilbus mais sur ce passage, je trouve que cette touche d'humour a sa place. Je ne l'ai pas perçue comme étant quelque chose d'incongru dans l'histoire contée.

En effet supplémentaire, le portefeuille pourrait se transformer comme le "Reverse Wallet" de Dominique DUVIVIER sauf qu'à la place de l'apparence "papier journal", on aurait une apparence "Ronces et feuillage" qui recouvre la tour (la tour devient "impeccable" comme à l'époque ou se cache de nouveau sous sa couverture de branches et de ronces).

Et ce portefeuille permettrait, soit d'avoir 4 sorties, soit de permettre la production finale d'une série comme tu le suggères.

 

Modifié par Marc Page

L'illusionnisme est l'art de donner une réalité à des choses impossibles ou très peu probables.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...