Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Les Signes de l'Existence de la Réalité


Recommended Posts

il y a 7 minutes, Christian GIRARD a dit :

Autre paradoxe : même aux Éveillés il arrive de dormir.

oui, mais chez un Éveillé il s'agit d'un sommeil conscient car il ne perd pas sa lucidité
(le sommeil et le rêve peuvent devenir conscient même chez les méditants réguliers)

La parole est d’argent, mais le silence est d’or.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 2,1k
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

Membres les + Actifs

Messages les + Populaires

De retour dans la vallée de Katmandou et au Bouthan où je viens d'avoir l'immense honneur de recevoir un titre de docteur Honoris causa en philosophie de la vacuité. 😋 Les 7 années passées sur

Si l'auteure fait allusion au tableau de Courbet, il y a longtemps qu'on sait que l'Origine du monde occupe une place de premier plan dans les esprits (et notamment dans ceux des psychanalystes 😁)

Tu as totalement raison (même si ce que tu dis toi-même ne peut être la vérité 🙂 ). Tu as totalement raison car la vérité ne peut pas être dite. Et elle ne peut être dite car elle ne peut simplement

Images Publiées

Il y a 3 heures, Christian DELAMORINIERE a dit :

oui, mais chez un Éveillé il s'agit d'un sommeil conscient car il ne perd pas sa lucidité
(le sommeil et le rêve peuvent devenir conscient même chez les méditants réguliers)


Tu veux dire qu'ils peuvent dormir éveillés?

C'est une histoire à dormir debout, ça.

Sans rire, tu as des infos là dessus? La définition du sommeil, c'est justement une perte de conscience... (source)
Alors ça voudrait dire qu'ils peuvent se reposer sans dormir vraiment?

  • Haha 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Christophe (Kristo) a dit :

Alors ça voudrait dire qu'ils peuvent se reposer sans dormir vraiment?

Mais ils dorment vraiment dans un état de plénitude identique à la méditation profonde.
Et d'une manière générale la méditation profonde est plus réparatrice que le sommeil.
Après, cela reste, comme toujours, une expérience subjective totalement invérifiable.

La parole est d’argent, mais le silence est d’or.

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Christian DELAMORINIERE a dit :

Mais ils dorment vraiment dans un état de plénitude identique à la méditation profonde.
Et d'une manière générale la méditation profonde est plus réparatrice que le sommeil.
Après, cela reste, comme toujours, une expérience subjective totalement invérifiable.

 

J'imagine que ça pourrait se vérifier... en passant quelques jours et nuits avec la personne;
à condition aussi de s'accorder sur ce que veut dire être conscient ou pas

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks plus tard...

Couverture de la revue New Scientist du 3 août 2019 :

nsc_20190803.jpg?width=390&alt=New%2BSci

Le titre de la revue fait référence aux théories de Donald D. Hoffman dont il a été question ici à plusieurs reprises.

Donald D. Hoffman est professeur émérite de sciences cognitives à l'Université de Californie à Irvine. Il est l'auteur de plus de 120 articles scientifiques et de trois livres dont Case against reality :

71tKwjucp2L.jpg

Selon Donald Hoffman la matière est une «interface utilisateur graphique» vers une réalité consciente plus profonde (Je résume 🙂).

 

Conscious realism sur Essentia Foundation

 

New Scientist est un magazine scientifique international hebdomadaire qui s'intéresse aux développements de la science et de la technologie. Il publie en anglais des articles sur les événements récents et les nouvelles issues de la communauté scientifique, ainsi que des articles de prospective qui peuvent être tout aussi bien techniques que philosophiques. (source)

La Fondation Essentia est un groupement de scientifiques et de philosophes considérant le matérialisme métaphysique fondamentalement erroné. On y retrouve des articles et des vidéos de scientifiques de haut niveau dont j'ai déjà eu l'occasion de parler ici (Markus Müller par exemple).

https://www.essentiafoundation.org/

 

 

Modifié par Patrick FROMENT
  • Merci 1

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Il est intéressant de remarquer que Donald D. Hoffman s'appuie sur la science et sur une théorie évolutionniste pour soutenir ses hypothèses. De même, Markus Müller s'appuie sur la science et uniquement la science. Ce qui montre bien que la science n'a pas nécessairement besoin d'un substrat métaphysique matérialiste. Certains énoncés métaphysiques qui semblent, à priori, absurdes au sens commun sont totalement compatibles avec l'explication du monde fournie par la science. Je dirais même que la plupart le sont. Ce qui montre bien, à mon sens, que tirer des conséquences métaphysiques à partir de la science (sur la nature ultime des phénomènes, par exemple ou sur l'origine de la conscience) n'est pas très... scientifique ! 🙂

  • Haha 1

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Un physicien cherchera à savoir de quoi sont faits les atomes ou ce qui explique la gravité, alors qu'un philosophe demandera comment nous pouvons savoir qu'il y a quoi que ce soit à l'extérieur de nos propres esprits.

Thomas Nagel - Qu'est ce que tout cela veut dire ?

  • Merci 1

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

A propos de Thomas Nagel, encore un qui considère le physicalisme et la métaphysique matérialiste comme une impasse :

Lesprit-et-le-cosmos2.jpg

... Et pourtant ce monsieur ne semble pas être un mystique délirant :

Revendiquant son athéisme, mais écartant la thèse physicaliste, Thomas Nagel n’adhère pas pour autant à une théorie du dessein intelligent, et encore moins à une explication créationniste. Ainsi, selon lui, les principes qui ont permis l’essor fantastique de la science moderne, loin de répondre à tout besoin d’explication, doivent alors être complétés ou modifiés. Seule une alternative au réductionnisme physico-chimique dominant permettra d’accéder à une véritable intelligibilité du monde et de la vie.

Citation

La révolution scientifique du 17ème siècle, qui a entraîné un progrès extraordinaire dans la compréhension de la nature, fut, dès son origine, soumise à une limite décisive résultante de la soustraction du monde physique comme objet d’étude de tous les objets mentaux : la conscience, la signification, l’intention ou la visée. Les sciences physiques qui se sont depuis lors développées décrivent, avec l’aide des mathématiques, les éléments qui composent l’univers matériel et les lois qui gouvernent leurs comportements dans l’espace et le temps.
(…)
Cependant, j’estime que cette possibilité est écartée du fait des conditions qui ont défini les sciences physiques depuis l’origine. Les sciences physiques peuvent décrire les organismes comme le nôtre en tant que parties de l’ordre objectif spatiotemporel – notre structure et notre comportement dans l’espace et le temps – mais elles ne peuvent pas décrire les expériences subjectives de tels organismes ou comment le monde leur apparaît de leur point de vue particulier.
(…)
Ainsi, les sciences physiques, en dépit de l’extraordinaire succès dans leur domaine, laissent nécessairement un aspect important de la nature inexpliqué.
(…)
Cela fait sens de chercher une forme étendue de compréhension qui intègre le mental mais qui demeure scientifique – c’est-à-dire qui est encore une théorie de l’ordre immanent de la nature.
(…)
 je suis attiré par une alternative naturaliste, bien que non matérialiste. Je subodore que l’esprit n’est pas un accident inexplicable ou un don divin et anomal mais un aspect de la nature que nous ne comprendrons pas tant que nous ne dépasserons pas les limites internes de l’orthodoxie scientifique contemporaine.

Thomas Nagel source

 

  • Merci 1

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Un peu de pop culture ? Star Trek : La Nouvelle Génération, saison 7, épisode 23 :  

« Émergence » (Emergence)

https://en.wikipedia.org/wiki/Emergence_(Star_Trek:_The_Next_Generation)

Le vaisseau Enterprise génère une forme de vie dotée de conscience. 😉 

C'est amusant d'entendre Data, qui est « un androïde, une forme avancée de vie artificielle, doté d'un cerveau positronique » expliquer à des humains l'émergence de la conscience dans un système à partir d'un certain niveau de complexité. Il faut écouter de 18' 50'' jusqu'à 21' 13'' :

 

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...