Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Gregory GABELLA

Membre
  • Compteur de contenus

    89
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été publié par Gregory GABELLA

  1. ça reste évasif, mais ok je mets des sous de côté! une date approximative ?
  2. C'est une divination, une vraie lecture de pensée du passé ! c'est ça la vraie magie ! plus sérieusement, je trouve que c'est une jolie histoire que celle du C-pap. Inventé à l'époque mais pas exploité pleinement par Rusduck puis (re)-inventé des décennies plus tard en toute indépendance. La morale de tout ça et j'espère me tromper: - Plus on étudie le passé, plus on se rend compte que tout existe déjà et que rien finalement nous appartient! Il y a toujours un héritage quelconque, une influence, une transmission, quelle soit consciente ou non... ! Belle histoire en tous cas! A+
  3. Hello à tous, nous sommes en 2018, octobre...je suis l'heureux possesseur de "Prestidigitation mille et une sources", livre passionnant, culte, incontournable mais rare...L'histoire de la magie m'intéresse autant voir plus que la pratique de la discipline. De fait, je rebondis sur le message de Christian Girard qui parle (et nous tease) d'un livre de la même trempe. Des nouvelles à ce sujet ? Merci ! A+
  4. Hello je suis à la recherche du Very Best Of Simon Aronson. Proposition en MP. Merci ! Funnyman
  5. Joyal pour moi si jamais aucun sondage...
  6. Je me permets du coup de partager les sculptures cinétiques en bois de l’artiste américain David C Roy. Ses créations sont purement mécaniques et l’énergie est basée sur le remontage d’un ressort comme en horlogerie (constant spring force) pour une durée entre 12 et 24h ! C’est beau non ? [video:youtube] Site web : http://www.woodthatworks.com/
  7. Reçu également, ouvrage très complet et méthode incroyable. Je me demande toujours comment peut on arriver à trouver une méthode pareille… Pour les fainéants et les magicos avides de tours types «out of the box » passez votre chemin. Miraccan vous demandera du calcul, de la mémoire, de l’organisation ainsi qu’une parfaite compréhension de la méthode. Les critiques viendront plus tard quand j’aurais assimilé et utilisé Miraccan en conditions réelles, pour l’heure il est trop tôt. Une très belle découverte !
  8. Ça dépend, si se poser ces grandes questions ne t’amène pas une vie meilleure et plus encore que des réponses, d’avantage de questions, alors il ne sert à rien de se les poser je pense. Il faut mieux être un imbécile heureux, hilare du matin au soir, ignorant de la profondeur des choses de la vie et de la matière plutôt qu’un être torturer, soumis à l’inévitable vertige existentiel. Le risque avec la métaphysique c’est la menace de la réduction à l’infini…d’où l’impossibilité d’obtenir une vérité objective et absolue. Comme la théorie évoquée ici, qui, si j’ai bien saisi, parle de réalité dématérialisée, propre à l’homme, interne, incluse dans sa conscience. En gros l’origine de toute matière ou toute réalité n’est qu’une traduction « chimique et électrique » de la conscience de l’homme…ai-je bien compris ? On est dans la matrice ? C’est ça ? Cela donc me rappelle une citation de je ne sais plus qui : « Qu’advient-il de ton poing quand tu ouvres la main ? » Est-ce que les « choses », si elles ne sont pas formalisées par causalité, existent malgré tout. En tout point de l’Univers, en nombre infini, tout le temps et de manière persistante? (Persistante au sens d’Univers persistant, terme emprunté au jeu vidéo ou à l’informatique… voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Monde_persistant) A méditer… PS : Christian je viens de lire ton message entre temps, pas eu le temps de prendre du recul…
  9. Décidément !! Aujourd'hui (vers 15h ) sur France Inter les rêves lucides sont abordés..très intéressant. C'est à partir de 3min43 sur ce podcast...bonne écoute http://www.franceinter.fr/emission-latac-adn-augmente-controle-des-reves
  10. Ah oui j’oubliai, concernant la sortie du corps cela ne m’est jamais vraiment arrivé. Cependant, une fois, et je m’en souviendrais toute ma vie, j’ai senti (pas vu) mon corps glisser lentement sur le matelas de gauche à droite alors que je dormais. J’ai sincèrement ressenti un déplacement. Ca durée 1 à 2 secondes et je crois que si je ne mettais pas réveillé je serais tombé du lit. Impossible de dire si ce mouvement involontaire de tout mon corps était réel ou pas. J'étais poussé comme par une force....
  11. Alors c’est ainsi que l’on nomme ce phénomène ! Rêve lucide. Il m’en est arrivée plusieurs dans ce cas et j’avoue avoir été totalement euphorique en constatant que je maitrisais le scenario et que j’agissait selon mes propres désirs ! En gros tu deviens un super héro et tu avances avec lucidité sans aucune contrainte. C'est le pied ! Cependant, pour moi, le phénomène le plus déstabilisant fut un truc qui ressemble à l’inverse du rêve lucide. En gros tu ne sais pas que tu rêves et tu penses être dans la réalité juste après une fausse phase de réveil qui te paraît réelle ! Ne pas savoir qu’on rêve et croire qu’on est bien réveillé c’est glaçant. Ca m’est arrivé 3 ou 4 fois dans ma vie surtout à l’adolescence. En gros tu te réveilles 2 fois une pour de faus et une pour de vrai. C'est un systeme à 3 couches !
  12. Merci Shiva de m’avoir fait connaître Viktor Frankl, je suis intrigué et je vais de ce pas commander ce livre !!
  13. Incroyable, merci pour toutes ces explications, c’est fascinant ! Effectivement cela ne résout pas notre cas !
  14. Hello Christian, tes réponses sont légitimes et je te remercie d’avoir recadré certaines choses. Pour tenter une défense timide de mes propos je dirais tout d’abord qu’à aucun moment j’ai estimé que tu adhérais au contenu de cette vidéo. Je n’ai mentionné aucune caution de ta part sur les propos du conférencier et mieux encore, moi aussi, j’ai trouvé cette vidéo intéressante bien que fragile. Encore une fois je signe et persiste, le référentiel humain est trop restrictif. Ce qui est beau pour l’homme ne l’est peut être pas pour l’abeille. Le beau n’est pas forcément connecté au divin. Il faut m’expliquer pour quelle raison il y aurait un lien entre la Nature, l’esthétisme et le message de Dieu. Sinon, c’est un problème sémantique et les 3 termes ne font qu’un. Le seul point de vu extatique de l’Homme sur la beauté de la Nature ne pourra jamais confirmer ou infirmer l’existence de Dieu. L’anthropocentrisme a encore frappé dans cette vidéo et si je parle d’arrogance c’est comme toujours pour souligner le caractère immodeste de l’homme de vouloir traiter de sujets sérieux sans discernement et en divulguent des informations sans contrepoids et dont les sources, non avérées, passent pour vraies. Ce qui est clairement le cas chez ce conférencier. En ce qui me concerne, je dirais que l’existence de Dieu relève plus de l’instinct et de l’intime plutôt que de la religion et de la foi. Donc du mystique aussi. J’ai encore beaucoup de recherches à faire, je démarre timidement et j’en suis bien conscient. La sensibilité humaine, tant bien sur la beauté de la Nature, l’élégance des comportements ou bien la complexité de la vie, n’est qu’une perception de notre propre espèce. Je n’ai pas lu tous les livres de Gould, Dawkins, Hawkins, Reeves, & co comme tu l’as certainement fait, je garde simplement un esprit critique mais avant tout insatiable et viscéralement curieux. Effectivement nous avons bien plus de sens que cela, désolé d’avoir fait ce raccourci. Pour certains nous en avons 9 (il faut ajouter la proprioception, la douleur etc…voir la vidéo e-penser sur le forum) selon moi nous en avons une infinité ce qui correspond parfaitement à ton idée de « reconstruction intérieure ». Dans « sensibilité » il y a tout de même «sens». La sensibilité va au delà des sens CONNUS on est d’accord. Il y a du potentiel mystique la dedans…Nous sommes proches! TOTALEMENT D’ACCORD ! Le problème est tout résumé dans ta phrase, je la garde pour une citation prochaine tellement elle est bien tournée. Ils font preuve d’arrogance quant ils tombent dans le fantasme, prêchent avec véhémence l’unique doctrine et ignore la critique constructive. C’est à dire tout le temps. Sauf quelques érudits…comme toi Humour oui, mais pas tant que ça. Tant qu’on ne me démontrera pas qu’une fourmilière n’est pas un édifice religieux, je continuerais de penser que l’homme est probablement d’origine extraterrestre. Seule espèce à faire des cimetières, des sépultures ou des baptêmes jusqu’à preuve du contraire. Tant qu’aucune autre espèce animale ne manifestera des signes d’organisation religieuse ou une suspicion de culte voué, genre la reine des abeilles en pleine messe je camperai sur ma position... Bon j’arrête ok ce passage était de l’humour Pour autre info, mon pseudo « funny man » fait référence à un film d’horreur/gore qui m’avait plut quand j’étais jeune (le film en question : ) Exact, désolé, merci d’avoir complété ! Par contre tu as certainement voulu dire « quant à ta reprise de ma citation « de la citation de » Reeves. Nul doute que tu n’as pas voulu t’approprier la phrase de ce grand Monsieur! Cela étant, ce besoin d’un combat permanent entre espoir et nécessité (comprendre fatalisme) me rappelle tous les jours que je me démène afin d’observer un corbeau blanc mais que, comme toujours, j’échoue lamentablement! Demain je recommencerai… Comprendra qui pourra… Merci à toi ! Magnifique et sage… Le coup de la rose m’a tué ! je ne savais pas que c’était les romains donc les hommes ! C’est du sûre ça ? Axe très important que tu soulignes ici. Du point de vu purement technique, faute de connaissances, j’ai jamais compris comment l’homme fait pour aller voir aussi loin et lancer des hypothèses aussi forte. Lancer des quasis certitudes sur telle ou telle d’exo planète, sa composition, sa taille... Même pour le big Bang comment ils ont fait pour remonter aux origines de la terre et lancer cette hypothèse sur l’origine de l‘univers. Encore une fois du point de vu purement technique, j’ai jamais compris ! C’est quoi les outils pour calculer tout ça ? Je manque cruellement d’éclaircissements dans ce domaine. Encore plus débile, mais là je suis certainement mauvais élève. Je n’ai jamais compris comment on pouvait calculer la vitesse de la lumière. Avec un radar ultra spécifique ? Attends je vais googeler tout cela et combler ce vide. Tiens, même le vide c’est quoi au fait ? Y a rien du tout dedans ? Pas un atome, pas un électron, ni non plus un petit graviton tant recherché ? Tant de questions qu’il me faudrait 1000 vies… Entre ressusciter quelqu’un ou créer l’univers je vote blanc ! Ce ne sont plus des tâches à ce niveau là mais des corvées.
  15. Trop hâte de posséder l’objet et encore plus de connaître la méthode !
  16. J’ai regardé une bonne partie de cette vidéo, j’ai trouvé l’argumentaire archi faible, dès le début de la démonstration je pense qu’il s’embarque battu et lestée par l’erreur cruciale du référentiel et de la perception du référentiel. Le conférencier place de manière maladroite l’Homme au centre de son argumentaire et déroule toute son analyse en ce sens sans remettre en cause une seule seconde que la Rose n’est pas forcement belle pour tous les êtres vivants! Il décide que l’esthétisme de nature, sa complexité, sa beauté sa variété démontrent l’intervention d’un créateur divin, au dessus de tout, loin de la salle des poteries, et ne peuvent aucunement être d’origine hasardeuse. Même les savants les plus compétents ne peuvent reproduire la vie insiste-il. Le problème est justement là !!L’Homme considère la Nature belle, harmonieuse, magnifique…l’esthétisme, la complexité, la beauté, la diversité sont des mots de vocabulaires de la perception Humaine, de la sensibilité humaine permise en partie grâce au cortex et au fonctionnement des 5 sens de l’homme. Soyons honnêtes, Il est possible qu’un poisson ne trouve pas forcement du beau dans une mer de corail là où le plongeur se délecterait, qu’une abeille n’ait aucune sensibilité pour la beauté d’une fleur, pire encore que son parfum la rebute. Il est envisageable qu’un singe se contrefiche, je veux dire ne soit pas sensible à la splendeur d’une cascade ou d’une rivière. Il est admissible qu’un oiseau trouve le décor vu d’en haut moins joli qu’un parapentiste. Pour les animaux limbiques et reptiliens (donc sans cortex) rien ne dit que les notions de complexité de la Nature et de d’esthétisme soit vecteur de questionnement métaphysique ou divin. Je ne sais pas si je suis très claire mais globalement cette vidéo montre que la croyance en Dieu est vouée à rester exclusivement Humaine ce qui en soit tente à prouver que Dieu est une création de l’homme est non l’inverse. Et par continuité, Dieu est une création de la Nature. L’Humain, encore une fois arrogant, se réserve le droit privilégié de l’accès à Dieu. Parce qu’il pense, ressent et analyse il a accès à l’idée de l’existence de dieu… Si Dieu existe il devrait y avoir aussi des églises pour chats, des cathédrale pour truites, des cimetières à tomates, des monastères d’endives, des tombes à coléoptères, des chapelles à d'écrevisses…. Argumenter sur l’existence de Dieu en se plaçant uniquement du côté de l’Homme et jouer sur la complexité de la Nature est grossier mais le brillant combattant fait avec les armes dont il dispose, c’est à dire des armes très limitées, la pensée Humaine. Ainsi je rejoins la pensée de Reeves sur la question du grand architecte: « les questions du projet de l’Univers sont hors de portée de notre compréhension. Elles échappent à l’activité de notre cerveau »… ++
  17. Allez vous procurer en urgence seeing is believing si ce n’est déjà fait ! http://www.penguinmagic.com/p/1483
  18. En fait, ce sujet aurait dû être rebaptisé (oups j’emploie un verbe chargé à forte connotation là !!), « les non signes de l’existence de Dieu » avec en prime un ‘e’ minuscule à existence.
  19. Le problème est justement là, sur le langage. Il y a un gros travail de conversion à faire pour que la syntaxe et les mots choisis en français permettent d’aboutir au même résultat. Et le pire c’est que tout ça ne prend pas en compte la dimension « culturelle » du publique. J’entends par là que les forçages psychologiques, la PNL et l’induction et la sensibilité cognitive sont des méthodes plus faciles à mettre en application chez les anglo-saxons. Par défaut et sans jugement de valeur, le publique anglais et/ou américains est joueur d’instinct et doucement naïf à souhait, il participe avec véhémence au moindre amusement. En synthèse je pense qu’il est plus facile de forcer les choix d’un anglo-saxon plutôt que ceux d’un français, par nature méfiant, sur la défensive et difficilement impressionnable. Il y a longtemps, j’avais vu un talk show français qui s’appelait, je crois, «c’est mon choix » et où de nombreux magiciens étaient venus parler de leur profession. A un moment, je ne me souviens plus qui, mais l’un des invité lance une phrase dont l’idée était la suivante : « si on arrive à émerveiller/convaincre le publique français alors on y arrive avec tous les publiques de la planète ». Puis applaudissements… c’est toujours d’actualité il me semble et ça le sera toujours… Certes je suis hors sujet, mais prendre en compte la dimension culturelle du publique est, à mon sens, important. Sortez un jeu de cartes Pokémon au japon et faite une routine de carte ambitieuse vous serez d’accord avec moi ! Schuss les magicos
  20. J’aime bien les pensées philosophiques du tout et du rien. Avec le panthéisme aucune crainte de controverse, Dieu est tout, Nature puissante harmonieusement ordonnée, Dieu est tout et partout….Face à de telle doctrine autant rentrer chez soi, se coucher, et accepter la défaite fataliste de l’ignorance. Car rien n’est démontrable, rien n’est explicable avec le panthéisme. La démarche scientifique s’excuse de ne pouvoir contre dire, l’expérience résulte d’une interaction volontaire de la nature, donc indirectement de Dieu et on se retrouve la queue entre les jambes avec une menace de la réduction à l’infini…En gros on peu rien prouver, juste spéculer comme sur la théorie de cordes et la quête du graviton ou bien à l’instar de l’homéopathie, du spiritisme, des soucoupes volante on atterri avec deux fois plus de questions que de réponses. Pensez-y les religions, je veux dire les plus répandues, sont ultra récentes en comparaison de l’univers. Quoi ? deux mille ans tout au plus ? Les trois grands textes sacrés, Bible, Torah et Coran, ont été écris hier. Ceci pose un réel problème de crédulité. Pour ne pas trop tarder je finirais avec deux citations de Cioran qui me plaisent bien : « Le paradis n'était pas supportable, sinon le premier homme s'en serait accommodé; ce monde ne l'est pas davantage, puisqu'on y regrette le paradis ou l'on en escompte un autre. Que faire? où aller? Ne faisons rien et n'allons nulle part, tout simplement » « Lorsque je fulmine contre l'époque, il me suffit, pour me rasséréner, de songer à ce qui arrivera, à la jalousie rétrospective de ceux qui nous suivront. Par certains côtés, nous appartenons à la vieille humanité, à celle qui pouvait encore regretter le paradis. Mais ceux qui viendront après nous n'auront même pas la ressource de ce regret, ils en ignoreront jusqu'à l'idée, jusqu'au mot! » PS : Au cas où, il n’y a aucune animosité dans ce message, juste un point de vu personnel sur le panthéisme et les doctrines généralistes qui cristallisent la recherche. Ce sujet est très enrichissant et je vous remercie tous d’y contribuer.
  21. Je sais pas où c'est filmé mais dans l'ouest américain on appelle ça un "wash" il y en a pleins dans le désert d’Anza Borrego et effectivement c'est impressionnant!
  22. Pas de souci ! C'est la loi du marché!
×
×
  • Créer...